Changer de domaine peut sembler être une tâche assez intimidante au début, mais cela n’a pas à l’être. Typiquement, cela implique le routage du trafic pour aller de votre ancien domaine (anciendomaine.com) vers votre nouveau domaine (nouveaudomaine.com). L’une des préoccupations les plus importantes et les plus valables de nombreuses personnes est de savoir comment maintenir les avantages du SEO (classement, trafic, backlinks) tout au long du processus, afin de ne pas nuire à votre entreprise.

Nous voyons beaucoup de ces types de migrations chez Kinsta et c’est pourquoi nous avons rassemblé ce guide détaillé ci-dessous avec tout ce que vous devez savoir pour changer les domaines WordPress en toute sécurité, sans détruire tout le travail que vous avez fait. 👍

Raisons de changer de nom de domaine

Il y a beaucoup de raisons différentes pour lesquelles vous pouvez changer de nom de domaine. Voici quelques exemples courants :

  • Votre entreprise est en train de changer de nom et vous avez un nouveau nom de domaine pour l’accompagner.
  • Peut-être utilisiez-vous un TLD moins populaire (comme .net ou . io) et avez finalement acquis ce beau .com pour votre entreprise.
  • Vous fusionnez plusieurs propriétés en un seul domaine.
  • Votre ancien domaine souffre d’une pénalité à l’échelle du site et vous devez repartir de zéro.

Éléments importants à prendre en considération

Quand il s’agit de changer de domaine, il y a quelques mises en garde et des choses importantes à se rappeler.

Structure de l’URL

Si vous ne changez que les noms de domaine, il est recommandé de conserver la même structure d’URL. Exemple : anciendomaine.com/a-propos/ vers nouveaudomaine.com/a-propos/. Vous pouvez théoriquement changer les noms et la structure en même temps, mais généralement, quand il s’agit de SEO, le moins de changements est le mieux. Un changement de domaine est déjà un changement assez important. 😉

Si peut-être votre ancien site n’utilise pas de jolis permaliens (ce qui est mieux pour le référencement), alors il serait probablement mieux de changer pour votre nouveau nom de domaine d’abord, attendre six mois, puis changer la structure.

Permaliens WordPress

Permaliens WordPress

HTTPS

Si votre site actuel fonctionne sur HTTP, il n’y a jamais de meilleur moment pour migrer vers HTTPS. C’est un peu différent que de changer toute votre structure d’URL et à long terme, vous en récolterez les fruits. Depuis juillet 2018, Google Chrome marque tous les sites non-HTTPS comme « non sécurisés ». D’autres avantages du HTTPS incluent le cryptage, de meilleures données de référence, des améliorations de performances avec HTTP/2, et c’est même un facteur de classement SEO.

Vous pouvez facilement migrer vers HTTPS lors du changement de nom de domaine.

De plus, si votre site est déjà HTTPS, il est important d’avoir un plan en place pour vos redirections 301 avant de continuer. Ceci est dû au fait que le client doit établir une connexion SSL avec l’hébergeur avant de voir la redirection. Passez à notre section des redirections 301 où nous en discutons en détail.

L’indexation et l’exploration

Ne vous inquiétez pas lorsque vous changez de domaine WordPress si vous voyez une légère baisse temporaire dans le trafic. C’est normal, car il faudra quelques semaines à Google pour réindexer et parcourir vos nouvelles URLs.

Changer le nom de domaine de votre site Web peut sembler une tâche intimidante ! 😳 Mais ça n'a pas à l'être. Suivez notre guide détaillé. Cliquez pour Tweet

Comment changer de domaine WordPress

Suivez les étapes ci-dessous pour changer votre domaine WordPress.

