Dans le cadre de sa « Semaine d’anniversaire » annuelle, Cloudflare a récemment annoncé la sortie de son optimisation automatique de plateforme » (APO) pour les sites WordPress.

Pour les amateurs de performances, l’APO Cloudflare représente un énorme pas en avant pour maximiser les performances de WordPress.

Dans nos tests de référence, nous avons constaté que l’activation de l’APO sur notre site de test réduisait les temps de chargement des pages de 70 à 300 % selon le lieu de test.

Dans cet article, nous allons plonger dans le fonctionnement de l’APO de Cloudflare et comment vous pouvez l’utiliser pour améliorer les performances de votre site WordPress !

Qu’est-ce que l’optimisation automatique de plateforme (APO) ?

L’optimisation automatique de plateforme est une nouvelle suite de services d’optimisation en un clic, adaptée aux plateformes, proposés par Cloudflare.

La première plateforme à recevoir le « traitement APO » est WordPress, le CMS le plus populaire au avec plus de 60 % de part de marché. À l’avenir, nous espérons voir des services APO similaires pour d’autres CMS et plateformes.

À un niveau élevé, l’APO WordPress de Cloudflare améliore les performances du site de deux manières principales.

  1. Les copies HTML statiques des pages de votre site WordPress sont mises en cache dans des serveurs Cloudflare Edge à travers le monde.
  2. Les polices tierces sont mises en cache et servies par Cloudflare.

Jetons un coup d’œil sous le capot pour voir comment et pourquoi l’APO fonctionne au niveau technique.

HTML statique Edge

Le facteur clé qui différencie l’APO de Cloudflare des autres solutions traditionnelles de mise en cache de pages et de CDN est sa capacité à mettre directement en cache du HTML statique sur Cloudflare Edge. Pour avoir une idée plus précise, passons en revue quatre configurations différentes de WordPress, de « aucune optimisation » à l’APO.

Configuration WordPress #1 – Pas de mise en cache de page ni de CDN

Par défaut, WordPress n’est pas livré avec une mise en cache de page ou une prise en charge de CDN. Avec cette configuration, toutes les requêtes doivent être générées dynamiquement par PHP même si aucun contenu de page n’a été modifié entre les requêtes.

En outre, l’absence d’intégration du réseau de diffusion de contenu (CDN) signifie que toutes les ressources statiques comme les CSS, le JS, les images et les polices sont servis par le serveur d’origine.

Cette configuration peut rendre le site WordPress très lent, surtout pour les visiteurs qui sont loin du serveur d’origine.

Configuration WordPress #2 – Mise en cache de page sans CDN

L’implémentation de la mise en cache de page est l’une des meilleures tactiques pour améliorer les performances de WordPress. Chez Kinsta, notre pile d’hébergement comprend une couche de mise en cache des pages hautement adaptée, alimentée par le module de cache FastCGI de Nginx.

La mise en cache des pages réduit considérablement la charge CPU sur le serveur d’origine car les requêtes peuvent être servies à partir du cache sans qu’il soit nécessaire de générer du HTML dynamique.

Global traffic routing with no CDN.

Cela permet à votre processeur de se concentrer sur d’autres tâches dynamiques importantes et rend votre site WordPress plus stable. Bien que cette configuration puisse permettre à votre site de servir plus de requêtes par seconde, elle ne résout pas le « problème de la distance ».

Sans un CDN adéquat, servir des visiteurs éloignés par des moyens statiques reste un problème.

Installation de WordPress #3 – Mise en cache de page avec CDN

Jusqu’à présent, la mise en cache de page avec l’ajout d’un CDN pour servir les ressources statiques était la manière la plus performante d’héberger des sites WordPress.

Dans ce modèle, le serveur d’origine est toujours chargé de servir le HTML réel d’une page. Cependant, les ressources statiques telles que les fichiers CSS, les images et les polices sont transférés vers différents points de présence (PoP) du réseau CDN à travers le monde. L’idée derrière ce modèle est que les ressources statiques, en particulier les grandes images, constituent la majorité de la taille d’une requête de page. Par conséquent, en déchargeant les ressources sur un serveur plus proche du visiteur, il est possible de réduire le temps de chargement et d’améliorer les performances.

