Apple reprend le slogan « il y a une application pour ça », mais vous trouverez également de nombreuses fonctionnalités natives intégrées à macOS. Après tout, l’écosystème d’Apple est connu pour la façon dont tout « fonctionne ». Il n’est donc pas surprenant que vous n’ayez pas à vous soucier beaucoup de la façon de faire une capture d’écran sur votre Mac.

La capacité de Mac à réaliser des captures d’écran n’a pas fait l’objet de mises à jour significatives, principalement parce qu’Apple a sans doute bien fait les choses la première fois. Dans l’ensemble, la prise d’une capture d’écran – et son édition en mode natif – est un jeu d’enfant sur Mac, quelle que soit la tâche à accomplir.

Dans cet article, vous allez apprendre à réaliser une capture d’écran sur votre Mac. Puis nous explorerons de nombreuses solutions qui peuvent compléter la fonctionnalité native de capture d’écran de macOS. Vous apprendrez également à personnaliser l’outil de capture d’écran.

C’est parti !

Les nombreuses utilisations des captures d’écran sur votre Mac

Avant que la fonctionnalité ne soit disponible et que les smartphones n’en étaient encore qu’à leurs balbutiements, la seule façon de faire une capture d’écran était d’utiliser une extension d’objectif dédiée pour votre appareil. La possibilité de faire des captures d’écran existe depuis les années 60.

Avec l’avènement d’Internet et sa croissance continue, le partage de captures d’écran a augmenté de manière significative. Voici quelques exemples de leur utilisation :

Quelle que soit la raison pour laquelle vous souhaitez faire une capture d’écran sur votre Mac, vous aurez besoin d’un moyen efficace et transparent pour le faire. Nous vous présenterons plus tard quelques-unes de ces options. Mais d’abord, discutons de certaines limites de la capture d’écran.

Vous avez besoin de documenter les caractéristiques et les fonctionnalités de vos produits ? ✅ Assurez-vous de savoir comment tirer le meilleur parti de vos captures d'écran et enregistrements 👨‍💻Click to Tweet

Restrictions sur la prise de captures d’écran sur votre Mac

Si la possibilité de faire une capture d’écran est relativement simple, macOS (et les applications qu’il héberge) est devenu plus intelligent au fil du temps, face à la myriade de problèmes posés par le partage et la distribution de contenus numériques. En d’autres termes, parce que nous pouvons visionner des films et d’autres médias sur nos ordinateurs, le système d’exploitation ne peut pas être tenu responsable de la violation des droits d’auteur.

Ainsi, lorsque vous souhaitez faire une capture d’écran d’une application telle qu’Apple TV ou DVD Player, le système d’exploitation dissimule la fenêtre correspondante :

L'application Screenshot de macOS « efface » les fenêtres qui pourraient enfreindre les droits d'auteur si vous les capturez.

L’application Screenshot de macOS « efface » les fenêtres qui pourraient enfreindre les droits d’auteur si vous les capturez.

Bien qu’il puisse exister des solutions de contournement (illégales) pour capturer des vidéos et autres médias protégés par le droit d’auteur sous macOS, elles ne feront évidemment pas l’objet de cet article. Cependant, pour la plupart des autres tâches de capture d’écran, il existe plusieurs excellents outils disponibles.

4 applications de premier ordre pour réaliser des captures d’écran sur votre Mac

Comme nous l’avons noté, il existe de nombreuses applications sur le marché pour faire des captures d’écran sur votre Mac. Cependant, nous allons ici en présenter quatre. Nous pensons qu’elles offrent un large éventail de fonctionnalités, même si l’application de capture d’écran standard de macOS est un bon outil. Voyons d’abord ce qu’il en est.

1. Screenshot.app

Avant tout autre outil, nous devons bien sûr parler de l’application macOS Screenshot.app  intégrée. Bien que vous puissiez penser qu’elle existe depuis toujours, elle ne fait partie de macOS que depuis Mojave (10.14).

