Le multi-site est un excellent moyen de gérer tous vos sites WordPress à partir d’une seule installation. Cependant, un problème très courant auquel les administrateurs de multisites WordPress sont confrontés est la façon de configurer le mapping de domaine. Par défaut, les sites supplémentaires configurés dans votre réseau multi-site sont créés soit comme des sous-domaines du site racine (par exemple subsite.network.com) ou des sous-dossiers (par exemple network.com/subsite). Naturellement, ceux-ci ne sont pas très beaux et donc en implémentant le mapping de domaine, vous pouvez pointer un site vers un domaine externe, tel que domaine.com. Pour les autres visiteurs, cela apparaîtra alors comme un site web normal.

Mapping de domaines sur un multisite WordPress

Quand il s’agit de configurer le mapping de domaines multi-sites WordPress, vous avez quelques options. Nous allons vous présenter l’ensemble de l’installation multi-site ici chez Kinsta, car cela peut parfois prêter à confusion. Si vous avez déjà un WordPress multi-site en service, n’hésitez pas à passez à l’étape 6 pour commencer à mapper vos nouveaux sous-domaines de site. Si vous n’êtes pas un client Kinsta, nous vous recommandons de consulter ces options alternatives faciles à utiliser pour le mapping de domaines.

Ci-dessous, nous allons mettre en place ce qui suit :

  • host (sous-site principal)
  • website (sous-site supplémentaire)
  • cricket (sous-site supplémentaire)
  • space (sous-site supplémentaire)

Étape 1 – Installer WordPress Multisite

Si vous effectuez une nouvelle installation de WordPress, vous pouvez configurer automatiquement WordPress multisite lorsque vous ajoutez un nouveau site dans MyKinsta. Sélectionnez simplement « Il s’agit d’une installation multi-site » et le type de multi-site : sous-répertoire ou sous-domaine. Dans cet exemple, nous utiliserons le type sous-domaine.

Installer WordPress multi-site

Installer WordPress multisite

Comme la configuration correcte d’un site multisite est compliquée et nécessite une attention particulière, vous devez vous attendre à travailler avec un développeur WordPress qualifié si vous souhaitez passer d’un site établi en mode mono-site à un autre en mode multisite.

Si vous optez pour un multisite en sous-répertoire plutôt que pour un multisite  en sous-domaine, une règle devra être ajoutée par l’équipe de support Kinsta pour qu’il fonctionne correctement.

Étape 2 – Ajouter un domaine dans MyKinsta Dashboard et Point DNS

La prochaine chose à faire est d’ajouter votre domaine de sous-site principal dans le tableau de bord MyKinsta. Cliquez sur votre site web et dans la section domaines, cliquez sur « Ajouter un domaine ». Dans ce cas, nous ajoutons ce qui suit :

  • host (définir ceci comme notre domaine principal)
  • multiwp.host

Ceci crée les enregistrements DNS nécessaires de notre côté. Vous devez alors vous assurer que vous faîtes pointer votre nouveau domaine sur Kinsta. Cela inclut de faire pointer un enregistrement A pour le domaine et l’ajout d’un CNAME pour le sous-domaine www.

Ajout de mappage de domaine multi-site

Ajout de mapping de domaine multisite

Étape 3 – Mise à jour du site d’administration du réseau principal

Après avoir installé votre multisite WordPress, vous devrez mettre à jour l’adresse URL du sous-site principal de WordPress. Pourquoi ? Parce que par défaut, il aura l’URL Kinsta temporaire. Ceci n’est pas modifiable dans le tableau de bord WordPress, donc la façon la plus simple de le faire est d’utiliser l’outil de recherche et de remplacement Kinsta.

URL de l'adresse principale du sous-site principal du multi-site de WordPress

URL de l’adresse principale du sous-site principal du multisite de WordPress

Dans cet exemple, nous allons lancer une recherche et remplacer multiwp.kinsta.com pour le remplacer par notre domaine : multiwp.host. Nous recommandons de fairer une sauvegarde avant de faire ça.

