Lorsque vous hébergez votre site web WordPress chez Kinsta, vous devez faire pointer votre domaine et/ou DNS afin que nos serveurs puissent afficher votre site aux visiteurs. Suivez les instructions ci-dessous.

Comment fonctionnent les DNS (Les Bases)

Lorsque quelqu’un tape votre domaine (votresiteweb.com) dans son navigateur, son ordinateur utilise le système DNS pour rechercher quels serveurs de noms il peut contacter pour obtenir des informations DNS. Il retournera quelque chose comme ce qui suit :

  • ns-155.awsdns-22.com
  • ns-326-awsdns-15.net
  • ns-1352-awsdns-29.org
  • ns-1536-awsdns-08.co-uk

L’ordinateur du visiteur contacte alors l’un de ces serveurs de noms pour rechercher l’adresse IP du domaine. Il cherche l’enregistrement DNS de type A, qui contient l’adresse IP pointant vers le serveur sur lequel il est hébergé. Dans ce cas, vous voudrez que votre enregistrement de type A pointe vers l’IP de Kinsta. L’ordinateur du visiteur se connecte ensuite à l’IP de Kinsta pour charger votresiteweb.com.

Important : lorsque vous apportez une modification au DNS d’un domaine donné, comme la mise à jour d’un enregistrement DNS ou le changement de serveur de noms, ces modifications prennent du temps à prendre effet. Ce temps est appelé propagation DNS. Dans la plupart des cas, il s’agit habituellement de 1 à 4 heures. Cependant, dans certains cas, elle pourrait être plus longue. Ceci est déterminé par la valeur TTL sur vos enregistrements DNS qui sont contrôlés par le Registrar de votre domaine ou votre fournisseur DNS. Par conséquent, Kinsta ne peut pas accélérer la propagation DNS. Vous pouvez utiliser un outil en ligne comme whatsmydns.net pour tester si vos changements de DNS ont fini de se propager.

Pointer un domaine sur Kinsta

Vous avez deux options différentes lorsque vous pointez votre domaine (DNS) sur Kinsta. La première est de simplement pointer votre domaine vers l’adresse IP qui vous a été assignée. La seconde, qui est recommandée, est d’utiliser la fonction DNS premium de Kinsta avec Amazon Route 53. Vous pouvez comprendre pourquoi utiliser des DNS premiums est important. Si vous utilisez déjà un fournisseur de DNS tiers, l’option 1 est suffisante.

Option 1 : Pointer un domaine sur Kinsta avec un enregistrement de type A

L’option 1 comporte un processus en deux étapes. Cette option est plus facile que l’option 2, mais vous ne pourrez pas gérer tous vos enregistrements DNS chez Kinsta. Vous ne pourrez pas non plus profiter de nos DNS premium.

Étape 1 – Ajouter un domaine dans MyKinsta

La première chose à faire est de vous assurer que vous avez ajouté vos domaines au tableau de bord MyKinsta dans la section « Domaines ». Habituellement, cela implique l’ajout de votre domaine primaire (non-www) et de la version www. Ou inversement.

Ajouter un domaine

Ajouter des domaines

Ensuite, vous devrez localiser l’adresse IPv4 de votre site WordPress. Cela se trouve dans votre tableau de bord MyKinsta sous l’onglet « Info » de votre site.

Adresse IPV4 WordPress

Adresse IPV4 WordPress

Étape 2 – Créer/Pointer un domaine avec un enregistrement de type A chez votre Registrar

Vous devrez ensuite vous rendre chez votre Registrar ou chez votre fournisseur de DNS tiers et configurer/pointer l’enregistrement A de votre domaine vers l’adresse IP ci-dessus. Voici quelques liens sur la façon d’établir un enregistrement A avec les Registrars DNS populaires :

Option 2 : Pointer un domaine sur Kinsta avec les serveurs de noms

Nous nous sommes associés à Amazon Route 53, un réseau mondial Anycast. Ils offrent un basculement DNS ainsi qu’un routage de latence et de géolocalisation pour s’assurer que votre site Web est toujours en ligne et stable. Le routage est particulièrement important car il permet de s’assurer que votre DNS est routé vers l’emplacement le plus proche avec la latence la plus faible. Amazon Route 53 premium DNS est inclus gratuitement pour tous les clients Kinsta. Suivez les trois étapes ci-dessous pour utiliser cette méthode.

Étape 1 – Ajouter un domaine dans MyKinsta

La toute première chose à faire est de vous assurer que vous avez ajouté vos domaines au tableau de bord MyKinsta dans la section « Domaines ». Habituellement, cela implique l’ajout de votre domaine primaire (non-www) et de la version www. Ou inversement.

Add domains

Ajouter domaines

Ensuite dans votre tableau de bord MyKinsta cliquez sur “Kinsta DNS.”

DNS Kinsta - Amazon Route 53

DNS Kinsta – Amazon Route 53

Cliquez sur “Ajouter domaine” en haut.

