Chaque installation WordPress chez Kinsta peut avoir son propre environnement gratuit de staging WordPress, complètement séparé du site de production en direct. C’est idéal pour tester les nouvelles versions de WordPress, les extensions, le code et le travail de développement en général. Créez un site de développement en quelques minutes et partagez-le avec votre équipe.

Si vous souhaitez ajouter des environnements de staging supplémentaires ou si vous avez besoin d’un environnement de staging qui correspond davantage à votre environnement de production, consultez notre module environnement de staging premium.

Créer un environnement de staging WordPress

Nous avons rendu la création d’un site de staging aussi simple que possible. Dans votre tableau de bord MyKinsta, cliquez sur Sites dans la navigation de gauche. Vous verrez une liste de vos sites/installations. Sélectionnez le site pour lequel vous souhaitez créer un environnement de staging, cliquez sur le sélecteur d’environnement à côté du nom du site, puis sélectionnez Créer un nouvel environnement dans le menu déroulant.

Création d'un nouvel environnement de staging dans MyKinsta.
Création d’un nouvel environnement de staging dans MyKinsta.

Dans la modale/popup Créer un nouvel environnement qui apparaît, donnez un nom à votre environnement, sélectionnez Environnement standard, et cliquez sur le bouton Créer un environnement.

Le nom de l’environnement doit comporter entre 3 et 12 caractères.

Choisissez de créer un environnement de staging standard.
Choisissez de créer un environnement de staging standard.

Ensuite, vous serez invité à saisir le type d’environnement que vous souhaitez créer. Trois options s’offrent à vous.

  1. Cloner un environnement existant : Cette option vous permet de cloner un environnement existant (en production ou tout environnement de staging premium) vers le nouvel environnement de staging standard.
  2. Installer un nouveau WordPress : Cette option installe un site WordPress vierge entièrement fonctionnel, prêt à être utilisé immédiatement.
  3. Ne pas installer WordPress (environnement vide) : Cette option installe tous les logiciels nécessaires pour utiliser un site WordPress (serveur web, PHP, MySQL, etc.) mais n’installe pas WordPress lui-même. C’est une bonne option pour les utilisateurs qui migrent vers Kinsta avec Duplicator ou qui configurent une installation Bedrock/Trellis avec une structure de fichiers personnalisée.

Option 1 – Cloner un environnement existant

L’option Cloner un environnement existant vous permet de cloner n’importe quel environnement existant (environnement de production ou de staging premium) vers le nouvel environnement de staging standard.

Clonez un environnement existant.
Clonez un environnement existant.

Nom de l’environnement

Si vous souhaitez modifier le nom de l’environnement, vous pouvez le faire ici. Le nom de l’environnement doit comporter entre 3 et 12 caractères.

Environnement à cloner

Choisissez un environnement existant à cloner vers le nouvel environnement de staging standard.

Option 2 – Installer un nouveau WordPress

L’option Installer nouveau WordPress comprend plusieurs champs pour personnaliser votre site. Voici ce que vous devez savoir sur chaque champ.

Installez le nouveau WordPress dans votre environnement de staging.
Installez le nouveau WordPress dans votre environnement de staging.

Nom de l’environnement

Si vous souhaitez modifier le nom de l’environnement, vous pouvez le faire ici. Le nom de l’environnement doit comporter entre 3 et 12 caractères.

Titre du site WordPress

Ceci vous permet de configurer le titre du site pour votre site WordPress. En fonction de votre thème, il sera visible pour les visiteurs du site dans l’onglet du navigateur et à d’autres endroits. Vous pouvez modifier le titre du site dans les réglages de WordPress après la création du site.

Identfiant de l’administration de WordPress

Vous l’utiliserez pour vous connecter à votre installation WordPress. Vous pourrez ajouter des comptes supplémentaires par la suite. Nous vous recommandons de choisir un identfiants autre que « admin » pour une sécurité maximale.

Mot de passe d’administration WordPress

Vous utiliserez ce mot de passe pour vous connecter à votre installation. Nous appliquons automatiquement des mots de passe forts pour protéger les comptes. Vous pouvez utiliser l’option de génération d’un nouveau mot de passe (icône de rechargement) si vous en voulez un nouveau. Voici comment vous pouvez changer votre mot de passe WordPress plus tard.

