En tant que développeur web, vos priorités sont de construire, concevoir, optimiser et héberger le meilleur site possible, en un minimum de temps. Aujourd’hui, nous voulons examiner Django par rapport à WordPress et voir quelle plateforme correspond le mieux à vos besoins.

Vous pouvez travailler pour un client ou essayer de vendre un tout nouveau site. Mais peu importe ce que vous faîtes, avec toutes les toutes nouvelles technologies qui existent, vous pourriez vous demander : Qu’est-ce que je choisis pour construire mon prochain gros projet ?

Comme avec la plupart des technologies de développement web, il n’y a pas de réponse claire. Vous devez donc choisir le meilleur ensemble d’outils en fonction des exigences du site.

À la fin de cet article, vous comprendrez clairement les principales similitudes et différences entre Django et WordPress et vous saurez lequel choisir en fonction de vos besoins.

Pourquoi comparer Django vs WordPress ?

Avant de commencer la comparaison, il est essentiel de connaître ces deux technologies, leurs principales caractéristiques et leurs cas d’utilisation.

Qu’est-ce que Django ?

Django est un framework web basé sur Python.
Django est un framework web basé sur Python.

Django est un framework web backend robuste qui comprend tous les outils dont vous avez besoin pour créer un site web dynamique sans réinventer la roue.

C’est un projet open source présenté pour la première fois en 2005 comme une solution Python pour créer un site de newsletter. Django est la bibliothèque Python la plus utilisée pour le développement web, avec près de 7 millions de téléchargements par mois.

Pour utiliser Django, vous devez connaître les concepts fondamentaux de la programmation et les bases solides de la programmation orientée objet (POO) de Python. Par conséquent, démarrer avec Django n’est pas aussi facile que de créer votre premier site avec WordPress.

Principales fonctionnalités de Django

Voici quelques-unes des principales fonctionnalités de Django :

  1. Open source : C’est un framework web gratuit et open-source. Tout le monde peut l’utiliser pour créer des applications web.
  2. Extensible : Avec Django, vous bénéficiez de toute la puissance du gestionnaire de paquets pip, vous pouvez donc installer n’importe quelle application ou paquet Django disponible (par exemple, vous pouvez installer le framework Django REST pour créer des API REST).
  3. Piles incluses : Comprend toutes les fonctionnalités nécessaires pour construire une application web complexe. Des modèles et migrations aux vues et modèles, vous pouvez créer des schémas de base de données, modéliser l’interactivité des utilisateurs et concevoir une belle interface utilisateur.
  4. Sécurité : Django est l’un des frameworks web les plus sécurisés qui soient. Il fournit une authentification intégrée et des solutions aux erreurs de sécurité les plus courantes, notamment l’injection SQL, les attaques CSRF et la falsification inter-site.
  5. Évolutif : Bien que certaines personnes pensent que Django n’est pas évolutif, c’est loin d’être le cas. Django est à l’origine de certains des sites à la croissance la plus rapide et les plus visités dans le monde.
  6. Développement rapide : Les développeurs peuvent créer des applications à partir de zéro extrêmement rapidement.
  7. Approche « Don’t repeat yourself » (DRY) : Django encourage ce principe de conception de logiciels en évitant autant que possible la redondance du code.

Utilisations de Django

Django est incroyablement polyvalent, ce qui signifie que vous pouvez construire presque toutes les applications web que vous pouvez imaginer. Voici quelques-unes des utilisations courantes de ce framework :

Maintenant que vous connaissez certaines des principales caractéristiques de Django, il est temps de passer à WordPress.

En tant que développeur web, votre priorité est de construire, concevoir, optimiser et héberger le meilleur site possible, en un minimum de temps 💪 Alors quelle plateforme est la plus adaptée à votre site ? 🤔Click to Tweet

Qu’est-ce que WordPress ?

WordPress est un système de gestion de contenu (CMS) open source écrit en PHP et utilisé pour créer rapidement divers sites web.

CMS WordPress.
CMS WordPress.

L’histoire de WordPress est fascinante, mais pour résumer, WordPress existe depuis 2003 et a été initialement conçu pour créer des blogs.

Aujourd’hui, il est soutenu par des tonnes de contributeurs et l’une des plus grandes communautés sur Internet. Par conséquent, il est devenu l’une des options préférées pour créer un site web.