Ajouter un domaine aux DNS

Ajouter un domaine à Kinsta DNS

Étape 2 – Pointer votre domaine vers les serveurs de noms de Kinsta chez votre Registrar

Vous devrez ensuite pointer votre domaine avec votre Registrar de domaine vers les serveurs de noms nouvellement créés. Vous pouvez les consulter pour chacun de vos domaines sur la page principale « Kinsta DNS ».

Serveurs de noms DNS

Serveurs de noms DNS

Voici quelques liens sur la façon de changer de serveur de noms avec les registrars DNS populaires :

Étape 3: Ajouter et gérer les enregistrement DNS

Après avoir pointé votre domaine vers nos serveurs de noms, votre site WordPress nécessitera au moins un enregistrement A et CNAME pour fonctionner correctement. Si vous cliquez sur votre domaine, vous serez invité à ajouter votre premier enregistrement DNS.

Ajouter le premier enregistrement DNS de type A

Ajouter le premier enregistrement DNS de type A

Enregistrement de type A (Requis)

Le premier enregistrement que vous devrez ajouter est un enregistrement de type A.

  • Dans le champ de nom d’hôte, laissez vide pour que cela soit associé à votre domaine principal.
  • Ajoutez votre adresse IPv4 Kinsta dans le champ Adresse IPv4.
  • Nous recommandons 1 heure pour les TTLs de tous les enregistrements (1 heure est sélectionné par défaut). Moins les requêtes DNS sont fréquentes, moins le temps de chargement de votre site sera long.
Ajouter enregistrement de type A

Ajouter enregistrement de type A

Enregistrement CNAME (Requis)

Le deuxième enregistrement que vous voudrez ajouter est un CNAME. Pour ajouter des enregistrements supplémentaires, cliquez simplement sur « Ajouter un enregistrement DNS » en haut de l’écran..

  • Un enregistrement CNAME gère la cartographie d’un sous-domaine, comme la possibilité de pointer la version « www » de votre domaine. Si vous avez besoin de rediriger www vers non-www ou inversement, vous pouvez mettre en place une règle de redirection.
  • Cela dépend de vos préférences pour votre site.
Ajouter un enregistrement de type CNAME

Ajouter un enregistrement de type CNAME

Vous pouvez ensuite gérer tous vos enregistrements à partir de l’écran principal de Kinsta DNS. Tous les enregistrements DNS prennent en charge l’édition en ligne pour des changements rapides.

Gestion des enregistrements DNS

Gestion des enregistrements DNS

Enregistrements additionnels

Nous supportons aussi l’ajout et la gestion de ces enregistrements DNS :

Ceux-ci ne sont pas nécessaires au fonctionnement de votre site, mais peuvent être nécessaires si vous hébergez des courriels avec un fournisseur tiers, si vous avez besoin de vérifier votre site dans Google Search Console, etc. Nous allons passer en revue dans chacun d’entre eux ci-dessous.

Enregistrement(s) MX

Les enregistrements MX sont utilisés pour acheminer les emails. Ceux-ci varieront en fonction de ce que votre fournisseur de messagerie vous donne. Pour des informations complémentaires sur cet enregistrement, consultez notre article sur les enregistrements MX. Mais nous couvrons les bases ci-dessous.

Cliquez sur “Ajouter un enregistrement DNS” en haut. Dans cet exemple, nous en ajouterons 5 utilisés par G Suite.

  • Choisir MX pour le type et entrer ASPMX.L.GOOGLE.COM pour la destination « Pointer vers ». vous pouvez laisser le champ nom d’hôte vide pour pointer sur le domaine principal.
  • Choisir la priorité 1.
Ajouter enregistrement de type mx

Ajouter enregistrement de type mx

Si vous avez d’autres enregistrements de votre fournisseur, vous devrez répéter l’opération, en modifiant légèrement les valeurs « Pointe vers » et les valeurs de priorité. Voici un exemple ci-dessous avec G Suite:

Vous avez des problèmes de temps d'indisponibilité et de WordPress ? Kinsta est la solution d'hébergement conçue pour vous faire gagner du temps ! Découvrez nos fonctionnalités
  • ASPMX.L.GOOGLE.COM / Priorité 1 (le premier que vous avez entré ci-dessus)
  • ALT1.ASPMX.L.GOOGLE.COM / Priorité 5
  • ALT2.ASPMX.L.GOOGLE.COM / Priorité 5
  • ALT3.ASPMX.L.GOOGLE.COM / Priorité 10
  • ALT4.ASPMX.L.GOOGLE.COM / Priorité 10

Lorsque vous aurez terminé, cela devrait ressembler à ceci :

Enregistrements MX de Google

Enregistrements MX de Google

Enregistrement TXT

Les enregistrements TXT sont utilisés pour une variété de choses. Généralement, ils sont utilisés à des fins de vérification. Par exemple, vous pouvez vérifier votre nom de domaine avec G Suite en utilisant un enregistrement TXT. C’est ce que nous utiliserons dans cet exemple.

Cliquez sur « Ajouter un enregistrement DNS » en haut.