E-mail de l’administration de WordPress

WordPress utilise l’adresse e-mail de l’administrateur pour envoyer des notifications importantes.

Sélectionnez une langue

Sélectionnez la langue que vous souhaitez utiliser dans WordPress. Vous n’êtes pas obligé d’écrire du contenu dans la même langue que votre interface WordPress, alors n’hésitez pas à choisir votre langue maternelle, même si vous écrivez du contenu en anglais.

Installer WordPress Multisite

Sélectionnez cette case si vous souhaitez créer une installation WordPress Multisite. Une fois sélectionné, vous pouvez choisir entre une installation par sous-domaine ou par sous-répertoire.

Installer WooCommerce

Si vous créez un site web de commerce électronique, WooCommerce est l’extension eCommerce la plus populaire. Cochez cette case pour l’installer automatiquement.

Installer Yoast SEO

Yoast SEO est l’extension SEO la plus populaire pour WordPress, avec plus de 3 millions d’installations et une évaluation de 5 étoiles sur 5. Cochez cette case pour l’installer automatiquement.

Installer Easy Digital Downloads

Si vous créez un site pour vendre des produits numériques, Easy Digital Downloads est une solution complète d’eCommerce pour la vente de produits numériques. Cochez cette case pour l’installer automatiquement.

Option 3 – Ne pas installer WordPress (environnement vide)

L’option Ne pas installer WordPress est utile pour les utilisateurs qui ont besoin d’un environnement vide pour la migration Duplicator ou les tests d’installation personnalisés Bedrock/Trellis.

Créer un nouvel environnement vide sans WordPress.
Créer un nouvel environnement vide sans WordPress.

Nom de l’environnement

Si vous souhaitez modifier le nom de l’environnement, vous pouvez le faire ici. Le nom de l’environnement doit comporter entre 3 et 12 caractères.

Création de l’environnement de staging standard

Quand vous êtes prêt, cliquez sur le bouton Créer l’environnement.

Accéder à votre environnement de staging

La création du nouvel environnement peut prendre quelques minutes. Quand il est prêt, vous pouvez sélectionner le nouvel environnement de staging standard dans la liste déroulante du sélecteur d’environnement à côté du nom du site.

Chaque environnement a un cercle codé en couleur à côté de son nom : vert pour Production, noir pour staging standard, et orange pour staging premium. Vous disposerez alors d’un panneau de contrôle distinct contenant les informations de connexion, les DNS, les sauvegardes, les outils et les extensions pour votre environnement de staging.

Pour visiter rapidement votre site de staging, allez dans l’onglet Domaines de votre environnement de staging et cliquez sur le lien Ouvrir l’URL. Vous pouvez également accéder rapidement à l’administration WordPress de votre site de staging en cliquant sur le lien Ouvrir l’administration WordPress.

Structure de l’URL et domaine

La structure URL par défaut de votre environnement de staging standard suit ce format :

https://staging-sitename-environmentname.kinsta.cloud

Si vous disposez d’un site de staging plus ancien, votre URL peut ressembler à l’un de ceux-ci :

https://staging-sitename.kinsta.cloud.

https://staging-sitename.kinsta.com.

Vous pouvez également ajouter un domaine personnalisé à votre site de staging si vous préférez utiliser un domaine personnalisé à la place.

Remarques supplémentaires

Si vous avez activé SSL sur votre site de production et que vous clonez le site vers le staging, SSL sera également activé sur votre site de staging.

Vous pouvez lancer phpMyAdmin depuis MyKinsta. Dans l’onglet Info, cliquez sur le lien Ouvrir phpMyAdmin. La structure URL pour le staging de phpMyAdmin apparaîtra comme suit :

https://mysqleditor-staging-sitename-environmentname.kinsta.cloud

Environnement de staging Kinsta.
Environnement de staging Kinsta.

Supprimer et rafraîchir l’environnement de staging

Si vous devez supprimer votre site de staging, dans MyKinsta, allez dans Sites > nom du site et passez à l’environnement Staging. Faites défiler jusqu’au bas de la page et cliquez sur le bouton Supprimer l’environnement.

