Quand il s’agit de votre site WordPress, la vitesse est importante. C’est un fait. Pourquoi ? Tout d’abord, la vitesse du site Web est un facteur important dans l’algorithme de Google. Les sites Web à chargement rapide peuvent s’attendre à obtenir de meilleurs classements dans les SERPs et attirer plus de visiteurs. Deuxièmement, il y a toutes les considérations liées à l’expérience de l’utilisateur. Si un site se charge rapidement, les visiteurs sont plus susceptibles de rester, de lire votre contenu et de se convertir en client. En d’autres termes, un site web ultra-rapide déverrouille toutes les bonnes choses dont les webmasters ont besoin.

Cependant, nous ne sommes pas ici pour parler de la façon de rendre votre site Web plus rapide, car nous avons déjà beaucoup parlé de cela ici et ici.
Nous sommes ici pour discuter d’un autre problème commun que nous voyons avec les utilisateurs de WordPress sur une base quotidienne, qui est l’exécution d’un test de vitesse de site Web incorrectement.

Vous ne pensez peut-être pas que c’est un si gros problème. Mais en réalité, c’est quand on essaie d’évaluer les améliorations. Si vous exécutez un test de vitesse d’un site Web de la mauvaise façon, il peut sembler que votre site est plus lent, alors qu’en fait il est plus rapide.
Ainsi, ci-dessous, nous allons nous plonger dans la bonne façon d’effectuer un test de vitesse de site web avec quelques outils que vous pouvez utiliser pour mesurer tangiblement la vitesse de votre site et suivre toutes les améliorations.

La vitesse du site Web est importante. 🚀 Plus elle est rapide, meilleures sont vos chances de succès. Cliquez pour Tweet

Avant d’effectuer un test de vitesse

Avant d’effectuer un test de vitesse, vous devriez vérifier si vous avez déjà configuré et activé les deux choses suivantes sur votre site WordPress :

  1. Le Cache
  2. Un CDN

Si vous ne le savez pas, vérifiez auprès de votre développeur web ou de votre hébergeur. Et si vous lancez un tout nouveau site, assurez-vous de mettre ces choses en place d’abord, puis exécutez vos tests de vitesse.

1. Configurer le cache

Si vous êtes un client Kinsta, notre cache côté serveur s’exécutera déjà sur votre site WordPress en production. Il n’y a donc rien à configurer. Cependant, n’oubliez pas que la mise en cache est désactivée sur nos environnements de développement pour le développement et le débogage.

Si vous êtes hébergé ailleurs, assurez-vous de consulter leur documentation pour vous assurer que la mise en cache est activée. Si vous utilisez un hébergeur mutualisé ou un VPS, cela peut signifier que vous devez installer un plugin de cache WordPress.

2. Activer un réseau de diffusion de contenu (CDN)

Si vous ne savez pas ce qu’est un réseau de diffusion de contenu, vous devriez d’abord lire notre article détaillé sur pourquoi vous devriez utiliser un CDN WordPress. Dans 99,9% des scénarios, il aura un impact énorme sur la vitesse de votre site. En fonction de l’emplacement du centre de données sur lequel votre site est hébergé et de l’emplacement de vos visiteurs, nous avons constaté une réduction des temps de chargement de plus de 50% !
Si vous êtes un client Kinsta, nous incluons la bande passante CDN gratuite sur tous nos plans d’hébergement. Vous pouvez activer le CDN Kinsta en deux étapes simples.

Étape 1

D’abord, connectez-vous à votre tableau de bord MyKinsta. Cliquez sur votre site, puis sur l’onglet CDN.

CDN Kinsta

CDN Kinsta

Étape 2

Puis cliquez sur « Ajouter une zone ». Après quelques minutes, le CDN est automatiquement déployé et vos ressources seront stockées dans le cache du monde entier. C’est tout ce qu’il y a à faire.

Activer le CDN Kinsta

Activer le CDN Kinsta

Si vous utilisez ou si vous êtes intéressé par Cloudflare, nous avons un tutoriel détaillé sur comment installer Cloudflare sur votre site WordPress. Nous recommandons aussi de lire la comparaion CDN Kinsta vs Cloudflare.
Les fournisseurs de CDN tiers devraient avoir la documentation que vous pouvez suivre pour configurer leur CDN sur votre site WordPress. Vous pouvez alors utiliser un plugin gratuit comme CDN Enabler.

