Vous recherchez le meilleur logiciel de gestion de contenu (CMS) pour créer votre site web ? À un niveau élevé, un CMS, ou système de gestion de contenu, vous aide à créer un site web fonctionnel sans avoir besoin de construire chaque page à partir de zéro en utilisant du code.

Cependant, chaque logiciel de gestion de contenu présente des avantages et des inconvénients différents. Vous devrez donc choisir l’outil qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget.

Pour vous aider, nous avons rassemblé les 21 meilleurs CMS pour tout ce qui concerne les blogs, les boutiques en ligne, les sites de marketing et bien d’autres choses encore.

Qu’est-ce qu’un CMS ?

Avant d’en arriver à la liste, commençons par le début : qu’est-ce qu’un CMS ?

Un système de gestion de contenu fait ce que son nom indique : il vous aide à « gérer » le contenu de votre site web de manière « systématisée ».

Au lieu de devoir travailler avec du code chaque fois que vous voulez ajouter du contenu à votre site web, un CMS vous permet de travailler dans un éditeur facile à utiliser qui pourrait ressembler à ceci :

Exemple d'éditeur de CMS

Exemple d’éditeur de CMS

Un CMS est cependant plus flexible qu’une simple plateforme de blogs. Vous pouvez considérer une plateforme de blogs comme un CMS pour un type de contenu spécifique (les articles de blog), tandis qu’un CMS peut vous aider à gérer pratiquement tout type de contenu.

Par exemple, le « contenu » de votre CMS pourrait être :

Ou alors, il peut s’agir de plusieurs types de contenu en même temps ! Une bonne plateforme CMS peut vous aider à gérer autant de types de contenu différents que vous le souhaitez.

Qu’est-ce qu’un CMS Headless ?

Dans la liste ci-dessous, vous verrez un autre terme : CMS Headless. Avec un CMS headless, vous utiliserez votre CMS pour gérer tout votre contenu dans la zone d’administration. Ensuite, vous pouvez construire votre propre interface publique en interrogeant les données via une API.

L’avantage de cette approche « headless » est que vous pouvez utiliser votre contenu pratiquement n’importe où, d’un site web à une application mobile et plus encore.

Un CMS headless nécessite beaucoup plus de connaissances techniques pour sa mise en œuvre, mais vous offre plus de souplesse quant à la manière et au lieu d’utilisation de votre contenu.

Que faut-il prendre en considération lors du choix d’un CMS ?

Lorsque vous choisissez un CMS, voici quelques-unes des caractéristiques les plus importantes à prendre en compte :

  1. La tarification – chaque CMS a des coûts qui lui sont associés. Certains sont gratuits et open source, mais vous devrez payer pour les héberger. Pour d’autres, vous devrez peut-être acheter le logiciel auprès de l’entreprise qui crée le CMS.
  2. Assistance et expérience client – certains outils sont open source sans option d’assistance centrale, tandis que d’autres sont fournis avec une assistance 24 / 7 – assurez-vous de bien comprendre ce que vous obtenez.
  3. SEO – il est important que le logiciel que vous avez choisi vous donne les outils nécessaires pour vous positionner dans Google et les autres moteurs de recherche.
  4. Personnalisation – pour les cas d’utilisation commerciale, le choix d’un CMS qui vous permet de créer des expériences personnalisées pour les visiteurs peut vous aider à améliorer votre marketing et vos taux de conversion.
  5. Facilité d’utilisation – si vous n’êtes pas un développeur, vous voudrez choisir un outil facile à utiliser sans connaissances en matière de développement.
  6. Sécurité – avec certains outils CMS, vous serez responsable de la sécurité de votre site, tandis que d’autres outils s’en chargeront pour vous.
Consultez le guide 2020 des meilleures options #CMS, des sites web de marketing 📈 aux boutiques eCommerce 🛍 ici même ⤵Click to Tweet

21 meilleures solutions logicielles de CMS en 2020

Il est maintenant temps de dresser la liste des options du CMS, creusons un peu plus :

1. WordPress – Prix : Gratuit

WordPress.org

WordPress.org

WordPress est de loin le CMS le plus populaire au monde – il propulse plus de 37 % de tous les sites web sur Internet. Il a commencé comme une plateforme de blogs mais est devenu depuis longtemps un CMS complet que vous pouvez utiliser pour créer n’importe quel type de site web, des boutiques de commerce électronique aux sites de membres, en passant par les forums, etc.

