La question de savoir si vous devez ou non utiliser une adresse IP dédiée ou une adresse IP partagée pour l’hébergement de WordPress peut être très controversée. En fait, c’est un sujet qui revient souvent ici chez Kinsta.

Cela est dû en partie à la quantité d’informations erronées et dépassées sur le web en ce qui concerne les IP dédiés et leur mode de fonctionnement. Nous avons constaté que dans 99 % des cas, vous n’avez pas besoin d’une IP dédiée. Bien que cela puisse être en contradiction avec ce que vous avez lu, soyez patients.

Dans cet article, nous allons expliquer ce que sont une adresse IP dédiée et une adresse IP partagée, ainsi que certaines des principales différences entre les deux configurations.

Nous démystifierons certains des mythes que vous avez pu entendre concernant leur impact sur des éléments tels que l’email, le SSL, le SEO et bien d’autres choses.

Commençons !

Qu’est-ce qu’une adresse IP ?

Tout d’abord, il est important de comprendre ce qu’est une adresse IP. IP signifie Internet Protocol et est une adresse qui est attribuée à chaque domaine sur le web (par exemple : 216.58.217.206).

Elles sont mises en correspondance avec les noms de domaine au moyen de ce qu’on appelle les DNS.

On peut considérer les DNS comme un annuaire téléphonique pour le World Wide Web. Lorsque vous saisissez Google.com dans votre barre d’adresse, une requête DNS est effectuée par votre FAI pour demander les serveurs de noms associés à ce domaine.

La mise en correspondance avec l’adresse IP est ensuite effectuée en coulisse par le serveur, ce qui permet d’utiliser le nom de domaine pour y accéder. Sans les DNS, vous devriez saisir quelque chose comme « 216.58.217.206 » pour accéder à Google.

Ne serait-ce pas amusant ? !

Comment fonctionne le DNS

Comment fonctionne le DNS

Actuellement, il existe deux types d’adresses IP utilisées sur le web, et même localement par les FAIs et les appareils tels que votre routeur domestique. Il s’agit des adresses IPv4 et IPv6 :

Nous n’entrerons pas dans les détails, mais ce qu’il faut savoir, c’est que l’internet se développe si vite qu’il a besoin d’un plus grand espace d’adressage. En gros, nous avons manqué d’adresses IP !

L’une des raisons pour lesquelles l’IPv6 a été développé est de garantir que le web puisse continuer à se développer et que de nouvelles adresses IP puissent être attribuées. Toutefois, lorsqu’il s’agit de déterminer si vous avez besoin ou non d’une adresse IP dédiée par rapport à une adresse IP partagée, tout s’applique encore à la fois à IPv4 et à IPv6.

Utiliser ou ne pas utiliser une IP dédiée 🤔... telle est la question à laquelle répond cet article ⬇️Click to Tweet

Qu’est-ce qu’une adresse IP dédiée ?

Une adresse IP dédiée est exactement ce que cela signifie : votre domaine se voit attribuer une adresse IP qui n’est ni partagée ni utilisée par d’autres domaines. C’est la maison de votre domaine sur le web.

Vous pouvez considérer cela comme une ligne téléphonique dédiée. Une adresse IP dédiée est généralement attribuée à votre domaine par votre fournisseur d’hébergement WordPress ou est un module qui peut être acheté pour une somme modique.

Qu’est-ce qu’une adresse IP partagée ?

Une adresse IP partagée, contrairement à une adresse dédiée, signifie que votre domaine est mappé à une adresse partagée entre plusieurs domaines. Une adresse IP partagée est assez courante de nos jours chez la plupart des fournisseurs d’hébergement WordPress.

En effet, pour de nombreuses configurations, il n’est pas nécessaire d’avoir une adresse IP dédiée. Nous reviendrons cependant sur le raisonnement qui sous-tend cette solution dans un instant.

Tous nos plans d’hébergement WordPress ici chez Kinsta sont fournis avec une adresse IP partagée. L’adresse IPv4 de votre site WordPress se trouve dans votre tableau de bord MyKinsta. Elle se trouve sous l’onglet Info de votre site :

Adresse IPv4 dans MyKinsta

Adresse IPv4 dans MyKinsta

Il est important de souligner que ce n’est pas parce que votre site utilise une adresse IP partagée qu’il utilise un hébergement mutualisé.

