Vous voulez ajouter votre site à Google Search Console ? Avant que Google ne vous permette d’ajouter votre site, de consulter ses statistiques ou de soumettre son plan de site, il vous demande de vérifier la propriété de votre site.

Essentiellement, la vérification du site par Google consiste à prouver que vous êtes propriétaire du site. Vous devez donc effectuer le processus de vérification de la Google Search Console avant de gérer vos sites via les outils Google.

Heureusement, ce processus est assez simple, et il existe plusieurs façons de vérifier votre site avec Google Search Console. Cet article couvre neuf méthodes différentes de vérification de site Google, y compris les méthodes manuelles et les extensions WordPress.

C’est parti !

5 méthodes manuelles pour la vérification du site Google

Ces méthodes de vérification manuelle des sites par Google fonctionnent pour tous les sites web, y compris les sites WordPress.

Pour commencer, accédez à votre tableau de bord Google Search Console. De là, vous pouvez ouvrir votre liste de propriétés à gauche et cliquer sur Ajouter une propriété pour vérifier un nouveau site web :

Ajout d'une propriété à Google Search Console.

Ajout d’une propriété à Google Search Console.

Search Console vous demandera de sélectionner un type de propriété. Vous pouvez saisir un domaine ou un préfixe d’URL. Si vous entrez un nom de domaine, vous pourrez vérifier votre site web via le DNS. La méthode du préfixe d’URL vous permettra de choisir entre quatre méthodes de vérification :

Sélection d'un type de propriété dans la Search Console.

Sélection d’un type de propriété dans la Search Console.

Les deux approches fonctionnent parfaitement pour la vérification du site. Cependant, nous recommandons la méthode du préfixe d’URL car elle vous offre plus d’options.

La section suivante explore les quatre méthodes de vérification que vous pouvez utiliser pour sélectionner le type de propriété du préfixe d’URL. À la fin, nous vous montrerons comment vérifier votre site web via DNS (l’option Domaine). Allez-y, saisissez l’URL de votre site sous le préfixe d’URL et cliquez sur CONTINUER.

Avant que Google ne vous permette d'ajouter votre site, de consulter ses statistiques ou de soumettre votre plan de site, il vous demande de vérifier la propriété de votre site ✅ Apprenez à le faire grâce à ce guide 👇Click to Tweet

1. Fichier HTML de vérification

Avec cette méthode, vous devez téléverser un fichier HTML dans le répertoire racine de votre site web. C’est simple, mais l’inconvénient est que vous devez avoir accès à votre serveur pour télévrerser le fichier, soit via un client FTP/SFTP, soit via un outil comme le gestionnaire de fichiers de cPanel.

Étape 1 : Télécharger le fichier de vérification

Après avoir ajouté votre site à Google Search Console, vous devriez voir apparaître une option permettant de télécharger un fichier HTML de vérification dans l’onglet Méthode de vérification recommandée :

Télécharger un fichier de vérification depuis Google Search Console.

Télécharger un fichier de vérification depuis Google Search Console.

Cliquez sur le bouton à côté de Télécharger le fichier. Enregistrez ce fichier dans un endroit dont vous vous souviendrez – vous en aurez besoin dans une minute.

Étape 2 : Téléverser le fichier via SFTP

Ensuite, vous devrez vous connecter à votre site web via FTP/SFTP. Voici des instructions sur la façon d’utiliser SFTP chez Kinsta.

Une fois que vous vous êtes connecté , téléversez le fichier que vous avez téléchargé depuis Google dans le dossier racine de votre site (c’est le dossier qui contient le dossier wp-content, wp-config.php, etc.) Chez Kinsta, ce dossier est nommé public.

Après avoir téléversé le fichier, il devrait ressembler à quelque chose comme ceci :

Téléverser le fichier de vérification via FTP/SFTP.

Téléverser le fichier de vérification via FTP/SFTP.

Une fois que le fichier se trouve dans le dossier racine de votre site, retournez dans la console de recherche Google. Il est temps de vérifier votre propriété.

Étape 3 : Cliquez sur le bouton Vérifier dans Google Search Console.

Une fois le fichier téléversé sur votre site, retournez dans la console de recherche Google et cliquez sur le bouton VÉRIFIER pour terminer le processus. Google Search Console localisera le fichier sur votre serveur et vérifiera que vous êtes le propriétaire du site.

