Dans certains cas, un client peut nous demander de migrer un site, mais ne pas être en mesure de le mettre en ligne en temps voulu. Quand le site est prêt à être mis en ligne, son contenu peut devoir être mis à jour pour refléter les modifications apportées pendant qu’il était en ligne et hébergé ailleurs.

Si cela vous arrive, vous avez quelques options :

Migrer les modifications manuellement

La première option est de migrer vous-même les modifications manuellement. Cela peut se faire d’au moins trois façons différentes :

Avant de commencer ce processus, il est important de prendre note de tout changement qui a été apporté au site ici chez Kinsta après la migration initiale. Si vous avez modifié la configuration de WordPress, changé des fichiers ou ajouté ou supprimé des plugins ou des thèmes ici chez Kinsta après la migration initiale, ces changements peuvent être écrasés lorsque vous migrez le site une seconde fois selon le processus que vous utilisez.

Demander une seconde migration à Kinsta

Si vous n’êtes pas en mesure de gérer la mise à jour par vous-même, vous pouvez demander l’aide de Kinsta.

Si la migration originale a eu lieu au cours de la semaine dernière, nous pouvons copier les fichiers mis à jour et importer une nouvelle copie de la base de données. Notez: Le site en ligne peut avoir besoin de passer en mode maintenance pendant ce processus. Les frais pour une synchronisation unique d’un site migré au cours de la semaine passée sont de 50 $, ou vous pouvez choisir de nous faire utiliser un crédit de migration gratuit si vous en avez un disponible dans votre compte.

S’il s’est écoulé plus d’une semaine depuis la migration initiale, il est probable que nous voulions migrer l’ensemble du site comme s’il s’agissait d’une toute nouvelle migration. Dans ce cas, les frais de migration seront de 100 $ ou vous pouvez choisir de nous faire utiliser un crédit de migration gratuit si vous en avez un disponible dans votre compte.