Il n’existe pas d’espace disque « illimité » ou de bande passante illimitée lorsqu’il s’agit d’hébergement web. Les hébergeurs WordPress mutualisés en font généralement la publicité, mais ont toujours des limites en coulisses si vous lisez leurs conditions d’utilisation (TOS). Au fil du temps, votre site WordPress peut croître assez rapidement, et éventuellement, vous pourriez atteindre vos limites, que ce soit 5 Go ou 20 Go.

Si vous atteignez le quota magique « illimité », vous recevrez généralement un email de votre hébergeur disant que vous abusez de leurs TOS. Donc, aujourd’hui, nous allons partager avec vous quelques façons de vérifier l’utilisation de l’espace disque dans WordPress pour que vous puissiez nettoyer vos sites. Il y a beaucoup de commandes de serveur qui vous permettent de le faire, mais nous allons nous concentrer sur des moyens simples pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec SSH ou qui ne sont pas aussi experts en technologie.

Votre site Web s'agrandit de jour en jour. Voici 7 façons simples de vérifier l'utilisation du disque dans WordPress. Trouvez les gros fichiers et les grosses tables de bases de données ! 🗑️ Cliquez pour Tweet

Calcul de l’utilisation de l’espace disque dans WordPress

Avant de nous plonger dans la façon de vérifier l’utilisation de votre espace disque, il est important de comprendre ce à quoi nous nous référons. Dans WordPress, l’utilisation du disque est généralement composée de deux choses : vos fichiers et votre base de données. L’ensemble de ces éléments constitue l’utilisation totale de l’espace disque utilisé sur votre serveur, qui absorbe les ressources allouées.

Fichiers sur le serveur

Les fichiers WordPress qui prennent de l’espace disque incluent des choses telles que :

  • Images et vidéos téléchargées dans votre médiathèque (généralement en wp-contenu/uploads/)
  • Fichiers de thèmes et de plugins (PHP, CSS, JS) (généralement dans wp-content/themes/ et wp-content/plugins/)
  • Cœur de WordPress (vos principaux fichiers d’installation WordPress) (généralement dans le dossier racine ou public_html)
  • Tous les fichiers téléchargés par FTP (comme les polices Web personnalisées, les bibliothèques, etc.)

Fichier de base de données MySQL

Votre fichier de base de données WordPress MySQL stocke toutes les informations sur votre site WordPress, telles que les données d’affichage, les données de page, les informations méta, les paramètres de plugin, les informations de connexion, etc. Si vous êtes un client Kinsta, vous pouvez rapidement voir l’utilisation totale de votre disque sur votre tableau de bord MyKinsta.

Utilisation totale de l’espace disque WordPress

Utilisation totale de l’espace disque WordPress

7 façons de calculer l’utilisation de l’espace disque

Beaucoup d’hébergeurs WordPress infogérés comme Kinsta n’utilisent pas cPanel et ont leurs propres rapports intégrés pour visualiser l’utilisation des ressources de votre site. Et il se peut que ceux-ci ne vous fournissent pas toujours les données dont vous avez besoin. Les fournisseurs se concentrent généralement sur une vue d’ensemble et moins sur le niveau granulaire. Bien que certains ont des rapports granulaires via CSV. C’est donc ici que les méthodes suivantes peuvent s’avérer utiles pour obtenir plus d’informations sur l’utilisation du disque, à la fois pour vos fichiers et votre base de données.

  1. Vérifier l’utilisation du disque et de la base de données avec l’outil Santé du Site
  2. Vérifier la taille de la base de données avec un plugin WordPress
  3. Vérifier la taille de la base de données avec phpMyAdmin
  4. Vérifier l’utilisation de l’espace disque et la taille de la base de données dans cPanel
  5. Demandez à votre fournisseur d’hébergement
  6. Plongez dans l’utilisation du disque au niveau local
  7. Vérifier l’utilisation du disque via SSH

1. Vérifier l’utilisation du disque et de la base de données avec l’outil Santé du Site

Avec la sortie de WordPress 5.2, est venu un nouvel outil intégré dans le noyau appelé « Santé du site ». « C’est en fait assez impressionnant et cela inclut beaucoup de données utiles sur votre site et votre serveur WordPress. Avec lui, vous pouvez vérifier la taille de vos répertoires et bases de données WordPress.

