Si vous êtes confronté à l’échec d’une campagne de marketing par e-mail, vous pouvez penser qu’il y a des problèmes avec sa conception ou son contenu. Cependant, il est possible que WordPress n’envoie pas vos e-mails. Si c’est le cas, vos abonnés ne seront pas informés des messages de bienvenue, des modifications de compte ou du contenu promotionnel.

Heureusement, vous pouvez résoudre ce problème en envoyant des e-mails de test. Après vous être assuré que WordPress envoie bien vos e-mails, vous pourrez continuer à envoyer des informations importantes à votre public.

Dans cet article, nous allons discuter des avantages de l’envoi d’e-mails de test dans WordPress. Ensuite, nous vous montrerons comment le faire en utilisant deux méthodes différentes. C’est parti !

Les avantages de l’envoi d’un e-mail de test

En tant que propriétaire d’un site web WordPress, il est important de s’assurer que vos e-mails sont envoyés et reçus. Souvent, l’envoi d’e-mails est la principale méthode de communication avec vos abonnés, clients et consommateurs.

Voici les différents types d’e-mails que vous pourriez vouloir envoyer :

Si votre messagerie WordPress ne fonctionne pas correctement, vous ne serez pas en mesure de partager des informations importantes avec votre public. Par exemple, vos e-mails peuvent être envoyés dans les spams ou livrés de manière incorrecte en raison d’une mauvaise configuration du serveur.

Pour éviter ce problème, vous pouvez envoyer des e-mails de test. Comme vous pouvez probablement le deviner, il s’agit d’envoyer un e-mail de base via WordPress et de s’assurer qu’il est livré.

En testant votre e-mail WordPress, vous pouvez commencer à surveiller votre communication sortante. Auparavant, vous avez peut-être envoyé des e-mails sans vérifier s’ils étaient livrés, ouverts ou lus. Les e-mails de test basiques peuvent être la première étape vers l’amélioration de votre campagne de marketing par e-mail.

Vous êtes confronté à une campagne défaillante de marketing par e-mail ? Il est possible que WordPress n'envoie pas vos e-mails. 😧Click to Tweet

Comment envoyer un e-mail de test dans WordPress (2 méthodes)

Si vous voulez que vos e-mails WordPress évitent d’être marqués comme spam, il est important d’envoyer régulièrement des e-mails de test. De cette façon, vous pouvez vous assurer de rester en contact avec votre public et de le tenir au courant.

Méthode 1 : Envoyer localement un e-mail de test

En tant que développeur, vous pouvez vouloir envoyer des e-mails sortants ou des envoyer de formulaires de contact depuis votre environnement de développement local. Bien que cela puisse être un moyen efficace de tester la fonctionnalité de votre site local, vous pouvez avoir des difficultés avec le processus.

Les e-mails sortants sont généralement gérés par le serveur SMTP par défaut de l’application web. Dans un environnement local, cela implique de configurer un système d’exploitation, un serveur web et une application web. Si vous utilisez une adresse réelle pour le test, cela peut nuire à la crédibilité de votre e-mail.

Pour résoudre ce problème, vous pouvez utiliser MailHog. Il s’agit d’un outil open source de test d’e-mail qui crée un faux serveur SMTP sur votre site local. Avec MailHog, vous pouvez envoyer et recevoir des e-mails à partir de votre application web locale. De plus, il fonctionne parfaitement avec DevKinsta, ce qui le rend très pratique et facile à utiliser.

Étape 1 : Télécharger MailHog

L’un des principaux avantages de l’utilisation de MailHog est qu’il n’a pas besoin d’être installé. Cela le rend incroyablement léger et portable, vous pouvez donc l’exécuter sur presque tous les systèmes d’exploitation. Cependant, vous devrez tout de même passer par le processus de téléchargement et de configuration.

Si vous disposez d’un système d’exploitation Windows, accédez à la page Github de MailHog. Recherchez-y la dernière version et téléchargez-la :

Télécharger MailHog
Télécharger MailHog

Actuellement, la version la plus récente est MailHog 1.0.1. Une fois que vous aurez exécuté le fichier .exe téléchargé, le programme s’exécutera automatiquement. Celui-ci configurera le serveur SMTP sur le port 1025 et le serveur HTTP sur le port 8025.

Si vous recevez des alertes, il vous suffira de supprimer les restrictions du pare-feu. Cela permettra à MailHog de fonctionner dans votre environnement local.