Acheminement du trafic mondial avec un CDN.

Acheminement du trafic mondial avec un CDN.

Bien que cette configuration offre une amélioration significative par rapport aux deux précédentes, on peut se demander ce qui se passerait si les performances de WordPress n’étaient plus entravées par l’obligation de servir du HTML à partir du serveur d’origine.

Étonnamment, une telle installation n’était pas possible avant l’introduction de l’APO de Cloudflare pour WordPress – du moins pas pour les utilisateurs non techniques.

Configuration de WordPress #4 – APO Cloudflare pour WordPress

L’APO Cloudflare est le dernier né dans le monde des performances de WordPress. Contrairement aux précédentes configurations de WordPress qui étaient bloquées par les performances du serveur d’origine, les sites avec l’APO activé deviennent essentiellement « sans origine » du point de vue des visiteurs.

Acheminement du trafic mondial avec l’APO Cloudflare.

Acheminement du trafic mondial avec l’APO Cloudflare.

Pour ce faire, Cloudflare utilise son CDN distribué dans le monde entier avec Workers/Workers KV pour créer une représentation HTML statique de votre site WordPress. Nous en apprendrons davantage sur le fonctionnement de l’APO Cloudflare plus loin dans l’article.

Pour l’instant, sachez simplement qu’un site WordPress compatible avec l’APO n’est plus soumis à la latence induite par l’origine. En d’autres termes, les requêtes des visiteurs des États-Unis, d’Allemagne et du Japon seront servies à partir de centres de données proches au lieu de votre serveur d’origine.

Vous voulez en savoir plus sur la façon d’accélérer votre site WordPress avec l’APO de Cloudflare ? Visionnez un enregistrement de notre webinaire avec Garrett Galow de Cloudflare !

 

L’état des performances du Web en 2020

Au cours des dernières années, l’industrie du développement professionnel web a connu une évolution importante. De plus en plus de développeurs passent du monolithe qu’est WordPress à des générateurs de sites statiques plus agiles et plus performants comme Hugo et des frameworks JavaScript comme Gatsby.

Nous utilisons le terme  « Performance » judicieusement car la performance du web peut souvent être interprétée comme une mesure subjective.

Par exemple, le temps de chargement d’une page peut fluctuer en fonction du lieu et du moment de la journée où se déroule le test.

Ainsi, dire aveuglément qu’un site statique Gatsby est plus rapide qu’un site WordPress n’a aucun poids tant que le contexte de l’argument n’est pas établi.

Dans le monde hautement connecté d’aujourd’hui, l’un des contextes les plus importants pour les tests de performance du web est le temps de chargement dans différentes régions du monde.

C’est là que les sites statiques ont l’avantage sur WordPress en matière de performances. Par défaut, les sites statiques peuvent être téléchargés directement sur des CDN distribués dans le monde entier – ce qui les rend rapides dans le monde entier sans travail supplémentaire.

Comme les sites WordPress nécessitent un serveur d’origine pour générer du HTML, ils ne peuvent pas profiter directement de plateformes comme Netlify, Vercel et les sites de workers de Cloudflare pour une diffusion mondiale sans friction. D’un point de vue commercial, cela signifie que vous risquez de perdre des visiteurs et des clients potentiels qui sont loin de votre serveur d’origine, car Google tient compte de la vitesse des pages lors de la génération des résultats de recherche.

C’est là que l’APO de Cloudflare pour WordPress entre en jeu.

L'activation de l’APO Cloudflare a permis d'augmenter les performances de WordPress jusqu'à 300 %.

L’activation de l’APO Cloudflare a permis d’augmenter les performances de WordPress jusqu’à 300 %.

L’optimisation automatique de la plateforme de Cloudflare pour WordPress est une refonte complète de ce que signifie la performance de WordPress en 2020. Comme nous l’avons déjà mentionné, l’activation de l’APO sur notre site de test a réduit les temps de chargement de 70 à 300 % selon le lieu de test. Cela est possible parce que l’APO supprime effectivement le serveur d’origine comme goulot d’étranglement des performances.

