Lorsque vous gérez et entretenez un site web, il y a quelques codes d’état HTTP à connaître. Certains, comme l’erreur HTTP 499, peuvent provoquer un délai d’attente qui interrompt votre flux de travail. Par conséquent, vous devrez vous assurer que votre site est configuré correctement pour éviter ce problème.

Que vous voyiez le code d’état HTTP 499 fréquemment ou pour la première fois, cela peut indiquer un problème avec votre site web qui doit être résolu. La bonne nouvelle est qu’il existe plusieurs mesures que vous pouvez prendre pour le résoudre.

Dans cet article, nous expliquerons le code d’état HTTP 499 et les causes possibles de cette erreur. Ensuite, nous vous présenterons cinq solutions potentielles que vous pouvez utiliser pour la corriger. C’est parti !

Signification du code d’état HTTP 499

Le code d’état HTTP 499, également connu sous le nom de « client closed request », est un cas particulier de l’erreur 502 Bad Gateway Error. Il indique que le client a fermé la connexion alors que le serveur est toujours en train de traiter la requête.

Le HTTP 499 fait partie de la catégorie des erreurs basées sur le client. Cela signifie que le problème se situe du côté du client. Les autres erreurs courantes de cette catégorie sont HTTP 400 Bad Request et HTTP 404 Not Found. Avec ces erreurs, les problèmes sont généralement faciles à définir. Toutefois, l’erreur HTTP 499 est plus générale.

L’erreur HTTP 499 peut se produire sur les serveurs Nginx et Apache. Cependant, elle est plus courante sur les serveurs Nginx car elle a été créée par Nginx.

L’erreur HTTP 499 est plus fréquente sur Nginx car le logiciel serveur gère les connexions client différemment d’Apache. Avec Nginx, chaque connexion client est traitée dans un thread séparé. Par conséquent, si une connexion client prend beaucoup de temps à traiter, cela ne ralentira pas les autres clients.

Cependant, avec Apache, toutes les connexions client sont traitées dans le même thread. Cela peut poser des problèmes si une connexion client prend beaucoup de temps à traiter, car elle ralentira tous les autres clients.

L'erreur HTTP 499 peut provoquer un délai d'attente qui interrompt votre flux de travail - mais avec un peu d'aide de ce guide, vous pouvez vous remettre sur les rails👩‍💻Click to Tweet

Quelles sont les causes de l’erreur HTTP 499

Généralement, l’erreur HTTP 499 apparaît dans les journaux de Nginx. Cela peut se produire pour plusieurs raisons, mais le plus souvent, c’est dû à un navigateur qui se bloque ou à un utilisateur qui annule la requête.

Par exemple, un site web peut rencontrer un code HTTP 499 lorsqu’il est chargé avec un trafic trop important. Alternativement, l’erreur peut se produire lorsque la requête provient d’algorithmes qui créent des problèmes au sein du site.

Dans certains cas, ce code d’état peut également s’afficher lorsqu’il n’y a pas de réponse du serveur, et que le client a dépassé le délai d’attente d’une réponse. Dans ces cas, il est généralement préférable de réessayer plus tard. Toutefois, si vous obtenez systématiquement ce code d’état à partir d’un serveur particulier, il peut être utile d’enquêter davantage pour voir s’il existe un problème général.

Comment corriger l’erreur HTTP 499 (5 solutions potentielles)

Maintenant que nous en savons plus sur l’erreur HTTP 499, voyons comment la résoudre. Vous trouverez ci-dessous cinq solutions potentielles pour le code d’état HTTP 499 !

1. Videz le cache de votre navigateur et réessayez

Comme nous l’avons mentionné précédemment, cette erreur peut être un problème temporaire qui peut être résolu en essayant simplement de charger la page à nouveau. Il se peut que votre hôte ou votre serveur soit surchargé. Nous vous recommandons donc de vider le cache de votre navigateur et de réessayer.

