Il y a peu de situations plus alarmantes que celle d’être verrouillé hors de votre propre tableau de bord d’administration WordPress. Si vous avez rencontré un message indiquant « Désolé, vous n’êtes pas autorisé à accéder à cette page » lorsque vous essayez de vous connecter, vous connaissez ce sentiment.

Heureusement, plusieurs solutions sont à votre disposition pour le dépannage de cette erreur. Avec un peu de patience, vous pouvez corriger l’erreur et revenir à la gestion de votre site WordPress en un rien de temps.

Dans cet article, nous allons creuser l’erreur « Désolé, vous n’êtes pas autorisé à accéder à cette page » et ce qui cause cette erreur. Ensuite, nous vous présenterons les nombreuses solutions possibles pour vous aider à trouver celle qui répond à votre situation particulière.

Allons-y tout de suite !

Comprendre l’erreur « Désolé, vous n’êtes pas autorisé à accéder à cette page ».

Bien que cet article se réfère à une « erreur », le message « Désolé, vous n’êtes pas autorisé à accéder à cette page » dans WordPress se veut utile par mesure de sécurité.

En fin de compte, voir cette notification signifie simplement qu’il y a un réglage de permissions qui vous bloque depuis une certaine zone.

Cela devient un problème lorsque vous êtes bloqué en dehors d’une partie de votre site alors que ,en tant qu‘administrateur, vous devriez avoir la permission d’entrer n’importe où dans l’administration. Lorsque cette situation se présente, il s’agit souvent d’une situation qui fait suite à un événement récent, la mise à jour d’un thème, d’une extension, ou du noyau de WordPress.

Le message « Désolé, vous n’êtes pas autorisé à accéder à cette page » peut s’afficher pour diverses raisons. Il se peut que WordPress ne vous reconnaisse pas comme un administrateur. Dans d’autres situations, les informations contenues dans le code principal de votre site, dans un thème ou une extension peuvent ne pas correspondre à ce qui se trouve dans la base de données de votre site.

D’autres causes incluent des informations incorrectes dans votre fichier wp-config.php ou un site qui utilise une version obsolète de PHP. Quelle que soit la source, cette erreur peut vous empêcher d’accéder à la totalité ou à une partie de la zone d’administration.

Comme il est probable que vous ne puissiez pas accéder aux réglages clés via le tableau de bord, vous devrez utiliser le protocole de transfert de fichiers (FTP) ou phpMyAdmin pour résoudre ce problème. Assurez-vous de faire une sauvegarde de votre site et rafraîchissez vos connaissances sur l’utilisation de ces platesformes avant de vous plonger dans le processus de dépannage.

Info

Kinsta fournit des sauvegardes automatiques quotidiennes et générées par le système pour tous les plans. Des sauvegardes toutes les heures en option sont également disponibles.

Le plus frustrant lorsque vous rencontrez la notification « Désolé, vous n’êtes pas autorisé à accéder à cette page », c’est qu’il peut être difficile d’identifier les causes qui sont en jeu. Heureusement, il existe de nombreuses solutions que vous pouvez tester pour trouver la racine du problème.

Comment réparer l’erreur « Désolé, vous n’êtes pas autorisé à accéder à cette page » dans WordPress (11 solutions possibles)

En raison de ses nombreuses causes possibles, l’erreur « Désolé, vous n’êtes pas autorisé à accéder à cette page » demande beaucoup de patience pour la corriger. Cette longue liste de solutions peut être intimidante, mais elle couvre également une variété de situations pour vous aider à trouver la bonne solution pour votre site.

1. Restaurer une version précédente de votre site

Le moyen le plus simple et souvent le plus rapide de retourner dans votre tableau de bord WordPress est de restaurer votre site à une version antérieure. Un changement récent, tel qu’une mise à jour, peut être la cause de l’erreur que vous voyez. Annuler votre dernière modification devrait vous permettre d’accéder de nouveau à votre site.

Les clients de Kinsta ont la vie facile à cet égard. Vous pouvez restaurer une sauvegarde WordPress dans votre compte d’hébergement en un seul clic :

Restaurer une sauvegarde dans MyKinsta

Restaurer une sauvegarde dans MyKinsta

L’inconvénient de cette solution est que vous risquez de perdre vos changements récents et que vous devrez trouver un moyen d’atteindre vos objectifs sans causer à nouveau la même erreur.

Pour cette raison, vous voudrez peut-être à la place restaurer votre sauvegarde sur un site de test. Vous pouvez ensuite tester différentes modifications pour déterminer la cause du problème. Après avoir découvert la racine du problème, vous pouvez annuler le changement gênant pour retrouver l’accès à votre site.

