Le système de nom de domaine (DNS) est la clé pour localiser un site web sur Internet. Avec autant d’enjeux, apporter des modifications à vos enregistrements DNS peut être une expérience angoissante.

Heureusement, il existe un moyen de tester les changements liés au DNS sans modifier vos enregistrements en direct. En modifiant votre fichier hosts local, vous  pouvez avoir un aperçu du fonctionnement de vos domaines sur un nouveau serveur sans mettre votre site en danger.

Dans cet article, nous allons explorer ce que sont les fichiers hosts et partager quelques raisons pour lesquelles vous pouvez vouloir les modifier. Nous vous montrerons ensuite comment modifier les fichiers hosts sur Windows 10. C’est parti !

Introduction au fichier hosts

Un fichier hosts est un fichier local en texte brut qui fait correspondre votre serveur ou vos noms d’hôtes à des adresses de protocole Internet (IP). Chaque fois que Windows 10 se connecte à un réseau en utilisant un nom d’hôte, il se réfère au fichier hosts. Si Windows trouve une entrée dans ce fichier, il contactera le serveur spécifié.

S’il ne trouve pas de nom d’hôte pertinent, Windows 10 résoudra le nom d’hôte en utilisant un service de nom de domaine (DNS). Il s’agit du processus utilisé pour obtenir l’adresse IP du serveur derrière un nom de domaine.

Chaque entrée du fichier hosts a sa propre ligne, avec l’adresse IP numérique, un espace ou un caractère de tabulation, et enfin le nom d’hôte ou de domaine. Voyons un exemple d’entrée du fichier hosts :

120.0.0.0 exemple.com #Exemple

Dans l’exemple ci-dessus, la première section désigne l’adresse IP vers laquelle cette requête sera redirigée (120.0.0.0). La deuxième section désigne l’emplacement à partir duquel nous voulons rediriger une requête (exemple.com). La dernière section indique un commentaire pour cette entrée. Nous utilisons le symbole dièse (#) pour indiquer à Windows 10 d’ignorer le commentaire lorsqu’il lit le fichier hosts local.

Après avoir ajouté les informations du domaine, votre système se résoudra vers l’adresse IP que vous avez spécifiée. Dans l’exemple ci-dessus, nous associons le nom de domaine exemple.com à l’adresse IP 120.0.0.0.

Il est bon de noter que certains logiciels utilisent leurs propres techniques pour rechercher les noms d’hôtes. Cela signifie qu’il y a toujours une chance qu’ils ignorent complètement le fichier hosts.

Le DNS est la clé pour localiser un site web. 🔑 Avec autant d'enjeux, apporter des modifications à tes enregistrements DNS peut être une expérience angoissante. 😰 Apprenez à modifier vos fichiers d'hôte en toute sécurité dans ce guide 👇Click to Tweet

Que se passe-t-il lorsque vous modifiez un fichier hosts ?

Lorsque vous modifiez votre fichier hosts, cela amène votre machine locale à regarder directement l’adresse IP que vous avez spécifiée. Par exemple, si vous voulez faire pointer mywebsite.com vers l’adresse IP 1.2.3.4.5, vous devez ajouter ce qui suit :

1.2.3.4.5 mywebsite.com

Désormais, chaque fois que vous essayerez de visiter mywebsite.com, vous vous retrouverez sur 1.2.3.4.5 à la place. En modifiant votre fichier hosts, vous pouvez remplacer les DNS d’un domaine sur votre machine spécifique uniquement.

Dans cet article, nous nous concentrerons sur l’ouverture de votre fichier hosts et l’ajout d’entrées individuelles. Cependant, il est également possible de remplacer entièrement ce fichier. Cela peut être un moyen facile de bloquer  en masse les sites web malveillants ou de spam. Il existe même des sites qui ont publié des listes toutes prêtes d’adresses IP associées à des publicités, des détourneurs, des compteurs de pages et d’autres connexions indésirables.

Vous pouvez télécharger l’une de ces listes préparées et copier/coller son contenu dans votre fichier hosts existant. Vous pouvez aussi remplacer votre fichier hosts natif par le fichier nouvellement téléchargé. Si vous optez pour cette dernière solution, nous vous recommandons de conserver une copie de votre fichier d’origine, au cas où vous rencontreriez un comportement étrange avec son remplacement.

