Si vous travaillez avec WordPress depuis un certain temps, il est possible que vous ayez plus d’un site en cours d’exécution. Si vos sites ont quelques points communs, vous vous demandez peut-être s’il n’y a pas un moyen plus efficace de les exécuter que de les gérer comme des installations uniques.

Le multisite WordPress pourrait être ce que vous cherchez. Il vous permet de créer un réseau sur votre installation WordPress, ce qui signifie que vous pouvez ensuite exécuter autant de sites que vous le souhaitez sur ce réseau, le tout sur une seule instance de WordPress. Pensez à ceci : WordPress.com est un excellent exemple d’une installation WordPress Multisite exécutant des millions de sites.

Dans cet article, je vais vous guider à travers tout ce que vous devez savoir pour installer WordPress Multisite et pour en tirer le meilleur parti. Je couvrirai :

WordPress Multisite est un grand sujet avec beaucoup d’aspects. Mais ce n’est pas difficile à appréhender, et une fois que vous aurez lu cet article, vous saurez tout ce dont vous avez besoin pour faire fonctionner un réseau multisite sous WordPress.

Commençons donc par identifier exactement ce qu’est WordPress Multisite.

Qu’est-ce que WordPress Multisite ?

WordPress Multisite est un moyen d’ajouter plusieurs sites à votre installation WordPress. C’est une fonctionnalité que vous pouvez ajouter à votre site WordPress existant ou nouvellement créé. Pour activer WordPress Multisite, vous ajoutez quelques lignes de code à quelques fichiers de votre installation WordPress (que je vous montrerai bientôt). Ensuite, vous créez des sites dans votre réseau. Le site existant y reste, avec ses URL inchangées, tandis que les nouveaux sites sont ajoutés en haut.

Installation WordPress Vs WordPress Multisite (Différences clés) :

  • Le nombre de sites individuels.
  • Les rôles utilisateur – l’activation du multisite ajoute le rôle d’administrateur réseau.
  • L’accès aux thèmes et extensions – seul l’administrateur réseau peut les installer.
  • Les écrans d’administration – Le multisite ajoute des écrans pour gérer le réseau.
  • La façon dont les médias sont stockés – Le multisite ajoute des dossiers supplémentaires pour les téléversements sur chaque site.
  • La façon dont les données sont stockées – Le multisite crée des tables de base de données supplémentaires pour chaque site mais stocke certaines données (par exemple les utilisateurs) pour l’ensemble du réseau.

Examinons-les de plus près.

Rôles des utilisateurs du Multisite WordPress : De l’utilisateur administrateur à l’administrateur du réseau

Lorsque vous installez WordPress Multisite, vous devenez l’administrateur du réseau avec les privilèges d’administrateur pour tout site que vous créez sur votre réseau. Vous pouvez également permettre à d’autres personnes de créer leurs propres sites au sein du réseau et en faire des administrateurs de site pour ce site.

Les administrateurs du site ont des niveaux d’accès inférieurs à ceux d’un administrateur du réseau. En tant qu’administrateur du réseau, vous pouvez installer des thèmes et des extensions, tandis qu’un administrateur de site peut les activer pour son ou ses sites, mais il ne peut pas en installer de nouveaux. Cela vous aide à garder votre réseau sécurisé, car vous ne voulez pas que les administrateurs du site ajoutent du code qui pourrait compromettre le réseau.

Les administrateurs du site peuvent ajouter de nouveaux utilisateurs, mais ces utilisateurs n’auront accès qu’aux sites individuels auxquels ils ont été ajoutés et non à tous les sites du réseau. Les utilisateurs sont stockés une seule fois pour l’ensemble du réseau, de sorte que vous pouvez donner aux utilisateurs existants l’accès à plus de sites sans ajouter un autre compte. Je vais vous montrer comment WordPress Multisite stocke les données utilisateur et d’autres données plus tard dans cet article.

Le Multisite WordPress et les noms de domaine

Une autre différence clé entre une installation WordPress standard et un réseau multisite est la suivante : les noms de domaine. Votre réseau a la même url que le site sur lequel vous l’avez installé. Donc, si votre site est sur monsite.com, le réseau est aussi à cette adresse.

Lorsque vous activez le multisite, vous spécifiez si les sites utiliseront (site1.monsite.com) ou des sous-répertoires (monsite.com/site1). Vous pouvez également relier d’autres domaines à votre réseau pour que les différents sites se comportent comme s’ils étaient sur leur propre domaine : en ce qui concerne les utilisateurs du site, le site aura l’air d’utiliser sa propre installation autonome WordPress.

Le plus grand exemple au monde d’un réseau WordPress Multisite est WordPress.com qui héberge des millions de sites de tailles variées, des mamans qui ont un blog aux grandes entreprises, et ce, en gérant les données de façon personnalisée et complexe, sans que vous n’ayez à vous soucier de rien. Il y a d’autres organisations qui utilisent WordPress Multisite d’une manière qui vous permettra de vous identifier plus étroitement avec, et je vais vous montrer quelques exemples dans cet article.