Avant cela, vous utilisiez Grab pour les captures d’écran jusqu’à ce qu’il soit supprimé avec la version 10.13. En réalité, les fonctionnalités de la nouvelle application chevauchent celles de l’ancienne, et la plupart des utilisateurs ne remarqueront pas la différence. Il s’agit essentiellement d’un changement de nom, avec quelques améliorations organiques pour l’utilisation quotidienne.

Dans la plupart des cas, vous ne vous rendrez même pas compte que vous utilisez une application si vous travaillez avec les raccourcis clavier. C’est le genre d’approche transparente que vous obtenez en standard avec les logiciels Apple natifs. Même l’ouverture de l’application Screenshot.app (dont nous reparlerons plus tard) est un jeu d’enfant.

L'affichage dédié de Screenshot.app.

L’affichage dédié de Screenshot.app.

Si vous ouvrez l’application sans utiliser les raccourcis, vous trouverez également une fonctionnalité d’enregistrement d’écran. Cela augmente la valeur de l’application et, avec d’autres applications groupées comme iMovie, elle vous donne une base solide pour faire vos premiers pas dans les vidéos explicatives. Pour une entreprise qui souhaite documenter les caractéristiques et les fonctionnalités de ses produits, cette application est presque parfaite.

Au quotidien, la plupart des utilisateurs de Mac font des captures d’écran avec l’application native. Dans ces conditions, il est préférable d’expliquer pourquoi vous souhaitez une alternative à l’application Screenshot.app.

Il y a quelques phrases, nous avons dit que Screenshot.app était seulement « presque parfaite ». Il n’y a pas d’enregistrement audio, pour commencer, et vous trouverez peu d’options pour travailler avec les captures que vous faites. Comme vous le verrez, par rapport à d’autres outils, il y a une déconnexion entre la technologie de capture d’écran et les fonctions d’annotation.

Les outils de balisage sur macOS.

Les outils de balisage sur macOS.

Il est vrai qu’Apple souhaite que vous utilisiez Preview et Markup principalement pour annoter des captures d’écran. Bien que vous y trouviez un ensemble solide d’outils, il lui manque certaines fonctionnalités recherchées, comme l’obscurcissement. Pour des outils d’annotation et de balisage plus avancés, vous devrez chercher ailleurs.

2. Skitch

En parlant de cela, nous allons faire une supposition éclairée en ce qui concerne Skitch. Cette application conçue pour être utilisée avec Evernote est devenue une solution de capture d’écran incontournable pour de nombreux utilisateurs de Mac. Cependant, nous parions que vous n’utilisez Skitch que pour des annotations et non pour des captures d’écran.

L'application Skitch

L’application Skitch

Ce n’est pas parce que la fonctionnalité de capture est terrible. Elle est fiable et simple d’utilisation, et nous l’utiliserions comme outil de capture par défaut si nous le pouvions. Cependant, elle n’offre pas beaucoup plus que l’application native Screenshot.app. C’est compréhensible, étant donné que Skitch sert principalement à transférer des captures d’écran dans Evernote.

Avec Skitch, ce qui nous impressionne, ce sont les outils d’annotation, et ils fonctionnent bien en combinaison avec l’outil natif de macOS. Mais avant de vous emballer, sachez que les outils proposés n’ont pas la profondeur d’un outil de conception graphique. Cela dit, les éléments de base sont inclus dans l’offre, et ils fonctionnent bien. Il y a des zones de texte, des formes, des outils de stylo, des outils de recadrage et d’obscurcissement.

La barre d'outils de Skitch.

La barre d’outils de Skitch.

Nous dirions que l’option d’obscurcissement à elle seule justifie l’installation de Skitch. Il est parfois difficile de créer des boîtes nettes qui s’intègrent parfaitement à l’image originale, mais l’effet pixelisé est agréable et n’est pas gênant.

L'outil d'obscurcissement Skitch.

L’outil d’obscurcissement Skitch.

Pour cette raison, les fonctions d’annotation seront votre principale raison d’utiliser Skitch sur votre Mac. Cela dit, les grands utilisateurs d’Evernote trouveront également leur compte dans Skitch. Et pour les tâches simples de capture d’écran, c’est une solution robuste.

