Le dépannage de votre site Web peut être une responsabilité intimidante. Lorsqu’il s’agit de tâches comme le vidage de la mémoire cache de vos serveurs de noms de domaine (DNS), il est facile de se sentir débordé et confus avant même d’avoir commencé.

Heureusement, vous pouvez accomplir cette tâche particulière rapidement et facilement, même avec peu ou pas d’expérience technique. En deux courtes étapes, votre cache DNS sera vide, et vous pourrez continuer à travailler pour résoudre tout problème auquel vous serez confronté.

Dans cet article, nous allons expliquer ce qu’est un cache DNS et dans quelles situations vous pourriez avoir besoin de vider le vôtre. Nous partagerons ensuite un exemple concret tiré de notre expérience directe, et nous expliquerons comment réaliser cette étape de dépannage quel que soit le matériel que vous utilisez.

Commençons !

Une Introduction à la mise en Cache des DNS

Afin de comprendre pourquoi vous pouvez avoir besoin de vider votre cache DNS, il y a plusieurs composants que nous devons décomposer.

D’abord, le système de noms de domaine (DNS) est un index de tous les sites Web sur Internet et de leurs adresses IP. Vous pouvez le considérer comme un annuaire ou un bottin téléphonique pour les sites Web. Quant à la « mise en cache », c’est le processus de sauvegarde d’un instantané de quelque chose (comme une page Web) afin qu’il puisse être rechargé plus rapidement dans le futur.

Ainsi, la mise en cache DNS implique que votre système d’exploitation (OS) ou votre navigateur capture les adresses IP récemment visitées et les enregistre dans une base de données. Cela permet à votre navigateur de recharger les sites que vous avez visités dans le passé plus rapidement que s’il devait à chaque fois référencer le DNS.

Malheureusement, votre cache DNS peut être corrompu, ce qui vous conduit à des manœuvres de phishing. Il peut aussi simplement devenir obsolète ou créer des problèmes de connectivité Internet. Dans toutes ces situations, le fait de vider votre cache DNS peut souvent vous aider à résoudre le problème et à vous remettre en ligne.

Une Étude de cas de cache DNS

Pour illustrer davantage ce point, regardons un exemple qui est réellement arrivé au site Web d’un client de Kisnta.

Le client nous a contacté parce que ses images, CSS et JavaScript ne se chargeaient pas correctement sur son site Web.

Cependant, le site semblait se charger très bien pour nous, et le client n’avait pas fait de changements récents. Lors de l’inspection du site avec Chrome Devtools, on pouvait voir que tout ce qui venait du sous-domaine CDN (cdn.domaine.com) ne se chargeait pas correctement, et rapportait à la place des erreurs 404.

La première chose que nous avons faite a été de faire un ping sur le sous-domaine CDN pour voir si nous pouvions y accéder. Il a renvoyé une réponse comme prévu. Nous avons ensuite testé l’URL du CDN du client avec l’outil gratuit Whatsmydns.

Cet outil permet aux utilisateurs de vérifier rapidement la résolution des enregistrements DNS (tels que le CDN CNAME) à partir de plusieurs emplacements géographiques. Nous voulions nous assurer que le site se chargeait bien partout, au-delà de notre emplacement physique, et qu’il se résolvait pour le fournisseur de CDN du client.

Les résultats ont montré que c’était le cas :

Exemple de résolution CNAME via whatsmydns

Exemple de résolution CNAME via whatsmydns

Après toutes ces recherches, nous avons confirmé qu’il y avait eu un petit changement chez le fournisseur DNS du client qui était toujours en cache de son côté. Nous leur avons demandé de vider leur cache DNS localement sur leur ordinateur et de rafraîchir la page.

À ce moment, tout a recommencé à se charger normalement sur le site WordPress.

Savoir comment vider votre cache DNS pourrait vous aider dans de nombreuses situations similaires. Regardons comment on fait.

