La migration d’un site WordPress est une chose que vous devrez peut-être faire à un moment donné. Peut-être que vous migrez d’un fournisseur d’hébergement à un autre. Peut-être avez-vous créé un site local ou peut-être migrez-vous depuis une installation multi-site.

Dans ce guide, vous apprendrez comment migrer vous-même un site WordPress. Si vous passez chez Kinsta, nous nous occuperons de la migration pour vous.

Si vous êtes avec un hébergeur différent, si vous préférez le faire manuellement ou si vous migrez entre des sites locaux et distants, ce guide vous aidera.

Quand vous pourriez avoir besoin de migrer un site WordPress

Il existe quelques scénarios dans lesquels vous pourriez avoir besoin de migrer un site WordPress. Examinons certains d’entre eux.

  • Téléversement d’un site de développement local vers un site hébergé à distance. Si vous faites votre travail de développement localement (ce qui est une bonne idée), vous devrez migrer le site vers votre site distant. Plus tard, lorsque vous développerez le site, il se peut que vous deviez migrer uniquement des fichiers et non la base de données, ou que vous deviez migrer la base de données dans les deux sens afin de pouvoir tester les changements avec les données actuelles.
  • Changement de fournisseur d’hébergement. C’est l’un des scénarios les plus courants pour la migration de WordPress. Un bon fournisseur d’hébergement (y compris Kinsta) effectuera la migration gratuitement pour vous : il vous suffit de fournir les données de connexion de votre ancien site. Si votre site a une configuration plus complexe ou si vous préférez le faire vous-même, vous pouvez suivre les méthodes décrites dans cet article.
  • Migration d’un site hors d’un réseau WordPress multisite. Si vous avez hébergé un site sur un réseau multi-site et que vous décidez de le séparer, vous devrez alors migrer ce site hors du réseau, puis le migrer vers une nouvelle installation WordPress. C’est plus compliqué que de migrer d’un site autonome à un autre, mais cela peut se faire.
  • Migration d’un site vers un réseau WordPress multi-site. Parfois, il peut être nécessaire de prendre un site unique existant et de le faire migrer vers un réseau. Là encore, c’est un peu plus compliqué que de migrer d’un site à un autre, mais vous pouvez le faire. C’est une chose que je fais parfois pour les clients qui ont un site existant qu’ils veulent migrer vers mon hébergement ; je préfère utiliser le multi-site pour tous les sites de mes clients.
Les migrations gratuites de Kinsta

Les migrations gratuites de Kinsta

La façon la plus simple de faire migrer votre site WordPress est d’utiliser une extension.

Migration d’un site WordPress avec l’extension WordPress Duplicator

L’extension WordPress gratuite Duplicator est l’extension que nous recommandons pour la migration d’un site vers Kinsta. Vous pouvez l‘installer sur votre site via l’écran des extensions et c’est gratuit.

Voyons comment vous pourriez l’utiliser pour migrer un site WordPress vers un autre.

Ces instructions fonctionnent pour tout type d’installation standard de WordPress : à distance ou locale. Cela fonctionnera également si vous souhaitez migrer un réseau multi-site complet. Je parlerai plus tard des sites de migration vers et depuis un multi-site.

L’extension Duplicator fonctionne en créant deux fichiers :

  1. Un fichier zip contenant les fichiers et la base de données de votre ancien site (le site d’où vous migrez).
  2. Un fichier installer.php.

Vous téléversez ensuite ces fichiers sur le nouveau site et exécutez le fichier installer.php. L’extension va décompresser le fichier zip et importer vos données et fichiers.

Voyons comment faire.

Avant de commencer la migration avec Duplicator

Avant de procéder à la migration, vous devez prendre quelques mesures.

Nettoyez votre ancien site

Prenez le temps de nettoyer votre ancien site, c’est-à-dire de supprimer les thèmes ou extensions que vous n’utilisez pas. Mettez à jour les dernières versions de WordPress, votre thème et les extensions. Il n’est pas logique de migrer un site avec un code en cours d’exécution dont on n’a pas besoin.

Désactivez les extensions de mise en cache

Les extensions de mise en cache peuvent interférer avec la migration, donc si vous en utilisez sur votre ancien site, désactivez-les. Si vous migrez vers Kinsta, nous avons une liste d’extensions interdites (incluant les extensions de mise en cache), alors assurez-vous que vous n’en exécutez aucune.

Sauvegardez votre ancien site

Avant de migrer votre site, faites une sauvegarde. Cela s’applique quel que soit votre environnement d’hébergement. Utilisez votre extension de sauvegarde ou le tableau de bord de votre hébergeur pour créer une sauvegarde de votre ancien site et la stocker dans un endroit sûr – pas sur votre serveur d’hébergement.

Créez le nouveau site

Vous devrez créer un nouveau site vide (sans WordPress installé) dans le nouvel emplacement de votre site.

Si vous migrez vers Kinsta, vous pouvez créer un nouveau site depuis MyKinsta en quelques minutes. Allez sur Sites dans votre tableau de bord MyKinsta et cliquez sur le bouton Ajouter un site dans le coin supérieur droit.

Ajouter un site dans MyKinsta

Ajouter un site dans MyKinsta

Vous pouvez ensuite importer vos fichiers sur ce site. N’oubliez pas, n’installez pas WordPress.