3. Snagit

Snagit est un outil de capture d’écran haut de gamme doté de nombreuses caractéristiques et fonctionnalités qui rivalisent avec les meilleurs outils de conception graphique. Il s’agit d’un logiciel multi-plateformes qui fonctionne avec des images et des vidéos, et qui produit des résultats dans plusieurs formats différents. De plus, vous pouvez créer des vidéos à partir d’images ou enregistrer à l’aide de votre webcam pour produire du contenu explicatif complet.

Snagit se glissera dans le flux de travail des rédacteurs techniques ou de ceux qui rédigent de la documentation. Nous apprécions la polyvalence des outils et la possibilité de modifier les captures d’écran que vous réalisez. Par exemple, vous pouvez utiliser l’outil Grab Text pour extraire une copie de votre capture d’écran et l’utiliser ailleurs :

L'outil Grab de Snagit.

L’outil Grab de Snagit.

Vous êtes également en mesure de remplacer le texte d’une capture d’écran grâce à la technologie de reconnaissance de Snagit :

Snagit offre une fonctionnalité puissante pour remplacer le texte dans vos captures d'écran.

Snagit offre une fonctionnalité puissante pour remplacer le texte dans vos captures d’écran.

La boîte à outils de Snagit comporte bien d’autres fonctions qui vous permettent de manipuler les captures d’écran, comme la possibilité d’annoter des flux de travail échelonnés sur vos captures et de travailler avec des éléments pour les déplacer dans l’image.

À notre avis, Snagit est un outil pour les utilisateurs expérimentés. Étant donné que son prix est d’environ 60 $ en une seule fois, c’est une aubaine et il est presque indispensable pour des projets d’écriture spécifiques.

4. CleanShot X

CleanShot X est un super outil pour capturer l’écran sur un Mac, et il est livré avec de nombreuses fonctionnalités utiles.

La page d'accueil de CleanShot X.

La page d’accueil de CleanShot X.

Ses développeurs le présentent comme un remplacement de l’application native Screenshot.app, et il est facile de voir pourquoi. Il permet de réaliser des captures en plein écran (et également des captures partielles). Il vous permet également de capturer des fenêtres spécifiques, avec ou sans arrière-plan.

CleanShot X vous permet de capturer l'arrière-plan (ou non) lors de la saisie d'une seule fenêtre.

CleanShot X vous permet de capturer l’arrière-plan (ou non) lors de la saisie d’une seule fenêtre.

C’est déjà mieux que l’outil natif d’Apple, mais cela va plus loin. Vous pouvez également effectuer des captures par défilement, ce qui signifie qu’il est possible de saisir l’intégralité d’une page, même sur des sites web volumineux :

La fonction « Scrolling Capture » de CleanShot X.

La fonction « Scrolling Capture » de CleanShot X.

Il y a un aspect de CleanShot X – qui est dans son nom – que nous aimons particulièrement : vous êtes en mesure de cacher tout ce qui est « encombrant » sur votre bureau, de sorte que les captures semblent propres et bien rangées. En cliquant sur un bouton, CleanShot X peut les cacher temporairement :

CleanShot X vous permet de masquer les icônes du bureau avant de capturer l'écran.

CleanShot X vous permet de masquer les icônes du bureau avant de capturer l’écran.

En tant qu’outil de remplacement, CleanShot X fait mouche, surtout pour les blogueurs. Par exemple, vous pouvez épingler des captures d’écran afin qu’elles soient toujours visibles. C’est utile lorsque vous créez des tutoriels ou des articles de blog illustrant des étapes.

CleanShot X vous permet d’épingler des captures d'écran afin que vous puissiez y faire référence tout en travaillant dans d'autres fenêtres.

CleanShot X vous permet d’épingler des captures d’écran afin que vous puissiez y faire référence tout en travaillant dans d’autres fenêtres.

Vous pouvez également configurer les préférences complètes de l’application pour adapter vos captures d’écran à des cas d’utilisation spécifiques. Par exemple, vous pouvez définir un fond d’écran personnalisé pour différents projets et l’adapter à l’image de marque du blog. De plus, pour certains blogs qui utilisent des images de petite taille, vous pouvez réduire les images Retina à une résolution standard.

