L’erreur « Erreur lors de la connexion à la base de données  » est probablement l’une des erreurs les plus communes et les plus effrayantes que les utilisateurs de WordPress peuvent rencontrer. C’est définitivement un lien étroit avec l’écran blanc de la mort (WSOD – White Screen Of Death).  Cette erreur signifie que votre site Web ne communique plus ou n’a plus accès à votre base de données, et donc tout votre site Web tombe en panne. Ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère et vous devriez essayer de résoudre ce problème immédiatement, car cela peut affecter directement vos ventes, votre trafic et vos statistiques. Mais ne vous inquiétez pas, aujourd’hui, nous allons discuter de quelques scénarios communs qui causent cette erreur et des moyens faciles de remettre votre site en marche en un rien de temps.

Qu’est ce que l’Erreur lors de la connexion à la base de données ?

Toutes les informations sur votre site WordPress, telles que les données d’article, les données de page, les informations méta, les paramètres d’extension, les informations de connexion, etc. sont stockées dans votre base de données MySQL. Les seules données qui n’y sont pas stockées sont le contenu des médias tels que les images et vos fichiers thème/extension/coeur tels que index.php, wp-login.php, wp-login.php, etc. Quand quelqu’un visite votre site Web, PHP exécute le code sur la page et interroge l’information de la base de données, qui l’affiche ensuite au visiteur dans son navigateur.

Si, pour une raison quelconque, cela ne fonctionne pas correctement, vous recevez un message d’erreur d’établissement de connexion à la base de données, comme indiqué ci-dessous. La page entière est vide parce qu’aucune donnée ne peut être récupérée pour rendre la page, car la connexion ne fonctionne pas correctement. Non seulement cela brise le frontend de votre site, mais cela vous empêchera aussi d’accéder à votre tableau de bord WordPress.

Exemple d’Erreur lors de la connexion à la base de données

Exemple d’Erreur lors de la connexion à la base de données

Lorsque les visiteurs tentent d’accéder à votre site pendant que cela se produit, il génère un code d’état HTTP 500 dans vos logs. Ce même code d’état apparaît lorsqu’il y a une « erreur interne du serveur » (Internal Server Error). Cela signifie essentiellement que quelque chose a mal tourné sur le serveur et que la ressource demandée n’a pas été livrée. Lorsque tout fonctionne correctement, votre site génère un code d’état HTTP 200, ce qui signifie que tout va bien.

Erreur 500 lors de la connexion À la base de données

Erreur 500 lors de la connexion À la base de données

Scénarios courants qui causent cette erreur

Alors pourquoi cela se produit-il exactement ? Eh bien, voici quelques raisons courantes ci-dessous. Et ne vous inquiétez pas, nous approfondirons chacune d’entre elles afin que vous sachiez comment les réparer. Généralement, vous pouvez résoudre cette erreur en moins de 15 minutes.

  • Le problème le plus courant est que les informations d’identification de votre base de données sont incorrectes. Votre site WordPress utilise des informations de connexion séparées pour se connecter à sa base de données MySQL.
  • Vous pouvez avoir des fichiers corrompus dans votre installation WordPress. Cela peut même se produire parfois à cause de pirates informatiques.
  • Problèmes avec votre serveur de base de données. Un certain nombre de choses peuvent être erronées du côté des hébergeurs Web, comme le fait que la base de données soit surchargée à cause d’un pic de trafic ou qu’elle ne réponde pas à cause d’un trop grand nombre de connexions simultanées. C’est en fait assez commun avec les hébergeurs mutiualisés car ils utilisent les mêmes ressources pour un grand nombre d’utilisateurs sur les mêmes serveurs.

