Votre fichier hosts Mac est important pour un certain nombre de raisons. Cependant, il est particulièrement crucial lorsque vous voulez passer outre votre système de nom de domaine (DNS) et établir une correspondance avec une nouvelle adresse de protocole Internet (IP). Dans ce scénario, il est essentiel de savoir comment localiser et accéder à ce fichier.

La bonne nouvelle est que cela est relativement rapide et sans douleur. Vous devez simplement savoir quelle application utiliser et quelles commandes exécuter. Vous pourrez ensuite modifier et mettre à jour votre fichier hosts en toute sécurité pour résoudre les noms de domaine en adresses IP sur votre appareil Mac.

Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est le fichier hosts de Mac et à quoi il sert. Puis nous vous expliquerons comment le trouver et le modifier en quatre étapes simples. C’est parti !

Ce qu’est le fichier hosts Mac (et pourquoi il est important)

En général, votre site web est trouvé à l’aide du DNS dans les serveurs de noms vers lesquels votre domaine est dirigé. Le DNS traduit votre URL (comme kinsta.com) en une adresse IP que le serveur peut interpréter.

Cependant, votre ordinateur (dans ce cas, un Mac) peut utiliser le fichier hosts pour résoudre votre site vers une adresse IP différente ou spécifique. En d’autres termes, vous pouvez configurer manuellement votre nom de domaine vers l’adresse IP de votre choix.

Par exemple, l’une des raisons pour lesquelles vous pouvez vouloir modifier votre fichier hosts est que vous êtes en train de migrer votre site web vers un nouveau serveur.

En modifiant manuellement votre fichier hosts pour résoudre l’adresse IP et le nom de domaine, vous pourrez tester votre site sur un autre serveur. Cette règle s’applique même si le DNS n’a pas encore été propagé.

En un mot, vous pouvez utiliser votre fichier d’hôtes Mac pour tout imiter et tester. Ainsi, vous pouvez vous assurer que tout semble avoir l’air et fonctionner correctement avant de terminer le processus de migration.

Votre fichier d'hôtes Mac est crucial lorsque vous voulez passer outre vos DNS et diriger vers une nouvelle adresse IP... et pour cela, vous devez savoir comment le localiser et y accéder. 👩‍💻Click to Tweet

Comment trouver et modifier le fichier hosts de votre Mac (en 4 étapes)

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le fichier d’hôtes Mac, il est temps de vous mettre au travail. Vous trouverez ci-dessous comment localiser et modifier ce fichier en quatre étapes faciles.

Étape 1 : Ouvrez votre application Terminal

Pour commencer, vous devez d’abord accéder à votre application Terminal et l’ouvrir. Sachez aussi que vous aurez besoin des privilèges de l’utilisateur root pour faire cela. Si vous n’avez pas ces privilèges, vous pouvez vous connecter avec un compte administrateur et activer le compte utilisateur root.

Vous pouvez trouver l’application Terminal en allant dans Finder > Go > Utilitaires.

Trouvez l'application Terminal sur votre Mac
Trouvez l’application Terminal sur votre Mac

En faisant cela, vous verrez apparaître divers outils que vous pouvez utiliser pour contrôler votre appareil Mac. Ensuite, cliquez sur l’application Terminal.

Sélectionnez l'application Terminal
Sélectionnez l’application Terminal

Sinon, vous pouvez aussi appuyer sur F4 pour ouvrir le lanceur. Saisissez ensuite « terminal » dans le champ de recherche, et sélectionnez l’icône Terminal lorsqu’elle apparaît.

Étape 2 : Accédez à votre répertoire /etc/hosts

Une fois l’application Terminal ouverte, vous devrez utiliser un éditeur de texte afin d’accéder au fichier hosts. Nous utiliserons l’éditeur de texte Nano pour ce tutoriel car il est polyvalent et convivial.

Commencez par installer la toute dernière version du programme Nano. Vous pouvez ensuite saisir la commande suivante dans l’application Terminal.

sudo nano /etc/hosts

Ensuite, appuyez sur la touche Entrée/Retour . Il vous sera alors demandé de saisir votre mot de passe d’administrateur :

Saisissez la commande sudo nano /etc/hosts
Saisissez la commande sudo nano /etc/hosts

Saisissez votre mot de passe et appuyez une nouvelle fois sur la touche Entrée/Retour.

Étape 3 : Commencez à modifier votre fichier hosts

Après avoir saisi votre mot de passe et appuyé sur Entrée/Retour, vous serez amené à l’éditeur de texte Nano. À ce stade, votre écran devrait ressembler à ceci.