  1. Sauvegarder votre site WordPress actuel
  2. Créer un nouveau site, cloner ou mettre à jour l’adresse d’un site existant
  3. Mettre à jour tous les liens internes et codés en dur
  4. Ajouter des redirections 301
  5. Mettre à jour les propriétés Web de Google et Bing
  6. Soumettre de nouveaux fichiers sitemap
  7. Mettre à jour Google Analytics et Google Search Console
  8. Diverses mises à jour après le changement de domaine

1. Sauvegarder le site WordPress actuel

La première chose à faire avant de changer votre domaine WordPress est de sauvegarder votre site actuel. De cette façon, quoi qu’il arrive, vous pouvez toujours revenir en arrière si nécessaire.

Option 1 – Sauvegarde en un clic pour les clients Kinsta

Si vous êtes un client Kinsta, vous pouvez simplement utiliser notre outil de sauvegarde simple dans votre tableau de bord MyKinsta. Sélectionnez votre site dans la section Sites et cliquez sur l’onglet Sauvegardes. Vous verrez une liste de vos sauvegardes disponibles. Cliquez simplement sur « Sauvegarder maintenant », choisissez un nom de sauvegarde, et cela créera un point de sauvegarde/restauration supplémentaire.

Créer une sauvegarde WordPress

Créer une sauvegarde WordPress

Vous pouvez ensuite restaurer votre sauvegarde à tout moment en un seul clic.

Option 2 – Sauvegardez votre site avec un plugin WordPress

Vous pouvez également sauvegarder votre site WordPress avec un plugin tiers. Nous recommandons toujours d’utiliser ceux qui ont des options de sauvegarde incrémentielle. Même si vous n’aurez probablement pas besoin de la fonction incrémentale pour ce tutoriel, ce sont celles avec lesquelles vous devriez vous familiariser avec vous investir à long terme, car la fonction incrémentale diminue la charge du serveur, l’espace disque et améliore la fiabilité. Voici une liste de plugins recommandés :

Ou si vous voulez juste une sauvegarde unique, vous pouvez utiliser le plugin gratuit Duplicator et créer une archive de sauvegarde locale.

Créer une sauvegarde WordPress avec le plugin Duplicator

Créer une sauvegarde WordPress avec le plugin Duplicator

Option 3 – Sauvegarde manuelle de votre site WordPress

Votre troisième option est de sauvegarder votre site WordPress manuellement en exportant votre fichier MySQL et en vous connectant à votre site via SFTP et en téléchargeant vos fichiers. A moins que vous n’ayez une configuration spéciale, vous n’avez généralement besoin que de télécharger votre répertoire /wp-content/ (car il contient vos plugins, thèmes et médias téléchargés).

Dossier wp-content WordPress

Dossier wp-content WordPress

Si vous êtes un client Kinsta, vous pouvez également créer une sauvegarde manuelle de l’ensemble de votre site (fichier MySQL et fichiers) depuis le tableau de bord MyKinsta. Cliquez sur « Sauvegardes », puis sur « Télécharger ». Cliquez sur « Créer une sauvegarde maintenant » et vous recevrez un email avec un lien vers votre fichier d’archive .zip.

Créer une sauvegarde WordPress manuelle

Créer une sauvegarde WordPress manuelle

2. Créer un nouveau site, cloner ou mettre à jour une adresse de site existante

Une fois que vous avez une sauvegarde de votre site, l’étape suivante consiste à mettre à jour l’URL et l’adresse de votre site WordPress. Il y a plusieurs façons d’aborder cette question.

Option 1 – Créer un nouveau site ou compte

Votre première option serait de créer une toute nouvelle installation WordPress avec votre nouveau domaine, puis de migrer vos données. Vous changeriez alors le domaine après coup. Pourquoi cette approche ? Parfois, les gens préfèrent laisser leur ancien site intact pendant un certain temps comme une autre sauvegarde. Ou peut-être que vous déménagez également vers un nouvel hébergeur WordPress dans le processus.

Dans ce cas, vous n’auriez qu’à créer un deuxième site. Si vous êtes un client Kinsta, vous devrez ajouter une nouvelle installation et vous assurer que votre nouveau domaine est défini comme domaine principal. Vous pouvez ensuite migrer une copie de votre site WordPress. Consultez notre tutoriel détaillé sur l’utilisation du plugin WordPress Duplicator.

