Le multi-site est un excellent moyen de gérer tous vos sites WordPress à partir d’une seule installation. Cependant, les responsables de sites WordPress sont souvent confrontés à un problème de configuration du mapping de domaine. Par défaut, les sites supplémentaires configurés au sein de votre réseau multi-site sont créés soit comme sous-domaines du site racine (par exemple, soussite.reseau.com), soit comme sous-dossiers (par exemple, reseau.com/soussite).

Naturellement, ces derniers ne sont pas très esthétiques et, par conséquent, en implémentant le mapping de domaine, vous pouvez faire pointer un site vers un domaine externe, tel que domaine.com. Pour les autres visiteurs, ce site apparaîtra alors comme un site web normal.

Mapping des domaines sur un multi-site WordPress

Lorsqu’il s’agit de mettre en place le mapping de domaines multi-sites WordPress, vous avez quelques options. Nous allons vous présenter l’ensemble de la configuration multisite ici chez Kinsta, car cela peut parfois prêter à confusion.

Si vous utilisez déjà WordPress multi-site, n’hésitez pas à passer à l’étape 5 pour commencer le mapping de vos nouveaux domaines de sous-site.

Ci-dessous, nous allons mettre en place ce qui suit :

Étape 1 – Installer WordPress multi-site

Si vous faites une nouvelle installation de WordPress, vous pouvez configurer automatiquement le multi-site WordPress lorsque vous ajoutez un nouveau site dans MyKinsta. Il vous suffit de sélectionner « Ceci est une installation multisite » et de choisir l’option sous-répertoire ou sous-domaine.

Dans cet exemple, nous utiliserons l’option de multi-site en sous-domaine.

Ajouter un WordPress multi-site dans MyKinsta.

Ajouter un WordPress multi-site dans MyKinsta.

Comme la mise en place correcte du multi-site est compliquée et nécessite une attention particulière, vous devez prévoir de travailler avec un développeur WordPress qualifié si vous souhaitez faire passer un site établi du mode site unique au mode multisite.

Important

Si vous optez pour un multi-site en sous-répertoire plutôt qu’en sous-domaine, une règle devra être ajoutée par l’équipe de support de Kinsta pour qu’il fonctionne correctement.

Étape 2 – Ajouter des domaines et le pointage DNS dans le tableau de bord MyKinsta

La prochaine chose à faire est d’ajouter le domaine de votre site principal au tableau de bord MyKinsta. Pour ce faire, rendez-vous sur la page « Domaines » de votre site, cliquez sur Ajouter un domaine, et ajoutez le domaine nécessaire. Veillez à sélectionner l’option « ajouter des domaines avec et sans www » si vous souhaitez également ajouter la version www de votre domaine.

Ajoutez le domaine de votre site principal dans MyKinsta.

Ajoutez le domaine de votre site principal dans MyKinsta.

Après avoir ajouté votre ou vos domaines à Kinsta, assurez-vous d’ajouter les enregistrements DNS nécessaires pour faire pointer votre nom de domaine vers Kinsta. Pour les domaines non-www, vous aurez besoin d’un enregistrement A. Si vous utilisez également un domaine www, ajoutez un enregistrement A ou CNAME pointant vers Kinsta.

Enfin, après avoir ajouté vos enregistrements DNS, cliquez sur « Rendre principal » à côté du nom de domaine de votre site principal dans MyKinsta pour changer le domaine principal de votre site.

Cliquez sur « Rendre principal » pour changer de domaine principal.

Cliquez sur « Rendre principal » pour changer de domaine principal.

Au cours du processus de changement de votre domaine principal, il vous sera demandé si vous souhaitez lancer une recherche et un remplacement pour changer toutes les instances de votre ancien domaine dans votre base de données WordPress en votre nouveau domaine. Nous vous recommandons de cocher cette option pour éviter d’avoir à lancer manuellement un rechercher/remplacer ensuite.

Recherchez et remplacez votre domaine principal.