Caractéristiques principales de WordPress

Voici quelques-unes des principales fonctionnalités de WordPress :

  1. Gratuit et open-source : Comme Django, WordPress est un logiciel libre et open-source, ce qui signifie que tout le monde peut contribuer à son code source.
  2. Polyvalence : Bien que WordPress soit un CMS, avec lui vous pouvez créer à peu près n’importe quel site web.
  3. Énorme part de marché : Actuellement, WordPress fait fonctionner plus de 40 % d’Internet.
  4. Extensibilité : WordPress dispose de toute une série d’extensions gratuites et payantes
  5. Facile à apprendre et à entretenir : N’importe qui peut créer et commencer à gérer son site en quelques heures. La seule chose dont vous avez besoin pour apprendre WordPress est du temps et des ressources.
  6. Capacités SEO intégrées : WordPress a des outils de référencement intégrés, comme la génération automatique de balises de titre et de méta-descriptions. Au cas où vous auriez besoin de quelque chose de plus lourd, vous pouvez intégrer des extensions externes comme Yoast SEO.
  7. Plusieurs options d’hébergement : Vous pouvez décider d’utiliser WordPress.com ou les options d’auto-hébergement.

Utilisations de WordPress

WordPress est un système de gestion de contenu dont le but principal est de créer, gérer et modifier du contenu. Cela dit, sa grande quantité d’extensions le rend capable de construire bien plus que cela, par exemple :

Django vs WordPress : Une comparaison approfondie

Nous avons jeté un coup d’œil aux principales caractéristiques de Django vs WordPress. Il est maintenant temps de nous plonger dans notre comparaison des deux.

Comme il s’agit de technologies différentes, certains aspects peuvent sembler difficiles à comparer. Cependant, nous allons vous donner les informations cruciales dont vous avez besoin pour décider de la meilleure option pour vous.

Framework backend vs CMS

Django est un framework backend, tandis que WordPress est un CMS. Et comme vous l’avez peut-être deviné, ils sont destinés à accomplir des tâches différentes.

Un framework web est un ensemble d’outils construit au-dessus d’un langage de programmation qui vous permet de créer des applications web à partir de zéro. La plupart des frameworks web comme Django ne fournissent pas d’outils de gestion de contenu prêts à l’emploi comme le fait un CMS ; au lieu de cela, vous recevez une API pour construire sur mesure ce que vous voulez.

Par rapport à un CMS, les frameworks web vous permettent de créer des fonctionnalités plus complexes et personnalisées car vous pouvez les créer avec du code. Avec un CMS, vous avez moins d’options pour créer des fonctionnalités personnalisées si aucune extension ne correspond à vos besoins.

Par exemple, l’un des CMS peut avoir du mal à se connecter aux API tierces ou à gérer un système d’authentification très complexe.

Vous trouverez ci-dessous un tableau comparant les capacités d’un framework web et d’un système de gestion de contenu lors de la création d’un site web.

Framework web CMS
Vous devez savoir coder pour construire un site web. Vous n’avez pas besoin de connaissances spécifiques pour construire un site web.
Utilisé pour construire des applications web avec des exigences complexes et des fonctionnalités personnalisées. Utilisé pour construire des sites web sans exigences complexes, en tirant parti de diverses extensions.
Le développement d’un site peut durer de quelques semaines à plusieurs mois, en fonction des exigences. Plus facile et moins long pour lancer un site web grâce à ses outils intégrés.
Cela peut être coûteux si vous devez embaucher des développeurs pour créer un site web. À moins que vous n’utilisiez des extensions coûteuses, c’est moins cher que d’utiliser un framework web.
Il est souvent plus évolutif car il n’est pas limité à l’architecture d’un CMS particulier. La seule façon de faire évoluer les fonctionnalités est d’utiliser des extensions ou de créer les votres.

Courbe d’apprentissage

D’un point de vue pragmatique de Django ou de WordPress, le premier est beaucoup plus difficile à apprendre et à utiliser que le second. C’est parce que vous devez avoir des connaissances préalables en :

En dehors de cela, nous vous recommandons de vous amuser avec Django avant de lancer votre premier site en production. Vous pouvezT suivre le tutoriel officiel de Django, qui vous guide dans la création d’une application de sondage.

