Maîtriser l’art de créer un nouveau site web peut être accablant.

Vous devez vous soucier de la copie, de la conception et de la fonctionnalité tout à la fois. En outre, vous devez vous assurer qu’il est optimisé pour les moteurs de recherche afin que vos clients puissent le trouver.

Même les spécialistes du marketing les plus expérimentés ont parfois du mal à savoir par où commencer.

C’est pourquoi nous avons élaboré ce guide soulignant comment publier un site web.

Dans cet article, vous découvrirez les principaux domaines d’intérêt auxquels vous devez penser lors de la création de votre site. En suivant ces étapes, vous disposerez d’une base solide pour créer un site web attrayant et efficace.

1. Sélectionnez votre option de publication

Vous n’avez pas besoin d’être un expert en technologie pour publier votre propre site web. Il existe des outils adaptés à tous les niveaux d’expérience et à tous les budgets.

La première étape consiste à choisir parmi vos quatre principales options.

Code (HTML, CSS, JavaScript)

Si vous avez un développeur web professionnel dans votre équipe ou si vous choisissez d’en embaucher un, votre site peut être codé à partir de zéro en utilisant des langages comme HTML, CSS et JavaScript.

Il s’agit de l’option la plus difficile et la plus longue. Si vous souhaitez mettre votre site à jour, vous devrez à nouveau faire appel à un développeur.

Du côté positif, vous avez une flexibilité totale pour créer tout ce que vous voulez. Et il n’y a pas de logiciel sous-jacent ou d’extensions à mettre à jour et à gérer.

Constructeur de site web

Les constructeurs de sites web sont rapides, faciles et bon marché.

Ils vous permettent de créer un site web à l’aide d’une interface simple de type glisser-déposer. Parfois, les constructeurs de sites web vous permettent de construire et d’héberger votre site gratuitement, mais vous aurez généralement certaines limitations avec un compte gratuit. Par exemple, vous ne pourrez généralement pas choisir votre propre nom de domaine.

Les constructeurs de sites web populaires comprennent Wix, Weebly et Squarespace.

Si vous souhaitez mettre en place un site web rapidement et à moindre coût, un constructeur de site web peut être une bonne option. Mais vous n’avez pas beaucoup de possibilités de personnalisation, et la plupart des constructeurs de sites web rendent impossible le transfert de votre site vers un autre hébergeur à l’avenir.

Prêt à faire le grand saut et à publier votre premier site ? 😄 Commencez ici ✅Click to Tweet

Système de gestion de contenu (CMS)

Un système de gestion de contenu (Content Management System ou CMS) est un logiciel qui aide les utilisateurs à créer, gérer et modifier le contenu d’un site web.

Tout le monde peut utiliser un CMS, mais ce n’est pas aussi simple qu’un constructeur de site web. Il y a plus à apprendre avant de pouvoir créer et maintenir efficacement un site web. Bien que vous puissiez construire un site web entier propulsé par un CMS sans connaître le moindre HTML, il sera utile d’en connaître quelques-uns.

C’est une option extrêmement populaire – il y a 70 millions de sites dans le monde qui utilisent un CMS. Certains des plus courants sont :

Distribution des CMS sur Internet
Distribution des CMS sur Internet

Un système de gestion de contenu vous donne la possibilité de créer un site web personnalisé et de continuer à le mettre à jour. Vous pouvez ajouter des fonctionnalités grâce à une grande variété d’extensions faciles à installer.

Contrairement à un constructeur de sites web, un CMS vous oblige à choisir un hébergeur de site web distinct (voir l’étape 4).

Une chose à garder à l’esprit, cependant, est que l’utilisation d’un CMS n’est pas toujours gratuite. Bien qu’il existe généralement une version gratuite, celle-ci a des limites.

Combinaison

Vous n’êtes pas obligé de choisir une seule de ces options pour publier votre site web.

Par exemple, les constructeurs de sites Web wordPress vous permettent de créer un site web CMS avec la simplicité d’un constructeur de sites web.

De nombreux sites sont construits en utilisant une combinaison de code et de CMS. De cette façon, un développeur web professionnel peut créer le site web et apporter des modifications importantes à la conception ou à la fonctionnalité, mais des tâches telles que le téléversement de nouveaux articles de blog ou le remplacement d’images seront faciles à réaliser pour n’importe qui.

2. Préparez le contenu de votre site web

Quelle que soit la solution que vous utilisez pour créer votre site web, son succès ou son échec dépend du contenu que vous y mettez.