L’hébergement partagé signifie généralement que vous partagez des ressources matérielles et de réseau avec d’autres utilisateurs sur un serveur, ce qui peut inclure une adresse IP. Si ces deux éléments vont souvent de pair, ce n’est pas toujours le cas.

Par exemple, chez Kinsta, nous utilisons des hôtes gérés par LXD et des conteneurs logiciels LXC orchestrés pour chaque site web.

Cela signifie que chaque site WordPress est logé dans son propre conteneur isolé, qui dispose de toutes les ressources logicielles nécessaires à son fonctionnement (Linux, Nginx, PHP, MariaDB). Les ressources sont 100% privées et ne sont pas partagées avec d’autres personnes, ni même entre vos propres sites.

Ainsi, bien que nous utilisions des adresses IP partagées, nous ne proposons pas d’hébergement mutualisé. En fait, notre plateforme d’hébergement n’entre dans aucune des catégories d’hébergement traditionnelles. Toute notre infrastructure est construite sur la plateforme Google Cloud et est très différente des infrastructures traditionnelles partagées, VPS ou dédiées. Découvrez d’autres fonctionnalités avancées !

Qu’est-ce qu’une IP externe/adresse proxy ?

Un autre type d’adresse IP que vous pourriez voir chez certains fournisseurs d’hébergement ou serveurs proxy (comme Cloudflare ou Sucuri) est une adresse IP externe.

Si vous êtes un client de Kinsta, l’adresse IP externe de votre site WordPress se trouve dans votre tableau de bord MyKinsta sous l’onglet Info du site :

Adresse IP externe dans MyKinsta

Adresse IP externe dans MyKinsta

Elle est généralement utilisée par les hôtes qui utilisent un équilibreur de charge ou des services qui vous placent derrière un pare-feu d’application Web (WAF). Il s’agit de l’adresse que les autres serveurs voient lorsque votre site se connecte à un autre serveur.

Par exemple, votredomaine.com peut être initialement associé à « 216.58.217.206 », mais il est acheminé par une adresse IP externe (comme « 104.16.1.2 »). C’est cette adresse qui sera utilisée par les services se connectant à votre domaine.

Il est important de le comprendre car si votre site se connecte à un processeur de paiement tiers comme PayPal, vous devrez peut-être fournir à PayPal l’adresse IP externe. De cette façon, il pourra mettre l’adresse IP en liste blanche de son côté.

IP dédiée vs partagée : Vitesse du réseau et du site

Si vous faites une recherche sur le web, vous verrez probablement que certaines des raisons suivantes ont été utilisées pour plaider la cause des IP dédiés :

  1. L’utilisation d’une adresse IP dédiée à la mise en réseau vous permet de visiter votre site web via son adresse IP (puisqu’il s’agit du seul domaine mappé à cette adresse IP). Par exemple, si vous saisissez « 64.233.187.99 », vous irez directement sur Google car c’est son adresse IP dédiée.
  2. Cela offre également un autre moyen facile d’accéder à votre serveur par FTP, si pour une raison quelconque votre DNS se propageait encore ou avait récemment changé.

À notre avis, aucune des raisons ci-dessus ne constitue un avantage réel. Quand avez-vous visité un site web pour la dernière fois via son adresse IP ? Probablement jamais. Quant à la deuxième raison, de nombreux utilisateurs se contentent de modifier leur fichier host. C’est une approche beaucoup plus fiable.

Pour certains hébergeurs, il est vrai qu’une IP dédiée pourrait être un avantage, car elle pourrait fournir un moyen d’empêcher l’étranglement de l’unité centrale des processus de longue durée liés à cette IP. Cependant, à notre avis, les hébergeurs ne devraient jamais limiter les performances des processeurs.

En fait, nous ne limitons jamais l’utilisation ici chez Kinsta. C’est exactement la raison pour laquelle nous utilisons la technologie des conteneurs isolés, afin de garantir que chaque client obtienne les ressources pour lesquelles il paie.