Comment effectuer un test de vitesse de site web correctement

Maintenant que vous avez configuré la mise en cache et qu’un CDN est activé, il est temps de vous plonger dans la façon d’Effectuer le test de votre site WordPress correctement. Il existe de nombreux outils différents que vous pouvez utiliser pour mesurer la performance de votre site. Vous pouvez consulter la liste complète un peu plus bas. Pour cet exemple, nous allons utiliser Pingdom, un des outils les plus populaires et les plus utilisés.

L’emplacement du test est important

Presque tous les outils de test de vitesse proposent de choisir parmi plusieurs emplacements de test dans le monde entier, ce qui est très important. La raison en est que tout cela est relatif au centre de données où votre site WordPress est hébergé. Le TTFB, la latence du réseau, tout est pris en compte. Si vous êtes un client Kinsta, nous avons 20 centres de données différents que vous pouvez choisir pour vos sites.
Il est donc important de tester rapidement votre site à la fois à partir d’un endroit proche de votre centre de données et d’un endroit éloigné. Cela vous aidera également à voir l’impact du CDN sur votre site WordPress. Vous pouvez également désactiver temporairement votre CDN et refaire le test sans pour vraiment voir la différence.
Quoi que vous fassiez, être cohérent avec l’endroit que vous choisissez .

Vous devez tester plusieurs fois

Nous n’irons pas trop loin dans le cache dans cet article, mais souvenez-vous que c’est ce qui rend votre chargement de site WordPress super rapide (à la fois en cache depuis votre hébergeur ou plugin WordPress et votre CDN).
Le gros problème est que beaucoup d’utilisateurs ont tendance à n’exécuter un test de vitesse qu’une seule fois, le contenu n’est pas encore mis en cache sur l’hébergeur WordPress ou le CDN, et il semble alors que le site est en fait plus lent. Cela peut également se produire si vous venez de vider le cache de votre site WordPress ou du CDN.
Comment savoir si votre contenu ou votre média n’est pas servi à partir du cache ? C’est facile, très simple. Chaque outil de test de vitesse vous montre ce qu’on appelle des en-têtes HTTP (aussi connus sous le nom de response headers). Ceux-ci contiennent des informations importantes sur chaque demande.
Nous avons un site de développement installé chez Kinsta avec le CDN Kinsta activé. Nous le testons d’abord dans Pingdom et obtenons le résultat suivant.

Test de vitesse

Test de vitesse

Si vous regardez l’exemple ci-dessous, la première requête est adressée au domaine principal et elle est chargée directement depuis le serveur Kinsta. Ci-dessous, vous pouvez voir le reste des requêtes en cours de chargement depuis le CDN Kinsta (xxxx.kinstacdn.com).

Si vous regardez la requête au serveur Kinsta, vous verrez un en-tête appelé x-kinsta-cache. Lorsqu’il ne sert pas encore à partir du cache, il enregistrera une valeur MISS. Le nom de cet en-tête peut varier légèrement en fonction de votre hébergeur.
Les requêtes de CDN Kinsta sous la première requête fonctionnent de la même manière. Recherchez l’en-tête appelé x-cache. Lorsqu’il ne sert pas encore à partir du cache, il enregistre la valeur MISS.

Test de vitesse de site

Test de vitesse de site

Pour effectuer un test de vitesse correctement, vous devez voir tout charger à partir du cache (à la fois depuis votre hébergeur WordPress et CDN). Si c’est le cas, les en-têtes x-kinsta-cache et x-cache enregistreront un HIT (comme vu ci-dessous). Cela nécessite parfois l’exécution de votre test de vitesse plusieurs fois. Nous avons constaté que deux ou trois est habituellement le nombre magique. Certains outils de test de vitesse comme Pingdom limitent également le temps entre chaque test (généralement quelques minutes). Il se peut donc que vous deviez faire votre test de vitesse, revenir plus tard, le refaire, etc.

Cache hébergeur WordPress et CDN

Cache hébergeur WordPress et CDN

Il est également possible que votre hébergeur WordPress enregistre un HIT avec cache avant votre CDN. Vous pouvez rapidement analyser le test et rechercher la grande barre jaune. Ceci indique le TTFB (temps d’attente), qui est ce qui est vraiment élevé lorsqu’une page ou une ressource n’est pas livrée à partir du cache.