La page d'inscription de WordPress.com

La page d’inscription de WordPress.com

Vous pensez peut-être que tout cela ajoute une couche supplémentaire de complexité et qu’il serait plus facile d’exécuter plusieurs installations WordPress. Mais le multisite a beaucoup d’avantages, alors examinons-les plus en détail.

Avantages du Multisite WordPress

J’ai un aveu à vous faire : Je ne suis pas impartial. Je suis un grand fan de WordPress Multisite et je l’utilise depuis des années pour créer des sites personnels et de clients.

Mais il y a une raison à cette partialité, et c’est parce que le Multisite WordPress est un excellent outil. Si vous utilisez plusieurs sites WordPress, cela vous fera gagner du temps et vous rendra plus efficace.

Le multisite pourrait être pour vous si vous avez déjà :

  • Installé les mêmes extensions sur tous les sites que vous lancez (ex : performance, sécurité, référencement).
  • Utilisé un framework comme thème parent sur plusieurs sites.
  • Développé des sites multiples pour différentes branches d’une organisation avec des éléments en commun tels que l’image de marque ou la structure.
  • Passé plus de temps que vous ne le souhaiteriez à mettre à jour plusieurs sites lorsque vous préférez passer du temps à les développer ou à les gérer.

Examinons ces avantages plus en détail.

Code plus efficace

Exécuter plusieurs sites sur un même réseau signifie moins de code. Quel que soit le nombre de sites ils sont activés, il n’y a qu’un seul ensemble de fichiers WordPress de base et une seule copie de chaque thème et extension.

Cela signifie que votre réseau prend moins de temps qu’une installation WordPress séparée pour chaque site. Plus vous ajoutez de sites, plus cela s’additionne. Cela peut vous faire économiser de l’argent sur l’hébergement et le temps de mise à jour de ce code.

Développement plus efficace

Si vous développez des sites avec des thèmes personnalisés, vous pouvez avoir un thème de base que vous utilisez comme point de départ. Il peut s’agir d’un framework, d’un thème parent simple ou d’un thème de départ.

En travaillant dans Multisite, vous pouvez installer ce thème WordPress une seule fois, l’utiliser comme thème parent pour les thèmes activés sur les sites individuels de votre réseau, et gagner du temps.

Lorsque j’ai commencé à travailler avec les clients, j’ai développé un framework pour tous mes sites. J’avais l’habitude de l’installer dans chaque nouvelle installation WordPress pour chaque client et ensuite créer un thème enfant qui serait activé pour le site. Maintenant, j’ai juste ce framework dans mon réseau Multisite et chaque site a son propre thème enfant.

Ceci est particulièrement utile si vos sites ont des éléments de design en commun. Si vous créez des sites pour plusieurs divisions d’une entreprise, par exemple, vous pouvez créer un thème parent avec tous les éléments communs de design et de mise en page, puis développer un thème enfant pour chaque site et activer chacun pour le site concerné.

Non seulement cela vous évite de stocker (et de mettre à jour) plusieurs instances de votre thème parent, mais cela signifie également que vous pouvez afficher le contenu d’autres sites du réseau sur les sites de votre entreprise. Cela vous permet de créer quelque chose de mieux qu’une simple collection de sites individuels.

Une gestion plus efficace

Garder votre réseau WordPress Multisite à jour sera beaucoup plus efficace que de faire la même chose pour plusieurs installations WordPress.

Vous n’avez qu’à mettre à jour tous les thèmes et extensions de votre réseau une seule fois, quel que soit le nombre de sites sur lesquels ils sont actifs.

Des tests rigoureux seront particulièrement importants lorsque vous utilisez un thème ou une extension sur plusieurs sites, car vous devrez les tester sur tous les sites pertinents. Vous pouvez utiliser Kinsta pour tester les mises à jour de votre réseau de test et les passer en production quand vous êtes content que tout fonctionne.

WordPress Multisite : Cas d’utilisation les plus courants

Il existe de nombreuses façons d’utiliser WordPress Multisite. Voyons quelques exemples.

Sites personnels

Si vous utilisez plus d’un site personnel, vous gagnerez du temps si vous les migrez vers une installation Multisite. C’est quelque chose que je fais. Je garde tous mes propres sites sur un seul réseau multisites, pour trois raisons :

  • Ils ont du code en commun (le thème parent et un certain nombre d’extensions).
  • Cela permet d’économiser de l’espace sur l’hébergement et de gagner du temps pour les mettre à jour.
  • Je veux pouvoir afficher les données d’un site de mon réseau sur un autre site.

J’utilise le mappage de domaine pour relier les noms de domaine individuels à chaque site, donc en ce qui concerne les utilisateurs, ce sont des sites séparés.

Hébergement de sites clients

Quand j’ai commencé à construire des sites clients, j’avais un liste de vérifications des extensions WordPress que j’installais sur chacun d’entre eux. J’utilisais aussi le même thème parent pour chacun d’eux.

Quand j’ai découvert le Multisite WordPress, j’ai réalisé que je pouvais être plus efficace en migrant tous ces sites vers un seul réseau et en maintenant le code à jour. Cela signifie également que je n’ai qu’une seule installation WordPress pour rester en sécurité et sauvegarder. Tout cela permet d’économiser du temps et d’éviter les soucis.