L'équipe de @Kinsta a pu tester le nouveau service APO de @Cloudflare... et cela a permis de réduire les temps de chargement des pages de 70 à 300 %. 🤯 Pour tous les détails, cliquez ci-dessous ⬇️Click to Tweet

Comment fonctionne l’optimisation automatique de plateforme de Cloudflare

Avec l’APO Cloudflare, le code HTML de votre site WordPress est mis en cache dans les serveurs périphériques de Cloudflare à travers le monde. Ceci est rendu possible par Workers KV, un service de base de données à valeur clé distribuée avec une propagation mondiale super rapide (moins de 60 secondes).

Lorsque les données sont écrites sur Workers KV via l’API Cloudflare, elles sont automatiquement répliquées dans plus de 150 centres de données Cloudflare dans le monde en quelques secondes.

Cela fait de Workers KV un candidat de choix pour accélérer les sites WordPress, car les articles et les pages peuvent être facilement représentés par un mécanisme clé-valeur – l’URL est la « clé » et le contenu de la page HTML est la « valeur ».

Une page web stockée comme un objet de valeur clé dans Cloudflare Workers KV.

Une page web stockée comme un objet de valeur clé dans Cloudflare Workers KV.

Une fois que l’APO est activée pour votre site WordPress, la majorité des requêtes adressées à votre site ne parviendront plus à votre serveur d’origine.

Au lieu de cela, la requête sera servie à partir d’un cache local du CDN de Cloudflare (si la page mise en cache existe) ou de Workers KV (si la page mise en cache n’existe pas sur le CDN de Cloudflare).

Si une page n’existe pas dans le cache du CDN ou dans la base de données Workers KV, Cloudflare fera une seule requête à votre serveur d’origine et mettra en cache le HTML de la nouvelle page.

La magie réside dans le fait que Cloudflare Workers KV agit comme une sorte de miroir distribué pour votre serveur d’origine. Rappelez-vous que les données stockées dans Workers KV sont automatiquement répliquées sur l’ensemble du réseau de serveurs de Cloudflare.

Cela signifie que même si votre serveur d’origine exécutant WordPress est situé quelque part aux États-Unis, une requête provenant d’un visiteur au Japon n’aura pas besoin d’atteindre votre serveur d’origine pour amorcer la zone de cache CDN locale.

Au lieu de cela, le visiteur japonais recevra du HTML en cache provenant de la base de données Workers KV ou du cache CDN d’un centre de données Cloudflare situé à proximité.

Ce nouveau modèle de livraison est radicalement différent des précédentes tentatives de mise en cache de page HTML pour WordPress.

Auparavant, la méthode de « mise en cache complète de page » la plus populaire consistait à créer une règle de page Cloudflare pour « tout mettre en cache ». Bien que cette méthode puisse entraîner des gains de performance importants, elle n’était pas très efficace pour la mise en cache car elle s’appuyait sur un modèle « pull » au lieu du modèle « push » de Workers KV qui pousse automatiquement le HTML à l’échelle mondiale.

Avec la configuration de page précédente basée sur des règles, les visiteurs qui se rendent dans une zone de cache de Cloudflare aux États-Unis ne mettent pas en cache les ressources des visiteurs d’autres endroits – ce qui signifie que les sites ne peuvent pas profiter efficacement du réseau Cloudflare du point de vue de la diffusion de contenu à l’échelle mondiale.

L’optimisation automatique de plateforme va plus loin en mettant également en cache les polices tierces. Dans de nombreux cas, les polices peuvent finir par prendre une part importante de la taille de la requête d’une page.

Contrairement aux CSS, JS et images, qui sont généralement servis à partir du domaine racine, les polices sont souvent servies par des services tiers comme Google Fonts. Cela signifie que les services de mise en cache basés sur un service comme Cloudflare sont incapables de mettre les polices en cache et de les servir.

Comme l’APO est alimenté par un Worker Cloudflare – un worker de service JavaScript programmable qui se trouve entre votre serveur d’origine et les visiteurs – il est possible d’injecter une logique supplémentaire pour accomplir des tâches au-delà de la mise en cache de base.