Pourquoi est-ce si important ? Parce que si vous regardez notre test de vitesse avant et après, le site qui a été chargé entièrement à partir du cache était plus de 50% plus rapide. Et c’était sur notre petit site de développement. Sur les sites plus grands, le pourcentage sera encore plus grand. C’est pourquoi il est essentiel que vous compreniez comment effectuer un test de vitesse de votre site web correctement.

Test de vitesse avec le cache

Test de vitesse avec le cache

Outre les requêtes adressées à votre hébergeur et à votre CDN, il est fort probable que vous ayez également des requêtes externes concernant des éléments tels que Facebook, Google Analytics, Google Fonts, etc. Le dépannage de ces problèmes est un problème pour un autre jour. 😉 Consultez notre article sur comment identifier et analyser les services externes sur votre site WordPress. Et si vous voulez vraiment devenir un Pro de Pingdom, consultez notre guide ultime sur Pingdom.

Meilleurs outils de test de vitesse de site web

Maintenant, il est temps de plonger dans tous les différents outils de test de vitesse de site Web que vous pouvez utiliser.Quel est le temps de chargement optimal que vous devriez viser avec ces outils ? Eh bien, le plus vite sera le mieux, mais la plupart des experts suggèrent qu’environ deux secondes ou moins est une bonne cible. Rappelez-vous aussi qu’il y a une différence entre la performance perçue et la performance réelle.

  1. Pingdom
  2. Google PageSpeed Insights
  3. Google Mobile Website Speed Testing Tool
  4. Google Analytics Site Speed
  5. WebPageTest
  6. GTMetrix
  7. KeyCDN Website Speed Test
  8. DareBoost
  9. Web Page Analyzer
  10. YSlow
  11. Chrome DevTools
  12. Load Impact
  13. Site Relic
  14. dotcom-monitor
  15. New Relic

Une des choses les plus importantes quand il s’agit de tester la vitesse d’un site Web est de choisir un outil et de s’y tenir. Chacun a son propre ensemble de mesures différentes et vous ne pouvez donc pas comparer les résultats des tests d’un outil à un autre. Il n’y a pas de bon ou de mauvais outil, vous devriez simplement vous concentrer sur les améliorations à apporter. Gary Illyes, Webmaster Trends Analyst de Google, résume bien la situation :

1. Pingdom

Pingdom est un service de surveillance de sites Web leader sur le marché, mieux connu pour son outil gratuit de test de vitesse de sites Web. L’outil de test de vitesse affiche toutes les requêtes de votre site dans une vue en cascade. Vous pouvez filtrer par ordre de chargement, taille du fichier et temps de chargement, ce qui vous donne différentes perspectives pour identifier les améliorations potentielles – il liste également le nombre total de requêtes, le temps de chargement et la taille de la page.

Il a gagné en popularité au fil des ans en raison de sa facilité d’utilisation, surtout si on le compare à des outils de test de vitesse similaires. Pour les débutants, Pingdom peut être un excellent moyen de commencer.

Outil de test de vitesse du site web Pingdom

Outil de test de vitesse du site web Pingdom

Pingdom vous donne également une note de performance de vitesse, notée sur 100. Cette note est décomposée en douze critères, chacun d’eux étant noté individuellement. Encore une fois, c’est utile pour identifier les « gains rapides » que vous pouvez cibler pour apporter des améliorations instantanées et tangibles à la vitesse de votre site. Il est possible d’obtenir un score de 100. Cependant, ne soyez pas trop obsédé par les scores, car ils n’ont pas autant d’importance que de simplement faire des améliorations sur votre site pour l’accélérer.

Pingdom stocke les résultats de tous les tests effectués sur votre site Web, ce qui vous permet de suivre historiquement les améliorations de vitesse dans le temps.

2. Google PageSpeed Insights

Google a déclaré depuis 2010 que la vitesse de page est un facteur de classement important pour le SEO. Pour vous aider à améliorer la vitesse de votre site, Google a son propre outil de test de vitesse, Google PageSpeed Insights, qui mesure la performance d’une page pour les appareils mobiles et de bureau.