Si vous migrez vers un site local, vous devrez installer un outil tel que Desktop Server afin de pouvoir exécuter WordPress. Si vous importez chez un autre hébergeur, vous devez disposer d’un accès SFTP à votre répertoire /public/. Vous n’avez pas besoin d’installer WordPress.

Migration d’un réseau multi-site

Si vous migrez un réseau multi-site vers Kinsta et que ce réseau comprend des sous-répertoires, vous devrez contacter le support de Kinsta et leur demander d’activer la configuration Nginx nécessaire pour que cela fonctionne.

Si vous migrez vers ou depuis un autre fournisseur d’hébergement, vérifiez auprès de lui si vous avez besoin de lui avant de procéder à la migration.

Vous devriez également consulter les directives relatives à l’extension Duplicator pour connaître les étapes supplémentaires à suivre pour une migration multi-site. Ces dispositions ne s’appliquent que si vous changez de fournisseur d’hébergement ou de nom de domaine.

Création d’une archive de fichiers et de données à partir de votre ancien site WordPress

La première étape du processus de migration consiste à créer les fichiers de votre ancien site afin de pouvoir les importer dans votre nouveau site.

Installez et activez l’extension WordPress Duplicator. Allez dans Extensions > Ajouter puis recherchez « WordPress Duplicator ». Cliquez sur le bouton Installer pour l’extension, puis sur le bouton Activer.

Installation de l’extension Duplicator

Installation de l’extension Duplicator

Il est maintenant temps de créer le fichier d’archive qui servira à la migration de votre site. Cliquez sur Duplicator dans le menu d’administration pour accéder aux réglages de l’extension.

Réglages de Duplicator

Réglages de Duplicator

Cet écran montre tous les paquets que vous avez créés – qui sont les archives de votre site. Pour l’instant, il sera vide.

Pour créer une archive de votre site, cliquez sur le bouton Créer un paquet.

Vous serez ensuite amené à un écran de configuration où vous saisirez les détails du paquet comme suit :

  • Nom : Donnez au paquet un nom qui vous soit significatif.
  • Stockage : Précisez où les fichiers du paquet seront stockés. Dans la version gratuite de l’extension, vous pouvez les stocker sur votre serveur web, auquel cas vous devrez soit les télécharger plus tard, soit les récupérer dans l’e-mail que l’extension vous enverra. Avec la version pro de l’extension, vous pouvez utiliser des services de stockage tiers tels que Dropbox et Google Drive. Sélectionnez celui que vous souhaitez utiliser et vous serez invité à vous y connecter.
  • Archive : Précisez si vous souhaitez archiver uniquement la base de données ou la base de données et les fichiers. Lors de la migration de votre site, vous aurez besoin de tout. Laissez les cases non cochées.
  • Installeur : dans cette section, activez la protection par mot de passe de votre paquet en ajoutant un mot de passe. Vous créez un fichier contenant tout ce qui se trouve sur votre site, c’est pourquoi la sécurité est importante.
Protection par mot de passe

Protection par mot de passe

Cliquez maintenant sur le bouton Suivant pour continuer.

L’extension analysera votre système et vous fera savoir si tout va bien.

Analyse des paquets

Analyse des paquets

En cas de problème, suivez les conseils donnés par l’extension. Comme vous avez nettoyé votre site avant de commencer, vous ne devriez avoir aucun problème.

Cliquez maintenant sur le bouton « Création » pour construire l’archive. Attendez la fin du processus et ne cliquez pas loin de l’écran.

Une fois le téléchargement terminé, vous aurez la possibilité de télécharger les fichiers de votre paquet.

Téléchargez votre dossier

Téléchargez votre dossier

Cliquez sur le bouton « Téléchargement en 1 clic » pour télécharger les deux fichiers sur votre ordinateur. Conservez-les dans un endroit sûr où vous pourrez les récupérer pour la migration vers votre nouveau site.

Vous avez maintenant vos archives.

Importation des archives sur votre nouveau site

L’étape suivante consiste à importer les fichiers sur votre nouveau site et à exécuter le fichier d’importation.

Utilisez le SFTP pour téléverser les deux fichiers dans le répertoire /public/ de votre nouveau site. À l’aide de votre client FTP, téléversez les deux fichiers dans ce répertoire.

Fichiers de Duplicator dans le nouveau site

Fichiers de Duplicator dans le nouveau site

Une fois que vous avez fait cela, lancez le programme d’installation en saisissant son URL dans votre navigateur. Pour ce faire, vous utilisez l’URL temporaire de votre nouveau site, car vous n’avez pas transféré votre domaine.

Ainsi, si votre URL temporaire est http://temp.kinsta.com, vous saisirez http://temp.kinsta.com/installer.php dans votre navigateur.

Cela ouvre l’écran de Duplicator.

Invite de mot de passe pour Duplicator

Invite de mot de passe pour Duplicator

Si vous avez fourni un mot de passe lors de la création du fichier de Duplicator, saisissez-le et cliquez sur le bouton « Soumettre ».

Vous serez ensuite guidé dans le processus d’importation. Sur l’écran suivant, cochez la case en bas et cliquez sur le bouton Suivant.

Le processus d'importation de Duplicator

Le processus d’importation de Duplicator

L’extension va ensuite extraire les fichiers d’archives, ce qui peut prendre un certain temps en fonction de la taille de votre site. L’étape suivante consiste à installer une nouvelle base de données, ce qui nécessitera

  • Un nom d’hôte.
  • Un mot de passe.
  • Un identifiant

L’extension utilisera ces données pour mettre à jour les réglages du site.

