Rien n’est plus terrifiant que lorsque votre site WordPress tombe en panne, surtout lorsque vous recevez un message alarmant comme « Il y a eu une erreur critique sur ce site web ».

Lorsque vous êtes bloqué et que l’interface publique est entièrement hors service, vous devez maintenant savoir comment réparer l’erreur critique. Chaque minute qui passe fait fuir les visiteurs qui rencontrent un écran d’erreur flagrant.

Heureusement, pour corriger cette erreur critique, il suffit généralement d’ajouter une petite fonction PHP ou de supprimer une extension problématique. Nous allons examiner ici différentes façons de résoudre ce problème et de remettre rapidement votre site en état de marche.

Quelle est la cause de l’erreur critique ?

Si vous utilisez WordPress depuis un certain temps, vous avez probablement entendu parler ou peut-être même rencontré son erreur la plus infâme : l’écran blanc de la mort. Ce problème surprenant fait que l’ensemble de votre site web, et parfois même votre zone d’administration, se charge sous la forme d’une page blanche.

Dans les versions récentes de WordPress, cet écran blanc a été remplacé par l’erreur critique et le texte « Il y a eu une erreur critique sur votre site web. Veuillez consulter votre boîte de réception d’administration du site pour obtenir des instructions. »

L'erreur « Il y a eu une erreur critique sur votre site web ».

L’erreur « Il y a eu une erreur critique sur votre site web ».

Bien que cela soit moins inquiétant que si votre site refusait tout simplement de se charger, le texte de l’erreur n’est pas beaucoup plus utile qu’avant et il est probable que vous vous posiez des questions : Quelle est la cause de cette erreur critique ?

Tout comme l’écran blanc de la mort, le problème peut généralement être attribué à un problème avec PHP : soit votre limite de mémoire est dépassée, soit une erreur dans votre code, vos extensions ou votre thème. Il peut également s’agir d’un problème de corruption de la base de données.

Bien que le texte de l’erreur en lui-même ne soit pas très utile, le fait de le connaître facilite grandement le dépannage.

Vous pouvez également examiner ces autres erreurs WordPress, car vous pouvez en rencontrer plusieurs :

Et si vous voyez d’autres erreurs étranges, regardez ces codes d’état HTTP.

Comment corriger l’erreur critique

Vous êtes ici pour remettre votre site en état de marche, et à cette fin, nous avons rassemblé plusieurs moyens potentiels de résoudre le problème. Sachant que la cause est probablement liée au PHP, ces solutions peuvent impliquer la modification des fichiers du cœur de WordPress. Même si votre site est en panne, assurez-vous de le sauvegarder avant de mettre en œuvre l’une de ces suggestions, car nous ne voulons pas aggraver la situation !

Si vous êtes en mesure de vous connecter sur l’administration de votre site web, cela vous aidera énormément. Mais comme l’ensemble de votre site est probablement hors service, vous devrez très probablement y accéder par FTP (ou SFTP).

Contactez votre hébergeur ou consultez le tableau de bord de votre hébergement pour trouver vos identifiants de connexion FTP, et assurez-vous d’installer un client FTP comme FileZilla. Ce guide sur la connexion à WordPress par FTP peut également vous aider.

Activer le débogage dans WordPress

Si vous avez des problèmes avec WordPress, l’une des premières choses à faire est d’activer le débogage. Avec le mode de débogage activé, vous serez en mesure de voir les différentes erreurs PHP qui se produisent sur votre site, et vous pouvez l’utiliser pour remonter à la source du problème.

Comme vous ne pourrez peut-être pas accéder à votre tableau de bord, vous devrez également activer le journal de débogage. Cela permettra d’écrire toutes les erreurs PHP dans un fichier.

Si vous êtes hébergé chez Kinsta, activer le débogage avec MyKinsta est très facile. Il suffit de se connecter au tableau de bord de l’hébergement, puis d’aller dans Sites > Outils > Débogage WordPress et de cliquer sur Activer. Vous pouvez ensuite parcourir votre site pour trouver la cause du problème ou vérifier le journal. Assurez-vous de désactiver le débogage lorsque vous avez terminé, car il est visible pour vos visiteurs et pour vous.

