Le fait d’être bloqué hors de votre tableau de bord d’administration WordPress peut inspirer toutes sortes de panique. Peu de problèmes WordPress sont plus frustrants que de constater que vous n’avez pas accès à votre tableau de bord – votre domaine numérique bien-aimé.

C’est un peu comme le sentiment que l’on ressent quand on arrive à la maison après une longue journée et qu’on découvre qu’on a perdu ses clés. Vous paniquez, puis vous êtes frustrés, et finalement, vous commencez à chercher des solutions.

Si vous êtes ici, vous êtes probablement déjà au troisième point (recherche de solutions). Heureusement, il y a des étapes assez simples que vous pouvez prendre pour retourner dans votre tableau de bord WordPress.

Alors vous allez pouvoir calmer vos nerfs, prendre une grande respiration, craquer vos articulations, et apprendre, nous vous montrons comment devenir un maître serrurier sur WordPress.

Bloqué hors de votre tableau de bord d'administration WordPress ? 😰 Pas de panique, voici comment vous reconnecter rapidement. Cliquez pour Tweet

Restaurer une sauvegarde ou créer une sauvegarde

Chaque chose en son temps. Selon le type de site WordPress que vous utilisez, il peut être plus rapide de restaurer une sauvegarde de votre site WordPress pour résoudre votre problème d’ouverture de session et revenir rapidement en arrière. Surtout si vous savez exactement quand votre problème a commencé.

Chez Kinsta, des sauvegardes automatiques sont effectuées quotidiennement et vous pouvez restaurer votre site WordPress en un seul clic. Il en va de même si vous aviez configuré des sauvegardes quotidiennes automatiques à l’aide d’un plugin de sauvegarde WordPress.

Restaurer une sauvegarde WordPress

Restaurer une sauvegarde WordPress

Si vous exploitez un site dont les données sont en constante évolution, par exemple un site WooCommerce ou un blog très fréquenté avec beaucoup de commentaires, vous devrez suivre les étapes suivantes pour ne pas perdre des données entre-temps.

Étant donné que les étapes suivantes impliquent la modification de données importantes dans votre base de données, nous vous recommandons de faire une sauvegarde avant de continuer. Comme vous ne pouvez pas accéder à votre tableau de bord, vous devez le faire manuellement.

La plupart des hébergeurs vous permettent de générer et de télécharger une sauvegarde complète de votre site et de votre base de données à partir de votre panneau de contrôle. Vous devrez peut-être lire les instructions de votre hébergeur sur la façon d’y parvenir. Chez Kinsta, vous pouvez créer une sauvegarde manuelle ou même télécharger une sauvegarde complète du site Web (.zip).

Sauvegarde WordPress manuelle

Sauvegarde WordPress manuelle

Si vous utilisez cPanel, vous pouvez le faire sous l’outil « Backup » ou « Assistant de sauvegarde ».

Sauvegarde sur cPanel

Sauvegarde sur cPanel

Lorsque vous disposez d’une sauvegarde fiable, passez aux étapes suivantes pour résoudre votre problème.

Pourquoi êtes-vous bloqué hors du tableau de bord Admin de WordPress ?

Il y a un certain nombre de raisons possibles pour lesquelles cela pourrait se produire. Il se peut que vous ayez récemment modifié votre code WordPress, que vous ayez ajouté un nouveau plugin ou un nouveau thème…

Si vous avez fait un changement récent qui a conduit à cette erreur, vous devriez avoir une assez bonne idée par où commencer pour corriger le problème.

Quoi qu’il en soit, ce guide vous présente les différentes solutions qui vous aideront à résoudre ce problème. Les solutions sont regroupées en fonction de l’erreur que vous obtenez, ainsi vous n’aurez peut-être pas à tout lire.