Vous pouvez trouver tous ces éléments dans l’écran Info de ce site dans MyKinsta.

Si vous migrez vers un autre hébergeur, demandez-lui les détails ou trouvez-les dans l’e-mail qu’il vous a envoyé lors de votre inscription.

Création de la base de données dans Duplicator

Création de la base de données dans Duplicator

Cliquez sur le bouton pour vérifier le bon fonctionnement de la base de données et apporter les corrections nécessaires. Une fois que le système est satisfait, cliquez sur le bouton Suivant.

L’extension Duplicator passera ensuite par l’étape 3, où elle utilisera l’URL temporaire de votre nouveau site pour faire fonctionner correctement la base de données. Cliquez sur le bouton Suivant pour passer à l’étape 4, à partir de laquelle vous pouvez vous connecter au site.

Lorsque vous visitez votre site, vous devriez maintenant avoir une copie parfaite de votre ancien site. La seule différence sera le nom de domaine.

Redirection du nom de domaine

Une fois que vous avez testé votre nouveau site et que vous êtes satisfait qu’il fonctionne comme il le devrait, vous pouvez rediriger le nom de domaine vers votre nouveau site.

Si vous changez d’hébergeur, vous devrez alors mettre à jour le DNS de votre nom de domaine pour qu’il pointe vers votre nouveau site.

Avec votre bureau d’enregistrement de domaine, modifiez les serveurs de noms, l’enregistrement A ou CNAME pour refléter votre nouvelle localisation. Le choix de l’un ou l’autre dépend de votre configuration.

Si vous devez également utiliser votre nom de domaine pour des choses comme l’e-mail, vous ne voudrez pas changer les serveurs de noms car cela fera pointer toutes les versions de votre nom de domaine vers votre nouveau fournisseur d’hébergement.

Une fois que vous avez fait cela, vous devez mettre à jour le domaine dans votre administration d’hébergement. Dans MyKinsta, allez à la page Domaines de votre site, où vous pouvez mettre à jour le domaine.

Si vous êtes chez un autre hébergeur, vous devrez ajouter un domaine supplémentaire à votre compte pour qu’il soit dirigé vers votre nouveau site. Votre prestataire devrait être en mesure de vous donner des conseils à ce sujet.

Vous n’avez pas encore tout à fait terminé.

La dernière étape consiste à mettre à jour le domaine dans les écrans d’administration de WordPress. Dans votre site, allez dans Réglages > Général et trouvez les champs d’URL. Vous ne devez le faire qu’une fois que le DNS s’est propagé et que le domaine pointe vers votre nouveau site.

Cela peut prendre jusqu’à 48 heures mais c’est souvent beaucoup plus rapide.

Réglages des URLs de WordPress

Réglages des URLs de WordPress

Il y a deux champs à mettre à jour :

  • Adresse WordPress (URL) : c’est l’adresse du site lui-même, donc le domaine principal que vous utilisez avec le site.
  • Adresse du site (URL) : si vous voulez que l’adresse que les utilisateurs voient soit différente de l’adresse réelle du site, il suffit de mettre à jour ce champ. Si les deux sont identiques (ce qui est normal), mettez à jour les deux champs.

Cliquez sur le bouton « Enregistrer les changements » pour enregistrer les URLs.

Votre nouveau site fonctionne désormais dans votre nouvel emplacement. Si vous n’avez plus besoin de l’ancien site, il est temps de le supprimer et de fermer votre ancien compte d’hébergement si vous avez changé de fournisseur.

Migration d’un site vers ou depuis un multisite WordPress avec des extensions

Si vous migrez un seul site vers ou depuis un WordPress multi-site, vous pouvez le faire avec une extension mais vous ne pouvez pas utiliser l’extension WordPress Duplicator. En effet, vous ne voulez pas que toute la base de données et les fichiers soient migrés : seulement ceux du site concerné.

Pour migrer vers et depuis un multi-site avec une extension, vous devez utiliser trois extensions :

  1. Une pour migrer le contenu.
  2. Une pour migrer les réglages de widget.
  3. Une pour migrer les utilisateurs.

Selon votre configuration, il se peut que vous n’ayez pas besoin de toutes les utiliser. Voyons les choses étape par étape.

Migrer des fichiers vers ou à partir d’un WordPress multi-site

Avant de migrer un contenu ou des réglages, vous devez migrer le thème et les fichiers de l’extension. Vous pouvez le faire de deux façons :

  • Installez le même thème et les mêmes extensions dans le nouveau site via l’écran Thèmes ou Extensions ou téléversez-les sur le nouveau site si vous les avez achetés auprès d’une source tierce.
  • Téléchargez le thème et les fichiers de l’extension de votre ancien site en utilisant SFTP et téléversez-les sur le nouveau site.

Ces deux méthodes fonctionneront, mais si votre thème ou une extension ont été développés spécifiquement pour votre site, vous devrez les télécharger depuis l’ancien site et les téléverser sur le nouveau site. Par ailleurs, si vous avez conservé une sauvegarde des fichiers localement ou en utilisant un système de contrôle de version tel que Github (ce qui est une bonne idée), vous pouvez les téléverser à partir de là.

