Souvent, la relecture n’a pas la priorité qu’elle mérite. Il est facile de la laisser à la dernière minute, puis d’être forcé de le faire rapidement. Mais la relecture est importante et doit être considérée comme une étape cruciale dans le processus d’écriture qui exige un bon bloc de temps. ⌛

Il n’y a rien de pire que de créer un article de blog vraiment intéressant, pour se rendre compte une fois qu’il est monté que vous avez manqué quelques erreurs. La relecture ne doit pas nécessairement être difficile, elle nécessite juste du temps et quelques bonnes stratégies. Voici quelques bonnes façons de relire votre blog WordPress.

La relecture vous aide à paraître professionnel et à éviter la police de la grammaire ! 🚓 Jetez un coup d'œil à ces conseils. Cliquez pour Tweet

1. Relisez le matin

Ok, donc tout le monde n’est pas une personne matinale. Quel que soit votre emploi du temps, faites votre relecture tôt dans la journée. Faire votre relecture au début de votre journée de travail signifie que vous allez être plus alerte et bien éveillé. Ne relisez pas si vous êtes fatigué, vous risquez beaucoup plus de rater quelque chose ou de faire une erreur. Beaucoup de gens se retrouvent somnolents l’après-midi alors que leur caféine commence à s’estomper.

Fatigué

Fatigué (Source de l’image : SayingImages.com)

En résumé : chaque fois que vous êtes le plus éveillé, c’est le moment de relire.

2. Faites une pause et revenez-y

Comme l’écrit Madeline Jones, relectrice à Academized :

Une fois que vous avez fini d’écrire et que vous vous sentez prêt à commencer l’édition, c’est une bonne idée de partir pour un petit moment. En ce moment, votre cerveau est beaucoup trop habitué à ce que vous avez écrit pour faire un bon travail d’édition.

Vous risquez fort de rater quelques erreurs parce que vous avez regardé cet article pendant un certain temps. Revenez avec un regard neuf quelques heures plus tard, ou même quelques jours plus tard, si vous en avez le luxe. L’édition avec un regard neuf vous permet de regarder les mots avec un sentiment de détachement, de lire ce qui est là, au lieu de ce que vous vouliez écrire.

C’est particulièrement important sur les textes super longs de plus de 10 000 mots ! 😉

3. Portez une attention particulière à la ponctuation

Une mauvaise ponctuation n’est pas belle à voir. Méfiez-vous des apostrophes et des points mal placés. Les points-virgules sont aussi une chose avec laquelle beaucoup de gens semblent lutter. Rappelez-vous qu’un point-virgule est utilisé pour lier deux clauses indépendantes étroitement liées dans une seule phrase.

En voici un exemple :

J’ai un énorme article de blog à rendre demain ; je ne peux pas jouer à la Xbox ce soir.

Les deux clauses ci-dessus sont séparées par un point-virgule, mais pourraient fonctionner comme leurs propres phrases si vous mettez un point entre elles :

J’ai un énorme article pour demain. Je ne peux pas jouer à la Xbox ce soir.

Si vous les trouvez déroutants, il vaut mieux les éviter. Vous pouvez écrire un article de blog parfait sans utiliser un seul point-virgule.

Un autre blogueur a parfois du mal à trouver les mots à mettre en majuscules dans un titre ou un en-tête. Il y a quatre principaux styles de majuscules pour les titres : Style Chicago, style APA, style MLA et style AP. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise sélection, mais choisissez-en une et suivez-la pour que votre écriture soit toujours la même. Vous pouvez toujours vérifier votre travail dans un outil en ligne gratuit comme Capitalize My Title. Ajoutez-le à vos signets dans votre navigateur pour le moment où vous écrivez.

Titres en majuscules

Titres en majuscules

L’utilisation correcte de la ponctuation fait toute la différence dans un texte.

4. Suivez avec votre doigt ou votre souris

L’une des choses les plus importantes pour une relecture efficace est de lire lentement. Beaucoup de gens ont du mal avec ça, mais il y a des moyens de ralentir les choses. Une façon est de pointer chaque mot avec l’index pendant que vous lisez. Une autre habitude populaire de certains écrivains est de surligner les mots au fur et à mesure avec leur souris. De cette façon, vous pourrez vous concentrer sur chaque mot.