Recherchez et remplacez votre domaine principal.

Si vous devez effectuer une recherche et un remplacement manuels pour changer de domaine, consultez l’article de notre base de connaissances sur la manière d’utiliser notre outil de recherche et de remplacement dans MyKinsta.

Étape 3 – Mise à jour du fichier wp-config.php

L’étape suivante consiste à mettre à jour votre fichier wp-config.php et à ajouter/mettre à jour quelques variables. Le fichier wp-config.php est généralement situé à la racine de votre site WordPress et est accessible via SFTP ou SSH.

Tout d’abord, mettez à jour 'DOMAIN-CURRENT_SITE' dans votre nom de domaine (par défaut, il y aura une URL kinsta.cloud temporaire sur les nouvelles installations).

Modifiez la valeur de

Modifiez la valeur de « DOMAIN_CURRENT_SITE » pour le domaine de votre site principal.

Ensuite, ajoutez la ligne ci-dessous pour assurer le bon fonctionnement des connexions. Nous recommandons de l’ajouter sous la ligne contenant la variable 'BLOG_ID_CURRENT_SITE'.

define('COOKIE_DOMAIN', $_SERVER['HTTP_HOST'] );
Ajoutez la variable « COOKIE_DOMAIN » à votre fichier wp-config.php.

Ajoutez la variable « COOKIE_DOMAIN » à votre fichier wp-config.php.

Étape 4 – Création de nouvelles installations de sous-site

Vous pouvez ensuite créer de nouvelles installations de sous-site. Pour ce faire, connectez-vous en tant qu’administrateur du réseau (le compte d’utilisateur que vous avez créé lors de la création de votre site Kinsta). Sous « Mes sites », dans le coin supérieur gauche du tableau de bord de l’administrateur WordPress, naviguez vers Administration du réseau > Sites. Sur la page « Sites », cliquez sur Ajouter pour ajouter un nouveau sous-site.

Ajouter un nouveau sous-site WordPress.

Ajouter un nouveau sous-site WordPress.

Vous serez invité à spécifier l’adresse de site du sous-site, le titre du site, la langue du site et l’e-mail de l’administrateur. Comme mentionné ci-dessus, nous voulons que notre premier sous-site soit kinstasub1.com. Lors de la création d’un nouveau sous-site, le champ « Adresse du site » n’autorise que les domaines qui sont un sous-domaine du domaine du site principal. Pour l’instant, nous utiliserons simplement « kinstasub1.kinstamulti.com » et le changerons en kinstasub1.com plus tard.

Spécifiez les détails de votre sous-site.

Spécifiez les détails de votre sous-site.

Si nécessaire, vous pouvez répéter cette étape pour ajouter des sous-sites supplémentaires.

Étape 5 – Mapper les domaines vers les nouvelles installations de sous-site

Maintenant que vous avez configuré votre nouveau sous-site, vous devez y associer votre domaine en production. Pour ce faire, allez dans Sites > Tous les sites dans la barre d’administration de WordPress, et cliquez sur Modifier sous votre sous-site.

Modifier votre sous-site WordPress.

Modifier votre sous-site WordPress.

Dans le champ « Adresse du site (URL) », remplacez le domaine de sous-site existant par votre domaine de sous-site en production. Dans notre cas, le domaine de notre sous-site en production est kinstasub1.com.

Changez l'adresse URL de votre sous-site.

Changez l’adresse URL de votre sous-site.

Si nécessaire, vous pouvez répéter cette étape pour mapper des domaines pour des sous-sites supplémentaires. Dans notre cas, nous voulions que notre site principal comporte trois sous-sites. Voici à quoi ressemble la configuration complète de nos sous-sites.

Vous avez des problèmes de temps d'indisponibilité et de WordPress ? Kinsta est la solution d'hébergement conçue pour vous faire gagner du temps ! Découvrez nos fonctionnalités
Une configuration WordPress multi-site avec trois sous-sites.

Une configuration WordPress multi-site avec trois sous-sites.