Dans ce cas, l’APO utilise un Worker Cloudflare pour mettre en cache les polices tierces et modifier le HTML de votre page à l’aide de CSS en ligne afin de pointer vers la police mise en cache sur le CDN de Cloudflare. Cela supprime la nécessité de faire appel à des requêtes externes supplémentaires pour récupérer les polices, et réduit le nombre de connexions et le temps de chargement nécessaires pour servir une page.

Enfin, comme l’APO s’intègre à votre site via une extension WordPress, le cache Cloudflare est automatiquement purgé chaque fois que vous mettez à jour une page de votre site. Cela garantit que les visiteurs pourront toujours voir la dernière version de votre site sans aucune intervention manuelle.

Maximiser la performance de WordPress avec un hébergement haute performance et l’APO Cloudflare

Mais l’APO n’est pas une solution miracle. Le choix d’un hébergeur WordPress infogéré et axé sur les performances comme Kinsta reste très important pour deux raisons majeures.

  1. L’APO Cloudflare ne met en cache les pages de l’interface publique que pour les utilisateurs qui ne sont pas connectés. Tout comme la configuration de mise en cache des pages au niveau du serveur de Kinsta, l’APO ne met pas en cache les pages avec des cookies spécifiques et pour les utilisateurs connectés. Cela signifie que la performance du serveur d’origine reste un élément clé de l’équation.
  2. Une bonne expérience WordPress ne se résume pas à une simple performance d’interface publique rapide. Comme WordPress est un CMS dynamique dans l’âme, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte lors de l’exploitation d’un site WordPress. Les hébergeurs infogérés comme Kinsta offrent un support personnalisé pour WordPress 24/7, des sauvegardes du site, une garantie de sécurité, et bien plus encore.

Voici quatre cas d’utilisation illustrant pourquoi vous devriez toujours choisir un hébergeur WordPress performant même si vous utilisez l’APO de Cloudflare.

1. WooCommerce, Easy Digital Downloads et le eCommerce

L’APO Cloudflare contourne de manière sélective la mise en cache lorsque certains cookies liés au eCommerce sont détectés. Par exemple, lorsqu’un visiteur ajoute un article au panier sur un site WooCommerce, WordPress définit automatiquement un cookie woocommerce_items_in_cart. Lorsque ce cookie est détecté, l’APO contourne le cache pour éviter de mettre en cache et de servir des données spécifiques au client. Ainsi, WooCommerce et les autres plateformes de eCommerce utilisant WordPress continueront à dépendre fortement des performances du serveur d’origine, même si l’optimisation automatique de la plateforme est activée.

2. Performances du tableau de bord WordPress

Comme l’APO Cloudflare ne met pas en cache le HTML pour les utilisateurs connectés, la navigation dans le tableau de bord de WordPress dépendra toujours uniquement des performances de votre serveur d’origine. Si vous n’utilisez pas un hébergeur aux performances optimisées, des tâches telles que la rédaction et la publication de contenu, la gestion des images et autres ressources médiatiques, et l’exécution de routines de maintenance sur votre site WordPress peuvent se transformer en une expérience très lente. Cela a un impact direct et négatif sur les résultats de votre entreprise.

3. Sites WordPress de membres et forums de discussion

Si vous utilisez une extension comme Ultimate Membership Pro pour gérer votre site WordPress d’adhésion, ou bbPress pour propulser un forum WordPress, l’APO de Cloudflare ne sera pas en mesure d’optimiser la majorité de votre trafic. Étant donné que les sites de membres et les forums exigent généralement que les utilisateurs se connectent, l’APO de Cloudflare contournera automatiquement la mise en cache HTML pour ces utilisateurs. Par conséquent, l’utilisation d’un hébergeur performant reste le meilleur moyen de maintenir une expérience utilisateur rapide pour les sites WordPress d’adhésion et les forums de discussion.

4. Cron WordPress

Le cron WordPress (WP-Cron) vous aide à planifier et à automatiser les tâches d’administration sur un site WordPress. Votre site peut utiliser une tâche cron pour publier un message à un moment précis. Une tâche simple comme celle-ci ne nécessite pas beaucoup de ressources CPU, mais d’autres tâches peuvent être beaucoup plus gourmandes en ressources. Par exemple, une tâche comme l’utilisation d’une extension pour sauvegarder automatiquement votre site WordPress dans une archive ZIP toutes les 12 heures est beaucoup plus gourmande en ressources CPU.

