La plupart des sites web auxquels vous pensez se terminent probablement par .com. Vous en avez aussi sans doute rencontré quelques-uns qui se terminent par .org ou .edu.

Mais saviez-vous que vous pouvez également enregistrer un domaine qui se termine par .pizza ?

Ces lettres à la fin d’une adresse web sont appelées une extension de domaine, et il existe environ 1500 possibilités. Certaines sont réservées à des organisations ou des personnes spécifiques, mais tout le monde peut rapidement enregistrer la plupart des extensions.

Cela rend le choix du nom de domaine pour votre site web un peu compliqué. Devriez-vous opter pour yourbusiness.bingo ou yourbusiness.fish ? Si vous vendez du poisson, ce dernier peut sembler mieux convenir.

Cet article présente les extensions de domaine, notamment ce qu’elles sont, ce qu’elles font et comment choisir la meilleure pour votre site web.

Qu’est-ce qu’une extension de domaine ?

Les extensions de domaine sont les lettres qui suivent le point final d’une URL. Les extensions courantes sont .com, .org et .net.

Un autre terme pour une extension de domaine est un domaine de premier niveau. C’est parce que vous pouvez considérer les parties d’un nom de domaine comme des niveaux de classification.

Au sommet, nous avons les extensions de domaine. À ce niveau, les domaines sont divisés en grandes catégories.

Par exemple, l’extension .de place le domaine dans la catégorie « Allemand ». L’utilisation de .gov signifie que le domaine est dans la catégorie « Organisation gouvernementale américaine ».

Les extensions de domaine ne sont plus toujours utilisées de cette manière – nous y reviendrons dans un instant – mais c’était l’intention initiale.

Le niveau inférieur suivant est le domaine. C’est la partie située juste avant l’extension. Elle désigne le site web auquel appartient l’URL. Dans l’URL kinsta.com, par exemple, « kinsta » est le domaine.

Il existe parfois un autre niveau appelé sous-domaine. Les sous-domaines organisent un site web en parties distinctes. Par exemple, l’image ci-dessous montre l’URL blog.exemple.com.

Ici, « blog » est le sous-domaine. Le domaine peut également contenir d’autres sous-domaines comme support.example.com ou email.example.com.

Parties d'une URL de page web.
Parties d’une URL de page web. (Source : Ahrefs)

Lorsque vous enregistrez un nom de domaine, vous devez choisir à la fois le nom et une extension de domaine. Les sous-domaines et tout ce qui se trouve dans l’URL qui vient après l’extension peuvent être créés plus tard.

La plupart des sites web auxquels vous pensez se terminent probablement par .com. Mais saviez-vous que vous pouvez également enregistrer un domaine qui se termine par .pizza ? 🍕😄 Apprenez-en plus ici 👇Click to Tweet

Pourquoi les extensions de domaine existent-elles ?

L’objectif initial des extensions de domaine était de classer les sites web par type.

Par exemple, tout site web dont l’adresse se terminait par .com était censé être un site commercial.

Mais comme vous le savez, toutes sortes de sites web utilisent le .com. Avec l’évolution de l’Internet, les extensions de domaine ont souvent été utilisées différemment de ce qui était prévu à l’origine.

Voici un exemple qui vous est peut-être moins familier : l’extension .fm est censée désigner un site web de Micronésie. Mais elle est actuellement utilisée par de nombreuses stations de radio et sites de diffusion audio.

Il existe des extensions, comme .gov, qui sont réservées à des organisations spécifiques. Mais beaucoup d’autres sont ouvertes à tous.

En tant que propriétaire de site web, votre extension de domaine sert à plusieurs fins. Elle peut indiquer aux gens le type de site sur lequel ils se trouvent, elle peut inspirer confiance et elle peut créer une URL accrocheuse et mémorable.

Qui est responsable des extensions de domaine ?

L’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) gère les extensions de domaine par le biais de ses divisions, l’Internet Assigned Numbers Authority (IANA).

Un registre désigné par l’ICANN gère chaque extension. Le registre conserve une base de données de tous les noms de domaine qui utilisent cette extension.