  • Lorsque vous voyez « Ceci a été désactivé » : Désactivez le plugin de login ou de sécurité.
  • Lorsqu’un mot de passe ne fonctionne pas (et que la récupération du mot de passe échoue) : Réinitialisez votre mot de passe avec phpMyAdmin.
  • Lorsque vous avez perdu les privilèges d’administrateur : Créez un nouvel utilisateur et attribuez des droits d’administrateur.
  • Lorsque vous êtes bloqué en raison d’un trop grand nombre de tentatives de connexion : Désactivez le plugin de sécurité.
  • Quand vous voyez l’écran blanc de la mort : Dépannez les causes courantes de l’écran blanc de la mort.
  • Quand vous voyez « error establishing database connection » : Corrigez les problèmes de connexion à la base de données.
  • Quand vous voyez « Parse error : syntax error » : Vérifiez s’il y a eu des changements récents au code.

Lorsque vous avez oublié votre URL de connexion personnalisée

Une pratique de sécurité courante de WordPress est de changer l’URL de connexion par défaut de l’administration (domain.com/wp-admin) à quelque chose de personnalisé. Cela peut aider à empêcher les pirates et les robots de marteler constamment votre URL de connexion pour tenter d’y accéder.

Cependant, parfois vous pouvez oublier votre URL de connexion et voir un message comme « Ceci a été désactivé » lorsque vous essayez d’accéder à votre site. Peut-être l’aviez-vous en tant que signet qui a été supprimé ou il était seulement dans votre historique WordPress et votre cache a été effacé.

Ceci a été désactivé

Ceci a été désactivé

Quelle qu’en soit la raison, si vous utilisez un plugin comme WPS Hide Login ou Perfmatters, vous pouvez désactiver ce plugin pour restaurer temporairement l’URL de connexion originale. Consultez ces étapes pour savoir comment désactiver un plugin WordPress sans avoir accès au wp-admin.

Lorsque votre mot de passe ne fonctionne pas (et que la récupération du mot de passe échoue)

Habituellement, si vous essayez de vous connecter à votre tableau de bord et d’obtenir un message « mot de passe incorrect », la solution facile est de récupérer votre mot de passe en cliquant sur le lien « Mot de passe perdu ».

Mot de passe perdu

Mot de passe perdu

Dans certains cas, cependant, il se peut que vous le fassiez, mais que vous ne receviez aucun courriel de réinitialisation de mot de passe, probablement parce que votre site a des problèmes avec les emails. Si c’est bien votre problème, vous pouvez le résoudre en réinitialisant votre mot de passe directement dans la base de données.

Réinitialiser le mot de passe via le phpMyAdmin

Si vous êtes un client Kinsta, vous accédez à phpMyAdmin en allant sur l’écran « Info » de votre site dans MyKinsta et en cliquant sur « Open MySQL ».

Connexion via phpMyAdmin

Connexion via phpMyAdmin

Si vous utilisez un hébergement cPanel, vous trouverez votre lien phpMyAdmin dans la section « Bases de données ». Demandez à votre hébergeur vos identifiants cPanel si vous ne les avez pas.

cPanel phpMyAdmin

cPanel phpMyAdmin

Une fois dans phpMyAdmin, vous verrez une liste de vos bases de données sur la gauche. Cliquez sur votre base de données WordPress pour l’ouvrir.

Base de données phpMyAdmin

Base de données phpMyAdmin

Localisez votre table wp_users table et cliquez sur « Parcourir ».

Note : Le préfixe n’est pas toujours wp_. Si votre préfixe est différent (par exemple wp_. If your prefix is different (e.g. site_), alors votre table utilisateur sera « site_users« .

Table wp_users

Table wp_users

Ensuite, trouvez votre utilisateur admin et cliquez sur Modifier.

Modifier l'utilisateur admin dans phpMyAdmin

Modifier l’utilisateur admin dans phpMyAdmin

PhpMyAdmin affichera toutes les informations pour cet utilisateur dans un formulaire. Pour modifier votre mot de passe, localisez la zone de saisie user_pass, effacez la valeur actuelle et saisissez votre nouveau mot de passe (n’oubliez pas de l’enregistrer quelque part).

