Une collaboration transparente tout au long du cycle de vie du développement logiciel aide les équipes à mener à bien les projets et à obtenir une plus grande satisfaction des clients. Non seulement elle permet un déploiement et une livraison plus rapides, mais elle réduit également les frictions entre les membres de l’équipe. Les outils DevOps répondent à tous ces aspects, c’est pourquoi DevOps connaît un surplus d’adoption ces dernières années.

Selon un rapport publié en novembre 2019 par DZone, le marché DevOps a généré 2,9 milliards de dollars en 2017, et ce chiffre devrait atteindre environ 6,6 milliards de dollars d’ici 2022. Malgré son adoption continue dans des organisations de différentes échelles, beaucoup sont confus sur la signification réelle de DevOps.

L’une des nombreuses idées fausses sur DevOps est de le considérer comme un simple outil, tandis que d’autres sont confus quant à son approche, sa philosophie, sa culture et ses objectifs. Il n’existe pas un outil DevOps unique, mais plutôt un ensemble d’outils ou de chaînes d’outils DevOps essentiels pour les ingénieurs DevOps, les développeurs, les opérateurs et les autres membres de l’équipe.

Cet article vous présente DevOps, ses pratiques, sa culture, ses avantages, etc. En outre, nous avons également sélectionné les 30 meilleurs outils DevOps pour les différentes étapes du cycle de vie du développement logiciel.

C’est parti !

Qu’est-ce que DevOps ?

DevOps est l’amalgame de pratiques, de philosophies culturelles et d’outils visant à accroître la capacité d’une organisation à fournir des services et des applications informatiques plus rapidement que les processus de développement traditionnels.

En adoptant DevOps, les organisations peuvent améliorer leurs produits, bien servir les clients avec un retour d’information et des corrections rapides, obtenir un avantage concurrentiel sur le marché et atteindre plus rapidement leurs objectifs commerciaux.

DevOps
DevOps

En termes simples, DevOps est un état d’esprit qui permet de lever les obstacles aux processus et opérations de développement traditionnels et de raccourcir le cycle de vie du développement logiciel.

Ce modèle permet aux équipes de développement et aux équipes d’exploitation de collaborer efficacement tout au long du cycle de vie des logiciels, de la phase de développement et de test au déploiement et à l’exploitation.

L’utilisation de la technologie dans la mise en œuvre de DevOps est également l’un des aspects critiques. De nombreux outils DevOps tirent parti d’une infrastructure dynamique et programmable et sont disponibles pour l’automatisation, les tests, la configuration, l’intégration, la livraison et d’autres processus.

Vous voulez en savoir plus sur DevOps ? ✅ Consultez ce guide sur la culture, les outils DevOps et les avantages ⬇️Click to Tweet

L’origine de DevOps

Patrick Debois a inventé le terme « DevOps » en 2009. Consultant belge, praticien agile et chef de projet, il est devenu l’un des gourous de DevOps et a formé ce mot en combinant « Dev » comme dans développement, et « Ops » comme dans opérations.

Ici, le terme « Dev » ne désigne pas seulement les développeurs, mais toutes les personnes impliquées dans le développement d’un produit logiciel à partir de disciplines telles que les questions et réponses, le développement, les tests, la planification, etc.

De même, « Ops » est un terme générique qui désigne toutes les personnes impliquées dans l’équipe d’exploitation, notamment les ingénieurs système, les administrateurs de bases de données, les administrateurs système, les experts en sécurité, les ingénieurs réseau, les ingénieurs de mise en production, le personnel d’exploitation, etc.

Comme expliqué dans la section précédente, DevOps est un état d’esprit ou une culture. Et cet état d’esprit n’est pas quelque chose d’un seul bloc.

Au contraire, c’est né dans les meilleurs esprits il y a des années et a été nourri et conceptualisé par des experts avant-gardistes de diverses disciplines informatiques.

De nombreuses idées fondamentales de DevOps sont inspirées de pratiques telles que Lean, Agile, la gestion des systèmes d’entreprise, The Toyota Way et la méthode Plan-Do-Check-Act de Deming.

En 1993, un modèle de cycle de vie des services a été défini par le Telecommunications Information Networking Architecture Consortium. Ce modèle combinait les opérations de télécommunications et le développement de logiciels.

Certains professionnels affirment que DevOps a émergé lentement comme une méthode s’opposant à l’approche prescriptive « descendante » d’ITIL. Au lieu de cela, DevOps a favorisé une approche « ascendante » et a gagné en popularité, offrant une pratique de développement logiciel flexible au lieu d’un framework rigide.

En 2009, « Devopsdays », la toute première conférence basée sur DevOps, s’est tenue en Belgique. Patrick Debois a jeté les bases de cette conférence, qui s’est répandue comme un mouvement dans d’autres parties du monde.

Discutons des deux principales méthodes antécédentes de DevOps :

1. Gestion des systèmes d’entreprise (Enterprise Systems Management ou ESM)

L’ESM est apparue dans les années 2000, dont l’approche de la gestion de différents systèmes était encore à l’état primitif. C’est pourquoi des efforts ont été entrepris pour la faire évoluer. Cette phase a vu le développement de la méthodologie ITIL Lite et Visible Ops. En outre, des solutions plus mineures et open source pour la gestion des systèmes de bout en bout ont commencé à faire surface, notamment Zenoss, Hyperic, Spiceworks, etc.

Parmi les personnes impliquées initialement dans le développement de DevOps, beaucoup étaient des administrateurs système qui ont introduit les principales meilleures pratiques de l’ESM à DevOps. Ces pratiques comprennent la gestion de la configuration, le provisionnement automatisé, l’approche de la chaîne d’outils et la surveillance du système.

D’autres conférences ont été organisées en 2008 et 2009, axées sur les opérations et les performances web et le partage des meilleures pratiques autour de ces processus. Peu à peu, des outils d’approvisionnement tels que Chef et Puppet sont apparus, ce qui a incité les gens à réfléchir davantage à ces nouvelles pratiques et à la manière de les mettre en œuvre.

2. Le développement agile

Parallèlement, le développement agile s’est développé dans le monde du développement logiciel. Il permet une collaboration étroite entre les développeurs, les chefs de produit, l’assurance qualité et même les clients pour combler les lacunes et accélérer la livraison d’un meilleur produit.

Les principaux centres d’intérêt de ce mouvement étaient les processus et les analogies, notamment la production allégée, les processus kanban et les administrateurs systèmes.

De nombreuses organisations et entreprises ont commencé à inclure DevOps dans leur cycle de développement de logiciels pour accélérer le processus et obtenir des résultats plus rapides et meilleurs.

Pourquoi DevOps a-t-il été créé ?

Les administrateurs systèmes et les développeurs peuvent être en désaccord sur plusieurs points, mais ils s’accordent à dire que les deux doivent répondre aux exigences des besoins croissants des clients.

Cette demande comprend le besoin de nouvelles fonctionnalités, de nouvelles sources de revenus, de nouveaux services et de meilleurs produits, ainsi qu’un système plus sûr, plus stable, plus performant et exempt d’interruptions et de pannes.

Tous ces besoins nécessitent l’implication des administrateurs système et des développeurs pour présenter un meilleur service ou produit aux clients.

Le problème est que les entreprises peuvent être dépassées par ces demandes des clients qui changent fréquemment et évoluent sans cesse. Elles peuvent ressentir le besoin de choisir entre deux options :

  • Gérer un environnement instable et apporter des changements rapides, ou
  • Maintenir un environnement de production hautement stable mais lent.

Indiscutablement, ces deux options semblent inacceptables car elles n’aideront pas une entreprise à fournir les meilleures solutions possibles à ses clients.

Cela a créé le besoin urgent d’un système ou d’une pratique qui pourrait équilibrer les deux côtés de l’environnement de production, du développement et des opérations.

Et la solution à ce problème est DevOps !

Il a été créé pour trouver un équilibre entre les deux côtés, de sorte que même si les développeurs conçoivent un produit plus rapide, les opérations peuvent trouver des moyens de stabiliser le système.

DevOps est une méthode qui permet d’intégrer toutes les personnes associées au développement de logiciels jusqu’à leur déploiement, notamment les utilisateurs professionnels, les ingénieurs en sécurité, les développeurs, les administrateurs système, les ingénieurs de test, l’assurance qualité, etc.

Tous seront intégrés dans un flux de travail unique et hautement automatisé partageant un objectif commun : fournir rapidement un logiciel de haute qualité capable de répondre aux demandes des utilisateurs tout en garantissant la stabilité et l’intégrité du système.

