WordPress est présenté comme une plateforme conviviale pour les débutants, et pour cette raison, il s’agit d’un choix populaire auprès de nombreux nouveaux propriétaires de sites web. Vous pouvez accomplir beaucoup de choses grâce à WordPress sans aucune connaissances techniques nécessaires.

En même temps, si vous voulez tirer le meilleur parti de la plateforme, il est utile de comprendre comment fonctionnent certains de ses éléments les plus fondamentaux. Par exemple, après avoir utilisé WordPress pendant un certain temps, c’est une bonne idée d’apprendre comment fonctionnent les bases de données WordPress.

La base de données de votre site est incroyablement importante, car elle stocke toutes les informations nécessaires au fonctionnement de votre site. Une connaissance de base vous aidera à mieux comprendre la plateforme que vous utilisez, à effectuer certaines tâches plus efficacement et à effectuer le dépannage.

Dans cet article, nous allons parler de ce qu’est une base de données WordPress et comment elle fonctionne. De plus, nous verrons comment trouver et gérer les vôtres. Mettons-nous au travail !

Introduction aux bases de données

Le concept de « base de données » n’est pas unique à WordPress. En termes simples, une base de données est une collecte organisée de données. Ces données sont stockées électroniquement, généralement sur un système informatique, et peuvent être consultées à volonté. Les bases de données peuvent être de toute taille et de tout niveau de complexité.

Ce qu’elles ont toutes en commun, c’est la façon dont elles stockent un ensemble d’informations d’une manière qui en facilite l’accès. Les données qu’elle contient – comme les enregistrements ou les fichiers – sont généralement organisées en lignes, en colonnes et en tableaux. De plus, les bases de données sont dynamiques. Vous pouvez ajouter, supprimer et modifier les informations d’une base de données, pour autant que vous y ayez accès.

Les bases de données ont généralement une forme de mesures de sécurité pour empêcher les utilisateurs non autorisés d’entrer, car les données qu’ils contiennent peuvent être de nature délicate.

Pourquoi WordPress nécessite une base de données

Vous ne le réalisez peut-être pas, mais votre site WordPress est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. Il se passe beaucoup de choses dans les coulisses pour le faire fonctionner correctement, même si votre site est assez petit. En particulier, un site web WordPress est composé d’un grand nombre de types de données différents.

Comme vous l’avez probablement deviné, toutes ces informations sont stockées dans une base de données WordPress centralisée. Cette base de données est ce qui permet à votre site de fonctionner et aux modifications que vous ou vos visiteurs apportez d’être enregistrés. Certaines des données stockées dans votre base de données WordPress incluent :

En d’autres termes, à peu près tout ce qui compose votre site se trouve dans sa base de données. Pour cette seule raison, il vaut la peine d’en apprendre un peu plus sur le fonctionnement de la base de données.

Comment fonctionne votre base de données WordPress

Lorsque vous installer un nouveau site web WordPress, une partie du processus consiste à créer une base de données. Généralement, cela se produit automatiquement. Cependant, vous pouvez également créer une base de données manuellement, ou même utiliser une base de données existante avec un nouveau site web.

Quoi qu’il en soit, votre base de données sera presque toujours stockée sur le serveur du fournisseur d’hébergement. C’est ce qu’on appelle parfois un « hébergeur de base de données ». Lorsqu’une personne visite votre site, son navigateur envoie une requête au serveur de votre site. Le serveur envoie ensuite les données nécessaires pour afficher le site et le faire fonctionner correctement. Il convient également de noter qu’une base de données nécessite son propre ensemble de logiciels pour fonctionner.

WordPress utilise un système de gestion de base de données appelé MySQL, qui est un logiciel libre. Cela signifie que vous entendrez parfois la base de données de votre site nommée « base de données MySQL ». MySQL est ce qui permet à la base de données de stocker des informations et de vous y donner accès. Lorsque des données doivent être stockées, modifiées ou supprimées, WordPress envoie une « requête » MySQL à la base de données. Cela signifie simplement que des instructions sont envoyées sur les données qui devraient être affectées et ce qui devrait être fait avec elles.

Voici un exemple d’une méthode assez simple de requête MySQL :

DELETE FROM wp_comments WHERE wp_comments.comment_approved = 'spam';

Cette ligne indique à la base de données d’examiner toutes les données qu’elle contient relatives aux commentaires des utilisateurs. Elle trouvera tous les commentaires que vous avez marqués comme spam et les supprimera. De nombreuses requêtes liées à la base de données s’exécutent automatiquement.