Si vous devez activer manuellement le débogage, ou si vous devez accéder au journal de débogage, suivez ces étapes.

  • Étape 1 : Connectez-vous à votre site via FTP.
  • Étape 2 : Trouvez wp-config.php dans le dossier racine et ouvrez-le avec un éditeur de texte ou un IDE.
  • Étape 3 : Placez le code suivant au bas du document, juste avant le message final, puis enregistrez et fermez le fichier:
define( 'WP_DEBUG', true );

define( 'WP_DEBUG_DISPLAY', false );

define( 'WP_DEBUG_LOG', true );

Voici à quoi il ressemblera une fois terminé :

déboguage wp-config.php.

débogage de wp-config.php.

Le débogage est maintenant activé sur votre site et les erreurs seront écrites dans le journal. Vous pouvez trouver le journal de débogage dans le répertoire wp-content, nommé debug.log.

Recherchez les noms de votre thème ou de vos extensions qui les désignent comme étant la cause du problème ou les références à un fichier spécifique. Même si vous n’êtes pas sûr de savoir quoi faire de ces informations, enregistrez-les quelque part – elles pourront vous être utiles si vous avez besoin d’aide.

Lorsque vous avez fini de déboguer, assurez-vous de supprimer ces lignes de code.

Revenir en arrière sur votre site

Lorsque les erreurs de WordPress se manifestent, la restauration d’une sauvegarde peut être une solution rapide et facile. Même si cela ne résout pas toujours le problème, cela vaut vraiment le coup d’essayer. Et si le problème se reproduit, vous pourrez peut-être revenir sur vos pas la prochaine fois.

La manière dont vous restaurez votre site web dépend de la façon dont vous l’avez sauvegardé. Si vous utilisez une extension, suivez les instructions de la documentation. Si les sauvegardes sont incluses avec votre hébergeur, vous pourrez probablement le faire à partir du tableau de bord de votre hébergement.

Par exemple, les utilisateurs de Kinsta peuvent restaurer une sauvegarde en se connectant à MyKinsta, en trouvant votre site sous Sites, en allant sur l’onglet Sauvegardes, puis en cliquant sur Restaurer vers

Avant de restaurer votre site en production, essayez-le sur un site de staging pour vous assurer que le site fonctionne effectivement et que vous n’écrasez pas votre travail.

Revenir à un thème par défaut

Parfois, l’erreur critique peut être attribuée à un conflit dans votre thème. La meilleure façon de le vérifier est de le supprimer temporairement et de revenir à un thème par défaut, ce qui devrait immédiatement résoudre le problème.

Assurez-vous d’abord de sauvegarder votre site, car vous aurez besoin d’un moyen de récupérer les fichiers de votre thème une fois qu’ils auront disparu. La simple réinstallation du thème peut entraîner la perte de votre style personnalisé.

Si vous avez accès à votre tableau de bord, c’est facile. Il suffit d’aller dans Apparence > Thèmes, de cliquer sur le thème pour le sélectionner, puis de cliquer sur Supprimer dans le coin inférieur droit de la fenêtre contextuelle.

Si vous ne voyez pas cette option, essayez de télécharger et d’installer un autre thème. Le plus sûr est d’essayer un thème par défaut comme Twenty Twenty-One.

Changer le thème de WordPress pour une option par défaut comme Twenty Twenty-One.

Changer le thème de WordPress pour une option par défaut comme Twenty Twenty-One.

Si vous n’avez pas accès à votre administration, suivez ces instructions pour revenir à un thème par défaut via FTP.

  • Étape 1 : Connectez-vous à votre site via FTP.
  • Étape 2 : Allez dans wp-content/themes. Vous avez deux possibilités : soit vous renommez le répertoire de votre thème (ce qui vous permettra de le réactiver plus tard), soit vous le supprimez tout simplement.
  • Étape 3 : Si vous n’avez pas déjà un thème de sauvegarde, téléchargez manuellement Twenty Twenty et placez ses fichiers dans le répertoire themes.