Étant donné que l’APO de Cloudflare n’aide qu’à optimiser le contenu de l’interface publique, vous devrez toujours héberger votre site sur un hébergeur performant comme Kinsta pour maximiser les performances des tâches de l’administration et l’expérience de l’utilisateur connecté.

Comment utiliser l’optimisation automatique de plate-forme Cloudflare pour WordPress

Maintenant que nous avons expliqué pourquoi l’optimisation automatique de plateforme Cloudflare pour WordPress change la donne, voyons comment ajouter ce service à votre site WordPress.

L’APO Cloudflare est disponible pour les plans gratuits et payants. Pour les utilisateurs gratuits, l’APO entraîne des frais supplémentaires de 5 $ par mois. Si vous bénéficiez d’un plan Pro, Business ou Enterprise sur Cloudflare, l’APO peut être activée sans frais supplémentaires.

Voici ce que vous devez faire pour commencer avec l’APO Cloudflare :

  1. Créer un jeton d’API dans le tableau de bord Cloudflare.
  2. Installer l’extension WordPress officielle de Cloudflare.
  3. Activer l’optimisation automatique de la plateforme.

1. Créer un jeton d’API Cloudflaren

Avant d’activer l’APO, vous devez générer une clé API et installer l’extension WordPress Cloudflare. Pour générer un jeton d’API, cliquez sur l’icône de votre profil en haut à droite du tableau de bord Cloudflare, cliquez sur « Mon profil », sélectionnez l’onglet « Jetons d’API » et cliquez sur « Créer un jeton ».

Créer un jeton d'API Cloudflare.

Créer un jeton d’API Cloudflare.

Sous « Modèles de jeton d’API », cliquez sur « Utiliser le modèle » à côté de l’option WordPress.

Sélectionner le modèle de jeton d'API WordPress.

Sélectionner le modèle de jeton d’API WordPress.

Le modèle « WordPress » générera un jeton d’API avec les autorisations nécessaires qui permettront à l’optimisation automatique de la plateforme de fonctionner correctement. Les réglages par défaut sont tout ce dont vous avez besoin pour démarrer avec l’APO, mais n’hésitez pas à modifier les réglages « Ressources du compte » et « Ressources de la zone » si vous devez verrouiller le jeton API pour des utilisateurs ou des zones spécifiques.

Lorsque vous avez fini de configurer les réglages du jeton, faites défiler vers le bas et cliquez sur « Continuer ».

Configurer les réglages de jeton de l'API Cloudflare.

Configurer les réglages de jeton de l’API Cloudflare.

Enfin, cliquez sur Créer un jeton pour finaliser le processus.

Confirmer la création du jeton API Cloudflare.

Confirmer la création du jeton API Cloudflare.

Veillez à copier le jeton d’API dans un endroit sûr. Vous en aurez besoin plus tard lors de l’installation de l’extension WordPress Cloudflare. Après avoir enregistré le jeton d’API dans un endroit sûr comme un gestionnaire de mots de passe, n’hésitez pas à fermer la page.

Enregistrer votre jeton d'API Cloudflare dans un endroit sûr.

Enregistrer votre jeton d’API Cloudflare dans un endroit sûr.

2. Installer l’extension WordPress Cloudflare

L’extension WordPress Cloudflare peut être installée directement à partir du dépôt d’extensions WordPress. Pour la trouver, recherchez « Cloudflare » dans votre tableau de bord WordPress. Assurez-vous d’installer l’extension officielle Cloudflare et non pas « WP Cloudflare Super Page Cache », qui est le premier résultat de la recherche.

Installer l’extension WordPress officielle de Cloudflare.

Installer l’extension WordPress officielle de Cloudflare.

Ensuite, allez dans Réglages > Cloudflare dans la colonne latérale de votre tableau de bord WordPress, et cliquez sur « Connectez-vous ici ».

Connectez-vous à votre compte Cloudflare.

Connectez-vous à votre compte Cloudflare.