L’impulsion naturelle est de naviguer à travers votre document au fur et à mesure que vous le relisez. Vous avez l’impression d’avoir presque terminé et vous avez juste besoin de revoir rapidement votre travail avant de le soumettre. Ralentissez, vous me remercierez plus tard. 👏

5. Débarrassez-vous des distractions et restez concentré.

Yolanda Fite, rédactrice en chef d’AustralianHelp, suggère ce qui suit :

Effectuez votre relecture dans un endroit calme et sans distractions. Éteignez votre téléphone cellulaire, éloignez-vous des médias sociaux et éteignez la télévision. Placez-vous dans un environnement où vous ne risquez pas d’être interrompu.

Parfois, cela peut même signifier se déconnecter complètement d’Internet, imprimer votre document, fermer l’ordinateur portable et éditer avec un stylo. C’est aussi une bonne idée d’avoir un temps d’édition clairement défini, par opposition à l’édition sur le pouce. Si vous éditez au fur et à mesure, vous allez constamment passer du mode écriture à l’édition. Changer de mode comme ça peut être distrayant et faire louper des choses inaperçues.

Il est également facile de s’éloigner et de ne pas se concentrer complètement pendant la relecture. Si vous trouvez que votre esprit s’égare pendant que vous éditez, alors vous devez trouver un moyen de vous recentrer. Vous ne pouvez pas bien relire si vous n’êtes que partiellement attentif. La relecture est l’une des occasions où vous avez besoin d’être précis parce qu’il est très facile de rater une erreur. Surveillez-vous, et si vous vous retrouvez à la dérive, il est important de revenir en arrière et de réexaminer la section que vous étiez en train de relire.

Essayez de taper du pied ou de la main en lisant chaque mot pour rester concentré. Parfois, il suffit de se lever, de s’étirer, de prendre l’air et de revenir quelques minutes plus tard. Il est souvent tentant de vouloir continuer jusqu’à ce que vous ayez terminé, mais la qualité de votre article en souffrira si vous le relisez en étant fatigué ou distrait.

Il est parfois utile de prendre des notes pendant que vous écrivez, afin de rester en mode d’écriture et de ne pas être distrait et de ne pas perdre le fil de vos pensées. Il est beaucoup plus facile de revenir plus tard, de regarder les notes et d’apporter vos corrections.

Profitez des commentaires dans @googledocs pour quand vous effectuerez la relecture finale de votre article. ✏️ Cliquez pour Tweet

6. Assurez-vous d’avoir l’autorisation d’utiliser le matériel

Votre blog peut vraiment bénéficier de l’inclusion de matériel provenant d’autres personnes dont vous respectez les connaissances et les opinions. Assurez-vous simplement qu’il est correct avant de l’utiliser pour améliorer votre article de blog. Cela devrait aller de soi, mais le plagiat n’est pas acceptable. Si vous utilisez le matériel de quelqu’un d’autre, vous devez le citer comme l’auteur original ou demander sa permission si vous n’êtes pas sûr.

7. Déterminez quelles sont vos faiblesses

Découvrez quelles sont vos erreurs les plus fréquentes. Même les rédacteurs expérimentés vous diront qu’ils ont des erreurs spécifiques vers lesquelles ils tendent. Peut-être avez-vous des problèmes avec l’écriture de « parmi », « malgré » ou avec l’accent sur le « à », ou vous avez la mauvaise habitude de placer l’apostrophe de manière incorrecte. Quelles que soient vos faiblesses, la chose la plus importante est que vous les identifiiez afin de pouvoir prêter une attention particulière à leur détection pendant la relecture.

Commencez à dresser une liste de vos erreurs courantes et gardez-la avec vous pendant votre relecture pour vous en souvenir. Le fait d’avoir la liste à portée de la main vous évitera également d’avoir à la consulter en ligne. Google Keep et Evernote sont parfaits pour ce type de listes.

8. Demandez à quelqu’un d’autre de relire votre travail

Si vous le pouvez, demandez à un ami, à un collègue ou à un membre de votre famille de lire votre article. Il n’y a rien de tel qu’une paire d’yeux vraiment frais pour regarder votre écriture. Quelqu’un qui n’est pas familier avec le sujet est beaucoup plus susceptible d’identifier les incohérences ou les domaines qui nécessitent plus d’explications. Parce que vous êtes si familier avec votre écriture et son sujet, votre cerveau peut facilement remplir les endroits où votre article manque d’explication. Faites venir quelqu’un qui n’est pas familier et il sera en mesure de vous donner un avis qui rendra votre article plus accessible au lecteur moyen.