De plus, si vous prévoyez de créer un site Django par vous-même, vous devrez connaître quelques notions de développement frontend. Du HTML et du CSS de base conviendraient parfaitement pour votre premier site.

D’un autre côté, WordPress a une courbe d’apprentissage plus conviviale grâce à laquelle vous pouvez lancer votre premier site en quelques jours. C’est parce que vous utilisez une interface utilisateur graphique (GUI) au lieu de coder votre site à la main.

Si vous voulez lancer votre site rapidement, WordPress est une meilleure option. Mais si vous êtes patient et que vous voulez apprendre le développement web sur le tas, vous pouvez plutôt opter pour Django.

Quelle que soit la technologie que vous choisissez, vous pouvez gagner une somme d’argent décente en l’utilisant. Les développeurs WordPress et les développeurs web ont tendance à prospérer après avoir appris les tenants et aboutissants de l’un ou l’autre des CMS.

Qui utilise chacun d’eux ?

Discutons de la popularité des technologies Django vs WordPress auprès de certaines des entreprises les plus rentables du monde entier.

Part de marché de Django

Selon SimilarTech, il y a jusqu’à 92.000 sites Web qui utilisent Django comme framework principal.

Statistiques d'utilisation de Django. (Source d'image : SimilarTech)
Statistiques d’utilisation de Django. (Source d’image : SimilarTech)

Bien que le nombre de sites web Django soit resté constant cette année, le trafic total a augmenté de façon spectaculaire. C’est un bon signe de l’évolutivité que peut atteindre un projet Django.

A line graph showing the growth of Django since July 2020.
Tendance d’utilisation de Django. (Source d’image : Wappalyzer)

Cependant, ces statistiques ne reflètent pas toute la réalité. L’une des principales utilisations de Django concerne les micro-services, et ce type de tâches n’apparaît pas dans les rapports généraux.

Sites utilisant Django

Voyons les sites les plus populaires qui utilisent Django.

Instagram

Pouvez-vous croire que l’un des réseaux sociaux les plus utilisés dans le monde a commencé initialement comme un projet Django ?

Pour citer l’équipe d’ingénieurs d’Instagram sur l’utilisation de Django par Instagram :

« Instagram présente actuellement le plus grand déploiement au monde du framework web Django, qui est entièrement écrit en Python. »

Disqus

Disqus est le système de commentaires le plus utilisé qui soit. Il utilise Django comme framework principal pour gérer plus de 45 mille requêtes par seconde.

Page d'accueil de Disqus.
Page d’accueil de Disqus.
Le Washington Post

Vous souvenez-vous que Django a été initialement conçu pour construire le site web d’un journal?

Eh bien, de nos jours, cela reste vrai. Le Washington Post l’utilise, tout comme The Onion et PBS.

NASA

Le site officiel de la NASA est construit avec Django, et il gère plus de 2 millions de vues par mois.

La page d'accueil de la NASA.
La page d’accueil de la NASA.
Plus de sites

Des tonnes de sites web populaires utilisent Django d’une manière ou d’une autre, et nous ne pouvons pas terminer cette liste sans mentionner les suivants :

Part de marché de WordPress

Ce n’est pas impressionnant que WordPress gère un grand nombre de sites web si l’on considère qu’il s’agit du CMS le plus utilisé au monde. Cependant, c’est époustouflant de voir comment WordPress se cache derrière 40 % du web.

Et ce chiffre va probablement augmenter si l’on réalise que plus de 500 sites WordPress sont créés chaque jour.

Sites utilisant WordPress

Avec une telle facilité d’utilisation, il est possible de penser que certains des sites les plus visités utilisent WordPress. Voyons-en quelques-uns.

Blog de Microsoft

Le blog officiel de Microsoft utilise WordPress pour gérer le contenu sur ses produits et ses actualités.

La page d'accueil du blog de Microsoft.
La page d’accueil du blog de Microsoft.
Les Rolling Stones

Même votre groupe préféré utilise WordPress pour propulser son site !

La page d'accueil des Rolling Stones.
La page d’accueil des Rolling Stones.
The Walt Disney Company

WordPress propulse le site d’actualités de The Walt Disney Company.