Et c’est ainsi que DevOps a vu le jour.

Ensuite, vous vous demandez peut-être pourquoi vous devriez utiliser DevOps alors que vous avez d’autres options.

Ne vous inquiétez pas, la réponse est juste devant vous !

Quels sont les avantages de DevOps ?

Avantages de DevOps
Avantages de DevOps

Les équipes qui adoptent la culture, les outils et les pratiques DevOps collaborent efficacement, deviennent plus productives, livrent plus rapidement de meilleurs produits et obtiennent une plus grande satisfaction des clients pour atteindre les objectifs de l’entreprise.

DevOps contribue à améliorer l’agilité des entreprises en offrant un environnement productif qui favorise la collaboration mutuelle et fructueuse ainsi que l’intégration transparente entre les équipes d’une organisation, où qu’elles se trouvent dans le monde.

Selon un rapport d’UpGuard, 63 % des organisations qui ont mis en œuvre DevOps ont vu leurs déploiements de logiciels s’améliorer et leurs produits sortir plus fréquemment.

Voyons plus clairement comment DevOps peut vous aider et profiter à votre équipe.

1. Grande vitesse de développement

Le modèle DevOps aide les développeurs et les équipes opérationnelles à tout automatiser afin qu’ils puissent innover plus rapidement, produire à grande vitesse des logiciels de haute qualité, s’adapter rapidement aux changements et développer efficacement leur activité.

2. Livraison rapide

Vous pouvez augmenter la vitesse et la fréquence de vos versions, adapter des cycles courts et réduire les délais de commercialisation avec l’aide de DevOps. Lorsque vous diffusez rapidement le produit et ses fonctionnalités, vous pouvez effectuer des corrections rapides de bugs, répondre plus rapidement aux besoins des clients et obtenir un avantage concurrentiel sur le marché grâce à des produits de meilleure qualité.

3. Stabilité et fiabilité du système

Les pratiques et outils DevOps garantissent la qualité et la stabilité des logiciels malgré tous les changements d’infrastructure introduits. Des pratiques telles que CI/CD, la surveillance, etc. sont très utiles pour maintenir la stabilité du système. Ce qui, à son tour, augmente la fiabilité de votre logiciel aux yeux des utilisateurs.

4. Évolutivité

La gestion et l’exploitation des processus de développement et de l’infrastructure à grande échelle sont améliorées grâce à DevOps. L’automatisation et la cohérence vous permettent de gérer efficacement des systèmes complexes et changeants avec moins de risques.

5. Sécurité

DevSecOps a été introduit dans les tuyaux afin que chaque membre de l’équipe soit responsable du maintien de la sécurité, et pas seulement votre équipe de sécurité. Il vous aide à suivre les problèmes de sécurité, à les détecter et à les résoudre avant qu’ils ne puissent causer des dommages.

Vous pouvez donc rester conforme et mieux contrôler la sécurité en utilisant des méthodes de gestion de la configuration, des politiques de conformité automatisées et un contrôle granulaire.

6. Satisfaction accrue des clients

Grâce à la livraison accélérée des logiciels, vous disposerez de suffisamment de temps pour recueillir les retours des clients, suivre l’évolution du logiciel à différentes étapes et proposer des modifications.

Par conséquent, lorsque vous travaillez sur les défauts et améliorez les fonctionnalités du logiciel en fonction des demandes des utilisateurs, cela augmente leur niveau de satisfaction. Ils font davantage confiance à vos produits et deviennent des clients fidèles.

7. Avantage concurrentiel sur le marché

La clé est de s’adapter rapidement à l’évolution des demandes du marché.

La mise en œuvre de DevOps vous aide à accélérer la sortie des logiciels, la livraison rapide, les fonctionnalités haut de gamme, la sécurité renforcée et la satisfaction des clients. Vous bénéficiez d’un puissant avantage concurrentiel sur les autres entreprises qui utilisent la méthode traditionnelle.

En outre, cela permet de réduire les coûts liés à l’ensemble du cycle logiciel et d’optimiser le retour sur investissement et la rentabilité.

Comment fonctionne DevOps ?

Comme nous l’avons souligné, l’équipe de développement et les opérations travaillent ensemble dans le cadre de l’écosystème DevOps pendant tout le cycle de vie du logiciel, développant ainsi des compétences très variées.

Parfois, les équipes chargées de la sécurité et de l’assurance qualité s’intègrent aussi étroitement à DevOps, et lorsque la sécurité est au centre des préoccupations, on parle de DevSecOps.

Ils utilisent des pratiques pour automatiser les processus lents et manuels. Pour cela, ils exploitent la pile technologique et les outils pour faire évoluer et exploiter les applications plus rapidement, avec fiabilité.

Voyons comment DevOps fonctionne tout au long du cycle de vie du logiciel.

1. Planification

Les équipes DevOps définissent et conçoivent le logiciel qu’elles vont créer, tout en identifiant les points sensibles des clients et la manière de les résoudre grâce au produit. Elles décrivent les capacités et les fonctionnalités du logiciel.

Elles planifient également les outils à utiliser pour s’assurer que l’équipe connaît les tâches à accomplir, combien d’entre elles sont réalisées, si elle peut respecter les délais ou non, etc.

2. Développement

Dans la phase de développement, les équipes DevOps effectuent le codage, la révision, l’intégration et le déploiement dans différents environnements. Ces équipes ont pour mission d’innover rapidement des produits de qualité tout en maintenant la productivité et la stabilité.

Ils utilisent des outils DevOps comme Chef, Terraform, Ansible, Kubernetes, etc. et automatisent les tâches manuelles et répétitives. Ils itèrent les tâches par petits incréments grâce à l’intégration continue.

3. Test

Les tests sont effectués pour chaque code afin de vérifier s’il contient des bogues ou des erreurs qui pourraient réduire l’efficacité et les performances du produit final, et contribuer à améliorer l’expérience du client.

Pour cela, les outils DevOps utilisés sont Selenium, Sentry, etc.

4. Déploiement

Ensuite, les équipes DevOps déploient le logiciel dans un environnement de production de manière fiable et cohérente. Cette phase implique également la configuration et le déploiement de l’infrastructure de base entièrement contrôlée des environnements utilisés.

En outre, les équipes DevOps doivent définir un processus de mise en production bien conçu et établir des portes automatisées pour faire passer les logiciels d’une étape à l’autre avant qu’ils ne soient disponibles pour les utilisateurs finaux. De cette façon, l’automatisation les aide à produire un produit avec plus de confiance et de facilité.

Les outils DevOps pour le déploiement sont CircleCI, Bamboo, etc.

5. Opération

La phase d’exploitation comprend la surveillance, la maintenance, la journalisation et le dépannage des logiciels dans les environnements de production.

Les équipes DevOps visent à garantir la stabilité, la fiabilité et la haute disponibilité des systèmes, ainsi que l’absence de temps d’arrêt des logiciels, tout en renforçant la gouvernance et la sécurité.

Pour ce faire, ils ont besoin d’une visibilité complète sur les logiciels et les systèmes centraux, ainsi que d’une mesure approfondie des performances, de modifications exploitables, de la collecte des retours des utilisateurs, etc.

Les outils DevOps utilisés dans cette phase sont Prometheus, Nagios, New Relic, etc.

Qu’est-ce que la culture DevOps ?

La culture DevOps joue un rôle important dans l’élaboration de la mise en œuvre de DevOps. Elle comprend un ensemble de valeurs que les personnes incarnent lorsqu’elles travaillent et collaborent. S’engager dans une culture DevOps crée un environnement hautement productif pour tous les membres de l’équipe.

La culture DevOps implique :

1. Un cycle plus court de réalisation de produit

Les équipes DevOps doivent rester agiles tout au long du cycle de vie du logiciel pour le mettre en production dans un délai plus court. En maintenant des cycles de mise en production plus courts, la gestion et la planification des risques deviennent plus faciles et plus rapides puisque chaque processus est incrémentiel et permet de réduire l’impact sur la stabilité du système.

Cela vous permet également de réagir rapidement et de vous adapter aux besoins changeants des clients tout en étant compétent.

2. Visibilité, collaboration et alignement

La visibilité est la première chose qui est nécessaire dans les équipes DevOps. Chaque équipe doit toujours partager ses priorités, ses préoccupations, ses processus et son développement afin que tout le monde puisse rester sur la même longueur d’onde.