Un accès de port supplémentaire est un autre avantage possible. Cependant, la plupart des hébergeurs bloquent aujourd’hui les ports standard car il est facile d’en abuser, même avec des IP dédiées. Cela est généralement dû au fait qu’ils utilisent encore des fournisseurs sous-jacents tels que Google Cloud Platform ou AWS, qui n’autorisent pas certains ports pour la communication.

Une adresse IP partagée ne signifie pas un ralentissement des performances du site

Nous avons également demandé à nos clients de nous parler de la vitesse en ce qui concerne les IP dédiés par rapport aux IP partagés. Les performances de votre site ne seront pas affectées par l’utilisation d’une adresse IP partagée :

Amélioration du temps de réponse après la migration de Kinsta

Amélioration du temps de réponse après la migration de Kinsta

En fait, presque tous les clients qui migrent vers Kinsta constatent une amélioration massive de leurs performances ! C’est même vrai pour ceux qui proviennent d’adresses IP dédiées.

IP dédiée vs partagée : Email

L’email est un domaine dans lequel nous recommandons parfois d’obtenir une adresse IP dédiée. Mais il y a un rebondissement. Cette solution n’est généralement avantageuse que pour les expéditeurs de gros volumes (plus de 100 000 e-mails).

Même dans ce cas, nous vous déconseillons de faire appel à votre fournisseur d’hébergement pour obtenir une adresse IP dédiée. En fait, si vous optez pour une adresse IP dédiée et que vous n’envoyez qu’un faible volume d’e-mail, cela pourrait vous nuire.

La principale raison pour laquelle vous souhaiteriez disposer d’une adresse IP dédiée pour l’envoi d’emails depuis votre site WordPress ou d’emails transactionnels (tels que les emails de vente en ligne) est que les adresses IP ont une réputation.

Cela est particulièrement important en ce qui concerne les fournisseurs d’accès Internet et les taux de délivrabilité. La réputation d’une IP peut avoir un impact sur votre taux de delivrabilité et la capacité à atteindre les boîtes de réception de vos clients.

Pourquoi devriez-vous faire appel à un fournisseur de services d’email tiers

Une bonne façon de réfléchir à la façon dont l’e-mail fonctionne avec des hébergeurs WordPress typiques est qu’il s’agit d’un hébergement partagé. Vous êtes lié à des adresses IP que votre hébergeur a configurées pour l’e-mail sortant.

Si quelque chose ne va pas avec ce système, comme par exemple un client qui envoie soudainement du spam, il y a une chance que l’adresse IP soit mise sur la liste noire des spams. Vous êtes alors soudainement à la merci de votre hébergeur, qui attend que le problème soit résolu avec le fournisseur d’accès ou le FAI. Cela pourrait entraîner une délivrabilité irrégulière et des délais d’attente pour vos e-mails, ce qui n’est jamais une bonne chose.

C’est pourquoi nous recommandons toujours d’utiliser une solution tierce pour l’envoi d’emails. N’utilisez jamais votre fournisseur d’hébergement WordPress. Il existe de nombreux services d’email transactionnel qui sont gratuits jusqu’à plus de 10,000 emails par mois, et très bon marché par la suite.

Les plates-formes logicielles de marketing par e-mail et les services d’e-mail transactionnel tiers sont mis en place et configurés de manière à augmenter considérablement vos chances d’atteindre les boîtes de réception de vos clients. Ils disposent également d’équipes entières qui travaillent jour et nuit pour s’assurer que les e-mails atteignent leur destination et que leurs adresses IP ne sont pas mises sur liste noire.

En outre, vous devez envisager différemment les adresses IP partagées lorsqu’il s’agit d’externaliser des e-mails. La plupart des services d’e-mail tiers vous factureront des frais mensuels supplémentaires pour l’utilisation d’une adresse IP dédiée à l’envoi.

Cependant, si vous ne traitez pas de gros volumes d’e-mail, cela pourrait vous nuire. Quelques mauvais rapports peuvent nuire à la réputation de votre IP. Les adresses IP partagées par les services d’e-mail sont généralement « réchauffées », prêtes à l’emploi et surveillées de très près par des experts pour garantir des taux de livraison élevés.