Par exemple, .com, .net et diverses autres extensions sont gérées par VeriSign, une société américaine. Les extensions de marque sont généralement gérées par la société qui les a enregistrées. Par exemple, le registre .samsung est géré par Samsung.

Les services gouvernementaux ou les organismes à but non lucratif peuvent gérer les extensions de code de pays. Par exemple, l’opérateur de registre pour .in est le National Internet Exchange of India.

Ces registres sous-traitent l’extension à des bureaux d’enregistrement accrédités par l’ICANN. Ce sont les sociétés où vous pouvez enregistrer votre nom de domaine, comme Google Domains ou Cloudflare.

Les organismes chargés de l'enregistrement des noms de domaine.
Les organismes chargés de l’enregistrement des noms de domaine. (Source : WHOIS)

Types d’extensions de domaine

Il existe trois types d’extensions de domaines : les TLD génériques, les TLD sponsorisés et les TLD avec code pays.

TLD génériques

La catégorie des TLD génériques comprend les extensions que nous connaissons et aimons tous, comme :

  • .com
  • .org
  • .net

Ce sont quelques-unes des premières extensions de domaine, et elles ont été étiquetées « génériques » par opposition aux extensions à code pays.

En 2011, l’ICANN a commencé à autoriser les organisations à enregistrer leurs propres extensions de domaines génériques. Cela a conduit à des extensions de marque et à beaucoup d’autres extensions aléatoires. Par exemple :

  • .pharmacy
  • .baseball
  • .istanbul
  • .toyota

Exemples d'extensions de domaines.
Exemples d’extensions de domaines.

sTLD

Les TLD sponsorisés sont des extensions utilisées par une entité spécifique. Cela peut être une entreprise, une branche du gouvernement ou un autre type de groupe. Par exemple, certains des sTLD les plus courants sont :

  • .gov (gouvernement américain)
  • .edu (établissements d’enseignement post-secondaire américains accrédités)
  • .mil (armée américaine)

Quelques sTLD moins connus sont :

  • .museum (musées)
  • .cat (sites web en langue catalane)
  • .jobs (sites web contenant des offres d’emploi)

ccTLD

Les TLD de code pays représentent un pays spécifique, comme .jp pour le Japon. Chaque extension de domaine de code de pays a ses propres règles. Certaines sont réservées aux organisations du pays, tandis que d’autres sont accessibles à tous.

Parmi les ccTLD les plus courants, citons :

  • .ru (Russie)
  • .cn (Chine)
  • .de (Allemagne)
  • .ca (Canada)

Quelles sont les extensions de domaine les plus courantes ?

Bien que plus d’un millier d’extensions de domaine soient disponibles, vous en verrez certaines beaucoup plus que d’autres. Examinons quelques-unes des plus célèbres.

.com

C’est celle que nous connaissons tous le mieux. Sans surprise, près de 50 % des sites web utilisent l’extension de domaine .com.

Elle désignait peut-être autrefois un site commercial, mais aujourd’hui nous pouvons la considérer comme l’extension de domaine par défaut.

.net

Comme le .com, le .net est l’une des premières extensions de domaine. Elle a été créée pour être utilisée par les organisations impliquées dans les technologies de réseau.

De nos jours, le .net est souvent utilisé comme une alternative au .com. Les entreprises qui ne peuvent pas obtenir leur domaine .com préféré choisissent .net.

.org

Le .org a été créé pour être utilisé par les organisations à but non lucratif et reste l’extension de domaine de choix pour ces organisations.

L’extension .org est ouverte à tous. Toutefois, si vous choisissez un domaine .org, la plupart des gens ne s’attendront pas à ce que votre site soit commercial.

.edu

Au début des extensions de domaine, le .edu pouvait être utilisé par toute organisation axée sur l’éducation.

Depuis 2001, l’extension est restreinte aux institutions post-secondaires accréditées par une agence figurant sur une liste spécifique. Cela signifie que les institutions ne l’utilisent pas souvent en dehors des États-Unis.

.gov

L’extension .gov ne peut être utilisée que par les organisations gouvernementales américaines. À l’origine, elle était réservée aux sites du gouvernement fédéral, mais en 2003, elle a été ouverte aux gouvernements d’État, locaux et tribaux.