Une fois qu’elles ont une visibilité totale sur l’avancement des travaux, les équipes de développement et d’exploitation doivent collaborer efficacement, sans faille de communication, pour une livraison rapide.

Tout en collaborant, les équipes DevOps doivent également s’aligner sur les objectifs de l’entreprise, en gardant à l’esprit le calendrier, la qualité et l’éthique.

3. Responsabilité

Lorsque les équipes s’alignent, chaque membre est responsable de son travail, de l’achèvement du projet et de la réussite de la livraison. Les développeurs sont responsables de la qualité et de l’innovation pendant la phase de développement et de la stabilité et des performances que leurs codes peuvent apporter pendant la phase d’exploitation.

De même, les opérateurs IT doivent inclure la sécurité, la conformité et la gouvernance dans le logiciel pendant la phase de développement, tout en maintenant des normes élevées de surveillance, de contrôle de la qualité, de mesure des performances, de test et de dépannage.

4. L’esprit de croissance

La culture DevOps favorise un état d’esprit de croissance chez chaque membre de l’équipe et dans l’ensemble de l’équipe. Même s’ils échouent, ils examinent les raisons de leur échec et mettent en œuvre les apprentissages, afin de ne pas commettre à nouveau les mêmes erreurs tout en s’améliorant continuellement.

En conséquence, ils accélèrent l’innovation, prennent le retour d’information au sérieux, augmentent la satisfaction des clients et évoluent en fonction des changements du marché.

7 pratiques DevOps essentielles

En adoptant une culture DevOps, vous devez mettre en œuvre certaines pratiques tout au long du cycle de vie du logiciel pour donner vie au véritable concept DevOps.

Ces pratiques permettent d’automatiser, d’améliorer et d’accélérer les différentes phases du cycle de vie des logiciels, du développement à l’exploitation et au déploiement.

1. Développement logiciel Agile

Agile est l’une des approches du développement de logiciels qui met l’accent sur la collaboration entre les équipes, une plus grande adaptabilité aux demandes changeantes, le retour d’information des utilisateurs et des cycles de publication plus courts.

Il diffère des autres frameworks traditionnels tels que Waterfall, qui impliquent des cycles de publication plus longs avec des phases séquentielles.

La méthode Agile intègre deux frameworks très connus, Scrum et Kanban.

2. Intégration continue (CI) et livraison continue (CD)

L’intégration continue est une pratique de développement logiciel dans laquelle les développeurs fusionnent ou intègrent fréquemment les modifications du code dans la branche de code primaire. Elle comprend des tests automatisés qui s’exécutent chaque fois qu’un nouveau code est introduit afin de maintenir la branche de code primaire stable.

Ensuite, la livraison continue implique le déploiement automatisé des versions du logiciel dans l’environnement de production choisi. Les équipes DevOps peuvent permettre des mises à jour plus fréquentes grâce au déploiement automatisé et réduire le nombre de problèmes survenant lors du déploiement.

Ces deux pratiques sont appelées ensemble intégration continue et livraison continue (CI/CD). Elles comprennent l’automatisation complète de tous les processus, du codage au déploiement, et permettent aux équipes de supprimer les frais généraux opérationnels, les erreurs humaines et les étapes répétitives.

Les équipes DevOps peuvent donc mettre l’accent avec moins de risques sur la création de codes et leur déploiement rapide. En outre, vous pouvez déployer plus rapidement par petits incréments, devenir agile, et être plus confiant et productif dans l’exécution de vos codes.

3. Infrastructure en tant que code (Infrastructure as Code ou IaC)

IaC définit les topologies et les ressources du système pour permettre à votre équipe de gérer les ressources pendant la phase de code de manière fiable et contrôlée. Vous pouvez stocker et versionner ces définitions dans un système de contrôle de version, afin que votre équipe puisse les réviser et revenir en arrière rapidement. Cela permet également de réduire les erreurs humaines dans les environnements de production complexes.

4. Contrôle de version

Le contrôle de version implique la gestion des codes en plusieurs versions avec des révisions et un historique des modifications, de sorte qu’il devient facile de revoir les codes et de les récupérer.

Il s’agit d’une pratique DevOps essentielle, au même titre que le CI/CD et IaC, qui aide vos équipes de développement à collaborer plus efficacement, à stocker le code en toute sécurité, à répartir les tâches entre les membres de votre équipe, à fusionner les modifications, à gérer facilement les conflits et à annuler les modifications du code si nécessaire.

Le contrôle de version peut être mis en œuvre à l’aide de systèmes tels que Git.

5. Gestion de configuration

La gestion des ressources système, notamment les serveurs, les bases de données et les machines virtuelles, est une gestion de la configuration. Vous pouvez utiliser différents outils DevOps disponibles pour cela, tels que Chef, Ansible, etc.

Ces outils vous aident à déployer les modifications de manière systématique et contrôlée, de sorte qu’il n’y a aucun risque de modifier la configuration du système. Les outils DevOps permettent également de suivre l’état de votre système, en plus de prévenir les dérives de configuration qui peuvent conduire à l’instabilité.

Les équipes DevOps pratiquent généralement la gestion de la configuration avec IaC afin que la configuration et la définition du système soient automatisées sans effort, ce qui permet aux équipes d’exploiter des environnements de production complexes avec évolutivité.

6. Surveillance continue

La surveillance continue est utile pour obtenir une visibilité complète en temps réel de la santé et des performances de l’ensemble de votre pile d’applications, de l’infrastructure aux composants logiciels haut de gamme.

La surveillance comprend les métadonnées, la télémétrie (journaux d’événements et données) et les alertes pour un ensemble de conditions prédéfinies. Les équipes DevOps en tirent des informations significatives qui peuvent les aider à atténuer les problèmes plus rapidement. Elles peuvent trouver des moyens d’améliorer la qualité des logiciels lors des prochains cycles de développement en utilisant les informations recueillies.

7. Micro-services

Les micro-services sont une approche de conception ou une architecture efficace pour construire une application en plusieurs petits services. Ces services ont des processus distincts et interagissent avec d’autres services via une interface spécifique, telle qu’une API basée sur le protocole HTTP.

Les micro-services sont conçus en fonction des capacités de l’entreprise, et chacun d’entre eux a un objectif unique. Ils sont construits à l’aide de différents langages de programmation ou de frameworks web, et vous pouvez les déployer séparément en tant que services individuels ou en tant que grappe de services.

Qui utilise DevOps et dans quel but ?

Des entreprises aux jeunes startups, DevOps est en train d’être adopté par les sociétés informatiques du monde entier. Voici quelques-unes des organisations qui ont mis en œuvre DevOps :

  • Les licornes natives du web comme Amazon, Facebook, Netflix, etc.
  • Les services financiers comme la Barclays Bank
  • Des entreprises médiatiques comme Sony Pictures
  • Des fabricant de produits de construction tels qu’USG
  • Des organisations gouvernementales et semi-gouvernementales telles que l’Office américain des brevets et du commerce (US Patent & Trade Office)
  • Des petites et moyennes entreprises

Outre les entreprises, DevOps est une excellente approche pour les particuliers :

  • Les développeurs et les programmeurs qui n’ont pas à subir les tracas de la paperasse, des cycles d’approbation et de l’approvisionnement en serveurs (ce qui leur fait perdre du temps). De cette façon, les développeurs peuvent fournir rapidement des environnements de travail et les bonnes ressources pour être plus innovants et créatifs.
  • Le personnel opérationnel qui peut travailler en étroite collaboration avec les développeurs et assurer une plus grande stabilité des déploiements de logiciels.
  • Les chefs de produit et les responsables du marketing et des affaires bénéficient également de DevOps grâce à un retour d’information plus rapide des clients, une meilleure réactivité des systèmes, une réduction des risques et des gaspillages.
  • Les cadres n’ont pas à s’impliquer dans chaque problème entre services et peuvent donc consacrer du temps à l’élaboration des objectifs de développement de l’entreprise. En outre, la culture DevOps attire des développeurs, des testeurs, des administrateurs système et d’autres professionnels talentueux en raison de l’approche ultra-moderne du développement logiciel, qui implique flexibilité et automatisation.

Que sont les outils DevOps ?

DevOps fonctionne en mode transversal, faisant appel à divers outils de nature et d’usage variés, au lieu d’un seul outil. Ces outils sont également appelés « chaînes d’outils DevOps », comme nous l’avons vu plus haut.