En fait, WordPress, grâce à l’extension WooCommerce, est aussi l’un des moyens les plus populaires de faire une boutique en ligne. Certaines des raisons qui expliquent la popularité de WordPress sont les suivantes :

  1. C’est gratuit et open source.
  2. Vous pouvez trouver des milliers de thèmes WordPress pour contrôler l’aspect de votre site.
  3. Vous pouvez accéder à plus de 55 000 extensions gratuites pour étendre les fonctionnalités de votre site (voici quelques-unes des meilleures).

Les utilisateurs avancés peuvent également utiliser WordPress comme un CMS Headless avec quelque chose comme Gatsby.

Si vous souhaitez utiliser WordPress, Kinsta propose un hébergement WordPress géré qui facilite le démarrage.

2. Drupal – Prix : Gratuit

Drupal

Drupal

Drupal est un autre CMS open source populaire qui se tient dans le même espace que WordPress.

Grâce à son système de taxonomie flexible, Drupal excelle dans la gestion de sites ayant une grande quantité de contenu. Il dispose également d’un système d’accès utilisateur intégré qui vous donne un contrôle total sur ce que les utilisateurs enregistrés peuvent faire dans le CMS.

Comme pour WordPress, vous pouvez contrôler l’apparence de votre site à l’aide de thèmes et étendre les fonctionnalités de Drupal avec des modules.

3. Joomla – Prix : Gratuit

Joomla

Joomla

Avec WordPress et Drupal, Joomla est le troisième entrant dans le trio de logiciels de gestion de contenu (CMS) open source populaires.

Comme WordPress et Drupal, Joomla est doté de grandes places de marché pour les modèles et les extensions, ce qui vous aide à créer un site web qui correspond à vos besoins.

En ce qui concerne les connaissances techniques nécessaires, Joomla offre un bon moyen terme entre WordPress et Drupal.

4. Magento – Gratuit, à partir de 2,000 $ par mois

Magento

Magento

Magento est un CMS open source pour les boutiques de commerce électronique. Il est flexible et offre une sécurité solide, mais il est également peu accessible aux utilisateurs non techniques. Vous aurez presque certainement besoin de connaissances techniques pour le mettre en place (ou de la volonté d’engager quelqu’un qui possède ces connaissances).

Vous pouvez soit utiliser gratuitement le logiciel open source (appelé Magento OpenSource). Ou bien vous pouvez payer Magento pour qu’il installe et entretienne votre boutique à votre place (Magento Commerce), ce qui peut être coûteux avec des plans à partir de 2 000 $ par mois.

5. HubSpot CMS – À partir de 300 $ par mois

HubSpot

HubSpot

 

Le CMS HubSpot est un excellent CMS pour les entreprises et les spécialistes du marketing qui cherchent à se connecter avec les clients.

Le CMS HubSpot est intégré au CRM gratuit HubSpot (voir ces extensions WordPress de CRM). Cela vous permet non seulement d’ajouter des prospects directement à votre CRM, mais aussi de personnaliser votre site web en fonction des visiteurs individuels, ce qui peut vous aider à les convertir en clients.

Les développeurs peuvent creuser dans le code pour personnaliser le site, tandis que les utilisateurs non techniques peuvent construire des pages à l’aide d’un éditeur en glisser-déposer.

