Vous vous demandez comment acheter un nom de domaine ? Dans ce guide nous allons vous expliquer les étapes exactes.

Que vous soyez un nouveau propriétaire d’entreprise sur le point de créer votre premier site web, un spécialiste du marketing se lançant dans un nouveau domaine ou que vous souhaitiez simplement créer un site web pour votre passion, nous avons tout ce qu’il vous faut.

L’enregistrement d’un domaine peut sembler délicat si vous ne l’avez jamais fait auparavant. Mais c’est étonnamment facile – après tout, il y a plus de 1,9 milliard de sites web en ligne (en date de novembre 2021).

Dans cet article, nous vous apprendrons comment acheter un nom de domaine et passerons en revue quelques-uns des meilleurs bureaux d’enregistrement de domaines du marché (services qui vous permettent d’acheter et d’enregistrer des noms de domaine).

Allons-y.

Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

Un nom de domaine est une adresse numérique que les gens utilisent pour se rendre sur votre site web. Par exemple, notre nom de domaine est « kinsta.com »

Votre nom de domaine joue un rôle essentiel dans votre présence numérique. C’est un moyen facilement identifiable de marquer qui exploite chaque site web.

Bien que nous utilisions les domaines quotidiennement aujourd’hui, ils n’ont pas toujours été un élément essentiel d’Internet. Avant 1983, les gens naviguaient sur les sites web via des adresses IP (« 191.268.1.43 »). Les adresses IP marquent chaque appareil connecté à Internet.

Comme se souvenir d’une adresse IP est complexe, l’Internet Engineering Task Force (IETF) a introduit le système de noms de domaine (DNS) en 1983. Vous n’avez pas besoin de comprendre le fonctionnement du DNS pour acheter votre domaine.

Comment fonctionnent les noms de domaine.
Comment fonctionnent les noms de domaine. (Source : Oracle)

Il y a plusieurs phrases clés que vous devez comprendre lorsque vous obtenez votre domaine. Il s’agit notamment de :

  • Registraire de domaine : Une société qui enregistre et gère les noms de domaine. Les registraires de domaines sont accrédités par l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN).
  • Vérificateur de domaine : Un outil qui vérifie qui est propriétaire d’un domaine et depuis combien de temps le propriétaire le possède. L’un des vérificateurs les plus populaires est la recherche de données ICANN.
  • Domaine de premier niveau (Top-Level Domain ou TLD) : Le suffixe à la fin du domaine (par exemple, « www.nome.tld »). Il en existe quatre types : les TLD de code pays (comme .au ou .us), les TLD sponsorisés (comme .gov et .edu), les TLD génériques (comme .com et .org) et les nouveaux TLD génériques (comme .io)

Vous pouvez voir la répartition du pourcentage de sites web avec chaque type de TLD dans le diagramme ci-dessous.

Répartition des domaines par type de TLD
Répartition des domaines par type de TLD (Source : Domainnamestat)
Vous vous demandez comment acheter un nom de domaine ? 💰 Ne cherchez pas plus loin... 🤝Click to Tweet

Quand devez-vous acheter un nom de domaine ?

Selon Verisign, il y avait plus de 367 millions d’enregistrements de domaines près du deuxième trimestre de 2021, soit une baisse de 0,7 % (2,8 millions) par rapport à l’année dernière.

Si l’achat de noms de domaine ralentit, cela ne doit pas vous rassurer. Il est beaucoup plus difficile d’acheter un domaine à son propriétaire que de l’enregistrer soi-même. Vous devriez donc acheter le nom de domaine que vous désirez dès que vous le connaissez, car vous ne voulez pas que quelqu’un d’autre le prenne.

Si vous avez une idée pour votre domaine, vous êtes déjà sur la bonne voie pour choisir un nom de domaine.

Lorsque vous achetez votre nom de domaine, pensez à acheter tous les autres noms que vous souhaitez. Cela inclut les domaines pour votre :

  • Lignes de produits
  • Services
  • Programme de support client
  • Programme de fidélisation des clients

Si vous voulez utiliser un domaine dans le futur mais pas immédiatement, vous pouvez installer une page « bientôt disponible » sur votre domaine avec une extension WordPress comme SeedProd. Vous pouvez également « parquer » votre domaine. Le parking de domaines est très répandu, puisque l’ICANN estime que 52,95 % des domaines sont actuellement parqués.

