Si quelqu’un tombe sur une page d’erreur sur votre site, il y a de fortes chances qu’il soit contrarié et qu’il parte. Cela peut entraîner de nombreuses pertes d’engagement et de ventes. Une erreur particulièrement fréquente dont il faut tenir compte est le message « 405 Method Not Allowed ».

Cette erreur peut être délicate à piloter, car elle indique que quelque chose s’est mal passé sans vous dire pourquoi cela s’est produit. Heureusement, avec un peu d’effort et de patience, vous pouvez être rapidement de nouveau opérationnel.

Dans cet article, nous allons expliquer ce qu’est une erreur 405 et vous montrer les différentes façons dont elle peut apparaître. Nous vous parlerons ensuite des moyens de corriger cette erreur sur votre site WordPress. Allons-y !

Qu’est-ce que l’erreur 405 Method Not Allowed

Lorsque vous gérez un site Web, il est presque garanti que vous rencontrerez un jour un problème similaire. Les sites web tombent, les liens se cassent et les pages se chargent un peu trop lentement. Bien que ces événements soient courants, le fait de les laisser sans surveillance risque de nuire à l’expérience de l’utilisateur.

Malheureusement, certains problèmes sont plus difficiles à régler que d’autres. Prenez par exemple le message d’erreur 405 de méthode non autorisée. Il s’agit d’un état de réponse HTTP indiquant qu’un navigateur Web a demandé l’accès à l’une des pages de votre site.

Dans ce scénario, votre serveur Web a reçu et reconnu la requête, mais a rejeté la méthode HTTP spécifique utilisée. Concrètement, cela signifie que le navigateur ne peut pas accéder à la page qu’il a demandée. Les visiteurs de votre site verront une page d’erreur, plutôt que le contenu qu’ils recherchaient :

Google Chrome

Erreur 405 de méthode non autorisée Nginx dans Chrome

Erreur 405 Method Not Allowed Nginx dans Chrome

Safari

Erreur 405 de méthode non autorisée Nginx dans Safari

Erreur 405 Method Not Allowed Nginx dans Safari

Firefox

Erreur 405 de méthode non autorisée Nginx dans Firefox

Erreur 405 Method Not Allowed Nginx dans Firefox

Microsoft Edge

Erreur 405 de méthode non autorisée Nginx dans Microsoft Edge

Erreur 405 Method Not Allowed Nginx dans Microsoft Edge

L’erreur 405 de méthode non autorisée ne doit pas être confondue avec l’erreur 404 Not Found. Une erreur 404 vous indique que l’URL demandée n’a pas pu être trouvée ou qu’elle a été saisie incorrectement. Un message d’erreur 405, par contre, confirme que la page demandée existe bien (et que l’URL a été saisie correctement), mais une méthode HTTP inacceptable a été utilisée pour effectuer la demande initiale.

Variations de l’Erreur 405 Method Not Allowed

Bien que le message d’erreur 405 apparaisse le plus souvent sous la forme que nous avons montrée ci-dessus, divers serveurs Web, systèmes d’exploitation et navigateurs peuvent le présenter de nombreuses façons. La cause réelle du problème est également susceptible de différer légèrement d’un serveur à l’autre, ce qui peut affecter la façon dont l’erreur apparaît.

Voici quelques-unes des nombreuses variantes que vous pourriez rencontrer :

Quelle que soit leur apparence, le problème avec les erreurs 405 est qu’elles peuvent être difficiles à résoudre. C’est parce qu’elles vous font savoir que quelque chose a mal tourné, mais elles ne vous disent pas quelle est la cause du problème. Dans la plupart des cas, c’est à vous de trouver la cause première et de la réparer si possible.

Vous voyez l’erreur 405 Method Not Allowed avec votre site #WordPress ? Voici 7 idées pour la réparer facilement ! 💡Click to Tweet

Comment Corriger l’Erreur 405 Method Not Allowed sur Votre Site WordPress (7 Solutions Possibles)

Avant que nous commencions à discuter des solutions possibles, vous voudrez créer une sauvegarde de votre site. Cela vous donnera quelque chose sur quoi vous appuyer si vous faites une erreur. De nombreux fournisseurs d’hébergement Web incluent dans leurs plans des sauvegardes régulières du site. Si vous avez un plan d’hébergement ici chez Kinsta, la création d’une sauvegarde est simple.