Dans la fenêtre modale qui s’affiche, confirmez que vous comprenez ce qui sera supprimé, saisissez le nom du site suivi d’un tiret et du mot « staging » (NOMDUSITE -nom de l’environnement) dans le champ prévu à cet effet, puis cliquez sur le bouton Supprimer l’environnement.

Supprimer un environnement de staging dans MyKinsta.
Supprimer un environnement de staging dans MyKinsta.

Pour actualiser votre environnement de staging, supprimez-le, #create-wordpress-staging et choisissez l’#option-1–clone-an-existing-environment. Celui-ci contiendra alors la version la plus récente de votre base de données de production et des fichiers à tester. Vous pouvez également restaurer une sauvegarde de votre site de production vers le site de staging.

Pousser le staging en production

Pour écraser la base de données et les fichiers de votre site en production, ou écraser l’ensemble du site avec votre site de staging, vous pouvez utiliser la fonction « Pousser le staging en production ».

Restaurer une sauvegarde WordPress vers le staging

Vous pouvez également restaurer votre site WordPress depuis une sauvegarde directement dans votre environnement de staging existant. Découvrez comment restaurer une sauvegarde WordPress en staging. Remarque : Toutes les sauvegardes de staging resteront intactes quand vous restaurez une sauvegarde de la production vers le staging.

Redémarrer l’environnement de staging

Dans certaines situations, nous pouvons stopper un environnement de staging dans le cadre d’un processus de dépannage du serveur. Si vous remarquez que votre environnement de staging a été stoppé et que vous voyez une erreur 501 not implemented, une erreur 502 ou une erreur 521 quand vous visitez votre site, vous pouvez redémarrer l’environnement de staging dans MyKinsta en allant sur la page Info de votre site et en cliquant sur Démarrer l’environnement de staging.

Redémarrer votre environnement de staging dans MyKinsta.
Redémarrer votre environnement de staging dans MyKinsta.

Si vous ne pouvez pas redémarrer votre environnement de staging ou si vous ne voyez pas le bouton dans MyKinsta, veuillez contacter notre équipe de support pour obtenir une aide supplémentaire.

Remarques importantes concernant le staging

Lorsque vous utilisez l’environnement de staging, il y a quelques points importants à prendre en compte.

1. Paramètres de mise en cache des pages pour les sites de staging

Étant donné que les environnements de staging sont destinés au développement, au débogage et aux tests, la mise en cache pleine page de Kinsta et OPcache sont désactivées par défaut. Si vous essayez d’exécuter des tests de vitesse de site Web, vous verrez des temps de chargement supérieurs à la moyenne en raison du fait que les pages ne sont pas servies à partir du cache. Si vous souhaitez activer la mise en cache sur un site de staging, cliquez sur le bouton Activer le cache sur la page des Outils de l’environnement de test de votre site. Lorsque la mise en cache est activée sur un site de staging, le bouton Vider le cache peut être utilisé pour vider le cache.

Permettre la mise en cache pour un environnement de staging
Permettre la mise en cache pour un environnement de staging

2. Identifiants de l’environnement de staging

Comme l’environnement de staging est une copie de votre site de production, vos informations de connexion à l’administration de WordPress seront les mêmes pour votre site en production et votre site de staging, à moins que vous ne les changiez après avoir créé votre environnement de staging.

3. SEO

Par défaut, l’indexation des sites de staging sera désactivée afin qu’ils ne nuisent pas au référencement sur votre site de production. Vous pouvez le vérifier en allant dans Réglages > Lecture dans le tableau de bord WordPress de votre site de staging. L’option visant à décourager les moteurs de recherche d’indexer le site est cochée à côté de Visibilité des moteurs de recherche. Ce paramètre ajoute l’en-tête HTTP suivant sur votre site WordPress. x-robots-tag:noindex, nofollow, nosnippet, noarchive

L'indexation par les moteurs de recherche est désactivée sur le site de staging.
L’indexation par les moteurs de recherche est désactivée sur le site de staging.

Les URL temporaires de Kinsta (y compris les URL de staging) ont également une balise X-Robots-Tag : noindex, nofollow, nosnippet, noarchive HTTP, ce qui signifie que les URL temporaires ne seront pas indexées par les moteurs de recherche.