Domaine principal Kinsta

Domaine principal Kinsta

Option 2 – Fonctionnalité de clonage de Kinsta

Si vous êtes un client de Kinsta, vous pourriez suivre une voie encore plus simple et utiliser notre fonction de clonage en un clic. Cela vous permet de créer instantanément une copie de votre site WordPress existant dans un deuxième compte.

Cloner le site WordPress

Cloner le site WordPress

Option 3 – Mettre à jour l’URL et l’adresse du site WordPress existant

La troisième et dernière option serait de simplement mettre à jour l’URL et l’adresse de votre site WordPress existant. Vous auriez toujours besoin de suivre ces étapes, même si vous avez créé ou cloné un nouveau site ci-dessus.

Soyez prudent lorsque vous modifiez ces valeurs, car vous risquez de faire chuter l’ensemble de votre site si elles sont saisies de manière incorrecte. Dans la partie gauche, sous « Paramètres », cliquez sur « Général ». Vous pouvez ensuite mettre à jour ce qui suit :

  • Adresse WordPress (URL) : L’adresse de vos fichiers de base WordPress.
  • Adresse du site (URL) : L’adresse pour accéder à votre blog.

Les deux devraient correspondre, à moins que vous ne donniez à WordPress son propre dossier. Rappelez-vous qu’après avoir cliqué sur « Enregistrer les modifications », votre tableau de bord WordPress n’est plus accessible que via le nouveau domaine.

Mise à jour de l'adresse WordPress et de l'URL du site

Mise à jour de l’adresse WordPress et de l’URL du site

Vérifiez les autres méthodes pour changer cette valeur, comme avec votre fichier wp-config.php, directement dans la base de données, ou avec WP-CLI.

Maintenant que vous avez changé l’adresse et l’URL de votre site WordPress pour le nouveau domaine, il est temps de mettre à jour tous vos liens internes et en dur. En général, il n’est pas recommandé de coder les URLs en dur, mais très probablement avec le temps, nous le faisons tous. Cela inclut les liens entre vos propres contenus, médias, liens vers les fichiers JavaScript et CSS de votre site, etc. Vous trouverez ci-dessous quelques options pour mettre à jour vos liens.

Option 1 – Outil de recherche et de remplacement de Kinsta

Si vous êtes un client Kinsta, nous avons un outil de recherche et remplacement facile à utiliser dans notre tableau de bord MyKinsta.

Outil de recherche et remplacement de Kinsta

Outil de recherche et remplacement de Kinsta

Voici quelques étapes simples pour mettre à jour votre ancien domaine vers votre nouveau domaine :

  1. Entrez dans le champ de recherche la valeur que vous souhaitez rechercher dans la base de données, qui est dans ce cas notre ancien domaine : https://anciendomaine.com  (Assurez-vous d’utiliser le bon protocole : HTTP:// ou HTTPS://)
  2. Saisissez dans la zone de remplacement la nouvelle valeur qui doit être utilisée pour remplacer la valeur que vous recherchez. Dans ce cas, c’est notre nouveau domaine https://nouveaudomaine.com.
  3. Assurez-vous que l’option « Test » est sélectionnée en premier, car cela comptera combien de remplacements seront effectués sans que les remplacements ne soient effectués. Puis cliquez sur « Remplacer ».
  4. Vous pouvez ensuite exécuter à nouveau « Remplacer » sans sélectionner Test pour effectuer les modifications dans la base de données.
Rechercher et remplacer dans la base de données WordPress

Rechercher et remplacer dans la base de données WordPress

Consultez notre tutoriel sur l’outil de recherche et remplacement pour plus de détails. Vous pouvez toujours vous adresser à notre équipe de support si vous avez besoin d’aide à ce sujet.

Option 2 – Mise à jour des liens avec un plugin WordPress

Une autre méthode facile que vous pouvez utiliser est un plugin gratuit appelé Better Search Replace, par l’équipe WordPress de Delicious Brains. Il suffit de l’installer, d’entrer votre ancien domaine et votre nouveau domaine, et c’est fait !