(Lecture suggérée : Git vs Github : Quelle est la différence et comment débuter avec les deux)

Si vous devez téléverser et installer des thèmes et des extensions sur un site d’un réseau WordPress multi-site, vous devez les installer pour le réseau et les activer ensuite pour le site individuel. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans notre guide WordPress multi-site.

Info

Vous n’arrivez pas à choisir un thème WordPress ? Consultez notre liste des meilleurs thèmes WordPress.

Activez le thème de votre nouveau site et activez également les éventuelles extensions. Quelques éléments à prendre en compte :

  • Si votre nouveau site fait partie d’un réseau multi-site, vous devez activer le thème de ce site en allant dans Réseau > Sites, en cliquant sur le bouton Modifier sous le site avec lequel vous travaillez et en sélectionnant l’onglet Thèmes. Vous pouvez y activer le thème. Ensuite, allez dans Apparence > Thèmes dans le nouveau site et activez-y le thème.
  • Vous n’avez pas besoin d’activer les extensions pour le site individuel. Vous pouvez plutôt les installer, puis aller sur l’écran des extensions de ce site et les activer à cet endroit.
  • Si vous migrez d’un site en réseau vers un site autonome, vous pouvez simplement installer et activer le thème et les extensions comme vous le feriez pour n’importe quel site.

Vous avez maintenant tous vos répertoires en place sur le nouveau site. Prenez le temps de configurer le thème et les extensions : vous devrez le faire manuellement si vous utilisez une extension pour effectuer la migration.

La seule configuration que vous n’avez pas à faire est celle des widgets : vous pouvez utiliser une extension pour cela, comme nous le verrons bientôt.

Importation d’utilisateurs vers et depuis un multisite

Si le site que vous souhaitez migrer a d’autres utilisateurs que vous, vous devrez exporter les utilisateurs depuis votre ancien site vers votre nouveau site. Si vous êtes le seul utilisateur, vous pouvez sauter cette étape car vous vous créerez vous-même en tant qu’utilisateur lorsque vous créerez le nouveau site.

L’importation et l’exportation d’utilisateurs vers et depuis un multi-site est compliquée par le fait que WordPress ne stocke pas les utilisateurs pour chaque site dans un multi-site. Au lieu de cela, il les stocke tous dans une table de base de données pour l’ensemble du réseau, appelée wp_users.

Si vous importez depuis un site d’un réseau, vous ne devez exporter que les utilisateurs qui sont enregistrés sur votre site, et non ceux qui sont enregistrés pour d’autres sites du réseau. Et si vous importez vers un site d’un réseau, vous ne voulez activer que les utilisateurs de ce site, pas ceux des autres sites du réseau.

Si votre site comprend plusieurs auteurs, faites-le avant d’importer le contenu afin de pouvoir affecter le bon utilisateur au contenu lorsque vous l’importez sur le nouveau site. Alors, faisons-le !

Vous pouvez faire migrer les utilisateurs d’un site à l’autre en utilisant l’extension Import Export WordPress Users.

Commencez par installer et activer l’extension sur votre ancien et votre nouveau site. Ensuite, dans votre ancien site, allez à Utilisateurs > Importation et exportation d’utilisateurs.

Réglages d'importation et d'exportation des utilisateurs

Réglages d’importation et d’exportation des utilisateurs

Sélectionnez l’onglet Exportation Utilisateur/Client en haut de la page. Sélectionnez les rôles d’utilisateur que vous souhaitez exporter (si vous laissez cette option par défaut, tous les rôles seront exportés), puis faites défiler vers le bas et cliquez sur le bouton Exporter les utilisateurs.

L’extension téléchargera un fichier CSV sur votre ordinateur. Conservez ceci quelque part, vous pourrez le retrouver pour l’importation.

Maintenant, dans votre nouveau site, allez dans Utilisateurs > Exportation d’importation d’utilisateur et sélectionnez l’onglet Importation d’utilisateur/client.

Importation d’utilisateur/client

Importation d’utilisateur/client

Téléversez le fichier CSV que vous venez de créer et cliquez sur le bouton Téléverser et importer. L’extension téléversera le fichier et importera les utilisateurs sur votre nouveau site.

Lorsque vous travaillez sur un site au sein d’un réseau multi-site, vous effectuez l’importation et l’exportation dans le site, et non dans l’administrateur du réseau. Les utilisateurs importés seront ajoutés à la base de données pour l’ensemble du réseau, mais ils ne seront activés que sur un seul site.

Migrer du contenu vers ou à partir d’un WordPress multi-site

Commencez par exporter votre contenu. Allez dans Outils > Exporter. Sélectionnez Tout le contenu et cliquez sur le bouton Télécharger l’exportation.

Exporter depuis un multi-site

Exporter depuis un multi-site

Enregistrez le fichier de téléchargement dans un endroit où vous pourrez le retrouver. Il sera au format XML.

Avant d’importer du contenu dans le nouveau site, il est important de s’assurer que vous avez mis en place des types de publications ou des taxonomies personnalisés si vous en aviez dans l’ancien site. Si vous ne l’avez pas fait, retournez à l’étape précédente et assurez-vous que le même thème et les mêmes extensions sont installés et activés sur le nouveau site que sur l’ancien.

Ouvrez maintenant le nouveau site et allez à Outils > Importer. Faites défiler l’écran jusqu’à la section WordPress. Si vous avez déjà installé l’extension d’importation, cliquez sur Exécuter l’importateur. Si vous ne l’avez pas installé, suivez les instructions ici pour l’installer et l’activer, puis lancez-le.