Vous pouvez utiliser le mappage de domaine pour relier le domaine du client sur son site et ceci s’appliquera aux écrans d’administration ainsi qu’au site public. De cette façon, vos clients n’ont pas à s’inquiéter du fait que vous utilisez un multisite pour héberger leur site (bien que les miens ne s’y opposent certainement pas).

Sites d’entreprises

Si vous gérez des sites pour différentes divisions d’une entreprise, il peut être beaucoup plus efficace d’utiliser WordPress Multisite.

Vous n’aurez qu’une seule installation WordPress à mettre à jour, vous pourrez partager les données et les utilisateurs entre les sites, et vous pourrez utiliser le même thème parent et les mêmes extensions sur le réseau. Cela permettra de gagner du temps lors du développement du site et de sa gestion ultérieure.

BBC America est un exemple d’entreprise qui utilise un réseau multisite pour un nombre croissant de sites : chaque service a son propre site dans un réseau.

Le site de BBC America

Le site de BBC America

Intranets

Même si l’utilisation de Multisite pour un site public n’est pas pour vous, vous trouverez peut-être que l’utilisation de Multisite pour l’intranet de l’entreprise fonctionne mieux que d’avoir un grand site WordPress ou plusieurs petits.

Utiliser le multisite pour un intranet d’entreprise signifie que vous pouvez :

  • Ajouter des sites individuels pour chaque division et donnez aux employés l’accès aux sites appropriés.
  • Ajouter chaque employé en tant qu’utilisateur une seule fois et donnez-lui accès au(x) site(s) dont il a besoin.
  • Partager le contenu d’un site à l’autre, par exemple en affichant les mises à jour d’un site central sur la page d’accueil de chaque site.

La gestion des utilisateurs à elle seule rendra cette option beaucoup plus efficace que toute autre approche.

Réseaux communautaires

Les groupes et organismes communautaires ont besoin d’une présence en ligne, mais peuvent la trouver coûteuse. L’utilisation d’un réseau multisite pour héberger les sites de plusieurs groupes permettra d’économiser de l’argent et d’améliorer les possibilités de réseautage entre ces groupes.

Vous pouvez installer des extensions qui permettent aux utilisateurs du site de suivre les blogs des uns et des autres et de communiquer entre eux dans les écrans d’administration, et vous pouvez également partager du contenu entre les sites.

Et avec une seule installation WordPress, vous pourriez économiser beaucoup d’argent pour acheter l’hébergement.

WordPress Multisite est utilisé par les organismes de bienfaisance, les organismes sans but lucratif et les établissements d’enseignement : l’Université de la Colombie-Britannique, par exemple, utilise le multisite pour héberger un réseau de blogs pour les professeurs et les étudiants.

Blogs de l'UBC

Blogs de l’UBC

Monétisation

L’exploitation d’un réseau multisite est une un excellent moyen de monétiser WordPress. WordPress.com est un exemple d’une entreprise qui a fait de l’argent en offrant aux gens des sites dans un réseau, et il y en a d’autres comme edublogs, qui héberge des sites éducatifs et blogs.

edublogs

edublogs

Vous pouvez utiliser votre site de base (celui sur lequel vous avez activé le multisite à l’origine) pour exécuter une page qui permet aux gens de créer leur propre site sur votre réseau, et vous pouvez le rendre gratuit ou vous pouvez faire payer. Ensuite, vous pouvez offrir des tarifs aux propriétaires de blogs, allant de gratuit à payant, avec des niveaux entre les deux.

Vous pouvez utiliser l’administrateur du réseau pour fournir une assistance aux propriétaires de blogs et pour communiquer avec eux via des notifications et des mises à jour, et pour construire une communauté d’utilisateurs.

Ce sont donc quelques-unes des façons dont vous pouvez utiliser le multisite. Voyons maintenant comment l’activer sur votre site WordPress.

Comment configurer et activer WordPress Multisite

Lorsque vous configurez WordPress Multisite, vous avez deux options : vous pouvez soit l’activer sur un tout nouveau site, soit l’ajouter à un site existant. Les deux sont valables, mais il y aura des différences.

Commençons par la première option : comment activer WordPress Multisite sur un tout nouveau site.

Activer le multisite WordPress avec l’auto-installeur de Kinsta

Si vous installez WordPress à l’aide d’un programme d’auto-installation fourni par votre hébergeur, vous avez la possibilité d’activer le multisite en même temps.

Lorsque vous installez WordPress dans MyKinsta, vous avez la possibilité d’activer le multisite en même temps. Cochez la case si nous devons activer WordPress Multisite ? et le multisite sera activé dans votre nouveau site. Vous avez également la possibilité de choisir entre des sous-domaines et des sous-répertoires – un plus grand nombre prochainement.