Saisissez l’adresse e-mail associée à votre compte Cloudflare ainsi que le jeton d’API que vous avez généré précédemment. Cliquez sur Enregistrer les identifiants API pour finaliser le processus de connexion.

Saisissez votre adresse e-mail et le jeton d'API Cloudflare.

Saisissez votre adresse e-mail et le jeton d’API Cloudflare.

Maintenant que l’extension WordPress Cloudflare est configurée, passons au tableau de bord de Cloudflare pour activer l’optimisation automatique de la plateforme.

3. Activer l’optimisation automatique de plateforme dans Cloudflare

L’optimisation automatique de plateforme pour WordPress est incluse dans les plans Cloudflare Pro, Business et Enterprise sans frais supplémentaires. Si vous utilisez un plan Cloudflare gratuit, le supplément d’APO est de 5 $ par mois. Pour activer APO, allez à Vitesse > Optimisation dans votre tableau de bord Cloudflare.

Pour activer l'APO, allez sur Vitesse > Optimisation.

Pour activer l’APO, allez sur Vitesse > Optimisation.

Faites défiler vers le bas jusqu’à la section « Livraison optimisée », et activez « Automatic Platform Optimization pour WordPress ». Si vous êtes sur un plan gratuit, Cloudflare vous demandera les détails de facturation pendant ce temps. Après l’activation de l’APO, vous devriez voir un message indiquant « WordPress plugin successfully detected on [votre domaine] ». Si vous ne voyez pas ce message, nous vous recommandons de réinstaller l’extension Cloudflare ou de contacter le support Cloudflare pour obtenir une assistance supplémentaire.

Activez l'optimisation automatique de plateforme pour WordPress dans votre tableau de bord Cloudflare.

Activez l’optimisation automatique de plateforme pour WordPress dans votre tableau de bord Cloudflare.

Dans votre tableau de bord WordPress, allez sur Réglages > Cloudflare dans la colonne latérale. Cliquez sur le bouton Appliquer à côté de « Appliquer les réglages Cloudflare recommandés pour WordPress » – cela optimisera vos réglages Cloudflare pour WordPress. Enfin, assurez-vous que « Automatic Platform Optimization » est également activé dans les réglages de l’extension.

Réglages de l’extension WordPress Cloudflare.

Réglages de l’extension WordPress Cloudflare.

Comment confirmer le bon fonctionnement de l’APO Cloudflare pour WordPress

À ce stade, l’optimisation automatique de plateforme Cloudflare devrait être active sur votre site ! Voici comment vous pouvez confirmer que l’APO fonctionne correctement. Tout d’abord, assurez-vous que le nuage orange dans l’onglet DNS de Cloudflare est activé pour le domaine de votre site WordPress. Si le nuage orange n’est pas activé, Cloudflare n’assurera pas le trafic proxy pour votre domaine – cela signifie que l’APO ne fonctionnera pas aussi bien.

Confirmez que le nuage orange Cloudflare est activé.

Confirmez que le nuage orange Cloudflare est activé.

Comment vérifier l’état du cache APO de Cloudflare avec un inspecteur de navigateurs

Ensuite, vous pouvez inspecter les en-têtes HTTP pour une requête vers votre site web avec l’inspecteur intégré de votre navigateur web. Nous utiliserons Google Chrome dans l’exemple ci-dessous. Pour commencer, lancez une nouvelle fenêtre de navigateur en mode Incognito.

Lancer une nouvelle fenêtre incognito dans Google Chrome.

Lancer une nouvelle fenêtre incognito dans Google Chrome.

Ensuite, allez sur votre site WordPress, faites un clic droit sur la page et sélectionnez Inspecter pour ouvrir l’inspecteur du navigateur. Vous pouvez également accéder à l’inspecteur en allant sur Vue > Développeur > Outils du développeur dans la barre de menu de Chrome. Cliquez sur la requête pour votre domaine (brianwp.com dans l’exemple ci-dessous). Dans le sous-menu, cliquez sur « En-têtes » pour afficher les en-têtes de réponse HTTP.

Vérifiez l'état du cache Cloudflare avec l'inspecteur du navigateur.

Vérifiez l’état du cache Cloudflare avec l’inspecteur du navigateur.