Dans votre tableau de bord WordPress, accédez à « Outils → Santé du site → Informations. « Sous l’onglet  » Répertoires et tailles « , vous trouverez les informations suivantes sur votre site:

  • Taille du répertoire de WordPress
  • Taille du répertoire des téléversements
  • Taille du répertoire des thèmes
  • Taille du répertoire des extensions
  • Taille de la base de données
  • Taille totale de l’installation
WordPress Site Health tool directory and sizes

WordPress Site Health tool directory and sizes

2. Vérifier la taille de la base de données avec un plugin WordPress

Peut-être voulez-vous voir plus de données granulaires sur la taille de votre base de données WordPress ? Par exemple, connaître la taille totale n’est pas très utile si vous essayez de déterminer ce qui prend de l’espace dans la base de données. C’est là que le plugin Advanced Database Cleaner peut être utile. Il s’agit essentiellement d’un outil d’analyse et de nettoyage de votre base de données. Il existe à la fois une version gratuite et une version premium.

Advanced Database Cleaner plugin

Advanced Database Cleaner plugin

Au moment d’écrire ces lignes, il y avait plus de 50.000 installations actives avec un impressionnant 5 sur 5 étoiles. Vous pouvez le télécharger à partir du répertoire WordPress ou en le recherchant dans votre tableau de bord WordPress sous « Ajouter Nouveau » extensions.

Une fois installé, vous pouvez cliquer sur WP DB Cleaner dans votre tableau de bord WordPress et ensuite cliquer sur l’onglet  » Tables « . Il y a beaucoup d’optimisations que vous pouvez faire avec ce plugin mais nous n’en parlerons pas aujourd’hui, nous nous préoccupons de repérer ce qui occupe le plus d’espace dans votre base de données.

Généralement, les tables de base de données porteront un nom similaire au nom du plugin par lequel elles sont utilisées. Dès le départ, nous avons été en mesure de repérer les « déchets de base de données ». Par exemple, les tables « ab_press_optimizer » sont utilisées par le plugin AB Press Optimizer qui n’était plus utilisé sur le site que nous analysions. De plus, la table « icl_translations » est utilisée par le plugin WPML pour les installations multilingues.

De nombreux plugins sont installés et ensuite supprimés mais les tables de la base de données sont laissées derrière. Vous pouvez généralement les supprimer en toute sécurité de votre base de données (nous y reviendrons plus en détail dans l’étape phpMyAdmin ci-dessous). N’oubliez pas de vérifier auprès d’un développeur si vous n’êtes pas à l’aise de le faire.

Déchets de base de données

Déchets de base de données

Le seul inconvénient du plugin Advanced Database Cleaner est que vous ne pouvez pas trier les lignes par taille de données.

Une autre grande table que nous avons remarqué était la table « tve_leads ». Ceci est utilisé par le populaire plugin Thrive Leads. Cependant, le site en question n’a pas utilisé ce plugin. Donc, encore une fois, si vous vérifiez votre site WordPress, vous trouverez probablement un grand nombre de tables qui devraient être nettoyées ou supprimées.

Table Thrive Leads

Table Thrive Leads

Vous ne savez pas à quelle table appartient quel plugin ? Dans de nombreux cas, une simple recherche sur Google permet de trouver la réponse.

Table WordPress dans la recherche Google

Table WordPress dans la recherche Google

Vous pouvez également voir la taille totale de la base de données dans le plugin Advanced Database Cleaner sous l’onglet  » Overview & Settings « .

Taille de la base de données dans le plugin

Taille de la base de données dans le plugin

Kinsta excludes staging sites and WordPress backups from your disk usage, giving you as much space as possible! Check out our plans

3. Vérifier la taille de la base de données avec phpMyAdmin

Vous pouvez également vérifier la taille de votre base de données et analyser vos tables avec phpMyAdmin. Beaucoup d’hébergeurs auront un raccourci pour y accéder dans votre panneau de contrôle ou peut-être un lien dans votre courriel d’installation. Si vous êtes un utilisateur Kinsta, vous pouvez accéder à phpMyAdmin en cliquant sur votre site, en descendant jusqu’à la section Base de données, et en cliquant sur « Ouvrir MYSQL ».

Accès phpMyAdmin WordPress

Accès phpMyAdmin WordPress

Cliquez sur votre base de données à gauche. Vous pouvez ensuite trier les tables de votre base de données par taille totale.

Base de données phpmyadmin

Base de données phpmyadmin

Sur le site WordPress que nous avons analysé, plus de 70% des grandes tables de base de données ont été créées par des plugins qui n’étaient plus utilisés sur le site. Ce qui signifie que notre base de données utilisait beaucoup plus d’espace disque qu’elle n’en avait besoin.