Outil Google PageSpeed Insights

Outil Google PageSpeed Insights

Le score PageSpeed varie de 0 à 100 points et est basé sur Lighthouse. Un score plus élevé est meilleur et un score de 85 ou plus indique que la page fonctionne bien. La page de rapport vous donne un aperçu utile des mesures que vous pouvez prendre pour améliorer vos performances. PageSpeed Insights vous propose également d’autres suggestions d’expérience utilisateur pour les appareils mobiles. Consultez notre avis sur s’il est possible ou non d’obtenir un score de 100/100 sur PageSpeed Insights.

Si vous tenez à élever votre site Web au sommet des SERPs, il est payant d’écouter ce que Google recommande. Nous avons également une visite guidée sur la façon de corriger cet avertissement tenace leverage browser caching.

3. Outil de test de vitesse de site Web mobile Google

Selon Google, les gens sont 5 fois plus susceptibles de quitter un site s’il n’est pas adapté au mobile. C’est pourquoi ils ont lancé leur outil de test de vitesse de site Web mobile. Cet outil est actuellement optimisé par Google PageSpeed Insights, et s’adresse davantage aux spécialistes du marketing et aux agences afin de fournir des rapports d’optimisation plus faciles à comprendre.

Outil de test de vitesse pour site web mobile Google

Outil de test de vitesse pour site web mobile Google

Vous pouvez recevoir les rapports directement par courriel ou transmettre l’information à votre webmestre ou à votre développeur. Cependant, n’oubliez pas qu’un score de 100/100 n’est peut-être même pas possible dans tous les scénarios, selon la façon dont votre site WordPress est configuré. Avec un grand nombre de thèmes polyvalents et de sites avec des dizaines de scripts externes, il sera tout simplement presque impossible d’essayer d’atteindre un score parfait. Ce qui est parfaitement correct. Et certainement pas la faute du développeur.

4. Vitesse du site Google Analytics

Google Analytics a également la capacité de mesurer la vitesse du site. Cela existe dans votre tableau de bord GA sous le menu « Comportement ». Il capture l’information via un extrait de code inclus dans une page Web. Leurs rapports sur la vitesse du site mesurent trois aspects de la latence :

  • Temps de chargement des pages pour un échantillon de pages vues sur votre site.
  • Vitesse d’exécution ou temps de chargement de tout hit, événement ou interaction utilisateur discret que vous souhaitez suivre.
  • La rapidité avec laquelle le navigateur analyse le document et le rend disponible pour l’interaction de l’utilisateur.
Google Analytics vitesse du site de chronométrage

Google Analytics vitesse du site de chronométrage

Bien que cela puisse être utile comme comparaison générale, nous recommandons généralement de ne pas l’utiliser car nous avons constaté que les données ne sont pas toujours exactes ou ne donnent pas une description claire de ce qui se passe réellement sur le site. Pourquoi ? Parce qu’il est recueilli à partir d’un échantillon aléatoire de données.

Joe a décrit le problème avec l’exactitude de la vitesse du site dans Google Analytics. Yotta a également fait état d’erreurs fréquentes qui peuvent faire chuter considérablement les moyennes de vitesse du site. Nous vous recommandons d’utiliser l’un des autres outils de test de vitesse mentionnés dans ce post.

5. WebPageTest

WebPagetest a été créé par Patrick Meenan, ingénieur Chrome chez Google. Il s’agit d’un projet open source qui vous permet de tester gratuitement la vitesse d’un site Web à partir de plusieurs endroits dans le monde en utilisant de vrais navigateurs (IE, Chrome, etc). Pour les utilisateurs plus avancés qui ont besoin d’obtenir des données supplémentaires à partir de vos tests de vitesse, c’est un excellent outil.

webpagetest

WebPageTest

WebPageTest vous permet d’effectuer des tests avancés, y compris des transactions en plusieurs étapes, de capturer des vidéos, de bloquer le contenu, de comparer la première vue par rapport à la vue répétitive, de modifier la vitesse de connexion, et bien plus encore. Leurs diagrammes de cascade et leurs rapports de chargement des ressources fournissent beaucoup d’informations supplémentaires sur les améliorations qui peuvent être apportées sur votre site.

6. GTmetrix

GTmetrix est un autre outil d’analyse de vitesse populaire, et sans doute le plus connu de toutes les alternatives à Pingdom. Il est facile à utiliser et les débutants peuvent le comprendre assez rapidement. L’outil fournit une analyse complète en combinant les performances et les recommandations fournies par Google PageSpeed Insights et YSlow. Cela signifie que GTmetrix est effectivement une place unique pour tous vos besoins d’optimisation de vitesse.

