La sauvegarde de votre site web n’est pas quelque chose à négliger. Avoir une sauvegarde de votre site WordPress peut vous éviter bien des maux de tête dans de nombreuses situations. Par exemple, si vous rencontrez une erreur qui casse votre site ou si une mise à jour affecte ses fonctionnalités, vous pourrez revenir en arrière sur la version sauvegardée.

La restauration d’une sauvegarde WordPress peut vous épargner des heures de dépannage. De plus, en avoir une signifie que vous pouvez dupliquer votre site ou le déplacer vers un nouvel hébergeur. Nous dirions même que si vous n’avez pas de sauvegarde récente, vous devriez l’ajouter en haut de votre liste de choses à faire.

Dans cet article, nous allons vous montrer précisément comment faire. Nous aborderons les parties de votre site web que vous devez sauvegarder et nous vous montrerons quatre méthodes pour le faire, notamment l’approche manuelle, l’utilisation d’extensions, par le biais de votre hébergeur et sur un site local. Mettons-nous au travail !

Introduction aux sauvegardes de sites WordPress

Un site WordPress est plus qu’une simple collection de fichiers que vous pouvez copier et coller d’un endroit à un autre. Si vous vous demandez « Quels fichiers dois-je copier pour faire une sauvegarde de site WordPress ? », sachez que votre question a une réponse en deux parties :

  1. Tous les fichiers qui se trouvent dans le répertoire racine de WordPress.
  2. Votre base de données WordPress

Le répertoire racine de WordPress est le dossier dans lequel vous configurez la copie de WordPress qui propulse votre site web. Vous devez accéder à ce répertoire en vous connectant à votre serveur via le protocole de transfert de fichiers (FTP) ou l’accès Secure Shell (SSH), puis en trouvant le dossier appelé root, public, ou public_html.

Dans certains cas, le répertoire peut également avoir le nom de votre site web :

Accéder au répertoire racine de votre site WordPress.

Accéder au répertoire racine de votre site WordPress.

Ce répertoire racine contient tout, de vos thèmes à vos extensions en passant par vos fichiers multimédias. Certains de ces fichiers comprennent les règles d’interaction entre votre site et son serveur, les nouvelles fonctions que vous avez ajoutées aux thèmes et aux extensions, etc.

En bref, ce répertoire contient tous les fichiers qui font fonctionner WordPress. Cependant, le contenu de votre site web réside dans une base de données unique. Chaque table que vous voyez ci-dessous stocke les données d’un site WordPress :

Une base de données WordPress et ses tables.

Une base de données WordPress et ses tables.

La sauvegarde de votre base de données implique l’exportation de toutes ces tables (généralement au format SQL). Vous importez ensuite le contenu de ce fichier, et votre logiciel de base de données écrasera les valeurs existantes.

Si cela n’a pas encore beaucoup de sens, ne vous inquiétez pas. Nous vous montrerons comment sauvegarder manuellement un site WordPress dans l’une des sections suivantes. Si vous n’aimez pas l’idée de toucher à votre base de données ou de copier des fichiers manuellement, utilisez les extensions WordPress de sauvegarde de site.

En substance, les extensions WordPress de sauvegarde créent des copies des fichiers de votre site et de sa base de données (ensemble ou séparément). Ces extensions vous permettent ensuite de choisir les fichiers de sauvegarde à « restaurer ». Cela signifie écraser vos fichiers existants et les tables de la base de données avec ceux des fichiers de sauvegarde.

Si vous utilisez un hébergeur réputé, il propose probablement aussi des sauvegardes automatiques du site. Cette fonctionnalité signifie que vous n’avez pas à vous soucier de créer des sauvegardes manuellement ou d’utiliser des extensions puisque votre hébergeur le fera pour vous. Il devrait également stocker ces sauvegardes pendant un certain temps au cas où vous en auriez besoin.

Avoir une sauvegarde de votre site WordPress peut vous faire gagner du temps et vous éviter des maux de tête par la suite 🤯...mais comment commencer ? Ce guide est là pour vous aider ✅Click to Tweet

Quand sauvegarder votre site WordPress

La réponse courte est que vous devez toujours avoir une sauvegarde récente de votre site web. Imaginez que vous rencontriez aujourd’hui une erreur qui casse votre site sans savoir comment la résoudre.