Vous pouvez facilement supprimer ces tables inutilisées en les sélectionnant et en choisissant « Drop » dans le menu déroulant. Nous vous recommandons fortement de sauvegarder votre base de données avant de le faire. Consultez notre tutoriel rapide et facile sur la sauvegarde de votre base de données MySQL à l’aide de phpMyAdmin.

Supprimer les tables dans phpMyAdmin

Supprimer les tables dans phpMyAdmin

4. Vérifier l’utilisation de l’espace disque et la taille de la base de données dans cPanel

Si votre hébergeur utilise cPanel, vous pouvez facilement voir un aperçu de l’utilisation totale de votre disque et de la base de données MySQL dans la barre latérale.

Vue d'ensemble de l'utilisation du disque dans cPanel

Vue d’ensemble de l’utilisation du disque dans cPanel

Vous pouvez également plonger dans les rapports d’utilisation du disque pour obtenir des données plus granulaires. Cliquez simplement sur « Disk Usage » sous Fichiers.

Utilisation du disque cPanel

Utilisation du disque cPanel

Au bas de l’écran, vous pouvez ensuite descendre dans les dossiers et les trier selon l’utilisation du disque.

L'utilisation du disque dans cPanel

Une autre façon de visualiser la taille de votre base de données MySQL serait de cliquer sur  » Bases de données MySQL  » sous Bases de données.

Bases de données cPanel MySQL

Bases de données cPanel MySQL

Ensuite, sous les bases de données actuelles, il vous indiquera la taille totale de la base de données.

cPanel Taille de la base de données MySQL

cPanel Taille de la base de données MySQL

5. Demandez à votre fournisseur d’hébergement

Une autre façon de vérifier l’utilisation actuelle de votre disque granulaire et la taille de votre base de données est de demander à votre hébergeur de vous fournir un rapport. Souvent, le fournisseur d’hébergement peut exécuter rapidement des commandes de serveur pour générer un rapport arborescence/granulaire sur les répertoires afin de vous montrer ce qui occupe le plus d’espace. Ce n’est peut-être pas toujours le plus beau rapport, mais il vous fournira les données dont vous avez besoin. Un hébergeur devrait toujours être heureux de vous aider à trouver des moyens de nettoyer les données inutilisées, car cela est bénéfique pour les deux.

Il est également important de savoir si votre hébergeur inclut vos sites de développement ou non dans l’utilisation totale de votre disque. Chez Kinsta, nous essayons de donner le plus d’espace possible à nos clients, c’est pourquoi les sites de développement sont exclus de nos rapports lors du calcul de l’utilisation totale de l’espace disque. Seuls les sites en direct comptent dans votre utilisation de l’espace disque. C’est pareil pour les sauvegardes.

Supprimer les tables dans phpMyAdmin

Supprimer les tables dans phpMyAdmin

6. Plongez dans l’utilisation du disque Localement

Une autre façon d’analyser l’utilisation de votre disque WordPress est de plonger dans les données localement sur votre ordinateur. Cela peut être fait de dexu façons différentes:

  • Option 1 : Téléchargez une sauvegarde d’archive complète de votre site à partir du panneau de contrôle de votre hébergeur. Chez Kinsta, nous avons des sauvegardes faciles à télécharger en un clic. C’est la méthode la plus rapide.
  • Option 2 : Connectez-vous via SFTP et téléchargez l’ensemble de votre site. Ou dans la plupart des cas, vous n’aurez besoin que de votre dossier /wp-content/. Selon la taille de votre site et de votre connexion Internet, cela peut prendre un certain temps.

Il est important de se rappeler que si votre hébergeur vous facture par bande passante (Kinsta ne le fait pas), cela utilisera une partie de votre quota mensuel. Nous ne recommandons donc pas de faire cela tout le temps, peut-être une fois tous les 6 mois. Ou si vous avez un site plus petit, ce ne sera probablement pas un problème.

Même si cette méthode prend plus de temps, elle peut être l’un des moyens les plus puissants d’analyser l’utilisation de votre disque, car vous pouvez disséquer les données très rapidement, et utiliser un outil de votre choix. Vous pouvez utiliser un outil de taille de répertoires pour analyser votre site.

Windows

Pour Windows, nous recommandons fortement le logiciel gratuit TreeSize, que nous utiliserons dans cet exemple.

Vous pouvez sélectionner votre dossier wp-content que vous avez téléchargé et il le scanne rapidement pour vous montrer la taille exacte de tout ce qu’il contient. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, c’est bien mieux que n’importe quel plugin ou export depuis votre serveur. Si vous analysez les données localement, vous pouvez vraiment tirer profit de certains outils puissants comme celui-ci.