Il est préférable d’avoir un plan pour votre contenu avant de concevoir le site. Vous n’avez pas besoin de tracer tous les sujets que votre blog couvrira, mais vous devriez avoir une idée de ce que seront vos pages principales.

Réfléchissez aux sujets pertinents

Quel est l’objectif de votre site web ? Sur quoi pensez-vous que votre public idéal souhaite lire ?

Creusez-vous les méninges pour dresser une liste de sujets intéressants et pertinents.

Si vous êtes perdu, jetez un coup d’œil aux sites de vos concurrents pour voir quels sujets ils abordent.

Effectuez une recherche par mot-clé

Un bon moyen de savoir sur quels sujets écrire est d’effectuer une recherche par mots-clés. L’objectif est de déterminer les termes recherchés par votre public idéal et d’utiliser ces mots dans votre contenu pour que les gens puissent vous trouver.

Vous devez trouver une combinaison de mots-clés courts et longs.

Les mots-clés à courte traîne sont des termes généraux que des tonnes de personnes recherchent. Par exemple, « fournitures d’art » Vous ne serez probablement jamais le premier site web « fournitures d’art » sur Google.

Mais vous pourriez peut-être vous classer pour « acheter des pinceaux à Saint Malo » C’est un mot-clé à longue traîne. La concurrence est moindre, mais le volume de recherche l’est aussi.

Mots-clés à longue traîne vs à courte traîne
Mots-clés à longue traîne vs à courte traîne (Source : Ahrefs)

L’astuce consiste à se classer pour un grand nombre de mots-clés à longue traîne afin de générer un volume élevé de trafic vers votre site.

Choisissez un nom

Dans certains cas, le nom de votre site web sera évident. Par exemple, si vous êtes une entreprise établie, vous voudrez situer votre site sur votrenomdemarque.com ou un domaine similaire.

Si le nom de votre site web est encore à l’état de projet, vous pouvez l’affiner en voyant quels noms de domaine sont disponibles. Recherchez les principaux bureaux d’enregistrement de domaines comme GoDaddy, Namecheap, Bluehost et HostGator.

Le coût de votre nom de domaine peut varier selon les bureaux d’enregistrement. Dans certains cas, vous obtiendrez un nom de domaine gratuit pendant un an ou plus si vous choisissez d’héberger votre site web sur ce service.

Votre nom de domaine doit être engageant et indiquer aux visiteurs ce qu’est votre site.

Utilisez des images et du contenu vidéo

Le contenu de votre site web ne doit pas être exclusivement composé de texte. Les gens aiment les images sur un site web, et ils aiment beaucoup les vidéos.

En fait, 69 % des consommateurs disent qu’ils préfèrent regarder une vidéo expliquant un produit ou un service plutôt que de lire un article textuel à ce sujet (18 %) ou de regarder une infographie (4 %).

Définissez votre stratégie de contenu

L’audience de votre site web n’est pas constituée d’un seul type de personne.

Par exemple, vous pouvez avoir des visiteurs du site à différentes étapes du parcours client. Certains en sont au stade de la sensibilisation. Ils viennent de découvrir ce que vous faites et les problèmes que vous résolvez.

D’autres sont sur le point de faire un achat pour la première fois, et d’autres encore sont des clients fidèles.

Vous avez aussi probablement plusieurs types d’acheteurs différents qui visitent votre site. Par exemple, une entreprise B2B peut vendre ses services aux responsables du marketing et des ventes. Chaque groupe nécessite un contenu ciblé différent.

Réfléchissez pour trouver des idées de sujets de contenu pour chaque type d’acheteur à chaque étape du parcours client.

Exemple de cartographie de contenu
Exemple de cartographie de contenu (Source : Hull)

Éditez pour le contrôle de la qualité

Examinez votre travail et effectuez une série de révisions. Il est rare que vous réussissiez votre article du premier coup, alors revoyez tout votre contenu avec un regard neuf.

Si vous avez besoin d’un peu d’aide pour la grammaire et l’orthographe, choisissez un outil dans notre liste des meilleurs correcteurs grammaticaux pour WordPress.

3. Concevez et construisez votre site

Les meilleurs sites web sont à la fois fonctionnels et beaux. Au cours de cette étape, vous décidez de l’apparence de votre site et de ses fonctionnalités.

Créez votre mise en page

La conception d’un site Web commence par une maquette filaire – un dessin de votre site dans sa forme la plus simple. Pensez-y comme au squelette de votre site web.

