Le Schema Markup peut donner un coup de pouce à votre référencement, en fournissant des données supplémentaires aux moteurs de recherche et en utilisant mieux d’autres outils comme les plateformes de réseaux sociaux et les panneaux de connaissances de Google.

Il existe plusieurs façons d’ajouter ce marquage à votre site, soit en installant une extension, soit en ajoutant manuellement le bon code.

Dans cet article, nous allons expliquer ce qu’est le Schema Markup, vous montrer certains des avantages et vous donner quelques exemples. Vous apprendrez également comment ajouter un Schema Markup à votre site WordPress.

Qu’est-ce que le Schema Markup ?

Le Schema Markup est une sorte de métadonnée (appelée microdonnée) qui est ajoutée à votre site pour donner aux moteurs de recherche plus d’informations sur ce qui se passe. Dans le passé, nous avons utilisé des balises HTML pour fournir ce type d’informations aux moteurs de recherche.

Des éléments comme les balises de titre, les méta descriptions et les méta mots-clés (qui ne sont plus pertinents) ont tous été utiles pour indiquer aux moteurs de recherche de quoi parle un site.

Mais cela ne donne pas aux moteurs de recherche toutes les informations dont ils ont besoin pour bien comprendre le sujet de votre site et les personnes auxquelles il s’adresse. Et c’est là qu’intervient l’ajout de Schema Markup dans WordPress.

Le Schema Markup est ajouté au HTML dans les pages de votre site. Il donne à chaque élément des propriétés supplémentaires, comme le type d’informations qu’il contient et le contexte.

Ainsi, par exemple, vous pourriez voir quelque chose de ce genre sur une page :

<div itemscope itemtype ="http://schema.org/Movie">
  <h1 itemprop="name">Avatar</h1>
  <span>Director: <span itemprop="director">James Cameron</span> (born August 16, 1954)</span>
  <span itemprop="genre">Science fiction</span>
  <a href="../movies/avatar-theatrical-trailer.html" itemprop="trailer">Trailer</a>
</div>

Le Schema Markup ajoute une couche de données supplémentaire à votre contenu. Il indique aux moteurs de recherche s’il s’agit d’une organisation, d’une personne, d’un lieu ou même d’un film.

Cela signifie que lorsque les gens recherchent ces choses, ils ont plus de chances d’obtenir un résultat précis. Il est donc plus probable non seulement que vos pages soient trouvées dans les résultats de recherche, mais aussi que vous obteniez des panneaux de connaissance précis dans Google et que vos comptes de réseaux sociaux soient liés efficacement à votre site web et améliorent votre classement dans les recherches.

Pour mieux vous expliquer, nous vous présentons quelques exemples d’utilisation de Schema Markup et du type d’informations qu’il fournit. Nous y reviendrons sous peu.

Votre site WordPress est-il balisé avec un Schema Markup ? Si ce n'est pas le cas, voici un guide approfondi sur ce que c'est, pourquoi c'est important et plusieurs façons de l'ajouter correctement ! 📈🦾Click to Tweet

Avantages de l’ajout de Schema Markup aux sites WordPress

Avant de commencer à examiner comment ajouter un Schema Markup à votre site WordPress, identifions les avantages.

Le principal avantage est le référencement. En fournissant des données contextuelles aux moteurs de recherche, vous augmentez la probabilité que votre site WordPress soit mieux classé dans les SERPs. Cela signifie que les détails granulaires requis par les moteurs de recherche en 2020 ont plus de chances d’être précis et de refléter la véritable nature de votre site.

Ainsi, si vous gérez un site personnel avec votre propre blog, vous pouvez dire aux moteurs de recherche que votre site représente une personne et qui est cette personne. Grâce au Schema Markup, vous pouvez également lier votre site à vos comptes individuels de réseaux sociaux.

En revanche, si votre site représente une organisation, vous direz aux moteurs de recherche quelque chose de différent.

Il existe également des avantages pour le référencement en fonction du lieu. Vous pouvez utiliser le Schema Markup pour indiquer aux moteurs de recherche où se trouve votre site web ou l’organisation qu’il représente. Si les gens recherchent un type d’entreprise spécifique dans votre région, vous obtiendrez un meilleur classement dans les moteurs de recherche.

En plus du référencement, le Schema Markup aidera à la création de panneaux de connaissances dans Google. Les panneaux de connaissances sont des zones d’information qui sont affichées à droite des résultats de recherche. Ils sont liés aux termes de recherche et donnent des tableaux riches en informations provenant de diverses sources.