Une fois MailHog configuré, vous pouvez ouvrir un navigateur web. Ensuite, visitez localhost:8025 ou 127.0.0.1:8025, ce qui vous amènera à l’interface web de MailHog.

Pour les utilisateurs de macOS, vous pouvez télécharger MailHog avec Homebrew. Tout d’abord, assurez-vous que le gestionnaire de paquets Homebrew est installé sur votre ordinateur. Ensuite, entrez cette commande dans le terminal de la ligne de commande :

brew install mailhog

Ensuite, vous devrez démarrer MailHog. Vous pouvez le faire en saisissant mailhog.

Alternativement, vous pouvez utiliser cette commande :

brew services start mailhog

Ceci lancera automatiquement MailHog à la connexion et l’exécutera en tant que service d’arrière-plan. Après avoir reçu la confirmation que MailHog est en cours d’exécution, vous pouvez visiter localhost:8025 ou 127.0.0.1:8025 dans une fenêtre de navigateur :

MailHog UI
MailHog UI

Une fois que l’interface web de MailHog fonctionne correctement, vous pouvez continuer à configurer le programme !

Étape 2 : Configurer MailHog

MailHog fonctionne en redirigeant les e-mails avec mhsendmail. Il s’agit d’un remplacement de sendmail qui redirige le courrier vers un serveur SMTP localhost:1025. Pour configurer complètement MailHog, vous devrez configurer mhsendmail.

Vous pouvez installer mhsendmail de plusieurs façons différentes. Si vous utilisez Ubuntu, saisissez la commande suivante :

wget https://github.com/mailhog/mhsendmail/releases/download/v0.2.0/mhsendmail_linux_amd64

Ensuite, vous devrez rendre le fichier exécutable et le placer dans votre répertoire utilisateur. Vous pouvez le faire avec cette commande :

sudo chmod +x mhsendmail_linux_amd64

sudo mv mhsendmail_linux_amd64 /usr/local/bin/mhsendmail

Si vous utilisez Homebrew, vous devrez commencer par installer Go :

brew install go

Ensuite, téléchargez et installez mhsendmail avec cette commande :

go install github.com/mailhog/[email protected]

Ensuite, vous pouvez configurer votre application web locale pour utiliser mhsendmail. Pour les systèmes d’exploitation Linux, il utilisera sendmail par défaut.

Pour changer cela, vous devrez modifier votre fichier php.ini, qui se trouve généralement dans le répertoire racine. Si vous devez localiser ce fichier, entrez la commande suivante :

php -i | grep 'php.ini'

Pour la valeur sendmail_path, changez-la en sendmail_path = /usr/local/bin/mhsendmail

Vous pouvez également utiliser cette valeur sendmail_path = /usr/sbin/sendmail -S mail:1025

Si vous êtes un utilisateur Mac, vous devrez modifier le fichier de configuration de Postfix. Pour cela, vous pouvez utiliser cette configuration :

myhostname = localhost

relayhost = [127.0.0.1]:1025

Vous pouvez également envisager d’effectuer des tâches de configuration supplémentaires, bien que cela ne soit pas nécessaire. À l’aide de diverses commandes, vous pouvez définir un nom d’hôte personnalisé par défaut et configurer d’autres variables.

Étape 3 : Envoyer un e-mail de test local

Une fois que vous avez configuré MailHog, vous pouvez envoyer votre premier e-mail de test. Avec le CLI de MailHog, vous pouvez utiliser la directive mhsendmail :

mhsendmail [email protected] <<EOF
From: John Doe <[email protected]>
To: Test <[email protected]>
Subject: Hello, MailHog!

Hey there,
Missing you pig time.

Hogs & Kisses,
John

EOF

La directive <<EOF configurera un délimiteur personnalisé, vous permettant de saisir les informations de l’e-mail de test dans le terminal. La commande mhsendmail enverra l’e-mail à votre adresse MailHog.