Une fois que c’est fait, il est temps de commencer le processus de dépannage. Les méthodes que nous avons décrites ci-dessous sont organisées de la plus probable à la moins probable pour résoudre le problème, alors commencez par le haut et descendez pour obtenir les meilleurs résultats.

Sans plus tarder, commençons par une des étapes les plus faciles de notre liste.

1. Vérifiez si vous avez correctement saisi L’URL

Cela peut sembler un peu trop simple, mais la cause la plus fréquente d’une erreur 405 de méthode non autorisée est la saisie d’une mauvaise URL. La plupart des serveurs Web sont étroitement sécurisés et conçus pour interdire l’accès à des URL incorrectes afin d’empêcher les utilisateurs de visiter les mauvaises pages (ou d’essayer d’accéder à des pages qui n’existent pas).

Avant d’aller plus loin, vérifiez donc que vous avez bien saisi l’URL du site que vous souhaitez visiter. Il est plus facile que vous ne le pensez de faire des erreurs – comme oublier une lettre ou mal orthographier un mot. Vous pouvez également trouver que le simple fait de rafraîchir la page pourrait l’inciter à se charger correctement.

2. Revenez en arrière sur les mises à jour récentes de WordPress

Les mises à jour sont des choses merveilleuses. Elles apportent généralement une foule de nouvelles fonctionnalités intéressantes et peuvent aider à corriger les bogues en cours et à combler les failles de sécurité. Cependant, malgré leurs bonnes intentions, les mises à jour peuvent parfois causer des problèmes.

Si vous avez mis à jour WordPress juste avant que le message d’erreur 405 Method Not Allowed ne commence à apparaître, le nouveau code pourrait être la cause du problème. Cela s’applique également à toute extension ou thème que vous avez récemment mis à jour – bien que nous nous concentrions davantage sur cet aspect dans la prochaine section.

Si vous pensez qu’une mise à jour est fautive, cela vaut la peine de revenir à la version précédente de WordPress. Comme nous l’avons déjà mentionné, assurez-vous d’avoir une sauvegarde complète de votre site avant de faire cela – vous ne voulez pas faire de changements irréversibles.

Bien que vous puissiez le faire manuellement, la façon la plus simple de revenir en arrière sur les mises à jour de WordPress est d’utiliser une extension. De nombreuses options sont disponibles, bien que WP downgrade soit particulièrement efficace. Cette extension va largement automatiser le processus, ce qui signifie que vous êtes moins susceptible de faire des erreurs.

Avoir un tel outil dans votre arsenal signifie également que vous pouvez empêcher que des problèmes similaires ne se reproduisent à l’avenir. Bien entendu, si le fait de revenir en arrière sur la dernière mise à jour ne résout pas le problème, n’oubliez pas de remettre à jour votre site ou de restaurer votre sauvegarde.

Minimisez le potentiel d’erreur grâce à un tableau de bord de gestion unifié et à des sauvegardes du site rendues simples (et accessibles). Essayez Kinsta gratuitement.

3. Désinstaller les Nouveaux Thèmes et Plugins

Les extensions sont une partie essentielle de tout site WordPress. Elles vous permettent d’ajouter une multitude de nouvelles fonctionnalités et peuvent même automatiser des processus plus complexes. Les thèmes sont tout aussi importants. Sans eux, vous auriez besoin de beaucoup de code complexe (ou d’un développeur coûteux) pour créer un site esthétiquement agréable.

Malheureusement, tout comme les mises à jour de logiciels, ces extensions peuvent parfois créer des problèmes. En effet, l’ajout de fonctionnalités à votre site, à quelque niveau que ce soit, modifie complètement son fonctionnement. Il peut y avoir un problème avec l’extension ou le thème que vous utilisez, ou une extension spécifique peut entrer en conflit avec une autre partie de votre site (ou même avec votre version de WordPress).

