Certains d’entre vous préféreront peut-être migrer votre site vous-même, peut-être en raison de données sensibles ou peut-être voulez-vous simplement le faire immédiatement plutôt que de vous coordonner avec nous. Pour migrer votre site vers Kinsta, nous vous recommandons fortement d’utiliser le plugin gratuit WordPress Duplicator, et c’est pourquoi nous avons conçu ce guide détaillé pour vous.

Cependant, veuillez noter que Duplicator peut ne pas être entièrement compatible avec certains sites WordPress. Notre équipe de support est toujours ravie de répondre à vos questions de base sur la migration, mais ne peut pas vous aider en cas d’échec de migration après coup, car cela n’entre pas dans le cadre de notre support.

Tous nos plans incluent une ou plusieurs migrations gratuites. Les plans de démarrage exigent un paiement annuel pour être admissibles. Si vous vous inquiétez de l’intégrité de vos données, nous vous recommandons vivement de faire appel à notre équipe de migration professionnelle. Les migrations additionnelles peuvent être commandées pour un montant unique de 100 $ et nous offrons également des prix de migration en masse.

Vue d’ensemble de la migration avec Duplicator

Duplicator génère deux fichiers : un fichier zip contenant une archive de tous les fichiers + base de données, et un fichier installer.php qui peut être utilisé pour restaurer le site en utilisant l’archive.

Une fois que vous avez généré le fichier d’archive et téléchargé à la fois le fichier d’archive et le fichier installer.php, il vous suffit de télécharger ces deux fichiers sur votre nouveau site Kinsta, puis d’exécuter le fichier installer.php en y accédant via votre URL temporaire Kinsta.

Duplicator vous guidera ensuite à travers le processus de restauration. Pendant le processus de restauration, il vous sera demandé les nouveaux détails de connexion à la base de données. Vous devrez copier et coller les détails d’accès à la base de données qui se trouvent dans l’onglet Info du site dans votre tableau de bord MyKinsta.

Duplicator mettra alors à jour votre fichier wp-config.php et réécrira les URLs dans la base de données avec l’URL Kinsta temporaire (par exemple, example.kinsta.com). Réécrire les URLs vous permettra de tester votre site tel qu’il est hébergé sur Kinsta sans avoir à faire pointer votre site en direct vers Kinsta. (Nous le ferons à la fin une fois que vous aurez confirmé que le site a été migré sans problème, après quoi nous inverserons également le processus de réécriture d’URL pour échanger l’URL temporaire avec votre URL en production dans la base de données).

Préparation de la migration

Migrer un multisite

Si vous migrez un réseau WordPress Multisite, il y a quelques points à prendre en considération. Si vous migrez un sous-répertoire multisite, vous devrez contacter le support Kinsta pour qu’il active la configuration Nginx nécessaire pour le sous-répertoire multisite.

Nous vous recommandons également de consulter la documentation du plugin WordPress Duplicator pour la migration d’un WordPress Multisite. Outre les étapes supplémentaires indiquées dans la documentation de Duplicator, les étapes ci-dessous s’appliquent toujours.

Créer une sauvegarde sur votre hébergeur actuel

Si votre hébergeur actuel a un moyen de créer une sauvegarde complète de votre site, allez-y et faites-le avant de procéder à la migration. Le processus de migration lui-même ne devrait pas avoir d’effet sur votre site en production, mais cela ne fait pas de mal de créer une sauvegarde au préalable et les sauvegardes sont toujours une bonne idée.

Si votre hébergeur n’a pas la possibilité de créer une sauvegarde complète de votre site, vous pouvez sauter cette étape.

Créer le site chez Kinsta

Créez un nouveau site dans votre compte Kinsta pour cette migration. Sur le tableau de bord MyKinsta, sélectionnez Sites → Ajouter un site et assurez-vous de choisir « Ne pas installer WordPress » (nous allons migrer votre site WordPress existant afin de ne pas avoir à installer WordPress).

Important : Ne sélectionnez pas l’option « Domaine personnalisé ».