Vous pouvez utiliser cette même méthode pour vérifier le Content Delivery Network (CDN) de Kinsta avec Google Search Console. La vérification de votre CDN sur Google Search Console permettra au moteur de recherche d’explorer et d’indexer vos images.

2. Balise HTML

Avec la méthode de la balise HTML, vous devez ajouter une simple balise méta à la section <head> de votre site. Si vous utilisez WordPress, vous pouvez le faire de la manière suivante :

Nous vous montrons comment procéder à l’aide de la méthode de l’extension, mais vous pouvez également l’ajouter directement à votre thème, à condition d’utiliser un thème enfant (si vous n’utilisez pas de thème enfant, vous perdrez la vérification du site Google à chaque mise à jour de votre thème).

Étape 1 : Copier la balise méta

Pour trouver cette balise méta, vous pouvez vous rendre dans la section Autres méthodes de vérification de l’interface de Google Search Console :

La balise méta HTML.

La balise méta HTML.

Utilisez le bouton COPIER pour copier la balise méta. Maintenant, ajoutons-la à votre site WordPress.

Étape 2 : Ajouter la balise méta en utilisant l’insertion d’en-têtes et de pieds de page

Ensuite, vous pouvez installer l’extension gratuite Insert Headers and Footers sur votre site. Allez dans Réglages > Insérer des en-têtes et des pieds de page et collez la balise méta dans la zone Scripts dans l’en-tête :

Ajouter une balise méta HTML dans l’extension Insert Headers and Footers.

Ajouter une balise méta HTML dans l’extension Insert Headers and Footers.

Cliquez sur Enregistrer pour enregistrer les modifications apportées à l’en-tête de votre site web, et c’est tout. Vous pouvez également ajouter la balise méta manuellement, mais nous recommandons d’utiliser l’extension si vous n’êtes pas à l’aise pour modifier les fichiers de WordPress.

Pour terminer le processus, retournez à l’interface de Google Search Console et cliquez sur le bouton VÉRIFIER. Si vous avez ajouté le code à votre site web, Google Search Console sera en mesure de l’identifier.

3. Google Analytics

Si le code de suivi asynchrone de Google Analytics est déjà installé sur votre site, vous pouvez facilement vérifier votre site à l’aide de Google Analytics. Ce processus se résume à deux étapes simples :

  1. Sélectionnez Google Analytics sous Autres méthodes de vérification.
  2. Cliquez sur VÉRIFIER.

Écran de vérification du compte Google Analytics.

Écran de vérification du compte Google Analytics.

Si vous avez ajouté Google Analytics à WordPress à l’aide d’une extension, le code de suivi devrait se trouver sur votre page d’accueil. Cela signifie que vous pouvez continuer et utiliser cette méthode.

4. Google Tag Manager

Tout comme Google Analytics, si vous utilisez déjà Google Tag Manager, vous pouvez vérifier votre site en un seul clic. Pour cela, il faut que l’extrait de conteneur de Google Tag Manager soit actif sur votre site.

Encore une fois, il n’y a pas besoin d’un processus profond ou compliqué. Voici tout ce que vous devez faire :

  1. Sélectionnez Google Tag Manager sous Autres méthodes de vérification.
  2. Cliquez sur VÉRIFIER.

L'écran permettant de vérifier votre compte Google Tag Manager.

L’écran permettant de vérifier votre compte Google Tag Manager.

Si vous utilisez Google Tag Manager, cette méthode vous permettra de vérifier votre site web sur Search Console presque immédiatement.

5. Vérification du DNS

Si vous voulez vérifier votre site web en utilisant la méthode du domaine, vous devrez ajouter un enregistrement TXT à la configuration DNS de votre domaine. Voici à quoi ressemble cette fenêtre de vérification :

Modifier les enregistrements DNS chez Kinsta.

Modifier les enregistrements DNS chez Kinsta.

Si vous utilisez Kinsta DNS, vous pouvez ajouter cet enregistrement TXT directement depuis votre tableau de bord MyKinsta.

Tout d’abord, cliquez sur l’option Kinsta DNS. Ensuite, sélectionnez Gérer pour le site que vous voulez vérifier avec Google Search Console :

L'option Kinsta DNS du tableau de bord MyKinsta.