Sous le paramètre «Function » , sélectionnez MD5 pour vous assurer que votre nouveau mot de passe est crypté. Enfin, cliquez sur Go.

Changer le mot de passe dans phpMyAdmin

Changer le mot de passe dans phpMyAdmin

Connectez-vous maintenant à votre tableau de bord d’administration WordPress avec votre nouveau mot de passe.

Lorsque vous avez perdu les privilèges d’administrateur

Êtes-vous capable de vous connecter correctement, mais vous n’avez plus accès aux fonctions administratives comme les plugins et les thèmes ? Si c’est le cas, alors votre problème est que vous n’avez plus de privilèges d’administrateur. Il se peut que vous ayez été piraté et que vos privilèges aient été supprimés.

Pour corriger cela, vous devrez ajouter un nouvel utilisateur admin directement dans la base de données.

Créer un nouvel utilisateur et attribuer des privilèges d’administrateur

Pour créer un nouvel utilisateur, vous devez accéder à votre base de données en utilisant phpMyAdmin. Dans la base de données, nous allons éditer les tables wp_users et wp_usermeta – la première pour ajouter un nouvel utilisateur, et la seconde pour accorder les droits d’administrateur.

Pour accéder à votre base de données, connectez-vous à phpMyAdmin. Sélectionnez votre base de données WordPress dans la liste de gauche.

Base de données phpMyAdmin

Base de données phpMyAdmin

Ensuite, localisez votre table wp_users et cliquez sur Insérer (encore une fois, vous pouvez avoir un préfixe différent de wp_. Si votre préfixe est site_, sélectionnez la table site_users table).

Insérer dans la table wp_users

Insérer dans la table wp_users

Remplissez le formulaire d’insertion comme suit (conservez les informations que vous entrez dans ce formulaire, en particulier les champs ID,, user_login, et user_pass fields):

  • ID – tout nombre supérieur au nombre d’utilisateurs que vous avez actuellement. Par exemple, si vous avez 7 comptes utilisateurs, entrez le numéro 8. Par mesure de sécurité, vous pouvez décider d’utiliser un nombre beaucoup plus élevé. Ou vous pouvez toujours regarder les IDs existants dans la table wp_users.
  • user_login – le nouveau nom d’utilisateur que vous voulez créer. Sélectionnez un nom qui n’est pas déjà utilisé. Par exemple, vous ne devez pas utiliser « admin » car cela est déjà pris.
  • user_pass – le mot de passe pour cet utilisateur. Assurez-vous que vous sélectionnez MD5 sous « Function » pour que le mot de passe soit crypté. N’oubliez pas non plus de conserver le mot de passe que vous avez entré.
  • user_nicename – votre nom ou un surnom.
  • user_email – l’email que vous voulez utiliser pour ce compte.
  • user_url – l’URL de votre site.
  • user_registered – utilisez le sélecteur de date pour sélectionner la date actuelle.
  • user_status – mis à 0 (zéro).
  • display_name – le nom que vous voulez afficher pour cet utilisateur. Vous pouvez entrer votre nom complet ou le surnom que vous avez défini ci-dessus.

Une fois terminé, cliquez sur Aller pour enregistrer le nouvel utilisateur.

Nouvel utilisateur WordPress dans phpMyAdmin

Nouvel utilisateur WordPress dans phpMyAdmin

A ce stade, nous voulons accorder les privilèges d’administrateur au nouvel utilisateur que nous venons de créer. Pour ce faire, nous ajoutons les permissions de l’utilisateur dans la table wp_usermeta.

Faites défiler vers le bas pour trouver la table wp_usermeta et cliquez sur Insérer.

Insérer dans la table wp_usermeta

Insérer dans la table wp_usermeta

Ensuite, remplissez le formulaire d’insertion en utilisant les informations suivantes :

  • unmeta_id – laisser vide. Il sera généré.
  • user_id – le numéro d’identification de l’utilisateur que nous venons de créer.
  • meta_key – tapez wp_capabilities.
  • meta_value – tapez a:1:{s:13:"administrator";b:1;}. Veillez à saisir soigneusement cette valeur. Ne faites pas de copier-coller car vous risquez de vous retrouver avec des guillemetsqui ne fonctionneront pas.