L'importateur WordPress

L’importateur WordPress

L’importateur vous demandera de téléverser un fichier pour l’importation. Cliquez sur Choisir un fichier, trouvez le fichier que vous avez exporté de l’ancien site et cliquez sur le bouton Téléverser le fichier et l’importer.

L’importateur vous demandera d’attribuer le contenu aux bons utilisateurs dans votre nouveau site. C’est pourquoi il est important d’importer les utilisateurs avant d’importer le contenu. Si vous ne l’avez pas encore fait, interrompez l’importation de contenu et revenez à l’étape précédente.

Importation dans WordPress

Importation dans WordPress

Sélectionnez les utilisateurs concernés et cochez la case Téléverser et importer les fichiers joints. WordPress trouvera les pièces jointes dans votre ancien site, les récupérera si possible et les importera sur le nouveau site. Parfois, cela ne fonctionne pas pour des raisons de sécurité ou d’accès, mais si vous migrez d’un site hébergé à distance vers un autre, cela fonctionne normalement.

Cliquez sur le bouton « Envoyer ». WordPress téléversera le fichier et créera le contenu. Quand ce sera fait, vous recevrez une notification. Rendez-vous sur vos articles (cliquez sur Articles dans le menu d’administration) et vous verrez vos articles importés dans votre nouveau site.

Vous êtes sur la bonne voie pour faire migrer votre site – il ne reste plus qu’à faire migrer les réglages des widgets.

Migrer les widgets vers et depuis un multi-site

La dernière étape consiste à faire migrer les widgets. Vous n’avez pas besoin de les configurer manuellement : vous pouvez utiliser l ‘extension Widget Importer & Exporter à la place.

Commencez par installer et activer l’extension sur votre ancien site et sur votre nouveau site.

Dans votre ancien site, allez à Outils > Importateur/exportateur de widgets. Cela vous amènera à l’écran d’importation/exportation de widget.

L'écran d'importation et d'exportation de widget

L’écran d’importation et d’exportation de widget

Cliquez sur le bouton Exporter des widgets. Cela permettra de télécharger un fichier sur votre ordinateur avec les réglages du widget.

Ouvrez maintenant votre nouveau site. Assurez-vous que vous avez installé et activé le même thème et les mêmes extensions que sur votre ancien site, car certains d’entre eux peuvent fournir les widgets que vous devez installer.

Le processus d’importation de widgets n’importe pas les widgets eux-mêmes. Au lieu de cela, il importe les réglages des widgets. Il est également important que le même thème soit activé afin que les zones de widgets soient les mêmes.

Allez dans Outils > Importateur/exportateur de widgets. Cette fois, cliquez sur le bouton « Choisir un fichier » et téléversez le fichier que vous venez de télécharger sur votre ancien site. Il portera l’extension .WIE.

Cliquez sur le bouton Importer des widgets. L’extension importera les widgets et vous donnera un écran de statut pour vous dire qu’ils ont été importés.

Résultats de l'importation des widgets

Résultats de l’importation des widgets

S’il manque des zones de widgets, les widgets de votre ancien site seront importés, mais ils seront ajoutés à la zone des widgets inactifs dans l’écran d’administration des widgets.

Et si vous essayez d’importer un widget qui n’est pas disponible sur votre nouveau site, probablement parce que vous n’avez pas activé une extension, vous obtiendrez un message d’erreur. Installez et activez l’extension, puis relancez l’importation. L’extension ne dupliquera pas les widgets que vous avez déjà importés.

Vous devriez maintenant avoir un double identique de votre ancien site sur votre nouveau site. Prenez le temps de vérifier tous les réglages et la configuration du nouveau site et assurez-vous qu’ils sont identiques à ceux de l’ancien site (ou modifiez-les si vous voulez faire des changements).

Ensuite, si votre ancien site était sur un réseau multi-site, demandez à l’administrateur du réseau de l’archiver ou de le supprimer. Et si votre ancien site était un site autonome, supprimez-le.

Migration manuelle d’un site WordPress

Si vous êtes à l’aise avec SFTP et MySQL, cela peut être un moyen plus rapide et plus fiable de migrer votre site manuellement plutôt que d’utiliser une extension.

Je me concentrerai ici sur la migration d’une installation WordPress autonome vers une autre. Dans la prochaine section, je vais voir en quoi cela diffère pour les réseaux WordPress multi-site.

Créer une nouvelle installation WordPress

Commencez par créer votre nouveau site sous la forme d’une installation WordPress vide.

Dans MyKinsta, cliquez sur Sites dans le menu d’administration, puis sur le bouton Ajouter un site en haut à droite de l’écran. Vous verrez une boîte de dialogue vous demandant quel type de site vous souhaitez créer.

Nouveau site WordPress dans MyKinsta

Nouveau site WordPress dans MyKinsta

Choisissez le centre de données dans lequel vous souhaitez héberger votre site, puis indiquez le nom de votre site et sélectionnez Ne pas installer WordPress.

En effet, vous allez migrer les fichiers WordPress en face de votre ancien site. Laissez le nom de domaine personnalisé vide pour l’instant, car vous souhaitez laisser votre nom de domaine sur votre ancien site pour l’instant pendant que vous mettez en place le nouveau site.