La page d'accueil de Walt Disney.
La page d’accueil de Walt Disney.
Plus de sites

Pour mentionner d’autres sites célèbres utilisant WordPress:

Outils externes

Ces deux technologies ont toutes deux d’excellentes capacités d’extensibilité.

Du côté de Django, vous avez accès à tout le Python Package Index (PyPI), ce qui signifie que vous pouvez utiliser des outils et des applications créés par d’autres personnes entièrement gratuitement.

Python Package Index (PyPI)
Python Package Index (PyPI)

Certains des paquets tiers les plus utilisés pour le développement de Django sont :

Pour une liste plus approfondie des applications Django que vous pouvez intégrer à votre projet, vous pouvez vous référer aux Paquets Django.

D’un autre côté, WordPress dispose de tout un marché d’extensions tierces et de suites de développement. Si nous ne comptions que les extensions gratuites répertoriés sur WordPress.org, nous aurions accès à plus de 58.000 options.

Page officielle du dépôt d'extensions WordPress.
Page officielle du dépôt d’extensions WordPress.

Pour en citer quelques-unes :

Pour en savoir plus sur les extensions WordPress, vous pouvez consulter notre liste triée sur le volet des meilleures extensions en fonction de leur utilisation.

Structure des fichiers

La structure des fichiers d’un projet web est l’un des éléments les plus importants (mais souvent sous-estimés) à noter lors de la construction de quelque chose de significatif pour Internet.

Comparons maintenant les structures de fichiers de Django et de WordPress.

Structure de fichiers de Django

Django divise sa structure entre les projets et les applications. En termes simples, un projet est une collection de configurations et d’applications. Une application est une application web capable de faire quelque chose – par exemple, une application de blog, une application de sondage ou un processus d’authentification.

Un projet peut contenir plusieurs applications, et une application peut faire partie de plusieurs projets.

Pour créer un projet Django, assurez-vous que Python est installé et exécute les commandes suivantes dans votre terminal :

pip install django
django-admin startproject myproject
arbre monprojet/

Avec les commandes ci-dessus, vous installez Django, vous démarrez un projet nommé « myproject » et sa structure de fichiers :

myproject/
├─── manage.py
└─── myproject
├── asgi.py
├─── __init__.py
├─── settings.py
├─── urls.py
└─── wsgi.py
1 directory, 6 files

Si vous choisissez d’afficher la structure des fichiers avec un bon gestionnaire de fichiers, vous verrez quelque chose comme ceci :

Structure de fichiers du projet Django.
Structure de fichiers du projet Django.

Comme vous pouvez vous en rendre compte, Django possède une structure de dossiers double, dans laquelle le « répertoire racine » possède un autre répertoire portant le même nom. Ce sous-répertoire comprend toutes les configurations du projet.

Nous n’entrerons pas dans le détail de l’utilité de chaque fichier à l’intérieur d’un projet Django, mais vous pouvez les consulter dans le tutoriel officiel.

Maintenant, pour créer une application Django, vous exécutez la commande suivante (assurez-vous que le répertoire dans lequel vous vous trouvez contient le fichier manage.py ) :

cd myproject/
ls # check the manage.py is here
python manage.py startapp myapp

Cela créera une application Django nommée myapp. Voyons ce qu’il y a à l’intérieur de ce nouveau répertoire :

Structure de fichier de l'application Django mise à jour.
Structure de fichier de l’application Django mise à jour.

Comme vous pouvez le voir, la structure d’une application par rapport à un répertoire de projet est très différente. En gros, un répertoire d’application contient sa propre configuration, un registre de modèles (la façon dont Django conçoit les tables de base de données), des vues pour gérer les requêtes et les réponses web, et un répartiteur d’URL.

C’est tout pour Django ! Passons maintenant à la structure de fichiers de WordPress.

Structure de fichiers de WordPress

Si vous êtes curieux de connaître la structure de fichiers de WordPress par rapport à celle de Django, vous êtes au bon endroit. Installons WordPress localement pour voir à quoi ressemble sa structure de fichiers.

Allez sur la page de téléchargement de WordPress et téléchargez le fichier ZIP :

Page de téléchargement de WordPress.
Page de téléchargement de WordPress.