Ces outils sont utiles tout au long du cycle de vie de la production logicielle, y compris le développement, la gestion et la livraison.

L’organisation qui utilise la pratique DevOps coordonne ces outils et adapte chacun d’entre eux à une ou plusieurs activités de production comme la planification, la création, la vérification, le conditionnement, la réalisation, la configuration, la surveillance et le contrôle de version.

Nous avons segmenté les différents outils DevOps en fonction des activités de production dans lesquelles ils peuvent s’insérer.

Outils d’automatisation DevOps

Voici quelques-uns des outils d’automatisation DevOps les plus populaires :

1. Jenkins

Jenkins
Jenkins

Jenkins est un serveur d’automatisation open source et gratuit qui permet d’automatiser les processus de développement logiciel tels que la construction, la facilitation de CI/CD, le déploiement et les tests.

Cet outil DevOps permet aux équipes de surveiller facilement les tâches répétées, d’intégrer aisément les changements et d’identifier rapidement les problèmes.

Caractéristiques et avantages :

  • Jenkins prend en charge plus de 100 extensions pour s’intégrer à presque tous les outils disponibles dans la chaîne d’outils CI/CD, tels que Git, Amazon EC2, Maven, etc.
  • Il s’agit d’un programme autonome écrit en Java qui fonctionne sur les principales plateformes, notamment Windows, macOS, Linux et les systèmes Unix.
  • Vous pouvez facilement définir et configurer Jenkins à l’aide de son interface web simple, avec des contrôles d’erreurs et des aides intégrés.
  • Jenkins est très extensible grâce à des extensions, ce qui vous permet de réaliser toute une série de fonctionnalités supplémentaires.
  • Comme il est extensible, Jenkins peut facilement être utilisé comme outil de CI/CD pour tout projet de développement logiciel.
  • Comme il s’agit d’un outil DevOps basé sur Java, vous pouvez facilement le distribuer sur plusieurs machines pour accélérer les constructions, les tests et les déploiements.

2. Docker

Docker
Docker

Leader de la conteneurisation de logiciels, Docker est utilisé par plus de 11 millions de développeurs à travers le monde. Solomon Hykes en est l’auteur original et il a été réalisé en 2013 par Docker, Inc.

En tant qu’outil DevOps, Docker aide les développeurs à construire, empaqueter, puis déployer les codes avec facilité et rapidité via des conteneurs avec les dépendances nécessaires, au lieu de machines virtuelles. Il élimine les activités de configuration fastidieuses et favorise une collaboration efficace entre les équipes.

Docker garantit que le même environnement de développement logiciel est maintenu à chaque étape du cycle DevOps, du développement à la production en passant par le staging. Il permet aux développeurs de créer des images Docker qu’ils peuvent exécuter dans l’environnement de développement et aux équipes d’exploitation d’effectuer des tests et des déploiements.

Caractéristiques et avantages :

  • Docker utilise la virtualisation au niveau du système d’exploitation pour fournir des applications dans des paquets appelés « conteneurs ». Il sépare ces conteneurs les uns des autres et regroupe les logiciels, les fichiers de configuration et les bibliothèques, ce qui les rend transférables et plus sûrs.
  • Il fonctionne facilement avec GCP et AWS et simplifie la migration vers le cloud.
  • Docker facilite le développement distribué
  • Cet outil permet d’ajouter facilement des fonctionnalités et d’effectuer des corrections.
  • Docker fonctionne sous Windows, macOS et Linux.
  • Il s’intègre bien aux outils de pipeline de déploiement comme CircleCI, GitHub, etc.
  • Il propose des solutions tant open source que commerciales
  • Docker est utilisé par des entreprises comme Netflix, Adobe, AT&T, PayPal, etc.

3. Puppet

Puppet
Puppet

Développé par Puppet, Inc. et fondé en 2005 par Luke Kanies, Puppet est un outil open source de gestion de la configuration des logiciels.

Cet outil d’automatisation DevOps permet de gérer les différentes étapes du cycle de vie des logiciels, telles que l’approvisionnement de l’infrastructure informatique, l’application de correctifs, la configuration et la gestion des composants logiciels et des systèmes d’exploitation dans les infrastructures en nuage et les centres de données.

Caractéristiques et avantages :

  • Il est écrit en C++, Ruby et Clojure et fonctionne avec les systèmes d’exploitation Windows, Linux et Unix-like.
  • Puppet est un outil axé sur le modèle qui nécessite une utilisation limitée du langage de programmation.
  • Il utilise un langage déclaratif qui lui est propre pour définir la configuration du système.
  • Il permet de réduire les erreurs manuelles et aide votre équipe à évoluer grâce à l’infrastructure en tant que code et à l’automatisation sans agent.
  • Le logiciel commercial de Puppet offre des fonctions de reporting, de gestion des nœuds, d’orchestration, de support produit et de contrôle d’accès prêtes à l’emploi.

4. Apache Maven

Apache Maven
Apache Maven

Développé par l’Apache Software Foundation et réalisé en 2004, Maven est un outil efficace d’automatisation de la construction. Écrit en Java, il est utilisé principalement pour les projets basés sur Java et fait office de gestion de projet et d’outil de compréhension.

En tant qu’outil DevOps, il aide à gérer la construction, la documentation et le reporting d’un projet. Outre les projets basés sur Java, vous pouvez également utiliser Maven pour développer et gérer des projets logiciels écrits en Ruby, C#, Scala, etc.

Caractéristiques et avantages :

  • Maven a des cibles prédéfinies pour effectuer des tâches bien définies comme la compilation et l’empaquetage du code.
  • Il télécharge les extensions Maven et les bibliothèques Java à partir de ses dépôts pour accélérer le processus de développement.
  • Il a la licence Apache 2.0
  • Maven est doté d’une excellente gestion des dépendances, comme la mise à jour automatique, les dépendances transitives et les fermetures de dépendances.

5. Gradle

Gradle
Gradle

Accélérez la productivité de votre développement logiciel en utilisant Gradle. Il s’agit également d’un des outils DevOps open source pour l’automatisation de la construction, en particulier pour le développement d’applications ou de logiciels multilingues.

Gradle est écrit en Java, Kotlin et Groovy et a été publié en 2007. Il est utilisé pour automatiser le développement, les tests et le déploiement de logiciels à une vitesse accrue.

Caractéristiques et avantages :

  • Gradle dispose d’une API riche ainsi que d’un écosystème avancé d’intégrations et d’extensions pour faciliter l’automatisation et vous permettre de développer, d’intégrer et de systématiser la livraison de logiciels de bout en bout.
  • Il a la licence Apache 2.0
  • Il présente un DSL basé sur Kotlin et Groovy.
  • Il utilise des graphes acycliques dirigés pour hiérarchiser les tâches à exécuter via la gestion des dépendances.
  • Il vous permet de faire évoluer votre développement facilement grâce à des constructions ultra-rapides.
  • Il est utile pour développer des applications mobiles en micro-services
  • Il est polyvalent et peut être utilisé aussi bien par les startups que par les entreprises.

Autres outils d’automatisation DevOps : Gulp, Graphite, CA Release Automation, Digital.ai, UrbanCode Deploy, etc.

Outils DevOps Pipeline (CI/CD)

Certains des meilleurs outils DevOps CI/CD sont :

6. CircleCI

CircleCI
CircleCI

Quelle que soit la taille de votre équipe DevOps, cet outil CI/CD natif du cloud CircleCI offre fiabilité et rapidité pour votre processus de développement logiciel.

Vous pouvez développer et déployer rapidement des logiciels très performants sur votre infrastructure ou dans le cloud.

CircleCI a été fondé en 2011 et gère aujourd’hui plus de 35 millions de builds par mois. Il est utilisé par des entreprises de premier plan telles que Spotify, PagerDuty, Ford Motor Company, Samsung, et bien plus encore.

