Avec plus d’un million d’installations actives, W3 Total Cache est l’une des extensions de mise en cache et d’optimisation les plus populaires du dépôt WordPress. Contrairement aux autres extensions WordPress d’optimisation qui offrent une interface relativement plus simple et rationalisée, W3 Total Cache donne un contrôle complet sur la configuration de la mise en cache de votre site WordPress.

La granularité des réglages de W3TC en fait une extension idéale pour les utilisateurs avancés et les développeurs qui veulent avoir un contrôle ultime sur leurs sites WordPress. Dans cet article, nous allons examiner en détail les réglages de W3 Total Cache, et nous vous donnerons la configuration que nous recommandons pour améliorer les performances de votre site WordPress.

Si vous êtes un utilisateur de Kinsta, vous n’aurez pas besoin de configurer certains réglages dans W3 Total Cache car notre pile d’hébergement intègre déjà de nombreuses optimisations. Par exemple, la mise en cache des pages au niveau du serveur via NGINX est activée par défaut sur tous les sites Kinsta, vous n’aurez donc pas besoin de l’activer dans W3 Total Cache. Si vous configurez W3TC sur un site hébergé par Kinsta, il suffit de prêter une attention particulière aux instructions de configuration ci-dessous. Nous ne manquerons pas de vous faire savoir si un réglage spécifique n’est pas nécessaire ou compatible avec Kinsta.

Comment installer W3 Total Cache

Si vous n’avez pas W3 Total Cache installé sur votre site, vous pouvez l’installer directement dans votre tableau de bord WordPress. Il vous suffit de rechercher « W3 Total Cache » sur la page « Ajouter des extensions » et de l’installer.

Installer W3 Total Cache.

Installer W3 Total Cache.

Il existe également une version Pro de W3 Total Cache, qui peut être achetée sur le site web de BoldGrid. La version Pro est dotée de quelques fonctionnalités supplémentaires comme la mise en cache de l’API REST, la mise en cache de Google Maps et d’autres extensions. Dans cet article, nous utiliserons la version gratuite du dépôt des extensions WordPress.

Boostez les performances de votre site #WordPress 🚀 et prenez le contrôle des fonctionnalités avancées grâce à ce guide des réglages de W3 Total Cache ⚡️Click to Tweet

Où sont placés les réglages de W3 Total Cache ?

Après avoir installé W3 Total Cache, vous verrez un onglet « Performance » dans la colonne latérale de votre tableau de bord d’administration WordPress. En cliquant sur l’onglet « Performance », vous verrez apparaître divers sous-menus comme « Paramètres généraux », « Mise en page du cache », « Minifier », et bien d’autres encore.

Colonne latérale de réglages de W3 Total Cache.

Colonne latérale de réglages de W3 Total Cache.

Vous pouvez également accéder aux réglages de W3 Total Cache en utilisant l’onglet « Performance » de votre barre d’outils d’administration WordPress.

Barre d’outils d’administration des réglages de W3 Total Cache.

Barre d’outils d’administration des réglages de W3 Total Cache.

Comment purger le cache de W3 Total Cache

Avant d’entrer dans la configuration de W3 Total Cache, voyons rapidement comment purger ou vider votre cache. Si vous survolez l’onglet « Performance » dans la barre d’outils de l’administrateur, vous verrez deux options de purge.

  1. Purger tous les caches – purgez toutes les caches en même temps.
  2. Purger des modules – purge d’un cache individuel (par exemple, actifs minifiés, cache de pages, cache d’objets, etc.)
Purge W3 Total Cache.

Purge W3 Total Cache.

Réglages généraux de W3 Total Cache

Plongeons dans le menu « Paramètres généraux » de W3 Total Cache pour configurer quelques réglages de base.

Cache de page

Par défaut, chaque demande adressée à votre site WordPress est rendue en temps réel. Pour certains types de sites comme les boutiques de commerce électronique ou les forums de discussion, le rendu dynamique est idéal. Toutefois, pour les blogs, les sites d’information et d’autres sites qui ne nécessitent pas de contenu dynamique, l’ajout d’une couche de mise en cache des pages peut améliorer les performances et réduire la charge du serveur.

Activez la mise en cache des pages dans W3TC.