Comment acheter un nom de domaine qui est pris

Imaginez ceci : vous avez une nouvelle idée commerciale géniale et le nom de domaine parfait qui va avec. Mais lorsque vous saisissez l’adresse dans Google, vous découvrez que quelqu’un d’autre possède déjà le domaine.

Si vous voulez toujours le domaine, vous pouvez l’acheter au propriétaire. Voici comment procéder.

Étape 1 : Identifiez le propriétaire, et trouvez un courtier

Tout d’abord, vous devez vous rendre sur le site web et trouver les coordonnées du propriétaire. En général, il y a trois situations possibles ici :

  1. Un négociant de domaine est propriétaire du domaine. Un négociant ou trader de domaine est une personne qui enregistre et vend des domaines pour de l’argent.
  2. Quelqu’un possède le domaine, mais ne l’utilise pas ou l’a parqué
  3. Quelqu’un possède le domaine et l’utilise activement

Une fois que vous avez déterminé dans quelle situation vous vous trouvez, il est temps d’envisager d’engager un courtier. Un courtier agira en votre nom et veillera à ce que le vendeur ne profite pas de vous. Certains courtiers prennent un pourcentage de l’argent que vous payez pour le domaine, tandis que d’autres facturent des frais fixes ou horaires.

Vous aurez probablement besoin d’un courtier si vous ne savez pas qui est le propriétaire du domaine ou si quelqu’un d’autre l’utilise (car il sera plus difficile de convaincre le propriétaire de vendre s’il utilise activement le domaine).

Deuxième étape : Exprimez votre intérêt

Ensuite, vous devez approcher le propriétaire du domaine et exprimer votre intérêt pour le domaine. Il peut :

  1. Refuser de vendre, auquel cas vous devrez peut-être renoncer à la vente et trouver un autre nom de domaine.
  2. Demander une offre, auquel cas vous pouvez passer à l’étape suivante.

Si vous faites des compromis sur votre TLD et votre nom de domaine, cela pourrait nuire à votre image de marque à long terme. Après tout, à quel site web feriez-vous le plus confiance ? « r3ta1lbizadvice.io » ou « retailbusinessadvice.com » ?

Un graphique montrant les TLD les plus et les moins fiables.
Un graphique montrant les TLD les plus et les moins fiables. (Source : GrowthBadger)

Étape 3 : Faites une offre

Si le propriétaire du domaine est ouvert à la vente du domaine, faites une offre formelle par écrit. Cette offre doit comprendre :

  • Le domaine que vous voulez
  • Le prix que vous offrez
  • Votre nom et vos coordonnées
  • Quand le domaine deviendra le vôtre si le vendeur accepte votre offre
  • Les termes du contrat

Si vous faites appel à un courtier, il peut vous fournir un modèle de lettre d’offre ou effectuer cette étape.

Pour de meilleurs résultats, assurez-vous que vous :

  • Déterminez une fourchette de prix et donnez-vous une limite supérieure (un prix maximum)
  • Faites une offre inférieure à ce que vous pouvez vous permettre afin de pouvoir négocier
  • Préparez-vous à une contre-offre
  • Ne faites jamais d’offre verbale par téléphone sans la faire suivre d’un document écrit

Le propriétaire du domaine peut vouloir négocier le prix et les conditions du contrat avec vous jusqu’à ce que vous soyez tous deux d’accord. Veillez toujours à confirmer votre prix final par écrit.

Étape 4 : Signez un contrat

Une fois que vous et le vendeur avez convenu d’un prix, vous devrez signer un contrat pour officialiser l’accord. Un contrat protégera les deux parties et garantira que l’accord reste mutuellement bénéfique.