Caractéristiques et avantages :

  • CircleCI exécute votre pipeline CI/CD automatiquement dans une machine virtuelle ou un conteneur propre pour faciliter les tests.
  • En cas d’échec du pipeline, il notifie immédiatement votre équipe. Vous pouvez également automatiser les notifications en utilisant leur intégration Slack.
  • Déploiement automatisé de codes dans un autre environnement afin d’accélérer la mise sur le marché.
  • Il s’intègre à Bitbucket et GitHub pour créer des pipelines pour vos engagements de code.
  • Il fonctionne sous Windows, macOS, Linux et prend en charge Docker.
  • Il permet d’orchestrer et de définir l’exécution des tâches pour un meilleur contrôle du flux de travail.
  • Il prend en charge de nombreux langages tels que Javascript, C++, PHP, Python, .NET, Ruby, etc. ainsi que d’innombrables frameworks, chaînes d’outils ou versions.
  • Il offre de puissantes options de mise en cache, notamment pour les codes sources, les images, les caches clients et les dépendances, afin d’accélérer les pipelines et d’obtenir des performances optimales.
  • Il vous permet de trouver et de résoudre les problèmes en utilisant l’accès SSH.
  • Il offre une sécurité inégalée avec une isolation complète des VM, la gestion des utilisateurs LDAP, etc.
  • Un puissant tableau de bord permet de suivre l’état d’avancement et la durée des projets, et d’optimiser vos filières.

7. Bamboo

Bamboo
Bamboo

L’équipe DevOps a choisi Bamboo d’Atlassian pour l’intégration continue, le déploiement continu et la livraison d’applications logicielles. Vous pouvez regrouper vos constructions, versions et tests automatisés en un seul flux de travail.

En tant qu’outil DevOps, il vous aide à créer des plans de construction en plusieurs étapes, à mettre en place des déclencheurs et à affecter des agents aux constructions critiques ainsi qu’aux déploiements.

Il est disponible à la fois comme logiciel gratuit et payant. Pour le développement d’un projet de logiciel open source, Bamboo est gratuit, tandis que les organisations commerciales sont facturées en fonction des agents de construction nécessaires.

Caractéristiques et avantages :

  • Il prend en charge plusieurs versions
  • Il comprend une interface utilisateur intuitive et conviviale
  • Il comprend des conseils, des outils et l’autocomplétion.
  • Grâce à ses fonctionnalités préétablies, le pipeline d’automatisation de Bamboo nécessite moins de temps de configuration que Jenkins.
  • Il permet aux tests automatisés parallèles de faire régresser les produits de manière approfondie en fonction de chaque changement, ce qui rend la mise en cache des bogues plus rapide et plus facile.
  • Il s’intègre à de nombreux outils de construction et dépôts de code tels que Git, Mercurial, JIRA, Bitbucket, Crucible, Fisheye, etc.

8. TeamCity

Teamcity
Teamcity

Réalisé en 2006, TeamCity de JetBrains est un outil d’intégration continue robuste pour les équipes DevOps. Il s’agit d’un outil polyvalent de CI/CD DevOps qui offre une plus grande flexibilité pour différents types de développement et de pratiques de flux de travail.

Des développeurs aux ingénieurs DevOps en passant par les gestionnaires et les administrateurs, TeamCity est apprécié de tous. Vous pouvez construire, déployer et tester des applications, des conteneurs et des paquets de différents types, qu’ils soient multi-clouds, multi-langues ou multi-plateformes.

Il est écrit en Java et est disponible en version gratuite et payante. La licence gratuite est fournie avec un maximum de 3 agents de construction et 100 configurations.

Caractéristiques et avantages :

  • Des centaines d’extensions sont disponibles gratuitement et peuvent être installées en quelques clics.
  • Des « gated commits » pour empêcher les développeurs de casser les codes sources dans les systèmes de contrôle de version
  • Des rapports en temps réel pour une résolution plus rapide des problèmes
  • Des inspections intégrées, couverture de code, recherche de doublons, etc.
  • Une grille de construction pour permettre l’exécution simultanée de plusieurs tests et constructions sur différents environnements et plateformes.
  • Une prise en charge des plateformes Java, Ruby et .NET
  • Une prise en charge des systèmes de contrôle de version Git, Subversion, Mercurial, etc.
  • Il s’intègre à des IDE tels que Visual Studio, Eclipse et IntelliJ IDEA.

9. Travis CI

Travis CI
Travis CI

Mieux adapté aux projets open source, Travis CI est un outil d’intégration continue (CI) efficace pour développer et tester des applications hébergées sur GitHub ou Bitbucket. Il a été écrit en Ruby et possède une licence MIT.

Ce service hébergé dans le cloud détecte automatiquement tous les nouveaux commits de code et combien de codes sont poussés vers votre dépôt GitHub pour vous aider à construire le logiciel et à le tester en conséquence.

Caractéristiques et avantages :

  • Installation rapide et compatible avec Linux, Mac et iOS.
  • Il prend en charge Java, Python, PHP, Perl, etc.
  • Il permet des déploiements automatiques
  • Il offre des VMs propres pour chaque build
  • Il est fourni avec des bases de données préinstallées, des statistiques de construction en direct et des tests en parallèle.
  • Il offre un contrôle d’accès au niveau de l’entreprise pour une sécurité supérieure
  • Il fournit une capacité de mise à l’échelle à la demande

10. Buddy

Buddy
Buddy

Si vous trouvez un outil DevOps efficace pour le CI/CD afin de construire votre logiciel plus rapidement, Buddy peut être votre meilleur ami. Cet outil aide à l’intégration et au déploiement continus ainsi qu’au retour d’information.

Il convient aux projets utilisant des codes provenant de dépôts GitHub et Bitbucket. Il permet également d’utiliser des conteneurs Docker en plus des frameworks et langages préinstallés pour construire le logiciel, et assure également la surveillance et l’envoi d’alertes.

Caractéristiques et avantages :

  • L’interface utilisateur est simple et conviviale.
  • Il offre des déploiements plus rapides grâce à la détection des changements, au parallélisme, à la mise en cache avancée, aux optimisations à 360 degrés, à la mise à l’échelle de la RAM et des vCPU, etc.
  • Vous pouvez effectuer plus de 100 actions, telles que l’exécution de commandes SSH, la création d’images Docker, la génération de sites statiques, l’orchestration de clusters Kubernetes, l’utilisation d’outils RPM, et bien plus encore, en dehors de la construction et du déploiement.
  • Il s’intègre avec Selenium, MariaDB, Redis, Memcached, Firefox, Chrome, etc.
  • Il gère le flux de travail à l’aide de modèles pour l’importation et l’exportation de pipelines et le clonage.

Autres outils DevOps CI/CD : GoCD, Mercurial, Azure DevOps Pipelines, Chrome DevTools, Sublime Text, etc.

Outils DevOps de contrôle de version

Les outils DevOps de contrôle de version sont :

11. Git

Git
Git

L’un des outils DevOps les plus reconnus, Git est un logiciel de contrôle de version open source et gratuit. Sorti en 2005, il a été écrit en C, Perl, Shell et Tcl, et a été créé à l’origine par Linus Torvalds.

Cet outil de gestion du code source (Source Code Management ou SCM) distribué est utilisé pour suivre les modifications des fichiers pour le développement de logiciels et coordonner efficacement le travail entre les programmeurs. Il vise à augmenter la vitesse, le support et l’intégrité des données pour les flux de travail non linéaires et distribués.

Chaque répertoire Git sur un ordinateur est à part entière avec une capacité complète de suivi de version et d’historique.

Caractéristiques et avantages :

  • Il fonctionne sur Windows, macOS, Linux, Solaris, et AIX
  • Il a la licence GPL v2
  • Il peut gérer des projets de différentes échelles, des petits aux grands projets, tout en maintenant l’efficacité et la rapidité.
  • Il est facile à apprendre et à utiliser par les débutants comme par les experts.
  • Il offre un avantage concurrentiel grâce à des fonctionnalités telles que des environnements de préparation pratiques, des flux de travail multiples, des commits, des check-in et des branchements locaux multiples.
  • Pour l’intégrer à votre flux de travail, hébergez des dépôts à partir de GitHub ou Bitbucket afin que votre équipe puisse facilement envoyer des tâches.

12. GitHub

GitHub
GitHub

Des millions d’entreprises et de développeurs font confiance à GitHub pour construire, gérer et livrer leurs logiciels. Il s’agit de la plateforme de développement la plus avancée et la plus importante au monde. Elle fournit un hébergement web pour le développement de vos logiciels ainsi que son contrôle de version en utilisant Git.

Écrit en Ruby, C, Go et ECMAScript, il a été lancé en 2008. Actuellement, il est utilisé par plus de 56 millions d’utilisateurs et plus de 3 millions d’organisations dans le monde.

GitHub offre, en plus de ses fonctionnalités, la gestion du code source et le contrôle de version distribué de Git. Ses services de base sont gratuits, et c’est pourquoi il est surtout utilisé pour héberger des projets open source.

