Besoin d’annuler des changements dans WordPress ? Vous avez fait une erreur et vous voulez revenir à une version antérieure de votre contenu ?

Dans cet article, nous vous montrons comment revenir en arrière dans WordPress à l’aide d’une fonction de base appelée révisions, et sa fonction associée, les sauvegardes automatiques.

Les révisions et les sauvegardes automatiques sont fondamentalement un snapshot (sauvegarde instantanée) dans le temps de votre type de post, de page ou de post personnalisé, ce qui facilite le retour en arrière des modifications lorsque nécessaire.

Dans cet article, nous allons commencer par vous montrer comment revenir en arrière dans WordPress en utilisant les révisions. Ensuite, après avoir couvert la partie pratique, nous vous expliquerons un peu plus en détails le fonctionnement des révisions et des sauvegardes automatiques, ainsi que quelques conseils pour les utiliser efficacement. Et si vous avez fait une énorme erreur, il y a toujours des snapshots.

Vous avez fait une erreur ? 😨 Pas de problème ! Les révisions de WordPress, les sauvegardes automatiques et les snapshots facilitent la restauration de votre travail. Cliquez pour Tweet

Comment revenir en arrière dans WordPress à l’aide des révisions de WordPress

Nous commençons par la partie « comment faire » parce que nous comprenons que vous pourriez être dans une situation stressante et que vous voulez reprendre votre travail dès que possible. Cependant, une fois que vous avez réparé les choses, nous vous encourageons à lire l’article dans son intégralité car il y a d’importantes considérations de performances pour l’utilisation des révisions de WordPress.

Étape 1 : Ouvrir l’interface des révisions

Pour accéder à la fonction de révision, recherchez le lien Révisions dans la barre latérale de l’éditeur WordPress.

C’est ici qu’il se trouve dans le nouvel éditeur de blocs (Gutenberg) :

Comment accéder aux révisions dans l'éditeur de blocs

Comment accéder aux révisions dans l’éditeur de blocs

Et c’est ici que vous le trouverez dans l’éditeur Classic :

Comment accéder aux révisions dans l'éditeur Classic

Comment accéder aux révisions dans l’éditeur Classic

Peu importe comment vous ouvrez l’interface des révisions, cela aura le même aspect.

Étape 2 : Choisir la révision à restaurer

Voici à quoi ressemble l’interface des révisions :

L'interface des révisions de WordPress

L’interface des révisions de WordPress

Il y a des choses qui se passent ici. Tout d’abord, vous pouvez utiliser le curseur en haut pour sélectionner différentes révisions.

En dessous, WordPress comparera la révision que vous avez sélectionnée avec la révision qui précède immédiatement celle que vous avez sélectionnée :

Utilisez le curseur pour changer la révision que vous regardez.

Utilisez le curseur pour changer la révision que vous regardez.

Un fond rouge indique que quelque chose a été supprimé, tandis qu’un fond vert indique que quelque chose de nouveau a été ajouté :

Les couleurs vous aident à voir ce qui a été ajouté ou supprimé entre les révisions.

Les couleurs vous aident à voir ce qui a été ajouté ou supprimé entre les révisions.

Si vous ne voulez pas comparer une révision avec la révision qui se trouve juste avant elle, vous pouvez également cocher la case Comparer deux révisions pour comparer deux révisions l’une par rapport à l’autre en utilisant les curseurs :

Comment comparer les différentes révisions les unes par rapport aux autres ?

Comment comparer les différentes révisions les unes par rapport aux autres ?

Étape 3 : Restaurer les révisions

Il y a deux façons différentes de revenir en arrière dans WordPress et de restaurer une révision :

  • Restauration complète
  • Restauration manuelle d’une seule partie par copier-coller

Tout d’abord, vous pouvez utiliser le bouton Restaurer cette révision pour restaurer la révision actuellement sélectionnée (il peut aussi s’agir de Restaurer cette sauvegarde automatique, selon que vous regardez une révision ou une sauvegarde automatique).

Il est important de noter qu’avec ce bouton, c’est tout ou rien. C’est-à-dire que WordPress remplacera complètement le contenu actuel par le contenu de la révision :

Comment restaurer une révision

Comment restaurer une révision

Si vous ne voulez pas faire cela, vous pouvez utiliser l’approche du copier-coller manuel. Ceci est utile si vous venez, disons, de supprimer un seul paragraphe que vous voulez récupérer, mais que vous ne voulez pas écraser tous les autres contenus que vous avez ajoutés depuis.

Par manuel, nous entendons simplement entrer et copier le contenu que vous voulez restaurer. Ensuite, vous pouvez le recoller dans l’éditeur :

You caVous pouvez copier et coller uniquement les parties que vous voulez

Vous pouvez copier et coller uniquement les parties que vous voulez

Et c’est comme ça qu’il faut annuler les changements dans WordPress !

Pouvez-vous « Annuler une Annulation » ?

Si vous changez d’avis après avoir restauré une ancienne version de votre contenu, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez toujours revenir dans la même interface des révisions et restaurer à nouveau.

Lorsque vous utilisez le bouton Restaurer cette révision, WordPress ne supprime pas les autres révisions. Au lieu de cela, il crée simplement une toute nouvelle révision avec le contenu que vous avez restauré.

En savoir plus sur les révisions et les sauvegardes automatiques de WordPress

Maintenant que nous vous avons montré comment récupérer votre contenu, couvrons ce qui se passe réellement sous le capot.

