La gestion d’une base de données est une partie complexe mais nécessaire de la gestion d’un site web. Heureusement, des logiciels comme phpMyAdmin existent pour rendre le processus beaucoup plus facile. Cet outil d’administration populaire peut sembler difficile à apprendre, mais l’accès et la modification de votre base de données seront un jeu d’enfant une fois que vous l’aurez maîtrisé.

Le plus difficile est de savoir comment installer phpMyAdmin et de le configurer sur votre serveur web. Si vous rencontrez des difficultés, vous n’êtes certainement pas le seul.

Dans cet article, nous allons vous montrer, étape par étape, comment installer phpMyAdmin sur les principaux systèmes d’exploitation et comment le configurer.

C’est parti !

Qu’est-ce que phpMyAdmin ?

Derrière chaque site web se cache une base de données. Cette base de données vous permet de stocker des données allant des informations du compte utilisateur aux articles que vous publiez sur votre site. S’il existe de nombreux services de base de données, MySQL est le plus populaire. Et il est fort probable que c’est celui qu’utilise votre site web. MariaDB est une alternative courante.

Interagir directement avec MySQL peut être compliqué et déroutant, surtout si vous êtes novice dans l’administration de sites web. Mais l’interaction avec vos bases de données est souvent une partie nécessaire de la maintenance du site.

phpMyAdmin a été créé pour apporter une interface visuelle par navigateur à MySQL et faciliter le travail avec votre base de données. En raison de sa popularité, de nombreux services d’hébergement web incluent l’accès à phpMyAdmin, y compris Kinsta.

La gestion d'une base de données peut être compliquée 😅 phpMyAdmin existe pour rendre le processus beaucoup plus facile ✅ Apprenez ici à l'installer et à le configurer.Click to Tweet

Pourquoi avez-vous besoin de phpMyAdmin ?

Sans un outil comme phpMyAdmin, votre seule option pour accéder à la base de données est la ligne de commande. Cela signifie que vous n’avez pas d’interface visuelle – juste une invite de texte où vous saisissez les commandes. Cette méthode peut être source de confusion et peut même entraîner la destruction accidentelle de votre site.

phpMyAdmin est gratuit et open source. Un grand nombre d’hébergeurs le prennent en charge et vous pouvez même l’installer vous-même sans débourser un seul centime. Et une fois que vous l’avez installé, l’exécution de commandes de base de données à partir de l’interface visuelle est beaucoup plus intuitive.

Vous hésitez encore ? Vous pouvez essayer phpMyAdmin par vous-même pour voir si c’est un gestionnaire de base de données que vous souhaitez utiliser. Une fois que vous l’aurez testé et décidé que vous l’aimez, vous pourrez installer l’outil sur votre serveur.

Pré-requis phpMyAdmin

Les conditions nécessaires pour installer phpMyAdmin sont, heureusement, relativement simples. Si vous disposez d’un serveur web, quel qu’il soit, vous devriez presque certainement être en mesure de le faire fonctionner. Voici la configuration nécessaire détaillée :

Configuration nécessaire pour phpMyAdmin.

Configuration nécessaire pour phpMyAdmin.

Avant d’essayer d’installer phpMyAdmin, rappelez-vous que de nombreux hébergeurs l’ont déjà installé. Kinsta en fait partie ; si vous voulez accéder au gestionnaire de base de données, connectez-vous à votre compte Kinsta, puis allez dans l’onglet Info et cherchez Accès base de données.

Avant d’installer phpMyAdmin, consultez la documentation de votre hébergeur pour vous assurer qu’il ne l’a pas déjà installé.

Pas à pas : Installation de phpMyAdmin

Une fois que vous vous êtes assuré que votre serveur prend en charge phpMyAdmin, il est temps de l’installer. Les serveurs web sont disponibles dans un large éventail de systèmes d’exploitation. Nous avons donc inclus les systèmes les plus populaires, notamment Windows, Mac et plusieurs distributions Linux.

Sur ce, voici les instructions étape par étape pour installer phpMyAdmin.