Activer le multisite lors de l'installation de WordPress dans MyKinsta

Activer le multisite lors de l’installation de WordPress dans MyKinsta

Activation manuelle du multisite

Pour ce faire, vous aurez besoin d’accéder aux fichiers de votre installation WordPress. Utiliser SFTP et un éditeur de code pour accéder à vos fichiers. Les deux fichiers que vous allez modifier sont .htaccess et wp-config.php, qui se trouvent tous deux dans le dossier de base de votre installation WordPress. Faites une sauvegarde de ces deux éléments avant de commencer. (C’est aussi une bonne idée de sauvegarder l’ensemble de votre site).

Pour commencer, ouvrez le fichier wp-config.php dans votre éditeur de code. Dans ce fichier, trouvez cette ligne :

/* That's all, stop editing! Happy blogging. */

Juste au-dessus, ajoutez cette ligne de code :

define( 'WP_ALLOW_MULTISITE', true );

Maintenant, enregistrez votre fichier.

Allez dans l’administration de votre site dans votre navigateur. Allez à l’écran Configuration du réseau qui aura été créé pour vous (via Outils > Configuration du réseau).

Vous verrez un écran qui vous demandera comment vous voulez que votre réseau soit configuré, en utilisant des sous-domaines ou des sous-répertoires.

Si vous avez l’option, sélectionnez celle que vous voulez utiliser (voir la section ci-dessous pour connaître la différence). Saisissez le titre et l’adresse e-mail administrateur de votre réseau dans les champs appropriés et cliquez sur le bouton Installer.

L’écran de configuration du réseau s’affiche. Cet écran contiendra du code que vous devrez ensuite copier et coller dans deux fichiers : le fichier wp-config.php et le fichier.htaccess.

L'écran de configuration du réseau

L’écran de configuration du réseau

Ouvrez les deux fichiers et collez le code depuis cet écran, en vous assurant d’écraser tout ce qu’il vous dit.

Note : votre code sera différent de celui de la capture d’écran ci-dessus, car votre site est différent du mien.

Enregistrez et fermez ces deux fichiers puis retournez dans l’administration de votre site. Cliquez sur le lien dans l’écran de configuration du réseau pour vous connecter à votre réseau. Utilisez les mêmes identifiants de connexion que vous avez toujours utilisés.

Vous allez maintenant constater que vos écrans d’administration ont un peu changé. Vous aurez un nouvel élément dans la barre d’outils en haut de la page appelé Mes sites, et un autre appelé Admin réseau.

Passez votre souris sur le lien Mes sites, et vous verrez un nouveau menu qui vous mènera aux écrans d’administration réseau. Cliquez sur le lien Tableau de bord pour accéder au tableau de bord du réseau.

Le tableau de bord du réseau

Le tableau de bord du réseau

Ce tableau de bord ressemble beaucoup au tableau de bord d’un site WordPress standard. Il n’y aura pas d’articles de blog, de modification rapide ou quoi que ce soit concernant le contenu – parce que le réseau n’a pas de contenu. Tout cela se trouve dans les différents sites.

Le menu d’administration à gauche est également différent. Vous aurez un nouvel élément appelé Sites, qui vous donne accès à la création et à la gestion de sites. Et certains des autres menus sont légèrement différents. Prenez le temps de les explorer et d’apprendre à les connaître. Nous verrons plus tard dans cet article comment utiliser ces écrans pour gérer votre réseau.

Activation de WordPress Multisite sur une installation WordPress existante

Pour activer Multisite sur un site WordPress existant, suivez les mêmes étapes manuelles ci-dessus. Il y a juste une différence : vous ne pourrez pas utiliser les sous-répertoires si le site a plus d’un mois.

En effet, plus vous avez déjà ajouté de contenu au site, plus le risque d’un conflit entre les URL des articles et pages existants et des nouveaux sites du réseau est grand.

Imaginez que vous avez créé un site pour une entreprise appelée McCollin Peintures, qui a une subdivision appelée McCollin Vernis. Vous avez peut-être déjà créé une page sur mccollin-peintures.com/mccollin-vernis. Ensuite, vous créez un site dans votre nouveau réseau pour les vernis McCollin. Si vous avez utilisé des sous-répertoires, ce site pourrait alors être exactement à la même URL. WordPress ne saurait pas quel contenu afficher lorsqu’un utilisateur visite cette URL. Donc à la place, votre réseau utilisera des sous-domaines, et ce sera sur mccollin-vernis.mccollin-peintures.com. (Avec des excuses s’il existe une entreprise appelée McCollin Peintures !)

WordPress Multisite : Sous-domaines vs Sous-répertoires

J’ai déjà mentionné les sous-domaines et sous-répertoires. Si vous activez le multisite sur une nouvelle installation WordPress, vous avez la possibilité de choisir ce que vous utilisez. Voilà la différence :

  • L’utilisation de sous-domaines signifie que chaque site aura une URL comme https://site1.votrereseau.com. Ceci est préférable si vous voulez permettre à d’autres personnes de créer des sites sur votre réseau.
  • Si vous choisissez des sous-répertoires, chaque site aura une URL comme https://votrereseau.com/site1. Si votre site fonctionne depuis plus d’un mois, vous n’aurez pas cette option : vous devrez utiliser des sous-domaines.