En fait, nous traitons tellement de ce sujet que nous avons un article de blog entier qui lui est consacré. Découvrez les autres raisons pour lesquelles vous devriez utiliser des services de messagerie tiers plutôt que votre hébergeur.

IP dédiée vs partagée : SSL et sécurité

Voyons maintenant ce qu’il faut savoir sur une adresse IP dédiée par rapport à une adresse IP partagée en ce qui concerne le SSL. C’est un domaine qui a en fait beaucoup changé au cours de la dernière décennie.

Dans le passé, si vous aviez besoin d’un certificat SSL (par exemple, pour crypter votre site de eCommerce), vous deviez acheter une adresse IP dédiée. Ensuite, l’identification du nom du serveur (SNI) a été développée.

Le SNI permet aux fournisseurs d’hébergement d’utiliser plusieurs certificats SSL sur une seule adresse IP. En gros, il envoie au visiteur le certificat qui correspond au nom du serveur demandé.

Lorsque ce système a été mis au point, le problème majeur était le support des navigateurs. Cependant, cette époque est révolue. Selon les données de « Can I Use… », le support des navigateurs pour le SNI est proche de 99 % :

Tableau de prise en charge de navigateur du SNI

Tableau de prise en charge de navigateur du SNI

Les seuls navigateurs qui ne prennent pas en charge le SNI sont ceux qui utilisent Internet Explorer sous Windows XP et les versions les plus anciennes des navigateurs Android, Chrome et iOS. Selon NetMarketShare, Windows XP ne détient que 1,4 % de parts de marché, et encore moins d’utilisateurs utilisent IE sous Windows XP.

Utilisation de l’IP partagé pour le SSL

En d’autres termes, à moins que vous n’hébergiez un site WordPress pour des entreprises clientes qui n’ont jamais mis à jour leurs systèmes, vous n’avez pas à vous soucier d’une adresse IP dédiée. En fait, vous ne devriez pas en utiliser une en raison de problèmes de sécurité comme la vulnérabilité de POODLE dans les anciens navigateurs.

Chez Kinsta, nous utilisons la technologie SNI qui vous permet d’ajouter à la fois vos certificats SSL personnalisés et des certificats SSL gratuits avec notre intégration Let’s Encrypt.

Vous pouvez activer le HTTPS sur votre site en cliquant sur un bouton de votre tableau de bord MyKinsta :

Outil MyKinsta pour activer le certificat SSL

Outil MyKinsta pour activer le certificat SSL

Aujourd’hui, les adresses IP partagées fonctionnent très bien pour le SSL. La sécurité n’est également plus un souci, grâce à notre technologie de conteneurs isolés. Vous pouvez consulter notre garantie de sécurité pour plus d’informations.

Si vous êtes derrière un WAF avec Cloudflare ou Sucuri, l’utilisation d’une de leurs IP partagées peut aider à protéger votre vie privée, car elle permet de masquer votre IP d’origine. Examinons cela de plus près.

Cloudflare achemine le trafic de votre site et les requêtes des visiteurs par le biais de son réseau anycast distribué dans le monde entier. Lorsque des requêtes sont faites, il renvoie une adresse IP Cloudflare plutôt que votre adresse IP d’origine, ce qui empêche les attaquants de pouvoir s’attaquer directement à votre serveur.

Lorsque votre domaine est proxisé par Cloudflare, vous faites partie du pool d’adresses IP qui partagent le réseau Cloudflare. Par conséquent, la plateforme ne prend pas en charge les adresses IP dédiées.

IP dédiée vs partagée : SEO

Un autre sujet populaire est la façon dont les IP dédiées et les IP partagées affectent le SEO. Tout d’abord, il est important de garder à l’esprit que, lorsque nous discutons de tout ce qui concerne l’optimisation des moteurs de recherche, nous ne pouvons partager que ce que nous avons appris ainsi que ce que d’autres ont documenté dans le secteur.

Comme beaucoup le savent, Google n’a pas de liste de contrôle magique qui explique exactement quelles actions sont bonnes ou mauvaises. Toutefois, il propose des lignes directrices à l’intention des webmasters, et les adresses IP dédiées n’y figurent pas.