À 29 $ pour une seule licence et 49 $ pour deux, il n’y a aucune raison de faire l’impasse sur ClearShot X si vous êtes un blogueur ou un écrivain en ligne. Il s’agit d’une application macOS native qui peut remplacer complètement la solution d’Apple, et nous n’avons même pas mentionné les fonctionnalités d’annotation ou de cloud de l’outil.

Comment faire une capture d’écran sur votre Mac (4 méthodes)

Nous avons maintenant examiné quelques solutions de pointe pour réaliser une capture d’écran sur votre Mac. Voyons maintenant comment capturer l’écran.

Au cours des prochaines sections, nous vous proposerons quatre méthodes différentes pour capturer l’écran, et nous noterons les cas où certaines applications font les choses différemment de l’approche standard.

1. Faire une capture en plein écran

L’application la plus élémentaire de la capture d’écran consiste à capturer la totalité de l’écran. En général, cela inclut la barre d’outils, le Dock s’il est visible, et tous les fichiers ou dossiers sur votre bureau. Il s’agit d’une capture littérale de l’écran entier tel que vous le voyez.

Il s’agit initialement d’une approche à faible effort pour créer une capture d’écran. Il vous suffit d’appuyer sur le raccourci clavier requis et d’enregistrer la capture. Cependant, à partir de là, vous devrez probablement effectuer quelques retouches pour que l’image convienne à votre contenu. À un niveau de base, il s’agira de recadrer l’image. Cependant, il peut également être nécessaire d’annoter et d’obscurcir l’image.

Les captures en plein écran sont utiles lorsque vous devez montrer l’ensemble du contexte de l’écran. Les vitrines de sites web où la page entière est le point de mire en sont un bon exemple. Bien sûr, si vous avez beaucoup de choses à capturer, vous allez prendre autant de captures d’écran que possible.

Cependant, les captures d’écran complètes peuvent être utiles lorsque vous devez trouver un équilibre entre des dimensions spécifiques et ce que la capture d’écran affiche. Par exemple, prenez la page d’accueil de Kinsta :

La page d'accueil de Kinsta.

La page d’accueil de Kinsta.

Si vous ne pouvez pas dépasser une largeur de 1400 pixels pour les captures d’écran (par exemple), une bonne approche consiste à capturer l’écran entier et à utiliser les outils de marquage ou de recadrage pour « marquer » les dimensions correctes.

Utilisation de l'outil de marquage pour recadrer une image en plein écran.

Utilisation de l’outil de marquage pour recadrer une image en plein écran.

Vous pouvez alors vous assurer que la zone que vous capturez rentrera dans votre « cadre » tout en veillant à ce que l’alignement soit parfait.

Pour faire une capture en plein écran, vous devez sélectionner l’option dans le menu de votre application. Par exemple, dans l’application native Screenshot.app, il s’agit d’une boîte de sélection :

L'option de capture en plein écran dans l'application Screenshot.app.

L’option de capture en plein écran dans l’application Screenshot.app.

Cependant, dans CleanShot X, elle fait partie du menu déroulant de la barre d’outils :

L'option de capture plein écran de CleanShot X.

L’option de capture plein écran de CleanShot X.

Bien que Snagit vous permette également d’accéder à la capture plein écran à partir de la barre d’outils, il existe d’autres options à considérer :

Les options de capture en plein écran de Snagit.

Les options de capture en plein écran de Snagit.

Le raccourci clavier natif pour effectuer une capture en plein écran est Command + Shift + 3. Vous pouvez le configurer dans l’application que vous utilisez comme option par défaut. Cependant, notez que l’application Screenshot.app vous permet également d’accéder à cette option en ouvrant l’application elle-même avec Command + Shift + 5.

Copier une capture d’écran dans le presse-papiers

En général, chaque capture d’écran est enregistrée comme une nouvelle image sur votre bureau. Toutefois, en maintenant la touche Control enfoncée en plus du raccourci clavier habituel, vous pourrez également copier la capture dans le presse-papiers. Cela signifie que vous pouvez coller l’image dans une autre application, comme un programme de conception graphique ou autre.