Bien sûr, vous avez peut-être l’intention d’utiliser pour un nom de domaine autonome sur chaque site de votre réseau, comme je le fais sur mes propres réseaux. Si c’est le cas, peu importe si vous utilisez des sous-domaines ou sous-répertoires, car ils ne seront jamais vus.

Comment gérer des sites dans un réseau WordPress Multisite

Maintenant que vous avez configuré votre réseau, l’étape suivante consiste à commencer à ajouter des sites. Il y a deux façons de le faire : via les écrans d’administration ou via l’interface publique de votre site principal. Commençons par la façon dont vous le faites via l’administration.

WordPress Multisite : Ajout d’un site via l’administration de WordPress

Depuis le réseau Dans le tableau de bord de l’administrateur, cliquez sur le lien Sites dans le menu de gauche. Ceci affichera une liste des sites de votre réseau, en supposant que vous en ayez ajouté. Quand vous commencerez, il sera vide.

Pour créer un nouveau site, cliquez sur le bouton Ajouter un nouveau pour aller à l’écran Ajouter un nouveau site :

Ajouter un nouveau site

Ajouter un nouveau site

Remplissez les détails du nouveau site et cliquez sur le bouton Ajouter un site. Lorsque vous revenez à l’écran Sites, votre nouveau site s’affiche. Si vous passez votre souris sur son nom, vous aurez quelques liens à votre disposition :

  • Modifier – pour modifier les réglages du site (pas le contenu).
  • Tableau de bord – pour visiter le tableau de bord du site, à partir duquel vous pouvez ajouter de nouveaux articles et pages et obtenir le site configuré.
  • Désactiver – pour désactiver le site afin que personne ne puisse le visiter.
  • Archiver – rendre le site inaccessible aux visiteurs et aux administrateurs du site mais ne pas le supprimer.
  • Spam – marquer comme spam, de sorte que l’utilisateur qui a créé ce site ne peut plus en créer.
  • Supprimer – supprimer le site et toutes ses données.
  • Visiter – visitez la partie publique du site.

L’option la plus utile à ce stade est Modifier. Cliquez dessus pour voir les écrans d’édition du site.

Voici un exemple d’un site existant sur mon réseau :

L'écran Modifier le site dans un multisite

L’écran Modifier le site dans un multisite

Ici, vous pouvez modifier les réglages principaux du site, tels que son nom de domaine et son titre. Vous pouvez également accéder à l’écran des thèmes où vous pouvez spécifier les thèmes qui seront activés pour ce site.

Si vous hébergez vos propres sites ou des sites clients, vous pouvez simplement activer un thème pour chaque site. Pour un réseau sur lequel vous autorisez les gens à créer leurs propres sites, vous voudrez activer plusieurs thèmes en réseau. Vous pouvez le faire à partir de l’écran principal des thèmes de l’administrateur du réseau.

Nous examinerons de plus près la façon dont vous gérez les thèmes et les extensions de votre réseau plus loin dans cet article, car c’est différent d’un site WordPress standard.

Multisite WordPress : Création d’un site à partir de l’interface publique

Si vous autorisez les utilisateurs à créer leur propre site, ils le feront à partir de l’écran /wp-signup.php du site principal.

Ceci affiche un écran permettant à quelqu’un de se connecter avec un compte utilisateur existant et de créer un site, ou de créer un site et un compte utilisateur en même temps.

L'écran d'inscription wp-signup

L’écran d’inscription wp-signup

Si vous voulez simplement créer des sites vous-même via les écrans d’administration, vous pouvez désactiver les inscriptions. Allez dans Administration réseau > Réglages réseau et sélectionnez le bouton L‘enregistrement est désactivé.

Si vous créez un site à partir des écrans d’administration, vous aurez les privilèges d’administration du site et ce sera dans le menu déroulant Mes sites. Si quelqu’un d’autre crée le site, vous n’aurez pas les privilèges d’administrateur du site et il ne sera pas dans cette liste (bien que vous puissiez toujours vous ajouter en tant qu’administrateur du site à n’importe quel site via l’écran des sites).

Multisite WordPress et mapping de domaine

Le mapping de domaine est l’une de mes fonctionnalités préférées du multisite. Il vous permet de relier un domaine sur un site de votre réseau et de le faire se comporter comme s’il était hébergé sur ce domaine.

Note : Jusqu’à la version 4.5 de WordPress, vous aviez besoin d’une extension pour le faire. Plus maintenant.

Pour mapper un domaine sur un site, vous devez d’abord vous assurer qu’il pointe vers votre réseau. Dans MyKinsta, ajoutez le domaine et faîtes-le pointer vers votre site.

Une fois que le domaine pointe vers votre réseau, vous devrez ajouter le nom de domaine aux réglages du site. Dans les écrans d’administration du réseau, allez dans Sites et cliquez sur Modifier sous le site que vous voulez relier. Dans l’écran d’édition du site, ajoutez le nom de domaine.

L'écran Modifier le site dans un multisite

L’écran Modifier le site dans un multisite

Cliquez sur le bouton Enregistrer les changements et ce site utilisera désormais le nouveau domaine au lieu du sous-domaine ou du sous-répertoire de votre réseau.