Ainsi, par exemple, si je cherche Matt Mullenweg, je vois un panneau de connaissances qui m’en dit plus sur lui.

Panneau de connaissances de Matt Mullenweg

Panneau de connaissances de Matt Mullenweg

Si vous ajoutez le Schema Markup à votre site WordPress, Google saura si votre site représente un individu ou une organisation, et quels types de contenu il contient.

Il peut s’en servir pour alimenter votre panneau de connaissances et s’assurer qu’il contient plus d’informations (et plus précises) provenant de différentes sources, comme vos comptes sur les réseaux sociaux.

Le Schema Markup permet également d’utiliser des extraits riches d’information et des liens de site. C’est le cas lorsque la liste de votre moteur de recherche n’inclut pas seulement votre page d’accueil, mais aussi des informations supplémentaires telles que le contenu de votre site ou une liste de sous-pages de votre site. Le Schema Markup fournit des informations qui aident les moteurs de recherche à extraire ces informations et à les ajouter à leurs SERPs. Ces résultats de recherche riches se sont avérés augmenter les taux de clics moyens.

Le Schema Markup peut également vous aider à relier votre site web à vos comptes de réseaux sociaux. L’un des éléments de microdonnées que vous pouvez inclure dans votre site est un lien vers divers comptes de réseaux sociaux, dont Facebook et Twitter. Cela aidera les moteurs de recherche à utiliser les deux sources d’information ensemble pour fournir aux gens les résultats dont ils ont besoin lorsqu’ils recherchent quelque chose sur vous.

Exemples de Schema Markup

Vous savez donc maintenant pourquoi vous devriez ajouter le Schema Markup à votre site WordPress. Mais avant de pouvoir le faire, vous devez savoir quel type de marquage vous pouvez ajouter et quels types de données sont pris en charge.

Une liste complète des types de données est disponible sur schema.org et les plus couramment utilisées sont les suivantes :

  • Des œuvres créatives : Œuvres créatives, livres, films, enregistrements musicaux, recettes, séries télévisées, etc.
  • Objets non textuels incorporés : Objet audio, objet image, objet vidéo.
  • Évènement.
  • Organisation.
  • Personne.
  • Place, Entreprise locale, restaurant, et plus encore.
  • Produit, offre, offre globale.
  • Avis, note globale.
  • Podcast.

Il ne s’agit là que d’un petit sous-ensemble des types de données disponibles : il en existe des dizaines, voire des centaines.

Et il y en a d’autres qui s’ajoutent sans cesse. Par exemple, la version 6.0 de Schema a ajouté de nouveaux types de données, notamment MediaGallery, SportsEvent, FloorPlan et des propriétés supplémentaires pour l’affichage des offres d’emploi.

Et avec les récents évènements liés au Coronavirus, Schema.org inclut désormais aussi des schémas pour des annonces spéciales, des installations de test de Covid-19, et plus encore.

Les avantages de signaler les podcasts avec du Schema Markup

Comme nous sommes de plus en plus nombreux à utiliser des assistants vocaux comme Echo d’Amazon ou l’assistant Google, il devient de plus en plus important de signaler que votre contenu est un podcast. En fait, Google inclut désormais les sources audio dans les résultats de recherche et commence à donner la priorité aux formats audio dans les résultats de recherche sur les appareils utilisant Android, ses applications et sa page d’accueil.

Utilisation des types de données

Disons que votre site représente un restaurant. Pour le dire aux moteurs de recherche, vous devez utiliser le Schema Markup, en particulier les types de données Organisation et Restaurant, pour ajouter ces informations à vos pages.

En outre, vous pouvez également vouloir une page de localisation et des pages pour les événements qui se déroulent dans votre restaurant. Dans ce cas, vous utiliserez le type de données Évènements pour donner aux moteurs de recherche plus d’informations à ce sujet.

Avec un simple exemple comme celui-ci, vous pouvez voir comment plusieurs types de données peuvent être liés à un site ou une page en particulier.

Plus loin dans cet article, vous verrez comment utiliser une extension pour ajouter des microdonnées fournies par schema.org aux différentes pages de votre site WordPress.

Tout d’abord, examinons quelques exemples concrets de Schema Markup en action.

Exemple de Schema Markup : Kinsta.com

Le site web de Kinsta est un bon point de départ.

Si nous faisons une recherche sur Kinsta, nous obtenons un résultat qui comprend non seulement le lien vers le site web mais aussi d’autres termes de recherche que les gens ont utilisés pour trouver Kinsta et certaines des sous-pages les plus fréquemment recherchées sur le site.