Caractéristiques et avantages :

  • Il démontre l’amélioration des contrôles d’accès
  • Il offre des fonctions de collaboration telles que la gestion des tâches, le suivi des bogues, l’intégration continue, les demandes de fonctionnalités et les wikis.
  • Il comprend un nombre illimité de dépôts privés et publics.
  • Il vous permet de partager vos projets en utilisant les paquets GitHub et npm.
  • Son application mobile vous permet de fusionner ou de réviser des codes, de naviguer dans des référentiels, de gérer les notifications, etc. en toute simplicité.
  • Il est disponible pour Windows, macOS et Linux et vous pouvez travailler en utilisant le CLI de GitHub.

Les autres outils de contrôle de version DevOps sont Bitbucket, GitLab, Subversion, Mercurial, Gerrit, Kallithea, etc.

Outils DevOps de gestion de la configuration

Découvrez quelques-uns des meilleurs outils DevOps pour la gestion de la configuration :

13. Chef

Chef
Chef

Chef, l’un des plus anciens outils DevOps, est une solution de gestion de configuration open source publiée en 2009.

Vous pouvez utiliser Chef pour rationaliser la configuration et la maintenance de vos serveurs. Il peut également s’intégrer à diverses solutions basées sur le cloud telles qu’Amazon EC2, Microsoft Azure, Google Cloud Platform, etc. pour configurer et approvisionner automatiquement de nouvelles machines.

Il garantit que tous les nœuds sont connectés dans une infrastructure informatique et permet d’y ajouter sans effort de nouveaux nœuds sans mise à jour manuelle.

Caractéristiques et avantages :

  • Chef est écrit en Erlang et Ruby et utilise un langage spécifique au domaine (Domain Specifiq Language ou DSL) qui est du pur Ruby pour la configuration du système.
  • Il aide les utilisateurs à s’adapter à l’évolution rapide des besoins de l’entreprise avec rapidité, cohérence et souplesse.
  • Il peut gérer plusieurs environnements cloud et centres de données
  • Il assure une haute disponibilité des serveurs
  • Chef fonctionne en mode serveur / client, ou en tant qu’outil de configuration autonome.
  • Il prend en charge diverses plateformes, notamment Windows, macOS, Ubuntu, Solaris, FreeBSD, RHEL/CentOS, AIX, Fedora et Debian.

14. Kubernetes

Kubernetes
Kubernetes

Également connu sous le nom de K8s, Kubernetes est un système d’orchestration de conteneurs open source de niveau production qui permet d’automatiser le déploiement, la gestion et la mise à l’échelle de logiciels contenus.

Il a été écrit en Go et développé à l’origine par Google, et publié en 2014, mais c’est désormais la Cloud Native Computing Foundation qui se charge de sa maintenance.

Kubernetes, l’un des meilleurs outils DevOps d’automatisation, est utile pour les applications packagées avec de nombreux conteneurs. Il permet aux développeurs d’isoler et d’empaqueter les clusters de conteneurs de manière logique pour faciliter leur déploiement sur plusieurs machines.

Vous pouvez utiliser une disposition de nœuds « principal-secondaire » pour automatiser la programmation et le déploiement des conteneurs et analyser et maintenir la connectivité des nœuds. Grâce à Kubernetes, vous pouvez créer automatiquement des conteneurs Docker et les affecter en fonction des demandes et des besoins de mise à l’échelle.

Caractéristiques et avantages :

  • Kubernetes apporte et retire progressivement des modifications au logiciel et / ou à sa configuration et surveille sa santé.
  • Il fournit une adresse IP aux pods et un nom DNS à un ensemble de pods, en plus d’assurer l’équilibrage des charges entre eux.
  • Il facilite l’acheminement du trafic de services en fonction de la topologie du cluster.
  • Il offre de multiples options de stockage, des clouds locaux aux clouds publics tels qu’AWS ou GCP, ou des solutions de stockage en réseau telles que NFS, Gluster, etc.
  • Placement automatique des conteneurs en fonction des besoins en ressources sans sacrifier la disponibilité.
  • Gestion de l’intégration continue et des charges de travail par lots
  • Il attribue des adresses IPv6 et IPv4 aux services et aux Pods.
  • Il offre une mise à l’échelle horizontale en utilisant une interface utilisateur, une commande ou en fonction de l’utilisation du CPU.
  • Il a des capacités d’auto-réparation qui permettent de redémarrer les conteneurs en cas de défaillance, de les re-planifier et de les remplacer lorsqu’un nœud meurt et de fermer les conteneurs qui ne répondent pas aux contrôles de santé.

15. Ansible

Ansible
Ansible

Ansible est un outil open source de premier plan pour l’approvisionnement en logiciels, le déploiement et la gestion de la configuration, qui permet d’utiliser l’infrastructure en tant que code.

Écrit en Python, Shell, Ruby et PowerShell, son auteur original est Michel DeHaan et a été publié en 2012. Aujourd’hui, Red Hat a fait l’acquisition d’Ansible.

Étant l’un des outils DevOps les plus réputés du marché, il simplifie l’automatisation du développement des logiciels tout au long de leur cycle de vie.

Caractéristiques et avantages :

  • Il fonctionne sans agent et se connecte via SSH/ PowerShell à distance pour accomplir ses tâches.
  • Il fonctionne sur les systèmes Windows, macOS, Linux et Unix.
  • Il favorise une évolutivité facile et une productivité plus rapide
  • Il gère les déploiements complexes sans effort
  • Il s’agit d’une alternative plus légère à Puppet, idéale pour les petites équipes.
  • Il s’intègre parfaitement à d’autres outils comme Jenkins.
  • Il élimine des tâches répétitives grâce aux modèles YAML

16. Vagrant

Vagrant
Vagrant

Quel que soit votre rôle, qu’il s’agisse d’un développeur, d’un concepteur ou d’un opérateur, dans votre équipe DevOps, Vagrant de HashiCorp offre à tous le même flux de travail sans effort.

Vagrant a été écrit en Ruby par Mitchell Hashimoto, et publié en 2010. Il s’agit d’un logiciel open source permettant de construire et de maintenir des environnements virtuels portables, légers et reproductibles comme les conteneurs Docker, AWS, VMware, etc. pour le développement de logiciels.

Dans le cadre de DevOps, Vagrant simplifie la gestion de la configuration des logiciels pour améliorer la productivité du développement.

Caractéristiques et avantages :

  • Il est compatible avec Windows, macOS, Linux, FreeBSD, Arch Linux, CentOS et Debian.
  • Il est livré avec la licence MIT
  • Il utilise des fichiers de configuration déclaratifs pour les exigences logicielles, la configuration du système d’exploitation, les utilisateurs, les paquets, etc.
  • Il offre la possibilité de choisir son éditeur, son navigateur, son débogueur et son IDE préférés.
  • Il s’intègre à d’autres outils de gestion de la configuration comme Docker, Ansible, Puppet, Chef et Salt pour vous permettre d’utiliser le même script de configuration que celui de la production.

17. Consul

Consul
Consul

L’un des meilleurs outils DevOps pour la gestion des configurations est Consul de HashiCorp. Il vous permet d’automatiser les configurations réseau, d’utiliser des connexions sécurisées et de découvrir des services à travers le temps de fonctionnement ou dans le cloud. Cet outil est idéal pour les infrastructures modernes.

Caractéristiques et avantages :

  • Vous pouvez étendre sa fonctionnalité en intégrant Consul avec Kubernetes
  • Permet le déploiement d’un maillage de services dans une infrastructure ou un runtime.
  • Il offre un équilibrage de charge dynamique à l’aide d’outils tripartites tels que Nginx, HAProxy ou F5.
  • Il assure la sécurité de vos services à l’aide du cryptage mTLS et de politiques fondées sur l’intention.
  • Il détecte et déploie de nouveaux services et offre un état de santé des agents en temps réel afin de réduire les temps d’arrêt.

18. Terraform

Terraform
Terraform

Terraform de HashiCorp est l’un des outils DevOps d’infrastructure en tant que code les plus connus du marché. Il s’agit d’un outil IaC open source qui offre une interface de ligne de commande (CLI) cohérente pour vous aider à gérer plusieurs services clouds.

Terraform a été écrit en Go par Mitchell Hashimoto et a été publié en 2014. Il intègre le langage de configuration HashiCorp (HCL), qui est un langage déclaratif permettant de définir et de proposer une infrastructure de centre de données. Cependant, vous pouvez également utiliser JSON de manière facultative.