Comment Vider votre cache DNS sur Mac, Windows, Linux et Chrome

Vider votre cache DNS est un processus relativement simple, mais il varie en fonction de votre système d’exploitation. Il est également important de savoir si vous devez le supprimer de votre ordinateur ou de votre navigateur. Nous avons expliqué ci-dessous comment effectuer cette tâche pour les systèmes d’exploitation (OS) macOS, Windows et Linux, ainsi que sur le navigateur Google Chrome.

1. Comment Vider le cache DNS sous macOS

Afin de vider le cache DNS sur un Mac, vous devez ouvrir l’interface de ligne de commande native appelée Terminal et exécuter la commande appropriée. Ce processus varie en fonction de la version de macOS que vous utilisez.

Si vous n’êtes pas sûr de la version avec laquelle vous travaillez, cliquez sur l’icône « pomme » dans le coin supérieur gauche de votre bureau, et sélectionnez À propos de ce Mac :

Ouverture de la fenêtre À propos de ce Mac

Ouverture de la fenêtre À propos de ce Mac

Votre version actuelle sera la première information listée :

Visualisation de la version actuelle de MacOS

Visualisation de la version actuelle de MacOS

Une fois que vous connaissez cette information, vous pouvez suivre les étapes ci-dessous.

macOS El Capitan (10.11), Sierra (10.12), High Sierra (10.13), Mojave (10.14), et Catalina (10.15)

Si vous travaillez sur la version 10.11 ou supérieure de MacOS, ouvrez l’interface de la ligne de commande en cliquant sur Go > Utilitaires :

Accès aux utilitaires Mac

Accès aux utilitaires Mac

Sélectionnez ensuite Terminal. Une fois qu’il est ouvert, exécutez la commande suivante :

sudo killall -HUP mDNSReponder

Vous serez invité à saisir le mot de passe de votre ordinateur :

Saisissez le mot de passe admin pour exécuter la commande de vidage des DNS

Saisissez le mot de passe admin pour exécuter la commande de vidage des DNS

Après cela, votre cache DNS devrait être vide.

macOS Yosemite (10.10)

Vous pouvez accéder au terminal par la même méthode décrite ci-dessus pour toute version de MacOS. Dans Yosemite (10.10), une fois la fenêtre ouverte, vous devrez exécuter la commande suivante :

sudo discoveryutil udnsflushcaches

Saisissez le mot de passe de votre ordinateur et le cache DNS devrait se vider avec succès.

macOS Lion (10.7), Mountain Lion (10.8), et Mavericks (10.9)

Pour les versions 10.7 à 10.9 de MacOS, ouvrez le terminal et exécutez la commande suivante pour vider votre cache DNS :

sudo killall -HUP mDNSReponder

Vous pouvez remarquer que c’est la même commande utilisée par les versions 10.11 et supérieures. Saisissez votre mot de passe pour l’exécuter.

macOS Snow Leopard (10.6)

Si vous utilisez MacOS Snow Leopard (10.6), ouvrez le terminal et saisissez cette commande :

sudo dscacheutil -flushcache

Ensuite, saisissez votre mot de passe pour finir de vider le cache DNS.

macOS Leopard (10.5)

Enfin, les utilisateurs de macOS Leopard (10.5) doivent exécuter la commande suivante dans le terminal :

sudo lookupd -flushcache

Une fois que vous avez saisi votre mot de passe, le cache DNS devrait être vidé.

2. Comment Vider le cache DNS sous Windows

Vider votre cache DNS sur un ordinateur Windows est assez simple. Voici comment accomplir cette tâche sous Windows 10, 8, 7 et XP.

Windows 10

Pour vider votre cache DNS sur un système d’exploitation Windows, vous devez ouvrir l’invite de commande, l’interface de ligne de commande du système. Vous pouvez accéder à ce programme dans Windows 10 en cliquant sur le bouton Démarrer. Ensuite, naviguez jusqu’à Systèmes Windows > Invite de commande :

Ouverture de l'invite de commande à partir du menu Démarrer de Windows

Ouverture de l’invite de commande à partir du menu Démarrer de Windows

Une fois que l’interface de ligne de commande est ouverte, saisissez la ligne suivante :

ipconfig /flushdns

Cette commande devrait retourner une confirmation que le cache DNS a bien été vidé :

Le message de confirmation de vidage du cache DNS à l'invite de commande

Le message de confirmation de vidage du cache DNS à l’invite de commande

Vous pouvez alors fermer la fenêtre d’invite de commande.