Cependant, certaines applications ont des méthodes différentes pour copier dans le presse-papiers. Par exemple, Snagit dispose d’un interrupteur à bascule, tandis que CleanShot X vous demande de définir la fonctionnalité dans l’écran Préférences :

L'écran des préférences de CleanShot X.

L’écran des préférences de CleanShot X.

En attendant, Skitch traite la copie d’images dans le presse-papiers comme du texte : par le biais d’une option dans le menu Fichier.

2. Capturer une partie spécifique de l’écran

La plupart du temps, vous ne voudrez pas capturer tout l’écran, mais seulement une petite partie de celui-ci. Heureusement, la plupart des applications vous permettent de faire glisser des rectangles autour des éléments que vous souhaitez capturer. Lorsque vous faites une capture d’écran sur votre Mac, ce rectangle ne tient pas compte de tout ce qui se trouve en dehors des limites que vous avez définies :

Capture d'une zone de l'écran.

Capture d’une zone de l’écran.

Il a une multitude d’utilisations – suffisamment pour que les captures de zones de différents types constituent probablement la majorité de vos captures d’écran. C’est idéal pour mettre l’accent sur les aspects essentiels de votre image, supprimer des éléments de la capture d’écran, et bien plus encore.

Pour cette méthode, vous ferez généralement glisser la limite à l’aide d’un outil de marquage intégré, puis vous l’affinerez avant de prendre la capture. Command + Shift + 4 est le raccourci clavier par défaut pour activer le réticule de sélection, bien que Screenshot.app vous permette également de définir la zone de l’écran.

Il arrive souvent que vous souhaitiez capturer des éléments spécifiques, tels qu’un menu déroulant. La capture de zone convient pour cela, mais vous risquez de constater que l’image finale est mise à l’échelle et ne semble pas naturelle. Cependant, il existe une autre partie du processus de capture de zone qui pourrait vous aider.

3. Capturer une fenêtre spécifique de votre écran

La capture des fenêtres d’application sur Mac est fantastique pour montrer un « contexte ciblé » dans vos captures d’écran. Cette approche permet de se concentrer en éliminant tout ce qui est superflu.

De plus, macOS capture également l’ombrage des fenêtres par défaut, ce qui donne à vos captures d’écran un éclat professionnel :

Capture d'une fenêtre dans macOS.

Capture d’une fenêtre dans macOS.

Le cas d’utilisation le plus évident ici est de capturer une fenêtre qui correspond à votre sujet. Étant donné qu’il s’agit essentiellement d’une capture de zone avec des dimensions précises, le processus pour prendre ces captures d’écran est presque le même.

Pour commencer, activez l’outil de capture de zone comme d’habitude dans l’application que vous avez choisie. Pour l’application Screenshot.app, vous utiliserez le raccourci Command + Shift + 5 et sélectionnerez l’option Capturer la fenêtre sélectionnée :

Utiliser l'option de capture de la fenêtre sélectionnée dans l'application Screenshot.app.

Utiliser l’option de capture de la fenêtre sélectionnée dans l’application Screenshot.app.

Cependant, dans d’autres applications, il peut y avoir une option spécifique dans les préférences ou la barre d’outils :

L'outil « Capturer la fenêtre » de CleanShot X.

L’outil « Capturer la fenêtre » de CleanShot X.

Cependant, dans Snagit, vous devrez sélectionner l’option Mission Control pour capturer les fenêtres :

Choisir l'option « Mission Control » dans Snagit.

Choisir l’option « Mission Control » dans Snagit.

Si la capture d’écran d’une fenêtre est une solution pratique, vous pouvez faire un peu plus pour rendre le processus encore plus ciblé et spécifique.

Capturer un menu Mac spécifique ou la barre tactile

Pendant que vous essayez de capturer des fenêtres à l’aide de l’application de votre choix, vous avez peut-être remarqué que les menus déroulants ne font pas partie de la capture d’écran pour certaines fenêtres. Il s’agit d’un aspect qui fait défaut à toutes les applications de capture d’écran.

Cependant, il est généralement possible de survoler un menu tout en sélectionnant une fenêtre spécifique pour le capturer :

Capture d'un menu déroulant.

Capture d’un menu déroulant.