Quelques branches du gouvernement n’utilisent pas .gov, comme le United States Postal Service, qui utilise usps.com.

.mil

Le .mil est réservé aux divisions, services et agences de l’armée américaine. Les États-Unis sont le seul pays à posséder une extension de domaine pour son armée.

.ru, .cn, .uk, etc.

De nombreux codes de pays sont encore couramment utilisés pour les sites web de ces pays. Vous pouvez probablement supposer qu’un site .jp, par exemple, provient réellement du Japon.

Mais quelques extensions de domaine de code de pays ont été co-optées à d’autres fins, y compris la suivante sur cette liste.

.io

Si vous connaissez des sites web .io, ils appartiennent probablement à des entreprises technologiques. Ces dernières années, le .io a gagné en popularité auprès des startups technologiques car il fait allusion à I/O (Input/Output), un jargon technologique populaire.

Les entreprises choisissent le .io car il indique que leur site web est lié à la technologie. Il est également populaire parce que les domaines .io sont souvent disponibles lorsque la version .com est prise.

Mais IO signifie également l’Océan Indien. L’objectif initial de l’extension de domaine était de désigner les sites web du territoire britannique de l’Océan Indien.

.int

.int signifie international, et c’est l’une des extensions de domaine dont les exigences sont les plus strictes. Elle ne peut être utilisée que par des organisations et des programmes approuvés par un traité international. Par exemple, le site web de l’Agence spatiale européenne est esa.int.

Cependant, certains anciens domaines .int qui ne répondent pas aux exigences, comme ymca.int, ont été conservés.

.mobi

Le TLD .mobi indique qu’un site est optimisé pour les appareils mobiles. Un site utilisant .mobi doit se conformer aux exigences fixées par le registre.

De nos jours, presque tous les sites sont adaptés aux appareils mobiles, de sorte que la désignation d’un site .mobi distinct a moins de valeur qu’auparavant.

Que signifie l’extension de domaine pour votre site web ?

Vous vous demandez peut-être si l’extension que vous choisissez pour votre site web est importante. Que fait une extension de domaine pour votre site en termes pratiques ?

Tout d’abord, elle donne aux visiteurs potentiels leur première impression de votre site web. Avant même qu’ils aient cliqué sur le lien et vu votre conception et votre contenu, les gens remarquent si votre site est un .com, un .org ou un .ninja, et chacun d’eux leur donnera une impression différente.

Deuxièmement, certaines extensions de domaine sont plus coûteuses à enregistrer que d’autres. Par exemple, vous paierez probablement plus cher pour un nom de domaine .io que pour un nom de domaine qui se termine par .com.

Mais votre extension de domaine n’est pas un choix que vous devez faire uniquement en fonction du coût. Gardez à l’esprit que vous pourriez gagner plus d’argent avec un site .com digne de confiance que le même site enregistré avec un nom de domaine .biz.

Votre extension de domaine n’affecte pas (du moins pas directement) l’optimisation des moteurs de recherche.

Peu après la création des nouveaux TLD, on a demandé à Matt Cutts de Google comment ils affecteraient le SEO.

Il a précisé que Google essaiera toujours de renvoyer le meilleur résultat pour la requête, quel que soit le TLD utilisé par le site.

Cependant, l’extension de votre domaine peut affecter indirectement votre classement.

Le fait d’avoir un nom de domaine mémorable et digne de confiance profite au référencement de votre site, car les gens sont plus susceptibles de cliquer et de créer un lien vers celui-ci.

Comment choisir la meilleure extension de domaine pour votre site web

Le choix d’un nom de domaine – y compris l’extension – est une décision importante.

Après tout, c’est là que votre site web vivra à partir de maintenant. Suivez ces meilleures pratiques pour choisir l’extension de domaine qui profitera le plus à votre site web.

Dans le doute, optez pour .com

Pour la plupart des sites web, le bon vieux .com est la solution idéale. Les gens reconnaissent le .com et lui font confiance. S’ils devaient deviner le site web de votre marque, ils commenceraient probablement par votremarque.com.

Il existe quelques cas où il est judicieux d’utiliser une extension différente.

