PaaS (Platform as a Service) combine les serveurs, le stockage et l’infrastructure réseau avec les logiciels dont vous avez besoin pour déployer des applications. Avec PaaS, vous n’avez pas besoin d’investir dans du matériel sur site ni de vous soucier de la mise en place d’un environnement virtuel pour gérer vos applications.

Près de 85 % des organisations devraient avoir la plupart de leurs charges de travail dans le cloud d’ici à la fin de 2020. Ces entreprises peuvent alors utiliser les données du cloud pour personnaliser le marketing et partager les données stratégiques entre les services (en évitant les silos), deux grands objectifs de la transformation numérique.

PaaS vous donne tous les outils nécessaires pour atteindre ces objectifs et bien plus encore.

Voyons ce qu’est PaaS, quelques exemples concrets de PaaS, la part de marché des principaux fournisseurs de PaaS, et bien d’autres choses encore.

Qu’est-ce que PaaS ? (avec exemples)

Le terme Platform as a Service (PaaS) désigne une combinaison pré-packagée de matériel et d’outils logiciels de cloud computing qui vous permet de développer et de déployer en toute simplicité des applications.

Par exemple, AWS Elastic Beanstalk est une plateforme plug-and-play qui prend en charge dès le départ plusieurs langages de programmation et environnements. Elle facilite le déploiement et permet de tester, de lancer et de mettre à l’échelle rapidement des applications pour différents appareils sur plusieurs plateformes.

AWS Elastic Beanstalk

AWS Elastic Beanstalk

Elle déploie automatiquement le code téléversé et comprend des outils d’équilibrage de charge et de mise à l’échelle automatiques pour assurer le bon fonctionnement de vos applications à tout moment.

Google App Engine est un autre exemple de PaaS pour le déploiement de logiciels.

Google App Engine

Google App Engine

Outre le déploiement d’une application dans n’importe quelle langage, vous bénéficiez également de diagnostics d’application, de versionnage, de tests A/B et d’autres fonctionnalités.

Ces services sont fondamentalement différents de la simple location d’un espace de stockage ou d’une machine virtuelle. Une solution PaaS sert de plateforme prête à l’emploi pour mettre vos applications en ligne.

La location du matériel relève uniquement de IaaS, et non de PaaS.

Examinons de plus près les différences entre ces deux catégories.

85% des organisations devraient avoir la plupart de leurs charges de travail dans le cloud d'ici la fin de 2020. Êtes-vous prêt à passer au cloud ? Lisez la suite pour en savoir plus ! 🌩📊Click to Tweet

Quelle est la différence entre IaaS et PaaS ?

L’expression Infrastructure as a Service (IaaS) désigne les composants matériels des services de cloud, comme les machines virtuelles et le stockage évolutif. PaaS comprend également un écosystème pour le déploiement de vos applications.

Ce sont deux exemples de services de cloud computing, bien sûr, mais avec des cas d’utilisation et des marchés cibles différents.

Pour rendre les choses encore plus confuses, de nombreux fournisseurs de PaaS proposent également des solutions IaaS et vice versa.

Clarifions la confusion en comparant des produits spécifiques.

Exemples de PaaS Exemples de IaaS
AWS Elastic Beanstalk AWS EC2
Google App Engine Google Compute Engine (GCE)
Microsoft Azure App Service Microsoft Azure Storage
IBM Cloud Foundry IBM Cloud Virtual Servers
DigitalOcean App Platform DigitalOcean Droplets
Heroku Rackspace, Linode

 

Par exemple, si vous utilisez une instance AWS EC2 pour stocker des données pour votre application web, cela signifie que vous profitez uniquement de l’infrastructure fondamentale du cloud. Dans ce cas, vous n’utilisez donc qu’un service IaaS.

Si vous utilisez AWS Elastic Beanstalk pour déployer une application web à la place, vous utiliserez un service PaaS. L’implémentation d’Elastic Beanstalk utilise l’infrastructure AWS comme S3, EC2 et DynamoDB, mais les combine en une plateforme de développement utilisable instantanément.