9. Lisez à haute voix

Cornelia Jefferson, rédactrice chez PaperFellows conseille :

Lisez vos écrits à haute voix plutôt qu’en silence. Lire à haute voix vous aidera à identifier les phrases qui ne coulent pas bien ou qui sont généralement difficiles à lire. C’est aussi un bon moyen de déterminer lesquelles de vos phrases sont trop longues.

La révision en lisant silencieusement dans votre tête est beaucoup moins susceptible de trouver ce genre de déficiences. Il est beaucoup plus évident quand on lit à haute voix que quelque chose ne va pas. En lisant à haute voix, vous vous mettez dans la position de votre lecteur et cela rend l’écriture plus facile à comprendre et plus agréable.

10. Modifiez la police

Cela semble très simple, mais parfois un simple changement suffit. Essayez de changer la police ou d’imprimer votre article avant de le modifier. Vos yeux se sont habitués à la police que vous avez tapée. Vous regardez cette police depuis des heures, alors changez un peu les choses pour que vous la regardiez d’un œil neuf. Vous pouvez également essayer de modifier les marges. Ce qui importe, c’est que l’écriture soit différente, de sorte que vous puissiez l’aborder comme quelque chose que vous n’avez jamais vu auparavant. Il est facile de commencer à parcourir votre article sans le vouloir, parce que vous l’avez regardé tellement de fois.

Parfois, il peut être bon de sortir de l’éditeur WordPress et d’utiliser un outil différent. 🤓 Pour ceux d’entre vous sous MacOS, l’application Bear est géniale et les polices sont magnifiques ! Il peut également être exporté vers markdown, HTML, etc. pour un transfert facile vers WordPress. Ou vous pourriez essayer de plonger dans Gutenberg.

App Bear Writer

App Bear Writer(Source de l’image : Bear)

11. Vérifiez deux fois vos prépositions

Les prépositions sont des mots tels que chez, par, pour, vers, etc… Elles sont utilisées pour décrire la position de quelque chose, l’heure à laquelle quelque chose s’est produit et la façon dont quelque chose est fait. Les prépositions peuvent être difficiles, surtout si le français n’est pas votre langue maternelle. Je suis allé au coiffeur, ou je suis allé chez le coiffeur ? Si vous rencontrez des problèmes, des outils comme Google Ngram Viewer peuvent vous montrer sur un graphique quel est le chemin le plus couramment utilisé. Vous devriez également consulter un dictionnaire si vous n’êtes pas certain de la signification d’un mot et de la façon de l’utiliser.

12. Relisez par étapes

Une bonne façon d’éviter de manquer des erreurs est de relire par étapes, plutôt que d’essayer de tout vérifier en une seule fois. Relisez une fois pour les fautes d’orthographe, puis de nouveau pour le flux, de nouveau pour la ponctuation, de nouveau pour la grammaire, et ainsi de suite. En vous concentrant sur un type d’erreur à la fois, vous devriez obtenir un taux de précision beaucoup plus élevé. Créez un système pour ne rien manquer. Assurez-vous simplement de vous donner beaucoup de temps, car cette méthode prendra évidemment plus de temps.

Ne comptez pas à 100% sur un correcteur orthographique, car ils ne sont pas parfaits ; vous devrez faire de l’orthographe une de vos étapes. Un correcteur orthographique ne peut pas lire dans vos pensées et savoir que vous essayiez d’épeler « affliction », et non « affection ». Bien que des outils comme Grammarly puissent vous aider à repérer les erreurs courantes au fur et à mesure que vous avancez (lorsque vous écrivez en Anglais). Surtout si vous relisez quand vous n’êtes pas très réveillé. Mais rappelez-vous, vous ne devriez pas faire ça. 😉

Exemple d’erreur grammaticale

Exemple d’erreur grammaticale

Un autre excellent petit outil que vous devriez consulter est l’éditeur Hemingway (Anglais). Il met en évidence les phrases longues et complexes et les erreurs courantes.