2. Désactiver toutes vos extensions

Un changement spécifique qui peut être à l’origine du message « Désolé, vous n’êtes pas autorisé à accéder à cette page » sur votre site est l’ajout ou la mise à jour récente d’une extension. Si vous pensez que c’est le cas, la meilleure solution est de désactiver vos extensions une par une.

Si vous désactivez une extension et que le message disparaît, vous avez trouvé la source du problème. Vous pouvez alors résoudre le problème avec cette extension (ou vous en passer, si elle n’est pas cruciale pour les fonctionnalités de votre site).

Bien sûr, si vous n’avez pas accès à votre tableau de bord, ce processus devient un peu délicat. Vous devrez accéder à votre site en utilisant SFTP via un client tel que FileZilla. Une fois que vous l’avez fait, allez dans wp-content et trouvez le sous-répertoire plugins :

Désactivez toutes les extensions en renommant le répertoire

Désactivez toutes les extensions en renommant le répertoire

Entrez dans ce dossier, puis renommez votre extension la plus récemment ajoutée en quelque chose comme « nom-extension_old ». Retournez sur votre site et vérifiez si l’erreur est résolue. Si ce n’est pas le cas, changez le nom de l’extension et répétez le processus avec la suivante.

3. Activer un thème par défaut

Une autre cause possible de cette erreur est que vous avez récemment mis à jour ou installé un thème. Votre meilleur choix pour résoudre ce problème est d’activer un thème WordPress par défaut tel que Twenty Twenty ou Twenty Nineteen.

Pour le faire sans avoir accès à votre espace d’administration, vous devrez utiliser à nouveau le FTP. Connectez-vous à votre serveur avec FileZilla et allez dans wp-content > themes :

Désactivez votre thème actuel en renommant le dossier

Désactivez votre thème actuel en renommant le dossier

Le reste du processus est assez similaire à celui décrit ci-dessus pour désactiver vos extensions.

Renommez le dossier de votre thème actif, puis revenez sur votre site et connectez-vous. Vous devriez voir une notification vous indiquant que le thème actif est cassé et qu’un thème par défaut a été réactivé.

Ensuite, vous pouvez dépanner le thème. Votre site devrait au moins être accessible, mais avec le mauvais thème activé.

4. Assurez-vous d’être un administrateur

Une autre possibilité est que votre rôle d’utilisateur ait été modifié par inadvertance et que vous ne soyez plus listé en tant qu’administrateur. Il s’agit d’un problème courant avec les installations multisites. Pour déterminer si c’est le cas, vous devrez accéder à phpMyAdmin et chercher la table wp_users :

La table wp_users dans phpMyAdmin

La table wp_users dans phpMyAdmin

Trouvez votre nom d’utilisateur et notez votre ID. Ensuite, allez dans la table wp_usermeta et trouvez la ligne wp_capabilties :

La table wp_usermeta dans phpMyAdmin

La table wp_usermeta dans phpMyAdmin

Si vous avez des privilèges d’administrateur, la méta_valeur dans cette ligne sera :

a:1:{s:13:"administrator";s:1:"1";}

Si votre table wp_usermeta dit autre chose, vous pouvez cliquer sur le lien Modifier et la modifier. Alternativement, vous pouvez également créer un tout nouveau compte Administrateur depuis phpMyAdmin. Pour cela, retournez à la table wp_users et cliquez sur l’onglet Insérer en haut de la table :

Modifier les informations utilisateur dans la table wp_users

Modifier les informations utilisateur dans la table wp_users

Ensuite, remplissez les champs avec vos nouvelles informations d’utilisateur. Une fois que vous avez terminé, cliquez sur le bouton Go et votre nouvel utilisateur devrait apparaître dans le tableau. Ensuite, vous devrez noter l’ID de ce compte et retourner à la table wp_usermeta.

Cliquez à nouveau sur Insérer, et remplissez les champs résultants avec les informations suivantes :

Vous devriez maintenant être en mesure d’utiliser vos nouvelles informations d’identification pour vous connecter à votre zone d’administration de WordPress. Supprimez votre ancien compte ou changez son rôle utilisateur en administrateur depuis le tableau de bord et supprimez le nouveau compte.

5. Vérifiez votre journal d’erreurs pour déterminer la cause

Une façon intelligente de rationaliser le dépannage en cas de problème sur votre site est de vérifier les informations du journal des erreurs du serveur. Cela peut indiquer des problèmes de compatibilité des extensions ou des thèmes, des erreurs de base de données ou des problèmes avec les fichiers de votre site qui font apparaître le message « Désolé, vous n’êtes pas autorisé à accéder à cette page ».