Kinsta prend également en charge les sous-répertoires (par exemple, kinstamulti.com/sous-site1). Si vous devez créer un sous-répertoire et que vous n’avez pas sélectionné l’option « sous-répertoire » lors de la création du site, veuillez contacter notre équipe de support afin que nous puissions ajouter les règles de serveur nécessaires à votre site.

Étape 6 – Ajouter des domaines et le pointage DNS à MyKinsta

Vous devrez ensuite répéter l’étape 2 ci-dessus et ajouter tout autre domaine de sous-site à MyKinsta. Dans MyKinsta, allez sur la page « Domaines » de votre site et ajoutez les domaines de votre sous-site. Là encore, veillez à cocher l’option « ajouter des domaines avec et sans www » si elle s’applique à vous.

Ajouter des domaines de sous-site supplémentaires dans MyKinsta.

Ajouter des domaines de sous-site supplémentaires dans MyKinsta.

Étape 7 – Générer un certificat SSL pour votre multi-site

Chez Kinsta, nous prenons en charge les certificats SSL Let’s Encrypt en un clic. Si vous gérez un multi-site, vous pouvez générer un SSL gratuit pour couvrir tous vos sous-sites tant que le nombre total de domaines est inférieur à 100. Par exemple, une configuration multi-site avec les domaines ci-dessous occuperait quatre emplacements sur un certificat SSL gratuit Let’s Encrypt.

Après avoir fait pointer votre DNS vers Kinsta pour tous vos domaines multisites, allez dans la page « Outils » dans MyKinsta. Sous « Certificat SSL », cliquez sur Activer HTTPS et générer un certificat SSL gratuit.

Générez un certificat SSL gratuit pour votre WordPress multi-site.

Générez un certificat SSL gratuit pour votre WordPress multi-site.

Sélectionnez tous vos domaines multi-sites, puis cliquez sur Générer un certificat.

Générez un SSL pour votre multi-site.

Générez un SSL pour votre multi-site.

Vous devrez effectuer une recherche et un remplacement pour votre site principal et chacun de vos sous-sites afin de remplacer les URLs HTTP par des URLs HTTPS. Pour ce faire, rendez-vous sur la page Outils de votre site dans MyKinsta et cliquez sur « Rechercher et remplacer ». Veillez à cocher la case « Remplacer » et à préciser votre terme de recherche (URL HTTP) et votre terme de remplacement (URL HTTPS).

Lancez un rechercher/remplacer pour remplacer les URLs HTTP par des URLs HTTPS.

Lancez un rechercher/remplacer pour remplacer les URLs HTTP par des URLs HTTPS.

Ensuite, vous devez activer Forcer le HTTPS dans MyKinsta pour rediriger toutes les requêtes HTTP vers des requêtes HTTPS au niveau du serveur. Pour ce faire, cliquez sur Activer sous l’outil « Forcer HTTPS » sur votre page « Outils » dans MyKinsta. Veillez à sélectionner l’option « domaine demandé ». Si vous sélectionnez l’option « domaine principal », toutes les requêtes seront redirigées vers votre domaine principal.

Activer Forcer HTTPS à MyKinsta.

Activer Forcer HTTPS à MyKinsta.

Résumé

Comme vous pouvez le constater, la mise en place de mapping de domaine pour un site WordPress multisite peut être un processus long et complexe. Si vous avez besoin d’aide pour configurer un aspect quelconque de votre multi-site, nous vous recommandons de travailler avec un développeur WordPress expérimenté. Nous espérons que vous avez trouvé cette présentation du multi-site utile, et faites-nous savoir dans les commentaires ci-dessous si vous avez des questions !


Si vous avez aimé ce tutoriel, alors vous allez adorer notre support. Tous les plans d’hébergement de Kinsta incluent le support 24/7 de nos développeurs et ingénieurs WordPress expérimentés. Discutez avec la même équipe qui soutient nos clients du Fortune 500. Découvrez nos plans