Tous les clients Kinsta peuvent facilement mettre à jour et/ou modifier les versions PHP de chaque site WordPress individuellement dans le tableau de bord MyKinsta. Nous recommandons fortement PHP 7.3 car il est beaucoup plus rapide, convivial et sécurisé que ses prédécesseurs. En fait, il s’est avéré 3x plus rapide dans certaines configurations, comme le montrent nos rapports de benchmarks PHP.

Comme vous l’avez peut-être entendu, PHP est passé à un calendrier de publication prévisible. Chaque nouvelle version est activement maintenue pendant 2 ans et reçoit une année supplémentaire de mises à jour de sécurité critiques. Pour s’assurer que vos sites WordPress sont aussi rapides et sécurisés que possible, nous avons adopté le même calendrier, ce qui signifie que nous supprimerons les versions non prises en charge de PHP lorsqu’elles seront en fin de vie.

Le 9 décembre 2019, nous allons supprimer les versions 5.6, 7.0 et 7.1 de MyKinsta. Pour tout site Web utilisant l’une de ces versions de PHP, vous devrez passer à au moins PHP 7.2.

Pourquoi mettre à jour votre version PHP ?

Les deux principales raisons sont la sécurité et la rapidité.

Tout comme vous mettez à jour WordPress lui-même pour vous assurer que vous êtes protégé contre les vulnérabilités de sécurité, vous devriez faire la même chose avec PHP. De plus, la mise à jour de PHP entraîne une augmentation significative de la vitesse. PHP 7.0 a été un énorme bond en avant – a plus que doublé les performances par rapport à 5.6. Avec la version 7.3, nous avons vu une autre augmentation de 20 à 25 % par rapport à la version 7.0.

Pour plus de détails, consultez notre article sur les versions PHP supportées.

Vous n’êtes pas sûr de la version de PHP que vous utilisez ? Vous pouvez vérifier dans le menu « Outils » du tableau de bord MyKinsta. Ou, si vous utilisez WordPress 5.0 ou supérieur, vous pouvez voir la version PHP sous l’outil « Santé du site ».

WordPress outil de santé du site version PHP

WordPress outil de santé du site version PHP

Que se passe-t-il si mon site tombe en panne ?

Les problèmes causés par la mise à jour des versions de PHP surviennent lorsque le code exécuté sur votre site utilise d’anciennes fonctions qui ne sont plus supportées par les nouvelles versions de PHP. Le coupable est probablement un plugin ou un thème actif. Notre guide ci-dessous contient des instructions étape par étape sur la façon de résoudre ce problème.

Combien de temps me reste-t-il ?

Nous désactiverons le passage à PHP 5.6, 7.0 et 7.1 pour les clients Kinsta sur les environnements de production le 1er octobre 2019. Vous pourrez passer en PHP 7.2 ou 7.3 dans des environnements réels, mais pas en PHP 5.6, 7.0 ou 7.1. Ce changement s’appliquera aux sites existants ainsi qu’à tous les sites créés à compter du 1er octobre 2019.

Les environnements de développement ne seront pas affectés le 1er octobre pour s’assurer que vous pouvez continuer les tests.

Les sites utilisant PHP 5.6, 7.0 ou 7.1 seront automatiquement mis à jour vers PHP 7.2 à partir du 9 décembre 2019.

Nous nous excusons pour tout inconvénient que cela pourrait vous causer. Nous nous engageons à exploiter l’environnement le plus rapide et le plus sécurisé du marché, ce qui signifie que nous devons nous assurer que tous les sites utilisent des technologies qui reçoivent activement des mises à jour de sécurité.

Comment mettre à jour en toute sécurité les versions PHP (étapes)

Aujourd’hui, nous allons vous guider à travers les étapes sur la meilleure façon de tester la compatibilité de votre site WordPress avant de mettre à jour les versions PHP. Beaucoup d’entre vous ne devraient pas avoir de temps d’arrêt et il y aura peu de travail requis. Pour d’autres, des tests supplémentaires, le dépannage et même l’embauche d’un développeur WordPress pour rendre les choses compatibles pourraient être nécessaires.

Si vous voulez simplement mettre à jour la version PHP sur votre environnement de production immédiatement, vous pouvez passer à l’étape 2. Cependant, nous vous recommandons fortement de suivre toutes les étapes ci-dessous pour vous assurer que tout fonctionne correctement. Surtout si vous utilisez une version plus ancienne, comme PHP 5.6.

  1. Créer un site de développement
  2. Modifier le moteur PHP
  3. Tester votre site, Plugins, Thème
  4. Pousser le développement vers la production

Étape 1 – Créer un site de développement

La toute première chose à faire est de créer un site de développement. Ceci est séparé de votre environnement de production et vous permettra de tester les nouvelles versions de PHP sans casser votre site en production.