Activez la mise en cache des pages dans W3TC.

Si votre site est hébergé sur Kinsta, vous n’avez pas à vous soucier de la mise en cache des pages. Nous disposons d’une configuration performante au niveau du serveur qui met automatiquement en cache les pages de votre site dans des fichiers HTML statiques. Si votre hébergeur ne propose pas de mise en cache des pages, vous pouvez activer la mise en cache des pages dans l’extension W3 Total Cache.

Minifier

La minification de vos ressources HTML, CSS et JavaScript peut réduire la taille globale des pages de votre site en supprimant les espaces inutiles. Pour la plupart des sites WordPress, il suffit d’activer la fonction « Minifier » de W3 Total Cache et de sélectionner l’option « Auto » pour le « Mode Minify ».

Minifier les ressources HTML, CSS et JavaScript dans W3TC.

Minifier les ressources HTML, CSS et JavaScript dans W3TC.

Dans certains cas, la minification des ressources peut provoquer la rupture du code CSS ou JavaScript, ce qui entraîne souvent des erreurs visibles sur l’interface publique. Si vous remarquez des problèmes inhabituels sur votre site après la minification des ressources, nous vous recommandons de travailler avec un développeur pour identifier les ressources qui posent problème. Ensuite, vous pouvez utiliser la fonction « Minifier » en mode manuel, qui vous permet de contourner la minification pour des fichiers CSS et JavaScript spécifiques.

Cache Opcode

WordPress est un CMS dynamique, ce qui signifie que les workers PHP exécutent constamment du code en arrière-plan. Le cache Opcode permet d’accélérer votre site en stockant le code PHP compilé, ce qui rend plus rapides les requêtes ultérieures nécessitant le même code.

Activer le cache opcode dans W3TC.

Activer le cache opcode dans W3TC.

Si votre site est hébergé chez Kinsta, vous n’avez pas à vous soucier d’activer une couche de mise en cache opcode dans W3 Total Cache. Nous activons OPcache, un cache opcode, sur tous les environnements en production. OPcache est désactivé sur les environnements de staging pour garantir que le code PHP compilé n’est pas mis en cache et n’interfère pas avec le développement et le débogage du site.

Si votre hébergeur ne propose pas de cache opcode, nous vous recommandons de l’activer dans W3 Total Cache. N’oubliez pas que la fonction de cache opcode n’est disponible que dans la version Pro de W3TC.

Cache de base de données

La base de données de W3TC stocke les résultats des requêtes de la base de données MySQL. Bien que cette fonction semble utile, nous recommandons de la désactiver et d’utiliser plutôt un cache objet.

Mise en cache de la base de données dans W3 Total Cache.

Mise en cache de la base de données dans W3 Total Cache.

Nous avons constaté que dans certains cas, la fonction de cache de la base de données peut entraîner une forte utilisation de l’unité centrale. Cela signifie que la quantité de CPU économisée par le stockage des résultats des requêtes de la base de données pourrait être compensée par l’augmentation de la puissance de calcul nécessaire à cette fonction.

Cache objets

Dans le contexte de WordPress, un cache objet stocke les résultats des requêtes effectuées dans la base de données. WordPress possède en fait un cache objet intégré, mais il ne conserve les données que pour un seul chargement de page. Cela permet un rendu plus efficace des pages car cela garantit qu’un chargement de page ne devra pas gaspiller les ressources du CPU en exécutant des requêtes identiques de base de données.

Si le cache objet par défaut de WordPress est sans aucun doute bénéfique pour les performances, un cache objet qui retient les données à travers les chargements de pages est encore mieux ! La fonction « Cache objet » de W3TC ajoute un script de mise en cache personnalisé dans votre répertoire /wp-content, et modifie le comportement du cache objet de WordPress pour conserver les données de manière persistante (sur plusieurs chargements de pages).

Nous vous recommandons d’activer la fonction de cache objet de W3TC sur votre site WordPress afin d’accélérer les requêtes qui utilisent des requêtes de base de données si votre site n’est pas hébergé sur Kinsta.

Cache objet de W3 Total Cache.

Cache objet de W3 Total Cache.