Outil de test de vitesse du site Web GTmetrix

Outil de test de vitesse du site Web GTmetrix

Pour vous assurer que vos données de niveau supérieur sont plus faciles à digérer, GTmetrix affiche un résumé en haut de la page, indiquant le temps total de chargement de votre page, la taille de la page et le nombre de requêtes. L’outil affiche également une liste de vos requêtes dans un graphique en cascade, ce qui vous permet d’identifier facilement les zones problématiques et les goulots d’étranglement. Le tableau en cascade (Waterfall) peut également être téléchargé afin que vous puissiez effectuer d’autres analyses.

Vous pouvez créer un compte gratuit dans lequel vous pouvez enregistrer les 20 derniers tests, comparer les données historiques et avoir des paramètres préconfigurés pour tester les lieux, navigateurs, vitesses de connexion, et plus.

N’oubliez pas de consulter aussi notre guide détaillé où nous expliquons comment utiliser l’outil de test de vitesse GTmetrix.

7. Test de vitesse du site Web KeyCDN

L’outil gratuit de test de vitesse de site Web de KeyCDN fournit un moyen incroyablement rapide et facile de déterminer la vitesse globale de votre site WordPress. Le simple test de vitesse de page comprend une cascade et un aperçu du site Web. Vous pouvez choisir parmi 14 sites de test différents, stratégiquement situés dans le monde entier, afin de mieux déterminer le temps de téléchargement global de vos ressources à partir de cette région physique.

Outil de test de vitesse du site Web KeyCDN

Outil de test de vitesse du site Web KeyCDN

Vous pouvez exécuter un test à la fois privé et public dans lequel vous pouvez ensuite partager ou ajouter un signet pour référence ultérieure. Le rapport de panne donne un excellent aperçu des méthodes de requête (GET/POST), des codes d’état HTTP (tels que 200 OK ou 404), des types de fichiers, de la taille du contenu, du temps d’attente/réception, du temps total de téléchargement et du nombre global de requêtes HTTP générées sur votre site. KeyCDN dispose également d’autres outils de test de performance web gratuits et pratiques tels que Ping Test, HTTP/2 Test, HTTP Check, et Traceroute Tool.

8. DareBoost

DareBoost est un service tout-en-un pour tester la vitesse d’un site Web, surveiller sa performance et l’analyser (vitesse, SEO, qualité, sécurité). Et bien qu’il s’agisse principalement d’un service haut de gamme, vous pouvez utiliser l’outil de test de vitesse de leur site Web pour 5 rapports gratuits par mois, moins quelques fonctionnalités avancées pour les clients payants. Les rapports gratuits sont en fait assez impressionnants !

Outil de test de vitesse du site Web DareBoost

Outil de test de vitesse du site Web DareBoost

Le rapport de test de vitesse DareBoost analyse plus de 80 points de données différents, dans les catégories suivantes :

  • Politique de mise en cache
  • Nombre de requêtes
  • Sécurité
  • Accessibilité
  • Conformité
  • Qualité
  • jQuery
  • Rendu du navigateur
  • Quantité de données
  • SEO

Vous pouvez rapidement voir où votre site WordPress est en difficulté et a besoin de travail. Le reporting de sécurité est également très unique par rapport aux autres outils que nous avons mentionnés. Vous pouvez voir des choses telles que si votre site Web est exposé à une attaque de clickjacking, vous s’il vous manque un en-tête de politique de sécurité, et même des informations sur votre certificat SSL. Leur conception est assez impressionnante aussi ! Si vous avez besoin d’un rapport pour votre patron ou votre agence, il peut s’agir d’un outil que vous pourriez consulter.

Essai de rapport de vitesse DareBoost

Essai de rapport de vitesse DareBoost

9. Web Page Analyzer

Web Page Analyzer est un outil gratuit hautement recommandé pour analyser la vitesse, la taille et la composition de votre site. Le script calcule la taille des éléments individuels et résume chaque type de composant de page Web. Sur la base de ces caractéristiques de page, le script offre ensuite des conseils sur la façon d’améliorer le temps de chargement des pages.