Résultats de recherche Kinsta

Résultats de recherche Kinsta

Si vous branchez le site Kinsta sur l‘outil de test de données structurées de Google, vous constaterez que notre site contient encore plus de micro-données.

Test des données structurées de Kinsta

Test des données structurées de Kinsta

(Il y a aussi un Easter plutôt cool sous la forme du logo et d’autres informations graphiques affichées sous forme de code !)

L’examen des résultats de l’outil de test des données montre que des types de données de Schema Markup sont utilisés, dont certains sont :

  • @type : Page Web.
  • Éditeur @type : Organisation.
  • Éditeur : https://www.facebook.com/kinstahosting (il existe également des données pour Instagram, Twitter et d’autres réseaux sociaux).
  • isPartOf name : Kinsta Managed WordPress Hosting.

Ce n’est qu’un échantillon des micro-données fournies sur Kinsta. Vous pouvez trouver le reste sur l’outil de test des données structurées de Google.

Exemple de Schema Markup : Yoast.com

Examinons un autre exemple de Schema Markup utilisé dans un site. J’ai choisi Yoast parce que leur extension SEO inclut le Schema Markup.

Si vous recherchez Yoast sur Google, vous obtenez des liens vers des sites (tout comme avec Kinsta), mais vous obtenez également un panneau de connaissances qui comprend des informations sur Yoast et sur leurs comptes de réseaux sociaux.

Le panneau de connaissances de Yoast

Le panneau de connaissances de Yoast

Si vous utilisez l’outil de test des données structurées pour le site web Yoast, vous constaterez qu’il utilise le Schema Markup pour fournir ces informations (comme prévu).

Test des données structurées de Yoast

Test des données structurées de Yoast

Le Schema Markup est principalement utilisé par des organisations et des entités technologiques. Cela s’explique par le fait que, historiquement, il n’était pas facile d’ajouter du Schema Markup à un site.

Les propriétaires de sites WordPress ont cependant un avantage, car ils peuvent utiliser une extension pour l’ajouter.

Voyons comment.

Comment ajouter un Schema Markup à votre site WordPress

Il existe différentes façons d’ajouter le marquage de schema.org. Regardons-les !

Ajouter du Schema Markup via votre thème

Une façon d’ajouter le Schema Markup à votre site WordPress est d’installer un thème dont le Schema Markup est déjà inclus. Si vous recherchez Schema dans le répertoire des thèmes WordPress, vous obtiendrez un certain nombre de résultats.

Résultats de la recherche de thème Schema

Résultats de la recherche de thème Schema

Examinons certains de ces thèmes.

The Schema

Le thème Schema

Le thème Schema

Le thème gratuit The Schema est conçu pour stimuler votre référencement. Il inclut Schema dans son code et affirme qu’il contribuera à améliorer votre classement dans les moteurs de recherche. Il intègre également des améliorations de performance.

Schema Lite

Thème Schema Lite

Thème Schema Lite

Le thème Schema Lite est la version gratuite du thème Schema premium. Il n’inclut pas toutes les fonctionnalités du thème premium, mais c’est un bon moyen de l’essayer et de voir si le thème vous convient.

Schema

Thème Schema

Thème Schema

Le thème Schema premium a une conception similaire à celle de Schema Lite, mais comporte davantage de fonctions d’optimisation du référencement. Il comprend une page d’options où vous pouvez ajouter des informations sur votre site qui seront ensuite ajoutées en tant que Schema Markup.

Ajouter du Schema Markup via une extension WordPress dédiée

La plupart des sites ont déjà un thème installé, il se peut donc que vous ne souhaitiez pas changer votre thème juste pour obtenir le Schema Markup. La bonne nouvelle est qu’il existe des extensions que vous pouvez utiliser pour ajouter le Schema Markup à votre site WordPress.

Examinons quelques options.

L’extension Schema

L’extension Schema permet d’ajouter facilement le Schema Markup à WordPress. Il comporte des fonctionnalités utiles, comme l’activation de différents types de schémas par catégorie ou par type de publication, et il est compatible avec les types de publications personnalisés. Il fonctionnera également avec d’autres extensions installées, notamment des extensions de référencement pour tirer parti du marquage que vous utilisez déjà.

Cette extension utilise JSON-LD (un format léger de données liées), qui est recommandé par Google et également pris en charge par Bing. Notez que le marquage d’avis n‘est pas inclus avec l’extension Schema de base. Cependant, il existe une extension complémentaire gratuite Schema Review qui ajoutera cette capacité.

