Comprendre et utiliser correctement l’accessibilité de WordPress est essentiel pour l’utilisabilité de votre site. Si vous ne connaissez pas ce sujet, l’accessibilité est juste ce qu’elle semble être : le degré auquel n’importe qui peut accéder et utiliser pleinement quelque chose.

« L’accessibilité est la pratique consistant à rendre vos sites web utilisables par le plus grand nombre de personnes possible. Nous pensons traditionnellement que cela concerne les personnes handicapées, mais la pratique consistant à rendre les sites accessibles profite aussi à d’autres groupes, comme ceux qui utilisent des appareils mobiles ou ceux qui ont des connexions réseau lentes ».(source)

Plus votre site est accessible, plus les gens peuvent l’utiliser. Lorsqu’un site est moins accessible, ou lorsque l’accessibilité n’est pas une priorité, une partie de votre public est dissuadée ou complètement empêchée d’obtenir toutes les informations que votre site a à offrir.

Dans cet article, nous allons voir pourquoi l’accessibilité est importante, ce qu’elle signifie, dans quelle mesure WordPress est déjà accessible, comment les créateurs de sites peuvent rendre les sites accessibles et comment tester l’accessibilité d’un site.

C’est parti !

Ce que signifie l’accessibilité web

L’accessibilité web signifie qu’un site web est conçu et développé pour que toutes les personnes puissent l’utiliser. Cela inclut la façon dont ils comprennent, naviguent, interagissent et contribuent au site web.

Une bonne façon de définir et de comprendre pleinement l’accessibilité web est de détruire certains de ses mythes.

Plus votre site est accessible, plus les gens peuvent l'utiliser. C'est aussi simple que ça. 💪 Apprennez-en plus dans ce guide. ⬇️Click to Tweet

Premier mythe : c’est juste pour les aveugles

Un site web entièrement accessible doit pouvoir être utilisé par les personnes souffrant de handicaps auditifs, cognitifs, neurologiques, physiques, vocaux et visuels. Les personnes handicapées sont au cœur des efforts d’accessibilité. Cependant, ce ne sont pas les seules personnes qui bénéficient d’un site web accessible.

L’accessibilité web améliore l’expérience utilisateur pour tous les types de personnes et de situations suivants :

Deuxième mythe : c’est un engouement ou une tendance

Il est fort probable que vous ayez entendu parler de plus en plus de l’accessibilité web ces dernières années. Comme le web se développe et que de plus en plus de personnes s’y fient, l’accessibilité web devient une question plus urgente. Mais ce n’est pas seulement une mode.

« L’accessibilité numérique est un droit civil et un droit humain des personnes handicapées du monde entier. »
Lainey Feingold, avocate et auteure spécialisée dans les droits des personnes handicapées

Plus le temps passe et plus l’utilisation du web devient omniprésente, plus le besoin d’une accessibilité web généralisée se fait sentir. Lorsqu’un site web n’est pas entièrement accessible selon les directives WCAG, les personnes peuvent engager une action en justice contre le développeur ou le propriétaire du site.

Il suffit de regarder le nombre de procès autour de l’accessibilité web pour comprendre à quel point les gens prennent cela au sérieux. Le nombre de poursuites judiciaires de 2017 à 2018 a presque triplé. Depuis, ce nombre est en moyenne de 2 345 procès par an. Même pendant la pandémie de COVID-19 tout au long de l’année 2020, le nombre de procès pour l’accessibilité des sites web du Titre III de l’ADA devant les tribunaux fédéraux a augmenté de 12 % par rapport à l’année précédente.

Le nombre de procès liés à l'accessibilité ne fait qu'augmenter chaque année.
Le nombre de procès liés à l’accessibilité ne fait qu’augmenter chaque année.

L’accessibilité web est là pour rester. Lorsque nous développons des logiciels et des sites web, nous devons intégrer l’accessibilité web dans nos processus en allant de l’avant. C’est nécessaire non seulement parce que personne n’aime être poursuivi en justice, mais aussi parce qu’Internet doit répondre aux besoins de tous les individus, quels que soient ces besoins.