En conséquence, vous pouvez trouver que la désinstallation de certaines extensions ou thèmes pourrait aider à corriger l’erreur 405 de méthode non autorisée. Pour commencer ce processus, vous devrez naviguer vers la section des extensions de votre tableau de bord WordPress. Sur cette page, vous devriez pouvoir voir une liste complète de toutes les extensions que vous avez installées :

Page des extensions dans WordPress

Page des extensions dans WordPress

À partir de là, vous pouvez commencer à désinstaller vos extensions une par une. Après avoir désinstallé chacun d’elles, vérifiez sur votre site Web si l’erreur a été résolue. Ce processus peut prendre un certain temps, mais il vous permettra de déterminer exactement quelle extension est à l’origine du problème (si l’un d’entre elles est en faute) :

Comment désactiver une extension WordPress

Comment désactiver une extension WordPress

Une fois que vous avez vérifié vos extensions, vous pouvez répéter ce processus avec votre thème actif. Si votre thème ou l’une de vos extensions s’avère être le problème, vous voudrez soit contacter les développeurs, soit supprimer l’extension ou le thème, soit chercher un remplacement. Voici notre guide sur la façon d’installer un nouveau thème WordPress.

4. Vérifier les changements inattendus dans la Base de Données

Bien que l’étape ci-dessus devrait résoudre tous les problèmes liés aux extensions ou aux thèmes, elle ne garantit pas que toutes les modifications apportées par vos extensions ont été entièrement annulées. Ceci est particulièrement vrai pour de nombreuses extensions WordPress. Elles ont souvent un accès complet à votre base de données dès que vous cliquez sur Installer, ce qui signifie que leurs modifications vont plus loin que ce que vous pourriez penser au départ.

À moins que le développeur ne code explicitement contre cela, une extension peut être capable de modifier les enregistrements de la base de données qui ne lui « appartiennent » pas mais sont gérés par WordPress lui-même. Dans ce scénario, l’extension peut ne pas savoir comment inverser ces modifications aux enregistrements de la base de données, donc elle les ignorera pendant le processus de désinstallation.

Diagnostiquer ce problème particulier peut être difficile, mais si vous suspectez toujours qu’une extension ou un thème est la cause de l’erreur 405 Method Not Allowed, vérifier directement votre base de données est votre meilleure ligne de conduite. Pour ce faire, vous devez ouvrir la base de données de votre site et consulter manuellement les tables et les enregistrements modifiés par l’extension. Si vous n’êtes pas sûr de ce que vous devez rechercher, il est judicieux de contacter votre développeur à ce stade (ainsi que pour les étapes restantes de cette liste).

5. Confirmez la configuration de votre Serveur

Votre site Web fonctionne probablement sur un serveur qui utilise l’une des deux options de logiciel serveur les plus populaires – Apache ou Nginx. En fait, ensemble, ils alimentent 84 % des serveurs Web du monde. La vérification des fichiers de configuration de votre logiciel de serveur Web pour détecter toute instruction de manipulation involontaire peut aider à déterminer la cause profonde de l’erreur 405 de méthode non autorisée.

Pour déterminer quelle application votre serveur Web utilise, vous devez rechercher un fichier clé. Par exemple, si votre serveur web tourne sous Apache, vous devriez pouvoir trouver un fichier .htaccess dans le répertoire racine du système de fichiers de votre site web.

Lorsque votre application est sur un hébergement partagé, vous aurez probablement un nom d’utilisateur associé à votre compte particulier. Si c’est le cas, le répertoire racine de l’application peut généralement être trouvé en suivant ce chemin :

/home/public_html/

Par conséquent, le fichier .htaccess se trouverait à l’adresse

/home/public_html/.htaccess

Une fois que vous avez localisé le fichier .htaccess, ouvrez-le dans un éditeur de texte et recherchez les lignes qui utilisent les directives Rewrite. Elles font partie du module mod_rewrite d’Apache et définissent un modèle basé sur du texte qui sera comparé à toutes les URLs saisies. Si une URL correspondante est demandée par un visiteur de votre site, la règle de réécriture redirigera le visiteur de manière appropriée.

Pour mieux démontrer cela, voici une simple règle de réécriture qui fait correspondre toutes les requêtes entrantes à https://kinsta.com et répond avec un code d’erreur 405 de méthode non autorisée :

Exemple de règle de réécriture

Exemple de règle de réécriture

Comme vous pouvez probablement le voir, il y a un drapeau à la fin de la règle marqué R=405. Cela indique explicitement que le code de réponse devrait être 405, indiquant à l’utilisateur que la ressource existe, mais que la méthode HTTP fournie n’était pas autorisée. Si vous trouvez des directives de réécriture étranges dans le fichier .htaccess qui contiennent une instruction similaire, essayez de les commenter temporairement en utilisant le préfixe de caractère #. Vous pouvez ensuite redémarrer votre serveur web, pour voir si votre modification a résolu le problème.

