Si vous rencontrez des problèmes pour envoyer et recevoir des e-mails depuis votre site WordPress, l’utilisation d’un serveur SMTP gratuit peut vous offrir une meilleure fiabilité et une meilleure délivrabilité sans frais.

Par défaut, WordPress essaie d’envoyer des emails transactionnels via PHP mail, ce qui entraîne toutes sortes de problèmes. Les e-mails transactionnels sont les e-mails automatisés de votre site tels que les réinitialisations de mots de passe, les confirmations de commande, etc.

SMTP, abréviation de Simple Mail Transfer Protocol, vous permet d’envoyer les emails de votre site via un serveur de messagerie dédié. Cela signifie que votre site peut envoyer des e-mails de manière plus fiable et que ces emails ont moins de chances de se retrouver dans les dossiers de courrier indésirable des utilisateurs.

Dans cet article, nous allons examiner sept options de serveur SMTP gratuit que vous pouvez utiliser avec votre site WordPress, y compris le serveur SMTP Gmail gratuit.

Pour chaque option, nous vous la présentons brièvement, nous vous faisons part des limites éventuelles du plan gratuit et nous vous montrons comment le mettre en place sur WordPress.

Ce dont vous avez besoin pour utiliser un serveur SMTP gratuit avec WordPress

Pour intégrer l’un de ces outils à votre site WordPress, vous aurez besoin d’une extension.

Certains de ces outils offrent leurs propres extensions d’intégration dédiées. Sinon, vous pouvez trouver plusieurs extensions SMTP gratuites de qualité sur WordPress.org, comme Post SMTP Mailer/Email Log qui est une relance 100% gratuite de l’extension populaire SMTP Postman.

Pour les tutoriels ci-dessous, nous utiliserons

  • Une extension WordPress dédiée au service, lorsqu’il est disponible.
  • Post SMTP Mailer/Email Log lorsqu’une extension dédiée n’est pas disponible. Vous devriez cependant pouvoir suivre les mêmes instructions de base avec les autres extensions.

Prêts ? Commençons !

7 solutions de serveur SMTP gratuites à utiliser avec WordPress en 2020

Voici les fournisseurs SMTP gratuits que nous allons couvrir – continuez à lire pour plus de détails sur chaque outil :

Gmail SMTP Server

Vous connaissez probablement déjà Gmail pour son offre gratuite d’e-mail. Cependant, Google vous permet également d’utiliser Gmail comme serveur SMTP pour envoyer des e-mails à partir de votre site web.

Avec un compte Gmail gratuit, vous pouvez envoyer jusqu’à 500 emails par période de 24 heures. Ou, si vous êtes un abonné payant à la G Suite (5 $ par mois), vous pouvez envoyer jusqu’à 2 000 e-mails pendant une période de 24 heures.

La mise en place du serveur SMTP gratuit de Gmail demande un peu plus de travail que certains de ces autres outils. Cependant, l’effort supplémentaire en vaut la peine car Gmail offre également la limite d’envoi gratuite la plus élevée de tous les outils de cette liste.

Vous pouvez utiliser les informations du serveur SMTP de Gmail à différents endroits. Vous pouvez les utiliser dans votre client de messagerie local comme Microsoft Outlook ou dans votre site WordPress, ce sur quoi nous allons nous concentrer.

Pour configurer Gmail avec votre site WordPress, vous devez

  • Créer une application Google
  • Configurez votre site WordPress pour envoyer via l’application à l’aide d’une extension

Si vous souhaitez envoyer des e-mails à partir d’un domaine personnalisé (par exemple vous@votresite.com) au lieu de Gmail (vous@gmail.com), vous devez d’abord configurer et payer pour G Suite. Nous avons un article complet sur les raisons pour lesquelles nous aimons G Suite, ainsi que que sur la façon de configurer les enregistrements MX de G Suite pour connecter G Suite à votre nom de domaine personnalisé.

Si vous êtes d’accord pour envoyer des e-mails à partir d’une adresse Gmail, vous n’avez rien à faire avant de commencer le tutoriel.

Voici comment utiliser le serveur SMTP Gmail pour envoyer des e-mails WordPress…

1. Configurer Post SMTP Mailer/Email Log

Pour indiquer à votre site WordPress d’envoyer via votre application Google, vous pouvez installer l’extesion gratuite Post SMTP Mailer/Email Log depuis WordPress.org.