Dans Snagit, il existe une option dédiée à la capture de menus :

Utilisation de Snagit pour capturer un menu.

Utilisation de Snagit pour capturer un menu.

Le seul inconvénient est que vous ne pouvez capturer que le menu lui-même, et non pas tout ce qui l’entoure et qui pourrait offrir un contexte :

L'éditeur d'images de Snagit montrant une capture de menu.

L’éditeur d’images de Snagit montrant une capture de menu.

Bien qu’il soit en voie de disparition, le raccourci Command + Shift + 6 permet également de réaliser des captures d’écran via la barre tactile.

La barre tactile du Mac peut également être capturée à l'aide d'un raccourci.

La barre tactile du Mac peut également être capturée à l’aide d’un raccourci.

Cependant, les nouveaux Macs basés sur les puces Apple Silicon ne semblent pas avoir la Barre tactile, donc il reste à voir si ce raccourci restera dans les futures versions de macOS.

Utilisation de la barre d’espace

Enfin, une petite astuce si vous souhaitez capturer des fenêtres et des menus spécifiques en utilisant des raccourcis clavier : Command + Shift + 4 est généralement le raccourci permettant de définir la zone active. Une fois le mode activé, vous pouvez appuyer sur la barre d’espace pour entrer en mode de sélection de fenêtre et cliquer sur la souris ou le Touchpad pour capturer la capture d’écran.

Bien qu’il s’agisse de la touche par défaut de l’application Screenshot.app, d’autres applications telles que CleanShot X utilisent souvent la même touche pour la capture d’écran.

Enfin, si vous souhaitez mettre vos compétences à l’épreuve, vous pouvez également déplacer la limite sélectionnée sur l’écran en maintenant les touches Command + Shift + 4 + barre d’espace. Cela vous permet de repositionner la zone de capture pour obtenir la capture d’écran parfaite. Pour effectuer une capture, relâchez la barre d’espace.

4. Créer une capture d’écran « chronométrée »

Jusqu’à présent, nous n’avons parlé que des captures instantanées. Nous avons défini la limite de la capture d’écran et capturé l’écran immédiatement. Dans certains cas, cependant, vous pouvez souhaiter retarder la capture de quelques secondes.

Cela a du sens si vous voulez prendre une capture d’écran d’un événement spécifique sur votre Mac, tel qu’une notification de menu. Vous pouvez également définir une minuterie si vous devez « régler » les spécificités de la capture, par exemple, lors de l’ouverture d’un menu ou de l’application d’autres raccourcis.

Screenshot.app vous permet de choisir entre un délai de cinq ou dix secondes pour une capture :

Les options de minuterie de Screenshot.app.

Les options de minuterie de Screenshot.app.

Alors que CleanShot X vous offre une minuterie de 2 à 15 secondes, Snagit est le plus flexible ici – vous êtes en mesure de définir un temps personnalisé en fonction de vos besoins exacts :

Les options de minuterie de Snagit.

Les options de minuterie de Snagit.

Skitch est le moins flexible ; il n’offre qu’une minuterie de cinq secondes dans le cadre d’une option dédiée à la capture d’écran avec chronométrée. Bien sûr, nous avons déjà parlé de la faiblesse de Skitch par rapport aux autres (et pourquoi), mais cela signifie que les captures minutées difficiles nécessiteront une application de capture d’écran plus complète.

Comment enregistrer l’écran de votre Mac

En plus de capturer des images fixes, de nombreuses applications de capture d’écran peuvent également enregistrer votre écran et sauvegarder le résultat sous forme de fichier vidéo. Si Skitch ne propose pas cette fonctionnalité, les autres outils de notre liste le font, et chacun d’entre eux offre un moyen différent d’accéder à l’enregistrement vidéo.

Le processus de capture d’une vidéo est similaire à la définition d’une zone de l’écran : vous ferez glisser un outil de marquage pour définir les limites, puis vous commencerez à enregistrer. C’est encore plus simple que la capture d’image, et c’est une excellente option pour les vidéos explicatives rapides envoyées par e-mail ou par chat.