Comment installer phpMyAdmin sur Windows 10

Comme l’indiquent les pré-requis, vous aurez besoin d’un serveur web avec PHP et une base de données pour utiliser phpMyAdmin. Bien que vous puissiez sans aucun doute télécharger Apache, PHP et MySQL manuellement, il existe une option beaucoup plus simple pour obtenir un serveur opérationnel sur un ordinateur Windows.

WAMP (Windows, Apache, MySQL et PHP) est un logiciel gratuit qui vous permet de créer facilement un serveur avec tous les pré-requis. Vous pouvez également essayer XAMPP pour Windows (Apache, MariaDB, PHP et Perl) s’il convient mieux à vos besoins.

La page d'accueil de WAMPserver.

La page d’accueil de WAMPserver.

Une fois que vous avez téléchargé l’un de ces logiciels, il suffit de l’installer et de suivre le processus de configuration.

Supposons que vous utilisiez WAMP ou XAMPP. Ces deux systèmes sont déjà équipés de phpMyAdmin ! Dans votre navigateur, rendez-vous sur http://localhost/phpMyAdmin, et vous devriez voir l’écran de connexion, confirmant que vous avez tout installé correctement.

Comment installer phpMyAdmin sur Mac

L’installation de phpMyAdmin sur un Mac est un peu différente. Tous les pré-requis sont les mêmes. Mais comme macOS est livré avec Apache et PHP, vous n’avez pas besoin de les télécharger.

Avec Mac, vous avez deux options : Vous pouvez utiliser XAMPP comme pour les autres systèmes d’exploitation ou tout installer manuellement.

Liste des téléchargements de XAMPP OSX.

Liste des téléchargements de XAMPP OSX.

Téléchargez XAMPP pour OS X, ouvrez-le et déposez-le dans votre dossier Applications.

Ouvrez le contrôle XAMPP depuis /Applications/XAMPP/manager-osx.app pour démarrer vos serveurs Apache et MySQL. Si vous vous rendez ensuite sur http://localhost, vous devriez voir que tout fonctionne correctement et votre login phpMyAdmin sous la section « Outils ».

Si vous préférez installer phpMyAdmin manuellement, le processus est simple. Puisque vous disposez déjà d’Apache et de PHP, il vous suffit de télécharger MySQL. Assurez-vous de sélectionner macOS dans la liste déroulante. Téléchargez et installez le fichier, suivez les instructions et enregistrez tous les identifiants et les mots de passe qui vous sont donnés.

Vous pouvez ensuite ouvrir les Préférences Système et lancer MySQL pour démarrer un serveur. Vous pouvez également lancer Apache en exécutant cette commande dans le Terminal :

sudo apachectl start
Commande pour démarrer Apache dans le Terminal Mac.

Commande pour démarrer Apache dans le Terminal Mac.

Après cela, il ne reste plus qu’à installer phpMyAdmin. Renommez le dossier en « phpMyAdmin » et déplacez-le dans /Library/WebServer/Documents/. Vérifiez qu’il est correctement installé en visitant http://localhost/phpMyAdmin dans le navigateur.

Si vous avez installé Homebrew, une autre option consiste à saisir la commande : brew install phpMyAdmin.

Comment installer phpMyAdmin sur Ubuntu

Ubuntu, l’une des distributions Linux les plus populaires et les plus accessibles, est un bon choix pour votre serveur.

Bien que l’installation manuelle d’Apache et de MySQL soit toujours possible, Linux possède sa propre « pile » de logiciels de serveur standard connue sous le nom de LAMP (Linux, Apache, MySQL et PHP). Contrairement à WAMP et XAMPP, cette pile n’est pas fournie avec phpMyAdmin, vous devrez donc l’installer manuellement. Heureusement, Ubuntu vous permet d’effectuer toutes vos installations via la ligne de commande.

Tout d’abord, vérifiez que tasksel est activé. Les éditions serveurs d’Ubuntu devraient l’avoir installé, mais si vous avez une édition d’ordinateur de bureau, vous pouvez l’activer avec cette commande :

sudo apt-get install tasksel

Après cela, vous pouvez utiliser tasksel pour installer un serveur LAMP avec cette commande :

sudo tasksel install lamp-server
Installation du serveur LAMP via la ligne de commande dans Ubuntu.

Installation du serveur LAMP via la ligne de commande dans Ubuntu.