Voyons comment vous avez mis en place l’extension Schema.

Installez-la de la manière habituelle en allant dans Extensions > Ajouter et en cherchant Schema. Cliquez sur Installer puis sur Activer.

Installation de l’extension Schema

Installation de l’extension Schema

Une fois que l’extension est installée et activée, allez dans Schéma > Réglages pour commencer à ajouter du marquage Schéma sur votre site. Remplissez les informations de base, comme l’emplacement de vos pages « À propos » et « Contact », ainsi que l’ajout d’un logo.

Ensuite, cliquez sur le bouton de l’assistant rapide de configuration pour commencer à configurer les choses.

Assistant rapide de configuration de Schema

Assistant rapide de configuration de Schema

Parcourez l’assistant, en fournissant des informations sur votre site et vos profils de réseaux sociaux, puis cliquez sur le bouton à la fin pour modifier vos types de publications personnalisés.

Modification des des types de Schema

Modification des des types de Schema

Ajoutez à la liste tous les types de publications personnalisés supplémentaires qui se trouvent sur votre site en cliquant sur le bouton Ajouter et en remplissant les détails. Vous pouvez également utiliser cet écran pour ajouter du Schema Markup aux catégories. Consultez la documentation de l’extension pour des possibilités d’utilisation plus avancées

Si vous souhaitez modifier vos réglages, allez dans l’onglet Réglages. Vous pouvez également ajouter des extensions en allant dans Schéma > Extensions. Ici, vous pouvez ajouter des extensions supplémentaires pour WooCommerce, entre autres choses. Vous pouvez également installer la version premium de l’extension Schema qui comprend les fonctionnalités supplémentaires suivantes :

  • Choisir l’endroit où vous souhaitez afficher le script de Schema Markup.org.
  • Minifier les scripts.
  • Ajouter un lien à votre barre d’outils d’administration pour tester le marquage de schema.org.
  • Activer les instructions pour les propriétés.
  • Ajouter le marquage de schema.org aux archives de types d’articles et aux archives d’étiquettes.
Extension premium Schema

Extension premium Schema

Si vous avez besoin d’un Schema Markup avancé sur votre site, vous pourriez trouver que cela vaut la peine de payer un supplément.

L’extension Schema Pro

L’extension Schema Pro est une autre extension premium qui ajoutera un Schema Markup avancé à votre site WordPress.

Extension Schema Pro

Extension Schema Pro

Ses caractéristiques sont les suivantes :

  1. Prise en charge d’un large éventail de types de données.
  2. Automatisation complète afin que les données de Schema soient ajoutées aux nouveaux articles et pages existants.
  3. Prise en charge des types de publications personnalisés, des taxonomies et des archives.
  4. Prise en charge de champ personnalisé.
  5. La possibilité de l’étendre et d’ajouter du marquage supplémentaire.

Extensions alternatives

Schema et Schema Pro ne sont pas les seules extensions qui ajouteront le marquage de schema.org à votre site. Parmi les autres, citons

Ajouter du Schema Markup via l’extension Yoast SEO

Si vous utilisez déjà l’extension Yoast SEO sur votre site WordPress, la bonne nouvelle est que vous pouvez utiliser cette extension pour ajouter du Schema Markup. Elle n’ajoute pas autant de marquage que certaines des extensions premium listées ci-dessus, et n’est pas dédiée au Schema Markup, mais cela signifie que vous n’avez pas à installer et configurer une extension supplémentaire.

Voyons comment cela fonctionne.

Lorsque vous installez Yoast pour la première fois, il vous sera demandé des informations telles que l’entité que le site web représente et les liens vers les réseaux sociaux. Tout cela fait partie de l’ajout du Schema Markup pour votre site WordPress.

Tout d’abord, on vous demandera quel type d’organisation le site représente.

Assistant Yoast - type de site web

Assistant Yoast – type de site web

Ensuite, on vous demande le nom de la personne ou de l’organisation. S’il s’agit d’une organisation, vous devrez également téléverser un logo. Dans la capture d’écran ci-dessous, j’ai choisi un utilisateur comme personne que le site représente. Si vous devez modifier des informations concernant cette personne, vous le faites via sa page de profil.