Vous trouverez la fonctionnalité d’enregistrement de Screenshot.app dans l’application elle-même (Command + Shift + 5). Elle est assez basique et comporte peu d’options. Cependant, Snagit et CleanShot X ont tous deux de nombreuses options qui vous permettent de créer des enregistrements d’écran optimisés.

Les options d'enregistrement vidéo de Snagit.

Les options d’enregistrement vidéo de Snagit.

Ces deux outils vous permettent de capturer des enregistrements d’écran jusqu’à une fenêtre spécifique, contrairement à Screenshot.app. Cela permet de réduire la taille du fichier et de conserver l’attention du spectateur.

Comment améliorer l’efficacité des captures d’écran et des enregistrements sur votre Mac ?

Par défaut, les captures d’écran sont enregistrées sur votre bureau. En général, c’est très bien, et c’est sans doute l’endroit idéal pour elles. Cependant, dans la plupart des applications, vous pouvez spécifier l’endroit où les captures d’écran sont enregistrées.

Par exemple, CleanShot X et Snagit vous permettent de définir un emplacement dans l’écran Préférences. Screenshot.app, quant à lui, dispose de quelques emplacements prédéfinis, avec la possibilité de spécifier un emplacement personnalisé :

Emplacements d'enregistrement des images de Screenshot.app.

Emplacements d’enregistrement des images de Screenshot.app.

De plus, chaque application a la possibilité d’afficher le curseur dans vos captures d’écran et vos enregistrements. Cette option se trouve généralement dans l’écran des Préférences, et chaque application vous permet d’activer ou de désactiver cette option :

L'option Afficher le curseur de Snagit.

L’option Afficher le curseur de Snagit.

Une fois que vous avez fait votre capture d’écran, la plupart de ces applications vous permettent de la déplacer ailleurs :

Faire glisser une image vers l'application Notes.

Faire glisser une image vers l’application Notes.

Enfin, il se peut que vous souhaitiez choisir une autre application de capture d’écran par défaut. Il est compréhensible qu’une autre application réponde mieux à vos besoins que l’outil natif. Cependant, il n’existe pas de moyen direct de le faire, contrairement à des applications telles que Mail.

Les réglages ouverts de Snagit.

Les réglages ouverts de Snagit.

La solution est de faire correspondre vos raccourcis clavier à ceux utilisés par Screenshot.app. De cette façon, l’application que vous avez choisie aura la priorité sur l’application native. CleanShot X vous demandera si vous voulez remapper les touches au premier lancement, et Snagit inclut également une option pour ouvrir les captures d’écran et les vidéos dans son propre éditeur.

Comment modifier le format de fichier de vos captures d’écran

Nous souhaitons partager avec vous un autre conseil en matière d’efficacité, qui se trouve généralement dans les préférences des applications tierces : changer le type de fichier de votre capture d’écran.

Le format de fichier par défaut des captures d’écran est le fichier PNG (Portable Network Graphics). C’est logique car les fichiers PNG sont plus adaptés aux images graphiques qu’aux photographies.

Nous avons noté précédemment que les applications tierces vous offraient quelques options pour choisir le format de fichier. Cependant, si vous utilisez l’application Screenshot.app et que vous voulez changer le format de fichier, il n’y a pas de tels réglages. Au lieu de cela, vous devrez ouvrir le Terminal et saisir ce qui suit :

defaults write com.apple.screencapture type <file format>; killall SystemUIServer

Notez que vous devrez remplacer <file format> par l’un des éléments suivants :

Une fois que vous aurez appuyé sur Entrée, le format de fichier de votre capture d’écran sera modifié. Notez que vous n’obtiendrez pas de notification ; une capture d’écran de test vous montrera si le changement a fonctionné.