Maintenant, vous pouvez installer phpMyAdmin :

sudo apt install phpMyAdmin

Avec cela, vous avez tous les fichiers nécessaires pour faire fonctionner un serveur sur votre ordinateur.

Comment installer phpMyAdmin sur CentOS 7

L’installation de phpMyAdmin sur CentOS 7 est très similaire aux autres distributions, mais les commandes sont légèrement différentes car ce système d’exploitation utilise Yum au lieu de la commande apt.

Il n’existe pas non plus de pile LAMP simple qui installe tous les composants du serveur dont vous avez besoin en une seule fois. Vous devrez donc télécharger Apache, MySQL et PHP manuellement. Heureusement, vous pouvez les obtenir facilement en ligne de commande.

Tout d’abord, téléchargeons une pile LAMP en utilisant la ligne de commande, en commençant par Apache :

sudo yum install httpd.service

Pour démarrer le serveur Apache et s’assurer qu’il fonctionne au démarrage, utilisez ces commandes :

sudo systemctl start httpd.service
sudo systemctl enable httpd.service

Il est maintenant temps d’installer une base de données. CentOS 7 installe par défaut MariaDB. Elle est également entièrement compatible avec phpMyAdmin, ce qui permet de l’utiliser en toute sécurité. Il est possible de télécharger MySQL à la place, mais c’est un processus beaucoup plus compliqué. Utilisons MariaDB :

sudo yum install mariadb-server mariadb

Maintenant nous pouvons l’exécuter et le lancer au démarrage :

sudo systemctl start mariadb
sudo systemctl enable mariadb.service

Pour terminer l’installation de MariaDB et s’assurer qu’elle est sécurisée, exécutez la configuration de l’installation sécurisée avec la commande suivante.

sudo mysql_secure_installation

Enfin, nous pouvons installer PHP avec le paquet MySQL supplémentaire.

sudo yum install php php-mysql

Vous devrez également redémarrer le serveur Apache, afin qu’il fonctionne correctement avec PHP.

sudo systemctl restart httpd.service

Avec cela, vous avez la pile LAMP dont vous avez besoin et vous pouvez enfin télécharger phpMyAdmin. Comme il n’est pas dans le référentiel Yum, vous devrez à la place installer le référentiel EPEL avec cette commande :

sudo yum install epel-release

Et installez phpMyAdmin.

sudo yum install phpMyAdmin

Cela prend quelques étapes supplémentaires sous CentOS 7, mais vous devriez maintenant avoir un serveur prêt à être configuré.

Comment installer phpMyAdmin sur Debian

Comme pour CentOS 7, vous devrez installer une pile LAMP en utilisant la ligne de commande manuellement. Tout d’abord, récupérons Apache avec cette commande :

sudo apt install apache2

Ensuite, nous allons installer MariaDB. Comme CentOS 7, cette distribution Linux fonctionne mieux avec MariaDB, et nous vous recommandons d’utiliser celle-ci à la place.

sudo apt install mariadb-server

Et comme avec CentOS 7, vous devez exécuter l’installation sécurisée pour ajouter un mot de passe de base de données et vous assurer que tout est sécurisé.

sudo mysql_secure_installation

Enfin, nous pouvons installer PHP et quelques paquets supplémentaires dont votre serveur aura besoin pour fonctionner.

sudo apt install php php-mysql libapache2-mod-php

Et nous pouvons terminer en installant phpMyAdmin.

sudo apt install phpMyAdmin

Comment accéder à phpMyAdmin

Une fois que vous avez installé phpMyAdmin de la bonne manière, l’accès et la connexion sont les mêmes sur tous les systèmes d’exploitation.

Vous aurez besoin de l’adresse de votre serveur web, puis ajoutez /phpMyAdmin/ à la fin de celle-ci. Si vous venez de configurer un serveur sur votre ordinateur, il est très probable que l’adresse soit simplement « localhost », alors rendez-vous sur ce lien :

http://localhost/phpMyAdmin

Il peut également s’agir d’une adresse IP, ou même d’une adresse nommée s’il s’agit d’un serveur que vous avez déjà sur le web. Si vous n’êtes pas sûr, vous pouvez probablement trouver l’adresse dans vos fichiers de configuration Apache ou MySQL.