Si votre sauvegarde date d’un jour ou moins, tout ira probablement bien. Cependant, si elle date d’une semaine, il se peut qu’elle n’inclue pas certaines des mises à jour les plus récentes de votre site web. Si elle date de plus d’un mois, il se peut qu’elle ne contienne pas les modifications essentielles que vous avez apportées entre-temps.

Demandez-vous combien de données récentes vous pensez pouvoir perdre sans que cela ait un impact négatif sur votre site web. Si vous gérez un site statique, des sauvegardes occasionnelles devraient suffire. En revanche, pour les forums, les boutiques en ligne, les blogs et la plupart des sites volumineux, des sauvegardes régulières sont indispensables :

Une liste des sauvegardes récentes du site web.

Une liste des sauvegardes récentes du site web.

Si vous achetez un service d’hébergement web, vous remarquerez que beaucoup d’entre eux incluent les sauvegardes quotidiennes comme un argument de vente important. Si vous optez pour un hébergement WordPress infogéré, vous devriez recevoir des sauvegardes quotidiennes au minimum.

Cela peut sembler exagéré, mais si cela vous évite de perdre des données critiques, ne serait-ce qu’une fois, cela vaut certainement le prix supplémentaire – qui est généralement négligeable. De nombreuses extensions WordPress vous permettent également de planifier des sauvegardes, ce qui peut s’avérer pratique si vous utilisez un hébergement mutualisé économique qui n’inclut pas la fonctionnalité de sauvegarde dans le contrat.

Cela nous amène à l’inconvénient majeur de la sauvegarde manuelle de WordPress : vous ne pouvez pas automatiser le processus. Pour quelque chose d’aussi critique, nous recommandons une approche simplifiée qui minimise les risques que quelqu’un oublie de faire une sauvegarde ou même manque quelques fichiers par erreur.

Une dernière mise en garde : vous devez toujours sauvegarder l’ensemble de votre site avant d’y apporter des modifications importantes, de le déplacer vers un nouvel hébergeur ou de changer le domaine de votre site. Si vous vous êtes déjà demandé « Comment sauvegarder mon site WordPress avant une mise à jour ? », lisez les sections suivantes afin de trouver la meilleure méthode pour vous.

Comment sauvegarder un site WordPress (4 méthodes)

Maintenant que nous avons abordé l’importance de sauvegarder votre site, il est temps de découvrir comment le faire. Voyons comment vous pouvez sauvegarder un site WordPress en utilisant quatre méthodes.

1. Comment sauvegarder manuellement un site WordPress

Comme nous l’avons mentionné précédemment, la sauvegarde d’un site WordPress implique la copie de tous ses fichiers et l’exportation du contenu de sa base de données. Vous pouvez effectuer la première de ces deux tâches en utilisant un client FTP (File Transfer Protocol) tel que FileZilla.

Votre hébergeur devrait vous fournir un ensemble d’informations d’identification que vous pouvez utiliser pour vous connecter à votre site web via FTP, ou SFTP dans notre cas :

Un ensemble d'informations d'identification FTP.

Un ensemble d’informations d’identification FTP.

En utilisant ces informations d’identification, vous serez en mesure de vous connecter à votre serveur et de trouver le répertoire racine de WordPress. Dans de nombreux cas, ce répertoire est appelé public. Pour commencer, allez-y et copiez ou téléchargez le dossier dans son intégralité :

Téléchargement d'un répertoire racine de WordPress.

Téléchargement du répertoire racine de WordPress.

Le téléchargement peut prendre un certain temps, car la plupart des sites WordPress comprennent des centaines ou des milliers de fichiers. Une fois la sauvegarde terminée, nous vous recommandons de renommer ce dossier à la date de la sauvegarde, puis de le stocker dans un endroit sûr. Cela vous permet de conserver l’intégralité de votre site WordPress (y compris tous les médias) sur votre PC ou dans une solution de stockage dans le cloud.

Cela répond à la question « Comment puis-je sauvegarder mon site WordPress avec FTP ? » – ce qui nous laisse avec votre base de données. Le moyen le plus simple de sauvegarder cet élément est d’aller dans le panneau de contrôle de votre hébergement et de rechercher votre logiciel de gestion de base de données.

