Un problème très commun que nous voyons chez les propriétaires de sites Web est que WordPress n’envoie pas correctement ou pas du tout les emails. La plupart des fournisseurs d’hébergement WordPress, y compris Kinsta, ne fournissent pas d’hébergement d’emails. Cependant, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas envoyer d’emails. Généralement, lorsque vous essayez de résoudre le problème de WordPress qui n’envoie pas d’emails, ce n’est pas un problème sur le serveur, mais plutôt que l’email est mal configuré sur l’installation de WordPress, ou qu’il y a une incompatibilité.

Suivez les étapes ci-dessous pour recevoir des emails sur votre site WordPress. Ceci devrait être applicable pour presque tous les hébergeurs WordPress, ainsi que pour WooCommerce qui n’envoie pas d’emails.

Corriger l’envoi des emails avec WordPress

Les scénarios habituels de WordPress n’envoyant pas d’emails peuvent inclure une soumission à un formulaire de contact que vous ne recevez jamais, ou une notification d’extension tierse. Cela pourrait également s’appliquer à WooCommerce qui n’envoie pas d’emails provenant de ventes récentes ou de demandes de renseignements de clients. Généralement, ces problèmes sont causés par des réglages incorrects dans les extensions ou une incompatibilité avec HHVM, PHP 7, etc. Vous trouverez ci-dessous quelques solutions rapides pour vous permettre de faire fonctionner vos emails rapidement.

Tester les emails sur votre serveur

La première chose que vous pouvez faire est un test sur votre site WordPress avec l’extension gratuite Check Email. Il s’agit d’une extension très basique conçue pour simplement tester si votre installation WordPress et/ou votre serveur peuvent envoyer des emails. Au moment d’écrire ces lignes, l’extension a plus de 40 000 installations actives avec une note de 4,9 sur 5 étoiles. Une fois installée, cliquez simplement sur « Check Email » sous le menu Outils de votre tableau de bord WordPress. Entrez une adresse e-mail pour envoyer un email de test et cliquez sur « Send test email ».

WordPress envoyer email de test

Email de test sur votre site WordPress

Vous allez alors voir une confirmation.

WordPress envoie un email de confirmation

Confirmation de l’email de test

Vérifiez votre client de messagerie pour voir si vous avez reçu l’email de test. La ligne d’objet apparaîtra comme « Test email from https://votredomaine.com. ». Assurez-vous également de vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable. Si vous avez reçu un email, cela signifie que WordPress peut envoyer des emails sur votre serveur Web. Cela signifie qu’il s’agit très probablement d’une mauvaise configuration avec votre extension de formulaire de contact ou d’une incompatibilité. Vous pouvez toujours contacter le développeur de l’extension pour obtenir de l’aide. Faites-leur savoir que vous avez effectué le test ci-dessus et que l’e-mail fonctionne sur votre installation WordPress elle-même.

Si vous êtes un client Kinsta et que vous utilisez le HHVM, vous pouvez passer temporairement à PHP 7 pour tester s’il y a un problème de compatibilité. Vous pouvez facilement passer à PHP 7 dans votre tableau de bord MyKinsta. Après le test, vous pouvez revenir au HHVM.

Kinsta utilise Google Cloud Plateform qui bloque par défaut les connexions sortantes sur le port 25. Selon Google, « Ce port SMTP sortant est bloqué en raison du grand nombre d’abus auxquels ce port est sensible ». Dans ce cas, essayez un port alternatif tel que 2525. Les ports 587 et 465 sont ouverts chez Kinsta.

Comment paramétrer le SMTP dans WordPress

Si les recommandations ci-dessus n’ont pas fonctionné pour vous, la meilleure solution est de configurer WordPress avec un fournisseur SMTP tiers. Voici trois options que vous pouvez choisir et des instructions sur la façon de les configurer :

Voici quelques autres services de messagerie SMTP/transactionnelle que vous pourriez également envisager :

  • SparkPost (gratuit jusqu’à 100,000 emails par mois)
  • Mailjet (gratuit jusq’à 6,000 emails par mois)
  • Amazon SES
  • SendWP ($9/mois par site, très facile à configurer)

Option 1 : Configurer le SMTP Gmail dans WordPress

Vous pouvez utiliser le SMTP Gmail pour envoyer des emails avec WordPress. Un avantage à le faire de cette façon est que vous pouvez parfois améliorer la délivrabilité de vos emails et empêcher plus d’atteindre le dossier de spam ou le dossier de courrier indésirable. Cependant, il est important de noter que dans la version gratuite, ils vous permettent d’envoyer jusqu’à 100 emails par période de 24 heures. Ou vous pouvez aussi le voir comme 3 000 emails par mois gratuitement. Cependant, vous pouvez augmenter ces limites en payant pour G Suite.