Caractéristiques et avantages :

  • Il fonctionne sur Windows, macOS, Linux, FreeBSD, OpenBSD et Solaris.
  • Il est livré avec la licence Mozilla Public v2
  • Il prend en charge le langage HCL qui permet de décrire les ressources de manière concise à l’aide d’arguments, d’expressions et de blocs.
  • Vous pouvez définir des IaC pour gérer les processus du cycle de vie des logiciels, tels que la création de nouvelles ressources, la destruction ou la gestion des ressources existantes.
  • Il automatise l’approvisionnement en ressources et réduit les erreurs humaines
  • Il fournit une infrastructure dans plus de 300 services et clouds publics à l’aide d’un seul flux de travail.

Les autres outils de gestion de la configuration DevOps sont Vault, Etcd, CFEngine, SaltStack, JUJU, Cobbler, Octopus, etc.

Outils DevOps de test

Voici quelques outils DevOps pour les tests :

19. Selenium

Selenium
Selenium

Si vous cherchez un outil DevOps ingénieux pour automatiser vos tests logiciels, Selenium est une bonne option. Vous pouvez également l’utiliser pour automatiser les tâches ennuyeuses d’administration web.

Selenium est un logiciel open source publié en 2018. Il fournit un framework portable pour réaliser les tests en plus de la rédaction de tests fonctionnels sans avoir besoin d’apprendre un langage de script.

Il offre un DSL de test, Selenese, que vous pouvez utiliser pour créer des tests dans différents langages de programmation tels que Java, PHP, Python, C, Perl, Ruby, etc.

Caractéristiques et avantages :

  • Il est compatible avec la plupart des navigateurs web, ainsi qu’avec des systèmes d’exploitation tels que Windows, macOS et Linux.
  • Il a la licence Apache 2.0
  • Selenium est hautement extensible et flexible, et donc idéal pour DevOps.
  • Il prend en charge de l’exécution parallèle des tests
  • Il s’intègre avec des outils tiers tels que Docker, Jenkins, Maven, etc.
  • Il est utilisé par les leaders de la technologie, notamment Google, IBM, Salesforce, Cognizant, etc.

20. Tricentis Tosca

Tricentis Tosca
Tricentis Tosca

Accélérez les tests logiciels en utilisant un outil sans script basé sur l’IA, Tricentis Tosca, qui adopte une approche sans code pour réaliser l’automatisation des tests de bout en bout. Il combine différents aspects des tests tels que l’automatisation des tests, la conception de cas, la génération et la conception de données ainsi que l’analyse.

Caractéristiques et avantages :

  • Tricentis Tosca exploite les technologies liées aux essais basés sur le risque et aux essais basés sur le modèle pour atteindre des taux d’automatisation des essais plus élevés avec une maintenance facile.
  • Il offre de nombreuses capacités d’automatisation des tests à l’équipe DevOps, telles que les tests fonctionnels, les tests de charge, les tests BI/DWH, les tests exploratoires, les tests d’applications packagées, et facilite la gestion des données de test, l’analyse de l’impact des tests, la virtualisation des services et l’exécution distribuée.
  • Il prend en charge de plus de 160 applications et technologies d’entreprise : Salesforce, Adobe, Oracle, SAP, Java, .NET, HTML 5, etc.

21. TestSigma

TestSigma
TestSigma

Bien que nouveau dans l’arène de l’automatisation des tests, TestSigma est en train de se faire connaître grâce à ses offres impressionnantes. Il s’agit d’un outil DevOps d’automatisation des tests basé sur le cloud pour les applications web, API et mobiles. Il exploite l’IA pour accélérer l’exécution et la maintenance des tests.

Caractéristiques et avantages :

  • Il utilise un anglais simple pour les tests automatisés, ce qui facilite la tâche des testeurs fonctionnels, notamment des débutants.
  • Il fournit une plateforme unifiée pour les équipes DevOps et Agile afin d’impliquer tous les membres de l’équipe.
  • Il offre de multiples types de tests tels que les tests continus, les tests d’applications mobiles et web, les tests axés sur les données, les tests inter-navigateurs et les tests de régression.
  • Il permet d’étendre ses capacités en écrivant des fonctions JS et Selenium.
  • Il permet de réaliser des tests logiciels en parallèle afin de réduire les coûts et les délais.

22. IBM Rational Functional Tester

IBM Rational Functional Tester
IBM Rational Functional Tester

IBM RFT offre des tests fonctionnels et de régression automatisés, ainsi que des tests basés sur les données et des tests d’interface utilisateur. Il simplifie l’édition et la visualisation des tests grâce au langage naturel et aux captures d’écran rendues.

Caractéristiques et avantages :

  • RFT prend en charge diverses applications web telles que Java, .NET, SAP et Siebel.
  • Il prend en charge les applications basées sur un émulateur de terminal telles que Ajax, PowerBuilder, Adobe Flex, les documents Adobe PDF, Dojo Toolkit, etc.
  • Il utilise la technologie ScriptAssure pour automatiser les tests et permet la création de scripts de test.

23. SoapUI

SoapUI
SoapUI

Que vous construisiez un logiciel commercial ou open source, SoapUI de SmartBear est une excellente option. Il s’agit d’un outil DevOps de test de logiciels open source pour les transferts d’état représentationnels (REST) et le protocole SOAP (Simple Object Access Protocol).

Il a été publié en 2005 et est le seul outil open source offrant un large éventail de capacités de test telles que les tests fonctionnels, les tests de charge et les tests de sécurité.

Caractéristiques et avantages :

  • Il offre une interface graphique facile à utiliser
  • Tests fonctionnels sans script grâce à la création de tests en glisser-déposer
  • Il fournit des simulations d’API pour votre logiciel sans attendre son achèvement.
  • Il comprend la prise en charge des protocoles REST, JMS, SOAP/WSDL.
  • Il permet de changer rapidement d’environnement
  • Il permet de remanier les tests en un clic pour les mettre à jour rapidement.

Les autres outils de test DevOps sont Basis, QuerySurge, Sentry, Watir, Stackify Retrace, etc.

Outils DevOps de surveillance

Ensuite, découvrons quelques outils DevOps pour la surveillance :

24. Nagios

Nagios
Nagios

Lorsqu’il s’agit de surveiller l’infrastructure informatique, Nagios est l’un des outils DevOps les plus efficaces. Il a été écrit en C par Ethan Galstad et publié en 2002.

Nagios est également un logiciel open source et gratuit qui surveille les infrastructures, les systèmes et les réseaux. Il offre des services d’alerte et de surveillance pour les applications, les serveurs, les journaux et les commutateurs. L’outil DevOps a pour but d’alerter les utilisateurs en cas de problèmes et de les avertir lorsqu’ils sont résolus.

Caractéristiques et avantages :

  • Il offre une compatibilité multi-plateformes, y compris avec les systèmes Linux et Unix.
  • Il a une licence GNU GPL v2.
  • Il surveille les services réseau tels que HTTP, FTP, SSH, POP3, SNMP, SMTP, NNTP et ICMP.
  • Il surveille également les ressources de l’hôte, telles que l’utilisation du disque, la charge du processeur, les journaux du système, ainsi que le système d’exploitation du réseau, comme Windows, via des agents de surveillance.
  • Il surveille le matériel tel que les sondes pour les alarmes, la température, etc.
  • Il a une extension au design minimaliste pour aider les utilisateurs à développer des contrôles de service.
  • Il est disponible dans Nagios XI, Core, Log Server, et Fusion.

25. Prometheus

Prometheus
Prometheus

Optimisez vos alertes et vos mesures à l’aide d’un logiciel de surveillance open source de premier plan, Prometheus. Il a été écrit en Go et publié en 2012.

Il enregistre les mesures en temps réel dans une base de données de séries temporelles en utilisant des requêtes puissantes et des modèles de données hautement dimensionnels. Prometheus est populaire parmi les équipes qui utilisent Grafana.

Caractéristiques et avantages :

  • Il offre une compatibilité multi-plateformes
  • Il a la licence Apache 2.0
  • Il identifie les séries chronologiques par des paires clé-valeur et des noms de métriques
  • Il fournit de multiples modes de visualisation des données tels que des graphiques, des tableaux, etc. qui facilitent l’analyse des données par l’équipe DevOps.
  • La fonction PromQL vous permet de diviser les données de séries chronologiques en petits morceaux pour faciliter la création de tableaux, de graphiques et d’alertes ad hoc.
  • Il stocke efficacement les données sur les disques locaux et la mémoire dans un format personnalisé. Vous pouvez facilement faire évoluer votre système grâce au sharding et à la fédération fonctionnels.
  • Il offre plusieurs bibliothèques clientes faciles à mettre en œuvre pour une instrumentation de service sans effort et prend en charge plus de 10 langues.
  • Il prend en charge l’exportation de données à partir de solutions tierces telles que les métriques JMX, StatsD, HAProxy et les outils DevOps comme Docker.