Parmi les autres caractéristiques notables, citons :

6. Kentico – Démarrage gratuit, puis à partir de 7,999 $/an

Kentico

Kentico

Kentico est un CMS axé sur les entreprises qui propose deux produits CMS différents :

Kentico a un niveau gratuit limité pour sa plate-forme Kontent, mais il peut être coûteux si vous avez besoin des options payantes.

Comme Kentico Kontent est un CMS Headless, vous aurez également besoin de quelques connaissances techniques pour créer l’interface de votre site web.

7. Squarespace – À partir de 16 $ par mois

Squarespace

Squarespace

Squarespace est un outil de création de site web hébergé qui permet aux utilisateurs non techniques de créer facilement un site web. Vous pouvez également l’utiliser pour créer une boutique de commerce électronique légère.

Squarespace n’est pas aussi flexible que tous ces autres outils, mais c’est en fait son argument de vente. En simplifiant les choses, Squarespace permet aux utilisateurs non techniques de créer facilement des sites web basiques.

Cependant, si vous construisez quelque chose de plus qu’un simple blog, un portfolio ou un site web de brochures, vous voudrez probablement choisir un logiciel de gestion de contenu plus flexible. Pour plus d’informations, consultez cette comparaison approfondie entre Squarespace et WordPress.

8. dotCMS – Gratuit, option premium pour entreprise

dotCMS

dotCMS

dotCMS est un CMS open source Headless avec une approche API en premier lieu. Vous pouvez utiliser une interface utilisateur en glisser-déposer pour modéliser différents types de contenu. Par exemple, un article de blog ou un produit de commerce électronique.

Ensuite, vous pouvez utiliser l’API pour diffuser votre contenu vers n’importe quelle destination, comme un site web ou une application.

En fin de compte, vous continuerez à bénéficier des fonctions traditionnelles d’auteur, ainsi que de la possibilité de créer différents rôles et autorisations pour contrôler l’accès à votre contenu.

9. Contentful – À partir de 39 $ par mois pour les particuliers / À partir de 879 $ par mois pour les entreprises

Contentful

Contentful

Alors que la plupart de ces autres outils sont destinés à vous aider à créer des pages web, Contentful est conçu pour ce qu’il appelle des « expériences numériques omnicanal ». En bref, cela signifie que vous pouvez organiser tout votre contenu dans un hub central et l’utiliser ensuite dans n’importe quel canal numérique selon vos besoins.

Vous pourrez interroger votre contenu en utilisant une API RESTful et Contentful met en cache votre contenu sur des CDN externes afin de pouvoir fournir des charges utiles d’API en moins de 100 ms.

Contentful est un CMS Headless, vous aurez donc besoin de quelques connaissances techniques pour le mettre en œuvre.

10. Zephyr – Contact Sales

Zephyr

Zephyr

Zephyr est un CMS hébergé dans le cloud qui se commercialise exclusivement auprès des agences qui construisent des sites web pour leurs clients. En fait, Zephyr n’est autorisé que pour les agences, donc les particuliers ne peuvent pas utiliser Zephyr à moins que vous ne soyez disposé à travailler avec une agence partenaire.

Parce qu’il est hébergé dans le cloud, Zephyr propose aux agences une alternative sans maintenance à d’autres solutions telles que WordPress ou Drupal.

11. Canvas CMS – Contactez leur service commercial

Canvas

Canvas

Le CMS Canvas est un CMS basé sur le cloud qui est livré avec un système de design en glisser-déposer, qui permet à des utilisateurs non techniques de concevoir un site web personnalisé.

Tous les designs que vous réalisez avec Canvas sont adaptés aux téléphones portables et prêts pour AMP, ce qui donnera à vos visiteurs mobiles une excellente expérience.

Pour les utilisateurs plus avancés, Canvas vous permet de construire des structures de base de données dynamiques à partir du CMS et comprend également des API pour intégrer des données provenant d’autres sources dans votre site.