Une fois que vous l’avez activé, allez dans le nouvel onglet Post SMTP de votre tableau de bord WordPress et cliquez sur Afficher tous les réglages pour voir toutes les options.

Tout d’abord, allez dans l’onglet Message et définissez votre adresse e-mail « from » et votre nom.

Une fois que vous avez fait cela, retournez à l’onglet Compte et utilisez le menu déroulant Type pour sélectionner l’API Gmail. Cela vous permettra de découvrir d’autres options. Gardez cette page ouverte, car vous aurez besoin des informations suivantes à l’étape suivante :

  • Origines JavaScript autorisées
  • URL de redirection autorisée
Choisissez l'option API Gmail

Choisissez l’option API Gmail

2. Créer une Google App

Ensuite, vous devez créer une Google App. C’est ce qui permet à votre site WordPress (ou toute autre application) de se connecter en toute sécurité au serveur SMTP Gmail pour envoyer des e-mails.

Pour ce faire, ouvrez un nouvel onglet de votre navigateur, allez dans la console Google Developers et créez un nouveau projet. Si c’est la première fois que vous vous connectez, Google devrait vous inviter à créer un nouveau projet. Sinon, vous pouvez le faire en cliquant sur la liste déroulante située à côté du logo des API Google (indiqué par [1] dans la capture d’écran ci-dessous).

Une fois que vous avez votre application, cliquez sur le bouton pour activer les API et les services :

Créer un nouveau projet dans Google Developers

Créer un nouveau projet dans Google Developers

 

Ensuite, recherchez « Gmail » et sélectionnez le résultat pour l’API Gmail :

Recherche de l'API Gmail

Recherche de l’API Gmail

Sur la page de résultats de l’API Gmail, cliquez sur le bouton Activer :

Activer l'API Gmail

Activer l’API Gmail

Cela devrait vous permettre d’accéder à une interface dédiée pour l’API Gmail. Pour continuer, cliquez sur le bouton Créer des identifiants :

Créer des identifiants pour l'API Gmail

Créer des identifiants pour l’API Gmail

Tout d’abord, remplissez la section Découvrez le type d’identifiants dont vous avez besoin en utilisant les réglages suivants :

  • Quelle API utilisez-vous ? API Gmail
  • D’où appellerez-vous l’API ? Navigateur web (JavaScript)
  • Quelles sont les données auxquelles vous aurez accès ? Données relatives aux utilisateurs

Ensuite, cliquez sur le bouton Quels sont identifiants dont j’ai besoin ?

Remplir le formulaire d'accréditation

Remplir le formulaire d’accréditation

Google vous demandera alors de créer un écran de consentement OAuth. Cliquez sur le bouton dans l’invite pour configurer l’écran de consentement :

L'invite à créer un écran de consentement OAuth

L’invite à créer un écran de consentement OAuth

Cela ouvrira un nouvel onglet pour l’écran de consentement OAuth. Pour le type d’utilisateur, sélectionnez Externe. Ensuite, cliquez sur Créer :

Créer un écran de consentement externe

Créer un écran de consentement externe

Sur l’écran suivant, saisissez les informations de base concernant votre site, comme le nom et l’URL.

Ne stressez pas trop, car vous n’aurez pas besoin d’utiliser ces informations :

Configurer l'écran de consentement

Configurer l’écran de consentement

Une fois que vous avez tout ajouté, cliquez sur le bouton Enregistrer en bas.

Ensuite, retournez à l’onglet Ajouter des informations à votre projet et saisissez les informations suivantes :

  • Nom – quelque chose de facile à retenir – par exemple le nom de votre site web.
  • Origines JavaScript autorisées – copiez et collez ceci depuis l’extension Post SMTP Mailer/Email Log (étape 1).
  • URLs de redirection autorisées – copiez et collez ceci depuis l’extension Post SMTP Mailer/Email Log (étape 1).

Ensuite, cliquez sur Actualiser :

Créez vos informations

Créez vos informations

Le bouton Actualiser doit être remplacé par Créer un ID client OAuth. Cliquez sur ce bouton pour terminer le processus. Ensuite, cliquez sur Terminé.

Après avoir cliqué sur Terminé, vous devriez voir une entrée dans la section OAuth 2.0 Client IDs de l’onglet Credentials (vous devriez automatiquement être amené à cette page après avoir cliqué sur Terminé).