Une fois que vous êtes sur l’écran de connexion, vous avez besoin d’un identifiant et d’un mot de passe. S’il s’agit d’une nouvelle installation, l’identifiant est probablement « root », et vous pouvez laisser le mot de passe vide. Si cela ne fonctionne pas, le mot de passe peut être « password ».

Écran de connexion de phpMyAdmin.

Écran de connexion de phpMyAdmin.

Si vous ne pouvez pas vous connecter, vérifiez les fichiers de configuration de phpMyAdmin ou de MySQL pour trouver vos informations de connexion. Il se peut également que vous ayez changé les informations de connexion pendant le processus d’installation.

Les utilisateurs de Linux doivent essayer la commande suivante s’ils ont des difficultés à accéder à la page ou à se connecter :

sudo dpkg-reconfigure phpMyAdmin

Enfin, sachez que si vous utilisez un hébergeur tel que Kinsta avec phpMyAdmin préinstallé, vous trouverez généralement les informations et les liens de connexion dans le tableau de bord de votre hébergement. Dans ce cas, vous n’avez pas besoin d’installer manuellement phpMyAdmin sur le serveur.

Configuration de phpMyAdmin

Une fois le gestionnaire de base de données installé et prêt à fonctionner sur votre système, vous devriez savoir comment configurer phpMyAdmin. Comme avec n’importe quel logiciel de serveur, vous allez certainement vouloir faire beaucoup de bricolage avec les réglages.

Un phpMyAdmin non configuré peut également présenter un risque potentiel pour la sécurité. Il y a quelques étapes supplémentaires que vous devez prendre pour verrouiller votre système.

Si vous avez un jour besoin de restaurer une sauvegarde de votre base de données, vous pouvez toujours utiliser phpMyAdmin pour importer un nouveau fichier SQL. Faites toujours des sauvegardes fréquentes avant d’apporter des modifications importantes à la base de données ou à ses réglages, surtout si vous ne travaillez pas uniquement sur un serveur de test.

Comment exécuter des requêtes SQL

Maintenant que phpMyAdmin fonctionne, vous devez savoir comment faire ce pour quoi il a été conçu : exécuter des requêtes SQL.

Vous pouvez exécuter des requêtes soit sur la page d’accueil (cela s’applique à l’ensemble du site), soit dans une base de données ou une table spécifique. Cliquez sur l’onglet SQL en haut de l’écran, tapez votre commande et appuyez sur Go.

Exécution d'une requête SQL dans phpMyAdmin.

Exécution d’une requête SQL dans phpMyAdmin.

Voici une liste de requêtes SQL courantes :

Il y a certainement d’autres commandes à apprendre, mais ce sont là quelques exemples pour commencer.

Comment modifier l’URL par défaut de phpMyAdmin ?

Laisser le lien d’accès à phpMyAdmin sur son réglage par défaut (http://website.com/phpMyAdmin) peut poser un risque de sécurité.

Si vous faites en sorte que cette page soit facile à trouver, les pirates pourront la découvrir et tenter de forcer votre identifiant et votre mot de passe. Cela peut être encore pire si vous avez laissé les informations d’identification sur les réglages par défaut « root » et « password ».

Mais en changeant l’URL par quelque chose que vous êtes le seul à connaître, vous pouvez rendre beaucoup plus difficile pour les utilisateurs inconnus d’accéder à cette page et d’essayer de deviner le mot de passe.

Ouvrez dans un éditeur de texte le fichier phpMyAdmin.conf que vous pouvez trouver sous C:\wamp\alias sur Windows/WAMP, xampp\apache\conf\extra sur XAMPP, /etc/httpd/conf.d sur Linux, ou /usr/conf/extra sur Mac.

Vous devriez y voir cette ligne :

Alias /phpMyAdmin /usr/share/phpMyAdmin

Changez le chemin /phpMyAdmin pour la nouvelle adresse de votre choix. Par exemple :

Alias /exampleURL /usr/share/phpMyAdmin

Vous pouvez maintenant accéder à cette URL unique pour phpMyAdmin en visitant l’adresse personnalisée que vous avez définie (http://website.com/exampleURL).