Dans l’outil de rechercher/remplacer, procédez comme suit :

  1. Saisissez dans le champ de recherche la valeur que vous voulez rechercher dans la base de données, qui est dans ce cas notre URL Kinsta temporaire : multiwp.kinsta.com.
  2. Saisissez dans la zone de remplacement la nouvelle valeur qui doit être utilisée pour remplacer la valeur que vous recherchez. Dans ce cas, c’est notre domaine : multiwp.host.
  3. Puis cliquez sur « Remplacer ».
Recherche et remplacement de multi-sites

Recherche et remplacement de multisites

Une alternative à ce qui précède consisterait à mettre à jour manuellement les tables suivantes de la base de données via phpmyadmin.

  • wp_options : options nommées « siteurl » et « home »
  • wp_site
  • wp_sitemeta : l’option nommée « siteurl ».
  • wp_blogs : toutes les entrées dans la colonne « domaines » qui ont l’ancien nom de domaine
  • wp_#_options : Chaque sous-site aura des ensembles de tables qui correspondent au blog_id dans la table wp_blogs. Allez dans la table wp_#_options, où # correspond au blog_id, et mettez à jour les réglages « siteurl » et « home » dans cette table.

Étape 4 – Mise à jour du fichier wp-config.php

L’étape suivante consiste à mettre à jour votre fichier wp-config.php et à ajouter/mettre à jour quelques variables. Le fichier wp-config.php est généralement situé à la racine de votre site WordPress et est accessible par FTP, SSH ou WP-CLI.

  • Mettez à jour « DOMAIN-CURRENT_SITE » pour votre nom de domaine (par défaut, l’URL temporaire Kinsta apparaîtra sur les nouvelles installations).
  • Ajoutez le code suivant pour que les connexions fonctionnent correctement :
define('COOKIE_DOMAIN', $_SERVER['HTTP_HOST'] );
Variables multi-sites dans wp-config.php

Variables multisites dans wp-config.php

Étape 5 – Créer de nouvelles installations de sous-site

Vous pouvez ensuite créer de nouvelles installations de sous-sites. Connectez-vous en tant qu’administrateur réseau et cliquez sur « Ajouter nouveau » sous « Sites » dans votre tableau de bord. Vous serez alors invité à choisir une nouvelle adresse de site, un nouveau titre, une nouvelle langue et un nouvel e-mail d’administration. N’incluez pas www ou.com dans l’adresse de votre site. Ceci devrait être quelque chose de court et sera utilisé en interne.

Multisite - créer l'installation d'un sous-site

Multisite – créer l’installation d’un sous-site

Étape 6 – Mapper des domaines vers les nouvelles installations de sous-sites

Maintenant que vous avez configuré votre nouveau sous-site, vous devez y associer le domaine externe. Depuis WordPress 4.5, cela ne nécessite plus d’extension pour mapper les domaines. Cliquez simplement sur Modifier dans votre liste « Tous les sites » et cela devrait ressembler à quelque chose comme ci-dessous.

Multisite edit subsite

Mettez à jour le champ adresse du site (URL) avec le domaine vers lequel vous le mappez.

Changer l'adresse URL du sous-site

Changer l’adresse URL du sous-site

Vous pouvez ensuite répéter les étapes ci-dessus pour tout sous-site supplémentaire.

Sous-sites multi-sites

Sous-sites multisites

Étape 7 – Ajouter des domaines de sous-site à MyKinsta et Point DNS

Vous devrez ensuite répéter l’étape 2 ci-dessus et ajouter d’autres sous-domaines à MyKinsta. Cliquez dans votre site web et sous la section domaines, cliquez sur « Ajouter un domaine ». Dans ce cas, nous ajoutons ce qui suit :

  • website
  • multiwp.website
  • cricket
  • multiwp.cricket
  • space
  • multiwp.space

Ceci crée les enregistrements DNS nécessaires de notre côté. Vous devez alors vous assurer que vous faîtes pointer votre nouveau domaine sur Kinsta. Cela inclut de faire pointer un enregistrement A pour le domaine et l’ajout d’un CNAME pour le sous-domaine www.