Assigner un utilisateur comme la personne que le site représente

Assigner un utilisateur comme la personne que le site représente

Si votre site représente une personne qui n’a pas de compte d’utilisateur, vous avez deux possibilités. Soit vous choisissez l’option Organisation et vous remplissez les informations comme si la personne était une organisation, soit vous créez un compte d’utilisateur avec une adresse e-mail qui est un alias de votre choix, afin que votre client ne commence pas à recevoir des e-mails du système.

Si vous devez mettre à jour le type d’entité que votre site web représente à tout moment, allez dans SEO > Apparence de la recherche et sélectionnez l’onglet Général. Faites défiler jusqu’à la section Graphe de connaissances & Schema.org et remplissez les informations correctes à cet endroit.

Si votre site représente un individu, vous pouvez sélectionner un utilisateur dans la liste déroulante et l’extension récupèrera des informations sur cet utilisateur à partir de son profil d’utilisateur. Si c’est vous, assurez-vous de remplir votre profil d’utilisateur avec des informations sur votre nom et vos comptes de réseaux sociaux.

Modifier le Schema Markup.org dans Yoast

Modifier le Schema Markup.org dans Yoast

Si le site représente une organisation ou une personne qui n’a pas de compte utilisateur, vous pouvez simplement saisir des informations sur cette personne ou organisation au lieu de sélectionner un utilisateur. Pour ce faire, allez dans SEO > Social.

Une fois que vous avez configuré le type de site web, Yoast ajoutera automatiquement les types de données et le Schema Markup à votre site WordPress.

Voici quelques exemples de la façon dont Yoast ajoute du Schema Markup à votre site WordPress :

  • Graphiques d’entité complets, basés sur les types de contenu de votre site et les réglages du type de site. Il s’agit de la liste des entités et des types de contenu de votre site, telle qu’elle s’affiche lorsque vous effectuez un test dans l’outil de test des données structurées de Google.
  • Marquage des articles et pages individuels avec les types de données Article et Auteur.
  • Marquage des pages d’archives avec le type de données approprié, par exemple CollectionPage pour les archives de taxonomie et de dates et ProfilePage pour les archives d’auteurs.
  • Marquage des résultats de recherche sous le nom de SearchResultsPage.

Une autre fonctionnalité intéressante est le Bloc de données structurées Yoast. Vous pouvez les utiliser pour ajouter des FAQ, des conseils pratiques à vos articles ou à vos pages, et le Schema Markup correspondant sera utilisé pour indiquer aux moteurs de recherche de quoi il s’agit.

Blocs de données structurés Yoast

Blocs de données structurés Yoast

Vous pouvez également ajouter du Schema Markup supplémentaire avec les modules Yoast, tels que les types de données de localisation avec le module SEO local et les données d’actualité avec le module News SEO.

Comment ajouter du Schema Markup à une boutique WooCommerce

Si vous gérez une boutique WooCommerce, il y a encore plus d’avantages à mettre en place le Schema Markup. Si les moteurs de recherche comprennent parfaitement ce que votre boutique vend et où se trouvent ses principaux marchés, ils ont plus de chances de montrer votre boutique au type de visiteurs que vous souhaitez. Il vaut donc la peine d’ajouter le Schema Markup à votre boutique WooCommerce pour améliorer le référencement.

Pourquoi ajouter du Schema Markup à votre boutique ?

L’ajout de Schema Markup dans votre boutique permet de renseigner les gens sur deux points essentiels.

La première est la marque : Le type d’organisation et ses sous-types indiqueront aux moteurs de recherche à quelle boutique ce site est destiné et de quel type de détaillant il s’agit. Vous pouvez également utiliser les types de données pour les entreprises locales afin d’attirer la clientèle locale.

Vous pouvez également utiliser le Schema Markup pour marquer vos types de publication. De cette façon, les moteurs de recherche savent que vous vendez des produits. Cela maximise vos chances de figurer dans les résultats de la recherche « Shopping ».

Ajouter du Schema Markup aux boutiques WooCommerce via une extension WordPress dédiée

Il existe quelques extensions qui vous permettent d’ajouter le Schema Markup à votre boutique WooCommerce :

  • Yoast WooCommerce SEO est une extension premium qui vous permet d’ajouter à votre boutique du Schema Markup similaire à celles que l’extension Yoast vous permet d’ajouter à un site général.
  • WPSSO Core (Premium) inclut le marquage pour le commerce électronique pour les boutiques WooCommerce. Avec une structure de frais basée sur le nombre d’installations de WordPress que vous utilisez.
  • Schema WooCommerce est une extension WooCommerce pour l’extension Schema que nous avons déjà examiné ci-dessus et qui ajoute le Schema Markup approprié à votre boutique de commerce électronique.