Créer un site chez Kinsta

Créer un site chez Kinsta

Création de l’archive

L’étape suivante consiste à créer une archive de votre site actuel à l’aide du plugin Duplicator. Dans cette section, nous installerons le plugin WordPress Duplicator sur votre site, construirons un paquet d’archive qui inclut tous vos fichiers et la base de données, et téléchargerons l’archive et le fichier installer.php.

Désactiver les plugins de cache

La mise en cache peut causer des problèmes pendant les migrations, il est donc préférable de désactiver tous les plugins de cache (par exemple, Autoptimize, W3 Total Cache, etc.) avant de créer l’archive que vous allez transférer vers Kinsta. Nous avons une liste de plugins interdits que vous devrez également consulter.

Installer et activer le plugin Duplicator

Sur le tableau de bord WordPress du site Web que vous souhaitez migrer, visitez Extensions → Ajouter et recherchez « Duplicator ». Installez et activez « Duplicator – WordPress Migration Plugin ».

Installer le plugin WordPress Duplicator

Installer le plugin WordPress Duplicator

Créer l’archive du site

Une fois que vous avez activé le plugin Duplicator, visitez Duplicator → Packages et cliquez sur le bouton Create New pour créer un nouveau paquet d’archive.

Suivez les les trois étapes pour construire un paquet d’archive. Dans la plupart des cas, vous devriez pouvoir utiliser les paramètres par défaut.

Créer un nouveau paquet avec WordPress Duplicator

Créer un nouveau paquet avec WordPress Duplicator

Il est fortement recommandé d’activer la protection par mot de passe dans l’option Installer.

Mot de passe de l'installateur de WordPress Duplicator

Mot de passe de l’installateur de WordPress Duplicator

Télécharger l’archive et le fichier d’installation

Une fois le paquet d’archive construit, téléchargez le fichier d’archive et le fichier d’installation sur votre ordinateur local. Vous devrez télécharger ces fichiers sur votre nouveau site Kinsta à l’étape suivante.

Download archive and installer files

Télécharger les fichiers d’archive et d’installation

Restauration de l’archive

Transférer le fichier d’archive et d’installation vers Kinsta

L’étape suivante consiste à télécharger le paquet d’archive et le fichier d’installation sur votre nouveau site Kinsta via SFTP (voir comment utiliser le SFTP). Téléchargez les deux fichiers dans le répertoire public. Le répertoire public/ doit être vide. S’il n’est pas vide, vous avez peut-être déjà une installation WordPress sur ce site et vous devriez l’enlever avant de télécharger et restaurer l’archive.

Téléchargement des fichiers d'archive et d'installation sur le serveur (via SFTP)

Téléchargement des fichiers d’archive et d’installation sur le serveur (via SFTP)

Restaurer l’archive

Une fois que vous avez téléchargé le fichier d’archive et le fichier d’installation, vous pouvez exécuter le programme d’installation de Duplicator en visitant le fichier installer.php dans votre navigateur en utilisant l’URL temporaire Kinsta. Vous trouverez l’URL temporaire dans l’onglet Domaines de votre site dans le tableau de bord MyKinsta.

Dans cet exemple, l’URL temporaire est exemple.kinsta.com, donc l’URL du fichier d’installation que nous devons visiter est http://exemple.kinsta.com/installer.php.

Plugin WordPress Duplicator : déploiement

Plugin WordPress Duplicator : déploiement

A l’étape 2 du processus de duplication, assurez-vous d’entrer les détails de la base de données pour votre nouveau site Kinsta. Vous trouverez les détails d’accès à la base de données de votre site Kinsta dans l’onglet Info du site dans le tableau de bord MyKinsta.

Détails d'accès à la base de données Kinsta

Détails d’accès à la base de données Kinsta

Utilisez le bouton Tester la connexion pour confirmer que vous avez saisi les bonnes données d’accès à la base de données sur le formulaire Duplicator avant de procéder à la restauration en cliquant sur le bouton Next.