Si vous utilisez Kinsta, vous pouvez accéder à votre base de données en vous connectant au tableau de bord de votre compte d’hébergement (MyKinsta si vous êtes un utilisateur de Kinsta), en sélectionnant un site web et en vous rendant dans l’onglet Info :

L'onglet « Info » du tableau de bord MyKinsta.

L’onglet « Info » du tableau de bord MyKinsta.

Lorsque vous cliquez sur l’option appelée Ouvrir phpMyAdmin, le gestionnaire de base de données est lancé. Sélectionnez la base de données de votre site dans le menu à gauche, et vous devriez voir une liste de tables comme celle-ci :

Les tables de la base de données WordPress dans phpMyAdmin.

Les tables de la base de données WordPress dans phpMyAdmin.

Ensuite, sélectionnez Exporter dans le menu en haut de l’écran. phpMyAdmin vous demandera quelle méthode d’exportation vous souhaitez utiliser. L’option Rapide inclura automatiquement toutes les tables de votre site dans un fichier SQL, ce qui est ce que nous voulons.

Assurez-vous de sélectionner SQL sous Format, puis cliquez sur Go :

Exportation des tables de votre site web depuis phpMyAdmin.

Exportation des tables de votre site web depuis phpMyAdmin.

Votre fichier de base de données devrait être téléchargé immédiatement. Voilà, c’est fait !

À ce stade, vous avez à la fois votre répertoire racine WordPress et une copie de sa base de données. Vous pouvez compresser ensemble le répertoire du site et le fichier SQL de la base de données et les garder pour un jour de pluie.

Restauration de votre sauvegarde manuelle

Si vous devez restaurer votre sauvegarde manuelle, la meilleure façon de le faire est de téléverser le dossier racine de la sauvegarde sur votre serveur (au même niveau que le dossier actuel) avec un nom différent. Une fois le répertoire en place, vous pouvez supprimer votre dossier racine actuel et renommer la sauvegarde à sa valeur originale.

Après cela, il est temps de restaurer la sauvegarde de votre base de données. Pour cela, retournez dans phpMyAdmin et trouvez la base de données de votre site. Cette fois, sélectionnez l’option Importer en haut de l’écran.

phpMyAdmin vous demandera de sélectionner un fichier à importer et de spécifier son format :

Importation d'un fichier de base de données via phpMyAdmin.

Importation d’un fichier de base de données via phpMyAdmin.

Sélectionnez le fichier de sauvegarde de la base de données que vous souhaitez importer et cliquez sur Go en bas de l’écran. Une fois le processus d’importation terminé, vous verrez un message de réussite.

À ce stade, si vous parcourez votre site web, votre sauvegarde aura remplacé sa version la plus récente. Si vous avez restauré une sauvegarde pour résoudre un problème sur votre site web, il devrait maintenant fonctionner correctement.

2. Comment utiliser une extension WordPress de sauvegarde

Il existe un grand nombre d’extensions WordPress de sauvegarde que vous pouvez utiliser. Cependant, nous pouvons les diviser en deux grandes catégories :

  1. Extensions de sauvegarde complète du site : Ce type d’extensions génère des copies complètes de votre site web et les sauvegarde pour les jours pluvieux.
  2. Extensions de sauvegarde incrémentielle : Cette famille d’extensions ne génère des sauvegardes que lorsque vous apportez des modifications à votre site web, ce qui vous évite d’occuper inutilement de l’espace de stockage sur le serveur.

Une autre différence entre ces deux types d’extensions est que les outils de sauvegarde incrémentielle ont tendance à coûter cher. En revanche, il existe un grand nombre d’outils gratuits de sauvegarde complète du site que vous pouvez utiliser.

Si vous êtes intéressé par les extensions de sauvegarde incrémentielle, nous avons proposé un tour d’horizon de nos options préférées dans un précédent article de blog. Dans cette section, nous allons vous montrer comment utiliser l’une des solutions gratuites les plus populaires, UpdraftPlus :

L’extension UpdraftPlus.

L’extension UpdraftPlus.