Dans le tableau de bord MyKinsta, cliquez sur « Sites » dans la navigation de gauche. Vous verrez une liste de vos sites. Cliquez sur celui auquel vous souhaitez ajouter un environnement de développement pour tester vos mises à jour (le site sur lequel vous souhaitez mettre à jour les versions PHP). Cliquez sur « Environnement de développement » dans le menu déroulant en haut à droite, puis cliquez sur le bouton « Créer un environnement de mise développement« .

Créer un site de développement WordPress

Créer un site de développement WordPress

N’oubliez pas de lire également les notes importantes concernant les environnements de développement. Par exemple, si vous utilisez un CDN tiers, vous devrez peut-être le désactiver pour que votre site s’affiche correctement. C’est parce que votre site de développement utilise une URL différente. La mise en cache est également désactivée sur l’environnement de développement, alors gardez ceci à l’esprit si vous essayez de tester les performances.

Étape 2 – Mettre à jour/Modifier la version PHP

Pour mettre à jour la version PHP de votre site WordPress, allez dans « Sites » et sélectionnez le site sur lequel vous souhaitez changer la version PHP. Cliquez ensuite sur l’onglet « Outils« . Sous « Moteur PHP » cliquez sur le menu déroulant et sélectionnez la version PHP de votre choix.

Si vous voulez d’abord tester une nouvelle version de PHP, assurez-vous que votre environnement de développement est sélectionné, pas votre environnement de production. Nous vous recommandons de commencer par tester avec PHP 7.3. Si votre site a des problèmes, vous pouvez toujours revenir à une version inférieure, telle que PHP 7.2.

Mise à jour de la version PHP du site WordPress

Mise à jour de la version PHP du site WordPress

Une fois que vous avez sélectionné la version de PHP que vous voulez, vous obtiendrez une invite. Cliquez sur le bouton « Modifier la version PHP » pour confirmer votre choix.

Confirmation de modification de la version de PHP

Confirmation de modification de la version de PHP

Ce processus peut prendre jusqu’à 3 minutes. À la fin du processus, votre moteur PHP sera redémarré, ce qui peut entraîner un temps d’arrêt de quelques secondes pour votre backend WordPress uniquement. Les visiteurs de votre site ne connaîtront pas de temps d’arrêt.

Pendant que la version de PHP est en cours de modification, vous pouvez naviguer en dehors de la page ci-dessus, mais certaines actions comme la gestion du cache ne seront pas disponibles tant que le nouveau moteur n’aura pas été activé. Vous recevrez une notification dans le tableau de bord dès que le changement aura été effectué.

Étape 3 – Tester votre site, Plugins, Thème

Vous devriez maintenant avoir un site de développement qui fonctionne sur la dernière version de PHP (ou la version vers laquelle vous voulez passer). La première chose à faire est de naviguer et de cliquer sur votre site WordPress pour voir si vous remarquez quelque chose de cassé.

Si quelque chose est incompatible, comme un plugin ou votre thème, vous pourriez voir un écran blanc de la mort ou des erreurs 500 sur la front-end de votre site. Dans ce cas, la façon la plus simple et la plus rapide de déterminer ce qui pourrait en être la cause est de désactiver tous vos plugins tiers et de les réactiver un par un. Rappelez-vous, vous êtes sur un site de développement. Donc vous n’avez pas à vous inquiéter de casser quoi que ce soit.

Dans votre tableau de bord WordPress sous l’écran « Extensions », sélectionnez tous vos plugins. Sélectionnez ensuite « Désactiver » dans le menu déroulant et cliquez sur « Appliquer ».

Comment désactiver en masse les plugins WordPress depuis le tableau de bord

Comment désactiver en masse les plugins WordPress depuis le tableau de bord

Vous pouvez ensuite les réactiver un par un, en visitant votre site WordPress à chaque fois. Cela aidera à trouver ce qui pourrait être à l’origine d’un problème. Vous n’avez pas accès à votre tableau de bord WordPress à cause d’une erreur ? Pas de problème, vérifiez comment désactiver les plugins via FTP.

Les mêmes tests peuvent être effectués pour votre thème WordPress. Vous pouvez temporairement revenir au thème WordPress par défaut, tel que le thème Twenty Nineteen.

Afficher les fichiers logs dans MyKinsta

Peut-être avez-vous déterminé quel plugin ou thème est à l’origine du problème, mais vous ne savez pas pourquoi ? C’est ici que vos logs d’erreurs WordPress peuvent être utiles. Cliquez simplement sur l’un de vos sites WordPress et sur le côté droit cliquez sur « Logs d’erreurs ». Vous pouvez afficher vos fichiers error.log, kinsta-cache-perf.log et access.log. Par défaut, cela affichera les 1 000 dernières lignes. Vous pouvez faire glisser le curseur pour voir les 20 000 dernières lignes.

Important : L’outil Logs de MyKinsta n’affiche pas les informations de débogage. Si vous avez besoin de voir les informations de débogage, vous pouvez activer WP_DEBUG comme nous allons vous le montrer ci-dessous.

Affichage des fichiers logs bruts via SFTP

Vous pouvez voir les logs complètement non modifiés dans /logs/ via SFTP.