La façon dont vous visualisez le journal des erreurs de votre serveur varie en fonction de qui est votre hébergeur. Pour les clients Kinsta, ce processus est aussi simple que de se connecter à votre tableau de bord MyKinsta. Là, sélectionnez le site qui rencontre des problèmes et naviguez jusqu’à Logs d’activité :

Onglet logs d’activité de MyKinsta

Onglet logs d’activité de MyKinsta

Choisissez error.log dans le menu déroulant. Si vous voyez l’une des causes de l’alerte dans votre journal, alors vous pouvez commencer à la corriger. Sinon, vous devrez essayer une autre solution sur cette liste.

6. Assurez-vous que le préfixe de votre base de données est correct

Tous les base de données MySQL ont un préfixe. Si celui qui figure dans les fichiers de votre site Web ne correspond pas à celui qui figure dans le fichier phpMyAdmin, vous verrez peut-être le message « Désolé, vous n’êtes pas autorisé à accéder à cette page ».

Cela peut se produire lorsque vous migrez votre site, y compris si vous avez utilisé un site de test en local pour le développement et que vous le déplacez sur le serveur de production. Pour vérifier les discordances, vous devrez accéder à votre fichier wp-config.php.

Vous pouvez le faire via SFTP comme nous l’avons décrit dans les solutions précédentes. Une fois que vous êtes dans votre fichier wp-config.php, vous devez rechercher le préfixe de votre base de données (par défaut « wp_ ») :

Préfixe de la base de données

Préfixe de la base de données

Ensuite, connectez-vous à phpMyAdmin et regardez les préfixes des tables de votre base de données. Ils doivent correspondre à ceux listés dans votre fichier wp-config.php, comme dans l’image ci-dessous :

Les préfixes doivent correspondre à ceux de votre fichier wp-config.php

Les préfixes doivent correspondre à ceux de votre fichier wp-config.php

S’ils ne correspondent pas au préfixe de votre fichier wp-config.php, vous devrez les modifier pour qu’ils correspondent.

7. Recherchez les changements dans votre fichier wp-config.php

Dans le même ordre d’idées, vous devriez également rechercher toute modification apportée à votre fichier de configuration WordPress. Ceci est particulièrement vrai si vous étiez en train de modifier ce fichier peu de temps avant de recevoir le message « Désolé, vous n’êtes pas autorisé à accéder à cette page » ou si vous suspectez que votre site WordPress a été piraté.

Vous pouvez accéder à votre fichier wp-config.php à l’aide de SFTP et chercher tout ce qui vous semble bizarre. Cependant, ce processus est beaucoup plus facile si vous avez une fonction de surveillance de l’intégrité des fichiers ou de détection des changements.

8. Mise à jour vers la dernière version de PHP

Si votre site WordPress utilise une version obsolète de PHP, cela pourrait être la source de vos problèmes. Cela étant dit, même si la mise à jour de PHP ne résout pas ce problème pour vous, elle devrait améliorer la sécurité et la performance globales de votre site.

Tired of WordPress issues and a slow host? We provide world-class support from WordPress experts available 24/7 and blazing fast servers. Check out our plans

Avant de commencer le processus de mise à niveau, créez une sauvegarde de votre site. Vous pouvez le faire manuellement ou à partir de votre tableau de bord MyKinsta, même si vous êtesbloqué en dehors de votre zone d’administration. Une fois que vous avez effectué votre sauvegarde, vous voudrez tester si votre compte est compatible avec la dernière version de PHP. Une façon d’y parvenir est de un site de test.

En supposant que tout se passe bien, vous pouvez lancer la mise à jour. Les clients de Kinsta peuvent facilement le faire en se connectant au tableau de bord MyKinsta et en naviguant vers le site correspondant. Ensuite, allez dans Outils > Moteur PHP > Modifier, et sélectionnez la version la plus récente dans le menu déroulant :

Comment mettre à jour la version de PHP dans MyKinsta

Comment mettre à jour la version de PHP dans MyKinsta

Si vous êtes avec un autre fournisseur, vous pouvez peut-être suivre un processus similaire via votre propre panneau de contrôle. Il est recommandé de contacter votre hébergeur pour plus d’informations.

9. Évaluer les permissions de vos fichiers

Il est également possible que les permissions de fichiers de votre site aient été altérées. Dans ce cas, WordPress peut vous considérer comme non autorisé à visualiser certaines parties de votre site, même si vous êtes toujours inscrit comme administrateur.