Si vous voulez un fournisseur SMTP complètement gratuit avec une grande limite mensuelle, nous vous recommandons d’essayer Mailgun. Suivez les étapes ci-dessous pour configurer le SMTP Gmail dans WordPress.

Étape 1

La première chose à faire est de télécharger et d’installer l’extension gratuite appelée Post SMTP (anciennement Postman SMTP). Au moment d’écrire ces lignes, l’extension a plus de 30.000 installations actives avec un score impressionnant de 5 sur 5 étoiles et est activement maintenue. Elle fonctionne également très bien avec WooCommerce et Easy Digital Downloads.

Extension WordPress Post SMTP

Extension WordPress Post SMTP

Dans l’exemple ci-dessous, Gmail est utilisé comme serveur SMTP pour envoyer des emails pour l’installation WordPress. Nous utiliserons le protocole OAuth 2.0 pour autoriser l’accès à l’API Gmail – ce qui signifie un système de connexion plus sécurisé et les utilisateurs n’auront pas à entrer de nom d’utilisateur ou de mot de passe.

Cette extension supporte en fait beaucoup d’autres configurations et fournisseurs, tels que Mandrill, SendGrid, et même MailGun. Donc, même si vous n’utilisez pas Gmail, cela peut être une excellente extension pour vous connecter à votre fournisseur SMTP tiers.

Étape 2

Dans la configuration de Post SMTP, cliquez sur “Start the Wizard.”

Début de l'assiatant de Post SMTP

Début de l’assiatant de Post SMTP

Étape 3

Entrez l’adresse email que vous voulez envoyer et votre nom. Remarque : De nombreux services de messagerie ne vous permettent pas d’envoyer à partir d’une adresse électronique autre que celle avec laquelle vous vous authentifiez. Puis cliquez sur « Next ».

Détails expéditeur Post SMTP

Détails expéditeur Post SMTP

Étape 4

Sur l’écran suivant, vous devrez entrer le nom d’hôte du serveur de courrier sortant. Dans cet exemple, nous utilisons smtp.gmail.com. Remarque : Certains hébergeurs WordPress exigent que vous utilisiez leurs comptes de messagerie avec leurs serveurs de messagerie et vous empêchent d’en utiliser d’autres. Dans ce cas, vous pouvez demander à votre hébergeur son serveur sortant. Puis cliquez sur « Next ».

Nom du serveur sortant de Post SMTP

Nom du serveur sortant de Post SMTP

Étape 5

Vous devrez ensuite configurer la manière dont la connexion au serveur de messagerie est établie. Nous utiliserons l' »API Gmail » dans cet exemple. Pourquoi ? Parce que certains hébergeurs peuvent bloquer les ports par défaut. Kinsta utilise Google Cloud Platform qui bloque par défaut les connexions sortantes sur le port 25. Puis cliquez sur « Next ».

API Gmail Post SMTP

API Gmail Post SMTP

Étape 6

Vous devrez alors ouvrir un nouvel onglet et créer un nouveau projet avec Google. Allez sur console.developers.google.com et connectez-vous avec le Gmail que vous utiliserez pour envoyer des emails. Vous devrez ensuite créer un nouveau projet.

Créer un nouveau projet dans Google Développer Console

Créer un nouveau projet dans Google Développer Console

Étape 7

Donnez un nom à votre projet (vous pouvez choisir n’importe quoi) et cliquez sur « Créer ».

Nommer projet de Google

Nommer le projet de Google

Étape 8

Dans le tableau de bord du nouveau projet, cliquez sur « Enable APIs and services ».

Activer les APIs dans le projet Google

Activer les APIs dans le projet Google

Étape 9

Cliquez ensuite sur « Gmail API » sous G Suite APIs.

API Gamil

API Gmail

Étape 10

Cliquez ensuite sur « Enable. »

Activer l'API Gmail

Activer l’API Gmail

Étape 11

Cliquez ensuite sur « Credentials » sur le panneau latéral gauche. Puis sous Create credentials, choisissez « OAuth client ID. »

ID client OAuth

Étape 12

Sur l’écran suivant, vous devrez cliquer sur « Configure consent screen. »

Configurer écran de consentement

Configurer écran de consentement

Étape 13

Ensuite, entrez votre adresse e-mail, un nom de produit (qui peut être n’importe quoi), et au moins une URL de politique de confidentialité. Nous vous recommandons de tout remplir. Note : Une politique de confidentialité est nécessaire pour que tout soit pleinement fonctionnel.

Identifiants Oauth

Identifiants Oauth

Étape 14

Sur l’écran suivant, il vous demandera le type d’application, choisissez l’application web. Entrez un nom (qui peut être ce que vous voulez). Entrez ensuite l’URL “Authorized JavaScript origins” les URIs “Authorized redirect URIs” à partir de l’écran de l’assistant Postman. Cliquez ensuite sur “Save.”