Mise à jour de domaine avec Better Search Replace

Mise à jour de domaine avec Better Search Replace

Option 3 – Rechercher et remplacer par WP-CLI

Pour les plus technophiles et les développeurs qui n’aiment pas quitter la ligne de commande, vous pouvez également mettre à jour vos liens en utilisant WP-CLI. Nous vous recommandons de consulter ce guide Search & Replace avec WP-CLI avancé.

Mettez à jour votre CDN

Si vous utilisez un CDN avec un CNAME, tel que cdn.domaine.com, vous voudrez probablement aussi exécuter les étapes que nous avons partagées ci-dessus, mais cette fois en remplaçant votre URL CDN personnalisée. Ceci est dû au fait que les choses ont tendance à devenir codées en dur par accident, parfois par copier-coller.

Remplacer https://cdn.anciendomaine.com par https://cdn.nouveaudomaine.com.

Vous devrez probablement aussi ajouter un nouvel enregistrement CNAME dans vos DNS pour votre CDN puisque votre domaine a changé.

4. Ajouter des redirections 301

Ensuite, il est temps d’ajouter des redirections 301. C’est de loin l’une des parties les plus importantes d’un changement de nom de domaine. Ceci garantit que tout le trafic de votre ancien domaine (anciendomaine.com) est automatiquement acheminé vers votre nouveau domaine (nouveaudomaine.com). Voici quelques raisons pour lesquelles les redirections 301 sont si importantes :

  • Au fil du temps, les gens établissent un lien vers votre site et son contenu. Les backlinks sont utilisés comme signal de classement par Google. Par conséquent, vous ne voulez pas perdre ce qu’ils appellent votre « jus de lien ». En d’autres termes, les liens détiennent une autorité, et si vous deviez soudainement les perdre, cela pourrait sérieusement endommager le SEO de votre site et prendre beaucoup de temps à récupérer. Selon de nombreux SEO et études de cas, les redirections 301 passent entre 90-99% de jus de lien.
  • Outre le référencement concernant les backlinks, les redirections sont également importantes pour la convivialité. La dernière chose que vous voulez, c’est que quelqu’un clique sur un backlink et qu’il n’atteigne plus votre site. Les liens brisés ne sont jamais bons.
  • Les médias sociaux sont un autre type de facteur de classement, bien que certains puissent être en désaccord sur ce point. Quoi qu’il en soit, il n’est jamais bon d’avoir des liens vers votre site à partir de sites de médias sociaux tels que Pinterest ou Twitter et qui soudainement ne fonctionne pas.

Si vous n’ajoutez pas de redirections, cela nuira sans aucun doute à votre site web.

Mises en garde – Vous devriez laisser les redirections pour toujours

C’est donc ici que ça peut devenir un peu délicat. Si vous avez beaucoup d’historique sur votre ancien domaine, vous voudrez probablement laisser vos redirections 301 en place pour toujours (ou au moins pour très longtemps). 😲 Pourquoi ? Parce que si vous ne voulez pas revenir en arrière et essayer de mettre à jour tous vos backlinks manuellement, ce qui est impossible, cela pourrait vous nuire de les supprimer. Cela signifie que vous devriez probablement continuer à renouveler cet ancien domaine pour toujours.

Aussi, en ce qui concerne les redirections 301, si votre ancien domaine fonctionnait sur HTTPS, cela signifie que vous devrez aussi garder un certificat SSL installé dessus. Ceci est dû au fait que le client doit établir une connexion SSL avec l’hébergeur avant de voir la redirection. Mais ne vous inquiétez pas, cela ne signifie pas nécessairement que vous devez garder votre ancien site/hébergement en bon état de fonctionnement.

Vous trouverez ci-dessous des instructions sur la façon d’ajouter des redirections 301. Ces redirections se font là où votre ancien domaine est hébergé. Si vous voulez vous débarrasser de votre ancien domaine et/ou hébergement, nous allons voir cela un peu plus bas.