12. Grav – Gratuit

Grav

Grav

Grav est un CMS open source « flat file ». La désignation flat-file signifie que Grav n’a pas besoin de base de données pour fonctionner. Il interroge plutôt le contenu des fichiers texte. Cela rend Grav très léger et facile à déployer n’importe où, car il suffit de téléverser les fichiers de votre site.

Vous pouvez cependant toujours créer des types de contenu dynamique et filtrer le contenu, et vous pourrez également utiliser un éditeur Markdown pour créer du contenu.

13. Craft CMS – Gratuit

Craft CMS

Craft CMS

Craft CMS est un CMS open source qui met l’accent sur un processus de création de contenu convivial. Il permet également de travailler facilement avec des types de contenu personnalisés, grâce à un outil intégré permettant de concevoir une mise en page de champ personnalisée pour différents types de contenu.

Pour contrôler l’interface publique, vous pouvez le construire vous-même à l’aide de modèles Twig ou utiliser Craft CMS dans une configuration headless avec l’API GraphQL autogénérée de Craft CMS.

14. Sitefinity – Contactez leur service commercial

Sitefinity

Sitefinity

Sitefinity est un CMS qui vise à aider les spécialistes du marketing à fournir un contenu optimisé et personnalisé.

Vous pouvez utiliser ces informations pour en savoir plus sur vos clients et leur fournir un contenu personnalisé. Ensuite, vous pouvez aussi rapidement mettre en place de nouveaux tests A/B pour optimiser votre contenu.

Vous pouvez également utiliser Sitefinity comme un CMS headless pour diffuser du contenu n’importe où et tout est hébergé dans le cloud Microsoft Azure pour la fiabilité et l’évolutivité.

15. Shopify – À partir de 29 $ par mois

Shopify

Shopify

Shopify est une plateforme de commerce électronique hébergée. Après WooCommerce, c’est le deuxième moyen le plus populaire de créer une boutique en ligne.

Le principal avantage de Shopify est la simplicité. Comme il s’agit d’un outil hébergé, vous n’avez pas à vous soucier de la sécurité ou de la maintenance de votre boutique. Vous pouvez simplement vous concentrer sur la recherche de clients et l’expansion de votre magasin.

Vous bénéficiez toujours d’une grande flexibilité grâce au marché Shopify App, mais vous n’aurez pas accès à l’intégralité du code source de votre boutique.

Les entreprises qui ont besoin de plus de flexibilité peuvent opter pour Shopify Plus.

16. BigCommerce – À partir de 30 $ par mois

BigCommerce

BigCommerce

Le BigCommerce est une autre plate-forme CMS hébergée bien connue pour les boutiques en ligne. L’une des caractéristiques de BigCommerce est son approche multicanal de la vente. Vous pouvez vendre via votre propre boutique hébergée, Amazon, eBay, etc.

Vous pouvez même exploiter certaines des autres options de CMS figurant sur cette liste. Par exemple, vous pouvez associer BigCommerce à WordPress pour obtenir le meilleur des deux mondes.

BigCommerce propose un plan accessible Essentials à partir de 30 $ par mois, ainsi que des plans axés sur les entreprises pour les grandes organisations.

17. Umbraco CMS – Gratuit (Open Source), à partir de 39 $ par mois (Version hébergée)

Umbraco

Umbraco

Umbraco est un logiciel CMS open source que vous pouvez héberger vous-même. Vous pouvez également utiliser le service d’hébergement payant d’Umbraco.

Vous pouvez ajouter du contenu à l’aide d’un simple éditeur, ainsi que des fonctionnalités utiles telles qu’un éditeur de formulaires intégré. Si nécessaire, vous pouvez également étendre le CMS de base avec des applications Umbraco.

Pour les utilisateurs plus techniques, Umbraco propose également un CMS headless appelé Umbraco Heartcore.

