Lorsque vous recherchez un plan d’hébergement WordPress, il peut être difficile de juger de l’espace disque dont vous pensez avoir besoin par rapport à celui dont vous avez réellement besoin. Nous avons constaté que dans de nombreux cas, les utilisateurs de WordPress surestiment sévèrement la taille, ce qui, à son tour, a un impact négatif sur leurs décisions d’achat. Aujourd’hui, nous allons voir en détails quelques façons de mieux estimer vos besoins réels d’espace disque, de trouver votre utilisation actuelle et de partager quelques exemples réels qui peuvent vous aider à choisir le bon plan d’hébergement.

De combien d’espace disque avez-vous besoin ?

Jetons un coup d’oeil rapide à l’espace disque total par rapport au nombre de sites offerts sur chacun des plans d’hébergement WordPress chez Kinsta. Sur tous nos plans ont été allouées des ressources et des limites basées sur l’utilisation moyenne d’espace disque que nous voyons de nos propres clients (petits et grands). Ces données ont été compilées au fil des ans à partir de milliers de clients.

Nos plans d’hébergement

  • Plan Starter : 10 Go et 1 site WordPress
  • Plan Pro : 20 Go et 2 sites WordPress
  • Business 1 : 30 Go et 3 sites WordPress
  • Business 2 : 40 Go et 10 sites WordPress
  • Business 3 : 50 Go et 20 sites WordPress
  • Business 4 : 60 Go et 40 sites WordPress.
  • Entreprise 1 : 100 Go et 60 sites WordPress
  • Entreprise 2 : 120 Go et 80 sites WordPress
  • Entreprise 3 : 200 Go et 120 sites WordPress
  • Entreprise 4 : 250 Go et 150 sites WordPress

Utilisation moyenne d’un site WordPress

Occasionnellement, nous entendons de nouveaux clients nous dire qu’ils sont préoccupés par le fait que nous n’offrons pas assez d’espace disque par plan. Mais faisons quelques calculs sur l’utilisation moyenne réelle d’un site WordPress. Les données ci-dessous sont une utilisation moyenne de l’espace disque de sites de production WordPress qui fonctionnent depuis plus de 4 ans.

  • Cœur WordPress : 8,9 Mo (4,9,5+)
  • Nombre moyen d’extensions (/wp-content/plugins): 100 MB
  • Répertoire moyen des thèmes(/wp-content/themes): 25 MB
  • Répertoire moyen de téléchargement (/wp-content/uploads): 825 MB
  • Moyenne des bases de données MySQL : 85 MB

En moyenne, nous avons constaté que le client type dispose d’environ1 Go de données pour une seule installation WordPress. Parfois, cela peut osciller dans l’une ou l’autre direction. Certains peuvent avoir une base de données beaucoup plus grande, mais une utilisation de fichiers plus petite, ou l’inverse. Ainsi, sur notre plan starter, cela vous laisse 4 Go (80%) d’espace disque inutilisé pour la croissance.

Exemples en direct

Mais jetons un coup d’oeil à quelques exemples de clients en direct. Les sites énumérés ci-dessous sont tous en production, y compris les blogs, les entreprises et les sites de eCommerce.

Client 1

Le client un a 11 sites WordPress et utilise 4,04 Go sur un espace disque de 100 Go. Ils sont bien en dessous de notre moyenne Kinsta, utilisant moins de 400 Mo par site.

Exemple d'utilisation du disque (client 1)

Exemple d’utilisation du disque (client 1)

Client 2

Le client deux a 3 sites WordPress et utilise 3,3 Go sur un espace disque de 20 Go. Ils sont assez proches de la moyenne Kinsta de 1 Go par site.

Exemple d'utilisation du disque (client 2)

Exemple d’utilisation du disque (client 2)

Client 3

Le client trois a 3 sites WordPress et utilise 503,21 Mo sur 15 Go d’espace disque alloué. Ils sont nettement en dessous de notre moyenne Kinsta, utilisant moins de 200 Mo par site.

Exemple d'utilisation du disque (client 3)

Exemple d’utilisation du disque (client 3)

Nous pourrions continuer à vous montrer des exemples, mais c’est typique pour la majorité des clients de Kinsta. En fait, nous allons même plus loin et offrons ces moyens supplémentaires d’économiser de l’espace disque :

  • Les sites de développement sont exclus. Seuls les sites en direct (production) comptent pour votre utilisation de l’espace disque.
  • Les sauvegardes sont exclues de nos rapports lors du calcul de l’utilisation totale de votre espace disque. Votre utilisation se compose uniquement des fichiers et de la base de données de votre site en direct.

Exceptions à la règle

Maintenant, bien sûr, il y a toujours des exceptions à la règle. Pour ceux d’entre vous qui hébergent des fichiers vidéo de grande taille, des fichiers PDF ou des photographies haute résolution, vous pourriez très bien être de l’autre côté. C’est tout à fait normal et nous accueillons beaucoup de clients dans cette situation. La meilleure solution ici est de décharger vos gros fichiers vers des services de stockage séparés tels que Amazon S3, Google Cloud Storage, ou des solutions de streaming.