Option 1 – Ajouter des redirections au niveau du serveur

.htaccess sur Apache

Si votre site WordPress est exécuté sur Apache, vous pouvez ajouter la règle suivante au fichier .htaccess de votre ancien site, qui se trouve généralement à la racine de votre site.

#Options +FollowSymLinks
RewriteEngine on
RewriteRule (.*) https://nouveaudomaine.com/$1 [R=301,L]

Nginx

Si votre site WordPress fonctionne sur Nginx, vous pouvez ajouter la règle suivante au fichier de configuration de votre ancien site.

server {
server_name example.com;
return 301 $scheme://newdomain.com$request_uri;
}

Option 2 – Ajouter des redirections avec votre hébergeur

Si vous êtes un client Kinsta, vous pouvez toujours ajouter votre ancien domaine chez Kinsta, y installer une redirection 301 gratuite, puis ajouter une redirection wildcard 301 en utilisant notre outil de redirection qui pointe vers votre nouveau domaine. Vous trouverez ci-dessous un exemple de la règle que vous ajouteriez :

anciendomaine.com - ^(.*)$ - https://nouveaudomaine.com$1

Vous pouvez ensuite laisser cette redirection en place pour toujours afin de vous assurer de conserver tout votre jus de backlink.

WordPress 301 redirect

Redirection 301 sur WordPress

Option 3 – Ajouter des redirections 301 wildcard avec Cloudflare

La troisième façon de contourner le problème des redirections SSL 301 est d’utiliser Cloudflare. Ils vous permettront d’ajouter gratuitement des redirections 301 pour votre site, même s’il n’y a pas d’hébergement connecté. 🤘 Ceci peut être un moyen efficace d’ajouter des redirections sans avoir à vous soucier de garder votre ancien hébergeur en place ou d’avoir à effectuer une configuration supplémentaire.

Une redirection wildcard garantit que tout trafic qui tente d’accéder à olddomain.com/blog redirige vers newdomain.com/blog. Ainsi, dans ce cas, les 301 redirections suivantes fonctionnent :

http://anciendomaine.com/ 301 redirige vers https://nouveaudomaine.com
https://anciendomaine.com/ 301 redirige vers https://nouveaudomaine.com
http://anciendomaine.com/* 301 redirige vers https://nouveaudomaine.com/*
https://anciendomaine.com/* 301 redirige vers https://nouveaudomaine.com/*

Ceci assure que tous les backlinks sur les versions HTTP et HTTPS ne se cassent pas à cause du SEO. Pour ajouter une redirection wildcard, ajoutez simplement votre ancien domaine sur Cloudflare, puis créez une règle de page « Forwarding URL » pour lui. Assurez-vous de choisir « 301 – Redirection permanente » et d’utiliser la syntaxe correcte comme indiqué ci-dessous.

Règle de redirection 301 de Cloudflare

Règle de redirection 301 de Cloudflare

Option 4 – Ajouter des redirections 301 Wildcard avec le registraire de domaine

Une quatrième façon d’ajouter des redirections serait d’utiliser le registraire de domaine. Certains registraires de domaine comme NameCheap supportent les redirections 301 wildcard. Cependant, cette option ne fonctionnera que si vous redirigez un site HTTP vers un site HTTP ou HTTPS. Rappelez-vous que le domaine d’origine a besoin d’un certificat SSL pour que les redirections de HTTPS vers HTTPS fonctionnent correctement.

Vérifiez deux fois vos redirections

Une fois les redirections en place, vous pouvez utiliser un outil gratuit comme Redirect tracker pour vous assurer que vos redirections fonctionnent correctement. Il y a aussi une super petite extension Chrome, Redirect Path, qui est très pratique !

Redirect tracker

Redirect tracker

Après avoir ajouté des redirections à votre site, il est très important de tester différentes variations de vos URLs. Si quelque chose ne fonctionne pas correctement, vous pouvez également demander de l’aide à votre hébergeur WordPress. Il est également important de vérifier que vous n’avez pas trop de redirections enchaînées, car cela peut causer des problèmes de performances. Consultez notre article détaillé sur les redirections WordPress et les meilleures pratiques pour des performances plus rapides.

