Cela nous arrive à tous ; il y a un problème ou une erreur sur notre site, et nous devons faire un peu de dépannage pour trouver la cause du problème et comment le résoudre.

WordPress dispose d’un mode de débogage intégré pour vous aider à trouver ce qui se passe en affichant toutes les erreurs, avis et avertissements PHP. Il existe également des options de débogage supplémentaires qui peuvent s’avérer utiles lors de l’examen de types de problèmes spécifiques.

Une fois que vous avez identifié la source d’un problème, vous pouvez signaler les détails au développeur de l’extension ou du thème ou au développeur de votre site web. Si une solution immédiate n’est pas disponible, vous devrez peut-être désactiver l’extension ou le thème jusqu’à ce que le problème soit résolu.

Activer WP_DEBUG

Pour activer WP_DEBUG Connectez-vous dans MyKinsta, et sélectionnez le site et l’environnement sur lesquels vous souhaitez l’activer.

Allez dans l’onglet Outils et cliquez sur le bouton Activer sous Débogage WordPress.

Activer le débogage de WordPress dans MyKinsta.
Activer le débogage de WordPress dans MyKinsta.

Cela permettra à WordPress d’afficher toutes les erreurs, avis et avertissements PHP sur votre site. Ceux-ci seront montrés à tout visiteur et peuvent être affichés à la fois sur l’interface publique de votre site et dans le tableau de bord de WordPress.

Si vous consultez maintenant le fichier wp-config.php de votre site, vous verrez que la ligne suivante a été ajoutée juste avant la ligne /* That's all, stop editing! Happy blogging. */:

if (! defined('WP_DEBUG') ) { define( 'WP_DEBUG', true ); } // line added by the MyKinsta

La définition de WP_DEBUG sur true permet le débogage dans WordPress.

Extension de WP_DEBUG

Il existe quelques constantes qui servent de compagnons à WP_DEBUG en activant des options de débogage supplémentaires.

Journal de débogage

Si vous souhaitez enregistrer les erreurs dans un fichier journal, vous pouvez activer WP_DEBUG_LOG en modifiant votre fichier wp-config.php et en ajoutant la ligne suivante après la ligne qui active WP_DEBUG:

define( 'WP_DEBUG_LOG', true );

Par défaut, ce fichier journal sera enregistré dans : wp-content/debug.log sur le serveur. Si vous le souhaitez, vous pouvez personnaliser le chemin et le nom du fichier. Dans cet exemple, nous enregistrons le fichier journal dans le répertoire tmp et nommons le fichier wp-errors.log:

define( 'WP_DEBUG_LOG', '/tmp/wp-errors.log' );

Script Debug

L’activation de SCRIPT_DEBUG force WordPress à utiliser les versions dev des principaux fichiers CSS et JavaScript au lieu des versions minifiées qu’il charge habituellement :

define( 'SCRIPT_DEBUG', true );

Cela peut s’avérer utile lors du dépannage de problèmes JavaScript ou CSS et vous soupçonnez un conflit ou un autre problème avec les fichiers JavaScript ou CSS de base.

Débogage des requêtes de base de données

Pour enregistrer les requêtes de base de données dans un tableau, activez SAVEQUERIES:

define( 'SAVEQUERIES', true );

Ceci sauvegardera chaque requête avec le temps d’exécution de chaque requête et la fonction qui a appelé la requête. Le tableau peut être consulté ou affiché avec l’option globale $wpdb->queries.

Autres outils et ressources de débogage

Plugin Query Monitor

L’extension Query Monitor est une extension gratuite qui est utile pour déboguer un certain nombre de domaines différents dans WordPress. Elle peut vous aider à dépister les requêtes de base de données lentes, les appels AJAX, les requêtes API REST, et bien plus encore. Pour plus de détails, nous avons un article de blog sur la façon d’utiliser l’extension Query Monitor.

Kinsta APM

L‘outil APM de Kinsta vous aide à identifier les goulots d’étranglement des performances PHP sur votre site WordPress sans avoir à vous inscrire à des services de surveillance tiers comme New Relic.

New Relic

New Relic est un outil de surveillance qui vous donne une ventilation détaillée des performances à un niveau granulaire.

Journaux du serveur

Les fichiers journaux sont disponibles dans MyKinsta et peuvent également être téléchargés via SFTP. Ces fichiers peuvent être utiles lors du dépannage des erreurs ou de la recherche d’autres problèmes sur votre site.