C’est la différence.

PaaS est une solution packagée prête à vous aider à développer et à déployer votre application, tandis qu’IaaS n’est qu’une infrastructure de cloud.

C’est un peu comme la différence entre un service d’hébergement web non infogéré (où vous devez installer l’environnement du serveur comme PHP & MySQL) et une plateforme d’hébergement WordPress infogérée (comme Kinsta).

Dans certains cas, des fournisseurs comme AWS, Google et Microsoft ne vous factureront que l’utilisation des ressources et rien pour l’utilisation de la plateforme logicielle.

Quelle est la différence entre SaaS et PaaS ?

Software as a Service (SaaS), en revanche, offre un logiciel complet, et non une plateforme que vous pouvez utiliser pour déployer des applications personnalisées.

Par exemple, un CRM basé sur le cloud comme Salesforce vous permet de gérer les données clients et les flux de travail sans aucune programmation.

Tableau de bord Salesforce

Tableau de bord Salesforce

Il suffit de s’inscrire et le logiciel est prêt à l’emploi. C’est le principe d’un service SaaS.

En comparaison, pour faire la même chose avec PaaS, il faudrait développer une application personnalisée ou déployer et personnaliser un logiciel open source ayant des fonctionnalités similaires.

Pour comprendre la différence, examinons quelques exemples supplémentaires.

Type de service cloud Exemples
SaaS Google Workspace, Microsoft Dynamics CRM, IBM Watson Assistant, Salesforce, Workday, Slack
PaaS AWS Elastic Beanstalk, Google App Engine, Microsoft Azure App Service, Heroku, IBM Cloud Foundry

Un produit SaaS est prêt à être utilisé dès que quelqu’un s’inscrit. Par exemple, une fois que vous avez rejoint Google Docs, vous pouvez commencer à créer, enregistrer et partager des documents.

Mais Google App Engine ou IBM Cloud Foundry ne sont pas des applications finies qui résolvent les problèmes des entreprises. Il s’agit plutôt de plateformes cloud sur lesquelles vous pouvez déployer des applications personnalisées.

La plupart des entreprises utilisent une combinaison de SaaS (nous utilisons plus de 40 produits SaaS) et de PaaS pour gérer leur activité. La solution optimale dépend de chaque cas d’utilisation et de l’expérience et de l’infrastructure de votre entreprise.

Taille, part de marché et principaux fournisseurs de PaaS

La taille déclarée du marché de PaaS et sa comparaison avec d’autres services cloud dépendent de la source.

Par exemple, selon Gartner, la PaaS sera éclipsée par l’IaaS en 2021, avec respectivement 27,5 milliards de dollars contre 61,9 milliards de dollars de recettes.

Part de marché du cloud public (Source : Gartner)

Part de marché du cloud public (Source : Gartner)

Le marché de l’IaaS serait donc plus de deux fois plus important que celui de PaaS. L’IaaS représente une part importante de l’ensemble du marché des services de cloud, tandis que PaaS semble presque une niche en comparaison.

Mais d’autres recherches montrent une image différente.

Selon les données de l’International Data Corporation (IDC), les revenus de 2019 étaient beaucoup plus proches, et PaaS beaucoup plus importante, avec 35,9 milliards de dollars contre 49 milliards de dollars.

Croissance du marché mondial des services de cloud public (Source : Gartner)

Croissance du marché mondial des services de cloud public (Source : Gartner)

Les deux catégories progressent presque au même rythme, avec une croissance de 38,4 % en glissement annuel pour IaaS et de 38,8 % pour PaaS.

Si PaaS ne comble pas l’écart, elle ne prend pas non plus de retard.

La part de marché du cloud entre les différentes catégories de services de cloud dépend de la définition des frontières entre elles. Notez qu’IDC ne distingue pas les services de gestion et de sécurité ou les services de processus métier dans sa ventilation.