4. Plugins

Si vous utilisez des plugins de planification sociale tels que CoSchedule ou Social Networks Auto Poster, il est recommandé de désactiver ces plugins sur votre site de staging. Sinon, ils pourraient commencer à partager sur les réseaux sociaux en utilisant votre URL de staging : https://staging-sitename-environmentname.kinsta.cloud.

Cela pourrait alors fausser vos analyses. L’extension Jetpack fonctionnera automatiquement en mode staging sur les environnements de staging Kinsta. Vous verrez un message : « Vous exécutez Jetpack sur un serveur de staging ». En mode Staging, votre site de staging se comportera comme votre site de production, sauf qu’aucune donnée n’est transmise à WordPress.com et que vous ne pouvez pas déconnecter le site de staging (pour éviter un problème sur votre site de production).

Les extensions qui sont sous licence par nom de domaine peuvent nécessiter un domaine personnalisé (au lieu d’un sous-domaine de staging Kinsta) afin de fonctionner correctement. Remarque : une fois que vous avez ajouté un nom de domaine personnalisé à votre site de staging, vous devrez peut-être mettre à jour les réglages où vous gérez la licence de votre extension ou contacter l’équipe de support de votre extension.

5. Notez votre URL de connexion

Si vous clonez votre site vers un staging et que vous utilisez une extension WordPress qui modifie votre URL de connexion par défaut, la partie personnalisée de l’URL sera copiée sur le site du staging. Exemple : http://staging-sitename-environmentname.kinsta.cloud/yourcustomlogin

6. Le site de staging ne devrait être utilisé que pour le développement/les tests

L’environnement de staging standard n’a que 2 workers PHP, n’a pas d’option pour activer le CDN de Kinsta, et peut se mettre en veille après 24 heures d’inactivité. Par conséquent, il doit être utilisé uniquement pour le développement et les tests. Les environnements de staging (standard et premium) ne sont pas conçus pour être utilisés pour des sites de production en direct, et il peut y avoir des choses qui ne fonctionnent pas correctement. Kinsta n’est pas responsable si vous essayez d’utiliser un environnement de staging pour un site en production.

7. Espace disque exclu du plan Total

Afin de vous donner le plus d’espace possible, les sites de staging sont exclus de nos rapports lors du calcul de votre utilisation totale d’espace disque. Seuls les sites de production comptent pour l’utilisation de votre espace disque.

8. Tâches cron

Les tâches cron du serveur de l’environnement en production ne sont pas actives dans l’environnement de staging (même si vous clonez votre site en production vers la staging), donc les tâches cron du site en production ne seront pas lancées dans l’environnement de staging. De plus, si vous modifiez le crontab de votre environnement de staging et que vous poussez le staging vers votre environnement en production, cela écrasera le crontab de votre environnement en production.

9. Multisite

Si vous utilisez un réseau WordPress multisite, cela peut ou non fonctionner avec notre environnement de staging, selon la façon dont votre multisite est configuré.

  • S’il s’agit d’un sous-répertoire multisite (exemple.com, exemple.com/soussite1, exemple.com/soussite2) il fonctionnera bien avec notre environnement de staging.
  • S’il s’agit d’un sous-domaine multisite (exemple.com, soussite1.exemple.com, soussite2.exemple.com), il fonctionnera correctement à condition que les sous-sites n’exigent pas HTTPS.
  • S’il s’agit d’un multisite mappé par domaine (charge différents sous-sites dans des domaines complètement différents, c’est-à-dire exemple.com, exemple1.com, exemple2.com), il ne fonctionnera pas sans configuration manuelle importante.
    • Option 1: Désactivez le mappage de domaine et retournez au sous-répertoire/sous-domaine standard. Effectuez une recherche et remplacez manuellement les URLs dans la base de données.
    • Option 2: Configurez des sous-domaines de staging pour chaque domaine en production, ajoutez tous ces sous-domaines au site de staging, et lancez une recherche et remplacez manuellement les URLs dans la base de données.

10. E-mail

L’envoi d’e-mail (e-mail transactionnel) est activé par défaut dans les environnements de staging. Si vous passez une commande sur le site de staging, vous recevrez les e-mails correspondants depuis le site de staging. Si vous ne souhaitez pas que des e-mails transactionnels soient envoyés depuis votre environnement de staging, vous pouvez utiliser une extension comme Disable Emails pour stopper l’envoi d’e-mails par le site.