Clonage de sites dans un réseau WordPress multisites

Lorsque vous créez un nouveau site dans votre réseau, cela peut parfois accélérer les choses jusqu’à cloner un site existant. Pour l’activer, installez et mettez en réseau une extension telle que MultiSite Clone Duplicator ou NS Cloner – Site Copier.

Cela vous donnera un lien Cloner ou Dupliquer lorsque vous survolez le nom du site dans l’écran des réglages du site. Cliquez sur ce bouton pour faire une copie du site.

Désactivation ou suppression de sites dans un réseau WordPress multisites

Parfois, vous aurez besoin de mettre un site de votre réseau hors service. C’est peut-être un site personnel que vous n’utilisez plus. Il appartient peut-être à un client qui a annulé son forfait d’hébergement.

Il existe quelques options pour supprimer un site de votre réseau, vous y accédez en allant dans l’écran Sites et en cliquant sur le lien approprié sous le nom du site :

  • Désactiver : cette option désactive le site pour que personne ne puisse le visiter, mais ne supprime pas les fichiers ou les données. L’administrateur du site y a toujours accès.
  • Archiver : cette option rend le site inaccessible aux visiteurs et aux administrateurs du site mais ne le supprime pas.
  • Spam : cette option marque le site comme spam, le supprime et s’assure que l’utilisateur qui a créé ce site ne peut plus en créer.
  • Supprimer : cette option supprime le site et toutes ses données.

Travailler avec les utilisateurs dans un Multisite WordPress

Travailler avec des utilisateurs dans un multisite est très similaire à une installation WordPress standard, avec seulement quelques différences.

Les utilisateurs peuvent être créés et gérés par les administrateurs du site et du réseau. La différence est qu’un administrateur de site ne peut supprimer que les privilèges utilisateur de son site : il ne peut pas supprimer l’utilisateur du réseau.

Ajout d’utilisateurs en tant qu’administrateur réseau (alias super admin)

Pour ajouter un utilisateur en tant qu’administrateur réseau, allez dans Utilisateurs > Ajouter un utilisateur dans les écrans d’administration réseau.

l’écran Ajouter un nouvel utilisateur

l’écran Ajouter un nouvel utilisateur

Ici vous remplissez le nom d’utilisateur et l’adresse e-mail. L’utilisateur recevra un e-mail l’invitant à définir un mot de passe et à se connecter.

Une fois que vous avez ajouté un utilisateur, vous pouvez le modifier via l’écran Utilisateurs de la même manière que dans une installation WordPress standard. Il existe alors un privilège spécial appelé « Super Admin » que vous pouvez accorder à l’utilisateur.

Privilèges de super admin de multisites

Privilèges de super admin de multisites

Ajout d’utilisateurs en tant qu’administrateur du site

Les administrateurs du site peuvent également ajouter des utilisateurs à leur site. Ils peuvent ajouter un utilisateur existant dans le réseau ou un utilisateur complètement nouveau. Pour ce faire à partir des écrans d’administration du site, allez dans Utilisateurs > Ajouter nouveau.

Ajouter un utilisateur en tant qu'administrateur du site

Ajouter un utilisateur en tant qu’administrateur du site

Pour les utilisateurs existants, il suffit de saisir l’adresse e-mail ou l’identifiant et le rôle qu’ils auront sur ce site. Pour les utilisateurs qui sont nouveaux sur le réseau, vous aurez besoin d’un nom d’utilisateur (qui doit être unique) et d’une adresse e-mail. Si vous sautez l’e-mail de confirmation, vous devrez leur assigner un mot de passe vous-même via l’écran d’administration de l’utilisateur : il est plus facile de demander à WordPress de s’en occuper pour vous.

Configuration et gestion des rôles utilisateur (administrateur du site Vs administrateur réseau)

Les administrateurs du site et les administrateurs réseau (alias les super admins) peuvent ajouter des utilisateurs et modifier leurs privilèges et informations, bien que les administrateurs réseau puissent faire plus.

En tant qu’administrateur réseau, vous travaillez avec les utilisateurs en accédant à l’écran Utilisateurs. Ici, vous pouvez voir les sites pour lesquels chaque utilisateur a des privilèges et accéder à son écran d’édition.

Pour modifier les privilèges d’un utilisateur pour un site ou pour les supprimer ou les ajouter à un site, vous devez aller à l’écran d’édition du site. Allez dans l’écran Sites, cliquez sur Modifier pour ce site et sélectionnez l’onglet Utilisateurs.

A partir de là, vous pouvez modifier les rôles utilisateur sur le site, supprimer des utilisateurs et en ajouter de nouveaux.

En tant qu’administrateur du site, vous pouvez modifier les détails de chaque utilisateur de votre site ou les supprimer. Allez à l’écran Utilisateurs et cliquez sur l’utilisateur pour accéder à son écran d’édition. De là, vous pouvez modifier leurs détails et changer leur rôle de la même manière que pour une installation WordPress standard.

Suppression d’utilisateurs (Admin du site vs administrateur du réseau)

Les administrateurs réseau peuvent supprimer des utilisateurs de sites individuels ou de l’ensemble du réseau. Les administrateurs du site peuvent simplement supprimer des utilisateurs de leur site.