Lorsque l’APO est activé, vous devriez voir quelques en-têtes liés à l’APO.

Si vous voyez les en-têtes ci-dessus lors de l’inspection de votre site WordPress, cela signifie que l’APO est bien configurée. Maintenant, lancez un test de vitesse pour voir si votre site est plus rapide !

Comment vérifier l’état du cache APO de Cloudflare avec curl

Vous pouvez également confirmer le fonctionnement de Cloudflare APO en utilisant la commande curl ci-dessous dans Terminal. Notez que la commande passe un en-tête « Accept : text/html ». Ceci est nécessaire quand on vérifie l’état du cache APO.

curl --request GET -I -H "Accept: text/html" https://www.website.com

Après avoir lancé la commande, vous devriez voir une liste d’en-têtes de réponse comme celle ci-dessous. Comme vous pouvez le voir, les en-têtes cf-cache-status, cf-apo-via, cf-edge-cache et age montrent que la requête a été servie par le cache de Cloudflare.

 

Vérifiez l'état du cache de Cloudflare APO avec curl.

Vérifiez l’état du cache de Cloudflare APO avec curl.

Optimisation automatique de plateforme sans l’extension Cloudflare

Cloudflare recommande d’utiliser l’optimisation automatique de plateforme avec l’extension WordPress officielle de Cloudflare. C’est également la méthode que nous vous suggérons car elle vous permet de tirer le meilleur parti des performances de l’APO. Si votre site est incompatible avec l’extension WordPress Cloudflare, nous vous recommandons de travailler avec un développeur pour rendre votre site compatible.

Si vous ne pouvez pas installer l’extension Cloudflare, il est possible d’utiliser l’APO sans cette extension. Si vous choisissez cette voie, vous pourrez toujours profiter de certaines optimisations de performance, mais il y a plusieurs limitations importantes à prendre en compte.

APO Cloudflare avec l’extension WordPress

Avec l’extension WordPress Cloudflare installée, l’optimisation automatique de la plateforme offre les fonctionnalités de cache HTML Edge suivantes.

APO Cloudflare sans l’extension WordPress

Si l’extension WordPress Cloudflare n’est pas installée, vous pouvez vous attendre à voir les fonctionnalités suivantes pour la mise en cache HTML Edge de l’APO.

Comme vous pouvez le constater, l’utilisation de l’optimisation automatique de plateforme avec l’extension WordPress officielle de Cloudflare présente plusieurs avantages.

Grande nouvelle - L'APO @Cloudflare WordPress est là, et représente un grand pas en avant pour maximiser les performances de WordPress. 🚀 Découvrez comment vous pouvez l'utiliser pour donner un coup de pouce à votre propre site !Click to Tweet

Résumé

L’optimisation automatique de plateforme Cloudflare pour WordPress est sans aucun doute le service le plus important de l’histoire récente pour améliorer les performances de WordPress. Cela va au-delà de l’optimisation habituelle des serveurs web, de la mise en cache des pages côté serveur et des stratégies de minification CSS/JS, et présente quelque chose de complètement nouveau.

Depuis sa création, WordPress a été limité par le fait qu’il n’existait pas de moyen simple et rationnel de mettre en cache des pages HTML sur des CDN. En tirant parti de son réseau de plus de 150 centres de données, Workers et Workers KV, Cloudflare a égalisé les performances entre les sites WordPress et les sites statiques conçus avec des frameworks de pointe.

Ce n’est pas une mince affaire, et nous sommes impatients de voir comment Cloudflare va étendre sa fonction d’optimisation automatique de plateforme à d’autres plateformes de CMS à l’avenir.

Utilisez-vous l’APO Cloudflare pour accélérer votre site WordPress ? Faites-le nous savoir dans les commentaires ci-dessous !


Si vous avez aimé cet article, alors vous allez adorer la plateforme d’hébergement WordPress de Kinsta. Accélérez votre site Web et obtenez le support 24/7 de notre équipe de vétérans de WordPress. Notre infrastructure propulsée par Google Cloud met l’accent sur la mise à l’échelle automatique, la performance et la sécurité. Laissez-nous vous montrer la différence de Kinsta ! Découvrez nos plans