Cliquez sur le bouton « Ajouter un site » et un nouveau site sera créé pour vous.

Si vous n’êtes pas chez Kinsta, vous pouvez créer un nouveau site en utilisant l’interface d’administration de votre hébergeur : il vous suffit de créer un dossier où le site ira, ou si vous n’avez pas déjà d’autres sites sur votre compte d’hébergement, vous pouvez ignorer cette étape et simplement téléverser les fichiers dans le dossier /public/ à l’étape suivante.

Exporter des fichiers en utilisant SFTP

L’étape suivante consiste à migrer les fichiers de votre ancien site vers votre nouveau site. Cela comprendra les fichiers de thèmes, les extensions, les téléversements et tout autre fichier que les extensions pourraient avoir ajouté dans votre répertoire wp-content.

Connectez-vous à votre ancien site via SFTP et téléchargez tous les fichiers WordPress. Si votre site se trouve dans le domaine racine de votre hébergement, cela signifie qu’il faut télécharger tous les fichiers. Si vous avez installé WordPress dans un sous-répertoire, téléchargez le contenu de ce répertoire.

Pour accéder à votre site, vous aurez besoin de vos informations SFTP. Dans MyKinsta, vous pouvez les trouver en cliquant sur Sites puis sur le nom de votre site et en choisissant l’onglet Info.

L'onglet info dans MyKinsta

L’onglet info dans MyKinsta

Ci-dessous, vous pouvez voir les fichiers de mon site tels qu’ils sont affichés dans le client FTP FileZilla gratuit.

Fichiers WordPress dans le client FTP

Fichiers WordPress dans le client FTP

Exporter la base de données de votre ancien site

En plus des fichiers, votre nouveau site WordPress aura besoin d’un double de l’ancienne base de données. Pour ce faire, vous utilisez un outil MySQL, normalement phpMyAdmin.

Dans l’interface d’hébergement de votre ancien site, allez sur phpMyAdmin.

Dans MyKinsta, vous le faites en cliquant sur Sites, en sélectionnant votre site et en allant ensuite sur l’écran Info. Dans la section Accès à la base de données, cliquez sur le bouton Ouvrir phpMyAdmin.

Vous serez invité à indiquer votre identifiant et votre mot de passe pour la base de données. Ce ne sont pas les mêmes que le mot de passe de votre compte d’hébergement.

Dans MyKinsta, vous pouvez trouver l’indetifiant et le mot de passe de la base de données dans la section Accès à la base de données de l’écran Info. Si vous migrez vers un autre hébergeur, vous obtiendrez probablement ces informations lors de l’ouverture de votre compte ou dans vos écrans d’administration.

Dans phpMyAdmin, cliquez sur l’onglet Bases de données. Vous obtiendrez ainsi une liste de toutes les bases de données que vous avez créées sur votre compte d’hébergement.

Bases de données dans phpMyAdmin

Bases de données dans phpMyAdmin

Cliquez sur le nom de la base de données qui correspond au site que vous souhaitez copier. Vous verrez alors la liste de toutes les tables de la base de données.

Les tables de la base de données

Les tables de la base de données

Cliquez sur la case à cocher Tout cocher sous la liste des tables et dans la zone déroulante Avec sélection : à côté, sélectionnez Exporter.

PhpMyAdmin vous amène à un nouvel écran. Cliquez sur le bouton « Go » en bas de l’écran.

Exporter des tables de la base de données

Exporter des tables de la base de données

PhpMyAdmin exportera un fichier SQL et le téléchargera sur votre ordinateur. Conservez-le quelque part où vous pourrez le retrouver.

Importer des fichiers sur votre nouveau site WordPress

L’étape suivante consiste à téléverser tous ces fichiers sur votre nouveau site.

Si votre nouveau site est hébergé par Kinsta, vous pouvez aller sur MyKinsta pour obtenir les informations permettant de vous y connecter via SFTP. Cliquez sur Sites dans le menu d’administration, puis sur le nom de votre site. Dans l’écran Info, vous trouverez les détails de votre SFTP.

Dans votre client FTP, connectez-vous en fournissant les informations suivantes :

  • Type de connexion : SFTP.
  • Nom d’hôte, adresse, serveur ou URL : votre adresse IPv4.
  • Nom d’utilisateur : votre nom d’utilisateur SFTP.
  • Mot de passe : votre mot de passe SFTP.
  • Port : votre port SFTP.

Téléversez les fichiers dans le même répertoire que celui de votre ancien site, normalement le répertoire /public/.

Leur téléversement peut prendre un certain temps, alors vous pouvez prendre un café en attendant.

Importer les tables de la base de données sur votre nouveau site

La dernière étape consiste à importer les tables de la base de données.

Dans l’interface d’hébergement de votre nouveau site, allez sur phpMyAdmin. Dans MyKinsta, vous y accédez via l’écran Info de votre site.

Si vous avez accidentellement créé une installation WordPress déjà existante, ou si vous devez remplacer un site WordPress existant, vous devrez supprimer les tables de la base de données existante. Sélectionnez toutes les tables de la même manière que vous l’avez fait lors de l’exportation depuis votre ancien site, et cliquez sur la liste déroulante Avec sélection :. Sélectionnez Déposer.

Déposer les tables de la base de données

Déposer les tables de la base de données

Vous serez invité à confirmer que vous souhaitez supprimer les tables, puis tout ce qui se trouve dans votre base de données sera supprimé. Si vous n’êtes pas sûr de vouloir le faire, faites d’abord une sauvegarde de la base de données en exportant les tables.