Cliquez sur Go pour ajouter la valeur méta.

Droits d'administrateur dans wp_usermeta

Droits d’administrateur dans wp_usermeta

Répétez ce processus pour ajouter une autre méta, mais cette fois, utilisez ces détails :

  • unmeta_id – laisser vide.
  • user_id – le numéro d’identification de l’utilisateur que nous venons de créer.
  • meta_key – tapez wp_user_level
  • meta_value – tapez.

Cliquez sur Go pour créer cette deuxième valeur méta. A ce stade, vous avez accordé tous les droits d’administrateur à l’utilisateur que vous venez de créer. Continuez, essayez de vous connecter avec cet utilisateur.

Lorsque vous êtes bloqué en raison d’un trop grand nombre de tentatives de connexion

Certains plugins de sécurité WordPress limitent les tentatives de connexion pour empêcher les attaques de piratage. C’est une fonction de sécurité très utile, mais elle peut aussi vous empêcher de vous connecter.

Si cela se produit, la solution la plus simple est de désactiver votre plugin de sécurité, de récupérer l’accès à votre site et d’empêcher un autre blocage si vous prévoyez toujours d’utiliser le plugin de sécurité.

Pour désactiver ce plugin, accédez aux fichiers de votre site par FTP ou SFTP.

Une fois connecté(e), double-cliquez pour ouvrir le dossier contenant vos fichiers WordPress (généralement public_html).

Ensuite, localisez votre dossier wp-content et double-cliquez pour l’ouvrir. Dans ce dossier, trouvez votre dossier plugins et ouvrez-le.

Là, vous pourrez voir un dossier nommé d’après votre plugin de sécurité. Pour désactiver ce plugin, renommez le dossier en tout autre chose. Dans l’exemple ci-dessous, nous avons simplement ajouté INACTIVE comme préfixe sur le nom du dossier.

Désactiver le plugin WordPress

Désactiver le plugin WordPress

Allez maintenant essayer d’accéder à votre tableau de bord WordPress.

Si vous pouvez maintenant vous connecter avec succès, vous devez prendre des mesures pour éviter que cela ne se reproduise. Vous pouvez réactiver le plugin et vous retirer de la liste de blocage, ou mettre votre adresse IP en liste blanche, si ces fonctions sont disponibles. Sinon, vous pouvez décider de contacter les développeurs du plugin pour obtenir de l’aide.

Quand vous voyez l’écran blanc de la mort

Si vous avez vu un écran vide lorsque vous avez essayé d’accéder à votre tableau de bord d’administration, alors votre soucis est un cas d’écran blanc de la mort (White Screen Of Death). La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nombreuses solutions qui peuvent vous sortir de ce problème et vous redonner accès à votre tableau de bord.

Dépanner les causes courantes de l’écran blanc de la mort

Très souvent, l’écran blanc de la mort est causé par des problèmes avec vos plugins. Ainsi, l’une des premières choses que vous devriez essayer est de désactiver tous les plugins.

Comme vous n’avez pas accès à votre tableau de bord, vous devrez désactiver manuellement vos plugins par FTP.

Tout d’abord, connectez votre site par FTP ou SFTP. Une fois connecté, localisez le dossier contenant vos fichiers WordPress (souvent public_html) t double-cliquez pour l’ouvrir.

Là-dedans, localisez votre dossier wp-contentet double-cliquez pour l’ouvrir. Dans ce dossier, vous trouverez tout votre contenu principal, y compris votre dossier plugins. Pour désactiver les plugins, vous devez renommer ce dossier pour que WordPress ne puisse plus le lire.