5. Mettre à jour Google et Bing

Maintenant que vous avez votre ancien domaine qui redirige les requêtes vers votre nouveau domaine, il est temps de mettre à jour vos propriétés Web avec Google Search Console et Bing Webmaster Tools. Si vous ne les avez jamais configurés pour votre anciendomaine.com, créez-les, vérifiez-les et répétez les étapes pour votre nouveaudomaine.com. Suivez ensuite les étapes ci-dessous. Vous devriez avoir quatre propriétés au total entre Google Search Console et Bing Webmaster Tools (deux anciennes et deux nouvelles).

Changement d’adresse dans la Google Search Console

Dans Google Search Console, vous devrez faire ce qu’ils appellent un « changement d’adresse ». C’est très important car cela permet à Google de savoir instantanément que tout change. Alors ne sautez pas cette étape ! Vous aurez besoin d’une propriété vérifiée pour votre ancien et votre nouveau domaine.

Cliquez simplement sur le profil de votre ancien domaine, cliquez sur l’icône d’engrenage dans le coin supérieur droit, et sélectionnez « Changement d’adresse ». Suivez ensuite les autres instructions.

Changement d'adresse avec Google Search Console

Changement d’adresse avec Google Search Console

Important

L’outil « Changement d’adresse » n’est actuellement disponible que dans la nouvelle console de recherche Google.

Si votre site se trouve uniquement dans la nouvelle console de recherche Google. Vous pouvez facilement l’ajouter à nouveau en utilisant la méthode du « préfixe d’URL » et ensuite vous pouvez accéder à votre site dans l’ancienne console de recherche Google. Il est fort probable qu’ils finiront par transférer cet outil à la nouvelle GSC.

Préfixe URL de la console de recherche Google

Préfixe URL de la console de recherche Google

Déplacement du site dans Bing Webmaster Tools

Tout comme Google Search Console, Bing Webmaster Tools a le même type de processus appelé « Site Move ». Et encore une fois, vous aurez besoin d’une propriété vérifiée pour votre ancien et votre nouveau domaine.

Cliquez simplement sur le profil de votre ancien domaine et cliquez sur « Diagnostics & Tools > Site Move ». Choisissez ensuite l’option « déplacer les URLs de ce site vers un autre site vérifié ».

Déménagement du site dans Bing Webmaster Tools

Déménagement du site dans Bing Webmaster Tools

6. Soumettre de nouveaux fichiers Sitemap

Maintenant que vous avez de nouvelles propriétés Web vérifiées et que vous les avez informées de votre changement de domaine, il est recommandé de soumettre votre nouveau fichier sitemap. Un sitemap n’est fondamentalement qu’une liste d’URLs que vous voulez mettre à la disposition du public. Ce n’est pas nécessaire, mais cela aidera probablement à accélérer le processus d’exploration et de réindexation.

Si vous utilisez le plugin Yoast SEO, vous trouverez un lien vers votre fichier XML sitemap sous « SEO » → « Général ». Cliquez sur l’onglet « Fonctionnalités », puis sur l’infobulle du point d’interrogation à côté de l’en-tête XML sitemaps. L’URL devrait ressembler à ceci : https://nouveaudomaine.com/sitemap_index.xml

Fichier sitemap WordPress

Fichier sitemap WordPress

Soumettre le sitemap dans Google Search Console

Dans Google Search Console, vous pouvez soumettre votre nouveau plan du site sous « Index → Sitemap ». Entrez l’URL que vous avez récupéré sur Yoast SEO et cliquez sur « Soumettre ».

Soumettre un fichier sitemap dans Google Search Console

Soumettre un fichier sitemap dans Google Search Console

Soumettre le sitemap dans Bing Webmaster Tools

Dans Bing Webmaster Tools, vous pouvez soumettre votre nouveau sitemap sous « Crawl > Sitemaps ». Cliquez sur « Ajouter/Tester le plan du site » et entrez l’URL que vous avez dans Yoast SEO.