Cependant, vous pouvez également accéder directement à votre base de données et exécuter ces types de commandes à la main, ou utiliser un gestionnaire de base de données pour simplifier le processus. Cela vous permet d’accomplir certaines tâches plus rapidement que si vous les exécutiez via le tableau de bord, et peut vous permettre de faire des choses que vous ne pouvez pas faire autrement (comme changer le nom d’utilisateur de votre compte).

Dans un instant, nous parlerons de la façon de trouver votre base de données WordPress et d’y accéder. Cependant, regardons d’abord de plus près quels types de tables la base de données contient.

Comment votre base de données WordPress organise l’information

Tout à l’heure, nous avons mentionné en passant que l’information contenue dans une base de données est organisée. Afin que l’énorme quantité d’informations soit rapidement et facilement accessible, elle est organisée en une série de « tables de base de données ». En résumé, une table de base de données est comme un dossier dans une armoire de classement et contient une catégorie spécifique de données. Alors que votre système de classement à domicile peut avoir un dossier pour les factures et un autre pour les reçus, votre base de données WordPress a une table pour les commentaires, une pour les articles, et ainsi de suite. Plus précisément, une toute nouvelle base de données WordPress contiendra les tables suivantes :

  • wp_commentmeta
  • wp_comments
  • wp_links
  • wp_options
  • wp_postmeta
  • wp_posts
  • wp_terms
  • wp_termmeta
  • wp_term_relationships
  • wp_term_taxonomy
  • wp_usermeta
  • wp_users

Comme vous pouvez le constater, les noms de ces tables vous donnent une bonne idée de ce dont chacune est responsable. De plus, chaque table contient diverses colonnes et champs qui contiennent des types d’informations encore plus spécifiques. Par exemple, la table wp_comments contient des données relatives aux commentaires laissés sur vos pages et articles. Elle est ensuite ventilée dans les colonnes suivantes :

  • comment_ID
  • comment_post_ID
  • comment_author
  • comment_author_email
  • comment_author_url
  • comment_author_IP
  • comment_date
  • comment_date_gmt
  • comment_content
  • comment_karma
  • comment_approved
  • comment_agent
  • comment_type
  • comment_parent
  • user_id

Cela signifie essentiellement que la base de données stocke beaucoup d’informations sur chaque commentaire spécifique. Cela inclut l’identifiant unique du commentaire, l’article où il se trouve, des détails sur son auteur, et plus encore. Si vous vouliez supprimer les commentaires de spam comme dans notre exemple précédent, cette table de base de données est ce à quoi vous auriez besoin d’accéder en utilisant une requête MySQL.

Comment accéder à votre base de données WordPress et l’utiliser (en 2 étapes)

Dans la plupart des cas, votre base de données est autosuffisante. Vous n’avez pas besoin d’y accéder pour créer du contenu et faire fonctionner votre site. En même temps, il existe de nombreuses situations dans lesquelles il est utile de savoir comment trouver et comprendre votre base de données. Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles vous pourriez avoir besoin d’accéder à votre base de données WordPress :

  • À des fins d’apprentissage, pour mieux comprendre comment votre site est structuré.
  • Pour effectuer des tâches qui ne peuvent pas être traitées par le tableau de bord WordPress.
  • Dans le cadre du processus de dépannage pour certaines des erreurs courantes de WordPress.

Il y a aussi un problème commun qui concerne votre base de données, que vous pouvez résoudre avec notre guide : Comment réparer l’erreur « Le serveur MySQL a disparu » dans WordPress.

En gardant cela à l’esprit, nous allons vous expliquer comment gérer votre base de données WordPress.

Étape 1 : Se connecter à phpMyAdmin

Puisque votre base de données est stockée sur le serveur de votre site, vous devrez passer par votre hébergeur afin d’y accéder. Cela signifie que le processus nécessaire peut varier un peu, selon l’hébergeur que vous utilisez. Cependant, dans la plupart des cas, vous aurez besoin d’utiliser une interface appelée phpMyAdmin.

Tout d’abord, avant d’interagir avec votre base de données, vous devez vous assurer d’avoir une sauvegarde récente de votre site web. Il est facile d’apporter des modifications accidentelles à votre base de données qui sont difficiles à inverser et qui risquent d’endommager le site. Si vous avez une sauvegarde, vous pouvez simplement restaurer votre site à son état antérieur si vous faites une erreur.

Ensuite, vous devrez localiser phpMyAdmin dans votre compte d’hébergement. Souvent, cela signifie d’accéder d’abord à cPanel, puis d’y rechercher phpMyAdmin. Cependant, le processus peut être un peu différent si votre hébergeur utilise un système de gestion unique. Par exemple, chez Kinsta, nous fournissons aux utilisateurs un panneau d’hébergement personnalisé : le tableau de bord MyKinsta.