L’architecture filaire d’un site web ne se préoccupe pas des couleurs ou des polices de caractères. Il sert plutôt de plan pour le placement d’éléments tels que les boutons, les menus et les images.

Exemple de structure filaire de site web
Exemple de structure filaire de site web

Vous pouvez dessiner l’architecture à la main ou utiliser un outil comme Adobe XD, Sketch ou Figma.

Si vous utilisez un constructeur de site web de type glisser-déposer ou un modèle WordPress, vous n’aurez peut-être pas besoin d’un schéma filaire précis, mais vous devez tout de même esquisser votre conception avant de commencer à créer.

Concevez l’aspect et la convivialité de votre marque

L’aspect et la convivialité de votre site web doivent correspondre à votre marque. Intégrez votre logo et les couleurs de votre marque dans le design et rédigez le contenu dans la voix de votre marque.

Si votre marque est nouvelle, pensez à ceci : comment voulez-vous que vos lecteurs ou clients se sentent lorsqu’ils visitent votre site web ? Réfléchissez à la manière dont vous pouvez faire transparaître ce sentiment dans votre texte et votre design.

Mettez en place une UX facile à naviguer

Tout le bon contenu du monde ne peut pas sauver votre site web si la consommation de ce contenu est confuse ou frustrante.

C’est pourquoi l’UX, ou expérience utilisateur, est l’une des principales considérations de la conception de sites web. La conception UX consiste à offrir une expérience utilisateur fluide et agréable aux visiteurs de votre site.

Par exemple, structurez votre site de manière logique. Il doit y avoir une hiérarchie organisée des pages du site, et la façon de naviguer dans cette hiérarchie doit être évidente.

Structure organisée d'un site web
Structure organisée d’un site web (Source : Lucidchart)

Soyez cohérent avec les éléments de conception. Les boutons et les menus doivent tous se comporter de la même manière sur l’ensemble du site.

Ne négligez pas la conception du site pour mobiles. Il est important que votre site soit facile à utiliser pour les 54,8 % d’ internautes qui naviguent sur des appareils mobiles. Le design responsive mobile n’est plus facultatif.

Les tests A/B rendent la conception de sites web moins aléatoire. Les tests A/B, ou tests fractionnés, opposent deux éléments de page web pour voir lequel est le plus performant. Par exemple, vous pouvez tester si les boutons d’appel à action (CTA) rouges ou bleus obtiennent plus de clics.

Utilisez les résultats de vos tests fractionnés pour optimiser continuellement votre UX.

Vous ne savez pas comment commencer les tests A/B ? Nous vous couvrons avec notre liste des dix meilleurs outils de test A/B pour WordPress.

4. Hébergez votre site

L’hébergement web est un service en ligne qui vous permet de publier votre site web. L’hébergeur fournit un espace serveur pour les fichiers du site web.

Si vous avez utilisé un constructeur de site web comme Wix ou Weebly, vous n’avez probablement pas besoin de trouver un hébergeur distinct. Mais la plupart des sites web nécessitent une solution d’hébergement.

Trouvez un hébergeur web

La première chose à faire est de décider du type d’hébergeur web à utiliser. Pour un site web de petite à moyenne envergure, vous avez plusieurs options.

Hébergement mutualisé

Votre première option est d’utiliser l’une des plateformes d’hébergement populaires comme GoDaddy ou HostGator. Le serveur réel où votre site web est stocké sera la propriété du service d’hébergement et souvent (du moins dans le cas des plans les moins chers) partagé avec d’autres sites web.

L’hébergement partagé est une option abordable, mais elle présente des inconvénients. De nombreuses plateformes d’hébergement entraînent des temps de chargement des pages lents ou des temps d’arrêt de votre site.

C’est assez significatif puisque les taux de conversion des sites web diminuent en moyenne de 4,42 % pour chaque seconde supplémentaire de temps de chargement.

Certaines plateformes limitent également votre RAM et votre CPU, ce qui peut entraîner des problèmes de performance pour votre site.

Hébergement infogéré

L’hébergement infogéré, en bref, signifie que la société d’hébergement s’occupe de la configuration, de l’administration et de la maintenance des serveurs.

Mais il y a plus pour ceux qui ont choisi Kinsta comme fournisseur d’hébergement, comme un support inégalé, une infrastructure d’hébergement optimisée pour les performances qui tire parti du réseau premium de GCP, des C2 VM optimisées pour le calcul, 34 emplacements de centres de données le CDN gratuit de Kinsta propulsé par Cloudflare et son réseau mondial de plus de 200 villes, un pare-feu de niveau entreprise et une protection DDoS.