Domaines de sous-site

Domaines de sous-site

Options alternatives

Il existe quelques autres options pour configurer le mapping de domaines multisites WordPress, bien que nous vous recommandons d’utiliser la méthode ci-dessus.

Vous avez des problèmes de temps d'indisponibilité et de WordPress ? Kinsta est la solution d'hébergement conçue pour vous faire gagner du temps ! Découvrez nos fonctionnalités

1. Extension WordPress MU Domain Mapping

Si vous voulez utiliser une extension, l’un des moyens les plus simples est l’extension gratuite WordPress MU Domain Mapping de l’équipe d’Automattic. Vous pouvez la télécharger à partir du référentiel WordPress ou en la recherchant dans votre tableau de bord WordPress sous « Ajouter » dans les extensions. Vous devrez alors « Activer sur le réseau » l’extension pendant que vous êtes connecté en tant qu’administrateur réseau.

Activation réseau d’extension sur multi-site

Activation réseau d’extension sur multisite

L’extensions installe un fichier, sunrise.php, que vous devrez déplacer depuis /wp-content/plugins/wordpress-mu-domain-mapping/ vers la racine de votre répertoire /wp-content/.

sunrise multisite mapping file

sunrise.php

Ensuite, dans votre fichier wp-config.php, vous devez le définir. Ajoutez donc le code suivant :

define( 'SUNRISE', 'on' );
Configurer sunrise dans le fichier wp-config.php

Configurer sunrise dans le fichier wp-config.php

Vous devez ensuite récupérer l’ID du site. Rendez-vous sur votre liste de sites et survolez « Modifier » sur l’installation que vous venez de créer. Vous pouvez alors voir l’ID du site dans la barre d’état de votre navigateur en bas.

ID Multi-site

ID Multisite

Prenez l’ID de votre site et saisissez-le sur la page « Domaines » dans les réglages. Assurez-vous que la case principale est cochée. Ceci mappera alors l’ID au domaine.

Mapper un domaine à l'ID

Mapper un domaine à l’ID

Et n’oubliez pas de faire pointer votre nouveau domaine vers Kinsta.

2. Extension Mercator de Human Made

L’équipe de Human Made a développé l’extension gratuit Mercator pour faciliter la mise en place d’un mapping de domaines multisites. Il nécessite WordPress 3.9 ou une version plus récente pour les nouveaux processus sunrise. L’installation est assez similaire au tutoriel ci-dessus. Ils recommandent de déposer le répertoire Mercator dans votre répertoire mu-plugins. Vous devrez peut-être renommer le dossier de Mercator-master en mercator.

Créez ensuite un fichier wp-content/sunrise.php avec ce qui suit :

<?php
// Default mu-plugins directory if you haven't set it
defined( 'WPMU_PLUGIN_DIR' ) or define( 'WPMU_PLUGIN_DIR', WP_CONTENT_DIR . '/mu-plugins' );

require WPMU_PLUGIN_DIR . '/mercator/mercator.php';

De plus, pour que sunrise.php soit chargé, vous devez ajouter ce qui suit à votre wp-config.php :

define('SUNRISE', true);

3. Extension WPMU Dev Domain Mapping

Enfin, l’équipe de WPMU Dev a également mis au point une extension Domain Mapping premium. Donc, si vous avez déjà une adhésion avec eux, vous voulez certainement découvrir cela.


Si vous avez aimé ce tutoriel, alors vous allez adorer notre support. Tous les plans d’hébergement de Kinsta incluent le support 24/7 de nos développeurs et ingénieurs WordPress expérimentés. Discutez avec la même équipe qui soutient nos clients du Fortune 500. Découvrez nos plans