Cliquez sur l’entrée correspondant à votre ID de client pour ouvrir ses réglages :

Accéder aux IDs des clients OAuth 2.0

Accéder aux IDs des clients OAuth 2.0

Ensuite, recherchez deux informations :

  • ID de client
  • Secret du client

Gardez ces deux informations à portée de main, car vous en aurez besoin à l’étape suivante :

Vos identifiants de client de l'API Gmail

Vos identifiants de client de l’API Gmail

3. Ajout d’IDs de clients pour Post SMTP Mailer/Email Log

Maintenant, retournez à votre tableau de bord WordPress et aux réglages de Post SMTP Mailer/Email Log et collez votre ID client ainsi que votre secret client. Ensuite, cliquez sur Enregistrer les modifications :

Ajouter les IDS clients de l'API Gmail à WordPress

Ajouter les IDS clients de l’API Gmail à WordPress

Une fois que vous avez fait cela, Post SMTP Mailer/Email Log vous demandera d’accorder la permission à Google :

Accorder la permission à Google

Accorder la permission à Google

Lorsque vous cliquez sur ce lien, le processus normal d’autorisation de Google s’ouvre. Vous devrez cliquer sur ce lien et donner à votre site l’autorisation d’accéder à votre compte Gmail.

Parce que vous n’avez pas soumis votre application à Google pour vérification, Google vous avertira que votre application n’est pas vérifiée. Comme vous avez créé l’application vous-même, vous pouvez ignorer cet avertissement en toute sécurité. Cliquez sur le lien pour afficher les réglages avancés, puis choisissez Aller sur « votresiteweb » pour poursuivre le processus d’autorisation :

Ignorer l'avertissement pour continuer

Ignorer l’avertissement pour continuer

Une fois la procédure d’autorisation terminée, vous avez tout finis !

Pour vérifier que tout fonctionne, l’extension Post SMTP Mailer/Email Log comprend une fonction qui vous permet d’envoyer un e-mail de test.

SendGrid

SendGrid est un service d’e-mail transactionnel populaire, facile à mettre en place avec WordPress grâce à sa méthode d’intégration API. Il vous offre également des analyses et des journaux détaillés.

SendGrid offre un essai gratuit d’un mois qui vous permet d’envoyer jusqu’à 40 000 e-mails. À la fin de votre premier mois, vous pouvez continuer à envoyer jusqu’à 100 e-mails par jour, et ce pour toujours.

Pour les petits sites WordPress, cette limite devrait suffire. Si vous avez besoin de dépasser la limite gratuite, les plans payants commencent à 14,95 $ par mois pour un maximum de 40 000 e-mails.

SendGrid propose également un service distinct pour vous permettre d’envoyer des e-mail de marketing si vous êtes intéressé. Pour mettre en place SendGrid avec WordPress, vous devez

  • Générer une clé API SendGrid
  • Ajouter l’API à WordPress en utilisant l’extension WordPress dédiée ou une autre extension de SMTP

Pour le tutoriel complet, nous avons un article entier sur la façon d’utiliser SendGrid avec WordPress.

Pepipost

Pepipost est strictement un service d’envoi d’e-mail. Vous pouvez le connecter à n’importe quelle application ou service, y compris votre site WordPress. Vous obtiendrez également des rapports en temps réel pour analyser les e-mails que vous envoyez.

Pepipost vous permet d’envoyer jusqu’à 100 e-mails par jour gratuitement et pour toujours. Vous pourrez également envoyer jusqu’à 30 000 e-mails pendant vos 30 premiers jours.

Si vous devez dépasser cette limite, il n’y a pas de tarification à la carte. Le plan suivant, le moins cher, est de 25 $ par mois pour un maximum de 150 000 e-mails.

Pour vous aider à utiliser Pepipost avec WordPress, Pepipost propose une extension WordPress officielle qui vous permet de vous connecter à l’API Pepipost (plutôt que d’utiliser des identifiants SMTP).

Voici comment utiliser Pepipost pour envoyer des e-mails WordPress.

1. Authentifier le nom de domaine et la clé API d’accès

Pour commencer, inscrivez-vous à un compte Pepipost gratuit pour générer votre clé API.

Une fois votre compte créé, vous serez invité à ajouter l’URL de votre site WordPress comme domaine d’envoi :

Ajouter un domaine à Pepipost

Ajouter un domaine à Pepipost

Vous devrez ensuite ajouter deux enregistrements TXT à vos enregistrements DNS pour authentifier votre nom de domaine.