Web Page Analyzer

Web Page Analyzer

Plus précisément, l’outil vous indiquera combien de temps il faut à votre site Web pour se charger pour différentes vitesses de connexion. Si vous souhaitez que vos données soient détaillées, l’outil Web Page Analyzer les décompose pour vous, en affichant la taille et un commentaire pour chacune. Au bas de l’analyse, l’outil fournit des commentaires et des recommandations sur 11 aspects spécifiques de la performance de votre site – y compris les domaines dans lesquels vous êtes performant. Il semble que cet outil n’ait pas été mis à jour depuis un certain temps, donc ne vous attendez pas à des choses comme le support du HTTP/2.

10. YSlow

Ensuite, l’outil de performance de page de Yahoo !, YSlow. L’outil doit être installé en tant qu’extension pour votre navigateur, mais son utilisation est totalement gratuite – et la plupart des navigateurs Web populaires sont pris en charge.

yslow speed test tool

L’équipe de Yahoo ! a identifié 34 facteurs qui ont un impact sur la vitesse d’un site Web. Malheureusement, seuls 23 d’entre eux peuvent être testés quantitativement, c’est pourquoi l’outil concentre son analyse sur ces domaines – le site Web de YSlow énumère ces 23 « règles » avec de nombreux détails, qui valent la peine d’être consultés. Une fois l’analyse terminée, YSlow vous notera pour chaque domaine – noté de A à F. Il est donc très facile de repérer vos domaines les plus faibles, que vous pouvez cibler pour de plus grands pas en avant en termes de vitesse du site.

C’était l’outil de test de vitesse le plus populaire. Mais malheureusement, le projet YSlow n’est plus maintenu. Leur dernier engagement date d’il y a 2 ans et il y a plus de 100 tickets ouverts sur leur page GitHub. Cependant, il y a encore quelques informations utiles que l’extension fournit, mais nous vous recommandons d’utiliser un outil de test de vitesse de site Web plus récent et activement soutenu.

11. Chrome DevTools

Le panneau réseau de Chrome DevTools fait partie de Chrome. C’est un outil très populaire parmi les développeurs car il est facilement accessible et idéal pour le débogage et les tests locaux. Vous pouvez facilement lancer le panneau Network dans Chrome en appuyant sur Command+Option+I (Mac) ou Control+Shift+I (Windows, Linux). Vous pouvez ensuite générer une analyse en cascade de votre site et analyser la performance de chacune de vos ressources.

Chrome DevTools

Chrome DevTools

Une autre grande fonctionnalité ajoutée dans Chrome 60 est la possibilité de bloquer les requêtes. Ceci peut être très utile lorsque vous essayez de déterminer l’impact d’un service ou un script tiers sur votre site.

Blocage de requête dans Chrome Devtools

Blocage de requête dans Chrome Devtools

L’équipe de Google a également intégré Lighthouse dans Chrome Devtools. Lighthouse est un outil open-source et automatisé pour améliorer la qualité des pages web. Il dispose d’audits de performance, d’accessibilité, d’applications web évolutives, et bien plus encore. Vous pouvez l’exécuter à partir de l’onglet « Audit ». Il a un système de classement similaire de 0 sur 100. Vous pouvez vous plonger dans vos requêtes, voir quels scripts peuvent bloquer le rendu, les économies de compression d’image, etc. Vous pouvez alors facilement partager le lien avec d’autres personnes.

Audit de performance Web Chrome Devtools

Audit de performance Web Chrome Devtools

D’autres fonctionnalités de Chrome Devtools incluent la possibilité de désactiver le cache, de limiter vos connexions réseau, de faire des captures d’écran du rendu des pages et de diagnostiquer un TTFB lent.

12. Load Impact

Load Impact est l’un des meilleurs outils disponibles pour tester l’évolutivité de votre site Web. Ils offrent un test de performance gratuit (5 rapports par mois), analysant les conséquences d’avoir 25 utilisateurs simultanés sur votre site Web et l’impact de ce trafic modeste sur la vitesse sur site.

Load Impact

Load Impact

Load Impact affiche un graphique pratique, montrant comment votre temps de chargement change lorsque plus d’utilisateurs visitent votre site Web. Pour s’assurer que votre site s’adresse à un public véritablement mondial, Load Impact enverra également des utilisateurs virtuels sur votre site Web à partir de différents endroits.