Windows 8

La suppression de votre cache DNS dans les anciennes versions de Windows nécessite la même commande ipconfig /flushdns. Cependant, les étapes pour accéder à l’Invite de commandes sont légèrement différentes d’une version à l’autre.

Dans Windows 8, ouvrez l’écran Apps. A l’extrême droite, trouvez Systèmes Windows et sélectionnez Invite de commande.

Une fois le programme ouvert, lancez ipconfig /flushdns. Vous devriez recevoir une confirmation une fois que le cache DNS a bien été vidé.

Windows 7 and Windows XP

Sous Windows 7 ou Windows XP, cliquez sur le bouton Démarrer. Accédez à Tous les programmes > Accessoires et sélectionnez Invite de commandes.

Dans l’interface de ligne de commande, exécutez ipconfig /flushdns. Vous devriez recevoir un message de confirmation une fois que le cache DNS est vidé.

3. Comment Vider le cache DNS sous Linux

Vider votre cache DNS sur les machines Linux est assez similaire au processus de vidage sur un ordinateur Mac ou Windows. Voici comment.

Ubuntu

Linux utilise le terminal comme interface de ligne de commande, tout comme macOS. Pour l’ouvrir, cliquez sur Activités dans le coin supérieur gauche de votre bureau. Cela vous donnera une barre de recherche, où vous pourrez saisir « terminal » pour trouver et lancer le programme.

Une fois que l’interface de ligne de commande est ouverte, exécutez cette commande :

sudo systemd-resolve --flushcaches

Le terminal vous demandera alors votre mot de passe. Saisissez-le pour terminer l’exécution de la commande et vider votre cache DNS.

Autres Distributions

Si vous utilisez une distribution Linux autre qu’Ubuntu, vous pouvez vider votre cache DNS en ouvrant votre interface de ligne de commande et en exécutant cette commande :

sudo /etc/init.d/dns-clean start

Une fois la commande exécutée, votre cache devrait être vide.

4. Comment Vider le cache DNS sur Google Chrome

Enfin, comme nous l’avons mentionné au début de cet article, vous pouvez avoir des raisons de vider le cache DNS de votre navigateur plutôt que celui de votre système d’exploitation. Dans Google Chrome, vous pouvez le faire en saisissant les informations suivantes dans la barre d’adresse :

chrome://net-internal/#dns

Cliquez ensuite sur le bouton Vider le cache de l’hôte :

Le bouton Vider le cache de l'hôte dans Google Chrome

Le bouton Vider le cache de l’hôte dans Google Chrome

Cela devrait vider le cache DNS de Chrome.

Besoin de vider la mémoire cache de votre navigateur, assurez-vous de vérifier : Comment effacer le cache du navigateur pour tous les principaux navigateurs

Le vidage de votre cache DNS est un processus simple qui varie selon votre système d'exploitation et votre navigateur. Apprenez à vider le cache DNS sur Mac, Windows, Linux et Chrome grâce à ce tutoriel approfondi ! 🧹🖥 Cliquez pour Tweet

Résumé

La perspective de vider votre cache DNS peut sembler intimidante, surtout si vous n’avez jamais eu à résoudre des problèmes de connectivité Internet ou d’autres problèmes de site Web. Heureusement, le processus est assez simple.

Vider votre cache DNS ne nécessite que quelques étapes. Tout d’abord, vous devez savoir quel système d’exploitation et quelle version vous utilisez. Ensuite, vous pouvez suivre les étapes pertinentes ci-dessus et vider le cache DNS avec une ou deux commandes simples.


Si vous avez aimé ce tutoriel, alors vous allez adorer notre support. Tous les plans d'hébergement de Kinsta incluent le support 24/7 de nos développeurs et ingénieurs WordPress expérimentés. Discutez avec la même équipe qui soutient nos clients du Fortune 500. Découvrez nos plans