Vous devrez également payer pour votre domaine. Certains vendeurs préfèrent :

  • Un paiement initial complet
  • Un acompte à la signature du contrat et le montant total après le transfert du domaine
  • Un paiement suivant les instructions du courtier

Malheureusement, certains propriétaires de domaines peuvent essayer de vous escroquer de l’argent. Utilisez une plateforme de paiement sécurisée ou un service de séquestre pour vous protéger.

En outre, vous voudrez peut-être éviter d’utiliser des crypto-monnaies pour payer le domaine. Il peut être difficile de contester une transaction en crypto-monnaie si le vendeur ne respecte pas sa part du marché.

Étape 5 : Transférez le domaine à votre nom

Enfin, vous devez trouver un registraire accrédité par l’ICANN pour votre nouveau domaine afin de pouvoir transférer la propriété à votre nom. Vous pouvez utiliser le même bureau d’enregistrement que celui utilisé par l’ancien propriétaire du domaine.

Bien que de nombreux bureaux d’enregistrement aient leur propre processus de transfert interne, la plupart vous demandent de confirmer que l’ancien propriétaire vous a vendu le domaine et que vous en êtes le nouveau propriétaire. Le registraire traitera ensuite le transfert et informera les deux parties une fois le transfert terminé. Le processus de transfert de domaine peut prendre jusqu’à 60 jours, et vous devrez peut-être payer des frais.

Si l’ancien propriétaire a acheté le domaine il y a moins de 60 jours, le domaine peut être soumis à un verrouillage de changement de titulaire. Vous devrez attendre la fin de cette période pour changer de propriétaire.

Comment acheter un nom de domaine de façon permanente

Si le domaine que vous voulez est libre, le sécuriser est facile. Nous allons vous guider pas à pas.

Étape 1 : Choisissez un bureau d’enregistrement de domaine

Tout d’abord, vous devez choisir un bureau d’enregistrement accrédité par l’ICANN pour enregistrer votre nom. Ce bureau d’enregistrement n’est pas le même que votre hébergeur web.

Votre hôte DNS relie les visiteurs à votre site web par le biais de votre nom de domaine, tandis que votre hébergeur de site web vous donne un espace pour votre site web. Votre hôte DNS est comme un annuaire téléphonique, tandis que votre hébergeur de site web est comme votre propriétaire.

Lorsque vous choisissez un registraire, tenez compte de ce qui suit :

  • Frais de structure : Chaque bureau d’enregistrement a son propre système de frais. Le nom de domaine moyen coûte entre 10 et 20 $ par an (mais ce montant sera plus élevé pour les TLD très recherchés).
  • Tout service supplémentaire offert par votre bureau d’enregistrement : Ceux-ci peuvent inclure le parking de domaine et la confidentialité du domaine. La confidentialité du domaine (ou « Whois privacy ») masque votre nom, vos coordonnées et les détails de votre entreprise sur la liste publique de votre site web.
  • La politique d’expiration du registraire : Vous devrez vérifier que vous pouvez sécuriser votre domaine à long terme.
  • La politique de transfert du registraire : Vous voudrez peut-être avoir la possibilité de changer de registraire ou de vendre votre domaine plus tard.
  • Si le registraire offre un certificat SSL (Secure Socket Layer): Ce certificat numérique crypte la connexion de votre site web et protège les visiteurs.

Étape 2 : Suivez le processus de vérification du registraire

Ensuite, utilisez l’outil du registraire pour voir s’il peut vous vendre le domaine et le TLD souhaités.

Si vous pouvez acheter votre domaine, sélectionnez un plan et suivez le processus de vérification du registraire. Certains bureaux d’enregistrement proposent un plan de base avec des options supplémentaires, comme une adresse e-mail professionnelle liée à votre domaine. D’autres proposent des méthodes qui s’adaptent à vos besoins.

De nombreux bureaux d’enregistrement vous proposeront également plusieurs TLD sous forme d’offre groupée (comme « contacttree.com », « contacttree.net » et « contacttree.org »). Ces plans sont parfaits pour quiconque s’inquiète du fait que les visiteurs aient du mal à trouver la bonne adresse ou que des concurrents achètent le domaine.