En tant qu’administrateur réseau, allez à l’écran Utilisateurs, cochez la case à côté des enregistrements de cet utilisateur, puis sélectionnez la liste déroulante Actions en masse au-dessus de la liste des utilisateurs. De là, vous pouvez supprimer l’utilisateur et/ou le marquer comme du spam. Si vous les marquez comme du spam, ils ne pourront plus s’inscrire à votre réseau.

En tant qu’administrateur du site, vous pouvez supprimer un utilisateur de votre site via l’écran Utilisateurs. Cochez la case à côté du nom d’utilisateur et cliquez sur l’option Supprimer dans la liste déroulante Actions en masse.

Utilisateurs et sécurité

Comme il est possible pour les gens de créer des comptes sur votre réseau et de créer ensuite leur propre site, vous pouvez avoir des inquiétudes concernant la sécurité.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez configurer vos réglages réseau en fonction du niveau d’accès dont vous avez besoin et que vous pouvez améliorer la sécurité en bloquant les domaines de messagerie.

Dans les écrans d’administration réseau, allez dans Réglages > Réglages réseau. Vous trouverez ici les champs de la section Réglages d’enregistrement que vous pouvez utiliser pour améliorer la sécurité et restreindre l’accès.

Réglages d'enregistrement

Réglages d’enregistrement

  • Autoriser les nouveaux enregistrements : Indiquez si les nouveaux utilisateurs peuvent s’inscrire et si les sites peuvent être créés par des personnes qui s’inscrivent pour la première fois ou uniquement par des utilisateurs déjà connectés. Ou vous pouvez fermer l’enregistrement du site pour que vous seul, en tant qu’administrateur réseau, puissiez le faire.
  • Inscription : Je vous recommande de garder cette notification pour que vous sachiez quand quelqu’un a enregistré un site ou un compte. Cela vous aide à suivre ce qui se passe et vous donne l’occasion d’entrer en contact avec de nouveaux clients.
  • Ajouter de nouveaux utilisateurs : Si vous décochez cette case, vous pouvez empêcher les administrateurs du site d’ajouter de nouveaux utilisateurs au réseau. Au lieu de cela, ils pourront seulement ajouter des utilisateurs existants sur le réseau à leur site.
  • Noms bannis : Ici, vous pouvez ajouter des mots que vous ne voulez pas inclure dans les noms d’utilisateur.
  • Nombre limité d’inscriptions par e-mail : Énumérer les domaines de messagerie qui peuvent être utilisés pour les nouveaux comptes utilisateurs. Utile pour un intranet ou un réseau d’entreprise ou éducatif.
  • Domaines de messagerie bannis : Bannissez certains domaines de messagerie si vous êtes préoccupé par les spams ou les comptes malveillants.

Travailler avec des extensions et des thèmes dans WordPress Multisite

Un des grands avantages du multisite est que vos extensions et thèmes ne sont stockés qu’une seule fois. Cela signifie moins d’espace de stockage et moins de temps pour les mettre à jour. Découvrez comment vous gérez les extensions et les thèmes dans un multisite.

Comment les extensions et les thèmes sont stockés

Les thèmes et extensions sont stockés dans le répertoire wp-content de votre installation WordPress de la même manière que dans un site standard. Cela signifie que chaque extension et thème n’est stocké qu’une seule fois, quel que soit son nombre d’utilisations.

Installation et activation des extensions

Seul l’administrateur réseau peut installer des extensions ; les administrateurs du site n’ont pas les privilèges. Selon la façon dont vous configurez votre réseau, vous pouvez également empêcher les administrateurs du site d’activer les extensions, en sélectionnant cette option dans l’écran des réglages réseau.

Pour installer une extension, allez dans Extensions > Ajouter dans l’administrateur réseau et installez-la de la manière habituelle. Vous pouvez ensuite choisir de l’activer en réseau. Si vous ne le faites pas, elle sera disponible pour que les administrateurs de chaque site l’activent sur leur site.

Les extensions activées en réseau s’exécuteront sur tous les sites et seront visibles dans l’écran des extensions de ces sites. Mais les administrateurs du site ne pourront pas les désactiver. Ils peuvent activer n’importe quelle autre extension installée.

Installation et activation des thèmes

Vous ne pouvez installer un thème que via les écrans d’administration réseau. Pour ce faire, allez dans l’écran des thèmes de l’administrateur du réseau, et installez-le de la même manière que pour un site normal.

Lorsqu’il s’agit d’activer des thèmes, WordPress Multisite fonctionne différemment. Vous pouvez activer un thème pour l’ensemble du réseau ou pour des sites individuels.

Remarque : Le multisite inclut la possibilité d’activer un thème pour un site, pas de l’activer. En effet, vous ne pouvez activer qu’un seul thème pour chaque site, et vous le faites via les réglages du site et non les réglages réseau.

Pour activer un thème en réseau, accédez à l’écran des thèmes dans l’administrateur réseau, recherchez le thème et cliquez sur le lien Activer en réseau en dessous.