Votre site devrait maintenant revenir à Twenty Twenty. S’il se charge correctement maintenant, vous savez qu’il s’agissait d’un conflit de thème.

Pour restaurer les fichiers de votre thème, il suffit de réinstaller le thème ou de redonner au dossier son nom d’origine.

Désactiver toutes les extensions

Lorsque vous rencontrez une erreur critique, une extension est souvent en cause. Si vous avez plusieurs, voire des dizaines d’extensions sur votre site, essayer de localiser celle qui pose problème peut sembler une tâche ardue.

Mais il existe un moyen simple de trouver l’extension qui pose problème : désactivez-les toutes et voyez si cela résout le problème. Si c’est le cas, réactivez-les une par une jusqu’à ce que votre site tombe à nouveau en panne. Et voilà la coupable !

Pour désactiver vos extensions à partir du tableau de bord, rendez-vous dans Extensions > Extensions installées et cochez la case en haut de la liste pour les sélectionner toutes. Cliquez ensuite sur Actions groupées > Désactiver, ce qui devrait suffire à désactiver tout conflit et à restaurer votre site.

Vous pouvez également cliquer sur Supprimer pour supprimer entièrement leurs fichiers, mais vous devrez alors les réinstaller manuellement ou restaurer une sauvegarde.

Désactiver les extensions installées dans WordPress.

Désactiver les extensions installées dans WordPress.

Vous pouvez ensuite les activer une par un une revenant dans Extensions installées et en cliquant sur Activer sur chacune d’elles.

Vous pouvez faire essentiellement la même chose par FTP.

  • Étape 1 : Connectez-vous à votre site via FTP.
  • Étape 2 : Ouvrez le répertoire wp-content pour trouver vos extensions.
  • Étape 3 : Renommez le répertoire plugins en plugins_old et vérifiez que votre site fonctionne à nouveau.
  • Étape 4 : Renommez le répertoire en « plugins ». Les extensions devraient être encore désactivées, vous devriez donc pouvoir vous connecter à votre tableau de bord et les activer une par une. Si les extensions se réactivent automatiquement, renommez les répertoires d’extensions individuelles avec _old jusqu’à ce que votre site soit restauré.

Augmenter la limite de mémoire PHP

Même si une extension ou un thème est à l’origine de la panne de votre site web, la limite de mémoire PHP est souvent le véritable responsable.

Qu’est-ce que la limite de mémoire PHP ? Votre serveur web ne dispose que d’une certaine quantité de RAM, ou mémoire, et WordPress fixe une limite stricte à la quantité de mémoire que peut occuper un seul script PHP. Lorsque cette limite est dépassée, vous rencontrez l’écran blanc de la mort ou l’erreur critique.

Bien que vous ne souhaitiez pas fixer une limite de mémoire trop élevée et permettre à des scripts mal configurés de ralentir votre site, la valeur par défaut est peut-être beaucoup trop basse. En augmentant un peu la limite PHP, vous pouvez réparer instantanément votre site web.

  • Étape 1 : Accédez à votre site via FTP et ouvrez wp-config.php.
  • Étape 2 : Insérez le code suivant juste avant la dernière ligne et enregistrez.
define( 'WP_MEMORY_LIMIT', '128M' );
Définir la limite de mémoire dans wp-config-php.

Définir la limite de mémoire dans wp-config-php.

Vous pouvez également essayer 256M si cela ne résout pas le problème, mais tout ce qui est supérieur est définitivement inutile, sauf si cela est spécifiquement demandé dans la documentation de l’extension. Si le problème est lié à la limite de mémoire, l’extension que vous utilisez est très certainement défectueuse et doit être désactivée.