L’hébergement infogéré coûte un peu plus cher que l’hébergement partagé, mais l’investissement est toujours rentable en termes de meilleures performances, de sécurité, de support et de charge de travail améliorée.

Bricolage

Une autre option consiste à prendre l’entière responsabilité de la configuration, de la mise à jour et du maintien en état de fonctionnement des serveurs de votre site web.

Cela peut sembler être une bonne affaire puisque vous n’avez pas à payer un fournisseur d’hébergement infogéré. Mais être son propre administrateur système représente beaucoup de travail et requiert une grande expertise technique.

Si vous ne disposez pas des ressources nécessaires pour gérer des sauvegardes régulières, des analyses de sécurité et d’autres opérations de maintenance, l’hébergement « fait-maison » n’est pas fait pour vous.

Téléversement de fichiers

Téléversez vos images, vos vidéos et vos options de thème personnalisées pour commencer à remplir votre site avec votre contenu attrayant.

Testez le site

Avant de lancer votre site, assurez-vous de le tester pour détecter d’éventuels bogues. Votre site doit être testé en petit groupe ou en mode aperçu avant d’être mis à la disposition du public.

Vous avez des problèmes de temps d'indisponibilité et de WordPress ? Kinsta est la solution d'hébergement conçue pour vous faire gagner du temps ! Découvrez nos fonctionnalités

Optimisez les fichiers et les médias pour les performances

Les fichiers surdimensionnés ralentiront votre site web. Veillez à réduire les images de grande taille pour garantir la rapidité du site.

De plus, ajoutez des métadonnées à vos médias pour qu’ils soient plus faciles à rechercher. Donnez à vos images des titres et du texte alt, et ajoutez des titres, des descriptions, des mots-clés et des transcriptions à votre contenu vidéo.

5. Publiez votre site

C’est le moment ! Le moment où vous partagez votre création avec le monde entier.

Mettez votre site en ligne

Si vous avez conçu et construit votre site, acheté votre nom de domaine, configuré l’hébergement web et testé votre site avec un groupe de prévisualisation, il ne reste plus qu’une chose à faire.

Cliquez sur « Publier » et mettez votre site en ligne.

Soumettez le site aux moteurs de recherche

Google et les autres principaux moteurs de recherche sont plutôt bons pour indexer les nouveaux sites web à terme, mais pour que cela se produise rapidement, vous devez le soumettre vous-même de manière proactive.

Google

Pour soumettre votre site web à Google, configurez vous avec Google Search Console, et vérifiez la propriété du site.

Le moyen le plus simple de vérifier la propriété d’un domaine est de copier l’enregistrement TXT du DNS et de l’ajouter à votre fournisseur de nom de domaine.

Une fois que vous êtes connecté dans Search Console, allez dans « Sitemaps » dans la colonne latérale, collez l’URL de votre plan de site, puis cliquez sur « Envoyer »

Google Search Console
Google Search Console

Bing

Bing vous demande de suivre un processus presque identique à celui des Bing Webmaster Tools. Connectez-vous, allez dans « Sitemaps » dans la colonne latérale, collez l’URL de votre plan de site, et cliquez sur « Envoyer le plan de site »

Autres moteurs de recherche

Vous pouvez également soumettre votre nouveau site web à Yahoo! et à DuckDuckGo.

6. Planifiez l’avenir

Un site web n’est pas un projet à mettre en place et à oublier.

Dès le jour où vous lancez votre site, vous devez avoir un plan pour la maintenance et les améliorations du site.

Développez votre site avec du nouveau contenu et de nouvelles fonctionnalités

Vous devez constamment rédiger du nouveau contenu pour votre site. Cela maintient votre public engagé et intéressé, et c’est bon pour le référencement (SEO).

Une étude a révélé que la publication de deux à quatre articles de blog par semaine est le meilleur moyen de maximiser le trafic et les conversions.

Vous pouvez faire circuler les idées en effectuant des recherches sur les mots-clés et les concurrents.

Vous devez également continuer à ajouter de nouvelles fonctionnalités et à mettre à jour votre interface utilisateur. Les tests fractionnés et l’analyse du site web vous indiqueront ce que votre public aime et n’aime pas.

Augmentez les canaux de revenus grâce à la monétisation

Vous avez investi beaucoup de travail dans votre site – il est temps que vous obteniez quelque chose en retour. Il existe des moyens de monétiser votre site web qui vont au-delà de la vente d’un produit ou d’un service.