Vous avez des problèmes de temps d'indisponibilité et de WordPress ? Kinsta est la solution d'hébergement conçue pour vous faire gagner du temps ! Découvrez nos fonctionnalités

Pour ce faire, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le dossier des plugins, sélectionnez « Renommer » et changez le nom en quelque chose de différent, par exemple « DISABLED_plugins ».

Dossier plugins WordPress désactivé

Dossier plugins WordPress désactivé

Ensuite, essayez d’accéder à votre tableau de bord pour voir si le problème est résolu. Si oui, alors votre problème était lié au plugin. Vous pouvez alors réinitialiser le nom du dossier en « plugins » et dans votre tableau de bord. Toujours connecté, vous pouvez désactiver tous les plugins depuis le tableau de bord et commencer à les activer l’un après l’autre, jusqu’à ce que l’erreur se reproduise. De cette façon, vous pouvez très facilement indiquer quel plugin est responsable de l’erreur.

Si la désactivation des plugins n’a pas résolu l’écran blanc de la mort, il existe de nombreuses autres solutions que vous pouvez essayer. Veuillez lire notre guide complet sur la façon de corriger l’écran blanc de la mort sur WordPress.

Quand vous voyez « Erreur lors de l’établissement de la connexion à la base de données ».

Toutes les informations de votre site, depuis les articles et les pages jusqu’aux comptes et permissions des utilisateurs, sont stockées dans votre base de données WordPress MySQL. Ainsi, si vous avez des problèmes de connexion à votre base de données, il va sans dire que votre site ne fonctionnera pas.

Problèmes de connexion à la base de données

Très souvent, des problèmes de connexion à la base de données surviennent parce que WordPress essaie de se connecter avec de mauvaises informations d’identification. Si vous avez récemment modifié le nom d’utilisateur ou le mot de passe de votre base de données, vous devez mettre à jour ces informations dans votre fichier wp-config.php, sinon WordPress ne pourra pas établir une connexion.

Pour accéder à votre fichier wp-config.php, connectez-vous à votre site via FTP ou SFTP. Une fois connecté, ouvrez le dossier principal contenant vos fichiers WordPress (généralement public_html). Dans ce dossier, localisez votre fichier wp-config.php cliquez dessus avec le bouton droit de la souris et cliquez sur Afficher/Modifier.

Dans la section Paramètres MySQL, définissez DB_NAME, DB_USER, DBPASSWORD et DB_HOST avec vos détails actuels.

Notez que DB HOST n’est pas toujours « localhost ». Votre hébergeur peut vous donner votre nom d’hôte correct.

Informations d'identification wp-config.php

Informations d’identification wp-config.php

Une fois terminé, essayez d’accéder à votre tableau de bord pour voir s’il fonctionne. Si oui, votre problème, c’est que vous n’aviez pas les bonnes références.

Une autre cause d’erreurs de base de données est les problèmes de votre serveur de base de données. Si vous êtes sur un hébergeur partagé, et si cette erreur a commencé à se produire de façon inattendue, cela pourrait être votre problème.

Sur de nombreux plans d’hébergement mutualisé, il y a des limites au nombre de connexions simultanées qui sont autorisées. Si vous dépassez cette limite, cela peut provoquer une erreur de connexion à la base de données. Il faudrait simplement contacter votre hébergeur et vérifier si le problème vient de leur côté, et si oui, leur demander de l’aide pour le résoudre.

Chez Kinsta, vous n’avez pas à vous soucier de cela car nous utilisons la technologie des conteneurs pour chaque site. Cela signifie que chaque site WordPress est hébergé dans son propre conteneur isolé, qui possède toutes les ressources logicielles nécessaires à son fonctionnement (Linux, Nginx, PHP, MySQL). Les ressources sont 100% privées et ne sont partagées entre personne d’autre, pas même entre vos propres sites. La seule limite que nous avons en place est celle des workers PHP.

Si la mise à jour de vos informations d’identification ou la vérification auprès de votre hébergeur n’a pas résolu votre problème, vous devriez essayer d’autres solutions à l’erreur de la base de données. Lisez notre guide sur la façon de corriger l’erreur lors de la connexion à la base de données dans WordPress.