Pour activer un thème pour un site individuel, allez à l’écran des sites et cliquez sur le lien Modifier pour le site concerné. Cliquez sur l’onglet Thèmes et cliquez sur le lien Activer sous le nom du thème.

Cela rendra le thème visible à l’administrateur du site, afin qu’il puisse choisir de l’activer. Tous les thèmes non activés pour le réseau ou le site individuel ne seront pas visibles par l’administrateur du site.

Cela signifie qu’il y a une différence fondamentale entre la façon dont les thèmes et les extensions sont activés dans Multisite :

  • Une extension activée par le réseau s’exécutera sur tous les sites du réseau et les administrateurs du site ne pourront pas le désactiver. Un thème activé par le réseau sera disponible pour que les administrateurs du site puissent l’activer s’ils le souhaitent.
  • Une extension qui n’est pas activée par le réseau sera disponible pour que les administrateurs du site puissent l’activer s’ils le souhaitent. Un thème qui n’est pas activé par le réseau ne sera disponible pour un site que s’il a été activé pour ce site. Les thèmes qui n’ont pas été activés en réseau ou activés pour un site seront invisibles pour l’administrateur de ce site.

Lectures suggérées : Comment supprimer un thème WordPress.

Comment les multisites stockent les médias

Un réseau WordPress Multisite stocke les médias du réseau différemment d’un site standard.

Lorsque vous téléversez des fichiers joints vers des pages et des articles sur des sites individuels, l’interface fonctionne de la même manière que pour un site normal, de sorte qu’un administrateur ou un éditeur de site ne verrait aucune différence. La différence réside dans la façon dont les fichiers sont stockés.

Lorsque vous activez le multisite sur votre installation WordPress, un nouveau dossier est créé dans le répertoire wp-content/uploads, appelé « sites ». Cela permettra de stocker tous les les médias téléversés sur les sites de votre réseau.

Chaque fois que vous créez un nouveau site sur le réseau (ou qu’un utilisateur le fait), WordPress crée un nouveau dossier dans ce dossier « sites », avec un nom équivalent à l’identifiant du site. Le site de base a l’ID 01, donc le premier nouveau site que vous créez dans votre réseau aura l’ID 02. Cela signifie que WordPress créera un nouveau dossier dans wp-content/uploads/sites/02. Tous les téléversements pour ce site seront stockés dans ce dossier, dans la même structure par année et par mois que celle utilisée dans un site standard.

Les téléversements vers le site de base sont stockés dans le dossier wp-uploads de la même manière que pour un site standard : Le multisite ne crée pas de dossier supplémentaire pour ceux-là.

Comment le multisite stocke les données

Le multisite stocke également les données un peu différemment.

Lorsque vous activez le multisite, sept nouvelles tables de base de données sont créées. Celles-ci stockeront les données relatives au réseau.

Elles sont :

  • wp_blogs
  • wp_blog_versions
  • wp_registration_log
  • wp_signups
  • wp_site
  • wp_sitemeta
  • wp_sitecategories (facultatif)

Les autres tables qui stockent les données pour l’ensemble du réseau sont wp_users et wp_usermeta car les utilisateurs sont stockés pour le réseau et non pour des sites individuels. Ces tables ne seront pas créées, car vous les avez déjà dans la base de données pour un site standard.

Lorsque vous créez un nouveau site sur votre réseau, WordPress crée 11 nouvelles tables pour ce site. Un préfixe correspondant à l’ID du site leur est attribué. Ainsi, pour le site 02, les tables suivantes seront créées :

  • wp_2_posts
  • wp_2_postmeta
  • wp_2_comments
  • wp_2_commentmeta
  • wp_2_users
  • wp_2_usermeta
  • wp_2_links
  • wp_2_term_relationships
  • wp_2_term_taxonomy
  • wp_2_terms
  • wp_2_options

Si vous activez une extension qui crée des tables de base de données supplémentaires sur un site, elle utilisera le même préfixe et créera des tables pour chaque site où elle est activée.

Au fur et à mesure que votre réseau s’étend et que de nouveaux sites sont ajoutés, d’autres tables de base de données seront ajoutées. Cela permet à WordPress de conserver les données de chaque site séparément, de sorte qu’il n’y a aucune chance que les administrateurs du site aient accès aux données d’un autre site.

Le multisite est une fonctionnalité WordPress «obscure» qui offre une opportunité inexploitée lors de la construction d'un nouveau site. Apprenez tout… Cliquez pour Tweet

Résumé

Le Multisite WordPress est un outil incroyablement puissant. Si vous créez plus d’un site, pour vous-même, pour une communauté ou pour des clients, cela peut vous faire économiser de l’espace disque et vous rendre plus efficace.

Le Multisite WordPress a de nombreuses utilisations : vous pouvez l’utiliser pour vos sites personnels, pour héberger des sites clients ou des sites communautaires, pour les sites d’une entreprise, ou pour gérer un système de blogs de type WordPress.com que les gens créent eux-mêmes. Prendre le temps de se familiariser avec le multisite sera quelque chose qui pourrait s’avérer très profitable à long terme.

8
Partages