Si vous êtes hébergé chez Kinsta, vous pouvez ajouter ces enregistrements TXT à votre domaine à partir de l’onglet DNS de Kinsta dans votre tableau de bord MyKinsta. Si vous n’êtes pas sûr de savoir comment faire, vous pouvez suivre notre guide d’authentification d’e-mail pour savoir comment ajouter ces enregistrements DNS et pourquoi ils sont importants.

Une fois que vous avez authentifié votre nom de domaine, allez à la page Réglages → Intégrations dans votre tableau de bord Pepipost pour trouver votre clé API. Gardez cette valeur à portée de main, car vous en aurez besoin à l’étape suivante :

Accéder à la clé API Pepipost

Accéder à la clé API Pepipost

2. Installer et configurer l’extension officielle de Pepipost

Une fois que vous avez votre clé API Pepipost, vous pouvez installer l’extensionn Pepipost officielle depuis WordPress.org.

Ensuite, allez dans le nouvel onglet des Réglages Pepipost de votre tableau de bord WordPress et ajoutez votre clé API dans la case Clé Api.

En dessous, vous devrez également configurer les informations de base sur l’expéditeur, comme votre nom et votre e-mail.

Une fois que vous avez enregistré vos modifications, vous devriez être prêt à commencer. Vous pouvez utiliser la section Envoyer un e-mail de test pour vous assurer que tout fonctionne correctement :

Ajouter l'API aux réglages de l’extension Pepipost

Ajouter l’API aux réglages de l’extension Pepipost

Sendinblue

Sendinblue peut vous aider à envoyer à la fois des e-mails marketing et des e-mails transactionnels (c’est aussi une bonne alternative à Mailchimp). Il se concentre davantage sur l’aspect marketing, avec des fonctions d’automatisation du marketing et bien plus encore.

Sendinblue possède également l’une des limites d’envoi gratuit les plus élevées, vous permettant d’envoyer jusqu’à 300 e-mails par jour pour toujours. Toutefois, si vous devez dépasser ces limites, l’option la moins chère est de 25 $ par mois pour un maximum de 40 000 e-mails par mois. Donc, si vous pensez qu’il y a une chance que vous dépassiez 300 e-mails par jour, cette option n’est peut-être pas la bonne.

Pour vous aider à utiliser Sendinblue avec WordPress, l’équipe de Sendinblue propose une extension WordPress dédié.

Voici comment utiliser Sendinblue pour livrer gratuitement des e-mails transactionnels WordPress.

1. Enregistrement et génération de la clé API

Pour commencer, inscrivez-vous à un compte Sendinblue gratuit.

Une fois connecté à votre compte, cliquez sur votre identifiant dans le coin supérieur droit et sélectionnez l’option SMTP & API. Vous pouvez également visiter cette page pendant que vous êtes connecté.

Ensuite, cliquez sur le bouton Créer une nouvelle clé API. Dans le popup :

  • Choisissez la version 2.0
  • Donnez-lui un nom pour vous aider à vous en souvenir (par exemple, le nom de votre site WordPress)
  • Cliquez sur Générer
Créer une clé API 2.0 pour Sendinblue

Créer une clé API 2.0 pour Sendinblue

Vous devriez alors voir la valeur de votre clé API – gardez-la à portée de main car vous en aurez besoin à l’étape suivante.

Augmentez les capacités de votre site WordPress grâce à notre infrastructure flexible propulsée par le Google Cloud. Consultez nos plans.

2. Installer l’extension Sendinblue

Ensuite, installez et activez l’extension officielle Sendinblue depuis WordPress.org.

Ensuite, cliquez sur le nouvel onglet Sendinblue dans votre tableau de bord WordPress et ajoutez votre clé API dans la case. Ensuite, cliquez sur Connexion.

Ajouter la clé API aux réglages de l’extension Sendinblue

Ajouter la clé API aux réglages de l’extension Sendinblue

Vous devriez alors voir la zone de configuration complète de l’extension.

Pour commencer à envoyer les e-mails transactionnels de votre site via le serveur SMTP gratuit de Sendinblue, sélectionnez le bouton radio Oui dans la section E-mails transactionnels.