La plupart des extensions WordPress de sauvegarde fonctionnent de manière similaire, ce qui signifie que si vous savez comment utiliser l’une d’entre elles, vous devriez être en mesure de trouver votre chemin dans les autres outils du même type. UpdraftPlus ne fait pas exception, et vous pouvez l’utiliser pour créer des sauvegardes complètes de votre site en quelques minutes.

Pour commencer, installez et activez l’extension, puis allez dans Réglages > Sauvegardes UpdraftPlus dans votre tableau de bord WordPress. Ensuite, cliquez sur le bouton Sauvegarder maintenant :

Créer une sauvegarde du site WordPress en utilisant UpdraftPlus.

Créer une sauvegarde du site WordPress en utilisant UpdraftPlus.

Comme vous pouvez le voir, UpdraftPlus propose également des sauvegardes incrémentales. Cependant, cette fonctionnalité n’est disponible que pour la version premium de l’extension, nous l’ignorerons donc pour ce tutoriel.

Une fois que vous avez cliqué sur le bouton, UpdraftPlus vous demandera quelles parties de votre site web vous voulez inclure dans votre sauvegarde. Par défaut, il s’agit des fichiers de votre site et de sa base de données :

Choisir les éléments à inclure dans votre sauvegarde WordPress.

Choisir les éléments à inclure dans votre sauvegarde WordPress.

Cliquez sur le bouton de confirmation en bas de la fenêtre, et attendez que l’extension génère votre fichier de sauvegarde. Maintenant, si vous faites défiler vers le bas jusqu’à la section Sauvegardes existantes, vous verrez vos sauvegardes les plus récentes (il ne devrait y en avoir qu’une seule maintenant) :

Une liste des sauvegardes existantes de votre site WordPress.

Une liste des sauvegardes existantes de votre site WordPress.

UpdraftPlus vous permet de télécharger séparément tous les composants de votre fichier de sauvegarde, tels que ses extensions, ses thèmes, ses fichiers téléversés et même ses bases de données. Vous pouvez également supprimer les sauvegardes ou les restaurer en cliquant sur les boutons correspondants.

Restauration de votre sauvegarde d’UpdraftPlus

Restaurer une sauvegarde d’UpdraftPlus est une affaire simple. L’extension vous demandera quels composants vous souhaitez restaurer, et vous devrez les sélectionner tous :

Restauration d'une sauvegarde WordPressc d'UpdraftPlus.

Restauration d’une sauvegarde WordPressc d’UpdraftPlus.

Vous devrez confirmer que vous voulez procéder à la restauration de la sauvegarde. Une fois que vous l’aurez fait, l’extension s’occupera du reste. Une fois le processus terminé, votre site reviendra à sa version précédente.

Voilà, en quelques mots, comment fonctionnent la plupart des extensions WordPress de sauvegarde. Cependant, une fonctionnalité manquante dans la plupart des outils gratuits est la planification des sauvegardes du site WordPress, où la méthode suivante entre en jeu.

3. Comment sauvegarder votre site WordPress via votre hébergeur ?

Si vous utilisez un hébergeur réputé, il devrait vous proposer des sauvegardes automatiques. Cependant, la fréquence de ces sauvegardes peut varier. Par exemple, chez Kinsta, nous fournissons des sauvegardes automatiques quotidiennes ou même horaires, auxquelles vous pouvez accéder en vous connectant au tableau de bord de votre hébergement.

Cependant, ce n’est pas le seul type de sauvegarde que nous proposons. Dans les sections suivantes, nous vous montrerons comment accéder à vos sauvegardes automatiques et comment utiliser DevKinsta pour créer des copies locales de votre site web.

Si vous n’êtes pas un utilisateur de Kinsta, nous vous recommandons de vous renseigner auprès de votre hébergeur sur vos options de sauvegarde. Il peut gérer le processus pour vous ou vous indiquer comment le faire manuellement.

Comment accéder aux sauvegardes automatiques de Kinsta et en créer de nouvelles ?

La première chose que vous devez faire est de vous connecter à votre tableau de bord MyKinsta. Pour voir un aperçu de vos sauvegardes existantes, sélectionnez votre site et accédez à l’onglet Sauvegardes :

Une vue globale des sauvegardes de MyKinsta.