C’est peut-être la raison pour laquelle SaaS et PaaS sont nettement plus importants dans son tableau.

Les principaux fournisseurs et leur part de marché

Depuis 2016, les experts de l’industrie du cloud, les entreprises de recherche et les experts sont passés d’un reporting séparé à la couverture des industries du cloud public de IaaS et de PaaS combinés

Part de marché des services de cloud publics - 2019 (Source : IDC)

Part de marché des services de cloud publics – 2019 (Source : IDC)

L’une des principales raisons de cette situation est que les principaux acteurs sont pour la plupart les mêmes dans les deux catégories.

Vous verrez des noms familiers comme Amazon, Google, Microsoft et IBM, que vous analysiez les marchés IaaS ou PaaS.

La deuxième raison est que ces leaders du marché ont tendance à regrouper les services IaaS et PaaS, de sorte qu’il peut être difficile de séparer les revenus.

Par exemple, AWS tire une grande partie de ses revenus de l’IaaS parce qu’elle offre gratuitement certains environnements PaaS (comme Elastic Beanstalk). Comme les gens ne paient que pour l‘utilisation des ressources, il est difficile de distinguer les revenus provenant de la plateforme de ceux provenant de l’infrastructure.

Part des revenus de PaaS et de IaaS (Source : Statista)

Part des revenus de PaaS et de IaaS (Source : Statista)

Selon Statista, la part de marché d’AWS est actuellement de 24,3 %, soit plus de 8 % de plus que les 16 % d’IBM Cloud.

Avec 7,4 %, la part de marché de Google Cloud est à peine plus importante que celle de Microsoft Azure (7 %). Mais à l’échelle mondiale, ces quatre géants basés aux États-Unis sont clairement les leaders du marché.

Ensemble, ils représentent plus de 54 % de l’ensemble des revenus d’IaaS et de PaaS dans le monde.

Après les principaux fournisseurs américains, vous avez Alibaba de Chine à 4,4 % et NTT Data du Japon à 2,8% de la part totale du revenu mondial.

Il s’agit toujours d’une industrie dirigée par les États-Unis au niveau mondial, tant pour l’utilisation réelle que pour l’innovation continue.

AWS est le principal fournisseur d’IaaS et de PaaS et continue à se développer rapidement jusqu’en 2021.

Quels sont les services inclus dans PaaS ?

Bien que le cas d’utilisation le plus courant de PaaS soit le déploiement d’applications web, de nombreux autres services cloud en font également partie.

Regardons de plus près.

Base de données en tant que service (DBaaS)

Une base de données hébergée dans le cloud que vous installez manuellement sur une machine virtuelle n’est qu’une implémentation d’IaaS.

Pour être considérée comme une offre PaaS, elle doit être une solution intégrée qui offre des capacités de stockage, de puissance de calcul et de base de données relationnelle.

Le service Azure SQL Database, qui offre une base de données entièrement gérée avec des mises à jour automatisées, une extensibilité, une protection intelligente contre les menaces et une recherche alimentée par l’IA, en est un exemple.

Base de données SQL Azure

Base de données SQL Azure

Les produits de services dans le cloud de cette catégorie sont également appelés DBaaS, une sous-catégorie de PaaS.

Plateformes de l’Internet des objets (IoT)

Plus d’éléments que jamais auparavant sont propulsés par des ordinateurs et connectés à Internet. La nouvelle norme HTTP/3 ne fera qu’accélérer ce processus. Parmi les appareils connectés, on trouve désormais des lampes, des thermostats, des fours, des machines à laver, des serrures et même des moteurs de camion.

Les éléments de base de la connectivité à Internet pourraient être considérés comme des IaaS, mais les API complexes pour le contrôle et le partage des données entre les appareils et les applications relèvent des PaaS.

Services mobiles (API)

Les entreprises ne se contentent plus de l’e-mail lorsqu’elles envoient des notifications et des campagnes de marketing à leurs clients.

Elles utilisent également des SMS automatisés.