Comment faire une capture d’écran sur votre Mac : Un résumé

Si faire une capture d’écran sur votre Mac est un jeu d’enfant, se souvenir des raccourcis nécessaires ne l’est pas forcément. Heureusement, nous sommes là pour vous aider ! Voici une liste rapide des raccourcis les plus courants et une brève description de leur fonction :

Raccourci Action
Command + Shift + 3 Réalise une capture en plein écran.
Command + Shift + 4 Définissons une zone de capture avant de prendre une capture d’écran.
Spacebar Elle vous permet de repositionner la frontière lors de la redéfinition d’une zone. Une simple pression vous permet de sélectionner une fenêtre d’application ouverte à capturer.
Command + Shift + 5 Cela ouvre l’application native Screenshot.app pour des captures d’écran plus avancées.
Command + Shift + 6 Prend une capture d’écran de la Touch Bar sur les Macs concernés.
Echap Annule le processus de capture d’écran dans les modes sélectionnés.
Control Combiné avec l’un des raccourcis de capture d’écran ci-dessus pour copier votre capture dans le presse-papiers.

Notez que les applications tierces peuvent avoir leurs propres raccourcis personnalisés. En tant que tel, la fonctionnalité ici peut changer en fonction de l’application que vous utilisez. Cependant, la plupart des applications sont capables de faire correspondre les raccourcis clavier aux valeurs par défaut de Screenshot.app.

Une rapide initiation à l’annotation de vos captures d’écran

Pour conclure cet article sur la façon de prendre une capture d’écran sur votre Mac, parlons des annotations. Même si vos compétences en matière de capture d’écran sont pointues, une mauvaise annotation peut ruiner votre image et désorienter l’utilisateur final.

À cette fin, voici nos conseils pour réaliser les meilleures annotations possibles :

Il arrive que vous saisissiez des informations sensibles avec vos captures d’écran, notamment si vous utilisez une application basée sur un compte ou si vous travaillez avec des fichiers système. Dans ce cas, il est judicieux de masquer ces informations à l’aide d’un outil approprié.

L'outil de flou ou d'obscurcissement de CleanShot X.

L’outil de flou ou d’obscurcissement de CleanShot X.

Skitch, Snagit et CleanShot X disposent tous de cette option d’obscurcissement – une option bien meilleure que les gribouillages au stylo ou les boîtes hideuses.

Enfin, vous pouvez même créer un cadrage cohérent pour vos images en utilisant un outil dédié aux maquettes de navigateur. Il donne l’impression que vos captures d’écran se trouvent dans la fenêtre d’un navigateur ou d’une autre application.

L'outil Screely.

L’outil Screely.

Il existe quelques outils gratuits qui peuvent vous aider, comme Screely et Shotmockr. Cependant, si vous avez le temps et le besoin, vous pouvez également créer vos maquettes dans votre programme graphique préféré en utilisant un modèle dédié.

Si vous enregistrez, annotez ou enregistrez quelque chose sur votre Mac, ce guide est pour vous ⬇️Click to Tweet

Résumé

Pour quelque chose qui semble être simple, faire une capture d’écran sur votre Mac peut devenir rapidement complexe. C’est parce que les éléments visuels sont cruciaux pour toute documentation et tout article de blog de tutoriel. De plus, une capture d’écran bien réalisée et bien annotée peut offrir autant d’informations que plusieurs paragraphes de texte.

Dans cet article, nous avons exploré plusieurs façons de faire une capture d’écran sur votre Mac. Si les captures en plein écran constituent l’approche la plus « brute » des captures d’écran, la définition d’une zone ou d’une fenêtre de mise au point se traduira par une plus grande efficacité, surtout si vous optez pour une application tierce telle que Snagit ou CleanShot X.

En outre, si vous prenez le temps de modifier et d’annoter vos captures d’écran, vous augmenterez souvent leur valeur et mettrez l’accent sur ce que vous essayez de transmettre.

Faites-vous des captures d’écran sur votre Mac et, si oui, l’une de ces applications vous aidera-t-elle ? Faites-nous en part dans la section des commentaires ci-dessous !


Économisez du temps et de l’argent et optimisez les performances de votre site avec :

  • Aide instantanée des experts en hébergement WordPress, 24/7.
  • Intégration de Cloudflare Enterprise.
  • Une audience mondiale avec 28 centres de données dans le monde entier.
  • Optimisation avec notre surveillance intégrée de performance d’applications (APM).

Tout cela et bien plus encore, dans un seul plan sans contrat à long terme, avec des migrations assistées et une garantie de remboursement de 30 jours. Pour trouver le plan qui vous convient, Découvrez nos plans ou contactez nous.