Une vue globale des sauvegardes de MyKinsta.

Kinsta stocke les sauvegardes automatiques pendant deux semaines (30 jours pour les clients du programme de partenariat d’agence Kinsta). De plus, nous vous permettons de restaurer les sauvegardes dans votre environnement en production ou dans votre environnement de staging. Cette dernière fonctionnalité peut être utile si vous souhaitez tester les changements apportés aux versions précédentes de votre site web.

Nous vous offrons également la possibilité de générer des sauvegardes à la demande en allant dans l’onglet Manuelle et en sélectionnant l’option Sauvegarder maintenant :

Créer une sauvegarde manuelle en utilisant Kinsta.

Créer une sauvegarde manuelle en utilisant Kinsta.

Vous pouvez créer jusqu’à cinq sauvegardes manuelles, que le système conservera jusqu’à 14 jours. Il s’agit d’une fonction précieuse que vous pouvez utiliser juste avant d’apporter des mises à jour importantes à votre site web.

4. Comment sauvegarder localement un site WordPress à l’aide de DevKinsta

DevKinsta est un outil de développement WordPress local gratuit que tout le monde peut utiliser. Il est parfait si vous souhaitez tester de nouveaux projets localement, travailler sur le développement d’extensions ou de thèmes, et plus encore.

Si vous êtes un utilisateur de Kinsta, vous pouvez connecter DevKinsta à votre compte d’hébergement et l’utiliser pour sauvegarder vos sites WordPress en hébergement local. Pour ce faire, ouvrez DevKinsta et sélectionnez l’option Importer depuis Kinsta sous Créer un nouveau site :

Importation d'un site web Kinsta vers un hôte local en utilisant DevKinsta.

Importation d’un site web Kinsta vers un hôte local en utilisant DevKinsta.

Si vous ne l’avez pas encore fait, DevKinsta vous demandera de vérifier vos informations d’hébergement. Une fois que vous l’aurez fait, vous verrez une liste de tous vos sites web Kinsta existants, y compris les environnements de staging :

Sélectionnez le site Web Kinsta à importer.

Sélectionnez le site Web Kinsta à importer.

Sélectionnez un site web et DevKinsta s’occupera du reste. Le processus d’importation peut prendre un certain temps, en fonction de la taille du site. Cependant, une fois le processus de sauvegarde terminé, la copie fera office de sauvegarde locale.

Si vous voulez restaurer la sauvegarde, vous pouvez utiliser la fonctionnalité « pousser vers le staging » de DevKinsta. Une fois que la sauvegarde est dans un environnement de staging sur les serveurs de Kinsta, vous pouvez la déplacer vers la production.

Si vous ne disposez pas d'une sauvegarde récente de votre site WordPress, c'est le signe qu'il faut l'ajouter en haut de votre liste de choses à faire au plus vite. 👀Click to Tweet

Résumé

Apprendre à sauvegarder un site WordPress est plus facile que vous ne l’imaginez. Vous pouvez le faire manuellement, utiliser des extensions, ou même laisser votre hébergeur s’occuper de l’ensemble du processus.

L’approche la plus simple et la plus sûre pour les sauvegardes de sites WordPress est d’utiliser un fournisseur d’hébergement qui les automatise. Chez Kinsta, nous offrons des sauvegardes quotidiennes automatisées de WordPress avec chaque plan. Si cela ne suffit pas, vous pouvez créer des sauvegardes manuelles à volonté ou utiliser DevKinsta pour configurer des copies locales de votre site web.

Vous avez des questions sur la façon de sauvegarder votre site web WordPress ? Nous allons les passer en revue dans la section des commentaires ci-dessous !


Économisez du temps et de l’argent et optimisez les performances de votre site avec :

  • Aide instantanée des experts en hébergement WordPress, 24/7.
  • Intégration de Cloudflare Enterprise.
  • Une audience mondiale avec 28 centres de données dans le monde entier.
  • Optimisation avec notre surveillance intégrée de performance d’applications (APM).

Tout cela et bien plus encore, dans un seul plan sans contrat à long terme, avec des migrations assistées et une garantie de remboursement de 30 jours. Pour trouver le plan qui vous convient, Découvrez nos plans ou contactez nous.