Comment corriger l’erreur lors de la connexion à la base de données

Avant de commencer à dépanner l’erreur, nous vous recommandons toujours de prendre une sauvegarde. Un grand nombre des recommandations ci-dessous impliquent la manipulation d’informations dans votre base de données, alors vous ne voulez pas aggraver les choses. Vous devriez toujours sauvegarder avant d’essayer de réparer des choses sur votre site WordPress, quel que soient les compétences techniques que vous avez. Vous pouvez utiliser une extension de sauvegarde WordPress populaire comme UpdraftPlus ou Duplicator pour sauvegarder vos fichiers et votre base de données.

ous ne pouvez jamais avoir trop de sauvegardes, peu importe à quel point vous pensez être un expert en technologie. ? Cliquez pour Tweet

Si vous êtes un utilisateur de Kinsta, vous pouvez simplement profiter de notre fonction de sauvegarde en un seul clic. Cliquez simplement sur votre site WordPress dans MyKinsta, cliquez sur « Sauvegardes » et ensuite sur « Sauvegarder maintenant ».

Sauvegarder site WordPress

Sauvegarder site WordPress

You then also have the option to restore a backup to production or staging. Or you can manually backup your MySQL database using phpMyAdmin. Once you have a successful backup, it is then time to start troubleshooting your database connection issues.

La première chose à faire est de vérifier que les informations d’identification de votre base de données sont correctes. C’est de loin la raison la plus courante pour laquelle le message d’erreur lors de la connexion à la base de données s’affiche. Surtout juste après que les gens migrent vers un nouveau fournisseur d’hébergement. Les détails de connexion de votre site WordPress sont stockés dans le fichier wp-config.php qui se trouve généralement à la racine de votre site WordPress. Il contient quatre éléments d’information importants qui doivent tous être corrects pour que la connexion ait lieu avec succès.

    • Nom de la base de données
// ** MySQL settings ** //
/** The name of the database for WordPress */
define('DB_NAME', 'xxxxxx');
    • Utilisateur de la base de données MySQL
/** MySQL database username */
define('DB_USER', 'xxxxxx');
    • Mot de passe de la base de données MySQL
/** MySQL database password */
define('DB_PASSWORD', 'xxxxxxxxx');
    • Hôte MySQL(serveur)
/** MySQL hostname */
define('DB_HOST', 'localhost');

Pour accéder à votre fichier wp-config.php, vous pouvez vous connecter à votre site via SFTP et naviguer jusqu’à la racine de votre site. Ou si vous utilisez cPanel, vous pouvez cliquer sur « Gestionnaire de fichiers », naviguer jusqu’à la racine de votre site, et faire un clic droit pour éditer le fichier.

Gestionnaire de fichiers cPanel

Gestionnaire de fichiers cPanel

Voici un exemple ci-dessous de ce à quoi ressemble le fichier lorsqu’il est ouvert.

Identfiants wp-config.php

Identfiants wp-config.php

Vous devez maintenant vérifier vos valeurs actuelles par rapport à celles de votre serveur pour vous assurer qu’elles sont correctes. Suivez les instructions ci-dessous pour les utilisateurs cPanel et Kinsta.

Vérifier les identifiants de base de données dans cPanel

La première chose à vérifier est le nom de la base de données. Pour ce faire, vous devrez vous connecter à phpMyAdmin dans cPanel sous la section Bases de données.

phpMyAdmin cPanel

phpMyAdmin cPanel

Sur le côté gauche, vous devriez voir le nom de votre base de données en bas. Vous pouvez ignorer la base de données « information_schema » car c’est quelque chose qui est utilisé par l’hébergeur. Vous devrez ensuite comparer ce nom à la valeur DB_NAME dans votre fichier wp-config.php. S’ils correspondent, alors ce n’est pas le problème. Si elles ne correspondent pas, vous devez mettre à jour votre fichier wp-config.php.

Nom de base de données cPanel

Nom de base de données cPanel

Vous pouvez également vérifier qu’il s’agit de la bonne base de données en vous assurant qu’elle contient l’URL de votre site WordPress. Pour ce faire, il suffit de cliquer sur la base de données, puis de cliquer dans la table wp_options (cela pourrait être nommé en quelque chose de légèrement différent pour des raisons de sécurité, comme wpxx_options). En haut du tableau, vous verrez les valeurs de l’URL et du nom de votre site. Si ces derniers correspondent à votre site actuel, vous pouvez être assuré que vous êtes au bon endroit.