Comment ajouter manuellement du Schema Markup à WordPress

La dernière option pour ajouter le Schema Markup à votre site WordPress est de le faire manuellement, sans extension. Cela ne nécessite pas de code supplémentaire, mais demande plus de travail.

Vous pouvez le faire en modifiant les fichiers de modèles dans votre thème.

Ainsi, par exemple, si vous avez un fichier loop-single.php qui affiche des articles individuels, le fichier peut être constitué d’un code comme celui-ci :

<article id="post-<?php the_ID(); ?>" <?php post_class(); ?>>

 <h2 class="entry-title"><?php the_title(); ?></h2>

 <?php if ( has_post_thumbnail() ) { ?>                            
  <?php the_post_thumbnail( medium, array(
   'class' => 'left',
   'alt'      => get_the_title()
  ) );
 ?>                  
 <?php } ?>

 <section class="entry-content">
  <?php the_content(); ?>
 </section><!-- .entry-content -->

</article>

Vous pourriez modifier ce code pour y inclure du Schema Markup, par exemple :

<article itemscope itemtype ="http://schema.org/Article" id="post-<?php the_ID(); ?>" <?php post_class(); ?>>
  
 <h2 itemprop="name" class="entry-title"><?php the_title(); ?></h2>

 <?php if ( has_post_thumbnail() ) { ?>                            
  <?php the_post_thumbnail( medium, array(
   'class' => 'left',
   'alt'      => get_the_title()
  ) );
  ?>                  
  <?php } ?>

 <section itemprop=”articleBody”>class="entry-content">
  <?php the_content(); ?>
 </section><!-- .entry-content -->

</article>

Vous pourriez probablement en ajouter d’autres, par exemple, l’image mise en avant et les éventuelles métadonnées. Découvrez les types d’éléments et les propriétés qui s’appliquent à votre contenu sur le site web Schema.org.

Vous devrez alors ajouter le marquage approprié à chacun des fichiers de modèle ou inclure des fichiers dans votre thème, y compris votre fichier header.php.

Une fois que vous aurez fait cela, il sera automatiquement ajouté à chaque page en utilisant ce fichier modèle. Il se peut que vous deviez ajouter des fichiers modèles supplémentaires pour les types de publication qui utilisent des fichiers situés plus haut dans la hiérarchie, mais cela signifierait simplement copier et renommer les fichiers existants, puis ajouter le Schema Markup.

Tester votre Schema Markup

Une fois que vous avez ajouté le Schema Markup à votre site WordPress ou peut-être avant de le faire pour comparaison, c’est une bonne idée de le tester.

Utilisez l’outil de test des données structurées de Google.

Ouvrez l’outil dans votre navigateur web et saisissez l’URL de votre site. Certaines extensions vous donneront un bouton qui vous y conduira directement depuis le tableau de bord de WordPress.

L’outil de test de Google indiquera quels aspects du Schema Markup sont présents sur votre site et lesquels sont manquants. Si vous pensez qu’il manque des éléments dont vous avez besoin, vous pouvez alors revenir en arrière et modifier les réglages de votre extension ou ajouter manuellement le marquage manquant.

Le Schema Markup et le référencement vont de pair 🤝 Découvrez comment améliorer le classement de votre site grâce à ce guide détaillé 🚀Click to Tweet

Résumé

L’ajout de Schema Markup à votre site WordPress vous donnera un coup de pouce en matière de référencement, car il en dira plus aux moteurs de recherche sur votre site et le contexte dans lequel il existe. L’affichage d’informations pertinentes directement sur la page de référencement d’un moteur de recherche peut faire la différence entre une vente ou non.

La plupart des sites n’utilisent pas encore le Schema Markup, donc si vous passez un peu de temps à l’ajouter, vous serez instantanément en avance sur vos concurrents. Vous pouvez le faire manuellement, utiliser une extension SEO comme Yoast, ou installer une extension dédiée de marquage sur votre site.

À vous de jouer : tirez-vous profit du Schema Markup sur votre site ? Faites-le nous savoir dans les commentaires !


Si vous avez aimé cet article, alors vous allez adorer la plateforme d’hébergement WordPress de Kinsta. Accélérez votre site Web et obtenez le support 24/7 de notre équipe de vétérans de WordPress. Notre infrastructure propulsée par Google Cloud met l’accent sur la mise à l’échelle automatique, la performance et la sécurité. Laissez-nous vous montrer la différence de Kinsta ! Découvrez nos plans