Si votre site est hébergé chez Kinsta, nous proposons une couche de mise en cache objet très performante, propulsée par notre module Redis. Redis est une structure open source de données en mémoire souvent utilisée pour les applications de base de données et de courtage de messages.

Comme Redis met les données en cache dans la mémoire vive, il permet à WordPress d’accéder aux données mises en cache à partir d’un cache objet persistant, ce qui est beaucoup plus rapide que les configurations de cache objet traditionnelles.

Cache du navigateur

La mise en cache du navigateur peut accélérer considérablement votre site WordPress en stockant localement des ressources statiques telles que CSS, JavaScript, images et polices. La mise en cache du navigateur utilise une période d’expiration pour déterminer la durée de mise en cache des ressources. Sur le web moderne, la plupart des développeurs spécifient une période d’expiration d’un an pour les ressources statiques.

Activez la mise en cache du navigateur dans W3 Total Cache.

Activez la mise en cache du navigateur dans W3 Total Cache.

Pour les sites hébergés chez Kinsta, nous appliquons une période de cache d’un an pour les fichiers statiques. Cela peut être vérifié en vérifiant l’en-tête cache-control pour un fichier statique hébergé chez Kinsta. Si votre hébergeur n’impose pas de « délai d’expiration à long terme » pour la mise en cache du navigateur, vous pouvez activer la fonction « Cache navigateur » dans W3 Total Cache et configurer le délai d’expiration.

CDN (Content Delivery Network)

Si vous utilisez un CDN, ou un réseau de diffusion de contenu, pour décharger des fichiers statiques dans des centres de données du monde entier, vous pouvez configurer W3 Total Cache pour réécrire les URL des « fichiers de thèmes », fichiers joints de la médiathèque, CSS, JS » et autres avec votre nom d’hôte CDN.

Régalges CDN dans W3 Total Cache.

Régalges CDN dans W3 Total Cache.

Si votre site est hébergé chez Kinsta, nous vous recommandons d’utiliser Kinsta CDN, notre réseau de diffusion de contenu à haute performance alimenté par KeyCDN. Lorsque Kinsta CDN est activé, les URLs des fichiers statiques seront automatiquement réécrits pour être servis depuis Kinsta CDN.

Si vous préférez utiliser un autre fournisseur de CDN ou si votre site n’est pas hébergé sur Kinsta, vous pouvez activer la fonction « CDN » dans W3 Total Cache et ajouter votre URL de CDN.

Proxy inverse

Un proxy inverse se trouve entre votre serveur web et WordPress, et peut être utilisé pour effectuer diverses manipulations logiques sur les requêtes entrantes. W3TC prend en charge Varnish, qui est un « accélérateur HTTP » très populaire pour la mise en cache et le service de données dans le but de réduire la charge de la zone d’administration.

Pour pouvoir utiliser Varnish, le paquet Varnish doit d’abord être installé par votre hébergeur. Si vous êtes un client Kinsta, n’activez pas l’option de proxy inverse car notre infrastructure n’est pas conçue pour fonctionner avec Varnish.

Expérience utilisateur

L’optimisation de l’ »expérience utilisateur » de W3TC vous permet d’activer le chargement différé, de désactiver les emojis et de désactiver le script wp-embed.js. Nous vous recommandons d’activer le chargement différé sur votre site WordPress pour accélérer le chargement des pages. Si vous n’utilisez pas encore le chargement différé dans votre navigateur ou à l’aide d’une extension, nous vous recommandons d’utiliser W3 Total Cache pour le chargement différé.

Réglages d’expérience utilisateur dans W3TC.

Réglages d’expérience utilisateur dans W3TC.

Dans le monde d’aujourd’hui, la plupart des systèmes d’exploitation ont une prise en charge intégrée des emojis. Ainsi, vous pouvez désactiver le script emoji inclus dans WordPress si vous n’êtes pas un utilisateur intensif d’emoji. L’utilisation de W3TC pour supprimer wp-emoji-release.min.js vous aidera à réduire une requête HTTP et à supprimer ~10KB des chargements de vos pages.

De même, si vous n’intégrez pas les articles WordPress, vous pouvez désactiver wp-embed.js avec W3 Total Cache. La désactivation de ce script n’affectera pas la fonctionnalité oEmbed pour l’intégration de vidéos YouTube, de flux SoundCloud, etc.