L’option Kinsta DNS du tableau de bord MyKinsta.

Ensuite, vous pouvez cliquer sur Ajouter un enregistrement DNS et sélectionner l’option TXT sous Type. Ajoutez votre enregistrement TXT de Google Search Console sous Contenu :

Ajouter un enregistrement TXT chez Kinsta.

Ajouter un enregistrement TXT chez Kinsta.

N’oubliez pas que ce processus varie en fonction du fournisseur de domaine que vous utilisez. Si vous voulez transférer votre nom de domaine chez Kinsta pour le gérer en utilisant nos DNS, vous pouvez suivre ces instructions.

4 extensions WordPress pour faciliter la vérification du site par Google

Si vous utilisez une extension WordPress de SEO, il y a de fortes chances que cette dernière propose un outil facile à utiliser pour faciliter la vérification du site par Google. Nous allons vous montrer comment le faire avec les trois outils de référencement WordPress les plus populaires et une extension provenant directement de Google.

6. Yoast SEO

Pour terminer le processus de vérification de Google Search Console avec Yoast SEO, vous pouvez commencer par aller dans SEO > Général dans votre tableau de bord WordPress et sélectionner l’onglet Webmaster Tools.

Ensuite, trouvez le champ du code de vérification Google et ajoutez le code que vous pouvez obtenir de la Google Search Console :

Vérification Google du site dans Yoast SEO.

Vérification Google du site dans Yoast SEO.

Pour trouver votre code de vérification Google Search Console, vous pouvez suivre ces trois étapes :

  1. Accédez à la section Autres méthodes de vérification dans l’interface de Google Search Console.
  2. Sélectionnez l’option balise HTML.
  3. Copiez la balise entière. Yoast SEO supprimera automatiquement les détails supplémentaires, ne laissant que le code.

Où trouver le code de vérification Google.

Où trouver le code de vérification Google.

Vous pouvez maintenant ajouter le code dans votre page de réglages Yoast SEO et y enregistrer les changements. Revenez à l’onglet balise HTML dans Google Search Console et cliquez sur le bouton VÉRIFIER.

La vitesse de votre site est un autre élément critique pour un classement élevé dans les SERPs de Google ? Optimisez et boostez votre site dès maintenant. Essayez Kinsta gratuitement !

7. SEOPress

Pour vérifier votre site dans Google Search Console avec l’extension SEOPress, allez dans la section SEOPress > Avancé de votre tableau de bord WordPress. Ici, faites défiler vers le bas pour trouver l’entrée de vérification de la recherche Google.

SEOPress simplifie le processus de vérification du site par Google.

SEOPress simplifie le processus de vérification du site par Google.

Vous devez saisir ici votre balise méta HTML de vérification de site Google. Cela ressemblera à ceci : <meta name="google-site-verification" content="......." />. Ajoutez votre balise méta de vérification de site et enregistrez les modifications.

Nous avons vu comment obtenir cette balise méta pour votre site (ou « propriété » comme l’appelle Google) dans la section Balise HTML ci-dessus.

Maintenant, l’extension ajoutera automatiquement cette balise HTML à toutes les pages de votre site.

Enfin, cliquez sur le bouton VÉRIFIER sous la section balise HTML dans Google Search Console.

8. Rank Math SEO

Si vous utilisez l’extension Rank Math SEO, vous pouvez vérifier votre site web dans Google Search Console en allant dans Rank Math > Réglages généraux > Outils webmaster dans votre tableau de bord. Vous y verrez un champ Google Search Console, dans lequel se trouve votre code de vérification Search Console :

Ajout du code de vérification de la Search Console dans Rank Math.

Ajout du code de vérification de la Search Console dans Rank Math.

Pour trouver ce code de vérification, vous pouvez suivre les mêmes instructions que pour les autres extensions WordPress de SEO. Allez vers la section Autres méthodes de vérification dans l’interface de Google Search Console, puis sélectionnez l’option balise HTML. Après avoir copié l’intégralité de la balise, Rank Math identifiera automatiquement le code de vérification.

Ensuite, retournez dans Google Search Console et cliquez sur le bouton VÉRIFIER sous la balise HTML. Search Console devrait maintenant reconnaître votre site web.

9. Site Kit by Google

L’extension Site Kit by Google vous permet de connecter votre site WordPress aux services Google en quelques clics seulement. C’est une extension officielle, et vous pouvez l’utiliser gratuitement.