Troisième mythe : Vous pouvez entièrement automatiser l’accessibilité

Une fois que vous aurez compris pourquoi l’accessibilité est importante – et qu’il peut y avoir des conséquences à ne pas en faire une priorité – vous serez peut-être pressé de vous assurer que votre site web est conforme aux WCAG.

L’un des mythes les plus populaires sur l’accessibilité web est que vous pouvez télécharger une simple extension ou installer un logiciel qui, en un claquement de doigts, rendra votre site entièrement accessible. C’est tout simplement impossible.

Selon a11yproject.com, les problèmes d’accessibilité sont soit objectifs, soit subjectifs. Les problèmes objectifs peuvent être détectés par le code, et les problèmes subjectifs nécessitent un jugement humain. Le code ne peut jamais résoudre avec précision les problèmes qui appartiennent à cette dernière catégorie, et les tentatives de le faire causent souvent plus de mal que de bien dans le processus.

« Les solutions superposées sont des solutions logicielles automatisées, qui, comme nous le savons, ne peuvent détecter qu’environ 30 % des problèmes WCAG au départ. Cela est dû au fait que les WCAG sont nuancés et interprétatifs. Les machines ne sont pas douées pour cela. »(source)

N’oubliez pas que l’accessibilité ne consiste pas à éviter les risques, mais à offrir des expériences optimisées à tous les utilisateurs.

Directives sur l’accessibilité du contenu web

L’Initiative pour l’accessibilité web a élaboré un ensemble de directives pour l’accessibilité du contenu web (Web Content Accessibility Guidelines ou WCAG) qui peuvent vous aider à vous assurer que votre site est conforme et entièrement accessible. Si vous concevez, développez ou assistez un site web, vous devez bien connaître ces directives.

L’accessibilité n’est pas seulement l’affaire des développeurs, mais aussi des concepteurs, des spécialistes du marketing, des rédacteurs de contenu, des chefs de projet et bien d’autres encore. L’accessibilité doit être une priorité tout au long du processus de création du site, de la planification au lancement. Vous devriez aussi améliorer continuellement l’accessibilité d’un site web après sa mise en ligne.

Dans quelle mesure WordPress est-il accessible dès le départ ?

C’est l’une des grandes questions que de nombreuses personnes se posent lorsqu’elles envisagent d’utiliser WordPress comme option de création de site : Dans quelle mesure est-il déjà accessible et quelle quantité de travail doit-on faire pour rendre WordPress accessible ? Comme il n’y a pas de réponse noire ou blanche à cette question, examinons dans quelle mesure WordPress est déjà accessible.

Ce que WordPress fait bien sur l’accessibilité

La bonne nouvelle est qu’au fil du temps, WordPress est devenu de plus en plus accessible. Chaque version fait de petits pas et des avancées en tenant compte de l’accessibilité. Comme l’accessibilité devient un sujet plus important dans l’esprit d’un plus grand nombre de personnes, plus de personnes peuvent lui donner la priorité.

Le manuel d'accessibilité de WordPress.
Le manuel d’accessibilité de WordPress.

De plus, de nombreuses personnes de la communauté WordPress sont passionnées et s’expriment sur ces sujets. Chaque nouveau thème WordPress par défaut prend des mesures supplémentaires pour devenir plus accessible. Les développeurs proposent de nouveaux outils d’assistance et rédigent sans cesse des guides et des articles sur l’accessibilité de WordPress. Par conséquent, vous ne serez jamais seul dans votre voyage vers l’accessibilité de WordPress.

Si vous voulez en savoir plus sur WordPress et l’accessibilité directement auprès des membres de la communauté, visitez WordPress.tv et regardez ces conférences sur l’accessibilité.

Là où WordPress rate la cible

Malgré les récentes avancées, WordPress n’est pas toujours accessible à 100 % dès l’installation. Chaque version de WordPress fait face à des critiques sur les points où elle n’est pas à la hauteur. Début 2019, WPCampus a réalisé un audit approfondi de la toute dernière version de Gutenberg à l’époque. Un travail comme celui-ci est incroyablement important ; depuis cet audit, 116 problèmes liés à l’accessibilité ont été résolus.