Si votre organisation entre dans une catégorie qui a une extension de domaine désignée bien connue, vous pouvez l’utiliser. Par exemple, une organisation à but non lucratif devrait utiliser .org, et une université américaine devrait utiliser .edu.

Certaines entreprises souhaitent mettre l’accent sur leur localisation. Si elles se trouvent au Canada, elles peuvent choisir .ca (mais .com est préférable si elles opèrent à l’échelle mondiale).

Si le .com est la meilleure extension de domaine pour les marques, le nom de votre marque est également essentiel.

Alors que faites-vous si votremarque.com est pris ?

Il peut être judicieux de choisir une autre extension. Dans la plupart des cas, vous devriez quand même opter pour quelque chose de familier pour les gens, comme .net.

Rendez-le mémorable

Si les gens suivent un lien vers votre site web, l’URL n’a pas beaucoup d’importance.

Mais peut-être sont-ils déjà allés sur votre site auparavant et veulent-ils le revisiter. Ou peut-être ont-ils entendu parler du site web par un ami.

Dans ce cas, ils doivent se souvenir de votre nom de domaine.

En matière de mémorisation, le .com l’emporte. Les domaines utilisant .com sont plus de 33 % plus mémorisables que les URL qui utilisent d’autres domaines de premier niveau. Lorsque les gens oublient un domaine, ils ont 3,8 fois plus de chances de penser qu’il se termine par .com que par n’importe quoi d’autre.

Cependant, certaines des nouvelles extensions TLD permettent aux entreprises de créer des domaines mémorables et plus créatifs. Par exemple, si votre entreprise est Pasta Guru, vous pourriez maintenant enregistrer pasta.guru (quelqu’un a déjà enregistré ce domaine).

Les extensions de domaine sont-elles fiables et mémorables ?
Les extensions de domaine sont-elles fiables et mémorables ? (Source : GrowthBadger)

Faites en sorte que l’objectif de votre site soit clair

Les extensions de domaine étaient initialement destinées à classer les sites selon leur objectif ou leur type.

Bien que les choses soient plus souples de nos jours, votre nom de domaine donne toujours aux visiteurs un indice sur l’objet de votre site.

L’extension par défaut est .com – elle peut être utilisée pour presque tout. Mais si vous choisissez une autre extension, assurez-vous qu’elle donnera aux visiteurs la bonne impression de ce qu’est votre site.

Évitez les domaines à consonance suspecte

Êtes-vous plus susceptible de donner les informations de votre carte bancaire à buywidgets.com ou buywidgets.zip ?

Si vous avez choisi le premier, vous n’êtes pas le seul.

Les gens ont tendance à se méfier de certaines extensions de domaine, souvent à juste titre. Il y a des extensions que les sites de spam ont presque entièrement prises en charge.

Alors comment éviter un nom de domaine à consonance douteuse ?

À moins que vous ne remplissiez les conditions requises pour une extension comme .gov ou .mil, votre meilleure chance est de vous en tenir à (vous l’avez deviné) .com.

Extensions de domaine sûres ou louches.
Extensions de domaine sûres ou louches. (Source : Softpedia)

Pouvez-vous inventer votre propre extension de domaine ?

Avec tous ces mots farfelus à la fin des URL, pourriez-vous inventer la vôtre ?

Techniquement, la réponse est oui. Vous pouvez demander l’enregistrement d’une toute nouvelle extension de domaine générique (gTLD). Cependant, pour la plupart des particuliers et des propriétaires de petites entreprises, ce n’est pas une option réaliste.

Tout d’abord, vous ne pouvez pas faire une demande à tout moment – vous devez attendre que l’ICANN ouvre les candidatures. Personne ne sait quand cela se produira, mais beaucoup de gens devinent 2022.

Vous êtes peut-être prêt à attendre aussi longtemps. Ensuite, vous devrez payer des frais de candidature. Lors de la dernière période d’enregistrement, ces frais s’élevaient à 185.000 $.

Si cela représente un investissement intéressant pour garantir l’extension de domaine unique de votre marque, vous pouvez commencer à remplir la demande. L’ICANN dispose d’une liste d’exigences que votre extension de domaine devra respecter. Par exemple, elle ne peut pas être « confusément similaire » à un autre TLD.