Divers

W3 Total Cache dispose de quelques réglages divers que vous pouvez également configurer. Si vous souhaitez afficher un widget Google Page Speed dans WordPress, vous pouvez saisir votre clé API Page Speed. Il existe également une option permettant d’afficher le classement de la vitesse des pages dans la barre de menu pour chaque page de votre site WordPress.

Réglages divers dans W3 Total Cache.

Réglages divers dans W3 Total Cache.

Pour les autres réglages comme « chemin d’accès au fichier de configuration du serveur NGINX », « activer le verrouillage des fichiers », « optimiser la page améliorée du disque et minifier la mise en cache du disque pour NFS », nous recommandons de les laisser dans leurs réglages par défaut, à moins que vous n’ayez une raison particulière de les modifier.

Déboguage

Si vous rencontrez un problème sur votre site, W3 Total Cache dispose d’un menu « Déboguage » pratique qui vous permet de désactiver des couches de cache et des réglages d’optimisation spécifiques. Par exemple, si vous remarquez un problème visuel sur votre site, vous pouvez activer le mode de débogage pour l’option « Minifier », qui insérera des commentaires HTML dans le code source de votre page pour vous aider à résoudre le problème.

Mode de débogage dans W3 Total Cache.

Mode de débogage dans W3 Total Cache.

Comme la fonction de débogage alourdit la charge de vos ressources serveur, nous vous recommandons de ne l’utiliser que dans un environnement de staging ou pendant les heures de faible trafic. En outre, assurez-vous de désactiver le mode de débogage une fois que vous avez terminé votre dépannage !

Importer / exporter les réglages

Une fois que vous avez terminé la configuration de vos réglages, vous pouvez utiliser la fonction « Importer / Exporter » de W3TC pour créer une sauvegarde de votre configuration. W3 Total Cache possède un grand nombre de réglages, donc être capable d’exporter une sauvegarde complète est un excellent moyen de garder l’esprit tranquille. De plus, il vous permet de reproduire facilement votre configuration personnalisée de W3TC sur plusieurs sites sans avoir à configurer manuellement quoi que ce soit.

Importer et exporter les réglages de W3TC.

Importer et exporter les réglages de W3TC.

Réglages de W3 Total Cache – Cache de page

Plongeons dans les réglages de « Cache de page » de W3 Total Cache. N’oubliez pas que si votre site est hébergé chez Kinsta, vous n’avez pas à vous soucier de la mise en cache des pages – alors n’hésitez pas à passer cette section.

Alias

La fonction « Alias » de W3 Total Cache vous permet de mettre en cache du contenu WordPres identique disponible sur différents domaines. Nous vous recommandons de ne pas activer cette fonction. Si votre site WordPress est accessible sur différents domaines (par exemple, domain.com et www.domain.com), il est préférable de mettre en place une règle de redirection 301 pour rediriger les requêtes vers votre domaine principal afin d’éviter les pénalités de contenu dupliqué de Google et d’autres moteurs de recherche.

Préchargement du cache

La fonction « Préchargement du cache » parcourt votre plan de site et demande aux pages de votre site de précharger le cache des pages. Pour la plupart des sites, nous recommandons de désactiver le préchargement du cache car il peut entraîner des pics de ressources du serveur qui annulent les avantages potentiels en termes de performances.

Si vous souhaitez activer le préchargement du cache, W3TC vous permet de spécifier une URL de plan du site, un intervalle de mise à jour et des pages par intervalle. Veillez à ne pas définir « l’intervalle de mise à jour » et « les pages par intervalle » trop haut pour réduire le risque de pics de CPU.

Politique de purge

La « Politique de purge » de W3TC vous permet de spécifier les pages et les flux que vous souhaitez purger automatiquement après la publication ou la modification des publications. Pour la plupart des sites, les réglages par défaut (page d’accueil, page des articles et flux de blog) devraient suffire. Si vous souhaitez ajouter des pages supplémentaires à la politique de purge, vous pouvez configurer diverses options.