Décompressez le répertoire ZIP avec un gestionnaire de fichiers graphique ou un autre outil de votre choix :

Extraction de l'archive WordPress compressée.
Extraction de l’archive WordPress compressée.

Cela va générer un répertoire nommé wordpress. Ouvrez ce dossier et jettez un coup d’œil à la liste des fichiers qu’il contient :

Liste des fichiers et répertoires de WordPress.
Liste des fichiers et répertoires de WordPress.

Nous avons expliqué cela plus en détail dans notre guide des fichiers WordPress, mais comme vous pouvez le remarquer, il y a beaucoup de fichiers PHP à l’intérieur de la structure de fichiers WordPress d’un site. C’est parce que WordPress est essentiellement construit avec PHP.

Voyons à quoi ressemblerait la structure de fichiers et comparons-la à celle de Django :

Structure de fichiers WordPress.
Structure de fichiers WordPress.

Il est impressionnant de voir à quel point la structure d’un site WordPress est élaborée. Et les choses deviennent encore plus complexes si vous regardez de plus près les sous-répertoires wp-admin, wp-content et wp-includes.

Cette approche n’est pas très pratique puisque vous ne jouerez pas avec ces fichiers la plupart du temps. Cependant, elle démontre qu’un CMS (WordPress, dans ce cas) est beaucoup plus « emballé » qu’un framework web comme Django.

Bien sûr, avec Django, votre structure de fichiers peut croître indéfiniment car vous pouvez créer autant d’applications – et ajouter autant de fonctionnalités – que vous le souhaitez. Une application comme Instagram contient plus de 10.000 petites applications Django, mais nous ne comparons que le point de départ de ces technologies.

Une autre différence est l’interaction avec ces structures de fichiers. Dans Django, vous devez utiliser le terminal (ce qui peut sembler effrayant si vous ne l’avez jamais utilisé), alors que dans WordPress, le terminal est rarement nécessaire. Vous pouvez le voir, lorsqu’il s’agit de Django vs WordPress, les structures de fichiers sont très différentes.

Systèmes de modèles

Nous vivons à l’ère des sites web dynamiques. La plupart du temps, vous ne voulez pas vous fier au HTML statique, et c’est pourquoi les technologies modernes comme WordPress ou Django disposent de templates pour afficher les données de manière dynamique.

Langage de modèle Django

Django dispose du DTL (Django template language), qui comprend des fichiers texte (HTML, XML, CSV) qui utilisent une syntaxe spéciale pour lier une certaine logique à l’expérience utilisateur.

Par exemple, si vous voulez qu’un panneau de copyright inclue l’année en cours sans modifier le site, vous pouvez utiliser une balise de modèle Django reflétant l’année où l’utilisateur consulte la page.

Voici quelques-unes des fonctions que comprend DTL :

Hiérarchie des templates WordPress

Pour sûr, WordPress est une plateforme dynamique qui évite d’utiliser des fichiers HTML statiques. Il est également doté d’un système de modèles intégré.

Ces modèles sont des fichiers PHP simples, et un ensemble structuré de modèles donne un thème WordPress.

La principale différence entre le langage de modèles de Django et les modèles de WordPress est que les modèles Django sont écrits avec leur propre syntaxe, ce qui signifie que vous n’écrivez pas un fichier Python, mais que vous utilisez un fichier texte avec des composants spéciaux. D’un autre côté, les modèles WordPress sont écrits en PHP pur.

Nous avons réalisé un guide complet sur la hiérarchie des modèles WordPress, alors n’oubliez pas de le consulter !

Documentation

Les deux technologies possèdent une documentation parmi les plus efficaces d’Internet.

La documentation de Django vous guidera depuis le processus d’installation jusqu’aux utilisations plus avancées de ce framework. Vous pouvez trouver des tutoriels, des guides thématiques, des guides de référence (aperçus techniques des fonctionnalités de Django) et des guides pratiques.

Page de documentation de Django.
Page de documentation de Django.

Au moment de la rédaction de cet article, la documentation de Django a été traduite en 10 langues, et d’autres sont à venir.

Du côté de WordPress, vous avez le codex WordPress, qui comprend la plupart des éléments dont vous aurezs besoin pour commencer à créer un site web WordPress.

Page du codex de WordPress.
Page du codex de WordPress.