Ensuite, vous pouvez sélectionner vos informations d’expéditeur (vous pouvez contrôler cela depuis votre tableau de bord Sendinblue) et envoyer un e-mail de test :

Activer l’'envoi d’e-mails transactionnels avec Sendinblue

Activer l’’envoi d’e-mails transactionnels avec Sendinblue

Mailjet

Mailjet est une solution d’e-mail abordable qui peut aider à la fois pour les e-mails de marketing et les e-mails transactionnels. Pour le service d’envoi SMTP, vous pouvez envoyer jusqu’à 200 e-mails par jour gratuitement et pour toujours, bien que vos e-mails comportent le logo Mailjet dans le pied de page.

Pour supprimer le logo ou augmenter votre limite d’envoi, les plans payants commencent à seulement 9,65 $ par mois pour un maximum de 30 000 e-mails par mois.

Voici comment utiliser Mailjet pour envoyer des e-mails WordPress.

1. Enregistrement et accès à la clé API

Pour commencer, créez un compte Mailjet gratuit pour accéder à votre clé API Mailjet.

Une fois que vous avez activé votre compte Mailjet, rendez-vous sur Transactional → Overview dans votre tableau de bord Mailjet pour trouver vos clés API :

Accéder à la clé API de Mailjet

Accéder à la clé API de Mailjet

Vous pouvez également utiliser les options de configuration à droite pour ajouter et authentifier vos domaines et adresses d’expéditeur. Cela vous aidera à améliorer la délivrabilité de vos e-mails.

2. Installer l’extension officielle

Pour configurer votre site WordPress afin d’envoyer des e-mails transactionnels via Mailjet, Mailjet propose une extension d’intégration dédiée sur WordPress.org.

Une fois que vous avez installé et activé l’extension, allez dans le nouvel onglet Mailjet de votre tableau de bord WordPress et ajoutez les clés API de votre compte Mailjet :

Ajouter les clés de l'API Mailjet aux réglages de l’extension

Ajouter les clés de l’API Mailjet aux réglages de l’extension

Après avoir connecté votre compte Mailjet, vous verrez une option pour synchroniser vos utilisateurs WordPress enregistrés avec Mailjet. Si vous souhaitez utiliser Mailjet uniquement pour les e-mails transactionnels, il vous suffit de cliquer sur le bouton Ignorer cette étape.

Ensuite, ouvrez les réglages de l’extension Mailjet dans votre tableau de bord WordPress (Mailjet → Réglages) et sélectionnez Réglages d’envoi.

Cochez la case pour activer l’envoi d’e-mails par Mailjet. Ensuite, remplissez vos informations d’expéditeur et envoyez un e-mail de test pour vous assurer que tout fonctionne :

Activer Mailjet pour l'envoi d’e-mail

Activer Mailjet pour l’envoi d’e-mail

Elastic Email

Elastic Email offre un service d’envoi SMTP abordable avec un plan gratuit pour toujours et des tarifs avantageux de type « payer au fur et à mesure ». Avec l’abonnement gratuit, vous pouvez envoyer jusqu’à 100 e-mails par jour. Au-delà de cette limite, vous ne paierez que votre utilisation, soit 0,09 $ par 1 000 e-mails.

Vous pouvez également acheter une adresse IP privée pour 1 $ par jour, ainsi que plusieurs autres compléments (tels que les fichiers joints aux e-mails).

1. Enregistrement et accès à la clé API

Pour commencer, inscrivez-vous à un compte Elastic Email gratuit pour accéder à votre clé API Elastic Email.

Une fois que vous avez activé votre compte, cliquez sur votre identifiants dans le coin supérieur droit et sélectionnez Réglages.

Ensuite, allez dans l’onglet API et donnez votre accord pour ne pas spammer les utilisateurs. Une fois que vous aurez donné votre accord, Elastic Email vous affichera un bouton pour créer une clé API :

Créer une clé API Elastic Email

Créer une clé API Elastic Email

Donnez un nom à la clé API pou vous aider à vous en souvenir et sélectionnez Extension pour le niveau de permissions :

Configuration des réglages de votre clé API

Configuration des réglages de votre clé API

Ensuite, vous devriez voir la valeur de votre clé API. Veillez à garder cette fenêtre ouverte car vous en aurez besoin à l’étape suivante et Elastic Email ne l’affichera qu’une seule fois.

