Chez Kinsta, nous offrons une variété de plans d’hébergement WordPress pour répondre aux différents besoins de nos clients. Chaque plan, de Starter à Enterprise et au-delà, a sa propre combinaison unique de mesures comme les visites mensuelles, le stockage SSD et la bande passante CDN.

Kinsta offre une variété de plans pour répondre à vos besoins.

Kinsta offre une variété de plans pour répondre à vos besoins.

Pour beaucoup de nos clients, comme les agences de design et de développement de sites web, l’indicateur de plan le plus important est le nombre d’installations WordPress. Dans cet article, nous expliquons comment nous comptons les installations WordPress pour nos plans d’hébergement, afin que vous puissiez avoir une meilleure idée du plan à choisir pour votre projet.

Qu’est-ce qu’une installation WordPress ?

Chaque plan Kinsta prend en charge un certain nombre d’installations WordPress. Par exemple, notre plan Pro prend en charge deux installations de WordPress, tandis que notre plan Enterprise 2 comprend 80 installations de WordPress.

Sur notre plateforme d’hébergement, une installation WordPress ou « site » se compose de deux environnements – production et staging – qui supportent tous deux une seule installation du coeur WordPress dans leurs bases de données MySQL respectives. En outre, nous ne permettons pas la création de bases de données supplémentaires dans PHPMyAdmin, en ligne de commande ou par toute autre méthode. En d’autres termes, la seule façon de créer une base de données supplémentaire chez Kinsta est d’ajouter un nouveau site ou d’installer WordPress.

Installation WordPress vs. domaines

WordPress est capable de fonctionner selon deux modes différents : en site unique et en multisite. Dans le mode « site unique » par défaut, vous pouvez mapper les sites domaine.com et www.domaine.com pour les résoudre en un seul site WordPress. Si vous souhaitez que votre site soit accessible via d’autres domaines comme ancien-domaine.com et www.ancien-domaine.com, vous pouvez utiliser les règles de redirection de votre serveur web pour y parvenir.

WordPress en mode site unique

Nous prenons en charge la configuration ci-dessus pour les sites WordPress à site unique chez Kinsta. Par exemple, si vous souhaitez que votre site Kinsta soit accessible via domaine.com, www.domaine.com, ancien-domaine.com et www.ancien-domain.com, vous pouvez ajouter les quatre domaines à votre site Kinsta et configurer une redirection 301 automatique vers votre domaine principal avec notre outil pratique Forcer le HTTPS.

Comme vous pouvez le voir, nous ne comptons pas chaque domaine comme une installation WordPress individuelle car chaque domaine finit par se résoudre à la même installation WordPress.

Mode multisite de WordPress

WordPress comprend également un mode multisite, qui vous permet de créer des sous-sites supplémentaires qui résident dans la même base de données MySQL que votre site principal. Chez Kinsta, nous autorisons les configurations multisites de WordPress sur les plans Pro et au-dessus. Avec un WordPress multisite, vous pouvez héberger des sous-sites du domaine, de sous-domaine et de sous-dossier en une seule installation de WordPress.

L'assistant de création de site de Kinsta prend en charge le mode multisite de WordPress.

L’assistant de création de site de Kinsta prend en charge le mode multisite de WordPress.

Par exemple, les cinq domaines ci-dessous peuvent être hébergés dans une seule installation WordPress sur Kinsta lorsque vous utilisez le mode multisite.

  1. domaine.com (domaine)
  2. www.domaine.com (sous-domaine)
  3. domaine.com/es/ (sous-dossier)
  4. fr.domaine.com (sous-domaine)
  5. autre-domaine.com (domaine)

Vous vous demandez donc probablement pourquoi nous proposons des plans d’entreprise qui prennent en charge des centaines d’installations de WordPress alors qu’il est possible d’utiliser WordPress en mode multisite. Le facteur clé à garder à l’esprit est que – en mode multisite – le site principal et tous les sous-sites partagent les mêmes ressources comme des CPU C2, de la RAM et des workers PHP performants.

En outre, nos certificats SSL gratuits Let’s Encrypt ne prennent en charge que jusqu’à 100 noms d’hôtes. Cela signifie que vous aurez besoin d’un SSL personnalisé ou que vous utiliserez un service comme Cloudflare pour la terminaison SSL si vous souhaitez héberger plus de 100 sous-sites multisites sur Kinsta.

Pour développer le point ci-dessus, notre plan Enterprise 3 prend en charge 120 installations WordPress, et chacune de ces installations a accès à 12 workers PHP. En revanche, si vous essayez d’héberger 120 sous-sites sur un plan Enterprise 2, tous ces sites devront partager 4 workers PHP. Les multisites WordPress ont également des limites en termes de flexibilité des plugins et des thèmes, ce n’est donc pas toujours la meilleure solution lorsque vous avez besoin de plusieurs sites WordPress uniques.

Résumé

Pour résumer notre méthode de comptage des installations WordPress, gardez les points suivants à l’esprit.

  1. Une installation WordPress fait référence à une seule base de données WordPress, et chaque site Kinsta ne peut avoir qu’une seule base de données.
  2. Il y a peu de corrélation entre les installations WordPress et les domaines. Nous permettons à plusieurs domaines d’être redirigés vers un domaine principal dans le mode « site unique » de WordPress. Sur les plans Pro et supérieurs, nous autorisons des sous-sites uniques avec leurs propres domaines et sous-domaines car tous les sous-sites en mode multisite de WordPress partagent en fin de compte une seule base de données.

Pour en savoir plus sur nos plans d’hébergement WordPress, consultez notre page de comparaison approfondie des plans ici !


Si vous avez aimé ce tutoriel, alors vous allez adorer notre support. Tous les plans d’hébergement de Kinsta incluent le support 24/7 de nos développeurs et ingénieurs WordPress expérimentés. Discutez avec la même équipe qui soutient nos clients du Fortune 500. Découvrez nos plans