Actuellement, le codex de WordPress est traduit dans plus de 50 langues, ce qui est logique étant donné sa part de marché mondiale.

WordPress peut aussi se vanter d’avoir une vaste collection de ressources pour les développeurs, pour vous aider lorsque vous êtes dans les méandres d’un projet.

Communauté

Que serait une grande technologie sans une communauté qui la soutient ? Jetons un coup d’œil aux différentes communautés pour Django et WordPress.

Communautés Django

Django possède une vaste communauté d’apprenants et de professionnels qui vous aideront à résoudre les problèmes liés à ce framework.

La page de la communauté de Django est un bon point de départ car elle contient une précieuse collection de liens et de ressources.

Il existe des sous-communautés supplémentaires sur des sites comme Reddit et Dev.to. Il est également intéressant de mentionner le tag Django de StackOverflow.

Si vous voulez assister à des conférences sur Django, vous pouvez vous rendre à la DjangoCon annuelle. Malheureusement, elle n’est disponible qu’aux États-Unis et en Europe, mais vous pouvez chercher une conférence locale plus petite, ou en organiser une vous-même.

Enfin, l’organisation à but non lucratif Django Girls fait un excellent travail pour autonomiser les femmes en leur apprenant à utiliser Django, Python, HTML et CSS.

Communautés WordPress

Il est normal de supposer que WordPress a une plus grande communauté en raison de son utilisation massive.

Vous pouvez trouver des centaines et des centaines de groupes et de communautés WordPress sur Internet, mais nous ne mentionnerons que les plus importants à des fins pratiques.

WordCamp est l’organisateur le plus important de conférences sur WordPress dans le monde entier. Peu importe où vous vous trouvez, il est probable qu’il y ait une conférence WordCamp près de chez vous.

Page d'accueil de WordCamp.
Page d’accueil de WordCamp.

Le site officiel Make WordPress Communities organise également des rencontres communautaires en personne et en ligne. Ils ont même un chat Slack officiel pour parler des contributions (code, conception, documentation, etc.) au projet WordPress.

La communauté Dev.to WordPress compte plus de 1.200 articles, et StackOverflow a une étiquette réservée au dépannage de WordPress.

Une chose impressionnante à propos de ces communautés WordPress est qu’elles créent des extensions et des thèmes gratuits pour tous les utilisateurs de WordPress. C’est similaire aux paquets que Django propose via PyPI.

Pour conclure, les deux technologies ont une grande communauté, et vous n’aurez pas de mal à rencontrer des gens et à parler de Django ou de WordPress. Cela dit, il y a plus de conférences WordPress réparties dans le monde que Django, grâce à la popularité de WordCamp.

Options d’hébergement

Pourquoi construiriez-vous un site web si personne ne peut y accéder ? C’est pourquoi vous devez avoir des options très claires pour déployer et héberger votre site.

Hébergement Django

Django propose une grande variété d’options d’hébergement, mais en général, vous devez avoir des compétences en matière de déploiement avec WSGI ou ASGI. Une autre chose à prendre en compte est que Django ne peut pas gérer les fichiers statiques (CSS, JS, images) par lui-même, vous avez donc besoin d’un service séparé pour les gérer.

Voici quelques options que vous pouvez utiliser :

L’un des inconvénients de l’hébergement Django est son coût – souvent, vous devrez payer un montant plus élevé pour un site Django fonctionnant en production que pour une instance WordPress.

Django est destiné à créer des applications plus puissantes dans lesquelles les utilisateurs ont un niveau d’interaction élevé et, par conséquent, beaucoup plus de requêtes web qu’un site WordPress moyen.

En tenant compte de cela, si vous prévoyez d’avoir moins de 1 000 visites par jour et que votre application Django est bien optimisée, vous pouvez vous attendre à payer entre 5 et 25 dollars US par mois.

Hébergement de WordPress

Le nombre d’options disponibles pour héberger WordPress peut être écrasant.

N’importe quel serveur Linux avec PHP, MySQL, le support HTTP et Apache ou NGINX installé fera l’affaire.

Cependant, pourquoi configureriez-vous un serveur à la main pour héberger WordPress ? Le but premier de ce CMS est de lancer tout type de site web le plus rapidement possible.