Une fois que vous aurez atteint le processus de paiement, vous devrez fournir à votre registraire votre :

  • Nom
  • Adresse
  • Nom de l’organisation
  • Coordonnées (e-mail et numéro de téléphone)
  • Informations de paiement

Si vous ne voulez pas que vos coordonnées soient publiques, assurez-vous d’acheter la confidentialité du domaine.

Vous devez également vérifier soigneusement la durée de votre enregistrement. De nombreux bureaux d’enregistrement vous permettront d’acheter votre nom pour plusieurs années à la fois, mais vous voudrez peut-être choisir un plan plus court si vous n’avez jamais utilisé ce bureau d’enregistrement auparavant.

Le choix d’un plan plus court pour commencer vous permettra de changer si vous n’êtes pas satisfait de la vitesse, de la sécurité, du service ou de toute autre chose de votre registraire.

Étape 3 : Enregistrez votre domaine et vérifiez que vous en êtes le propriétaire

Ensuite, vous devez enregistrer votre domaine. Votre registraire fera le gros du travail pour vous en coulisse, et le processus peut prendre plusieurs jours.

Vous devrez confirmer vos coordonnées pour vous assurer que votre enregistrement est complet. En fonction de votre registraire, vous devrez peut-être vérifier votre adresse e-mail ou votre numéro de téléphone.

En outre, vous devrez peut-être fournir une vérification supplémentaire pour acheter des TLD comme .edu. Si c’est le cas, vous devrez suivre les instructions du registraire pour vérifier votre identité.

Étape 4 : Configurez l’hébergement du site web

Enfin, si vous souhaitez que quelqu’un le fasse pour vous, il est temps de trouver un hébergeur de site web. Nous recommandons Kinsta.

Les sites web de Kinsta sont rapides, faciles à construire et protégés par des pare-feu matériels, une prise en charge SSL, une surveillance du temps de fonctionnement et une détection des dénis de service distribués (DDoS). Kinsta offre également l’aide d’experts et vous permet de choisir lequel des 28 centres de données de Google Cloud Platform héberge votre site.

Vous pouvez commencer avec Kinsta en vous inscrivant à l’un de nos plans. Ensuite, suivez nos instructions pour ajouter votre domaine à votre site Kinsta.

Pouvez-vous obtenir un nom de domaine gratuitement ?

Jusqu’à présent, nous avons abordé deux façons d’acheter un nom de domaine. Mais pouvez-vous en obtenir un gratuitement ? La réponse est « oui » Il existe trois façons d’obtenir un domaine gratuit :

  1. Inscrivez-vous auprès d’un fournisseur d’hébergement qui offre un domaine gratuit avec votre site web
  2. Créez votre site web à l’aide d’un constructeur de site comme WordPress, Tumblr ou Squarespace (ces domaines porteront un TLD comme .wordpress, .tumblr ou .squarespace)
  3. Obtenez un domaine gratuit avec un TLD qui offre des domaines gratuits (ces domaines auront un TLD comme .ml, .ga, .cf, ou .gq)

Bien que vous puissiez obtenir un bon nom de domaine gratuitement, vous devez tenir compte de l’aspect professionnel que votre domaine donne à votre site web. Votre TLD transmet la légitimité, l’autorité et la confiance aux visiteurs.

Les gens font le plus confiance aux TLD familiers, et plus de 37 % des domaines ont actuellement le TLD .com. Ainsi, bien que vous puissiez obtenir un domaine .ml ou .tumblr gratuitement, investir dans un domaine .com peut s’avérer plus rentable à long terme.

Distribution des TLD
Distribution des TLD (Source : Domainnamestat)

Les meilleurs endroits pour acheter un nom de domaine

La sélection d’un bureau d’enregistrement de domaine peut sembler décourageante si vous n’avez jamais acheté de nom de domaine auparavant. Pour vous aider à choisir, nous avons dressé une liste de six bureaux d’enregistrement que vous pourriez utiliser.

Domain.com

Fondé en 1998, Domain.com est l’un des bureaux d’enregistrement de sites web les plus connus. Il gère plus de 1,2 million de sites web en 2021. Domain.com convient aux sites web personnels ou professionnels, car de nombreux propriétaires de sites web l’utilisent.