Éditeur de texte Nano
Éditeur de texte Nano

Les étapes suivantes dépendront de ce que vous prévoyez de faire exactement dans le fichier hosts. Cependant, imaginons que vous essayez d’ajouter un nouveau domaine.

Vous pouvez utiliser vos touches fléchées pour aller jusqu’au bas du fichier. Ensuite, sur une nouvelle ligne, vous pouvez ajouter l’adresse IP du domaine que vous voulez ajouter :

Ajoutez l'adresse IP du domaine
Ajoutez l’adresse IP du domaine

Comme vous pouvez le voir sur la capture d’écran ci-dessus, nous avons ajouté « 123.123.123.123 » comme notre nouveau domaine. Vous voudrez remplacer ceci, ainsi que « mydomain.com », par ce que vous essayez d’ajouter.

N’oubliez pas non plus que chaque entrée que vous ajoutez doit avoir sa propre ligne. Par exemple, les entrées multiples doivent avoir le format suivant :

SERVER_IP_ADDRESS domain.com
SERVER_IP_ADDRESS www.domain.com

Si vous voulez annuler les modifications que vous êtes en train de faire, vous pouvez utiliser votre clavier pour supprimer la ou les lignes que vous avez ajoutées. Vous trouverez une liste de menus de touches en bas de la fenêtre de l’éditeur.

En plus d’ajouter des adresses IP, vous pouvez aussi les bloquer pour empêcher votre appareil de pointer un site vers elles. Pour cela, vous pouvez utiliser « 127.0.0.1 ».

Lorsque vous avez terminé, vous pouvez appuyer sur Ctrl + O pour écraser le fichier existant, puis sur la touche Entrée/Retour . Vous pouvez quitter en utilisant Ctrl + X.

Étape 4 : Videz votre cache DNS

Si vous avez modifié votre fichier d’hôtes Mac, mais que tes changements ne sont pas mis en ligne, le problème peut provenir de votre cache DNS. Ce n’est donc pas une mauvaise idée de vider votre cache lorsque vous avez fini de modifier le fichier.

Le vidage de votre cache supprime les enregistrements IP enregistrés. Ainsi, ce processus permettra à votre navigateur de refléter l’adresse IP mise à jour à partir du fichier d’hôtes modifié.

Pour mettre à jour les enregistrements DNS de votre navigateur, vous pouvez saisir la commande suivante dans l’application Terminal :

sudo killall -HUP mDNSResponder

Cette étape garantira que vos modifications seront prises en compte dans votre navigateur. Vous avez maintenant réussi à modifier le fichier hosts de votre Mac !

Apprenez à trouver et à modifier le fichier hosts Mac en quatre étapes simples. 💪Click to Tweet

Résumé

Migrer ton votre web vers un nouveau serveur peut être une tâche importante. L’utilisation d’un hébergeur tel que Kinsta en fait un processus simple. Cependant, il peut y avoir des situations où vous voulez imiter et tester le site sur votre nouveau serveur avant de terminer le processus de migration. Lorsque c’est le cas, vous pouvez le faire via le fichier hosts de votre Mac.

Comme nous l’avons expliqué dans cet article, vous pouvez trouver et modifier le fichier hosts de votre Mac en suivant ces quatre étapes simples :

  1. Ouvrez l’application Terminal sur votre ordinateur Mac.
  2. Accédez à votre répertoire /etc/hosts en utilisant un éditeur de texte tel que Nano.
  3. Commencez à modifier votre fichier hosts pour ajouter les nouvelles adresses IP et les nouveaux noms de domaine.
  4. Videz votre cache DNS pour appliquer les modifications à votre navigateur.

Il y a de nombreux avantages à modifier manuellement le fichier hosts de votre Mac. Cependant, saviez-vous que lorsque vous hébergez votre chez Kinsta, nous fournissons des services de migration transparents ainsi qu’une URL temporaire à des fins de test ? Vérifiez nos plans aujourd’hui pour en savoir plus !


Économisez du temps et de l’argent et optimisez les performances de votre site avec :

  • Aide instantanée des experts en hébergement WordPress, 24/7.
  • Intégration de Cloudflare Enterprise.
  • Une audience mondiale avec 29 centres de données dans le monde entier.
  • Optimisation avec notre surveillance intégrée de performance d’applications (APM).

Tout cela et bien plus encore, dans un seul plan sans contrat à long terme, avec des migrations assistées et une garantie de remboursement de 30 jours. Pour trouver le plan qui vous convient, Découvrez nos plans ou contactez nous.