Graphiques de Load Impact

Graphiques de Load Impact

Vous en voulez plus ? Load Impact affiche facilement des statistiques de haut niveau telles que l’utilisation de la bande passante, les requêtes effectuées et le nombre de requêtes par seconde. Si vous voulez des données supplémentaires, envisagez de passer à l’un des forfaits Premium de Load Impact – cela vous permet de tester l’impact d’un nombre beaucoup plus important d’utilisateurs simultanés. Les plans premium sont disponibles à partir de 89 $/mois.

13. Site Relic

Site Relic est un autre outil de test de vitesse de site Web entièrement gratuit qui a fait son apparition récemment. Il vous permet de vérifier facilement le temps de chargement de votre site sur le mobile et le bureau dans 9 régions différentes. Vous pouvez également visualiser votre TTFB dans toutes les régions à la fois.

Site Relic

Site Relic

Les rapports de localisation individuels vous permettent de voir facilement votre temps de chargement complet, la taille de la page, le premier octet, le nombre total de requêtes, le nombre de requêtes par type et le nombre de requêtes par code de réponse. Le rapport en cascade dans l’outil est également très bien conçu.

Essai de vitesse de site sur Site Relic

Essai de vitesse de site sur Site Relic

14. dotcom-monitor

dotcom-monitor a beaucoup d’outils gratuits et utiles. L’un d’entre eux est l’outil de test de vitesse de leur site Web. Il vous permet de tester instantanément la vitesse de votre site Web à partir de 25 emplacements dans le monde entier. Vous pouvez choisir entre différents navigateurs tels que Internet Explorer, Firefox, Chrome, iOS, Android, Windows Phone et Blackberry.

Test de vitesse du site web avec dotcom-monitor

Test de vitesse du site web avec dotcom-monitor

Leur rapport en ligne sur l’affichage comprend :

  • Sommaire par emplacement
  • 10% des éléments les plus rapides
  • 10% des éléments les plus lents
  • Tableau complet de cascade
  • Répartition par élément hôte – y compris DNS, connexion, SSL, requête, premier paquet et téléchargement
  • Contrôle et diagnostic des erreurs

15. New Relic

New Relic offre toutes sortes de services, de la surveillance de la performance des applications à la surveillance des serveurs, en passant par la surveillance mobile et l’analyse en temps réel des utilisateurs. Techniquement, il s’agit d’un outil premium, mais si vous avez besoin de plus de données que celles fournies par les outils ci-dessus, c’est dans celui-ci que vous devriez investir.

New Relic

New Relic

Nous utilisons en fait deux des produits de New Relic chez Kinsta pour surveiller le temps de fonctionnement et les performances, à savoir leurs produits de surveillance des applications et les produits “synthétics”.

Délais de transaction web New Relic

Délais de transaction web New Relic

Une fonctionnalité particulièrement utile est la section des plugins WordPress. Vous pouvez instantanément voir quels plugins et thèmes ont les temps de réponse les plus longs.

Temps de réponse des plugins WordPress dans New Relic

Temps de réponse des plugins WordPress dans New Relic

Si votre site Web commence à ralentir, vous pouvez facilement voir cela avec New Relic et être averti afin que vous puissiez prendre des mesures immédiates pour voir ce qui pourrait être la cause du problème. Cela inclut également l’affichage de services externes ou de réseaux publicitaires qui pourraient ralentir votre site. New Relic a été un excellent outil pour nous assurer de fournir le meilleur support pour nos clients WordPress.

Services externes dans New Relic

Services externes dans New Relic

Résumé

Comprendre comment effectuer correctement le test de vitesse de votre site WordPress vous permettra d’évaluer vos performances de manière efficace. Surtout si vous essayez de mesurer la vitesse à laquelle votre site est après votre migration vers Kinsta. 😉

Si un site Web rapide comme l’éclair est votre priorité – et il devrait l’être ! – assurez-vous d’utiliser au moins un de ces outils pour mesurer quantitativement votre stratégie d’optimisation de la vitesse. Maintenant, il devrait être très clair : la vitesse du site Web est une composante importante de tout site Web réussi. Plus votre site web est rapide, meilleures sont vos chances de succès.

Pour un complément d’information, vous pouvez également lire l’excellent guide de Novo-Media sur Comment optimiser la vitesse d’un site WordPress.

Quels outils utilisez-vous pour mesurer la vitesse d’un site Web ? Partagez-les dans les commentaires ci-dessous !

38
Partages