Il peut être difficile pour les créateurs de contenu handicapés de publier avec WordPress. Comme il est impossible d’automatiser toutes les facettes de la conception et du développement accessibles, n’importe qui peut créer des pages web non accessibles avec WordPress.

« L’interface publique de WordPress est à peu près au même point depuis des années : parfaitement capable d’être accessible, mais cela dépend entièrement du développeur qui construit le site. Un mauvais thème ou des extensions non accessibles font toute la différence. L’administration a continué à s’améliorer – il a été difficile de faire évoluer l’éditeur Gutenberg vers une meilleure accessibilité, mais des progrès ont été réalisés. Cela dit, c’est une bataille constante pour éviter les régressions d’accessibilité avec tout nouveau composant d’interface. »(source)

Alors qu’est-ce que cela signifie pour vous en tant que développeur ou concepteur WordPress ? Votre voyage vers un site web entièrement accessible est un peu plus court lorsque vous commencez avec WordPress. Cependant, il y a encore du chemin à parcourir avant d’atteindre la ligne d’arrivée.

Comment créer un site web WordPress accessible

Maintenant, passons aux mesures que vous pouvez prendre pour qu’un site web WordPress soit accessible à tous les utilisateurs.

Quoi qu’il en soit, ne laissez jamais l’accessibilité comme une tâche à accomplir à la fin du projet. Elle doit être une priorité intégrée dès le début de votre processus. Et elle devrait être un objectif permanent une fois que le site est lancé.

Il n’existe pas de liste de contrôle unique que l’on peut suivre ou automatiser pour garantir une accessibilité à 100 %. Une grande partie du travail dépend de vos extensions, de votre thème et de votre contenu.

Créer un site web accessible, c’est comme construire un bâtiment sûr – bien sûr, il y a des directives, mais l’attention individuelle, l’entretien et les rénovations réfléchies sont essentiels pour garantir que vous atteigniez votre objectif.

Les meilleures pratiques de la conception accessible

Commençons par quelques bonnes pratiques de conception accessible pour les sites web WordPress, réparties par type. Ces informations devraient servir de base solide pour votre éducation à l’accessibilité.

Images

Toutes les images de votre site doivent être accessibles à tous les utilisateurs. Étant donné que tous les utilisateurs ne peuvent pas voir les images, certains peuvent utiliser une technologie d’assistance pour comprendre les éléments visuels, et votre site doit donc être prêt à fonctionner avec cette technologie.

Le texte alternatif (ou « alt ») est une description écrite que vous joignez à une image. Les lecteurs d’écran liront cette description à voix haute à tout invité qui ne pourrait pas voir l’image. Le texte alternatif doit être utilisé pour toutes les images qui fournissent des informations utiles sur la page. Cela inclut tout, des photos aux icônes en passant par les infographies.

Démonstration du texte Alt.
Démonstration du texte Alt.

La seule exception est si une image est considérée comme purement « décorative ». Les images d’arrière-plan, les séparateurs ou les images qui montrent le texte présenté sur la page elle-même n’auront pas nécessairement besoin de texte alt.

Lorsque vous écrivez le texte alt, souvennez-vous de ne pas décrire l’image telle qu’elle est. Communiquez plutôt ce que l’image signifie dans le contexte de la page. Voici quelques bonnes directives pour vous aider à écrire un excellent texte alternatif :

Ajouter du texte alt aux images de votre site web WordPress est plus facile que vous ne le pensez. Vous pouvez ajouter ce texte au même endroit où vous ajouteriez la légende d’une image.

Ouvrez votre médiathèque et sélectionnez l’image que vous voulez modifier. L’écran des réglages de cette image s’ouvrira. Dans le champ Texte alternatif, ajoutez votre texte alt, puis cliquez sur Enregistrer:

Champ de texte alternatif.
Champ de texte alternatif.

Couleurs

Lors de la conception d’un site accessible, il est essentiel de fournir un contraste de couleurs adéquat. Un mauvais contraste des couleurs peut affecter la lisibilité de tes sites dans de nombreux cas, notamment pour les utilisateurs malvoyants, daltoniens ou utilisant certains appareils. Les images, le texte et les éléments comme les boutons ont tous besoin d’un contraste de couleurs approprié.