Dossier wp-content dans TreeSize

Dossier wp-content dans TreeSize

Si nous nous intéressons au dossier dans les téléchargements, nous pouvons voir instantanément qu’il y avait de très grandes images/photos qui ont été téléchargées et qui n’ont probablement pas été optimisées. Le fichier mind-blown.gif dépasse à lui seul 3,5 Mo, ce qui est beaucoup trop grand pour une image optimisée. Il existe des moyens simples de compresser les GIF animés, ce qui aurait dû être fait ici.

Grandes images prenant de l'espace disque

Grandes images prenant de l’espace disque

N’oubliez pas de consulter notre article détaillé sur la façon d’optimiser les images pour le web. TreeSize est génial pour creuser rapidement à travers votre site et repérer les problèmes en quelques secondes.

Mac

Pour Mac, vous voudrez peut-être consulter OmniDiskSweeper. C’est gratuit, et vous pouvez facilement scanner votre dossier /wp-content/ et trouvez les fichiers volumineux qui prennent le plus de place sur votre site.

Fichiers volumineux dans le dossier wp-content

Fichiers volumineux dans le dossier wp-content

7. Vérifier l’utilisation du disque via SSH

La dernière façon d’analyser l’utilisation de votre espace disque est via SSH. Bien que ce soit probablement pour les plus avisés en matière de technologie, nous avons pensé que nous l’inclurions quand même, car c’est assez facile à faire. Connectez-vous simplement à votre hébergement via SSH. Utilisez ensuite les commandes suivantes. La première vous conduira à votre dossier wp-content à l’aide de la commande « change directory » (cd). Remarque : Cet emplacement peut varier sur certains hébergeurs.

cd public/wp-content

Vous pouvez ensuite utiliser la commande suivante pour trier le dossier avec les fichiers les plus petits en haut et les plus grands en bas.

du -sh * | sort -h

Vous pouvez aller aussi loin que nécessaire (en utilisant les mêmes commandes) jusqu’à ce que vous trouviez ce qui occupe le plus d’espace sur votre site. Dans ce cas, il s’agit de notre dossier de téléchargements.

Vérifier l'utilisation du disque via SSH

Vérifier l’utilisation du disque via SSH

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, notre dossier 04 (avril) 2016 occupe beaucoup plus d’espace que nos autres mois et années.

Gros dossier SSH

Gros dossier SSH

Après avoir consulté ce répertoire, nous nous sommes rendu compte que c’était dû à l’utilisation de très gros fichiers GIF et PNG utilisés. Nous vous recommandons d’essayer de garder vos images en dessous de 100 KB.

Fichiers volumineux SSH

Fichiers volumineux SSH

Réduire l’utilisation du disque dans WordPres

Voici quelques recommandations simples et rapides pour réduire l’utilisation de l’espace disque sur votre site WordPress.

  • Optimisez vos images. Essayez de garder vos images en dessous de 100 KB.
  • Utilisez un plugin comme Media Cleaner pour vous débarrasser des médias inutilisés sur votre site.
  • Supprimez les anciens thèmes et plugins.
  • Nettoyez les tables de base de données inutilisées laissées derrière des plugins qui ne sont plus utilisés. Jetez un coup d’œil à notre article détaillé sur les données chargées automatiquement.
  • Vérifiez votre installation WordPress en utilisant certains des conseils ci-dessus pour vous assurer que les fichiers volumineux sont là pour une raison.
  • Désactivez ou limitez les révisions WordPresspour que votre base de données reste petite.
  • Supprimez les anciens fichiers logs.
  • Supprimez les fichiers de sauvegarde et stockez-les hors du site. Rappelez-vous que les sauvegardes MyKinsta ne sont pas comptées dans l’utilisation de votre disque chez Kinsta.
  • Nettoyez et supprimez les commentaires dans les spams ou la corbeille.

Résumé

Comme vous pouvez le voir, il existe plusieurs façons différentes de vérifier l’utilisation de votre espace disque et la taille de votre base de données dans WordPress, même pour ceux qui ne sont pas très experts en technologie. Rappelez-vous qu’au fil du temps, vous avez probablement accumulé beaucoup de choses supplémentaires sur votre site, composé à la fois de fichiers et de tables dans votre base de données. Faire un check-up une fois tous les 6 mois peut être un bon moyen de s’assurer que vous gardez votre utilisation de disque à un minimum, réduire les coûts de stockage, et aider à accélérer votre site.

Avez-vous d’autres astuces simples que vous utilisez pour vérifier l’utilisation du disque sur votre site WordPress ? Si oui, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ci-dessous.

29
Partages