Sur les systèmes d’exploitation macOS, vous pouvez envoyer des e-mails de test d’une manière différente. Pour cela, exécutez la commande suivante :

date | mail -s "Hello, MailHog!" [email protected]

Pour les utilisateurs de Windows, vous pouvez envoyer un e-mail avec PowerShell. Cela peut être fait en saisissant cette commande :

Send-MailMessage -To "[email protected]" -From "[email protected]" -Subject "Hello, MailHog!" -SmtpServer "localhost" -Port 1025

Alternativement, vous pouvez utiliser un script PHP pour définir les données de l’e-mail. Ensuite, une fonction PHP mail() peut envoyer l’e-mail de test. Voici comment vous pouvez procéder :

<?php
$to = "[email protected]";
$subject = "Hey, I’m Pi Hog Pi!";
$body = "Hello, MailHog!";
$headers = "From: [email protected]" . "rn";
mail($to,$subject,$body,$headers);
?>

Ceci devrait envoyer un e-mail de test avec MailHog.

Étape 4 : Vérifier les résultats de l’e-mail de test

Si vous avez configuré MailHog correctement, vous devriez être en mesure de vérifier l’état de livraison de vos e-mails. En visitant http://localhost:8025/ dans votre navigateur, vous serez en mesure d’ouvrir l’interface web de MailHog. Ici, vous pouvez voir les nouveaux e-mails et les ouvrir pour vérifier leur contenu.

Vous pouvez également utiliser notre suite de développement WordPress locale, DevKinsta. Cet outil utilise MailHog comme client de messagerie, de sorte que vous pouvez gérer votre site local et vos e-mails en un seul endroit :

DevKinsta
DevKinsta

Tout d’abord, ouvrez DevKinsta et sélectionnez un site web :

Sites DevKinsta
Sites DevKinsta

Cela ouvrira la page d’informations sur le site. Sur le côté gauche, cliquez sur l’icône d’e-mail :

Boîte de messagerie DevKinsta
Boîte de messagerie DevKinsta

Dans votre boîte de réception, vous pouvez gérer vos e-mails locaux. Vous pouvez cliquer sur n’importe quel e-mail pour en lire le contenu principal :

Gérer les e-mails locaux dans DevKinsta
Gérer les e-mails locaux dans DevKinsta

En haut à droite de chaque e-mail, vous pouvez sélectionner l’icône de la corbeille pour le supprimer. Vous pourrez également les marquer comme lus ou afficher les données sources.

Vous avez des problèmes de temps d'indisponibilité et de WordPress ? Kinsta est la solution d'hébergement conçue pour vous faire gagner du temps ! Découvrez nos fonctionnalités

Si quelque chose ne va pas, vous pouvez consulter les journaux MailHog de DevKinsta. Pour accéder à ces données, exécutez cette commande Docker :

docker logs -f devkinsta_mailhog

Cela peut vous aider à localiser et à résoudre tout problème avec vos e-mails de test.

N’oubliez pas que vous pouvez également utiliser notre outil Kinsta APM pour identifier les problèmes de performance sur votre site WordPress. Si vous avez un compte Kinsta, vous aurez un accès gratuit à cet outil.

Méthode 2 : Utiliser un plugin

L’une des façons les plus simples d’envoyer des e-mails de test dans WordPress est d’installer la bonne extension. Pour ce tutoriel, nous utiliserons WP Mail SMTP.

Étape 1 : Installer WP Mail SMTP

WP Mail SMTP est un outil gratuit qui reconfigure la fonction wp_mail(). Après l’installation, l’extension assurera la livraison des e-mails en configurant les informations d’identification appropriées de l’hôte SMTP ou un fournisseur de messagerie SMTP intégré :

WP Mail SMTP
WP Mail SMTP

Une fois que vous commencez à utiliser l’une des intégrations de fournisseur de messagerie SMTP recommandées, vous pouvez envoyer des e-mails avec l’API directe de votre fournisseur. Même si vos ports SMTP sont bloqués, WP Mail SMTP enverra avec succès vos e-mails de test.

Pour commencer, installez et activez WP Mail SMTP. Ensuite, vous devrez suivre les instructions d’installation.

Étape 2 : Choisir votre expéditeur SMTP

La première étape de la configuration de WP Mail SMTP consiste à choisir un expéditeur SMTP. En termes simples, il s’agit du service que vous utiliserez pour envoyer des e-mails de test :

Sélectionnez un expéditeur SMTP
Sélectionnez un expéditeur SMTP

Voici toutes les options de configuration SMTP parmi lesquelles vous pouvez choisir :

  • SendLayer
  • SMTP.com
  • Sendinblue SMTP
  • Mailgun SMTP
  • SendGrid SMTP
  • Postmark SMTP
  • SparkPost SMTP
  • Gmail SMTP (Gmail, Google Workspace, G Suite)
  • Microsoft SMTP (Outlook, Office 365)
  • Amazon SES SMTP
  • Zoho Mail SMTP

WP Mail SMTP recommande d’utiliser soit SendLayer, SMTP.com, ou Sendinblue. Une fois que vous avez sélectionné un expéditeur, cliquez sur Enregistrer et Continuer.