Lorsque vous voyez l’erreur « Parse Error : Syntax error ».

La meilleure chose à propos de WordPress est que vous pouvez facilement ajouter des fonctions pour étendre les capacités de votre site. Il existe de nombreux extraits de code en ligne que vous pouvez copier et coller dans votre code WordPress pour obtenir des fonctionnalités supplémentaires.

Si vous voyez actuellement l’erreur « parse error : syntax error » lorsque vous essayez d’accéder à votre site, il y a de fortes chances que vous ayez récemment copié et collé un tel code depuis Internet, dans vos fichiers WordPress.

Erreur de syntaxe

Erreur de syntaxe

Le code que vous avez copié peut contenir des erreurs ou vous ne l’avez peut-être pas collé correctement. À partir de WordPress 4.9, ils devraient annuler tous ces types d’erreurs, ce qui rend la tâche plus difficile.

Vérifier s’il y a eu des changements récents au code

L’analyse du message d’erreur indique généralement le fichier à l’origine de l’erreur. Il y a de fortes chances que ce soit le fichier functions.php. Pour annuler les modifications que vous avez apportées et remettre votre site en ligne, vous devez ouvrir le fichier pour l’éditer.

Tout d’abord, accédez aux fichiers de votre site par FTP ou SFTP. Une fois connecté(e), localisez le dossier contenant vos fichiers WordPress et double-cliquez pour l’ouvrir.

Si vous regardez l’erreur de syntaxe que vous avez reçue, vous pouvez voir que le chemin vers le fichier est spécifié. Suivez simplement ce chemin pour localiser le fichier que vous devez éditer.

Une fois localisé, cliquez dessus avec le bouton droit de la souris et sélectionnez Afficher/Modifier.

Ensuite, trouvez et supprimez les modifications que vous avez faites dans ce fichier (prenez soin de ne supprimer que le code que vous avez ajouté et rien d’autre).

Sauvegardez maintenant le fichier, et téléchargez-le sur votre serveur, après quoi vous pourrez recharger votre site.

Si vous avez soigneusement supprimé le code que vous aviez ajouté, votre site devrait maintenant fonctionner correctement, et vous devriez avoir accès à votre tableau de bord.

Si vous voulez toujours les fonctionnalités supplémentaires pour lesquelles vous avez ajouté le code, il y a certaines choses que vous pouvez faire.

  1. Vérifiez que vous avez bien copié et collé le « code entier ». Il y a eu des cas où une partie du code n’a pas été copiée et cela a conduit à l’erreur.
  2. Vérifiez que vous avez correctement collé le code. Si l’instruction dit  » coller en dessous de « , cela ne signifie pas en dessous de la balise php de fermeture (?>). Plutôt, vous devez le coller avant cette balise.
  3. Le code peut en fait contenir une erreur, auquel cas vous pouvez contacter le site qui vous a fourni le code.
  4. Trouvez un plugin qui offre cette fonction.

Astuce : Si vous copiez et collez beaucoup de code sur le web, nous vous recommandons fortement d’utiliser un plugin gratuit comme Code Snippets. Cela rend beaucoup plus facile de ne pas casser quelque chose et de garder une trace de tous vos changements, sans avoir à lancer un thème enfant séparé.

Résumé

Ce guide a couvert les principaux problèmes qui peuvent vous empêcher d’accéder à votre administration WordPress, et les étapes que vous pouvez suivre pour revenir rapidement sur votre site.

J’espère que vous avez été en mesure de résoudre rapidement votre problème et de reprendre le contrôle de votre tableau de bord. Si vous avez toujours des problèmes, alors cet article sur les erreurs courantes de WordPress et comment les corriger peut contenir une solution qui pourrait fonctionner pour vous.

Si vous avez utilisé d’autres étapes que celles décrites dans ce guide pour résoudre votre problème, veuillez nous en faire part dans les commentaires ci-dessous.