Pourquoi vous pouvez vouloir modifier le fichier hosts de Windows 10

Vous pouvez utiliser votre fichier hosts pour tester les changements liés aux DNS sans avoir à modifier vos enregistrements DNS. Par exemple, imaginez que vous avez migré vers un nouveau serveur. Avant de mettre à jour vos réglages DNS, c’est une bonne idée de vérifier comment vos domaines vont se présenter et fonctionner sur ce nouveau serveur.

Cependant, si vous saisissez votre nom de domaine actuel, il sera résolu sur votre ancien serveur. Dans ce scénario, vous pouvez modifier votre fichier hosts pour faire pointer le domaine vers l’IP du nouveau serveur.

Ce fichier peut aussi aider à tester l’apparence de votre site web sur un autre serveur lorsque votre DNS ne s’est pas encore propagé. Chez Kinsta, nous fournissons une URL temporaire (sitename.kinsta.cloud), mais cela ne peut pas tout imiter. Par exemple, par défaut, un CDN ne fonctionnera pas sur une URL temporaire.

Vous pouvez aussi utiliser le fichier hosts pour bloquer certains sites web. Cela peut être utile pour les employeurs qui veulent s’assurer que leur personnel ne perd pas de temps sur des sites non autorisés comme Facebook, Twitter ou YouTube.

S’il existe moins de moyens techniques pour bloquer l’accès aux sites web non autorisés, beaucoup de ces méthodes sont relativement faciles à inverser. Par exemple, un enfant féru de technologie peut avoir peu de problèmes pour contourner les contrôles parentaux, mais modifier le fichier hosts nécessite un niveau plus élevé de connaissances techniques.

Vous pouvez aller plus loin et bloquer tous les sites web qui diffusent des publicités. Si vous faites correspondre les adresses de tous les principaux fournisseurs de publicités à une adresse IP interne inutilisée, alors Windows 10 sera incapable de résoudre ces adresses. Vous pourrez alors profiter du web, sans publicité.

Enfin, certains tiers malveillants peuvent mettre en place des redirections en modifiant votre fichier hosts. C’est ce qu’on appelle un détournement du fichier hosts. Si vous rencontrez des redirections étranges, cela peut valoir la peine de vérifier que votre fichier hosts ne contient pas d’entrées suspectes.

Comment faire en sorte que Firefox honore le fichier hosts de Windows 10

Si vous utilisez Firefox pour Windows, alors le navigateur de Mozilla résout les adresses IP de manière légèrement différente par rapport aux autres principaux navigateurs. Par défaut, Firefox utilise le DNS-over-HTTPS (DoH).

Il s’agit d’un protocole permettant d’effectuer une résolution DNS à distance via HTTPS. Si ce réglage est activé, Firefox utilisera le serveur DOH comme résolveur de nom principal, plutôt que de vérifier votre fichier hosts local ou votre résolveur DNS.

Par conséquent, le site web affiché pointera toujours vers l’adresse IP que l’Internet considère comme faisant autorité pour ce domaine. Même si vous modifiez votre fichier hosts, vos changements n’auront aucun effet si le serveur DOH renvoie une adresse IP fonctionnelle.

Il y a plein de super navigateurs web qui sont compatibles avec Windows 10 et qui honorent le fichier hosts dès le départ. Cependant, si vous voulez rester avec Mozilla Firefox, vous pouvez toujours désactiver DoH.

Pour commencer, sélectionnez le bouton Menu dans le navigateur Mozilla Firefox et allez dans Paramètres.

Trouvez le bouton de menu et cliquez sur paramètres.
Trouvez le bouton de menu et cliquez sur paramètres.

Dans l’onglet suivant, assurez-vous que l’option Général est sélectionnée. Ensuite, faites défiler jusqu’à la section Paramètres réseau et cliquez sur Paramètres.

Paramètres réseau dans Firefox
Paramètres réseau dans Firefox

Dans la fenêtre qui s’affiche, allez jusqu’à Activer les DNS sur HTTPS. Puis, décochez la case correspondante.