Rappelez-vous, si vous êtes un client chez Kinsta, nous utilisons des serveurs Nginx, pas Apache. Vous pouvez contacter notre équipe de support si vous pensez que quelque chose ne va pas avec votre configuration Nginx.

6. Consulter les logs côté Serveur

Presque toutes les applications web conservent des journaux côté serveur. Les journaux d’application comprennent généralement l’historique complet de tout ce que le logiciel a fait – des pages demandées aux résultats de la base de données qu’il fournit.

Les journaux du serveur sont légèrement différents, car ils sont liés au matériel réel qui exécute l’application. Ils fourniront souvent des détails sur la santé et l’état de tous les services connectés, ou même seulement sur le serveur lui-même.

Pour trouver les journaux de votre serveur WordPress, vous devez vous connecter à votre site via le protocole SFTP (Secure File Transfer Protocol). Dans le répertoire racine, vous verrez un dossier appelé logs. Dans ce dossier se trouvent vos journaux d’accès, et vos journaux d’erreurs WordPress. Ils devraient ressembler un peu à ça :

À partir de là, vous pouvez commencer à suivre un processus similaire à celui décrit à l’étape précédente. Examinez les journaux et notez tout ce qui semble déplacé (ou demandez à votre développeur de le faire). Vous pouvez également vous référer au codex pour obtenir des informations supplémentaires sur le débogage dans WordPress.

7. Déboguer votre code d’application ou vos scripts

Si aucune des étapes précédentes n’a fait l’affaire, c’est peut-être le signe qu’il y a un problème avec du code personnalisé dans votre installation de WordPress. La seule façon de déterminer si cela est la cause de l’erreur 405 de méthode non autorisée est de la déboguer.

Idéalement, vous voudrez faire une copie de l’installation complète dans une zone de développement en ligne ou locale – comme un site de test. À partir de là, vous pouvez commencer à mener un processus de débogage étape par étape, qui variera en fonction de votre site et des logiciels qui lui sont rattachés.

Malheureusement, il n’y a pas de solution rapide ici. Vous devrez être prêt à prendre le temps de passer au peigne fin chaque section de votre site pour trouver tout ce qui ne semble pas à sa place. N’oubliez pas, cependant, qu’un site entièrement opérationnel vaut la peine de se remuer.

Que Faire si aucune de ces solutions ne fonctionne

Si vous êtes encore en train de lire, cela signifie probablement que les solutions que nous avons décrites ci-dessus n’ont pas encore corrigé l’erreur 405 de méthode non autorisée. Cela indique généralement qu’un problème plus complexe s’est produit, et il est peu probable que vous puissiez le résoudre personnellement à moins d’être un développeur chevronné.

Dans ce scénario, la meilleure chose à faire est souvent de contacter directement votre hébergeur. Vous devriez avoir accès à un service de support à la clientèle 24/7, par l’entremise d’un service de discussion ou de tickets. Vous pouvez également contacter votre hébergeur par e-mail ou par téléphone, bien qu’opter pour la discussion en direct soit susceptible d’offrir une solution plus rapide.

Résumé

Même si votre site Web a été soigneusement optimisé, il est presque inévitable que vous rencontriez au moins un message d’erreur à un moment donné. Il est important de résoudre le problème rapidement lorsque cela se produit, afin de maintenir l’intérêt des visiteurs pour votre site. Heureusement, bien que l’erreur 405 de méthode non autorisée puisse être déroutante, il est souvent possible de la corriger avec un peu de dépannage.

Récapitulons les sept méthodes que vous pouvez essayer afin de corriger une erreur 405 sur votre site WordPress :

Avez-vous d’autres questions sur l’erreur 405 Method Not Allowed ? Ou y a-t-il un autre message d’erreur couramment rencontré que vous aimeriez que nous couvrions ? Faites-le nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous !


Si vous avez aimé cet article, alors vous allez adorer la plateforme d’hébergement WordPress de Kinsta. Accélérez votre site Web et obtenez le support 24/7 de notre équipe de vétérans de WordPress. Notre infrastructure propulsée par Google Cloud met l’accent sur la mise à l’échelle automatique, la performance et la sécurité. Laissez-nous vous montrer la différence de Kinsta ! Découvrez nos plans