API REST

L’API REST incluse dans WordPress vous permet d’interroger les données au format JSON. L’API REST est utilisée par une variété d’extensions, et est cruciale pour les configurations headless de WordPress. En fonction de votre cas d’utilisation exact de l’API REST, la mise en cache des résultats de la requête peut être une bonne idée. La mise en cache de l’API REST fait partie de la catégorie « si vous en avez besoin, vous le saurez », donc si vous n’êtes pas sûr d’activer ou non la mise en cache de l’API REST, nous vous recommandons de la laisser sur « Ne pas mettre en cache ».

Avancé

Dans les options « Avancé » de cache de page de W3TC, vous pouvez personnaliser divers réglages, notamment les « chaînes de requête acceptées », les « agents utilisateurs rejetés », les réglages de contournement du cache granulaire, et bien d’autres encore. Par exemple, si vous devez configurer votre W3 Total Cache pour ne jamais mettre en cache les articles dans une certaine catégorie ou étiquette, vous pourrez le faire dans les options « Avancées ».

Comme ces réglages peuvent être très spécifiques à un site, nous ne pouvons pas fournir de « réglage recommandé ». Cela étant dit, si vous cherchez à personnaliser un aspect très spécifique du comportement de mise en cache des pages de votre site, il est certain que vous devrez jeter un coup d’œil aux options avancées.

Réglages de W3 Total Cache – Minifier

Ensuite, passons en revue les réglages « Minifier » de W3 Total Cache.

HTML & XML

Dans la section « HTML & XML », vous pouvez configurer les réglages de minification HTML.

JS

Dans la section « JS », vous pouvez configurer les réglages de minification JavaScript.

CSS

Dans la section « CSS », vous pouvez configurer les réglages de minification CSS.

Avancé

La section « Avancé » contient quelques réglages supplémentaires permettant de personnaliser le comportement de la minification.

Le reste de la section « Avancé » comprend des champs de saisie qui vous permettent de spécifier des fichiers de ressources qui ne doivent jamais être minifiés. Il y a également un champ « Agents utilisateurs rejetés » qui permet de servir des fichiers non minifiés à certains agents utilisateurs. Enfin, vous pouvez ajouter des fichiers de ressources externes à inclure dans le processus de minification de W3 Total Cache.

Réglages de W3 Total Cache – Cache objet

Le prochain point de la liste est le paramétrage du « cache objet » de W3TC. Pour la plupart des sites, les réglages par défaut fonctionneront parfaitement, mais nous allons les passer en revue.

Réglages de W3 Total Cache – Cache du navigateur

La plupart des hébergeurs WordPress, y compris Kinsta, mettent déjà en œuvre des en-têtes de cache de navigateur appropriés au niveau du serveur web. Si votre hébergeur ne le fait pas, ou si vous souhaitez personnaliser davantage le comportement de la mise en cache du navigateur, vous pouvez le faire avec W3 Total Cache.

Dans les réglages du « Cache du navigateur », les réglages par défaut des sections « Général », « CSS & JS », et « HTML & XML » et « Média et autres fichiers » sont adéquats pour la plupart des sites WordPress. Comme il y a beaucoup de réglages sur cette page, nous recommandons de consulter un développeur avant de modifier le comportement du cache du navigateur. Cela dit, vous trouverez ci-dessous quelques réglages clés à prendre en compte en ce qui concerne la mise en cache du navigateur.

La page de configuration du « cache du navigateur » contient également une variété de réglages liés aux en-têtes de sécurité comme la politique de sécurité du contenu (CSP) et la protection X-XSS. Nous recommandons toujours de travailler avec un développeur qualifié pour passer en revue ces réglages, car des configurations incorrectes peuvent avoir un impact direct sur l’expérience utilisateur de votre site. Par exemple, l’activation de l’en-tête HSTS sans un certificat SSL et une configuration HTTPS appropriés peut rendre votre site inaccessible.

Réglages de W3 Total Cache – Groupes d’agents utilisateurs

La fonction « Groupes d’agents utilisateurs » de W3 Total Cache est très puissante si vous avez besoin de rediriger le trafic en fonction du type d’appareil d’un utilisateur. Par exemple, vous pouvez configurer votre site pour qu’il soit rendu avec un thème différent si un utilisateur visite votre site depuis un téléphone portable. De même, vous pouvez rediriger les utilisateurs vers un site complètement différent si votre site mobile vit sur un sous-domaine unique.