Pour vérifier les permissions de fichiers de votre site, vous devrez utiliser SFTP pour accéder à votre serveur. Une fois connecté, entrez dans le répertoire public_html et sélectionnez wp-admin, wp-content et wp-includes. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur ces dossiers et choisissez Autorisations de fichier :

Vérification des permissions des fichiers

Vérification des permissions des fichiers

Dans la fenêtre résultante, assurez-vous que les options suivantes sont sélectionnées :

Cliquez sur OK lorsque vous avez terminé. Ensuite, mettez en surbrillance tous les autres fichiers dans public_html, cliquez dessus avec le bouton droit de la souris et sélectionnez à nouveau Autorisations de fichier :

Définition de nouvelles permissions de fichiers

Définition de nouvelles permissions de fichiers

Cette fois, définissez les options de la fenêtre des permissions comme suit :

Ensuite, retournez sur votre site pour voir si cela résout le problème et le message « Désolé, vous n’êtes pas autorisé à accéder à cette page » a disparu.

10. Créer un nouveau fichier.htaccess

Si aucune des stratégies ci-dessus n’a fonctionné, vous devrez peut-être réinitialiser votre fichier .htaccess. Pour ce faire, lancez FTP et naviguez vers votre dossier public_html. Vous devriez voir votre .htaccess, mais si ce n’est pas le cas, suivez les instructions suivantes pour afficher les fichiers cachés dans FileZilla.

Ensuite, vous devrez renommer votre fichier .htaccess existant, de la même manière que nous avons renommé les fichiers des extensions et des thèmes dans les solutions précédentes. Quelque chose de reconnaissable comme .htaccess_original ou .htaccess_backup est idéal.

Cliquez ensuite avec le bouton droit de la souris sur le fichier et sélectionnez Télécharger. Ouvrez le fichier dans un éditeur de texte et remplacez son contenu par ce qui suit :

#BEGIN WordPress

RewriteEngine On

RewriteBase /

RewriteRule ^index\.php$ - [L]

RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-f

RewriteCOnd %{REQUEST_FILENAME} !-d

RewriteRule . /index.php [L]

#END WordPress

Renommez ce fichier .htaccess et chargez-le sur votre serveur. Si ce fichier est à l’origine de l’erreur « Désolé, vous n’êtes pas autorisé à accéder à cette page », il doit être corrigé.

11. Réinitialiser votre site WordPress

Dans le pire des cas, il peut y avoir un problème d’installation. Pour le réparer, il vous faudra réinitialiser votre site WordPress. Il est vital que vous ayez une sauvegarde récente que vous pouvez restaurer une fois ce processus terminé, car la réinitialisation de votre site vous fera perdre tous les articles, pages et commentaires des utilisateurs.

Il existe plusieurs méthodes pour ce faire, y compris via votre tableau de bord MyKinsta, en utilisant une extension WordPress, et en utilisant WP-CLI (la ligne de commande de WordPress). Il est préférable d’utiliser cette méthode en dernier recours, afin de ne pas risquer de perdre le contenu de votre site.

Obtenez-vous le message horriblement alarmant « Désolé, vous n'êtes pas autorisé à accéder à cette page » ? Essayez l'une de ces méthodes pour récupérer votre accès ! 🙅‍♂️🔑Click to Tweet

Résumé

Être bloqué hors de votre tableau de bord d’administration dans WordPress est pour le moins angoissant. Trouver rapidement la bonne solution à l’erreur « Désolé, vous n’êtes pas autorisé à accéder à cette page » est vital pour votre site et votre tranquillité d’esprit.

Dans cet article, nous avons traité d’un large éventail de causes et de solutions possibles pour ce problème. Récapitulons-les rapidement :

  1. Restaurez une version précédente de votre site.
  2. Désactivez toutes vos extensions.
  3. Activez un thème par défaut.
  4. Assurez-vous d’être un administrateur.
  5. Vérifiez votre journal des erreurs pour en déterminer la cause.
  6. Assurez-vous que le préfixe de votre base de données est correct.
  7. Recherchez les changements dans votre fichier wp-config.php.
  8. Mettez à jour vers la dernière version de php.
  9. Évaluez les permissions de vos fichiers.
  10. Créez un nouveau fichier .htaccess.
  11. Réinitialisez votre site WordPress.

Bonne réparation !


Si vous avez aimé ce tutoriel, alors vous allez adorer notre support. Tous les plans d’hébergement de Kinsta incluent le support 24/7 de nos développeurs et ingénieurs WordPress expérimentés. Discutez avec la même équipe qui soutient nos clients du Fortune 500. Découvrez nos plans