Vérifier l’URL du site dans phpMyAdmin

Vérifier l’URL du site dans phpMyAdmin

Si le nom de votre base de données était déjà correct et que vous obtenez toujours l’erreur en établissant un message de connexion à la base de données, alors vous voudrez aussi vérifier votre nom d’utilisateur et votre mot de passe. Pour ce faire, vous devrez créer un nouveau fichier PHP dans le répertoire racine de votre site WordPress, et entrer le code suivant. Vous pouvez lui donner le nom que vous voulez, comme checkdb.php. Changez simplement les valeurs de db_user et db_password avec celles qui sont dans votre fichier wp-config.php.

<?php
$test = mysql_connect('localhost', 'db_user', 'db_password');
if (!$test) {
die('MySQL Error: ' . mysql_error());
}
echo 'Database connection is working properly!';
mysql_close($testConnection);

Ensuite, naviguez jusqu’au fichier sur votre site WordPress : https://votredomaine.com/checkdb.php. Si vous obtenez une « Erreur MySQL : Accès refusé » alors vous savez que votre nom d’utilisateur ou votre mot de passe est erroné et vous devrez passer à l’étape suivante pour réinitialiser vos informations d’identification.

Accès refusé MySQL

Accès refusé MySQL

Ci-dessous se trouve le message que vous voulez voir, « La connexion à la base de données fonctionne correctement ». Mais bien sûr, si c’était le cas, vous ne seriez pas là. Assurez-vous d’effacer/supprimer ce fichier après avoir terminé les tests.

La connexion à la base de données fonctionne correctement

La connexion à la base de données fonctionne correctement

Ensuite, vous devez réinitialiser votre nom d’utilisateur et votre mot de passe. Dans cPanel, cliquez sur Bases de données MySQL dans la section Bases de données.

Bases de données MySQL dans cPanel

Bases de données MySQL dans cPanel

Faites défiler vers le bas et créez un nouvel utilisateur MySQL. Essayez de choisir un nom d’utilisateur et un mot de passe uniques afin qu’ils ne puissent pas être facilement devinés. L’outil de génération de mot de passe qu’ils fournissent fonctionne très bien. Cliquez ensuite sur « Créer un utilisateur ». Vous pouvez également modifier le mot de passe sur cet écran pour l’utilisateur actuel de la base de données qui existe déjà.

Créer un nouvel utilisateur MySQL

Créer un nouvel utilisateur MySQL

Ensuite, faites défiler vers le bas et ajoutez votre nouvel utilisateur à votre base de données. L’écran suivant vous demandera quels privilèges vous voulez assigner, sélectionnez « Tous les privilèges ».

Ajouter l’utilisateur à la base de données dans cPanel

Ajouter l’utilisateur à la base de données dans cPanel

Si vous avez suivi tout ce qui précède et que vous recevez toujours l’erreur lors de la connexion à la base de données, passez aux étapes suivantes de dépannage ci-dessous.

Vérifier les identifiants de base de données chez Kinsta

Si vous êtes un utilisateur Kinsta, le processus de vérification de vos identifiants par rapport à votre fichier wp-config.php et au serveur est beaucoup plus facile ! Tout ce que vous avez à faire est de cliquer sur la section info de votre site, et vers le bas vous verrez le nom de la base de données, le nom d’utilisateur de la base de données et le mot de passe de la base de données. Par défaut, Kinsta utilise localhost pour la DB_HOST.

Identifiants de connexion à la base de données Kinsta

Identifiants de connexion à la base de données Kinsta

Ensuite, prenez ces nouvelles informations d’identification et mettez à jour votre fichier wp-config.php. Vous devrez mettre à jour les valeurs DB_USER et DB_PASSWORD. Cela devrait résoudre votre problème d’identification. Si vous avez besoin de réinitialiser ces informations d’identification, contactez simplement notre équipe de support. Si vous avez suivi tout ce qui précède et que vous recevez toujours l’erreur lors de la connexion à la base de données, passez aux étapes de dépannage suivantes.