À l’ère de la conception de sites web adaptatifs, nous ne voyons pas trop de cas d’utilisation de cette fonctionnalité particulière. Aujourd’hui, la meilleure pratique consiste à rendre votre site adaptatif dès le départ au lieu de s’appuyer sur plusieurs thèmes ou un sous-domaine réservé aux mobiles.

Réglages de W3 Total Cache – Groupes de référent

Un référent HTTP est un en-tête HTTP facultatif qui fournit des informations sur l’origine d’une requête. Par exemple, si un visiteur clique sur votre site à partir d’une liste de recherche Google, le référent HTTP sera google.com.

Dans W3 Total Cache, vous pouvez définir un comportement de mise en cache personnalisé basé sur le référent HTTP d’une requête avec « Groupes de référents ». Par exemple, vous pouvez créer un groupe de référence composé de moteurs de recherche et personnaliser le comportement de la mise en cache pour les requêtes provenant de ces seuls domaines.

Comme pour les « groupes d’agent utilisateur » mentionnés ci-dessus, vous pouvez également rediriger les requêtes vers un autre domaine grâce à la fonction « Groupes de référents ». La plupart des sites WordPress n’ont pas besoin de mettre en place des groupes de référents, nous ne recommandons donc pas d’en configurer.

Réglages de W3 Total Cache – Groupes de cookies

Le dernier groupe de mise en cache pris en charge par W3 Total Cache est le « Groupe de cookies » . Cette fonctionnalité vous permet de créer des groupes de mise en cache et des comportements uniques basés sur les cookies d’une requête. Comme pour les « Groupes d’agents utilisateurs » et les « Groupes de référents », la plupart des sites n’auront pas besoin de mettre en place une configuration de mise en cache personnalisée basée sur les cookies. Si votre site nécessite une mise en cache basée sur des cookies, nous vous recommandons de travailler avec un développeur pour le configurer correctement.

Réglages de W3 Total Cache – CDN

Passons maintenant aux réglages CDN de W3 Total Cache.

Avancé

Réglages de W3 Total Cache – Expérience utilisateur

Ensuite, personnalisons les réglages de l’ »expérience utilisateur », ou chargement différé, dans W3 Total Cache.

Extensions disponibles pour W3 Total Cache

W3 Total Cache offre diverses extensions pour s’intégrer à des services tiers. W3TC dispose actuellement d’extensions pour les services suivants.

Si vous utilisez l’un de ces services sur votre site, nous vous recommandons de mettre en place l’extension appropriée pour assurer une bonne compatibilité avec W3 Total Cache. Dans cette section, nous allons examiner l’extension Cloudflare pour W3 Total Cache.

Comment configurer W3 Total Cache avec l’extension Cloudflare

Pour intégrer Cloudflare à W3 Total Cache, vous aurez besoin de deux éléments d’information de votre tableau de bord Cloudflare : l’e-mail du compte et la clé API. L’e-mail du compte est l’e-mail que vous utilisez pour vous connecter à Cloudflare. Voyons comment configurer une clé d’API Cloudflare.

Dans le tableau de bord de Cloudflare, cliquez sur l’onglet « Vue d’ensemble ». Ensuite, faites défiler vers le bas et cliquez sur « Obtenez votre jeton d’API » dans la colonne latérale de droite.

Voir votre clé API globale Cloudflare.

Voir votre clé API globale Cloudflare.

Faites défiler vers le bas et cliquez sur Voir à côté de « Clé API globale » pour obtenir votre clé API Cloudflare. Veillez à ne pas partager cette clé API en dehors de W3 Total Cache, car elle peut être utilisée pour contrôler votre compte Cloudflare.

Voir votre clé API globale Cloudflare.

Voir votre clé API globale Cloudflare.

Ensuite, activez l’extension Cloudflare dans la page « Extensions » de W3 Total Cache et cliquez sur « Réglages ». Dans la section « Informations », cliquez sur le bouton Autoriser.

Autoriser Cloudflare dans W3 Total Cache.

Autoriser Cloudflare dans W3 Total Cache.