2. Installer l’extension officielle

Pour vous aider à utiliser Elastic Email avec WordPress, Elastic Email propose une extension officielle sur WordPress.org appelée Elastic Email Sender.

Une fois que vous avez installé et activé l’extension sur votre site WordPress, vous pouvez aller dans le nouvel onglet Elastic Email Sender de votre tableau de bord WordPress. Configurez ensuite les détails suivants :

  • Selectionner l’expéditeur – Envoyer tous les e-mails WordPress via l’API de Elastic Email.
  • Clé API Elastic Email – ajoutez la clé API de l’étape précédente.
  • Type d’e-mail – Transactionnel
  • Nom et e-mail d’expéditeur

Ensuite, cliquez sur Enregistrer les modifications :

Ajout de la clé de l'API Elastic Email à l’extension WordPress

Ajout de la clé de l’API Elastic Email à l’extension WordPress

Vous devriez alors voir un message de succès.

Pour vous assurer que tout fonctionne correctement, rendez-vous sur Elastic Email Sender → Envoyer un e-mail de test pour envoyer un e-mail de test.

Mailgun

Mailgun n’offre plus un plan éternellement gratuit comme ces autres outils. Cependant, nous l’incluons toujours parce qu’il offre un essai prolongé de trois mois, ainsi qu’une tarification à la carte abordable par la suite. Néanmoins, si vous voulez quelque chose de 100% gratuit pour toujours, Mailgun n’est plus une option.

Mailgun offre un service d’envoi facile basé sur une API que vous pouvez intégrer à WordPress en quelques minutes seulement.

Vous pouvez envoyer gratuitement jusqu’à 5 000 e-mails par mois pendant vos trois premiers mois. Après cela, vous pouvez utiliser la tarification à la carte à partir de 0,80 $ par 1 000 e-mails.

Nous avons un guide complet sur la façon d’utiliser Mailgun avec WordPress.

Envoyez les e-mails de votre site via un serveur dédié 📥 avec ces 7 fournisseurs SMTP (options gratuites disponibles 💸).Click to Tweet

Résumé

Par défaut, la manière dont WordPress envoie des e-mails pose toutes sortes de problèmes de fiabilité et de délivrabilité. Pour résoudre les problèmes liés aux e-mails transactionnels de votre site WordPress, vous devez utiliser un serveur SMTP dédié, plutôt que de vous fier aux options par défaut de WordPress.

Heureusement, grâce à un serveur SMTP gratuit, vous pouvez accéder à des e-mails transactionnels WordPress fiables sans dépenser un centime.

Voici les principaux aspects que vous devez connaître sur les différentes solutions dont vous pourriez tirer parti :

  • Serveur SMTP Gmail – vous permet d’envoyer jusqu’à 500 emails par période de 24 heures avec un compte Gmail gratuit ou 2 000 emails si vous payez pour G Suite.
  • SendGrid – vous permet d’envoyer 100 emails par jour à vie (et 40 000 e-mails gratuits pendant le premier mois).
  • Pepipost – vous permet d’envoyer 100 emails par jour à vie (et 30 000 e-mails gratuits pendant les 30 premiers jours).
  • Sendinblue – vous permet d’envoyer 300 emails par jour pour toujours.
  • Mailjet – vous permet d’envoyer jusqu’à 200 emails par jour à l’infini.
  • Elastic Email – vous permet d’envoyer jusqu’à 100 emails par jour à vie, avec ensuite une tarification à la carte bon marché.
  • Mailgun – vous permet d’envoyer 5 000 emails par mois gratuitement, mais uniquement pendant les trois premiers mois. Après cela, il a un prix bon marché de type facturation à la carte.

Pour obtenir la limite d’envoi gratuite la plus élevée, vous pouvez configurer le serveur SMTP Gmail. Cependant, Gmail est également celui qui nécessite le plus de travail.

Pour des configurations plus simples, vous pouvez envisager d’autres options gratuites telles que Sendinblue (300 e-mails par jour) ou SendGrid (100 e-mails par jour).


Si vous avez aimé cet article, alors vous allez adorer la plateforme d’hébergement WordPress de Kinsta. Accélérez votre site Web et obtenez le support 24/7 de notre équipe de vétérans de WordPress. Notre infrastructure propulsée par Google Cloud met l’accent sur la mise à l’échelle automatique, la performance et la sécurité. Laissez-nous vous montrer la différence de Kinsta ! Découvrez nos plans