Grâce aux API SMS, les entreprises peuvent intégrer des messages automatisés dans leurs applications.

Par exemple, ils peuvent envoyer des SMS aux clients  pour :

Ces services sont parfois classés séparément dans la sous-catégorie Plateforme de communication en tant que service (CPaaS), une sous-catégorie de PaaS.

API de notification push

Tout comme les messages textuels SMS, à l’exception des notifications par navigateur et des notifications push sur les téléphones portables, ces API permettent d’envoyer des notifications push.

Vous pouvez les utiliser pour :

Apprentissage machine

Si vous voulez vraiment tirer profit de vos données, il ne suffit pas de les stocker dans le cloud. Les données sont toujours là, dans un nouvel endroit.

Vous devez mettre en place des algorithmes pour passer vos données au crible et trouver des informations utiles et des mesures concrètes.

Grâce aux plateformes d’apprentissage machine dans le cloud, vous pouvez facilement créer des modèles, les appliquer à vos bases de données et adapter votre puissance de calcul en fonction de vos besoins.

Studio IBM Watson

Studio IBM Watson

Par exemple, IBM Watson Studio vous permet d’automatiser la gestion du cycle de vie de l’IA, de déployer et d’exécuter des modèles en un seul clic, et bien plus encore.

C’est un excellent environnement PaaS pour l’utilisation de grosses données.

La recherche et les suggestions basées sur l’IA font également partie des outils de développement PaaS que proposent les quatre grands.

Hadoop, Spark, et autres frameworks de traitement des données

Apache Hadoop est un framework logiciel open source qui permet de traiter de gros ensembles de données sur des grappes de machines virtuelles distribuées.

Au lieu de configurer l’environnement à partir de zéro, vous pouvez utiliser Hadoop comme un service de n’importe quel grand fournisseur de PaaS.

Ces entreprises de premier plan offrent également des services personnalisés de traitement des données et des lacs de données au-delà de Hadoop.

Les services PaaS les plus populaires

Les services PaaS comptent parmi les solutions de cloud computing les plus populaires. Il suffit de regarder les résultats d’une enquête de 2020 sur les services cloud publics.

Les services cloud les plus populaires (Source : Flexera)

Les services cloud les plus populaires (Source : Flexera)

Les bases de données relationnelles basées sur le cloud sont les plus populaires, avec 67 % des entreprises qui les utilisent déjà, 17 % qui les expérimentent et 10 % qui prévoient de les utiliser.

En troisième lieu, vous avez l’entreposage de données. 53 % des entreprises l’utilisent actuellement comme solution pour traiter et analyser des données volumineuses.

Google Cloud BigQuery est un exemple de ce type de produit PaaS.

Les 4 principaux fournisseurs de services PaaS : Quels services offrent-ils ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, les services de cloud publics comptent quatre leaders du marché.

Mais comment se comparent-ils dans les offres de services PaaS ?

Ci-dessous, nous allons examiner de plus près tous les fournisseurs de services cloud notables et ce qu’ils apportent.

AWS

AWS est le premier fournisseur de cloud computing, ayant lancé la révolution avec son produit principal EC2 en 2006.

L’avance prise par la société lui a permis de devenir le leader incontesté du marché, et elle est toujours la plus grande entreprise de services de cloud computing au monde.

Mais pour PaaS en particulier, qu’est-ce qu’elle apporte sur la table ?

Un rapide coup d’œil à la vue d’ensemble des services d’Amazon vous dira tout ce que vous devez savoir.

Aperçu des services AWS

Aperçu des services AWS

La majorité des cas d’utilisation mis en évidence représentent en fait un produit PaaS. Décomposons exactement ce qu’AWS offre en termes de produits PaaS.