Comment configurer une passerelle d’authentification NGINX

Une autre option consiste à mettre en place une deuxième couche de sécurité avec une passerelle d’authentification. Après avoir déplacé la page de connexion de phpMyAdmin vers un emplacement secret, vous pouvez protéger cette page par un mot de passe afin de rendre le passage des attaquants encore plus difficile.

Les utilisateurs de Linux sur un serveur NGINX peuvent exécuter les commandes suivantes dans la ligne de commande pour créer une passerelle d’authentification (ceci est également possible sur les serveurs Apache).

Commencez par créer un mot de passe crypté (remplacez « example » par ce que vous voulez) et notez le résultat :

openssl passwd example

Créez un fichier de configuration dans le dossier de NGINX et donnez-lui un nom :

sudo nano /etc/nginx/examplename

Saisissez l’identifiant et le mot de passe dans ce fichier comme ceci, en faisant attention à laisser les deux points :

exampleusername:examplepassword

Ouvrez maintenant le fichier de configuration de NGINX.

sudo nano /etc/nginx/sites-available/default

Dans le bloc « server », nous allons ajouter notre passerelle en collant le code suivant (assurez-vous de changer les valeurs).

location /example {
  auth_basic "Login";
  auth_basic_user_file /etc/nginx/examplename;

Le premier /example doit correspondre à l’URL de phpMyAdmin que vous avez définie, vous pouvez ajuster le nom de la variable auth_basic à votre guise, et le dernier /examplename doit être le nom du fichier de mots de passe que vous avez créé précédemment.

Lors de la connexion, vous devriez être invité à saisir les informations d’identification que vous avez défini avant même de voir la connexion phpMyAdmin.

Adminer : Une alternative plus simple à phpMyAdmin

Adminer est un outil de gestion de base de données gratuit et open source similaire à phpMyAdmin. Anciennement appelé phpMinAdmin, Adminer a été explicitement conçu comme une alternative plus simple et meilleure à phpMyAdmin.

Il est facile à déployer sur n’importe quel serveur web. Il suffit de téléverser un seul léger fichier PHP.

Exploration d'une base de données WordPress avec Adminer.

Exploration d’une base de données WordPress avec Adminer.

Même DevKinsta, la suite gratuite d’outils de développement local de Kinsta, utilise Adminer pour exécuter son gestionnaire de base de données. Il prend en charge de nombreuses fonctions puissantes de gestion de base de données, telles que le changement facile de base de données, l’affichage et la modification des tables, la manipulation des valeurs de la base de données, l’importation et l’exportation de bases de données, l’exécution de requêtes SQL, et bien plus encore.

Adminer est le gestionnaire de base de données de DevKinsta.

Adminer est le gestionnaire de base de données de DevKinsta.

Vous pouvez en savoir plus sur Adminer, ses fonctionnalités et son utilisation dans notre article consacré à Adminer.

Vous avez besoin d'un peu d'aide pour installer et configurer cet outil d'administration populaire ? ⬇️ Ce guide est fait pour vous ✅Click to Tweet

Résumé

Votre première utilisation de phpMyAdmin peut être intimidante. Mais une fois que vous saurez comment l’installer et le configurer, l’accès à votre base de données sera aussi facile que de se connecter à WordPress.

Les utilisateurs de Windows, Mac et Linux peuvent tous utiliser ce précieux gestionnaire de base de données. Tant que vous disposez d’un serveur web sur lequel PHP est installé, le faire fonctionner devrait être simple si vous suivez nos instructions. N’oubliez pas de le configurer correctement et de vous assurer qu’il est sécurisé, et vous n’aurez plus jamais de problème pour modifier votre base de données.


Économisez du temps et de l’argent et optimisez les performances de votre site avec :

  • Aide instantanée des experts en hébergement WordPress, 24/7.
  • Intégration de Cloudflare Enterprise.
  • Une audience mondiale avec 28 centres de données dans le monde entier.
  • Optimisation avec notre surveillance intégrée de performance d’applications (APM).

Tout cela et bien plus encore, dans un seul plan sans contrat à long terme, avec des migrations assistées et une garantie de remboursement de 30 jours. Pour trouver le plan qui vous convient, Découvrez nos plans ou contactez nous.