  • Choisir TXT pour le type. Vous pouvez laisser le nom d’hôte vide pour pointer vers votre domaine principal.
  • Changez le TTL pour ce que le fournisseur vous donne. Dans ce cas, Google recommande un TTL de 3600 secondes, soit 1 heure par défaut.
  • Ajouter le contenu de l’enregistrement TXT qu’ils fournissent. Par exemple : google-site-verification=
    rXOxyZounnZasA8Z7oaD3c14JdjS9aKSWvsR1EbUSIQ
Ajouter enregistrement de type TXT

Ajouter enregistrement de type TXT

Enregistrement SPF

Les enregistrements SPF sont utilisés par les FAI pour vérifier l’adresse IP de l’expéditeur, ainsi que les adresses IP du site Web. S’ils correspondent, c’est bon pour vous. Les fournisseurs de messagerie tiers et les services de messagerie transactionnelle peuvent vous demander de configurer un enregistrement SPF. Cependant, les enregistrements SPF sont maintenant obsolètes (RFC 7208) et peuvent donc généralement être saisis en tant qu’enregistrement TXT. Il s’agit essentiellement de la même chose.

Cliquez sur « Ajouter un enregistrement DNS » en haut.

  • Choisir TXT pour le type. Vous pouvez laisser le nom d’hôte vide pour pointer vers votre domaine principal.
  • En général, un TTL de 1 heure est suffisant.
  • Ajoutez les paramètres de politique qu’ils fournissent. Dans cet exemple, nous utilisons MailChimp. v=spf1 include:servers.mcsv.net ?all
Ajouter un enregistrement de type TXT (SPF)

Ajouter un enregistrement de type TXT (SPF)

Consultez notre article détaillé sur l’authentification par courriel.

Enregistrement SRV

Un enregistrement SRV est utilisé lorsqu’un service a besoin d’informations supplémentaires telles qu’un numéro de port. Ils sont le plus souvent utilisés avec les configurations SIP, VOIP et IM. Dans cet exemple, nous ajouterons un enregistrement pour Office 365 Skype pour les entreprises.

Cliquez sur « Ajouter un enregistrement DNS » en haut.

  • Sélectionnez SRV pour le type. Si votre fournisseur a des valeurs « service » et « protocole », vous pouvez les ajouter à votre nom d’hôte (voir ci-dessous).
  • Entrez la cible qu’ils fournissent et la priorité, le poids et les valeurs de port spécifiés. L’ordre du champ cible doit être service.protocol.hostname
  • .

Ajouter enregistrement de type SRV

Ajouter enregistrement de type SRV

Enregistrement AAAA

Un enregistrement AAAA est similaire à l’enregistrement A, mais il vous permet de pointer le domaine vers une adresse IPv6. Note : nous n’utilisons pas les adresses IPv6 ici chez Kinsta, mais peut-être voulez-vous pointer votre domaine ou sous-domaine vers un fournisseur externe.

Cliquez sur « Ajouter un enregistrement DNS » en haut.

  • Choisir AAAA pour le type. Vous pouvez laisser le nom d’hôte vide pour pointer vers votre domaine principal.
  • Ajoutez l’adresse IPv6 qu’ils fournissent.
Ajouter enregistrement de type AAAA

Ajouter enregistrement de type AAAA

Enregistrement DKIM

DKIM signifie DomainKeys Identified Mail. Il s’agit d’une couche supplémentaire d’authentification par courriel typiquement utilisée par les fournisseurs de logiciels de marketing par courriel et de courriel transactionnel.
Dans MyKinsta DNS, il n’y a pas d’option séparée pour DKIM, car celle-ci est généralement saisie sous forme d’enregistrement CNAME ou TXT selon le service. Dans l’exemple ci-dessous, nous ajoutons un enregistrement DKIM pour Mailgun.

Enregistrement DKIM

Enregistrement DKIM

Les enregistrements TXT ont une limite de 255 caractères. Cette limite n’est pas de notre côté, mais plutôt imposée par le protocole DNS lui-même. Il se peut qu’à un moment donné, un service vous oblige à ajouter un enregistrement DKIM de plus de 255 caractères.
Dans ce cas, vous devrez diviser votre DKIM en plusieurs chaînes pour l’enregistrement TXT. Vous pouvez le faire via la console en saisissant chaque chaîne encapsulée entre guillemets, une chaîne par ligne. Voici un exemple. Important: Faites attention aux guillemets. Il n’y a qu’un seul espace entre les deux.

Séparer un enregistrement DKIM TXT

k=rsa; p=MIGfMA0GCSqGSIb3DQEBAQUMIGfMA0GCSqGSIb3DQEBAQUMIGfMA0GCSqGSIb3DQEBAQUMIGfMA0GCSqGSIb3DQEBAQUMIGfMA0GCSqGSIb3DQEBAQUMIGfMA0GCSqGSIb" "3DQEBAQUMIGfMA0GCSqGSIb3DQEBAQUMIGfMA0GCSqGSIb3DQEBAQUMIGfMA0GCSqGSIb3DQEBAQUkIGfMA0GCSqGSIb3DQEBAQUMIGfMA0GCSqGSIb3DQEBAQUMIGfMA0GCSqGSIb3DQEBAQUMIGfMA0GCSqGSIb3D
18
Partages