Le contraste des couleurs fait référence à la façon dont les couleurs claires ou foncées apparaissent lorsqu’elles sont placées les unes contre les autres ou très près les unes des autres. Par exemple, un texte noir sur un fond blanc a un contraste de couleur beaucoup plus élevé (21:1) qu’un texte jaune sur un fond blanc (1,08:1). WCAG 2.0 AA exige un rapport minimum de 4,5:1 pour le texte normal et de 3:1 pour le texte plus grand (gras 18px ou standard 24px et plus).

Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Le moyen le plus simple de déterminer si tes couleurs fonctionnent bien ensemble est de les insérer dans un outil de test de contraste, comme le Contrast Checker de WebAIM. Il existe des tonnes d’outils de vérification gratuits en ligne.

Consultez notre section sur les tests pour en savoir plus sur les tests de couleurs.

À mesure que vous testez de plus en plus de combinaisons de couleurs, vous deviendrez plus apte à déterminer, rien qu’à la vue, les combinaisons de couleurs qui fonctionnent et celles qui ne fonctionnent pas.

Le vérificateur de contraste WebAIM.
Le vérificateur de contraste WebAIM.

Vous devez aussi vous assurer que vous évitez d’utiliser la couleur comme principal facteur de distinction. Par exemple, de nombreux sites ont des liens qui sont d’une couleur différente de celle du corps de texte qui les entoure. Cependant, si la couleur est difficile à voir pour un utilisateur pour une raison quelconque, il pourrait être impossible pour lui de faire la différence entre un mot lié et un mot non lié. Utilisez la couleur pour embellir un lien, mais ajoutez un soulignement sous le texte pour rendre le lien accessible.

Texte

Une grande partie de ce que nous voyons sur le web est du texte. Nous utilisons des sites web pour lire des articles, des recettes, des histoires et bien d’autres choses encore. Vous êtes en train de lire cet article en ce moment même ! Par conséquent, le texte doit être optimisé pour tous les lecteurs – qu’ils lisent avec leurs yeux ou leurs oreilles.

Il y a deux façons principales de parler du texte quand on parle d’accessibilité : les polices et les tailles.

Une police accessible est facile à lire dans les petites et grandes tailles. Des polices comme Tahoma, Calibri, Helvetica, Arial, Verdana, Times New Roman, Arvo, Museo Slab et Rockwell sont toutes des choix accessibles. Les lecteurs atteints de dyslexie peuvent avoir du mal à lire certaines polices, notamment de nombreuses polices avec empattement (serif). Les polices sans empattement (sans serif) pour le corps du texte ont tendance à être un choix plus sûr. Il est préférable d’éviter les polices d’affichage – comme les styles d’écriture manuscrite ou cursive – à moins que le texte soit grand, clairsemé et surtout décoratif.

Avec une police accessible, les différences entre les lettres rendent les mots plus faciles à lire.
Avec une police accessible, les différences entre les lettres rendent les mots plus faciles à lire.

La taille des polices est incroyablement importante pour l’accessibilité. Discutons de quelques règles empiriques en matière de taille de police accessible.

Les polices par défaut doivent être au moins de 9pt ou 12px. 12pt ou 16px est recommandé. Selon les directives WCAG, le texte doit pouvoir être lu lorsqu’il est zoomé à 200 %. Il est recommandé d’utiliser des pourcentages ou des em au lieu de pixels ou de points pour définir la taille de la police. Utiliser des poids de police variables est très bien, mais assurez-vous que si votre texte utilise un poids léger, il est suffisamment grand pour être vu.

Ce n’est pas la panacée pour savoir comment concevoir en tenant compte de l’accessibilité. Mais il est essentiel de savoir par où commencer. Si vous voulez approfondir vos connaissances sur la conception pour l’accessibilité, consultez ces ressources :

Les meilleures pratiques du développement accessible

Lors de la création d’un site web ou de ses logiciels complémentaires (comme les thèmes et les extensions), il y a des choses importantes à garder à l’esprit pour l’accessibilité. Certains de ces éléments se recoupent avec la conception, mais la section suivante se concentre principalement sur le fonctionnement de votre site et la façon dont votre utilisateur interagira avec lui.