Plugin WordPress Duplicator : installer la base de données

Plugin WordPress Duplicator : installer la base de données

Dans l’étape 3 du processus de Duplicator, Duplicator mettra à jour la base de données pour utiliser l’URL temporaire de Kinsta. Cette étape garantit que vous serez en mesure de vous connecter et de tester le site lorsque la migration sera terminée. Si votre site actuel utilise SSL (HTTPS), veuillez vous assurer que l’URL temporaire dans le champ URL est mise à jour pour inclure https://.

Plugin WordPress Duplicator : mise à jour des données

Plugin WordPress Duplicator : mise à jour des données

Une fois le processus de duplication terminé, cliquez sur le bouton Connexion au site pour vous connecter à votre site.

Plugin WordPress Duplicator : test du site

Plugin WordPress Duplicator : test du site

Important : Assurez-vous que la page de connexion vers laquelle vous êtes redirigé inclut l’URL temporaire Kinsta et non l’URL de votre site en production. Si elle contient l’URL de votre site en production, alors votre base de données migrée contient probablement des références au site en production qui devront être remplacées manuellement.

Connexion à l'URL temporaire de Kinsta

Connexion à l’URL temporaire de Kinsta

Si tout s’est bien passé, vous devriez voir un message indiquant une migration réussie lors de la connexion.

Migration réussie avec WordPress Duplicator

Migration réussie avec WordPress Duplicator

Nettoyage des fichiers d’archives

Une fois que vous avez terminé la restauration du site sur Kinsta, il est recommandé de supprimer l’archive Duplicator et les fichiers d’installation pour des raisons de sécurité. Si vous préférez ne pas les supprimer, vous pouvez les déplacer temporairement en dehors du répertoire public/ et dans le répertoire privé/. Les fichiers suivants doivent être supprimés ou déplacés hors du répertoire public :

  • installer-backup.php
  • installer.php
  • database.sql
  • installer-data.sql
  • *_archive.zip

Prévisualisation de votre site avant la mise à jour des DNS

À ce stade du processus de migration, vous devriez être en mesure de naviguer et de tester votre site sur Kinsta en utilisant l’URL temporaire (par exemple, http://exemple.kinsta.com/).

La prochaine étape consistera à tester votre site à l’aide du domaine réel (p. ex., http://exemple.com/). Ceci implique deux étapes : ajouter la version www et non-www du domaine au site à l’intérieur de MyKinsta et pointer ce domaine vers l’IP de Kinsta dans votre fichier hosts local.

Étape 1 : Ajouter des domaines à Kinsta

Pour que le serveur web Nginx reconnaisse vos domaines, vous devez les ajouter à l’onglet domaines du site. Si vous voyez un message comme « Aucun site pour ce domaine », cela indique probablement que le serveur Web ne reconnaît pas le domaine.

Dans l’onglet Domaines du site, ajoutez les versions www et non-www du domaine à la liste (par exemple, www.exemple.com et exemple.com), puis définissez celui que vous préférez comme domaine principal.

Domaines Kinsta

Domaines Kinsta

Étape 2 : Mettre à jour les URLs dans la base de données

Maintenant, vous devrez faire une recherche et remplacer sur votre base de données WordPress pour vous assurer que WordPress utilise le domaine réel pour votre site et non le domaine temporaire Kinsta.

Il existe plusieurs façons d’effectuer une recherche et un remplacement dans la base de données WordPress, mais nous vous recommandons d’utiliser l’outil Recherche et remplacement disponible dans MyKinsta sous l’onglet Outils du site. Pour obtenir des instructions, voir comment effectuer une recherche et un remplacement WordPress.