Une fois que vous avez déposé vos tables de base de données, ou si vous n’aviez pas de base de données au départ, vous devrez importer les tables de votre ancien site vers votre nouveau site.

Dans phpMyAdmin, cliquez sur l’onglet Importer. Dans la section Fichier à importer, cliquez sur le bouton Choisir un fichier et sélectionnez le fichier SQL de votre ordinateur que vous avez déjà téléchargé.

Téléversement de tables de base de données

Téléversement de tables de base de données

Allez au bas de la page et cliquez sur le bouton « Go ». PhpMyAdmin téléversera le fichier SQL et l’utilisera pour créer des tables de base de données pour votre nouveau site qui seront identiques à celles de l’ancien site.

Si vous migrez un site vers une installation locale ou vers un hébergeur autre que Kinsta, vous devrez probablement créer une base de données vide avant de pouvoir importer les tables. Dans phpMyAdmin, vous pouvez le faire en allant sur l’écran Bases de données et en cliquant sur le bouton Créer une base de données. Donnez à la base de données un nom qui ait un sens et importez ensuite les tables dans cette base.

Modifiez votre fichier wp-config.php

Maintenant que votre base de données a été téléversée, vous devez modifier le fichier wp-config.php du nouveau site pour vous assurer qu’il correspond à la base de données que vous venez de créer.

Retournez sur votre client FTP et trouvez le fichier wp-config.php dans votre nouveau site. Faites-en une copie afin d’en avoir une copie de sauvegarde (au cas où). Ensuite, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le fichier et cliquez sur l’option « Modifier » pour l’ouvrir. Trouvez la section qui comprend les détails de la base de données :

Détails de la base de données dans wp-config.php

Détails de la base de données dans wp-config.php

Mettez ces lignes à jour avec les informations de votre base de données que vous trouverez dans l’écran Info de MyKinsta. Si le site se trouve sur une machine locale, utilisez ces identifiants :

  • Nom : le nom que vous avez donné à la base de données lorsque vous l’avez créée.
  • Nom d’utilisateur : root.
  • Mot de passe : root.

Si vous migrez votre site vers un autre hébergeur, vous devrez trouver ces informations d’identification dans votre tableau de bord d’hébergement.

Info

Si vous ignorez cette étape, vous serez invité à fournir ces informations lors de votre première tentative d’accès au site.

Testez votre site et mettez à jour le domaine

Maintenant que votre nouveau site WordPress est configuré, prenez le temps de tester son bon fonctionnement. Pendant que vous le testez, ne testez que les liens qui pointent vers le nouveau site et non vers l’ancien, car vous constaterez que certains des liens de la base de données ont l’ancien nom de domaine.

Cela ne pose pas de problème, car une fois que vous aurez testé le site, vous mettrez à jour le nom de domaine.

Comparez l’ancien et le nouveau site et vérifiez qu’ils sont identiques.

Rediriger le nom de domaine vers votre nouveau site

Maintenant que votre nouveau site est prêt, il est temps de démonter l’ancien site et de rediriger votre nom de domaine vers le nouveau.

La procédure est la même que si vous utilisiez l’extension Duplicator, suivez donc les instructions ci-dessus dans cette section de cet article.

Vous avez maintenant votre nouveau site à votre nouvel emplacement. Si vous n’avez plus besoin de l’ancien site, il est temps de le supprimer et de fermer votre ancien compte d’hébergement. Et c’est fini !

Migration manuelle d’un réseau multisite WordPress

Si vous avez besoin de migrer manuellement un réseau multi-site ou de migrer un site vers ou depuis un réseau multi-site, et que vous ne souhaitez pas utiliser l’approche des extensions décrite ci-dessus, vous pouvez le faire.

La situation est compliquée par le fait qu’il suffit de migrer une partie des tables de la base de données et certains des fichiers.

Au lieu de décrire le processus dans son intégralité, je vais vous présenter les différences afin que vous puissiez les appliquer lorsque vous travaillerez sur la migration manuelle ci-dessus.

Notez que si vous migrez l’ensemble du réseau, le processus est le même que pour un seul site, puisque c’est l’ensemble de l’installation que vous migrez. Je me concentrerai ici sur la migration des sites individuels vers et depuis un multi-site.

Créer le nouveau site

Comme vous ne migrez pas toute l’installation du réseau, vous devez installer WordPress avant de commencer. Si vous migrez vers un réseau existant, vous n’aurez pas besoin de le faire car le réseau existe déjà.

Au moment de la migration des fichiers, vous n’importerez pas les fichiers WordPress, mais uniquement le contenu du répertoire wp-content.

Exportation des fichiers

Si vous exportez à partir d’un seul site vers un réseau, le processus d’exportation des fichiers sera le même que ci-dessus.

Si vous exportez un site qui est actuellement dans un réseau multi-site, vous devrez trouver uniquement les fichiers de ce site.

Commencez par les extensions et les thèmes. Il vous suffit de télécharger les fichiers d’extensions et de thèmes utilisés sur ce site spécifique, et non toutes les extensions et les thèmes installés sur le réseau. Consultez les écrans d’administration du site pour les trouver et les télécharger à partir des répertoires wp-content/themes et wp-content/plugins.

