Dans un article précédent sur la base de connaissances, nous avons discuté des trackbacks. Aujourd’hui, nous voulons parler des pingbacks, qui sont légèrement différents, même si les deux termes sont souvent utilisés ensemble. Un pingback, ou rétrolien, est fondamentalement un commentaire automatisé qui est créé lorsqu’un autre blog est relié à vous. Il peut également y avoir des self-pingbacks qui sont créés lorsque vous créez un lien vers un article dans votre propre blog.

Comment fonctionne un rétrolien

Qu’est-ce qu’un pingback exactement ? Eh bien, pour mieux le comprendre, voici un exemple du fonctionnement d’un pingback.

  • Person A posts something on their blog and links to an article on person B’s blog.
  • A pingback is automatically sent to person B’s blog and a comment is generated that person B can then approve.

Note : Les deux doivent avoir des pingbacks activés sur leurs blogs pour que cela fonctionne. Selon le thème WordPress, les pingbacks apparaissent normalement au-dessus ou en dessous des commentaires standard d’un message. Si vous utilisez un système de commentaires tiers tel que Disqus, les commentaires pingback n’apparaîtront pas.

Comment désactiver les rétroliens indésirables

Les rétroliens peuvent être un excellent moyen d’être averti des personnes qui établissent un lien avec vous, mais ils peuvent aussi être ennuyeux. Il existe maintenant de bien meilleurs outils pour suivre les backlinks et les mentions, tels que Ahrefs, Buzzsumo, et SEMrush. Ainsi, dans la plupart des cas, vous pouvez simplement désactiver les pingbacks sur votre blog WordPress. Suivez les étapes ci-dessous.

1. Désactiver les rétroliens d’autres blogs

Cliquez dans la zone « Discussion » de votre tableau de bord WordPress et décochez l’option « Autoriser les notifications de liens d’autres blogs (pingbacks et trackbacks) sur les nouveaux articles ».

disable pingbacks

2. Désactiver les self-pingbacks

Quand il s’agit de désactiver les self-pingbacks, vous avez plusieurs options. Vous pouvez utiliser le plugin gratuit No Self Pings. Ou vous pouvez utiliser un plugin premium comme perfmatters (développé par un membre de l’équipe de Kinsta), qui vous permet de désactiver les self-pingbacks, ainsi que d’autres optimisations pour votre site WordPress.

Désactiver les pingbacks automatiques avec les perfmatters

Désactiver les pingbacks automatiques avec Perfmatters

Ou vous pouvez ajouter ce qui suit au fichier functions.php de votre thème WordPress.

Important ! L’édition du code source d’un thème WordPress pourrait casser votre site s’il n’est pas fait correctement. Si vous n’êtes pas à l’aise de le faire, veuillez d’abord vérifier auprès d’un développeur.
function wpsites_disable_self_pingbacks( &$links ) {
  foreach ( $links as $l => $link )
        if ( 0 === strpos( $link, get_option( 'home' ) ) )
            unset($links[$l]);
}

add_action( 'pre_ping', 'wpsites_disable_self_pingbacks' );

Si vous avez aimé ce tutoriel, alors vous allez adorer notre support. Tous les plans d’hébergement de Kinsta incluent le support 24/7 de nos développeurs et ingénieurs WordPress expérimentés. Discutez avec la même équipe qui soutient nos clients du Fortune 500. Découvrez nos plans