Remarque : certains hébergeurs peuvent imposer une limite de mémoire extrêmement basse et ne pas vous autoriser à l’augmenter. Si tel est le cas, votre seule option est de passer à un meilleur hébergeur ou de supprimer l’extension à l’origine du problème.

Bien que Kinsta impose une limite de mémoire, elle est configurée à 256 Mo. Vous ne devriez avoir aucun problème à faire fonctionner des extensions légitimes sur un plan Kinsta.

Augmenter la taille maximale des fichiers à téléverser et les fonctions de traitement de texte

Si vous ne voyez l’erreur critique que dans certaines situations et non pas constamment sur chaque page, une petite modification de quelques fonctions PHP pourrait permettre de la corriger.

Si vous téléversez des fichiers volumineux et que vous vous retrouvez sur un écran d’erreur, c’est probablement parce que la taille maximale de téléversements de fichiers est trop petite, tandis que la rupture de certaines pages volumineuses peut être corrigée en augmentant les limites de récursion et de retour en arrière.

Tout d’abord, vérifiez la taille maximale de téléversement et comparez-la au fichier que vous essayez de téléverser. Vous pouvez trouver cela en allant dans Média > Ajouter et en vérifiant sous l’outil de téléversement de fichiers.

Vérification de la taille maximale des téléversements de fichiers dans WordPress.

Vérification de la taille maximale des téléversements de fichiers dans WordPress.

Pour résoudre l’un ou l’autre de ces problèmes, vous devrez vous connecter au FTP et modifier le fichier wp-config.php, en plaçant le nouveau code juste au-dessus de la dernière ligne de commentaires.

Pour augmenter la taille maximale de téléversement de fichier, ajoutez ce code :

ini_set('upload_max_size' , '256M' );
ini_set('post_max_size','256M');

Et pour corriger la rupture des grandes pages sur votre site, ajoutez ce code :

ini_set('pcre.recursion_limit',20000000);

ini_set('pcre.backtrack_limit',10000000);

Videz le cache de votre site

La mise en cache est un excellent moyen d’accélérer votre site web, et la plupart du temps, c’est une bonne chose. Mais il arrive que le cache soit corrompu et que votre site génère des erreurs.

Dans ce cas, une solution simple consiste à vider le cache, ce qui devrait suffire à résoudre le problème et à remettre votre site en état de marche.

N’ayez crainte : la version en cache de vos pages sera bientôt restaurée, permettant à votre site de se charger à nouveau rapidement. L’effacement du cache supprimera simplement les fichiers corrompus bloqués.

Les utilisateurs de MyKinsta peuvent vider le cache de leur site via leur tableau de bord d’hébergement. Allez sur Sites > Outils, puis cliquez sur Vider le cache.

Vous utilisez un autre hébergeur, ou peut-être une extension de mise en cache ? Consultez leur documentation ; ils devraient être en mesure de vous donner des instructions détaillées.

Mettez à jour votre version de PHP

Un PHP obsolète peut entraîner la rupture de votre site, et d’autres conflits ne manqueront pas de se produire. Vous souhaitez généralement que votre site utilise la dernière version de PHP prise en charge par WordPress, soit actuellement PHP 7.3 à 8.0.

Certains utilisateurs de WordPress préfèrent rester sur PHP 7.4 car ils sont préoccupés par la compatibilité des thèmes et des extensions. En général, cela ne pose pas de problème. Mais si vous utilisez PHP 5.x, il est impératif de procéder à une mise à niveau car cela peut provoquer de graves conflits.

Une mise à jour de PHP est une opération importante, alors assurez-vous d’avoir une sauvegarde prête avant de l’essayer.

Les utilisateurs de Kinsta peuvent mettre à jour la version de PHP avec MyKinsta sans avoir besoin de faire quoi que ce soit de compliqué. Il suffit de se connecter et d’aller dans Sites > Outils, puis de cliquer sur Modifier sous Moteur PHP. Sélectionnez la version que vous souhaitez et, après une courte attente, votre site fonctionnera avec la dernière version de PHP.