Éléments interactifs

Les utilisateurs doivent pouvoir interagir avec votre site web et l’utiliser avec une relative facilité, quoi qu’il arrive. Il ne s’agit pas seulement d’apprécier des images et de lire du texte, mais aussi d’interagir avec des menus, des formulaires, des boutons et des vidéos.

Lorsque vous construisez votre site, assurez-vous que tous les éléments interactifs peuvent être identifiés facilement. Tous les menus de navigation – de l’en-tête au pied de page – doivent être utilisables avec des commandes clavier. L’apparence des liens et des boutons au hover, au focus et au click doit changer.

Styles de boutons.
Styles de boutons.

La navigation entre les pages de votre site doit être cohérente et claire. La façon dont vous nommez, stylisez et positionnez les liens de navigation est incroyablement importante. Des fils d’Ariane bien pensés et des rubriques claires permettront aux utilisateurs d’interagir avec votre contenu en toute confiance.

Kinsta utilise des fils d'Ariane pour aider les lecteurs à naviguer plus facilement sur notre blog.
Kinsta utilise des fils d’Ariane pour aider les lecteurs à naviguer plus facilement sur notre blog.

Il y a de fortes chances que vous ayez un ou deux formulaires sur votre site web. Vous pourriez être surpris de découvrir combien de formulaires sont non accessibles. Vos éléments de formulaire doivent inclure des libellés associés, soit à gauche, soit au-dessus du champ. (Les cases à cocher et les cases radio peuvent être placées à droite.) Les utilisateurs doivent savoir clairement à quoi sert chaque champ du formulaire.

Les bordures des champs de texte rendent un formulaire plus accessible.
Les bordures des champs de texte rendent un formulaire plus accessible.

Si vous avez du contenu sur votre site qui se lance automatiquement, comme un GIF, un diaporama, un carrousel, une vidéo ou de la musique, il doit y avoir des contrôles visibles qui permettent à l’utilisateur d’arrêter l’animation ou le son. Il est préférable de proposer des options pour arrêter, mettre en pause ou masquer complètement l’élément.

Si vous êtes un développeur qui souhaite plonger en profondeur dans le développement pour l’accessibilité du web, consultez ces conseils directement auprès du W3C.

Thèmes WordPress

Si vous êtes un constructeur de sites web bricoleur, vous pouvez accomplir une grande partie de ce dont parle cet article en choisissant un thème accessible. Il est important que les développeurs comprennent ce qui rend un thème accessible pour en faire une priorité dans leurs projets.

Les thèmes WordPress contrôlent l’apparence de votre site web. De nombreux thèmes sont livrés pré-emballés avec des jeux de couleurs et des familles de polices. Il est impératif de s’assurer que ces couleurs et polices répondent aux exigences décrites ci-dessus. De nombreux thèmes se présentent comme « entièrement accessibles», mais ce n’est pas toujours vrai. Utilisez vos propres tests pour déterminer si un thème est accessible ou non.

L’équipe d’accessibilité de WordPress.com a préparé une liste de 92 thèmes gratuits dans le référentiel WordPress que vous ouvez commencer à utiliser dès maintenant.

Lorsque vous construisez un thème accessible, assurez-vous de bien connaître les exigences des WCAG dès le début. Les domaines courants à aborder pendant le développement comprennent :

Assurez-vous de mettre en favori les directives d’accessibilité de WordPress pour vous y référer facilement lorsque vous commencerez à créer votre thème.

Extensions WordPress

Les extensions WordPress vous permettent d’ajouter des fonctionnalités « plug-and-play » à votre site web WordPress. Il existe deux types d’extensions WordPress d’accessibilité : ceux qui vous aident à créer un site web accessible et ceux qui rendent un site existant accessible aux utilisateurs.

Faîtes attention aux extensions WordPress qui vous donnent des garanties comme « accessibilité en un clic » ou « automatiquement accessible ». Ces choses sont impossibles. Les extensions sont des outils qui peuvent vous aider à atteindre vos objectifs d’accessibilité, pas des baguettes magiques qui font tout le travail à votre place. Parfois, les extensions peuvent même entraver vos efforts en matière d’accessibilité – alors faîtes preuve d’une certaine prudence !