En fait, de nombreuses grandes marques sur le web (Google, Target, CNN, Coca-Cola) utilisent des adresses IP partagées pour héberger plusieurs domaines. Une simple recherche inversée d’adresse IP le révèle.

De plus, certains membres de l’équipe de Kinsta font du référencement depuis plus de 10 ans et nous avons migré des milliers de sites WordPress. En bref, lorsqu’il s’agit d’hébergement WordPress de qualité et de référencement, une adresse IP dédiée ne vous aidera probablement pas. Nous allons vous expliquer pourquoi.

L’importance d’un hébergement de qualité pour les IP partagés

Remarquez que nous avons dit « hébergement WordPress de qualité ».

En effet, le type d’adresse IP que vous utilisez peut poser problème si vous utilisez un hébergeur de mauvaise qualité, qui permet à des sites piratés ou de spam continuer à fonctionner sur sa plateforme.

Tout comme pour la réputation des emails, les adresses IP peuvent être mises sur liste noire, bien que ce soit généralement par nom de domaine plutôt que par adresse IP. Mais ne vous inquiétez pas. Google est en fait assez intelligent et comprend généralement qu’un site web peut être en hébergement partagé et que vous ne pouvez pas contrôler les sites web qui partagent la même IP ou le même sous-réseau d’IP.

Un autre site partageant votre IP aurait même pu être touché par une attaque de SEO négatif.

Google prend en considération toutes sortes de spams et de logiciels malveillants et sait que des personnes utilisent des adresses IP partagées.

Que faire si votre IP partagée est mise sur liste noire

Bien que Google n’établisse pas de liste noire à la légère, il arrive que vous vous retrouviez involontairement sur une liste noire, même sans intention malveillante ou acte répréhensible.

Si votre IP est censée être sur liste noire, vous pouvez prendre certaines mesures pour tenter de la « dé-lister ».

Une fois que vous avez confirmé que votre réseau et votre serveur de messagerie sont correctement configurés, la première étape consiste à aller sur la page de la liste noire et à voir si elle prescrit des détails pour résoudre le problème. Par exemple, elle peut vous demander de corriger quelque chose dans vos enregistrements DNS ou vos bannières SMTP.

L’étape suivante consiste à scanner votre ordinateur et votre réseau pour détecter les virus ou les vulnérabilités. Si aucun correctif ou problème n’est détecté et que vous êtes sûr que votre ordinateur est propre, contactez le site de la liste noire pour demander son retrait. Suivez ensuite attentivement les instructions de suppression d’adresse IP.

L’auto-retrait vous permet généralement de vous retirer rapidement de la liste noire, en supposant que c’est la première fois que votre adresse IP est mise sur liste noire. La suppression en fonction du temps est un processus automatisé dans le cadre duquel votre adresse IP est retirée au bout d’une semaine ou deux (ou plus, selon le degré et la fréquence des infractions).

Chez Kinsta, nous avons des mesures actives et passives pour mettre fin aux attaques et aux intentions malveillantes. Nous surveillons le temps de fonctionnement, recherchons les attaques DDoS, recherchons les logiciels malveillants et avons mis en place des pare-feu matériels.

Tous les sites sont surveillés et sécurisés 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Nous arrêtons immédiatement les spammeurs et réparons les sites piratés dès que nous en avons connaissance. Nous avons également certains sites que nous n’autorisons pas, comme indiqué dans nos conditions de service. Par conséquent, même si nous utilisons des adresses IP partagées, les risques sont minimes, voire inexistants.

Comment le changement d’IP affecte le référencement

Certains clients nous font part de leur inquiétude quant à l’impact que pourrait avoir un changement d’adresse IP sur le référencement. Si vous changez d’hébergeur, ou même si vous mettez en place un service de sécurité tel que Cloudflare ou Sucuri, Google va voir une nouvelle adresse IP attachée à votre domaine.

Cependant, nous avons fait migrer toutes sortes de sites, des petites entreprises aux sociétés du Fortune 500. Sur la base de cette expérience, nous pouvons vous assurer que vous n’avez pas à vous en inquiéter.