C’est pourquoi la plupart du temps, vous utiliseriez un hébergement spécifique à WordPress – qui n’est rien d’autre qu’un hébergement optimisé pour répondre à toutes les exigences de WordPress – afin de pouvoir vous concentrer sur les choses importantes.

Lorsqu’on parle d’hébergement « dédié » à WordPress, nous avons deux options : l’hébergement partagé et l’hébergement infogéré.

Nous avons réalisé un guide complet sur l’hébergement infogéré par rapport à l’hébergement partagé, mais revoyons la signification de chacun d’entre eux :

Similitudes

Passons en revue certaines des principales similitudes entre Django et WordPress :

Différences

Bien qu’il existe de nombreuses similitudes entre Django et WordPress, les différences sont le point pivot lors du choix d’une technologie.

Django WordPress
Framework web backend Système de gestion de contenu (CMS)
Écrit en Python Écrit en PHP
Prend en charge plusieurs bases de données : PostgreSQL, MariaDB, MySQL, Oracle, SQLite, et plus encore avec des backends tiers Prend uniquement en charge MySQL et MariaDB
A démarré comme solution pour les journaux en 2005 Lancé en tant que plateforme de blogs en 2003
Des connaissances de Python et de Linux sont nécessaires pour créer un site Il n’est pas nécessaire de savoir coder pour commencer, mais connaître les bases de HTML, CSS et PHP est utile
Commence chaque projet à partir de zéro Utilise des outils prêts à l’emploi pour gérer le contenu
Part de marché plus faible Gère 40 % du web
Plus de planification et de temps nécessaires au développement (mais reste un framework de développement rapide) Fait pour construire des sites web en peu de temps
Doit coder l’interface publique à la main Thèmes disponibles avec une installation en un clic
Aucune fonction SEO incluse par défaut Fonctions SEO intégrées

Autres options de CMS que vous pouvez explorer

Django et WordPress sont devenus si populaires que des CMS « enfants » sont nés sur la base des deux plateformes populaires. Ce sont des versions ramifiées de Django vs WordPress qui cherchent à offrir quelque chose que le CMS original n’offre pas.

Django vs WordPress

En tant que framework web, Django est capable de construire des CMS supplémentaires. Django CMS est un système de gestion de contenu créé au sommet de Django en pensant aux développeurs et aux éditeurs de contenu.

Django CMS
Django CMS

Il est gratuit et open source, dispose d’une excellente documentation et d’une communauté en pleine expansion.

Django CMS est une option parfaite si vous avez besoin d’un CMS mais que vous voulez conserver les fonctionnalités de Django.

Wagtail CMS vs WordPress

Wagtail est un autre CMS construit au sommet de Django. Il possède une belle interface et peut se connecter à d’autres applications Django que vous développez déjà.

Wagtail CMS.
Wagtail CMS.

Même histoire : Si vous voulez un contrôle total de votre base de code et que vous ne voulez pas perdre toutes les fonctionnalités de Django, Wagtail peut probablement répondre à vos besoins.

Django vs WordPress- quelle plateforme devez-vous choisir pour votre site ? 💥Click to Tweet

Résumé

Django et WordPress sont devenus des technologies capables de créer tout type de site web. Vous pouvez difficilement vous tromper avec l’un ou l’autre, mais chacun présente des avantages et des inconvénients que vous devez prendre en compte avant de prendre votre décision.

Django est la meilleure option pour vous si :

WordPress pourrait mieux répondre à vos besoins si :

Ici, chez Kinsta, nous sommes évidemment fans de WordPress, mais les besoins de chacun sont différents.

Vous avez encore des questions sur Django vs WordPress ? Faîtes-nous en part dans la section des commentaires !


Économisez du temps et de l’argent et optimisez les performances de votre site avec :

  • Aide instantanée des experts en hébergement WordPress, 24/7.
  • Intégration de Cloudflare Enterprise.
  • Une audience mondiale avec 29 centres de données dans le monde entier.
  • Optimisation avec notre surveillance intégrée de performance d’applications (APM).

Tout cela et bien plus encore, dans un seul plan sans contrat à long terme, avec des migrations assistées et une garantie de remboursement de 30 jours. Pour trouver le plan qui vous convient, Découvrez nos plans ou contactez nous.