Le processus de vidage du cache varie en fonction de votre navigateur. Si vous utilisez Google Chrome, vous pouvez naviguer jusqu’aux trois points verticaux dans le coin supérieur droit de la fenêtre, puis aller à Plus d’outils > Effacer les données de navigation:

Option Effacer les données de navigation dans Google Chrome
Option Effacer les données de navigation dans Google Chrome

Vous serez ensuite invité à choisir les données à effacer du cache de votre navigateur :

Choisissez les données que vous souhaitez effacer
Choisissez les données que vous souhaitez effacer

Lorsque vous avez terminé, rechargez votre navigateur. Vous pouvez également essayer d’utiliser un autre navigateur pendant ce temps. Revenez ensuite sur votre site pour voir si le message d’erreur s’affiche toujours.

2. Désactivez vos plugins et extensions

Certains utilisateurs ont signalé que certains plugins provoquent l’erreur de code d’état HTTP 499. Nous vous recommandons donc de désactiver temporairement vos extensions pour voir si cela résout le problème.

Vous pouvez le faire en naviguant vers l’écran de vos extensions dans le tableau de bord WordPress, en les sélectionnant tous, puis en cliquant sur Désactiver > Appliquer dans le menu des actions groupées :

L'écran des extensions de WordPress
L’écran des extensions de WordPress

Vous pouvez également vous connecter à votre site via un client FTP (File Transfer Protocol) ou un gestionnaire de fichiers, puis naviguer jusqu’à votre dossier d’extensions (wp_content > plugins). Faites un clic droit sur le dossier plugins et renommez-le en quelque chose comme « plugins_old »

Cela désactivera toutes les extensiions de votre site WordPress. Vous pouvez revisiter votre site web pour voir si le message d’erreur s’affiche toujours. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez essayer d’activer vos extensions une par une jusqu’à ce que vous trouviez l’outil à l’origine du problème.

3. Vérifiez vos journaux d’erreurs

Lors du dépannage du code HTTP 499, il est essentiel d’exploiter vos journaux d’erreurs. Cette approche permettra d’affiner le problème et de déterminer s’il résulte d’une extension ou d’un outil spécifique.

Si vous n’êtes pas un utilisateur de Kinsta, vous pouvez activer et visualiser les journaux d’erreurs en activant le mode de débogage de WordPress. Cependant, si vous êtes un utilisateur de Kinsta, vous pouvez rapidement et facilement voir les erreurs dans la visionneuse de journaux depuis votre tableau de bord MyKinsta:

La visionneuse de journaux depuis le tableau de bord MyKinsta
La visionneuse de journaux depuis le tableau de bord MyKinsta

Vous pouvez également vérifier vos fichiers journaux dans Nginx(/var/log/nginx.error.log) et Apache (/var/log/apache2/error.log). En outre, les utilisateurs de Kinsta peuvent profiter de notre outil d’analyse pour examiner de plus près les erreurs sur votre site. Vous pourrez alors comprendre la fréquence à laquelle elles se produisent et savoir si l’erreur HTTP 499 est un problème permanent.

Vous avez des problèmes de temps d'indisponibilité et de WordPress ? Kinsta est la solution d'hébergement conçue pour vous faire gagner du temps ! Découvrez nos fonctionnalités

4. Utilisez un outil de surveillance des performances des applications (APM)

Lorsque vous gérez un site web, il est important de disposer de solutions fiables pour identifier et résoudre les erreurs sur votre site. Nous vous recommandons d’utiliser un outil de surveillance des performances des applications (Application Performance Manager ou APM).

Les outils APM peuvent vous aider à déterminer quel script ou extension peut conduire à diverses erreurs, telles que HTTP 499. Nous incluons notre Kinsta APM, ainsi qu’une variété d’autres outils DevKinsta, avec tous nos plans :

L'écran de Kinsta APM
L’écran de Kinsta APM

Par exemple, votre outil APM peut vous aider à collecter des données précieuses et à déterminer quelles applications provoquent des retards. Une fois activé, vous pouvez utiliser KinstaAPM pour visualiser les transactions les plus lentes sur votre site, retracer leur chronologie et déterminer les causes des problèmes. Notre APM fournit également un aperçu de vos processus PHP, des requêtes MySQL, des requêtes HTTP externes, et plus encore.