Si vous voulez être un peu plus rassuré en ce qui concerne les classements, voici une citation de Matt Cutts, l’ancien responsable de l’équipe webspam de Google :

« Je suis heureux d’affirmer que cette déclaration qui était vraie en 2003 l’est toujours aujourd’hui. Les liens vers des domaines virtuellement hébergés sont traités de la même manière que les liens vers des domaines sur des adresses IP dédiées ».

Voici une autre confirmation de John Mueller, un analyste de Google Webmaster :

« Tous la même adresse IP – ce n’est vraiment pas un problème pour nous. Il est très courant que des sites soient sur la même adresse IP. C’est un peu comme ça qu’Internet fonctionne. Beaucoup de CDN (réseaux de diffusion de contenu) utilisent la même adresse IP pour différents sites, et c’est tout à fait normal ».

Les grandes entreprises changent constamment de fournisseurs d’hébergement et d’adresses IP. Elles ne le feraient pas si les classements étaient mis à mal, et des solutions de sécurité comme Cloudflare et Sucuri n’existeraient même pas !

Pouvez-vous faire migrer une IP dédiée ?

Alors que nous parlons de changement d’IP, une question fréquente est de savoir si vous pouvez ou non migrer une IP dédiée vers un nouvel hébergeur. La réponse est non.

La raison en est que vous ne pouvez pas avoir deux comptes d’hébergement pour le même nom de domaine. Chaque fois que vous migrez votre domaine vers un nouveau serveur, l’adresse IP change. Par conséquent, si vous avez une adresse IP dédiée sur un serveur, vous ne pouvez pas la transférer d’un fournisseur d’hébergement à un autre. Vous devrez obtenir une nouvelle adresse IP.

C’est un élément à prendre en compte si vous utilisez un hébergement mutualisé mais que vous souhaitez acheter une adresse IP dédiée en tant que complément, ce que nous ne recommandons pas. Nous y reviendrons dans la prochaine section.

IP dédiée vs partagée : Prix

En ce qui concerne l’hébergement de WordPress et la configuration de l’adresse IP, un autre aspect à prendre en compte est le prix. Les coûts d’une adresse IP dédiée et d’une adresse IP partagée dépendent de votre fournisseur d’hébergement, ainsi que de la durée du service.

En général, les IP dédiés coûtent plus cher que les IP partagés, et peuvent aller de quelques dollars par mois à plus de 100 dollars par mois. Certains fournisseurs proposent une adresse IP dédiée avec des plans de haute performance ou vous permettent d’en acheter une en tant que fonction supplémentaire.

Il est important de se rappeler que l’achat d’une adresse IP dédiée en tant que complément d’un hébergement partagé n’est pas la même chose que le paiement d’un hébergement dédié. De plus, tous les fournisseurs n’offrent pas des adresses IP dédiées.

Inversement, vous pouvez utiliser une adresse IP partagée sur des hôtes qui n’offrent pas d’hébergement mutualisé. Chez Kinsta, nous ne proposons pas d’hébergement mutualisé ni d’adresse IP dédiée. Tous nos plans sont fournis avec une adresse IP partagée.

Il n’est pas très logique de choisir entre une adresse IP dédiée et une adresse IP partagée en se basant uniquement sur le prix. Il est plutôt important de considérer ce qui est inclus dans le coût du type de plan que vous choisissez, ainsi que la qualité de l’hébergeur web.

Saviez-vous que 99 % du temps, vous n'avez pas besoin d'une IP dédiée ? 😲 Retrouvez d'autres mythes sur l’IP dans ce guideClick to Tweet

Résumé

Il y a beaucoup de mythes et de désinformation autour des adresses IP dédiées et des adresses IP partagées. Nous espérons que cet article vous a permis de savoir quelle est la meilleure option pour héberger votre site WordPress.

Pour résumer :

Nous aimerions savoir ce que vous en pensez. Ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires ci-dessous !


Si vous avez aimé cet article, alors vous allez adorer la plateforme d’hébergement WordPress de Kinsta. Accélérez votre site Web et obtenez le support 24/7 de notre équipe de vétérans de WordPress. Notre infrastructure propulsée par Google Cloud met l’accent sur la mise à l’échelle automatique, la performance et la sécurité. Laissez-nous vous montrer la différence de Kinsta ! Découvrez nos plans