Si votre site est hébergé chez nous, vous aurez intérêt à accéder à votre tableau de bord, sélectionner le site que vous souhaitez gérer et faire défiler vers le bas jusqu’à la section Accès à la base de données. Vous verrez un lien intitulé Ouvrir phpMyAdmin :

Tableau de bord MyKinsta

Tableau de bord MyKinsta

Un écran de connexion vous sera présenté, où vous pourrez saisir le nom d’utilisateur et le mot de passe de la base de données listés dans la section Accès à la base de données de votre tableau de bord. Cela ouvrira le gestionnaire phpMyAdmin.

Étape 2 : Accédez à votre base de données et commencez à apporter des modifications

Peu importe comment vous y accédez, phpMyAdmin a un aspect cohérent :

Gestionnaire phpMyAdmin

Gestionnaire phpMyAdmin

L’onglet Bases de données en haut de l’écran est l’endroit où vous pouvez voir une liste complète. Il devrait y en avoir quelques-unes en rapport avec phpMyAdmin lui-même, et une qui porte le nom de votre site web. Cliquez sur cette dernière, et vous verrez la base de données :

Base de données MySQL

Base de données MySQL

Comme vous pouvez le voir, cela inclut la liste des tables de la base de données dont nous avons discuté précédemment. Chacune est accessible pour voir les colonnes et les champs qu’elle contient :

Base de données MySQL wp_options

Base de données MySQL wp_options

À partir de là, vous pouvez utiliser les différentes options pour rechercher, ajouter, modifier et supprimer des données. A titre d’exemple, voyons comment changer le nom d’utilisateur de votre compte WordPress. C’est quelque chose que vous ne pouvez pas faire dans le tableau de bord, mais qui est simple à accomplir en accédant à votre base de données.

Pour ce faire, vous devez sélectionner la table wp_users et cliquer sur Modifier à côté du nom d’utilisateur que vous souhaitez modifier

Modifier votre nom d'utilisateur via la base de données

Modifier votre nom d’utilisateur via la base de données

Ensuite, ajoutez votre nouveau nom d’utilisateur dans le champ Valeur sous user_login :

Mise à jour de votre nom d'utilisateur directement dans la base de données WordPress

Mise à jour de votre nom d’utilisateur directement dans la base de données WordPress

Pour finaliser vos modifications, sélectionnez Go. Le nom d’utilisateur de votre compte sera automatiquement mis à jour. De nombreuses tâches liées aux bases de données sont aussi simples que cela – tout ce que vous avez à faire est de trouver le bon élément de données et de le modifier. Cependant, n’oubliez pas d’être très prudent lorsque vous faites cela. Il est préférable de savoir quelle tâche vous essayez d’accomplir à l’avance et de rechercher un guide ou un tutoriel qui vous indiquera où trouver les données dont vous avez besoin (et ce qu’il faut en faire).

Info

Tous les plans de Kinsta comportent l’optimisation automatique hebdomadaire de base de données MySQL pour assurer une meilleure performance de la base de données. Consultez nos plans pour plus d’informations.

Votre site WordPress ne fonctionnera pas sans base de données. Découvrez ce que c'est et pourquoi c'est si important grâce à ce guide du débutant ! 🗣💪 Cliquez pour Tweet

Résumé

Si vous n’êtes pas développeur web, l’idée d’interagir avec votre base de données WordPress peut être intimidante. Cependant, c’est une tâche qui vaut la peine d’être apprise, car elle peut vous permettre d’apporter toutes sortes de modifications à votre site web. De plus, la plupart des hébergeurs simplifient l’accès et la gestion de votre base de données.

Votre base de données WordPress contient toutes les informations nécessaires à son utilisation, y compris son contenu, les données utilisateurs, les réglages et bien plus encore. Ces informations sont organisées en tables, colonnes et champs, que vous pouvez modifier à volonté. Vous pouvez accéder à votre base de données en naviguant vers phpMyAdmin dans votre panneau d’hébergement – n’oubliez pas de sauvegarder votre site d’abord, et soyez très prudent lorsque vous faites des changements.


Si vous avez aimé ce tutoriel, alors vous allez adorer notre support. Tous les plans d'hébergement de Kinsta incluent le support 24/7 de nos développeurs et ingénieurs WordPress expérimentés. Discutez avec la même équipe qui soutient nos clients du Fortune 500. Découvrez nos plans