5. Contactez votre hébergeur web et demandez une augmentation du délai d’attente

Comme nous l’avons évoqué, des erreurs HTTP 499 peuvent parfois se produire lorsqu’une requête est annulée parce qu’elle prend trop de temps. Certains hébergeurs utilisent un « kill script ».

En bref, un kill script force une requête à être terminée après un certain temps. Ce script est souvent utilisé dans les environnements d’hébergement partagé pour éviter que les longues requêtes n’aient un impact sur les autres sites.

Si vous êtes un utilisateur de Kinsta, ce n’est pas quelque chose dont vous devez vous soucier. Chaque site hébergé sur notre plateforme fonctionne sur un conteneur logiciel isolé qui comprend toutes les ressources et tous les logiciels. Tout est complètement privé, et aucune de vos ressources n’est partagée, donc nous n’exécutons pas de kill scripts.

Toutefois, en ce qui concerne l’erreur HTTP 499, il est important de noter que le « client » peut être un proxy, tel qu’un réseau de diffusion de contenu (CDN) ou un équilibreur de charge. Un service d’équilibrage de charge peut agir comme un client du serveur Nginx et transmettre des données par proxy entre votre serveur et les utilisateurs. Cela peut provoquer un dépassement de délai qui annule la requête au serveur Nginx.

Les délais dépassés PHP se produisent si un processus s’exécute plus longtemps que le temps d’exécution maximum (max_execution_time) ou max_input_time spécifié dans la configuration PHP de votre serveur. Vous pouvez rencontrer des délais dépassés si vous avez un site web très fréquenté ou des scripts qui nécessitent des temps d’exécution plus longs. Par conséquent, il peut être nécessaire d’étendre la valeur de votre délai d’attente.

Disons que vous avez une requête dont l’exécution devrait prendre 20 secondes. Si vous avez une application avec une valeur de délai d’attente de 10 secondes, l’application va probablement s’arrêter avant de terminer la requête. Dans ce cas, vous verrez probablement le code d’état HTTP 499.

Il est donc sage de vérifier auprès de votre hébergeur les valeurs définies sur votre serveur. Chez Kinsta, les valeurs par défaut max_execution_time et max_input_time sont fixées à 200 secondes (5 minutes). Les valeurs maximales du délai dépassé de PHP varient en fonction de votre plan.

Si nécessaire, vous pouvez contacter votre hébergeur pour demander une augmentation du délai dépassé. En tant qu’utilisateur de Kinsta, vous pouvez ouvrir un ticket auprès de notre équipe de support.

Avec l'aide de ce guide, vous pouvez vous assurer que votre site est correctement configuré pour éviter de voir cette erreur à l'avenir. ✅ Voici comment... 🚀Click to Tweet

Résumé

Il existe une grande variété de codes d’état HTTP à connaître en tant que propriétaire de site web. Les erreurs basées sur le client, comme le code HTTP 499, sont parmi les plus délicates. La bonne nouvelle est que vous pouvez prendre un certain nombre de mesures pour résoudre ce problème.

Dans cet article, nous avons abordé cinq solutions potentielles que vous pouvez utiliser pour corriger l’erreur de code d’état HTTP 499. Toutes ces solutions sont viables ; si l’une d’entre elles ne fonctionne pas, une autre devrait le faire.

Vous voulez dépanner et résoudre les problèmes de WordPress aussi facilement que possible ? Consultez les plans d’hébergement Kinsta pour découvrir comment notre outil APM et d’autres solutions peuvent rationaliser la maintenance et la gestion de votre site web !


Économisez du temps et de l’argent et optimisez les performances de votre site avec :

  • Aide instantanée des experts en hébergement WordPress, 24/7.
  • Intégration de Cloudflare Enterprise.
  • Une audience mondiale avec 34 centres de données dans le monde entier.
  • Optimisation avec notre surveillance intégrée de performance d’applications (APM).

Tout cela et bien plus encore, dans un seul plan sans contrat à long terme, avec des migrations assistées et une garantie de remboursement de 30 jours. Pour trouver le plan qui vous convient, Découvrez nos plans ou contactez nous.