Si vous n’utilisez pas Kinsta, la mise à niveau de PHP dépendra de votre hébergeur. Contactez-les pour obtenir de l’aide.

Rechercher de logiciels malveillants

Parfois, une erreur critique peut être causée par un logiciel malveillant, surtout si vous remarquez des scripts PHP étranges qui ne peuvent pas être attribués à vos extensions ou à votre thème. La suppression des logiciels malveillants est une tâche difficile, surtout lorsque vous êtes bloqué sur votre site web et que vous ne pouvez même pas lancer une analyse.

Il peut être difficile de faire la différence entre des fichiers légitimes et des fichiers suspects ajoutés par des logiciels malveillants, et la suppression de fichiers de base aléatoires n’est pas forcément une bonne solution. Les logiciels malveillants peuvent également modifier les fichiers PHP, en y cachant des scripts que vous ne remarquerez pas comme étant malveillants, sauf si vous êtes un développeur.

Si vous pensez qu’un logiciel malveillant en est la cause, il est préférable de demander de l’aide à votre hébergeur.

Si tout le reste échoue : Où trouver de l’aide pour WordPress

Si vous avez essayé toutes ces options et que rien ne fonctionne, vous avez certainement un vrai problème sur les bras. Mais vous pouvez toujours vous tourner vers votre hébergeur pour qu’il vous aide à identifier et à résoudre le problème. Un bon hébergeur vous fournira le support dont vous avez besoin pour remettre votre site en état de marche.

Avec chaque plan, Kinsta offre un support WordPress en direct 24/7. Avec nos outils de support intégrés dans votre tableau de bord MyKinsta, obtenir de l’aide à tout moment n’est qu’à un clic. Les temps de réponse sont rapides – souvent moins de deux minutes – donc vous n’aurez pas à attendre avec un site en panne pendant des heures ou des jours.

Alors, quelle est l’étendue du support par rapport à ce problème particulier ? Kinsta offre un support technique lorsque des erreurs apparaissent sur votre site, y compris la fameuse erreur critique. Nous pouvons vous aider à identifier exactement les fichiers ou les extensions qui causent le problème.

Le support de Kinsta, en chiffres.

Le support de Kinsta, en chiffres.

Vous devrez résoudre le problème vous-même ou avec l’aide d’un développeur, mais le service de support de Kinsta sera heureux de vous fournir des instructions sur la manière de procéder (par exemple, comment accéder au fichier via FTP).

Chaque plan inclut l’accès au même support de qualité ; il n’y a pas de plan de support prioritaire, ni de traitement spécial accordé à certains clients. Donc, si vous êtes bloqué sur une erreur critique et que vous avez besoin d’aide pour la résoudre, adressez-vous au support Kinsta pour obtenir de l’aide.

Résumé

L’erreur critique de WordPress peut avoir plusieurs causes, mais le problème est souvent lié à PHP. Soit la limite de mémoire PHP a été dépassée, soit vos extensions ou vos thèmes ont des problèmes.

Le moyen le plus rapide de résoudre le problème est de revenir en arrière sur votre site web si vous disposez d’une sauvegarde, mais il existe une variété d’autres méthodes que vous pouvez essayer, de l’augmentation de la limite de mémoire PHP à l’identification et la désactivation d’une extension problématique.

Le dépannage peut nécessiter d’essayer plusieurs choses différentes, mais ne vous découragez pas si vous ne parvenez pas à le résoudre vous-même. Vous pouvez toujours obtenir une assistance WordPress auprès d’un hébergeur comme Kinsta. En cas de doute, faites appel à des experts.

Et si votre site est souvent en proie à des erreurs, consultez notre guide des plus de 65 erreurs les plus courantes de WordPress.


Si vous avez aimé ce tutoriel, alors vous allez adorer notre support. Tous les plans d’hébergement de Kinsta incluent le support 24/7 de nos développeurs et ingénieurs WordPress expérimentés. Discutez avec la même équipe qui soutient nos clients du Fortune 500. Découvrez nos plans