Vous avez des problèmes de temps d'indisponibilité et de WordPress ? Kinsta est la solution d'hébergement conçue pour vous faire gagner du temps ! Découvrez nos fonctionnalités
ID client du type de l'application

ID client du type de l’application

Vous ne savez pas où trouver l’URL de vos origines JavaScript autorisées et les URI de redirection autorisées ? Ce sont les deux premiers de l’assistant..

URI de redirection autorisée

URI de redirection autorisée

Étape 15

Sur l’écran suivant, vous obtiendrez votre numéro de client et votre secret de client.

ID client OAuth et secret

ID client OAuth et secret

Étape16

Copiez et collez-les dans les champs le « Client ID » et le « Client Secret » dans l’assistant Post SMTP. Cliquez ensuite sur “Next” puis sur “Finish.”

Authentification de Post SMTP

Authentification de Post SMTP

Étape 17

Puis de retour dans la console Google Developer Console, il est recommandé d’ajouter votre domaine pour qu’il soit vérifié. Remarque : Vous devriez également avoir cette configuration dans Google Search Console.

Vérification du domaine dans la console Google Developer

Vérification du domaine dans la console Google Developer

Étape 18

Vous devrez ensuite “Grant permission with Google” et cliquez pour autoriser l’accès à votre compte Gmail.

Accorder les permissions de Post SMTP

Accorder les permissions de Post SMTP

Dès que vous aurez vérifié votre domaine, vous ne devriez pas voir ceci, mais vous pourriez obtenir le message d’erreur suivant car Google a récemment amélioré son évaluation des risques pour les nouvelles applications Web qui demandent des données d’utilisateur. Sur la base de cette évaluation des risques, certaines applications Web devront faire l’objet d’un examen manuel avant que les utilisateurs puissent approuver les permissions de données. Jusqu’à ce que l’examen soit complet, les applications non vérifiées afficheront un « invalid_scope » ou d’autres messages d’erreur aléatoires lorsque vous allez à la page de consentement des permissions.

Application non vérifiée

Application non vérifiée

Vous pouvez cliquer sur « Avancé » et continuer quand même, mais vous devez remplir cette application développeur pour obtenir l’approbation à long terme. Vous devriez alors voir un message « Access Granted Successfully » et l’état SMTP s’affichera connecté.

Envoyer un email de test

Vous pouvez ensuite envoyer un email de test pour vérifier que tout fonctionne correctement.

Envoyer un email de test avec Post SMTP

Envoyer un email de test avec Post SMTP

Si tout fonctionne bien, vous devriez recevoir un courriel qui ressemble à ce qui suit.

Envoi de l'email de test avec succès

Envoi de l’email de test avec succès

Option 2 : Configurer le SMTP de MailGun dans WordPress

Mailgun est un service d’API de messagerie transactionnelle conçu principalement pour les développeurs. Cependant, même les non-développeurs peuvent facilement mettre en œuvre leur service. Nous vous montrons ci-dessous à quel point c’est facile ! Un des avantages énormes de Mailgun est qu’ils vous permettent d’envoyer jusqu’à 10 000 emails gratuitement par mois. Les 500 000 suivants sont facturés à $0,00050 en fonction de l’utilisation, ce qui est bon marché. Pour beaucoup de petites entreprises ou de développeurs WordPress, 10 000 emails peuvent être plus que ce dont vous avez besoin.

Extension WordPress Mailgun

Extension WordPress Mailgun

Consultez notre tutoriel approfondi sur comment configurer Mailgun dans WordPress.

Option 3 : Configurer le SMTP de SendGrid dans WordPress

Une autre bonne alternative est SendGrid. Ils ont un essai gratuit, qui autorise jusqu’à 40 000 courriels dans les 30 premiers jours. Vous pouvez télécharger gratuitement leur extension WordPress à partir du répertoire WordPress. Au moment d’écrire ces lignes, l’extension a plus de 80 000 installations actives avec une note de 4,5 sur 5 étoiles. L’extension remplace la fonction wp_mail() par défaut de WordPress en utilisant une intégration SMTP ou API.

Extension emails WordPress SendGrid

Extension emails WordPress SendGrid

SendGrid has a long history of providing great email deliverability and secure mail for big brands such as Airbnb, Spotify, and Uber. We even use SendGrid ourselves here at Kinsta for all transactional emails. Once you install the plugin, simply click into it under your WordPress dashboard settings and configure it with your API key. See SendGrid’s API documentation.

SendGrid a une longue histoire de livraison d’emails et d’emails sécurisés pour de grandes marques telles que Airbnb, Spotify et Uber. Nous utilisons même SendGrid nous-mêmes chez Kinsta pour tous les emails transactionnels. Une fois l’extension installée, il vous suffit de cliquer dessus sous les paramètres de votre tableau de bord WordPress et de la configurer avec votre clé API. Voir la documentation de l’API de SendGrid.

Intégration de l'extension SendGrid de WordPress

Intégration de l’extension SendGrid de WordPress

33
Partages