2. Réparer une base de données corrompue

Dans certains cas, il se peut que votre base de données soit corrompue. Cela peut se produire occasionnellement (mais pas très souvent) car au fil du temps, des centaines de tables sont constamment ajoutées/supprimées par de nouveaux thèmes et nouvelles extensions. Si vous essayez de vous connecter au tableau de bord de votre site WordPress et que vous recevez l’erreur suivante, cela signifie que votre base de données est corrompue : « Une ou plusieurs tables de base de données ne sont pas disponibles. La base de données pourrait avoir besoin d’être réparée. » Il est important de noter que vous ne verrez peut-être cette erreur que sur le back-end, alors que vous verrez l’erreur lors de la connexion à la base de données sur le front-end.

WordPress dispose en fait d’un mode de réparation de base de données que vous pouvez lancer. Il suffit d’ajouter ce qui suit au bas de votre fichier wp-config.php.

Vous avez des problèmes de temps d'indisponibilité et de WordPress ? Kinsta est la solution d'hébergement conçue pour vous faire gagner du temps ! Découvrez nos fonctionnalités
define('WP_ALLOW_REPAIR', true);
Mode reparation WordPress

Mode reparation WordPress

Naviguez ensuite jusqu’à l’emplacement suivant sur votre site WordPress : https://votredomaine.com/wp-admin/maint/repair.php. Vous aurez alors l’option de réparer la base de données ou de réparer et d’optimiser la base de données. Comme vous êtes probablement en train de dépanner une panne sur votre site en ce moment, nous vous recommandons d’opter pour l’option de réparation de base de données car elle est plus rapide.

Réparation base de données WordPress

Réparation base de données WordPress

Après avoir exécuté la réparation de la base de données ci-dessus, assurez-vous de supprimer la ligne de code que vous avez ajouté à votre fichier wp-config.php, sinon n’importe qui pourrait exécuter la réparation. Si vous utilisez cPanel, vous pouvez également exécuter une réparation à partir de l’écran des bases de données MySQL.

Réparation de base de données dans cPanel

Réparation de base de données dans cPanel

Ou vous pouvez exécuter une réparation à partir de phpMyAdmin. Connectez-vous simplement à phpMyAdmin, cliquez sur votre base de données et sélectionnez toutes les tables. Ensuite, à partir du menu déroulant, cliquez sur « Réparer la table ». Il s’agit essentiellement de l’exécution de la commande REPAIR TABLE

Réparer les tables dans phpMyAdmin

Réparer les tables dans phpMyAdmin

Si vous voulez optimiser votre base de données, nous avons d’excellents tutoriels sur la façon d’optimiser les révisions de WordPress pour la performance, ainsi que sur la façon de convertir vos tables MyISAM en InnoDB. Si vous avez encore des problèmes sur votre site, passez à l’étape de dépannage suivante.

3. Corriger les fichiers corrompus

La prochaine raison possible pour laquelle vous pourriez voir le message d’erreur lors de la connexion à la base de données est que vos fichiers sont devenus corrompus. Que ce soit à cause d’un problème de transfert de fichiers via FTP, d’un hacker ayant accès à votre site ou d’un problème avec votre hébergeur, vous pouvez rapidement résoudre ce problème. Cependant, nous vous recommandons à nouveau de faire une sauvegarde de votre site avant d’essayer ceci.
Vous allez essentiellement remplacer la version de base de WordPress sur votre site. Vous ne touchez pas à vos plugins, thèmes ou médias, mais seulement à l’installation de WordPress. Pour ce faire, vous devrez télécharger une nouvelle copie de WordPress< à partir de WordPress.org.

Télécharger WordPress

Télécharger WordPress

Dézippez ce fichier sur votre ordinateur. A l’intérieur, vous devrez supprimer le dossier wp-content, ainsi que le fichier wp-config-sample.php.