Hemingway Rédacteur

Hemingway Rédacteur en chef

Il existe également de bons outils pour la langue Française, tels que :

  • Bon Patron (gratuit) : Il s’agit d’un éditeur en ligne, vous devez coller votre texte et cliquer sur un bouton pour le vérifier.
  • Grammalecte (gratuit) : C’est un logiciel gratuit à télécharger, l’avantage est qu’il propose une intégration sur LibreOffice, Firefox, Chrome, Thunderbird et vous pouvez même l’utiliser via une interface en ligne de commande et sur un serveur.
  • Antidote (Payant – 119,00 €) : Antidote est très puissant et assez similaire à Grammarly, mais propose deux packs de langue afin de fonctionner pour la langue Anglaise et Française. De plus, vous pouvez l’utiliser sur votre mobile grâce à leur application. Il s’adapte à de nombreux logiciels tels que la suite Microsoft Office, les navigateurs populaires tels que Google Chrome, Mozilla Firefox et bien d’autres (Gmail, LibreOffice, Adobe, etc… Voir la liste complète).

13. Surveillez les contractions

Tu as pas faim, ou tu n’as pas faim ? La plupart des rédacteurs connaissent la différence, mais lorsque vous tapez des milliers de mots en une journée, des erreurs se produisent et la vérification orthographique ne les signale pas. Gardez l’œil ouvert pour votre/vos contractions et autres. Les manquer peut vraiment faire paraître votre écriture amateur. La police grammaticale vous trouvera ! 🚓

Police grammaticale

Police grammaticale (Source de l’image : Rysis sur DeviantArt)

14. Essayez de le lire à l’envers

Une bonne façon de relire est de lire simplement votre article à l’envers. Lorsque vous lisez à l’envers, il n’y a pas de flux et vous vous concentrez donc sur chaque mot individuel. Vous pourrez vous concentrer sur l’orthographe correcte de chaque mot au lieu d’être distrait par l’objet de la phrase. Cette méthode prend pas mal de temps, ce n’est donc qu’une raison de plus d’accorder la priorité à la fin de votre rédaction bien à l’avance afin que vous disposiez de suffisamment de temps pour la relecture.

15. Les ressources en ligne peuvent vous aider pour la relecture

La relecture est quelque chose que peu de gens aiment faire, mais c’est une compétence importante pour tout écrivain. Il est courant de se débattre avec la relecture, mais il existe de nombreuses ressources que vous pouvez utiliser pour améliorer vos compétences.

  • StateofWriting et MyWritingWay
    • Essayez ces guides d’écriture pour rendre votre processus d’écriture plus organisé et plus facile à gérer. L’écriture comporte pas mal d’étapes, et il est essentiel de les franchir pour créer un texte solide dont vous pouvez être fier. Ces guides faciliteront et simplifieront votre processus de rédaction.
  • Essayroo et BigAssignments
    • La relecture est souvent faite après coup, comme quelque chose qui doit être fait à la dernière minute. Mais c’est tout aussi important que n’importe quelle étape du processus d’écriture. Ce sont des outils d’édition qui sont suggérés par Revieweal. Vous seriez étonné de voir la différence entre l’édition en solo et l’édition avec l’aide de quelques experts.
  • ViaWriting et StudyDemic
    • La grammaire est une chose avec laquelle beaucoup de bons écrivains ont des problèmes. Il y a beaucoup de règles à retenir et il est facile de faire une erreur. Ces ressources grammaticales peuvent vous aider en vérifiant vos textes pour vous assurer que tout semble professionnel.
  • Boomessays et UKWritings
    • Simple Grad dans Boomessays review a approuvé ces ressources de relecture en ligne. Ne prenez pas le risque de laisser une faute de frappe ou deux dans votre billet de blog, ces outils peuvent vous garantir une écriture sans faille. Même si vous avez écrit un article étonnant et instructif, s’il y a des erreurs, l’effet ne sera pas le même sur le lecteur. Utilisez ces outils pour vous assurer que vos messages sont aussi impressionnants techniquement qu’ils sont intéressants et précieux.
  • WritingPopulist etLetsGoandLearn
    • Une des meilleures façons d’apprendre est de voir ce que font les autres écrivains. Ces blogs de relecture sont pleins d’informations et d’expériences d’écrivains avec la relecture. Apprenez de leurs erreurs et utilisez les leçons pour améliorer votre processus de relecture.
  • Nodefo
    • Est un service en ligne qui vous aide pour la mise en page de vos articles, la relecture et la traduction de l’Anglais au Français si vous en avez besoin.
  • Eangel
    • Offre également de nombreuses solutions pour vos textes. Que ce soit pour vos emails, vos présentations, vos pages complètes, ou vos documents, ils peuvent s’occuper de tout cela. Vous pouvez même installer une extension pour Google Chrome, ou tester leurs services gratuitement via le formulaire qui se trouve sur leur page d’accueil (limité à 5 textes ou 300 mots).
  • La Faute à Voltaire
    • Est un autre service en ligne très intéressant si vous voulez laisser cette partie à des professionnels, pour relire ou refaire la mise en page de vos documents, flyers, emails, livres…