Domain.com
Domain.com

Domain.com propose des domaines, la conception de sites web, l’hébergement d’e-mails et le marketing numérique.

Caractéristiques :

  • Gestion totale du DNS
  • Redirection d’URL
  • Transfert d’e-mail
  • Verrouillage de transfert
  • Certificat SSL

Prix :

Domain.com propose des domaines à partir de 0,99 $. Le domaine .com moyen coûte environ 9,99 $ par an.

Pour :

  • Service client 24/7
  • Offre la confidentialité des domaines
  • Offre des noms de domaine premium
  • Les nouveaux clients bénéficient de prix de lancement
  • Large gamme de TLD disponibles
  • Offre l’hébergement d’e-mails, un constructeur de sites web et le verrouillage de sites

Contre :

  • Vous devez payer un supplément pour un certificat SSL

BlueHost

Fondé en 2003, BlueHost est un fournisseur de domaines et d’hébergement web populaire auprès des blogueurs et des petites entreprises qui utilisent WordPress.

BlueHost
BlueHost

BlueHost propose l’hébergement DNS, l’hébergement web, l’e-mail, un constructeur de sites web et des outils de marketing. Plus de deux millions de sites web utilisent actuellement Bluehost. C’est un partenaire de WordPress.

Caractéristiques :

  • Auto-renouvellement (vous n’avez donc pas besoin de renouveler votre domaine chaque année)
  • Verrouillage de domaine
  • Transfert de domaine

Prix :

BlueHost propose l’hébergement de domaines à partir de 4,99 $ et plus. Le domaine .com moyen coûte 12,99 $ pour la première année et 18,99 $ ensuite.

Pour :

  • Offre un hébergement dédié, un serveur privé virtuel (VPS) et un hébergement partagé
  • S’intègre à Microsoft 365
  • Offre des TLD nationaux
  • Offre un support de domaine 24/7

Contre :

  • Les personnes qui n’utilisent pas WordPress peuvent préférer un autre registraire
  • Plus cher que de nombreux concurrents
  • Le tableau de bord de BlueHost peut être difficile à utiliser si vous ne l’avez jamais utilisé auparavant
  • La confidentialité des domaines est chère

Google Domains

Fondé en janvier 2015, Google Domains est un service d’hébergement de domaine parfait pour les personnes qui souhaitent un enregistrement de domaine sans hébergement web.

Google Domains
Google Domains

Google Domains est excellent car il s’intègre à Google Workspace – anciennement connu sous le nom de G-suite, à Google Search Console et à d’autres services Google. Google Domains héberge actuellement 2 % de tous les domaines.

Caractéristiques :

  • Redirection de domaine et de sous-domaine
  • Redirection d’e-mails

Prix :

La plupart des domaines Google .com et .org coûtent 12 $. Google Domains facture des frais annuels fixes et n’augmente pas les prix après la première année.

Pour :

Contre :

  • N’offre pas autant de TLD que certains bureaux d’enregistrement

Name.com

Fondé au Colorado en 2003, Name.com est un hébergeur de domaine adapté aux débutants.

Name.com
Name.com

Name.com offre des services d’e-mail, d’hébergement DNS, d’hébergement de sites web, un constructeur de sites web et des services de marketing numérique. Name.com gère également Name.gives, un programme de dons caritatifs qui finance des organisations à but non lucratif. Name.com fait partie de Donuts Inc. et héberge actuellement 1% de tous les sites web.

Caractéristiques :

  • Renouvellement automatique
  • Hébergement cloud
  • Services d’investissement de domaines
  • Verrouillage de site

Prix :

Les domaines .com coûtent 2,99 $ et plus. Le domaine .com moyen coûte 12,99 $ pour la première année.

Pour :

  • Offre l’authentification à 2 facteurs (2FA)
  • Confidentialité du domaine gratuite
  • Idéal pour WordPress
  • Offre plusieurs options de certificats SSL (vous pouvez donc en acheter un qui vous convient)
  • Offre des prix groupés
  • Offre des domaines premium

Contre :

  • Il peut être difficile de naviguer sur le site web de Name.com
  • Plus cher que de nombreux concurrents

NameCheap

Fondé en 2000, NameCheap est l’un des hébergeurs de domaines les plus populaires.