Rechercher et remplacement WordPress

Rechercher et remplacement WordPress

Étape 3 : Si votre site utilise SSL (HTTPS)

Si votre site utilise actuellement le SSL (HTTPS), il est important de noter qu’il ne sera pas possible de prévisualiser le site en HTTPS en utilisant le domaine en production jusqu’à ce que vous installiez un certificat SSL personnalisé sur le site Kinsta ou que vous fassiez pointer les DNS du domaine sur l’adresse IP de Kinsta, moment auquel vous pouvez générer un certificat SSL Let’s Encrypt gratuit. La génération d’un certificat SSL gratuit Let’s Encrypt requiert que le domaine pointe vers l’adresse IP de Kinsta.

Si vous avez un certificat SSL personnalisé avec les fichiers .crt et .key, vous devriez pouvoir installer ce certificat SSL dans l’onglet Outils du site sous Activer HTTPS et cela devrait vous permettre de prévisualiser le site avec le SSL en utilisant la méthode décrite à l’étape suivante.

Si votre site actuel utilise un certificat Let’s Encrypt, vous devrez générer un certificat Let’s Encrypt du côté de Kinsta, mais la génération d’un certificat Let’s Encrypt nécessite que le domaine pointe vers l’adresse IP de Kinsta, ce que vous ne voudrez pas faire avant de tester le site.

Si vous n’avez pas de certificat SSL personnalisé et que vous ne pouvez pas générer de certificat Let’s Encrypt SSL, vous avez deux options. La première option est d’aller de l’avant et de mettre à jour les DNS pour pointer vers l’adresse IP de Kinsta. Cependant, notez qu’une fois que vous mettez à jour les DNS, les visiteurs verront un avertissement SSL jusqu’à ce que les DNS se soient propagés et qu’un certificat Let’s Encrypt ait été généré.

Si votre site est derrière un service proxy ou WAF tel que Cloudflare ou Sucuri, vous devrez également vous assurer de suivre les étapes supplémentaires recommandées pour émettre un certificat Let’s Encrypt.

La deuxième option est d’effectuer une recherche et un remplacement pour mettre à jour les URLs dans la base de données pour utiliser http:// afin que le site se charge sur http:// au lieu de https://. Ensuite, vous pouvez mettre à jour les DNS, générer le certificat Let’s Encrypt SSL, et enfin, lancer une deuxième recherche et remplacement pour changer les domaines de nouveau pour https://.

Étape 4 : Mise à jour de votre fichier Hosts local

Une fois que votre base de données WordPress a été mise à jour avec le bon domaine, vous pouvez faire pointer le domaine sur l’adresse IP de Kinsta pour le site en utilisant votre fichier Hosts local.

Si après avoir mis à jour votre fichier hosts local, vous voyez toujours le domaine pointant vers l’hébergeur Web d’origine, essayez d’effacer votre cache DNS local et celui de votre navigateur :

Mise à jour des DNS

Lorsque vous serez prêt à faire pointer votre domaine sur Kinsta, vous devrez mettre à jour les DNS de votre domaine pour les diriger vers l’adresse IP de votre site sur Kinsta. Voir l’article suivant : Comment puis-je pointer mon domaine ou mes DNS vers Kinsta ?

Installer le MU-plugin Kinsta

Notre MU-plugin Kinsta est automatiquement installé sur les nouvelles installations WordPress faites ici chez Kinsta. Cependant, puisque vous avez migré votre site vous-même, vous devrez télécharger et installer le MU-plugin Kinsta manuellement. Cela inclut notre cache pleine page et d’autres fonctionnalités telles que la possibilité de déployer le CDN Kinsta.

Étape 1 : Télécharger et décompresser le MU-plugin

Tout d’abord, téléchargez le MU-plugin Kinsta et décompressez-le.

Étape 2 : Envoyer sur le site

Vous devrez ensuite vous connecter à votre site via SFTP et envoyer le dossier kinsta-mu-plugins et le fichier kinsta-mu-plugins.php dans le dossier /wp-content/mu-plugins/.

MU-plugin Kinsta

MU-plugin Kinsta

Si le répertoire /wp-content/mu-plugins/ n’existe pas, créez-le d’abord et déposez ensuite le fichier et le dossier à l’intérieur.

Dossier mu-plugins

Dossier mu-plugins

5
Partages