18. Agility CMS – À partir de 47 $ par mois

Agility

Agility

Le CMS Agility est un autre CMS headless qui vous permet de gérer du contenu à partir d’un seul endroit et de le diffuser partout via des API RESTful, GraphQL et JAMstack.

Vous disposez toujours de nombreuses options pour gérer votre contenu, notamment des fonctions de modélisation du contenu, de référencement, de programmation, de relations entre les contenus, etc.

Ensuite, Agility CMS peut s’assurer que votre contenu se charge rapidement en déployant du contenu via des CDNs.

19. Adobe Experience Manager – Contactez leur service commercial (plus de 250,000 $ par an en moyenne)

Adobe Experience Manager

Adobe Experience Manager

Adobe Experience Manager est un outil destiné aux entreprises qui associe un CMS à une solution de gestion des ressources numériques (DAM).

Vous pouvez utiliser les sites Adobe Experience Manager pour créer des expériences web personnalisées pour les visiteurs de différents canaux, tout en utilisant Adobe Experience Manager Assets pour gérer tous les actifs numériques de votre marque à partir d’un point central.

20. Oracle WebCenter Content – À partir de 3,450 $

Oracle WebCenter Content

Oracle WebCenter Content

Oracle WebCenter Content est un outil de gestion de contenu d’entreprise (ECM). Il n’est pas axé sur la création de sites web en tant que telle. Il vous offre plutôt un endroit où héberger du contenu non structuré que vous pouvez ensuite diffuser dans n’importe quelle application (y compris un site web).

Il est également plus axé sur la gestion des documents, des images, des fichiers rich media et des enregistrements, plutôt que de vous donner un éditeur de texte pour téléverser du contenu comme beaucoup de ces autres outils.

21. Ghost – Gratuit, à partir de 29 $ par mois (Version hébergée)

Ghost

Ghost

Ghost est un CMS rapide écrit avec Node.js qui est principalement axé sur les blogs et la publication.

Pour simplifier les choses, Ghost a également intégré certaines des fonctionnalités les plus importantes dont les blogueurs et les éditeurs de médias ont besoin pour monétiser leurs sites. Par exemple, vous pouvez créer des formulaires d’adhésion par e-mail et faire payer aux visiteurs l’accès à votre contenu avec des frais d’abonnement mensuels.

Cependant, Ghost n’est pas une bonne option si vous voulez un CMS qui peut aller au-delà du blog ou de la publication.

Développez et gérez facilement le contenu de votre site web grâce à ce tour d'horizon des 21 meilleures options ✨ de CMS pour 2020Click to Tweet

Résumé

Comme nous l’avons vu, un CMS vous aide à gérer votre contenu et à le transformer en site web sans avoir besoin de modifier le code chaque fois que vous souhaitez ajouter ou modifier du contenu.

Certains de ces outils sont presque exclusivement destinés à vous aider à lancer un site web, tandis que d’autres se concentrent davantage sur la gestion de votre contenu et vous permettent de le déployer n’importe où via des API (l’approche CMS headless).

Si vous n’êtes pas un utilisateur technique (ou si vous n’avez pas d’équipe technique derrière vous), vous voudrez probablement choisir des outils tels que WordPress, Drupal, HubSpot CMS ou Squarespace et rester loin des options de CMS headless.

Cependant, si vous devez déployer votre contenu à plusieurs endroits, vous préférerez peut-être la flexibilité d’un CMS headles… si vous avez les connaissances techniques pour en utiliser un.


Si vous avez aimé cet article, alors vous allez adorer la plateforme d’hébergement WordPress de Kinsta. Accélérez votre site Web et obtenez le support 24/7 de notre équipe de vétérans de WordPress. Notre infrastructure propulsée par Google Cloud met l’accent sur la mise à l’échelle automatique, la performance et la sécurité. Laissez-nous vous montrer la différence de Kinsta ! Découvrez nos plans