Soumettre le fichier sitemap dans Bing Webmaster Tools

Soumettre le fichier sitemap dans Bing Webmaster Tools

7. Mettre à jour Google Analytics et Google Search Console

L’étape suivante consiste à mettre à jour votre profil Google Analytics. Si vous n’utilisez pas Google Analytics sur votre site, vous devriez car c’est de loin le meilleur moyen gratuit d’analyser le trafic, les modèles et les conversions sur votre site ! Le moyen le plus simple est de cliquer sur « Admin », allez dans « Property Settings » et mettez à jour l’URL par défaut. La raison pour laquelle nous vous recommandons de simplement changer votre propriété existante plutôt que d’en créer une nouvelle est qu’il est beaucoup plus facile de comparer l’historique et le trafic en aval (surtout si vous conservez la même structure d’URL).

Mettre à jour le profil Google Analytics

Mettre à jour le profil Google Analytics

Reconnecter la Google Search Console

Ci-dessous, sur cette même page, vous devrez également reconnecter votre profil Google Search Console à Google Analytics. Cliquez simplement sur « Ajuster la console de recherche » et suivez les étapes. Cela permet de faire circuler des données supplémentaires dans la section « Acquisition > Console de recherche » de Analytics, comme les pages d’atterrissage, les pays, les périphériques et les requêtes (probablement les plus importantes).

Reconnectez Google Search Console et Analytics

Reconnectez Google Search Console et Analytics

8. Diverses mises à jour et vérifications après changement de nom de domaine

Étant donné que chaque site Web utilise des logiciels et des services différents, il y aura très probablement certaines choses supplémentaires que vous devrez vérifier. Voici une liste que nous avons compilée de certains des plus courantes que nous avons vues :

  • Si vous avez migré ou cloné votre site, nous voyons souvent des changements ou des erreurs de configuration dans le fichier robots.txt.
  • Si vous utilisez un plugin de commentaire tel que Disqus, vous devrez migrer vos commentaires Disqus vers un nouveau domaine.
  • Si vous possédez un logiciel d’email marketing, vous aurez probablement besoin de mettre à jour votre domaine, ainsi que de vous authentifier à votre nouveau domaine avec de nouveaux enregistrements DNS.
  • Mettre à jour les liens des médias sociaux (page Facebook, Bio Twitter, Pinterest, Google+, etc.)
  • Mettre à jour les URLs des publicités PPC : AdWords, Bing Ads, AdRoll, Facebook Ads, etc.
  • Si vous participez à un programme d’affiliation ou à un réseau publicitaire tel que Mediavine, vous devrez peut-être mettre à jour votre adresse avec eux et passer par un processus de réapprobation.
  • Assurez-vous de surveiller les erreurs 404 après le déplacement vers un nouveau domaine afin de pouvoir réparer les liens cassés qui apparaissent. Vous pouvez les afficher dans la Google Search Console sous « Crawl > Crawl Errors » ou utiliser un plugin WordPress tiers tel que Redirection qui a des rapports d’erreurs pour les 404. Remarque : Nous recommandons normalement Google Search Console pour ce genre de choses parce que les plugins de ce type n’utilisent que des ressources serveur supplémentaires.

Résumé

Comme vous pouvez le voir, il y a pas mal de choses à faire pour changer votre domaine WordPress. Mais avec un peu de préparation minutieuse et des conseils judicieux, vous pouvez vous assurer de conserver vos avantages SEO et ne pas nuire à votre entreprise. Rappelez-vous, vous pourriez voir un petit creux, et il faut s’y attendre. Mais tant que vous continuez à aller de l’avant, tout devrait bien se passer. Après tout, déménager dans un tout nouveau domaine devrait également être une expérience passionnante !

Avez-vous des idées concernant les changements de domaine WordPress ? Avons-nous manqué quelque chose d’important ? Faites-nous savoir ci-dessous dans les commentaires.

104
Partages