26. New Relic

New Relic
New Relic

En utilisant New Relic, vous pouvez produire des logiciels plus performants en analysant, dépannant et optimisant votre pile logicielle globale.

New Relic est une entreprise technologique fondée en 2008. La plateforme reflète avec clarté chaque changement que vous apportez à votre programme.

Outre l’affichage en temps réel de l’état des processus de développement, il vous aide également à résoudre les problèmes, à accélérer les cycles de déploiement et à gérer les tâches connexes, répondant ainsi aux principaux critères d’un outil DevOps efficace.

Caractéristiques et avantages :

  • Vous pouvez rassembler toutes les données de télémétrie en un seul endroit pour obtenir des informations fondées sur l’intelligence artificielle et une observabilité complète, ce qui accélère la mise sur le marché et améliore la fiabilité du service.
  • Si vous utilisez l’environnement Grafana ou Prometheus, vous pouvez également stocker des données telles que des journaux, des événements, des traces et des mesures dans New Relic.
  • En passant d’une approche réactive à une approche axée sur les données, vous pouvez améliorer l’expérience de vos clients.

27. PagerDuty

PagerDuty
PagerDuty

Améliorez l’expérience de vos clients et protégez la réputation de votre marque en utilisant la plateforme de suivi des opérations en temps réel de PagerDuty.

Comptant parmi les outils DevOps les plus utiles, il peut aider votre équipe à réduire les temps d’arrêt, à accroître la productivité et à limiter les pannes grâce à l’automatisation et à l’apprentissage automatique.

Caractéristiques et avantages :

  • PagerDuty est facile à utiliser et à dimensionner.
  • Agissant comme le système nerveux de votre infrastructure numérique, PagerDuty analyse de manière virtuelle les signaux numériques des systèmes logiciels.
  • Grâce à la réponse rapide aux incidents, vous pouvez automatiser les tâches entre les équipes, accélérer les résolutions et exécuter des playbooks approfondis.
  • Il offre des alertes et une planification des tâches pour vous aider à prendre des mesures rapides.
  • Il utilise le ML pour le contexte de l’incident, les recommandations personnalisées et le triage en temps réel.
  • Il prend en charge plus de 370 intégrations avec des outils tels que Slack, AWS, Atlassian, Zendesk, New Relic, etc.

28. Sensu

Sensu
Sensu

Sensu est sans aucun doute l’un des meilleurs outils DevOps pour la surveillance de l’infrastructure informatique. Il vous aide à surveiller les serveurs, les applications, les périphériques réseau et les conteneurs, ainsi qu’à vérifier la santé des applications, à mesurer les indicateurs clés de performance de l’entreprise et à collecter et analyser les mesures.

Il a été écrit en Ruby pur et a été publié en 2011. Il utilise Redis pour le stockage des données et rabbitMQ pour les échanges de données entre deux composants. Il est conçu pour être utilisé dans des environnements cloud avec des outils d’automatisation de serveurs tels qu’Ansible, Puppet, etc.

Les entreprises qui utilisent Sensu sont Tesla, Yahoo, Cisco, et d’autres.

Caractéristiques et avantages :

  • Il s’agit d’un outil cohésif qui offre des possibilités d’extension et de compensation.
  • Envoi immédiat d’alertes sur les problèmes et les défaillances
  • Il offre la possibilité d’enregistrer ou de désenregistrer les clients de manière dynamique.
  • Il fonctionne parfaitement avec les réseaux multi-niveaux et les applications critiques.
  • Il est disponible sous forme de licence gratuite et de plan de licence.

29. Splunk

Splunk
Splunk

Surveillez les performances de votre infrastructure à l’échelle du cloud en temps réel grâce à l’analyse prédictive en continu de Splunk.

Splunk aide à rechercher, surveiller et analyser les big data générées par les machines à l’aide d’une interface de type web. Il vous permet d’auto-découvrir, de regrouper, de ventiler et d’explorer des systèmes, des services et des clouds.

Caractéristiques et avantages :

  • Il offre plus de 200 intégrations pré-construites avec des services cloud.
  • Un tableau de bord unique permet de visualiser rapidement l’ensemble de la pile.
  • Il vous permet de comprendre facilement le comportement de votre infrastructure à travers les zones de disponibilité, les différents services, les clusters Kubernetes, etc.
  • En tirant parti de la science des données (comme l’IA et le ML), il alerte avec précision et instantanément sur des seuils dynamiques, des règles complexes et des conditions multiples pour réduire le temps de détection de l’équipe et des alertes.
  • Il vous aide à comprendre les expériences des clients en surveillant les SLI et SLO avec des informations sur le niveau de service.
  • Grâce à des indicateurs clés de performance personnalisés, vous pouvez facilement suivre en temps réel le nombre de produits vendus, leur coût et leur charge de travail, etc.
  • Il permet l’automatisation en boucle fermée, comme la mise à l’échelle automatique, pour une expérience transparente de l’utilisateur final.

30. ELK Stack

ELK Stack
ELK Stack

ELK Stack est une combinaison puissante de trois outils populaires open source : Elasticsearch, Logstash et Kibana.

ELK Stack vous permet de regrouper les journaux de l’ensemble de vos applications et systèmes, d’analyser les journaux, de créer des visualisations pour la surveillance des infrastructures et des applications, l’analyse de la sécurité, le dépannage rapide, etc.

  • Elasticsearch est un outil open source d’analyse et de recherche distribué RESTful, construit sous licence Apache. Il prend en charge plusieurs langues, offre de hautes performances, inclut des fichiers JSON sans schéma, etc., ce qui fait de cet outil une excellente alternative pour la recherche et l’analyse des journaux.
  • Logstash est également un outil open source d’ingestion de données que vous pouvez utiliser pour rassembler des données provenant de différentes sources, les modifier et les envoyer où vous voulez. Il prend en charge plus de 200 extensions et filtres préétablis.
  • Kibana est un outil open source d’exploration et de visualisation des données pour examiner les journaux et les événements. Il dispose de filtres et d’agrégations interactifs pré-construits et sans effort, ainsi que d’un support géospatial pour la visualisation des données.

D’autres outils de surveillance DevOps sont Raygun, Ganglia, Snort, eG Enterprise, Datadog, etc.

Outils DevOps bonus

Outre les outils DevOps susmentionnés pour les différentes étapes du développement logiciel, il en existe bien d’autres pour la collaboration, la planification, le retour d’information continu, la sécurité, etc.

  • Rétroaction continue : Mouseflow, JIRA Service Desk, SurveyMonkey, SurveyGizmo, etc.
  • Collaboration : Slack, Basecamp, Asana, etc.
  • Planification : Atlassian Jira Align, Planview, Targetprocess, Trello, etc.
  • Outils DevOps Cloud : Kamaterra, OpenStack, AWS, Google Cloud Platform, Azure, IBM Cloud, etc.
Les résultats sont là... voici les 30 meilleurs outils DevOps pour le développement de logiciels.🏆Click to Tweet

Résumé

Nous espérons que cet article vous donnera un aperçu approfondi du concept de DevOps, de son fonctionnement, de ses avantages ainsi que de la culture et des pratiques DevOps.

Sans oublier que tous les outils DevOps que nous avons sélectionnés dans cet article peuvent être utilisés à différentes étapes du cycle de vie d’un logiciel DevOps, notamment le développement, le CI/CD, les tests, la gestion de la configuration, les contrôles de version, la surveillance, etc.


Économisez du temps et de l’argent et optimisez les performances de votre site avec :

  • Aide instantanée des experts en hébergement WordPress, 24/7.
  • Intégration de Cloudflare Enterprise.
  • Une audience mondiale avec 34 centres de données dans le monde entier.
  • Optimisation avec notre surveillance intégrée de performance d’applications (APM).

Tout cela et bien plus encore, dans un seul plan sans contrat à long terme, avec des migrations assistées et une garantie de remboursement de 30 jours. Pour trouver le plan qui vous convient, Découvrez nos plans ou contactez nous.