Vous devrez également avoir la capacité technique d’agir en tant que registre pour tous les sites qui utilisent cette extension.

En d’autres termes, votremarque.com fonctionnera très bien pour votre site web.

Comment enregistrer une extension de domaine

Vous pouvez choisir votre extension de domaine lorsque vous enregistrez votre nom de domaine.

Toutes les extensions de domaine ne sont pas disponibles auprès de tous les bureaux d’enregistrement de domaines. Toutefois, les principaux bureaux d’enregistrement comme Google Domains, GoDaddy et Namecheap proposent de nombreux TLD, y compris les plus courants.

Certaines extensions seront probablement plus chères que d’autres. Si vous avez choisi un nom de domaine et une extension que vous savez disponibles, vous pouvez faire le tour de quelques bureaux d’enregistrement pour voir qui offre le meilleur prix.

Options d'extension de domaine chez NameCheap.
Options d’extension de domaine chez NameCheap.

Quelques extensions de domaine moins courantes ne seront proposées que par des bureaux d’enregistrement de niche.

Si vous ne trouvez pas d’endroit où enregistrer l’extension de votre choix, vous pouvez essayer de trouver qui s’en occupe. Pour ce faire, consultez cette liste de TLD. Cliquez sur l’extension que vous voulez et faites défiler la liste jusqu’à « Registry Information »

Vous devriez voir un lien vers l’organisation qui a enregistré l’extension. Dans certains cas, il s’agira d’un bureau d’enregistrement de noms de domaine que vous pourrez utiliser.

Le gTLD peut également appartenir à une marque ou à une organisation qui prévoit de garder l’extension pour elle.

Peut-on changer l’extension d’un domaine ?

Vous auriez aimé choisir une autre extension de domaine pour votre site web ?

Vous pouvez la changer en mettant en place une redirection 301. Les redirections 301 permettent aux moteurs de recherche de savoir que la page que vous souhaitez envoyer aux visiteurs a été déplacée.

Tout d’abord, vous devrez enregistrer votre nouveau nom de domaine et créer un clone de votre site en utilisant l’extension mise à jour. Ensuite, vous redirigerez toutes vos URL vers la dernière version.

Voici un tutoriel pratique sur la redirection de votre site WordPress vers un nouveau domaine.

Le changement de votre nom de domaine peut affecter temporairement le SEO. Mais si vous le faites correctement, vos classements devraient revenir à la normale rapidement.

Vous vous demandez à quoi servent ces lettres à la fin d'une adresse web ? 🤔 Plongez ici ⬇️Click to Tweet

Résumé

Il ne s’agit peut-être que de quelques courtes lettres à la fin de votre nom de domaine, mais votre extension de domaine est une partie essentielle de votre site web.

Elle peut rendre l’URL du site web digne de confiance et mémorable – ou faire le contraire. Elle peut faire une différence dans les coûts de création et de maintenance de votre site web. Et elle peut donner aux visiteurs des informations sur votre site web.

L’utilisation des extensions de domaine a évolué avec le temps, et elle continuera à évoluer.

À l’avenir, les nouveaux TLD pourraient supplanter les anciens standards. .io pourrait être l’extension de toutes les entreprises technologiques. Mais aujourd’hui, un TLD éprouvé comme .com ou .org reste votre meilleur choix.

Vous venez d’enregistrer votre nouveau nom de domaine ? Rendons-le vivant. Ajoutez-le à votre site Kinsta.


Obtenez tous vos applications, bases de données et Sites WordPress en ligne et sous un même toit. Notre plateforme cloud haute performance, riche en fonctionnalités, comprend :

  • Configuration et gestion faciles dans le tableau de bord MyKinsta
  • Support expert 24/7
  • Le meilleur matériel et réseau de la plateforme Google Cloud, propulsé par Kubernetes pour une évolutivité maximale
  • Une intégration Cloudflare au niveau de l’entreprise pour la vitesse et la sécurité
  • Une audience mondiale avec jusqu’à 35 centres de données et 275+ PoP dans le monde entier

Testez-le vous-même avec 20 $ de réduction sur votre premier mois de Hébergement d’application ou Hébergement de base de données. Explorez nos plans ou contactez nous pour trouver ce qui vous convient le mieux.