Chez Kinsta, nous offrons une garantie de temps de fonctionnement soutenue par notre accord de niveau de service (SLA). Chaque site fonctionne dans un seul conteneur Linux, avec la base de données fonctionnant comme un service dans le conteneur du site. Nous n’exécutons pas plusieurs instances équilibrées en termes de charge pour chaque site. Si vous souhaitez en savoir plus, consultez notre article sur notre architecture Kinsta.

Surveillance du temps de fonctionnement et notifications

Nous surveillons le temps de disponibilité de tous les sites sur notre plateforme, en vérifiant votre site toutes les 2 minutes. Si notre surveillance détecte qu’un site ne se charge pas, nos ingénieurs réagissent rapidement pour rétablir le service sur le site.

De plus, quand les notifications de surveillance du site sont activées dans MyKinsta (Réglages de l’utilisateur > Notifications), si l’une des erreurs ci-dessous est détectée sur votre site WordPress, nous vous enverrons un e-mail pour vous faire savoir que votre site a besoin d’une attention critique :

  • Erreurs de site – Nous utilisons un outil personnalisé pour la surveillance de notre infrastructure. Si nous détectons des erreurs ou des problèmes sur votre site, nous vous enverrons un e-mail pour vous en informer.
  • Erreurs DNS Une configuration DNS correcte est d’une importance capitale pour votre site WordPress. Si nous détectons que le DNS de votre site ne pointe pas correctement vers Kinsta, nous vous enverrons immédiatement une notification.
  • Erreurs SSL – S’il y a un problème de configuration avec votre domaine et que le certificat SSL expire, nous vous en informerons.
  • Expiration du domaine – Si nous détectons un domaine expiré attribué à votre site Kinsta, nous vous enverrons une alerte.

Notes sur la surveillance des sites

Voici quelques scénarios qui peuvent interférer avec notre surveillance du temps de fonctionnement :

  • Protection par mot de passe (authentification de base). Si cette option est activée, votre site renverra une erreur 401 à notre surveillance.
  • Le mode « Under Attack » de Cloudflare. Cela renvoie une réponse 503 à notre requête HEAD, ce qui interfère avec la surveillance.
  • Un site en mode de maintenance (ce qui peut arriver lors de l’exécution de mises à jour ou si une extension de mode de maintenance est activée) peut renvoyer une réponse 503, ce qui empêche la surveillance.
  • Nous ne pouvons pas surveiller les sites non-WordPress.
  • Service ou extension de blocage des robots. Si vous bloquez tous les robots ou si vous avez bloqué notre agent utilisateur kinsta-bot, notre surveillance recevra un code de réponse 406 et ne pourra pas surveiller le site.
  • Si l’adresse ou les adresses IP de notre moniteur de temps de fonctionnement ou le pays d’origine (géo-blocage) sont bloqués, cela empêchera la surveillance. Si vous activez ces fonctions sur les serveurs de Kinsta, nous pouvons ajouter des exceptions pour que notre surveillance ne soit pas bloquée.
  • Les règles et configurations de mise en cache personnalisées au niveau des services CDN, proxy ou de sécurité peuvent causer des problèmes. La mise en cache de tout, y compris la requête HEAD de Kinsta, interférera avec notre surveillance.
  • Les sites avec des configurations de proxy inverse où le domaine primaire ne redirige pas vers l’URL cible ne peuvent pas être surveillés.
  • Les sites où le domaine primaire ne se résout pas à l’installation/site auquel il a été ajouté, ou s’il redirige vers un autre domaine dans la même liste de domaines ne peuvent pas être surveillés.