Dossier des logs d'erreurs WordPress via SFTP

Dossier des logs d’erreurs WordPress via SFTP

Suivre vos fichiers logs via SSH

Vous pouvez suivre les logs pendant que vous expérimentez sur votre site en utilisant SSH. Cela signifie essentiellement que vous pouvez regarder la mise à jour des logs en direct pendant les tests. Tous les plans d’hébergement de Kinsta incluent l’accès SSH.

Afficher les 500 dernières lignes

tail -n 500 /www/sitename/logs/error.log

Voir le fichier en direct

Surveillez la mise à jour de votre fichier de logs d’erreurs à la volée.

tail -f /www/sitename/logs/error.log

Pour ceux d’entre vous qui ont accès à SSH, WP-CLI peut également être un outil précieux.

Activer la connexion de débogage dans WordPress

Si vous n’avez pas d’accès SSH, vous pouvez toujours activer l’enregistrement de débogage dans WordPress. Tout d’abord, vous devrez vous connecter à votre site via SFTP. Téléchargez ensuite votre wp-config.php pour pouvoir l’éditer.

Télécharger le fichier wp-config.php

Télécharger le fichier wp-config.php

Trouvez la ligne qui dit /* That's all, stop editing! Happy blogging. */ et juste avant, ajoutez ce qui suit (comme indiqué ci-dessous) :

define( 'WP_DEBUG', true );
define( 'WP_DEBUG_LOG', true );
define( 'WP_DEBUG_DISPLAY', false );
Activer la journalisation de débogage dans WordPress

Activer la journalisation de débogage dans WordPress

Si le code ci-dessus existe déjà dans votre fichier wp-config.php mais est réglé sur « false », changez-le simplement en « true ». Ceci activera le mode de débogage et affichera tout dans votre fichier /wp-content/debug.log. Vous verrez également des avertissements et des erreurs dans votre administration WordPress s’ils existent.
Important : N’oubliez pas de les repasser sur False lorsque vous avez terminé, car ces fichiers peuvent devenir très volumineux très rapidement.

Confus quant à ce qu’il faut chercher ?

Il existe des milliers de plugins et de thèmes, donc, malheureusement, il nous est impossible d’énumérer toutes les erreurs que vous pourriez rencontrer. Typiquement, cela se produit parce que le code (fonctions, syntaxe, etc.) est incompatible avec la version de PHP que vous utilisez. Cependant, voici un exemple de quelque chose que vous pourriez voir.

500: Fatal error: Uncaught Error: A semicolon (';') is expected here. in /www/sitename/public/wp-content/plugins/bbpress-shortcodes/bbpress-shortcodes.php:177

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, il est assez facile de comprendre rapidement que c’est le plugin bbPress Shortcodes qui cause un problème.

Dans le pire des cas, vous pourriez avoir un problème de compatibilité avec un ou deux plugins. Si c’est le cas, voici ce que nous vous conseillons :

  1. Mettez à jour vos plugins et thèmes avec la dernière version si vous ne l’avez pas déjà fait.
  2. Contactez le développeur du plugin ou du thème et demandez-lui d’ajouter/corriger le support de PHP 7.3 (ou la version actuelle que vous utilisez). C’est l’une des raisons pour lesquelles nous vous donnons un avertissement avant les dates d’élimination progressive !
  3. Trouvez un plugin alternatif qui peut fournir les mêmes fonctionnalités et qui est compatible avec la version PHP.
  4. Engagez un développeur WordPress pour résoudre le problème.
  5. Changez votre moteur PHP pour une version inférieure et voyez si le plugin ou le thème fonctionne. Si c’est le cas, vous pouvez exécuter sur une version inférieure de PHP jusqu’à ce que le développeur mette à jour son code. Nous ne le recommandons pas car PHP 7.3 est plus rapide et restera supporté pour une plus longue période de temps. Mais s’il y a quelque chose que vous devez absolument exécuter et qui ne fonctionne que sur PHP 7.2, alors vous devrez peut-être recourir à cela.

Étape 4 – Poussez le développement vers la production

Une fois que vous avez terminé de tester votre site avec PHP, vous pouvez soit pousser le développement en production, soit apporter les modifications nécessaires au site en production et ensuite changer la version PHP sur votre site en production. Certains d’entre vous peuvent trouver que vous devez faire des changements assez exhaustifs dans la mise en place pour que le site fonctionne sur une version plus récente de PHP. Dans ce cas, l’utilisation de la fonction Passer en production vous fera gagner beaucoup de temps.

Pour ce faire, assurez-vous d’avoir sélectionné votre environnement de développement. Cliquez ensuite sur le bouton « Passer le développement en production ».

Poussez l'environnement de développement WordPress en production

Poussez l’environnement de développement WordPress en production

N’hésitez pas à contacter notre équipe de support 24/7 pour toute question concernant la mise à jour de la version PHP sur votre site WordPress.

17
Partages