Supprimer le dossier wp-content

Supprimer le dossier wp-content

Ensuite, téléchargez les fichiers restants via SFTP sur votre site, en écrasant vos fichiers existants. Ceci remplacera tous les fichiers problématiques et vous assurera d’en avoir de nouveaux qui sont propres et non corrompus. Il est recommandé de vider la mémoire cache de votre navigateur après l’avoir fait. Vérifiez ensuite votre site WordPress pour voir si l’erreur existe toujours.

4. Problèmes avec le serveur de base de données

Si rien de ce qui précède n’a aidé à résoudre votre problème, nous vous recommandons fortement de vérifier auprès de votre hébergeur, car cela pourrait être un problème avec votre serveur de base de données. Par exemple, s’il y a trop de connexions simultanées à votre base de données, cela pourrait générer l’erreur. C’est parce que beaucoup d’hébergeurs ont des limites sur leurs serveurs sur le nombre de connexions autorisées en même temps. L’utilisation d’une extension de mise en cache peut aider à minimiser les interactions de base de données sur votre site. Si vous êtes un client Kinsta, vous n’avez pas besoin d’extension de mise en cache, car nous avons une mise en cache rapide au niveau du serveur.
Ce problème peut beaucoup se produire sur les hébergements mutualisés car quelqu’un d’autre pourrait théoriquement affecter votre site. C’est parce que les hébergements mutualisés utilisent toutes les mêmes ressources sur les serveurs. C’est encore une autre raison pour laquelle nous recommandons toujours d’opter pour un hébergeur WordPress infogéré de haute performance, afin que les choses ne soient pas surchargées. Cela signifie également que l’environnement est généralement optimisé pour traiter de grandes quantités de trafic spécifiquement vers les sites WordPress.
L’équipe de support qualifiée Kinsta< est toujours à un clic en bas à droite du tableau de bord et disponible 24h/24 et 7j/7 si vous avez besoin d’aide. Et n’oubliez pas que nous avons des représentants pour vous aider en anglais et en Espagnol.

Contacter le support Kinsta

Contacter le support Kinsta

5. Restaurer la dernière sauvegarde

Et enfin, vous pouvez toujours avoir recours à une sauvegarde en cas de besoin. Dans certains cas, cela peut être un moyen plus rapide de résoudre le problème si vous ne craignez pas de perdre des données entre le moment où votre dernière sauvegarde a été effectuée. De nombreux hébergeurs ont leur propre processus de restauration de sauvegarde. Rappelez-vous que vous pourriez avoir besoin de restaurer votre base de données et vos fichiers.

Si vous êtes un utilisateur Kinsta, vous pouvez facilement restaurer une sauvegarde de votre site dans la section Sauvegardes de votre site. Choisissez simplement l’heure à laquelle vous voulez revenir et cliquez sur « Restaurer ».

Restaurer une sauvegarde WordPress

Restaurer une sauvegarde WordPress

Vous serez alors invité à confirmer la restauration. Entrez simplement le nom de votre site et cliquez sur « OK ». Il crée également une sauvegarde au moment de la restauration afin que vous puissiez annuler la restauration si nécessaire.

Confirmer la restauration WordPress

Confirmer la restauration WordPress

Résumé

Comme vous pouvez le voir, il y a plusieurs façons de corriger l’erreur lors de la connexion à la base de données dans WordPress. La plus courante étant les informations d’identification invalides dans le fichier wp-config.php. La meilleure façon de commencer est de s’assurer qu’ils sont corrects. La dernière chose que vous voulez pour un site Web est de connaître des temps d’arrêt. Donc j’espère que l’une des étapes ci-dessus vous a aidé à remettre votre site en marche.

Avez-vous reçu le message d’erreur lors de la connexion à la base de données sur votre site ? Si oui, avez-vous été en mesure de le résoudre ? Faites-nous savoir ci-dessous dans les commentaires.