Par déchargement, nous n’entendons pas l’utilisation d’un CDN, bien que vous puissiez combiner l’approche suivante avec un CDN pour le meilleur des deux mondes ! Nous voulons dire supprimer les gros fichiers de votre serveur d’origine (Kinsta) et les servir à partir d’un fournisseur tiers. C’est un moyen efficace de réduire vos coûts et de ne pas exiger un plan plus élevé chez Kinsta.

  • Consultez notre guide d’intégration approfondie pour WordPress et Amazon S3. Vous pouvez activer l’option pour supprimer les fichiers du serveur local une fois qu’ils ont été déchargés sur S3. Cela peut aider à réduire considérablement l’espace disque nécessaire avec votre hébergeur WordPress.
  • Vous pouvez également utiliser cette même approche avec WordPress et Google Cloud Storage.
  • Nous vous recommandons également de profiter de services tiers tels que YouTube ou Vimeo pour les vidéos, Soundcloud pour les fichiers audio et Dropbox pour les fichiers PDF téléchargeables. Non seulement ces services sont fiables et stables, mais ils ont certains des réseaux les plus rapides au monde en ce qui concerne le service de vos fichiers volumineux.

Une autre exception à la règle que nous voyons parfois, ce sont les grands sites de WooCommerce. Cependant, plusieurs de ces types de sites traitent beaucoup de demandes non mises en cache, et par conséquent, les clients dans cette situation sont généralement déjà sur des plans plus élevés avec plus de workers PHP. En d’autres termes, ces types de sites ont généralement déjà des plans plus grands avec beaucoup d’espace disque.

Combien d’espace disque utilisez-vous ?

Vous cherchez à migrer vers Kinsta ou un autre hébergeur et êtes curieux de voir combien d’espace disque vous utilisez actuellement ? Ne vous inquiétez pas, nous avons rédigé un guide détaillé avec 7 façons différentes de vérifie l’utilisation de votre espace disque. Vous pouvez voir la taille de votre dossier de téléchargement ou de thème en quelques minutes. Voici quelques raccourcis rapides :

Vérifier l'utilisation du disque via SSH

Vérifier l’utilisation du disque via SSH

Comment économiser de l’espace disque

Vous êtes sur le fil du rasoir entre deux plans d’hébergement ? Voici quelques conseils pour économiser instantanément de l’espace disque afin de vous assurer que votre plan d’hébergement a de la place pour la croissance.

  • Compressez vos images. Nous ne saurions trop insister sur ce point. Selon HTTP Archive, en mars 2018, les images représentent en moyenne 51% du poids total d’une page web. C’est beaucoup ! 😮 Consultez notre guide complet sur l’optimisation des images. Nous utilisons l’extension Imagify et réalisons généralement des économies de 60 à 70 % !

    Économies de fichiers de compression d'images

    Économies de fichiers de compression d’images

  • Faites un pas de plus avec une extension comme Media Cleaner. Cela vous permet de trouver et de vous débarrasser des médias inutilisés sur votre site.
  • Lorsque les clients migrent vers Kinsta, nous trouvons le plus souvent de vieilles sauvegardes, des fichiers SQL de base de données, etc. qui ne sont plus nécessaires. Donc, assurez-vous de vérifier partout, car de vieilles sauvegardes qui traînent autour pourrait facilement s’ajouter et dépasser votre site WordPress entier. Cela pourrait certainement avoir un impact sur le choix de votre plan d’hébergement. Si vous souhaitez conserver vos sauvegardes supplémentaires, il vous suffit de les stocker ailleurs et d’utiliser les sauvegardes automatiques de Kinsta qui ne comptent pas dans l’utilisation de votre espace disque.
  • Transférez vos fichiers volumineux vers un service comme Amazon S3, Google Cloud Storage, YouTube, Dropbox ou Soundcloud pour réduire considérablement l’espace disque dont vous avez besoin chez votre hébergeur.
  • Supprimez les anciens thèmes et extensions que vous n’utilisez plus. Nous avons vu des installations folles avec plus de 50 extensions inactives et des douzaines de thèmes non utilisés.
  • Nettoyer les données chargées automatiquement laissées dans votre table wp_options. C’est de loin l’un des moyens les plus faciles pour réduire la taille de votre base de données.
  • Sur les sites WordPress de longue date, les révisions de messages et de pages peuvent facilement ajouter des milliers de lignes inutiles dans votre base de données. Vous pouvez facilement désactiver ou limiter les révisions de WordPress pour garder votre base de données en parfait état.
  • Si vous avez débogué des choses sur votre site, assurez-vous de supprimer les anciens fichiers logs.
  • Nettoyez et supprimez les commentaires dans les spams ou la corbeille.

Résumé

Nous espérons que cela dissipera toutes les inquiétudes que vous pourriez avoir lorsqu’il s’agira de choisir le bon plan d’hébergement WordPress pour votre entreprise. Souvent, vous n’avez probablement pas besoin d’autant d’espace disque que vous le pensez. Vérifiez combien d’espace vous utilisez actuellement avec les méthodes ci-dessus, optimisez votre site, et vous devriez pouvoir facilement économiser de l’argent sur l’hébergement.

Quelles sont vos pensées ? Avez-vous vu qu’avec un peu d’optimisation, l’utilisation de votre disque est beaucoup moins que ce que vous pensiez au départ ? Faites-le nous savoir ci-dessous dans les commentaires.

14
Partages