NameCheap
NameCheap

Actuellement, il héberge plus de 14 millions de sites web et propose l’hébergement de domaines, l’e-mail et d’autres services. NameCheap soutient également l’Electronic Frontier Foundation et Fight For The Future.

Caractéristiques :

  • Hébergement WordPress infogéré
  • Réseau privé virtuel (VPN)
  • Réseau de diffusion de contenu (CDN)
  • Protection anti-spam

Prix :

Les domaines de NameCheap commencent à partir d’environ 6,99 $, et le domaine .com moyen coûte 9,48 $ par an.

Pour :

  • La confidentialité du domaine est gratuite
  • Comprend des outils de marketing comme un créateur de logo, un marqueur de site et un créateur de carte de visite
  • Vous pouvez activer l’authentification à deux facteurs (2FA)
  • Offre une vérification d’identité (pour que vous puissiez vérifier l’identité d’un client)

Contre :

  • Plus adapté aux débutants et aux blogueurs amateurs qu’aux professionnels du marketing numérique
  • Vous devez payer pour un certificat SSL

Enom

Enom est une plateforme de domaine en marque blanche qui propose des domaines, des certificats SSL et des e-mails.

Enom
Enom

Enom a enregistré plus de 6,5 millions de domaines et travaille avec 22.000 revendeurs de domaines. La société de services Internet et de télécommunications Tucows a racheté Enom en 2016.

Caractéristiques :

  • Certificats SSL
  • Outils pour revendeurs via Hover (la plateforme pour revendeurs d’Enom)
  • Prix adaptés aux revendeurs
  • API pour l’e-mail, la revente de domaines et les certificats SSL

Prix :

Les domaines Enom commencent à partir de 5 $, et le domaine .com moyen coûte 14 $ par an.

Pour :

  • Offre plus de 550 TLD
  • Service client basé au Canada
  • Offre de multiples options de certificats SSL
  • La confidentialité des domaines est gratuite

Contre :

  • Facture des frais supplémentaires pour l’ICANN (ces frais sont actuellement de 0,18 $)
  • Les certificats SSL coûtent plus cher
  • Enom n’offre pas autant de fonctions de confidentialité que les autres registraires
Que vous soyez un nouveau propriétaire d'entreprise sur le point de créer votre premier site web ou un spécialiste du marketing se lançant dans un nouveau domaine, cet article vous explique tout.Click to Tweet

Résumé

L’achat d’un domaine peut sembler être l’une des parties les plus stressantes d’être un nouveau propriétaire d’entreprise, un blogueur ou un spécialiste du marketing numérique. Mais ne vous stressez pas. Suivez les étapes de ce guide, et vous passerez en un clin d’œil le processus d’enregistrement d’un domaine.

N’oubliez pas :

  • Vérifiez attentivement les termes de l’accord lorsque vous achetez un domaine afin de vous assurer de ne pas avoir des frais supplémentaires
  • Obtenez la confidentialité de votre domaine
  • Notez la date d’expiration de votre domaine (pour ne pas le perdre)

Maintenant que nous vous avons appris à acheter un domaine, nous aimerions avoir votre avis. Quelle a été la partie la plus difficile de l’enregistrement de votre premier domaine ? Si vous deviez recommencer le processus, quels conseils donneriez-vous aux autres ? Merci de  nous le dire dans les commentaires ci-dessous.


Économisez du temps et de l’argent et optimisez les performances de votre site avec :

  • Aide instantanée des experts en hébergement WordPress, 24/7.
  • Intégration de Cloudflare Enterprise.
  • Une audience mondiale avec 34 centres de données dans le monde entier.
  • Optimisation avec notre surveillance intégrée de performance d’applications (APM).

Tout cela et bien plus encore, dans un seul plan sans contrat à long terme, avec des migrations assistées et une garantie de remboursement de 30 jours. Pour trouver le plan qui vous convient, Découvrez nos plans ou contactez nous.