Service PaaS AWS
Déploiement d’applications ✓ Amazon Elastic Beanstalk
Traitement des données à grande échelle ✓ Amazon EMR
Entreposage de données ✓ Amazon Redshift
DBaaS ✓ Amazon Aurora, Amazon RDS
Notifications (SMS, Email, Push) ✓ Amazon SNS
Apprentissage machine ✓ Amazon SageMaker

L’époque où l’AWS n’offrait que de la puissance de calcul et des machines virtuelles à louer est révolue depuis longtemps.

Elle dispose désormais de produits personnalisés pour chaque service PaaS majeur et chaque cas d’utilisation, du déploiement d’applications et de données volumineuses au DBaaS et à l’apprentissage machine.

Toujours en avance sur son temps, Amazon a lancé un service natif de notification, Simple Notification Service (SNS), en 2010. C’est la même année que la création de Twilio.

Si vous recherchez un fournisseur PaaS polyvalent, vous ne pouvez pas vous tromper avec le vétéran le plus expérimenté du secteur.

Cloud IBM

Qu’en est-il du cloud IBM ? IBM, l’un des premiers innovateurs en informatique, a investi beaucoup d’argent et d’efforts dans le développement de sa suite de services dans le cloud.

IBM a lancé ses premiers services PaaS sous le nom d’IBM Bluemix en 2014.

En 2017, IBM a abandonné la marque Bluemix et a regroupé ses offres PaaS, IaaS et de cloud privé sous IBM Cloud.

Avec un large éventail d’entreprises clientes, IBM Cloud s’est rapidement développé pour devenir l’un des principaux fournisseurs de PaaS depuis son lancement en 2011.

Et cela se reflète dans sa gamme de services :

Aperçu des produits IBM Cloud

Aperçu des produits IBM Cloud

Mais comment IBM se positionne-t-elle dans le département PaaS ?

Service PaaS IBM Cloud
Déploiement d’applications ✓ IBM Cloud Foundry
Traitement des données à grande échelle ✓ IBM BigInsights
Entreposage de données ✓ IBM DB2
DBaaS ✓ IBM Cloud Databases (Redis, PostgreSQL, etc.)
Notifications (SMS, Email, Push) ✓ IBM Push Notifications, SMS (par l’intermédiaire de fournisseurs tiers)
Apprentissage machine ✓ Studio IBM Watson, IBM Watson

Le Cloud IBM couvre les cas d’utilisation essentiels de PaaS comme le déploiement d’applications, le traitement de données volumineuses et l’entreposage de données.

Mais pour les notifications, IBM ne propose pas encore de solution complète. Vous devez faire appel à des fournisseurs tiers comme Twilio pour introduire les SMS dans le flux de travail de votre application.

Et IBM a longtemps été à la frontière de l’apprentissage machine et de l’IA. IBM Deep Blue est devenu la première IA à battre un champion du monde d’échecs en 1997.

Le studio IBM Watson facilite la mise en œuvre de l’IA Watson, en vous aidant à donner un sens à vos données.

Cloud Google

Google n’est pas seulement un moteur de recherche. C’est aussi l’une des principales entreprises de SaaS, avec Google Docs, Drive, Gmail et toute la G Suite.

Google vous permet également de louer l’infrastructure et les plateformes qui permettent de gérer des milliards de visiteurs chaque mois.

Lancé en 2008, Google Cloud a été le deuxième grand acteur à entrer sur le marché. Sa longue liste de produits montre pourquoi il est toujours l’un des leaders du marché.

Aperçu des produits Google Cloud

Aperçu des produits Google Cloud

Et pour les produits PaaS spécifiques, les choses ne sont pas différentes.

Service PaaS Google Cloud
Déploiement d’applications ✓ Google App Engine, Google Kubernetes Engine
Traitement des données à grande échelle ✓ Google Dataproc
Entreposage de données ✓ Google BigQuery
DBaaS ✓ Google BigTable, Google Cloud SQL, etc.
Notifications (SMS, Email, Push) ✓ Firebase Cloud Messaging (messages Push et in-app)
Apprentissage machine ✓ Google AI Platform

Pour le déploiement et le développement d’applications, Google propose une large gamme d’outils, dont Google App Engine et Kubernetes Engine.