Il existe des tonnes d’extensions axées sur l’accessibilité qui promettent d’améliorer, de surveiller ou de remédier aux problèmes d’accessibilité. Ils peuvent auditer le site et vous faire savoir où apporter des améliorations. Ou ils peuvent fournir des outils frontend pour faciliter la création d’une expérience accessible sur votre site.

Certains de ces outils sont très utiles. D’autres, en revanche, font de fausses promesses. Veillez toujours à examiner minutieusement une extension de ce type avant de vous engager.

Certaines extensions créent du contenu interactif, comme des questionnaires et des diaporamas. Comme nous l’avons vu précédemment, ces éléments doivent faire l’objet d’une attention et de tests particuliers pour s’assurer qu’ils sont entièrement accessibles. Testez toujours minutieusement une extension interactive sur un site de staging ou de développement avant de le mettre en ligne.

On peut dire la même chose des extensions de formulaire. Malheureusement, beaucoup ont des problèmes d’accessibilité. Si vous trouvez que c’est le cas, les formulaires codés sur mesure sont une bonne alternative.

Une catégorie populaire d’extensions est celle des constructeurs de pages. Ils sont parfaits pour vous permettre de créer rapidement des designs robustes et sophistiqués en glisser-déposer. Cependant, ils peuvent souvent introduire plus de problèmes d’accessibilité qu’ils n’en résolvent. Il n’y a pas de solution unique à ce problème, alors gardez votre design simple et assurez-vous de tester tous les éléments pour confirmer l’accessibilité.

Déclarations d’accessibilité

Une déclaration d’accessibilité est une page de votre site web où vous communiquez vos politiques internes, vos objectifs d’accessibilité et vos réussites passées concernant le travail avec les personnes handicapées.

Vous devriez générer et publier une déclaration d’accessibilité sur votre site web WordPress pour les raisons suivantes :

Vous pouvez rédiger votre propre déclaration d’accessibilité en suivant ces directives fournies par le W3C ou en utilisant un générateur de déclaration d’accessibilité.

Comment tester l’accessibilité d’un site WordPress

L’accessibilité ne consiste pas à appuyer sur les bons boutons, puis à s’en aller. Les tests sont un élément essentiel pour garantir qu’un site est entièrement accessible. Les tests automatisés et manuels peuvent vous aider à vous assurer que vous avez couvert toutes vos bases.

Comment effectuer des tests automatisés

Les tests automatisés sont utiles pour savoir par où commencer. Si vous êtes novice en matière d’accessibilité ou si vous ne savez pas par où commencer, commencez par des tests et évaluations automatiques.

La plupart des tests automatiques identifieront des choses comme un mauvais contraste de couleurs, un texte alt manquant, des liens vides, des problèmes avec des éléments structurels, etc. Vous pouvez utiliser ces tests pour générer une liste de problèmes à résoudre. Les tests de ce type sont particulièrement utiles pour trouver des erreurs basées sur le code qui peuvent être moins visibles à l’œil nu, mais qui auront une grande importance pour certains de vos utilisateurs.

Un exemple de test d’accessibilité gratuit que vous pouvez utiliser est l’outil WebAim. Il examine l’ensemble de votre page web et génère une liste d’erreurs. Il vous montrera même exactement où sur la page se trouvent ces erreurs.

Outil WebAim montrant un résumé des erreurs.
Outil WebAim montrant un résumé des erreurs.

Vous pouvez trouver des tonnes d’outils d’accessibilité individuels pour vous aider à résoudre des problèmes spécifiques. Par exemple, utilisez un vérificateur de contraste avant même de commencer la conception pour vous assurer que les couleurs de votre palette joueront bien ensemble.

Rappellez-vous simplement qu’aucun test automatisé n’est parfait, infaillible ou ne remplace les tests manuels.

Comment effectuer des tests manuels

Parce que l’accessibilité de WordPress concerne de vrais cas d’utilisation humaine, ce sont de vrais humains qui doivent avoir le dernier mot pour déterminer si un site est accessible ou non. Par conséquent, réserver du temps et des ressources pour les tests manuels est incroyablement important.