Afficher des publicités

Personne n’aime les publicités sur un site web, mais elles constituent l’un des moyens les plus simples de monétiser votre présence sur Internet.

Google Adsense est une plateforme qui vous permet d’afficher des publicités de texte, d’images, de vidéos et de médias interactifs. Les publicités que les internautes voient sont basées sur leurs préférences personnelles et leur historique de recherche.

Il existe également des alternatives à Adsense que vous pouvez examiner.

Marketing d’affiliation

On parle de marketing d’affiliation lorsqu’une marque travaille avec des affiliés (c’est-à-dire vous) qui font la promotion des produits de la marque.

En tant que spécialiste du marketing d’affiliation, vous placez des liens d’affiliation sur votre site web. Lorsque quelqu’un suit votre lien unique et achète le produit, vous recevez une commission.

Vous pouvez même gagner de l’argent en faisant la promotion de Kinsta par le biais de notre programme d’affiliation.

Vendre du contenu

La vente de contenu premium comme les e-books et les cours en ligne peut vous rapporter de l’argent. Elle sert également d’autres objectifs.

La création de ce type de contenu peut contribuer à susciter l’intérêt pour votre marque et à la faire connaître. Et vous pouvez placer le contenu derrière un formulaire d’inscription pour recueillir les coordonnées des prospects.

Utilisez une stratégie SEO

Vous avez déjà effectué des recherches sur les mots-clés et suivi les meilleures pratiques de référencement lorsque vous avez créé votre site, mais votre travail n’est pas terminé.

En tant que partie importante du marketing de contenu, une stratégie SEO est essentielle pour le succès continu de votre site.

Une partie de cette stratégie consiste à créer du nouveau contenu, ce dont nous avons déjà parlé.

Un domaine souvent négligé est le référencement technique. Vérifiez régulièrement les problèmes techniques comme les liens brisés, les boucles de redirection ou le manque de sécurité HTTPS.

Vous devriez également travailler à la construction du profil de liens de retour (backlinks) de votre site. Un profil de backlink est la collection de liens sur d’autres sites web qui envoient des visiteurs vers votre site. Il est important que ces liens proviennent de sites de haute qualité.

Utilisez une stratégie de réseaux sociaux

84 % des adultes américains âgés de 18 à 29 ans sont des utilisateurs actifs des réseaux sociaux. Avec une stratégie de réseaux sociaux engageante, vous pouvez renforcer la notoriété de votre marque et conduire certains de ces utilisateurs vers votre site.

Créez des profils pour votre entreprise sur les sites de réseaux sociaux, et mettez-les à jour régulièrement avec du nouveau contenu. Évitez de publier du contenu uniquement promotionnel. Votre public sur les réseaux sociaux commence tout juste à vous connaître – faites des publications qui renforcent la notoriété de votre entreprise ou qui mettent en avant les valeurs de votre marque.

Les réseaux sociaux sont censés être sociaux, alors encouragez vos abonnés à s’engager avec vous et entre eux.

La plupart des plateformes de réseaux sociaux vous permettent également de créer des publicités pour attirer davantage d’utilisateurs.

Publier votre premier site peut sembler effrayant... mais cela ne doit pas l'être. Ce guide est là pour vous aider. 😌Click to Tweet

Résumé

Publier votre premier site web peut être une tâche longue mais gratifiante. Une fois que vous connaissez les étapes à suivre, vous pouvez commencer à vous attaquer aux tâches à accomplir.

Avec les bons conseils, vous pouvez créer un site web efficace qui met en valeur votre blog ou votre entreprise sous le meilleur jour possible.

Si vous êtes prêt à vous lancer dans la création d’un site web avec un CMS, consultez ces articles qui expliquent pourquoi vous devriez utiliser WordPress et où vous pouvez apprendre à l’utiliser.


Économisez du temps et de l’argent et optimisez les performances de votre site avec :

  • Aide instantanée des experts en hébergement WordPress, 24/7.
  • Intégration de Cloudflare Enterprise.
  • Une audience mondiale avec 34 centres de données dans le monde entier.
  • Optimisation avec notre surveillance intégrée de performance d’applications (APM).

Tout cela et bien plus encore, dans un seul plan sans contrat à long terme, avec des migrations assistées et une garantie de remboursement de 30 jours. Pour trouver le plan qui vous convient, Découvrez nos plans ou contactez nous.