Google offre également de nombreuses possibilités de traitement de données importantes par le biais de son service Dataproc. Vous pouvez utiliser Hadoop, Spark ou d’autres frameworks pour configurer des clusters et commencer à traiter rapidement des téraoctets de données.

Pour les bases de données ordinaires et l’entreposage, Google propose également plusieurs options, comme BigTable, Google Cloud SQL, et plus encore.

Avec Firebase Cloud Messaging, vous pouvez programmer et envoyer des notifications push et des messages in-app, mais pas des textes.

La plateforme Google AI offre une interface conviviale pour créer, gérer et déployer de nouveaux modèles d’apprentissage machine le plus rapidement possible.

Il s’agit d’une plateforme complète qui convient à tous vos besoins en matière de PaaS.

Microsoft Azure

Microsoft n’est pas seulement responsable des systèmes d’exploitation de la plupart des ordinateurs de bureau et portables dans le monde.

Elle possède également l’une des plus grandes collections de services de cloud computing public, comprenant Office 365, Microsoft Teams (SaaS), et Azure (IaaS & PaaS).

La plateforme de cloud Azure comprend une gamme de services allant de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage machine à l’analyse, aux outils de développement, au traitement des données, etc.

Aperçu des produits Azure

Aperçu des produits Azure

Et au niveau de la plateforme, Microsoft vous couvre également.

Service PaaS Microsoft Azure
Déploiement d’applications ✓ Azure App Service
Traitement des données à grande échelle ✓ Azure Databricks
Entreposage de données ✓ Azure SQL Data Warehouse
DBaaS ✓ Azure SQL Database
Notifications (SMS, Email, Push) ✓ Azure Notification Hubs (Push), Azure Communication Services (SMS, voix)
Apprentissage machine ✓ Azure Machine Learning

Azure App Service facilite le déploiement des applications grâce à l’intégration de patchs, de sécurité, de mise à l’échelle et d’une multitude d’intégrations.

Vous pouvez stocker et traiter des données avec une gamme de solutions basées sur SQL comme un entrepôt de données ou une base de données à plus petite échelle. Vous pouvez ensuite utiliser Azure Machine Learning pour créer et déployer des modèles afin de donner un sens à vos données.

Azure permet également d’intégrer des notifications automatiques par push et SMS dans votre application.

PaaS est devenu un énorme marché de l'informatique cloud. Découvrez qui est à la tête de ce secteur grâce à notre analyse approfondie de la part de marché du cloud computing 🌩📊Click to Tweet

Résumé

PaaS ne se contente pas de vous offrir la puissance de calcul et l’infrastructure dont vous avez besoin pour mieux collecter, partager et mettre en œuvre les données au sein de votre organisation. Elle comprend également l’environnement nécessaire pour exploiter les données en temps réel et mettre en œuvre des applications internes ou externes.

Si vous souhaitez profiter de la puissance de PaaS pour votre site web, sans avoir à trouver la meilleure combinaison de services pour créer votre environnement, vous pouvez utiliser notre service de migration gratuit. Nos plans d’hébergement WordPress infogérés et accessibles reposent sur l’infrastructure cloud de pointe de Google Cloud, sans le casse-tête de la mise en place de tout cela.

Si vous avez des questions ou des expériences concernant les produits et services du PaaS, veuillez les écrire dans la section des commentaires !


Économisez du temps et de l’argent et optimisez les performances de votre site avec :

  • Aide instantanée des experts en hébergement WordPress, 24/7.
  • Intégration de Cloudflare Enterprise.
  • Une audience mondiale avec 28 centres de données dans le monde entier.
  • Optimisation avec notre surveillance intégrée de performance d’applications (APM).

Tout cela et bien plus encore, dans un seul plan sans contrat à long terme, avec des migrations assistées et une garantie de remboursement de 30 jours. Pour trouver le plan qui vous convient, Découvrez nos plans ou contactez nous.