Faites défiler jusqu'à Activer les DNS sur HTTPS
Faites défiler jusqu’à Activer les DNS sur HTTPS

Pour enregistrer vos modifications, cliquez sur OK et quittez ensuite cette fenêtre. À partir de ce moment, Firefox honorera toutes les adresses personnalisées que vous ajouterez à votre fichier hosts Windows 10.

Comment modifier votre fichier hosts de Windows 10 (en 3 étapes)

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles vous pourriez avoir besoin de modifier ce fichier important. Que vous vouliez bloquer des réseaux publicitaires, vérifier un nouveau domaine ou effectuer d’autres tests liés au DNS, le processus sera exactement le même.

Voyons comment ajouter des adresses personnalisées au fichier hosts de Windows 10.

1. Trouvez votre adresse IP

Souvent, vous voudrez modifier la façon dont Windows 10 résout l’adresse IP d’un site qui vous appartient. Pour faire cette modification, vous aurez besoin de connaître l’adresse IP de votre site.

Si vous êtes un client Kinsta, vous pouvez retrouver cette information facilement en utilisant le tableau de bord MyKinsta.

Le tableau de bord MyKinsta
Le tableau de bord MyKinsta

Trouvez le domaine avec lequel vous voulez travailler et cliquez dessus. Sur l’écran suivant, vous trouverez des informations sur ce domaine, notamment votre adresse IP.

Cliquez sur l'option « Sites » dans MyKinsta
Cliquez sur l’option « Sites » dans MyKinsta

Sinon, vous pouvez aussi modifier la façon dont Windows 10 résout l’adresse IP d’un tiers. Vous pouvez récupérer l’adresse IP de n’importe quel site web à l’aide de tracert.

Tracert est généralement utilisé comme outil de diagnostic de réseau pour aider à résoudre les problèmes de connectivité du réseau. Cependant, vous pouvez aussi l’utiliser pour retracer les chemins empruntés par un paquet de données de sa source à sa destination, ce qui révélera l’adresse IP du site web de destination.

Pour lancer tracert, cliquez sur l’icône Démarrer, puis saisissez invite de commandes dans la barre de recherche.

Saisissez invite de commandes prompt dans la barre de recherche
Saisissez invite de commandes prompt dans la barre de recherche

Lorsque l’icône de l’invite de commande apparaît, cliquez dessus. Dans la fenêtre suivante, saisissez tracert suivi de l’URL du site web en question, par exemple :

tracert siteweb.com

Ensuite, pressez la touche Entrée de votre clavier. L’invite de commande affichera alors l’adresse IP de website.com entre parenthèses à côté de l’URL.

2. Exécutez Notepad en tant qu’administrateur

Dans Windows XP et les versions antérieures, la modification de votre fichier hosts était relativement simple. Vous pouviez simplement ajouter une exception à votre antivirus, ouvrir le fichier hosts dans l’application Notepad, puis effectuer vos modifications.

Cependant, Windows 10 a ajouté certaines mesures de sécurité pour empêcher les utilisateurs de modifier accidentellement ce fichier important. C’est logique, car modifier le fichier hosts pourrait potentiellement rendre vos sites web préférés inaccessibles. Dans le pire des cas, cela pourrait même rendre Internet inutilisable sur votre machine.

Dans Windows 10, les informations sur les hôtes sont stockées dans un fichier texte brut dans le dossier interne System32. Vous ne devriez pas avoir de problèmes pour ouvrir ce fichier, mais lorsque vous essayez d’enregistrer vos modifications, vous pouvez rencontrer l’erreur suivante : « Vous n’avez pas l’autorisation d’enregistrer à cet emplacement. Contactez l’administrateur pour obtenir l’autorisation »

Si vous voulez enregistrer vos modifications, vous aurez besoin d’un accès administrateur. Le moyen le plus rapide de l’obtenir est d’utiliser une application texte qui a des privilèges élevés. Dans cet article, nous utiliserons Notepad.

Pour commencer, pressez la touche Windows et saisissez Notepad dans le champ de recherche.