Ensuite, vous devrez entrer une clé API pour votre expéditeur. Ensuite, choisissez un nom d’expéditeur. Celui-ci sera répertorié comme l’expéditeur de vos e-mails de test. Vous pouvez également activer l’option Forcer le nom de l’expéditeur si vous souhaitez utiliser cet identifiant pour tous les e-mails du site :

Ajouter les détails SMTP
Ajouter les détails SMTP

Enfin, saisissez un E-mail de destinataire, qui est l’adresse à partir de laquelle les e-mails sont envoyés. Vous avez également la possibilité d’activer le réglage Forcer les e-mails destinataire. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Enregistrer et Continuer.

Étape 3 : Envoyer un e-mail de test

Pour envoyer votre premier e-mail de test, naviguez vers WP Mail SMTP > Outils dans votre tableau de bord WordPress. Ensuite, trouvez l’onglet E-mail de test :

Envoyer un e-mail de test dans WP Mail SMTP
Envoyer un e-mail de test dans WP Mail SMTP

L’adresse e-mail d’envoi sera automatiquement définie sur l’adresse e-mail d’administration par défaut de votre site. Cependant, vous pouvez la changer pour un destinataire différent.

Ensuite, vous pouvez choisir d’envoyer l’email en HTML ou en texte brut. Nous vous recommandons de laisser le réglage HTML activé. Pour terminer, cliquez sur Envoyer l’e-mail.

Étape 4 : Vérifier les résultats des e-mails de test

Une fois que vous avez envoyé les e-mails de test, vous recevez un retour immédiat sur le processus de livraison. Si l’e-mail a été envoyé correctement, vous verrez une notification de réussite. Toutefois, vous devrez peut-être prendre certaines mesures pour améliorer la délivrabilité :

Résultats des e-mails de test dans WP Mail SMTP
Résultats des e-mails de test dans WP Mail SMTP

Lorsque WP Mail SMTP vous informe que l’e-mail a été envoyé, vous pouvez ouvrir votre boîte de réception pour confirmation. En tant qu’administrateur, vous recevrez un e-mail si le test a réussi :

E-mail de test réussi dans WP Mail SMTP
E-mail de test réussi dans WP Mail SMTP

Si vous ne voyez pas de message de réussite, vous pouvez essayer d’envoyer un autre e-mail de test. Sinon, vous devrez peut-être configurer vos enregistrements DNS avec SPF, DKIM ou DMARC. Toutefois, l’extension vous informera si vous devez prendre ces mesures.

Assurez-vous que WordPress délivre vos e-mails - afin que vous puissiez maximiser vos campagnes - avec un peu d'aide de ce guide 🚀Click to Tweet

Résumé

WordPress peut être peu fiable lorsqu’il s’agit d’envoyer des e-mails. Pour vous assurer que vos abonnés reçoivent les bonnes mises à jour, il est nécessaire de créer des e-mails de test. De cette façon, vous pouvez vous assurer que toute la communication de votre site web fonctionne correctement.

Comme indiqué dans cet article, vous pouvez utiliser une extension comme WP Mail SMTP pour envoyer un e-mail de test dans WordPress. Alternativement, vous pouvez en envoyer un manuellement en utilisant MailHog.

Vous voulez un moyen facile de surveiller vos e-mails de test ? Avec DevKinsta, vous pouvez visualiser et supprimer tous les e-mails que vous envoyez localement. Téléchargez la suite de développement DevKinsta dès aujourd’hui pour commencer !


Économisez du temps et de l’argent et optimisez les performances de votre site avec :

  • Aide instantanée des experts en hébergement WordPress, 24/7.
  • Intégration de Cloudflare Enterprise.
  • Une audience mondiale avec 35 centres de données dans le monde entier.
  • Optimisation avec notre surveillance intégrée de performance d’applications (APM).

Tout cela et bien plus encore, dans un seul plan sans contrat à long terme, avec des migrations assistées et une garantie de remboursement de 30 jours. Pour trouver le plan qui vous convient, Découvrez nos plans ou contactez nous.