16. En-têtes, titres et listes

Beaucoup de gens oublient de relire leurs en-têtes, titres et listes. Assurez-vous de tout relire. Pour certains, il est utile d’en faire l’une des étapes de la relecture, pour s’assurer qu’ils ne sont pas oubliés. Les en-têtes et les titres sont faciles à oublier, mais s’il y a une erreur, elle sera évidente pour les gens qui la lisent. N’oubliez pas de revérifier toutes les listes dans votre artile et de vous assurer que les numéros sont dans le bon ordre et qu’il n’y a pas de numéros manquants.

17. Les changements de dernière minute

Parfois, à l’étape de la relecture, on se rend compte qu’il faut ajouter une phrase ou deux pour plus de clarté. Pour ce faire, il est important de relire le paragraphe pour vous assurer qu’il s’ajuste parfaitement. Il est courant pour les rédacteurs d’ajouter des informations, puis d’oublier de revenir en arrière et d’ajuster d’autres mots connexes dans le paragraphe. Assurez-vous d’éditer les phrases supplémentaires que vous ajoutez à l’étape de la relecture.

18. Vérifiez deux fois vos faits, noms et lieux

Il est important de bien comprendre les faits. Des outils comme le correcteur orthographique ne peuvent pas vous aider ici. Vous devez faire une vérification des faits. Assurez-vous d’avoir utilisé les noms corrects pour tous les endroits ou personnes que vous avez mentionnés dans votre message. Si vous citez des statistiques, assurez-vous qu’elles sont exactes et qu’elles contiennent les citations appropriées.

Votre article peut être totalement ébranlé si vous oubliez de le faire, et laissez à votre lecteur l’impression que vous ne savez même pas quelle est la capitale de l’Australie (indice : ce n’est pas Sydney 😉). Une vérification rapide des faits n’a pas besoin de prendre beaucoup de temps et peut faire toute la différence en termes de crédibilité. Assurez-vous d’avoir des sources de qualité sur lesquelles vous pouvez compter.

19. N’oubliez pas votre formatage

Faites votre mise en forme à la fin, mais assurez-vous de ne pas l’oublier. Vérifiez que l’espacement des paragraphes, les puces, les listes, les enveloppes de texte, les indentations, etc. sont tous formatés correctement. Vous devrez laisser cette étape pour la fin, car les choses peuvent changer pendant le processus de relecture. Conservez la cohérence de votre mise en forme. Si vous faites un titre en gras une fois, continuez à le faire tout au long de votre article. Choisissez un style qui vous plaît et respectez-le.

Résumé

La relecture ne doit pas être difficile. Si vous vous donnez suffisamment de temps et utilisez quelques stratégies, vos articles de blog seront professionnels. Déterminez quelles sont vos faiblesses et concentrez-vous sur ces domaines en particulier. Faites une pause une fois que vous avez fini d’écrire avant de commencer la relecture. Faites attention aux contractions, au formatage et aux prépositions.

Apprenez à ralentir et à lire chaque mot individuellement. Si cela signifie pointer du doigt avec l’index ou tout lire à l’envers, c’est très bien. Ne laissez pas un processus de relecture de mauvaise qualité saper ce qui aurait pu être un excellent article de blog. Prenez l’habitude de laisser suffisamment de temps pour peaufiner votre article de blog avant de le soumettre. Déterminez ce qui fonctionne pour vous et soyez prêt à investir un peu de temps dans votre processus de relecture.

Avez-vous d’autres trucs ou astuces de relecture que vous utilisez lors de la rédaction de vos articles de blog ? Faites-nous savoir ce qu’ils sont ci-dessous dans les commentaires.

7
Partages