Recherche de l'application Notepad
Recherche de l’application Notepad

Ensuite, cliquez avec le bouton droit de la souris sur Notepad et sélectionnez Exécuter en tant qu’administrateur. Windows 10 va maintenant vous demander si vous voulez autoriser cette application à apporter des modifications à votre appareil. Sélectionnez Oui.

Sélectionnez Exécuter en tant qu'administrateur
Sélectionnez Exécuter en tant qu’administrateur

Cela lance une instance privilégiée de l’application Notepad. Notez qu’il peut t’être demandé de saisir un mot de passe d’administrateur afin de vous ré-authentifier.

3. Effectuez vos modifications

Une fois que Notepad est ouvert en mode administrateur, vous êtes prêt à modifier le fichier hosts. Dans la barre d’outils du Bloc-notes, sélectionnez Fichier > Ouvrir.

Sélectionnez Fichier puis Ouvrir dans la barre d'outils de Notepad
Sélectionnez Fichier puis Ouvrir dans la barre d’outils de Notepad

Ensuite, allez dans C:WindowsSystem32driversetchosts. Vous pouvez aussi copier/coller ce chemin de fichier dans la barre d’adresse, puis appuyer sur Entrée.

Si vous ne voyez pas le fichier hosts dans votre répertoire /etc, vous devez peut-être modifier le type de filtre de fichier. Dans Notepad, ouvrez la liste déroulante Nom de fichier et choisissez Tous les fichiers.

Ouvrez le menu déroulant Nom de fichier et choisissez Tous les fichiers
Ouvrez le menu déroulant Nom de fichier et choisissez Tous les fichiers

Une fois que vous avez le fichier hosts en ligne de mire, vous êtes prêt à le modifier. Si c’est la première fois que vous ouvrez ce fichier, vous verrez un texte décrivant l’objectif du fichier et la façon d’y apporter des modifications, par exemple :

# This file contains the mappings of IP addresses to host names. Each

# entry should be kept on an individual line. The IP address should

# be placed in the first column followed by the corresponding host name.

# The IP address and the host name should be separated by at least one

# space.

Vous pouvez maintenant ajouter votre adresse IP et votre nom d’hôte personnalisés à la fin de ce fichier. Si vous ajoutez plusieurs entrées, n’oubliez pas de placer chaque entrée sur une ligne séparée. Une fois que vous êtes satisfait de vos modifications, vous pouvez enregistrer et fermer le fichier hosts.

Pour être sûr que votre ordinateur reconnaisse vos modifications, c’est une bonne idée de vider le cache DNS. Si vous n’avez pas encore ouvert une fenêtre d’invite de commande, cliquez sur le bouton Windows et recherchez invite de commande. Dans la fenêtre suivante, saisissez ce qui suit :

ipconfig /flushdns

Pour vider le cache DNS, appuyez sur la touche Entrée. Une fois ce processus terminé, Windows 10 devrait utiliser les nouveaux réglages de votre fichier hosts. Sinon, redémarrer votre ordinateur devrait avoir le même effet.

Comment verrouiller votre fichier hosts sur Windows 10

Par défaut, vous ne pouvez modifier le fichier hosts sans privilèges d’administrateur. Cependant, il n’est pas impossible d’acquérir ces privilèges, surtout pour les personnes douées en informatique.

Si vous vous inquiétez des modifications non autorisées, vous pouvez ajouter une couche de sécurité supplémentaire à votre fichier hosts. Par exemple, vous pouvez utiliser le fichier hosts pour empêcher le personnel d’accéder aux sites de réseaux sociaux et vous craignez qu’il ne contourne vos restrictions. Vous pouvez aussi vous inquiéter des attaques de détournement du fichier hosts.

Dans ces scénarios, vous pouvez envisager de verrouiller votre fichier hosts. Même si cette mesure de sécurité n’est pas infaillible, elle dissuadera les tiers de manipuler le fichier.

Pour verrouiller votre fichier hosts, allez dans C:WindowsSystem32driversetchosts. Ensuite, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le fichier et sélectionnez Propriétés.

C:WindowsSystem32driversetchosts
C:WindowsSystem32driversetchosts

Dans la fenêtre Propriétés, marquez le fichier hosts comme étant en lecture seule. Cela verrouillera le fichier et empêchera quiconque de le modifier.