Dans la fenêtre contextuelle suivante, saisissez l’e-mail de votre compte Cloudflare et la clé API. Si vous recevez un message d’erreur, vérifiez que votre e-mail et votre clé API sont correctes. Une fois les informations d’identification autorisées, vous devriez voir des réglages Cloudflare supplémentaires sur la page.

Réglages de Cloudflare dans W3 Total Cache.

Réglages de Cloudflare dans W3 Total Cache.

Passons en revue les réglages de Cloudflare dans W3 Total Cache.

Mise en cache de Cloudflare

Cette section vous permet de personnaliser les réglages de mise en cache de Cloudflare.

Traitement du contenu Cloudflare

Plongeons dans les réglages de traitement du contenu de Cloudflare dans W3 Total Cache.

Traitement d’images de Cloudflare

Passons en revue les réglages de traitement d’image de Cloudflare.

Protection Cloudflare

La principale caractéristique de Cloudflare est un pare-feu sophistiqué qui peut vous aider à vous protéger contre les attaques DDoS et les acteurs malveillants. Passons en revue les réglages de sécurité de Cloudflare.

SSL Cloudflare

Enfin, vous devez vous assurer que vos réglages de SSL Cloudflare sont correctement configurés. Nous allons passer en revue la bonne configuration dans cette section.

Réglages WooCommerce de W3 Total Cache

WooCommerce est la plateforme de commerce électronique la plus populaire pour les sites WordPress. Si vous utilisez W3 Total Cache avec votre boutique WooCommerce, vous devez vous assurer que votre configuration est correcte pour éviter la mise en cache des données des clients.

Contourner les cookies WooCommerce

Pour contourner la mise en cache des pages qui contiennent des cookies spécifiques à WooCommerce, allez dans les réglages de « Mise en cache des pages » de W3TC, faites défiler la page jusqu’à « Cookies rejetés » et ajoutez les quatre éléments ci-dessous.

Contourner les cookies WooCommerce dans W3 Total Cache.

Contourner les cookies WooCommerce dans W3 Total Cache.

Par mesure de sécurité, nous vous recommandons également de contourner les URLs spécifiques à WooCommerce comme la page du panier, la page de paiement et la page de compte. Pour éviter que ces pages ne soient mises en cache, allez dans les réglages de « mise en cache de page » de W3TC, et ajoutez les URLs à la section « Ne jamais mettre en cache les pages suivantes ».

Contournez les pages WooCommerce depuis W3 Total Cache.

Contournez les pages WooCommerce depuis W3 Total Cache.

Comment réinitialiser tous les réglages dans W3 Total Cache

Dans certains cas, vous devrez peut-être recommencer avec votre configuration W3TC. Voici comment rétablir les réglages par défaut de W3 Total Cache. Allez dans le menu « Paramètres généraux » de W3TC, faites défiler vers le bas jusqu’à la section « Importer / Exporter les paramètres », et cliquez sur « Restaurer les paramètres par défaut ».

Rétablir les réglages par défaut de W3 Total Cache.

Rétablir les réglages par défaut de W3 Total Cache.

Avec plus d'un million d'installations actives, W3 Total Cache est ✨populaire✨ pour une bonne raison. Découvrez comment le configurer et optimiser vos réglages ici 👇Click to Tweet

Résumé

Comme vous pouvez le voir, l’extension W3 Total Cache est bourrée de fonctionnalités et de réglages. De la mise en cache des pages à la minification des ressources, en passant par l’intégration de Cloudflare, W3TC a tout ce dont vous avez besoin pour améliorer les performances de votre site WordPress !

Dans cet article, nous avons passé en revue la configuration recommandée pour l’extension W3TC. Avez-vous une extension d’optimisation WordPress préférée ? Faites-le nous savoir dans les commentaires ci-dessous !


Si vous avez aimé cet article, alors vous allez adorer la plateforme d’hébergement WordPress de Kinsta. Accélérez votre site Web et obtenez le support 24/7 de notre équipe de vétérans de WordPress. Notre infrastructure propulsée par Google Cloud met l’accent sur la mise à l’échelle automatique, la performance et la sécurité. Laissez-nous vous montrer la différence de Kinsta ! Découvrez nos plans