Une fois que vous avez installé et activé l’extension, accédez à Site Kit > Tableau de bord dans votre tableau de bord et sélectionnez l’option CONNEXION AVEC GOOGLE :

Se connecter avec Google via l’extension Site Kit.

Se connecter avec Google via l’extension Site Kit.

Google vous invitera à vérifier la propriété du site web et à le connecter à Search Console. Pour continuer, cliquez une nouvelle fois sur Se connecter avec Google :

L'assistant de configuration de Site Kit.

L’assistant de configuration de Site Kit.

Si vous disposez de plusieurs comptes Google, vous pourrez choisir celui que vous souhaitez utiliser pour le compte Search Console associé à votre site web. Google vous demandera de confirmer que vous acceptez que Site Kit ait accès aux types de données suivants :

Une vue d'ensemble des autorisations de Site Kit.

Une vue d’ensemble des autorisations de Site Kit.

Après avoir cliqué sur Autoriser, Site Kit vous demandera de confirmer la propriété du site pour Google Search Console. Pour cela, Site Kit ajoute un peu de code HTML à votre site web. Tout ce que vous avez à faire est de sélectionner Procéder :

Activez Site Kit pour vérifier que vous êtes le propriétaire de votre site web.

Activez Site Kit pour vérifier que vous êtes le propriétaire de votre site web.

Ensuite, Site Kit vous demandera l’autorisation de consulter les données de votre compte Google et de les afficher sur votre tableau de bord. Cliquez une nouvelle fois sur le bouton Autoriser. Vous verrez alors un message de réussite vous indiquant que votre site web est vérifié sur Google Search Console :

Un message de réussite de la configuration de Site Kit.

Un message de réussite de la configuration de Site Kit.

Lorsque vous retournerez sur votre tableau de bord Site Kit dans WordPress, vous verrez qu’il est connecté à Google Search Console. Un nouvel onglet Site Kit > Search Console apparaîtra dans votre tableau de bord, vous permettant d’accéder aux données depuis votre site web.

Quelle méthode utiliser ?

L’ajout d’un site web à Google Search Console ne prend que quelques secondes. Toutefois, il serait utile de vérifier que vous êtes propriétaire du site, ce qui peut être plus ou moins complexe selon la méthode de vérification choisie.

Si vous utilisez Google Analytics ou Tag Manager, vous disposez déjà d’un code Google sur votre site. Google Search Console devrait identifier ce code et vérifier votre site web sans que vous ayez besoin d’y ajouter quoi que ce soit. Vous pouvez également ajouter un fichier HTML, inclure une balise ou utiliser la vérification DNS (la meilleure approche si vous ne souhaitez pas ajouter de code supplémentaire à votre site).

Enfin, si vous utilisez une extension WordPress de SEO, les options les plus populaires incluent les fonctions de vérification de Google Search Console. Celles-ci vous aideront à vérifier votre site web. Tout ce que vous avez à faire est de saisir un code de vérification.

Vous êtes prêt à vous lancer dans le processus de vérification de Google Search Console ? 👀 Commencez ici ⬇️Click to Tweet

Résumé

Félicitations ! Vous savez maintenant tout ce dont vous avez besoin pour commencer la vérification de votre site Google.

N’oubliez pas que Google vérifiera périodiquement la vérification de votre site. Quelle que soit la méthode que vous choisissez, il est essentiel de la laisser en place – vous ne pouvez pas la supprimer après la confirmation.

Il est maintenant temps de commencer à augmenter le trafic de votre site web.

Vous avez-vous d’autres questions sur le processus de vérification de Google Search Console ? Laissez un commentaire, et nous essaierons de vous aider !


Économisez du temps et de l’argent et optimisez les performances de votre site avec :

  • Aide instantanée des experts en hébergement WordPress, 24/7.
  • Intégration de Cloudflare Enterprise.
  • Une audience mondiale avec 28 centres de données dans le monde entier.
  • Optimisation avec notre surveillance intégrée de performance d’applications (APM).

Tout cela et bien plus encore, dans un seul plan sans contrat à long terme, avec des migrations assistées et une garantie de remboursement de 30 jours. Pour trouver le plan qui vous convient, Découvrez nos plans ou contactez nous.