Il y a deux façons pour WordPress de « sauvegarder » vos modifications pour vous :

  • Révisions – WordPress stocke un snapshot de votre contenu chaque fois que vous cliquez sur Enregistrer un brouillon, Publier ou Mettre à jour dans l’éditeur. Par défaut, WordPress stocke un nombre illimité de révisions, bien que nous vous recommandons de le limiter.
  • Sauvegarde automatique – même si vous ne cliquez pas sur Enregistrer le brouillon, Publier ou Mettre à jour, WordPress enregistre automatiquement un snapshot toutes les 60 secondes lorsque vous travaillez dans l’éditeur classique ou toutes les 10 secondes si vous travaillez dans le nouvel éditeur de blocs (Gutenberg). WordPress n’enregistre qu’une seule sauvegarde automatique à la fois, ainsi, à chaque intervalle, il remplace la sauvegarde automatique précédente.

L’interface Révisions que nous vous avons montrée ci-dessus vous permet d’accéder à la fois aux révisions et aux sauvegardes automatiques, et vous pouvez restaurer à partir de l’une ou l’autre en utilisant le même processus.

Par exemple, vous pouvez voir à quoi ressemble une sauvegarde automatique presque identique à une révision. La seule différence est que WordPress utilisera du texte rouge pour vous faire savoir que vous avez devant vous une sauvegarde automatique :

WhÀ quoi ressemble une sauvegarde automatique ?

À quoi ressemble une sauvegarde automatique ?

Pourquoi nous recommandons de limiter les révisions dans WordPress

Bien que les révisions WordPress soient certainement une fonctionnalité utile lorsqu’il s’agit d’annuler des changements dans WordPress, le fait que WordPress stocke des révisions illimitées (par défaut) signifie que les révisions peuvent commencer à faire gonfler votre base de données car chaque révision est une nouvelle ligne dans la base de données de votre site. Nous avons vu beaucoup de sites plus anciens avec plus de 100 000 lignes rien qu’à partir des révisions.

Cela ne veut pas dire que vous devez vous débarrasser entièrement de la fonction de révision, mais nous vous recommandons de limiter le nombre de révisions que WordPress stockera pour chaque élément de contenu, plutôt que de le laisser stocker un nombre illimité de révisions.

Pour ce faire, lisez notre guide d’optimisation des révisions WordPress pour quelques méthodes différentes que vous pouvez utiliser pour limiter le nombre de révisions que WordPress stocke.

Nous recommandons de fixer un maximum de trois à quatre révisions. Cela vous donnera toujours une chance de restaurer votre travail si vous faites une erreur, mais ne gonflera pas votre base de données.

Avec cette limite, WordPress ne stockera que les trois ou quatre révisions les plus récentes pour chaque élément de contenu individuel. En d’autres termes, WordPress supprimera automatiquement les anciennes révisions une fois que vous aurez dépassé la limite que vous aurez fixée.

Vous pouvez également limiter les sauvegardes automatiques

Comme nous l’avons mentionné plus haut, WordPress crée une nouvelle sauvegarde automatique toutes les 60 secondes lorsqu’il travaille dans l’éditeur classique (bien qu’il ne stocke qu’une sauvegarde automatique par article).

Si vous voulez changer cet intervalle, vous pouvez utiliser votre fichier wp-config.php pour définir un intervalle d’enregistrement automatique WordPress personnalisé.

Le nouvel éditeur de blocs (Gutenberg) s’enregistre automatiquement plus fréquemment – toutes les 10 secondes par défaut. Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser le plugin Disable Gutenberg Autosave pour modifier l’intervalle d’enregistrement automatique directement depuis l’interface de l’éditeur de blocs.

Dernier recours – Restaurer un snapshot (sauvegarde)

Si vous êtes un client de Kinsta et que vous avez fait une énorme erreur que les révisions ou la sauvegarde automatique ne peuvent corriger, vous pouvez toujours restaurer votre site WordPress à partir d’un snapshot (sauvegarde). Par défaut, votre site est sauvegardé automatiquement toutes les 24 heures. Ces instantanés sont stockés pendant 14 jours (et 20 à 30 jours sur les plans supérieurs).

Dans le tableau de bord MyKinsta, cliquez sur votre site puis sur l’onglet « Sauvegardes ». Choisissez un snapshot (sauvegarde) à partir duquel vous voulez restaurer votre site.

Restaurer le site WordPress à partir d'un snapshot (sauvegarde)

Restaurer le site WordPress à partir d’un snapshot (sauvegarde)

Important : Kinsta a même des sauvegardes en place pour la restauration. Chaque fois que vous restaurez une sauvegarde, une nouvelle sauvegarde est générée qui reflétera l’état de votre site Web juste avant sa restauration. Au cas où. 😉

Si vous n’êtes pas un client Kinsta, vous pouvez utiliser un plugin de sauvegarde WordPress. Nous recommandons toujours d’en utiliser un qui comporte des sauvegardes incrémentales pour obtenir les meilleures performances.

Résumé

Les révisions de WordPress vous aident à annuler les changements dans WordPress et à restaurer une version antérieure de votre contenu (ou simplement à afficher une version antérieure pour pouvoir copier et coller quelque chose).

Vous pouvez accéder à toutes les révisions d’un article ou d’une page en cliquant sur le lien Révisions dans l’éditeur WordPress.

Cependant, aussi utiles que soient les révisions, nous ne recommandons pas de stocker un nombre illimité de révisions. Nous vous recommandons plutôt de suivre ces instructions pour limiter WordPress au stockage des trois ou quatre révisions les plus récentes pour chaque contenu.

Et si vous avez fait une énorme erreur, il y a toujours des snapshots WordPress (sauvegardes).

1
Partages