Si vous voulez supprimer ce verrouillage à tout moment, il vous suffit de retourner dans la fenêtre Propriétés. Vous pourrez alors supprimer cette restriction en lecture seule.

Comment réinitialiser votre fichier hosts dans Windows 10

Vous pouvez toujours supprimer des entrées individuelles de votre fichier hosts. Ouvrez simplement le fichier dans Notepad et supprimez la ligne en question.

Cependant, il arrive que vous ayez besoin de rétablir l’état initial de votre fichier hosts. Par exemple, vous avez peut-être fait plusieurs ajustements à votre fichier et tu n’as pas particulièrement envie de défaire chacune de ces modifications manuellement. Vous pouvez aussi rencontrer des redirections étranges, ce qui suggère que votre fichier hosts est devenu corrompu.

Pour réinitialiser votre fichier hosts à son état d’origine, ouvrez votre explorateur de fichiers. Dans la barre d’adresse, saisissez ou copiez/collez ce qui suit :

%systemroot% system32driversetc

Puis, pressez la touche Entrée de votre clavier. À ce stade, nous vous recommandons de renommer votre fichier hosts d’origine. Ce fichier servira alors de sauvegarde, au cas où vous rencontreriez des problèmes avec votre nouveau fichier hosts.Il se peut que vous deviez d’abord récupérer la propriété de ce fichier, selon la façon dont les privilèges sont configurés sur votre ordinateur.

L’étape suivante consiste à créer un nouveau fichier hosts par défaut. Pour cela, créez un fichier texte dans le répertoire %WinDir%system32driversetc, et nommez ce fichier hosts.

Vous pouvez maintenant copier/coller le texte du fichier hosts par défaut de Windows, qui est fourni par Microsoft :

# Copyright (c) 1993-2009 Microsoft Corp.

#

# This is a sample HOSTS file used by Microsoft TCP/IP for Windows.

#

# This file contains the mappings of IP addresses to host names. Each

# entry should be kept on an individual line. The IP address should

# be placed in the first column followed by the corresponding host name.

# The IP address and the host name should be separated by at least one

# space.

#

# Additionally, comments (such as these) may be inserted on individual

# lines or following the machine name denoted by a '#' symbol.

#

# For example:

#

# 102.54.94.97 rhino.acme.com # source server

# 38.25.63.10 x.acme.com # x client host

# localhost name resolution is handled within DNS itself.

# 127.0.0.1 localhost

# ::1 localhost

Enregistrez ce fichier. Comme toujours, vous devrez peut-être redémarrer votre ordinateur ou vider votre cache DNS pour que ces changements prennent effet.

Vous êtes inquiet de tester les changements liés aux DNS ? 😅Ne vous en faites fais pas. 😄 Apprenez à utiliser votre fichier hosts local pour prévisualiser les modifications sans mettre votre site en danger 👇Click to Tweet

Résumé

Apporter des modifications à vos enregistrements DNS peut sembler être une entreprise stressante. Cependant, comme nous l’avons expliqué dans cet article, vous pouvez tester votre fichier hosts local en toute sécurité sans mettre vs enregistrements en direct en danger. Sous Windows 10, vous pouvez le faire en trouvant votre adresse IP, en exécutant Notepad en tant qu’administrateur, puis en effectuant tes modifications.

Si vous avez apprécié ce tutoriel, alors vous aller adorer notre support. Tous nos plans d’hébergement incluent un support 24/7 de nos développeurs et ingénieurs WordPress de classe mondiale. Nous pouvons vous apporter l’aide dont vous avez besoin pour réussir, qu’il soit 2 h du matin ou 2 h de l’après-midi.


Économisez du temps et de l’argent et optimisez les performances de votre site avec :

  • Aide instantanée des experts en hébergement WordPress, 24/7.
  • Intégration de Cloudflare Enterprise.
  • Une audience mondiale avec 34 centres de données dans le monde entier.
  • Optimisation avec notre surveillance intégrée de performance d’applications (APM).

Tout cela et bien plus encore, dans un seul plan sans contrat à long terme, avec des migrations assistées et une garantie de remboursement de 30 jours. Pour trouver le plan qui vous convient, Découvrez nos plans ou contactez nous.