Alors, comment effectuer un test manuel ? Voici quelques choses que vous pouvez faire pour tester l’accessibilité d’un site sans outils ou programmes fantaisistes ou coûteux :

  1. Laissez tomber la souris : Assurez-vous que vous pouvez raisonnablement et facilement naviguer dans toutes les fonctions de votre site web en utilisant uniquement les touches de votre clavier. Cela inclut le déplacement entre les sections, l’accès aux menus, le passage d’une page à l’autre, le saut vers le bas de la page et l’interaction avec les liens et les formulaires.
  2. Utilisez un lecteur d’écran : Mettez-vous à la place d’une personne qui a une visibilité faible ou insuffisante. Utilisez une application ou un site web de lecteur d’écran et examinez le contenu de votre site pour vous assurer qu’il a toujours un sens et qu’il sonne bien lorsqu’il est lu à haute voix.
  3. Testez le site dans différents environnements : Allez dans un endroit où il y a du Wi-Fi public pour vous assurer que votre site se charge correctement sans une connexion Internet de haute qualité. Prennez note des zones du site qui traînent ou disparaissent complètement avec une mauvaise connexion.
  4. Augmentez le zoom : Ouvrez votre site dans un navigateur et utilisez les paramètres du navigateur pour zoomer à 200 %. Pouvez-vous encore utiliser, naviguer et vous engager sur le site avec ce paramétrage ? Y a-t-il du contenu qui disparaît ou qui est coupé ?
  5. Concentrez-vous sur l’interactivité : Assurez-vous de passer beaucoup de temps à tester les éléments interactifs comme les vidéos, les formulaires et les boutons. Les liens et les champs de formulaire doivent toujours être mis en évidence par un contour, un soulignement ou un curseur spécial.
  6. Vérifiez deux fois vos balises alt : Si vous n’êtes pas sûr qu’une image ait une image alternative jointe, utilisez l’outil Inspecter l’élément pour confirmer.
  7. Pensez différemment : Si toutes les images de votre site disparaissaient, quelqu’un pourrait-il encore l’utiliser ? Si toutes les couleurs de votre site devenaient soudainement noires et blanches, comment cela affecterait-il l’utilisabilité ? Assurez-vous que les parties essentielles de votre site fonctionneront toujours si les éléments décoratifs sont d’une manière ou d’une autre affectés.

En cas de doute, contactez une entreprise qui propose des tests d’accessibilité manuels. Des experts en accessibilité et en conception et développement de sites web peuvent faire un travail rapide d’un examen manuel et vous dire exactement quelles sont les zones à travailler.

N’oubliez pas que votre public réel est l’une de vos meilleures ressources. Ayez une zone claire sur votre site où les utilisateurs peuvent donner leur avis sur l’accessibilité. Si quelqu’un a des difficultés à utiliser votre site, vos efforts pour recueillir des commentaires doivent montrer clairement que vous êtes prêt à entendre cette expérience et à rectifier le problème.

Votre site web est-il accessible à tous les visiteurs ? 👀 Apprenez-en plus dans ce guide sur la façon dont vous pouvez tester l'accessibilité ⬇️Click to Tweet

Résumé

Internet est devenu l’un des outils les plus importants de notre vie quotidienne. Chacun doit avoir la liberté d’y accéder, qu’il navigue pour se divertir ou pour obtenir des informations essentielles. Votre site a la responsabilité de respecter les normes établies pour l’équité sur le web.

Comprendre la nécessité de ces directives est la première étape pour apporter un changement significatif et durable. Construire un site accessible signifie que plus de personnes bénéficient de ce que votre site a à offrir à long terme.

Vous avez encore des questions sur l’accessibilité de WordPress ? Faîtes-nous en part dans la section des commentaires !


Économisez du temps et de l’argent et optimisez les performances de votre site avec :

  • Aide instantanée des experts en hébergement WordPress, 24/7.
  • Intégration de Cloudflare Enterprise.
  • Une audience mondiale avec 29 centres de données dans le monde entier.
  • Optimisation avec notre surveillance intégrée de performance d’applications (APM).

Tout cela et bien plus encore, dans un seul plan sans contrat à long terme, avec des migrations assistées et une garantie de remboursement de 30 jours. Pour trouver le plan qui vous convient, Découvrez nos plans ou contactez nous.