Dans un réseau multi-site, les téléversements sont stockés séparément pour chaque site, il suffit donc de télécharger ceux du site que vous exportez.

Fichiers dans un réseau multi-site

Fichiers dans un réseau multi-site

Commencez par trouver l’ID du site, qui sera un nombre. Vous trouverez cette information dans l’écran Administration du réseau > Sites de votre réseau. Ensuite, dans votre répertoire wp-content, ouvrez le répertoire uploads/sites et trouvez un dossier avec l’ID du site (le nombre) comme nom. Téléchargez le contenu de ce répertoire.

Exporter les tables de la base de données

Si vous exportez à partir d’un site d’un réseau, il vous suffit d’exporter les tables qui se rapportent à ce site. Dans phpMyAdmin, trouvez les tables appelées wp-id-name,id est l’identifiant du site et name est le nom de chaque table unique. Sélectionnez-les toutes et cliquez ensuite sur l’option Exporter.

L’exemple ci-dessous provient d’un site en réseau avec des extensions créant des tables de base de données supplémentaires pour chaque site. Il faudrait les exporter aussi.

Tables de base de données supplémentaires dans un multi-site

Tables de base de données supplémentaires dans un multi-site

Une fois que vous aurez fait cela, vous devrez modifier ces noms de tables avant de pouvoir les importer sur un site autonome. Faites une sauvegarde du fichier SQL et ouvrez l’original. Recherchez toutes les instances de (par exemple) wp-3-, où 3 est l’ID du site. Remplacez-les par wp-. Enregistrez le fichier, puis utilisez le fichier récemment modifié lors de l’importation sur le nouveau site.

Importation des fichiers

Si vous effectuez une importation vers un site d’un réseau multi-site, vous devrez téléverser les téléversements dans le répertoire correctement numéroté de wp-content/uploads/sites.

Cela signifie que vous devez d’abord créer un nouveau site dans votre réseau pour que WordPress crée ce dossier. Pour ce faire, suivez les instructions de notre guide WordPress multi-site.

Lorsque vous importez les fichiers de thèmes et d’extensions, téléversez-les dans les répertoires wp-content/themes et wp-content/plugins comme vous le feriez pour un site WordPress normal.

Importation des tables de la base de données

Si vous effectuez une importation vers un site d’un réseau multi-site, vous devez vous assurer que les tables du fichier SQL ont le bon préfixe avant de les importer.

Après avoir créé le nouveau site vide de votre réseau dans lequel vous allez migrer, notez l’ID de ce site. Faites une sauvegarde du fichier SQL que vous avez téléchargé de l’ancien site et ouvrez l’original. Dans ce fichier, remplacez toutes les instances de wp- par (par exemple) wp-3-, où 3 est l’identifiant du nouveau site. Enregistrez ce fichier.

Ensuite, dans phpMyAdmin, sélectionnez les fichiers qui ont été créés pour le nouveau site dans votre réseau (tous ceux qui ont l’ID du site dans leur préfixe). Déposez tout cela. Une fois cela fait, importez le nouveau fichier pour créer de nouvelles versions de ces tables.

Si vous déposez accidentellement les mauvais fichiers ou modifiez le fichier SQL de manière incorrecte, votre réseau multi-site pourrait être endommagé. Ne faites donc cela que si vous êtes à l’aise pour travailler dans phpMyAdmin. Et faites d’abord une sauvegarde de votre réseau !

Importation des utilisateurs

Comme les utilisateurs sont enregistrés pour un réseau entier et non pour des sites individuels du réseau, il n’y a pas de moyen manuel d’exporter des utilisateurs vers ou depuis un site au sein d’un réseau WordPress multi-site.

La seule façon d’y parvenir est d’utiliser la méthode des extensions décrite plus haut dans ce post. Faites-le après avoir importé tous les autres fichiers et tables.

Notez que lorsque vous importez des utilisateurs de cette manière, ils ne seront pas reconnus comme le même utilisateur lorsqu’il s’agira d’attribuer des articles aux auteurs. Vous devrez passer en revue tous les articles/pages et les attribuer manuellement aux bons auteurs.

La migration de votre site vers un nouvel hébergeur peut être une tâche difficile en raison des nombreux éléments impliqués. Consultez ce guide (massif) sur la façon d'effectuer une migration WordPress sans temps d’arrêt 🚨💫 Cliquez pour Tweet

Résumé

La migration d’un site WordPress entre des hébergeurs ou d’une installation locale vers une installation distante est une chose que de nombreux utilisateurs de WordPress doivent faire à un moment donné. Il existe plusieurs façons de le faire et la principale distinction est de savoir si vous le faites manuellement ou à l’aide d’une extension.

Si vous déménagez chez Kinsta, nous serons heureux de nous occuper de la migration de votre site pour vous.

Par ailleurs, si vous décidez de migrer vous-même un site WordPress, les étapes décrites ci-dessus vous aideront à le faire de manière fiable et à vous assurer que votre nouveau site WordPress est identique à l’ancien.


Si vous avez aimé cet article, alors vous allez adorer la plateforme d'hébergement WordPress de Kinsta. Accélérez votre site Web et obtenez le support 24/7 de notre équipe de vétérans de WordPress. Notre infrastructure propulsée par Google Cloud met l’accent sur la mise à l’échelle automatique, la performance et la sécurité. Laissez-nous vous montrer la différence de Kinsta ! Découvrez nos plans